La Porte des Etoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Éric Régeal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Éric Régeal   Lun 24 Jan - 7:29





        feat Kurt Russell






Nom : Régeal
Prénom(s) : Éric
Age : 35
Date de naissance : 14 Mars 1975
Type : Militaire, Tireur d'élite
Camps : Typhon

Caractère : Éric Régeal n'a pas un caractère qui qualifie de "simple". Affichant toujours une attitude de loup solitaire, préférant chasser et vivre seul, cet homme n'est pas le plus facile à approcher. N'ayant pas un grand respect pour les lois si elles entravent son but, il garde cependant un sens d'honneur strict et rigoureux qui lui est propre. Très calme, patient et l'esprit vif, Éric à le comportement parfait pour de longues attentes d'embuscade; mais une patience très courte quand il est question d'attendre quelqu'un qui le suit. Bien que froid et distant à première vue, ceux qui auront réussit à gagné la confiance de cet homme, et rares sont ceux-ci, conterons une autre histoire. Ne montrant que son côté de brute impatiente Éric Régeal n'abandonnerait jamais un compagnon quel que soit la situation. Faisant souvent la sourde oreille, le militaire ne manque pas pour autant aucun détail.

Physique : D'une taille légèrement plus haut que la moyenne, il possède cependant un physique imposant. Son corps ne laisse aucun doute qu'Éric se prête souvent à la musculation. Des cheveux noirs et courts, yeux bruns et presque toujours bien rasé. Affichant presque toujours un visage sérieux, son physique fait bon miroir de son caractère. La majeur partie du temps Éric se déplace en t-shirt et pantalon, il n'enfilera qu'un uniforme ou tenue formelle si la situation l'exige.

Histoire :
L'histoire complète d'Éric Régeal est inconnu à tous sauf lui. Disparaissant parfois pendants plusieurs mois sous différentes identités, des trous constelles le dossier de cet homme, mais voici ce qui est accessible et pertinent à connaître.

La date de naissance d'Éric est estimé en mars 1975, la journée du 14 fut donné car ce fut le 14 mai 1977 qu'il fut accueilli à un orphelinat. Passant dès l'âge de trois and de maison d'accueil à une autre, le jeune enfant ne connue aucun famille réelle. Certaines familles le rejetaient par avarice de l'argent et d'autre due à son caractère. Bien loin d'être un enfant turbulent, Éric resta toujours clos et confiner à soi-même. Il y a cependant de nombreux rapports de bagarres ayant lieux à chacune de ses nouvelles écoles. A 16 ans, suite à une bagarre avec un autre jeune de l'orphelinat Éric quitta les lieux n'emmenant avec quasiment aucune possessions. Se trouvant rapidement un travail dans le domaine de la construction, sous la tutelle d'un homme que la police gardait bien en vue.

Suite à une année de travail, son tuteur chercha à attirer le jeune homme dans le trafic d'arme. Se sentant redevant de cet homme qui l'avait accueilli, même s'il n'avait jamais agit comme autre chose qu'un tuteur distant, Éric se mit la loi au dos. Il ne lui fallut pas longtemps avant de gagner un fort attrait envers ces armes, surtout les fusils de haute précision. Bien que n'apercevant très peu de ces derniers, il ne laissa jamais passer une occasion de les étudier de près. A l'âge de 19 ans, soit deux ans après être entré dans le trafic, une entreprise policière vint mettre fin au groupe, emprisonnant presque la totalité des membres. Éric n'ayant qu'échapper la prison car il courait plus vite que les policiers qui l'avait chasser quitta immédiatement la ville. Bien qu'il doutait d'être trouvé, n'ayant jamais que donné l'unique nom qu'il possédait, Éric, à son maître d'entreprise. Arrivé dans la première ville ou s'arrêtait le train qu'Éric avait pris, il s'inscrit immédiatement à l'armée de terre.

Ici débutent l'histoire pouvant être confirmer entièrement, jusqu'à maintenant l'histoire d'Éric Régeal tient de ses propres aveux et de bribes d'informations semi-plausibles. Il est aussi digne de mention que ce n'est qu'a partir de ce moment dans son histoire que le nom complet "Éric Régeal" apparaît.

Éric Régeal fut une recrue remarquable, progressant rapidement au niveau physique et tactique. Il était déjà évident que cet homme cherchait à se trouver dans l'élite des tireurs de haute précision, mais il ne cessait d'entraver à sa progression. Bien que possédant toutes les capacités nécessaires afin de paraître un future soldat parfait, monsieur Régeal se montra de loin le plus effrontés de son groupe. Refusant constamment de croire que ce qu'il était enseigner était toujours le meilleurs choix, il fit souvent à sa tête.

Après avoir passé plus longtemps qu'il n'aurait voulu comme simple recrue et soldat sans véritable expérience un appel fut enfin lancer, il partait pour le Moyen-Orient. La mission était simple, il y avait raison de croire qu'une embuscade serait tenu à une patrouille alliée dans les environ de 14h. Un groupe armé prendrait la place de la patrouille, et il revenait à Éric Régeal et David Léert, un autre tireur embusqué, de supporté le groupe en cas de bataille.

Jour J, 9 heure du matin, les soldats Régeal et Léert finissent de se mettre en position à l'abri d'une dune. Deux cent mètre devant eux ce tenait une série de 5 maisons, l'endroit idéale pour une embuscade. À 12h, un groupe d'une vingtaine d'individus sont aperçus se dirigeant vers les maisons. Après un court délai il n'y a plus aucun doute que ce sont ces individus qui tendrons l'embuscade. Attendant maintenant le passage du groupe armé, Éric et David se partagèrent la joie d'observer leurs futures cibles à travers leurs lunettes de fusil sans qu'elles ne se doutent de rien. 14h, le camion censé tenir un patrouille arrive en vue et tout le monde finit de prendre sa place, autant dans le camion, que sur la dune que dans le maisons. Le camion s'arrête à deux cent mètre du loti de maison. Un scintillement d'arme est observé par le soldat Léert, suivit rapidement d'une salve de coup de feu ennemis; ceux-ci ne rencontre qu'un camion vide. Les soldats se tenant originalement dans le camion se trouvait déjà à l'abri des coups de feu, derrière le véhicule. Ne pouvant maintenant plus douter sur la neutralité des individus, les deux tireurs embusqués firent feu, provoquant la panique chez les ennemis qui ne s'attendait pas à se faire attaquer dans leurs dos.

En moins d'une heure le silence revint dans le coin perdu, et quatre ennemis se rendirent. Alors qu'Éric Régeal souffla enfin, David Léert lui ne quittait pas de vue les nouveaux prisonniers. Quelques instants passèrent quand le soldat Léert s'écria dans la radio qu'un inconnu se tenait toujours dans la maison avec une arme. Sachant bien comment l'histoire se terminerait le soldat Léert fit feu et mit fin à la vie de l'inconnu. Bien que n'ayant pas pu observer avec autant de soin l'individu en question, Éric Régeal avait aussi pu déterminer que l'individu était en possession d'une arme. Cependant lorsque le capitaine en charge de l'opération examina les lieux il ne trouva aucune arme sur l'individu en question.

Peu de temps après David Léert fut jugé coupable de crime de guerre bien que défendue hardiment par son compagnon Éric Régeal. Ne supportant pas cette aberration, Éric Régeal quitta de suite l'armé après avoir menacer ses supérieurs et ceux qui avait jugé David. Après son départ, Éric Régeal disparaît pendant plus d'un an. Lors de son absence sur papier, David Léert parvint à s'échapper de prison et amène au grand jour preuve de corruption parmi certains membres de l'armé qui l'avait envoyé en prison. Bien qu'arrivant à expliquer comment il réussit à obtenir l'information, le soldat Léert ne parvint jamais à donné une explication crédible sur son échappée de prison solitaire, nombreux sont ceux croyant une implication de Éric Régeal, cependant aucune preuve l'impliquant ne furent trouvés.

Après ce délai de 14 mois, Éric Régeal apparaît et disparaît souvent des registres légaux. Il est connu qu'il fit plusieurs travaux en temps que mercenaire mais les détails ne sont pas assez exact afin d'établir une suite d'évènements cohérents.


Test RP:
"Richard?, Richard Junt?"
Éric leva le regard vers l'homme qui semblait vouloir attirer son attention. Maigre, bien habillé, mains propres et dépourvues de toutes marques. Se trouvant prisonnier de son identité d'emprunt, Éric sortit de trou qu'il aidait à creuser pour une compagnie de construction.
"Vous êtes bien Richard Junt? Vous travailler pour cette compagnie depuis deux mois c'est ça?"
Éric hocha la tête de façon distraite, laissant facilement voire qu'il n'était pas heureux d'être déranger en plein travail.
"Je suis ici afin de vous offrir un travail avec le groupe que je repr..."
Ne laissant l'homme parler plus longtemps Éric mit sa main plein de terre sur la bouche de l'homme fragile et bien habillé.
"La ferme malheureux, veux tu vraiment parler ici ou n'importe qui pourrait nous entendre? Non, nous allons nous éloignés et partir dans les vestiaires, là nous parlerons."
Cette discrétion était tout à fait inutile, mais cela faisait deux mois qu'Éric jouait à l'ouvrier municipal et il se faisait maintenant aborder par un bon à rien de... secrétaire? Après avoir attendu aussi longtemps que ce fichu groupe deigne ce montré, il voulait au moins avoir affaire à quelqu'un de plus sérieux que cet imbécile.

Une fois arrivé dans les vestiaires, Éric chassa le jeune homme qui s'y trouvait afin d'être seul avec l'inconnu.
"Très bien, maintenant tu peu parlé, mais tu as bien intérêt à savoir de quoi tu parle, je ne suis pas d'humeur à perdre mon temps."
Alors que le joli homme allait reprendre la parole, une nouvelle voie plus assuré vint de la porte ou ils étaient entré.
"Parfait, exactement ce que nous attendions de vous monsieur Junt."
Arquant un sourcil en apercevant l'intrus, Éric finit rapidement par quitter le pauvre homme fragile afin de se positionner devant un homme déjà plus coriace. L'homme tendit sa main et se présenta, Raphaël. L'ex soldat serra la main qui lui était tendu et puis le suivit jusqu'à son véhicule. Il avait enfin devant lui quelqu'un qui saurait lui être utile.

Cela faisait trois mois qu'Éric Régeal cherchait à être contacter par ce groupe de criminels, pour seul but d'apprendre quand et ou se ferait un déchargement important de drogues et armes. Cela fait il se devait de mettre fin à la vie libre des "marchants"; libre lui d'utiliser sa propre méthode. Maintenant, il allait enfin pouvoir avancer dans son contrat. Certe il était bien payé mais traîné sur cette affaire aussi longtemps le contrariait, ce n'était qu'une opération de contrebandiers de rue.

Deux mois durant Éric, jouant le rôle de Richard, participa dans les activités criminels de ce groupe, sans jamais pour autant commettre des dégâts irréparables. À deux reprises il dut tiré sur des inconnus mais avait chargé son arme de dards soporifique; les responsables de ces opérations se croyaient tellement haut placé qu'examiner un corps était en-dessous d'eux. Tant qu'il jetait les corps dans une poubelles ou à l'eau ils n'y voyaient que du feu. Éric lui songeait au-lieu au réveil curieux d'un homme dans un poubelle et d'un autre dans un lac avec une bouée de sauvetage le tenant à la surface.

Quand il fut enfin confier les informations qui mènerait à la fin de son contrat, il se fit mettre le bras droit dans un plâtre, le rendant inutile à l'opération jusqu'à ce qu'il guérisse. N'y portant pas plus d'attention un autre membre pris sa place, laissant Éric mettre en place les dernières pièces du piège.

S'allongeant sur un contenant dans le port avec son 45mm, Éric attendit immobile pendant plus de deux heures que chaque personne clef arrive. La montre du tireur indiqua 3 heure du matin, 1 heure en retard de l'heure prévue, décidément rien ne valait l'exactitude militaire. Observant à travers sa lunette de fusil, il simula les cinq tirs qu'il devait effectué afin d'éliminer les trafiquants d'armes et de drogues. Avec un peu de chance cela les ralentira au moins d'un ans... ouais c'est ça.

Souffle coupé, Il aligna son premier tir et appuya sur la détente. La chance voulu qu'un choc retentit plus loin dans le port au même instant, ce qui éloigna le regard de l'homme qui venait de s'écrouler avec un trou dans sa jambe gauche. Il enchaîna les quatre autres sans plus de dignité et laissa les dernier s'enfuir; il était inutile de mettre fin à la vie de chacun d'eux. Sans véhicule, les cinq cibles ne pourraient s'enfuir avant l'arrivé de la police et autours d'eux se trouvait assez de preuves pour de simples officiers civile. Il remballa son matériel et appela la police, il déchargea deux tirs de son arme à main au dessus du téléphone portable et quitta les lieux.



Antécédents médicaux :
-Tir de bal de calibre .45 à l'épaule gauche, blessure complétement cicatrisée.
-Jambe droite cassée il y a plus de 10 ans, aucune séquelle remarquée.

Voulez vous intégrer une équipe ou travailler à la base ? Au bon plaisir des admins

Multicompte autorisé par ? : Suzanne Rigel

Avez vous déjà joué sur des forum de RP : Voui

Fréquence de connexion : J'espère bien entre 24-48 heures

Comment avez-vous découvert le forum :

Autres notes:
Bien que ce compte migre de l'ancien forum Éric n'a eu qu'une seule rencontre avec Élizabeth Cabeza (membre de Typhon) et Drewen Roy. Je crois donc que la meilleure des situation serait de démarrer à nouveau; mais ça c'est à vous les admins de voir.































































































































































Dernière édition par Éric Régeal le Mer 26 Jan - 2:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: Éric Régeal   Lun 24 Jan - 10:14

Ca me va il te manque que l'avatar (200x320px) ^^

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Éric Régeal   Mar 25 Jan - 8:28

Ah... oups^^'

Enfin, c'est fait.
Revenir en haut Aller en bas
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: Éric Régeal   Mar 25 Jan - 11:04

Il faut un 200x320 px pour la taille ^^

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Éric Régeal   Mer 26 Jan - 2:05

Oki changer l'image dans la fiche, mais si tu parle de l'avatar sur le côté des messages ça risque d'être un problème vu qu'il y a une limitation de taille de 150X200....
Revenir en haut Aller en bas
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: Éric Régeal   Mer 26 Jan - 2:28

Il faut l'héberger et utiliser la dernière case pour mettre le lien de l'avatar

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Éric Régeal   Jeu 27 Jan - 8:38

As tiens, ont en apprend tout les jours. Je n'étais pas au courant que ce type de forum faisait cela... Enfin c'est fait et avec un peu de chance cette histoire d'avatar est réglé XD
Revenir en haut Aller en bas
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: Éric Régeal   Jeu 27 Jan - 11:35

Voilà ta fiche validée et ton test rp sont validés!

Tu peux dès maintenant te rendre dans tes quartiers ici pour le SGC et ici pour Typhon c'est indispensable pour que tu sois reconnu comme actif.


Pense à aller faire ta fiche d'équipement à l'armurerie (il faut qu'elle puisse être validée avant de partir en mission).

Ta signature ne pas dépasser 600x150px. Et n'oublie pas de compléter ton profil afin d'y afficher les liens de ta fiche de présentation et de ta fiche d'équipement, c'est impératif pour pouvoir intégrer une équipe et donc participer aux missions.

Tu pourras ensuite rejoindre une équipe (celles-ci sont régulièrement réorganisées, tu seras prévenu(e) en temps voulu). En attendant ton équipe et ta première mission, tu peux participer aux RPs au libre ou en créer un.

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Éric Régeal   

Revenir en haut Aller en bas
 

Éric Régeal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Accueil :: Bureau de recrutement :: Cimetière-
Sauter vers: