La Porte des Etoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quartiers de Matt Hendel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
matt hendel
Archéologue
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 24/01/2011

Dossier du personnel
Equipe:
Grade / Niveau: Adjudant-chef / 316
Age du personnage:

MessageSujet: Quartiers de Matt Hendel   Mer 26 Jan - 20:47

On prend tout et on recommence c'est ça le dicton non? On pouvait dire ça. Renfermé sur lui même Matt avait suivit le déroulement des affaires d'un oeil spectateur neutre completement détaché de tout ce branle bas de combat qui s'était engagé et d'ou il résultat un changement considérable. Cela ne changeait pas grand chose pour lui mis à part le fait qu'il aimait bien Madame la générale. Sinon...tout n'était que complication et histoire d'argent. Evidemment Matt était surtout énervé voir excedé de ce comportement purement humain...l'argent. Alors que des milions de vies étaient en jeu la bas de l'autre coté de la porte, il fallait aussi qu'il se battent entre eux à présent. Ou la dedans était le sentiment de départ qu'était la découverte à travers la porte des étoiles? Disparu à son sens. En fait il se demandait même à quoi les archéologues pouvaient encore servir. Non la nature humaine le décevait énormément. Seulement Matt n'était pas assez courageux pour laisser tomber. Parce que dans ce projet des personnes représentaient beaucoup, et que pour rien au monde il ne voudrait rester ignorant quant à ce qu'il se passerait pour ces peuples au dela de la porte. Alors il était toujours là. Ombre de lui même.

Présentement dans ses quartiers, il finissait un lire passionnant sur l'égypte ancienne écrit pas un confrère bien plus agé. Mais la lecture elle même ne parvenait pas à lui oter ses pensées. Il soupirait souvent, reprenant sans cesse la même phrase jusqu'a ce que enfin, elle atteigne son cerveau perturbé. Il ne savait pas à qui en parler, ni comment. L'archéologue n'avait pas vraiment d'ami au SGC. Il connaissait beaucoup de monde mais n'avait jamais fait le pas pour être assez proche d'eux. Les seules personnes qui le connaissaient étaient les deux femmes de son équipe et ce n'est pas à elles deux qu'il pourrait parler de ce genre de chose. C'était sa faute. Solitaire il avait voulu être et il l'était toujours bien que très avenant et souriant. Le temps passait donc sans que le jeune homme ne parvienne à se dépétrer de ses idées et enfin y voir plus clair...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: Quartiers de Matt Hendel   Sam 25 Fév - 2:10

Rakel & Matt

L'enfer, c'est l'absence éternelle.


La nouvelle était réellement folle, à vrai dire j'avais pensé que l'on me faisait une mauvaise blague, en particulier avec ce qui c'était passé à Noël. Ma situation était réellement compliqué, je me retrouvais mariée sans avoir eu mon mot à dire, tout ça à cause de cette foutue porte et une fumée rose qui c'était incruster durant notre réveillon de Noël. Je devrais avoir l'habitude, chaque année je vivais d'étrange situation à cette période de Noël. Le résultat était simple, je m'étais éloignée de la seule personne qui avait réussit à me rendre le sourire, Jeff, tout ça pour éviter d'affronter la réalité en face. Une fois que j'eus vérifié le dossier de Matt par moi même, je me sentis étrangement légère, ravie de savoir que cet homme qui comptait tant pour moi, était de retour parmi nous. A cet instant je ne pensais même pas à la façon dont je lui apprendrait ce qui se c'était passé à Noël, c'était réellement compliqué, et pour moi, le plus simple, c'était de ne rien dire, on verrait plus tard, même si tôt ou tard tout ceci finirait par me revenir en pleine face.

En tout cas, je pourrais compter sur quelqu'un, et là c'était un soulagement. Se fut en civil, jean et chemise noire que je pris la direction des quartiers de Matt faisant ce chemin que j'avais déjà fait tant de fois. Je repoussais mes cheveux nerveusement en arrière alors que je voyais la porte des quartiers de Matt s'approcher dangereusement. A cet instant je me demandais ce que j'allais lui dire, coucou c'est moi que vlà, ce n'était sans doute pas la meilleure chose à faire. Enfin je verrais à présent je me retrouvais devant cette porte, et il n'était plus question de faire demi tour. Je frappais d'un coup sec avant de regretter, je ne devrais pas être là, le mieux aurait sans doute été d'aller m'expliquer avec mon époux résoudre ce soucis comme le général me l'avait demandé, mais non. Nerveusement je lissais doucement ma chemise, puis remis mes cheveux en place, me demandant ce qu'il avait pu vivre depuis tout ce temps. Si j'avais réellement été honnête avec moi même, j'aurais avoué que j'avais peur, peur d'apprendre ce qu'il avait fait de sa vie durant tout ce temps, peur de devoir lui dire ce que moi j'avais fais de la mienne.

Depuis toujours notre relation avait été compliqué, depuis notre premier mission, notre premier regard, notre premier baiser, et la première de nos nombreuses engueulades. Mais après tout ce n'était pas si exceptionnel, avec moi tout était toujours compliqué, il n'y avait qu'à voir les relations que j'avais avec tous les hommes qui étaient entré dans ma vie, un psy serait sans doute la solution, mais je ne me sentais pas prête à parler ainsi à quelqu'un que je ne connaissais pas, encore moins un médecin. Poussant un petit soupire, j'avais l'impression que les secondes étaient des heures. Et si il ne voulait pas me voir, tout simplement...

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matt hendel
Archéologue
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 24/01/2011

Dossier du personnel
Equipe:
Grade / Niveau: Adjudant-chef / 316
Age du personnage:

MessageSujet: Re: Quartiers de Matt Hendel   Mer 29 Fév - 13:03

On recommence? Encore une fois? Eh oui il semblait que ma vie était reliée à cet endroit finalement. Pourtant j'avais bien essayé de m'en éloigner autant pour me retrouver que pour essayer de prendre conscience du chemin parcouru mais tout me ramenait ici. Et ces quartiers, voila que je me les réappropriais si facilement, je connaissais chaque emplacement par coeur, tout ce qui avait été posé sur cette table ce qui avait orné ces murs... Mes affaires avaient été rapidement déballées. Je n'avais comme souvent, pas grand chose de personnel et tout ce qui m'appartenait était plus du à mon travail qu'à ma vie personnelle. J'avais parcouru la base le plus vite possible me réfugiant ici, et...voila je ne savais plus comment en sortir. Ou allez? Que dire ou faire? Je connaissais finalement peu de monde certes mais il y avait des personnes qui pouvaient être n'importe ou et une fois en face...je ne saurais comment les aborder. Bien sur il s'agissait de l'équipe SG3 ou du moins ce qu'elle était à mon départ, mais aussi d'autres personnes que j'avais appris à connaître. Et surtout... eh bien notre leader, cette tigresse indomptable, Rakel. L'aborder? Impossible. Nous avions passé des moments si compliqués que je ne saurais même pas par ou commencer à vrai dire. Mieux valait éviter d'y penser même si fuir ne m'aiderait pas.

Enfin... j'étais de retour et je devais avouer que cela me plaisait. La porte m'avait manquée ainsi que tous ces peuples qui me fascinaient! Certes mes recherches étaient aussi importantes et m'avaient appris beaucoup de choses mais l'action... oui elle m'avait manqué. Je voulais reprendre ce chemin, défendre des innocents, rencontrer et parler avec ces populations, apprendre d'eux...
En pleines pensées refoulant volontairement tout sujet stressant, j'entendis un coup à la porte. Sec. J'haussais les sourcils surpris me demandant qui cela pouvait être. Je me devais de répondre mais bizarrement je me sentais mal... moi qui avait refuser de penser à ces personnes ici, et surtout à elle... Non elle ne serait pas venue quand même? Quoique... Enfin...j'avançais vers la porte et tournait la poignée, le visage anxieux, et les mains moites. Prenant une inspiration j'ouvris la porte.

C'était bien Elle. Rakel était là, devant moi. Elle n'avait pas changer ou si peu, Mon dieu que tout me revenait. tout ces souvenirs communs, joyeux, déchirants, complices et si lointains...mais proches. Je n'allais pas rester la planté! Pourtant mon corps comme mes lèvres refusaient de bouger. Il me fallut me reprendre pour m'effacer de devant le seuil.

"Entre..."

Ce seul mot était sortit tel un murmure. Impossible de prononcer autre chose. je ne m'étais pas préparer du tout. Pourtant je savais que je voulais la revoir, mais j'avais fuis...et maintenant...c'était le moment d'agir ou de réagir plutôt. Je souris alors franchement. Oui, j'étais heureux de la voir. L'angoisse était la, mais c'était aussi Rakel, et je pouvais toujours compter sur elle malgré nos différents. Et finalement, après m'être rapprochée d'elle, je fis quelque chose que jamais je n'aurais pensé. Je la pris dans mes bras, comme une amie que je n'aurais pas vu depuis des lustres. Ce qui n'étais pas faux même si le mot "amie" était compliqué pour nous.

"ça fait du bien de te revoir en forme."

l'enserrant de mes bras, ce fut la seule phrase qui traversa mes lèvres avant que je ne la libère de peur de l'avoir gênée par mon geste. Je réagissais souvent par instinct...quoi qu'il se passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: Quartiers de Matt Hendel   Jeu 1 Mar - 1:40

Rakel & Matt

L'enfer, c'est l'absence éternelle.


J'avais la vive impression que ma vie n'était pas simple, ou plutôt qu'elle n'avait jamais emprunter les chemins les plus simple qui s'offrait à moi. Une fois devant la porte des appartements de Matt, lorsqu'il fut trop tard pour reculer étant donné que j'avais frappé à sa porte, je me dis que je n'aurais jamais du aller le voir, après tout notre relation avait toujours été compliquée, et elle l'était sans doute plus encore aujourd'hui. Après tout si il avait choisit de s'éloigner du SGC, c'était sans doute en grande partie à cause de moi, je me demandais pourquoi je me permettais de m'imposer ainsi à lui alors qu'il avait tenté de m'oublier. Je me mis à me sentir mal, je ne voyais pas comment je pourrais lui annoncer tout ce qui c'était passé dans ma vie en le regardant dans les yeux, mais je n'étais pas sûre que de ne rien dire soit une meilleure solution, tout finissait par se savoir, surtout au SGC. Les secondes me parurent des heures, je finis même par me dire qu'il n'était peut être pas là, ça ne serait pas non plus étonnant. Quoi que non, je me mentais à moi même, nos quartiers avaient toujours été un peu notre refuge lorsque nous avions des soucis, je ne croyais pas un seul instant que Matt avait changé à ce point. Lorsque la porte s'ouvrit, je retins ma respiration, étrangement je me sentis si étrange lorsque je le vis dans l'encadrement de la porte.

Il n'avait pas du tout changé, mais son visage semblait si préoccupé. Ses yeux bleus posés sur moi me donnèrent une soudaine envie de pleurer alors que je ne savais pas réellement quoi dire. Et salut ça va ? Quoi de beau? Ecoute moi je me suis mariée sous l'emprise d'une drogue. Wouaw ce n'était pas là meilleure façon de passer un bon moment après autant d'absence. J'avais honte de me dire que j'étais presque incapable de dire quand je l'avais vu la dernière fois, le temps passait si vite, et je devais l'avouer que je m'étais laissée monopolisée par ma propre personne et ma dépression. Je n'aurais jamais du, je m'en voulais beaucoup de me rendre compte que que j'avais négligé les personnes qui comptaient tant pour moi. J'avais l'impression, une fois encore j'avais l'impression que les secondes devenaient des heures, je me demandais si il avait réellement envie de me voir, rien ne laissait transparaitre sur son visage, c'était une situation stressante pour moi, je me demandais comment je réagirais si il me demandait de partir. Me pinçant les lèvres, ce fut avec soulagement que je l'entendis prononcé ce simple mot. Finalement, il ne me chasserait pas. Et à cet instant ce fut de la suite que je me mis à avoir peur, pourtant ce n'était pas réellement mon genre.

A cet instant je me rendais compte que je n'avais peut être tant changé que ça depuis 4 ans. J'entrais dans les quartiers de mon ex petit ami, quoi que je n'étais pas sûr que c'était le mot qui s'appliquait le mieux à Matt. J'aimais cet homme, mais nous avions toujours eu une relation compliqué, je n'imaginais pas le rayer de ma vie, il était trop important pour moi. J'observais ses quartiers, rien ne semblait avoir changé, je retins de nouvelles larmes lorsque je repensais aux bons moments, et au moins bons, que nous avions vécu ici. Je me demandais si les choses avaient été différentes si nous avions eu une véritable relation, peut être si nous nous étions marié, est ce que les choses auraient été différente. Même si en même temps je savais qu'il y avait Mathieu entre nous deux, et à présent Jeff. J'étais une véritable fleur bleue, et j'avais beaucoup de mal à faire la part des choses, j'aimais ces hommes, chacun d'une manière différente, mais je savais que je devais faire un choix, et ce n'était pas le genre de chose que j'acceptais facilement. De toute façon une chose était sûr, je devais retrouver Mathieu avant d'imaginer pouvoir avoir une relation stable avec les hommes de ma vie, autant mon père que les autres. Je fus surprise de sentir ses bras m'enlacer, je fus ravie et finalement le serrais dans mes bras à mon tour. A cet instant je me sentis bien.


"Ca me fait plaisir que tu sois de retour, SG3 n'est pas réellement SG3 sans toi."

J'attrapais sa main et m'installais sur son lit.

"J'espère que tu as l'intention de rester avec nous, sinon je t'attache pour pas te laisser repartir. Tu m'as manqué."

Je me rendais compte à cet instant qu'il y avait bien longtemps que nous n'avions pas prit le temps de parler ensemble, ça me faisait réellement plaisir.


"Il faut que tu me racontes ce que tu as fait pendant tout ce temps."

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matt hendel
Archéologue
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 24/01/2011

Dossier du personnel
Equipe:
Grade / Niveau: Adjudant-chef / 316
Age du personnage:

MessageSujet: Re: Quartiers de Matt Hendel   Jeu 1 Mar - 18:42

Mon étreinte eut une réponse...et rapide. Muré en moi même et bien souvent en solitaire, j'avais oublié combien il était bon de revoir une personne aimée. Et combien celle ci réagissait vite, et ce, face à toute situation. ainsi Je me retrouvais assis sur mon lit, ma main dans la sienne. Je ne pus rien dire tandis qu'elle parlait. Sa voix était égale à elle même pourtant dans ses yeux, je lisais qu'elle avait vécut... comme si durant mon absence, beaucoup d’évènements avaient eut lieu. En soit c'était peu étonnant puisque le SGC regorgeait d’évènement et bizarreries en tout genre. Au lieu de poursuivre une inspection qui pourrait s'avérer indiscrète, surtout pour quelqu'un d'aussi peu discret que moi pour faire ce genre de chose, je préférais remettre cela à plus tard et me concentrer sur le présent. Aussi un sourire vint éclairer mon visage. Rakel avait toujours eut le don de m'empêcher de déprimer. Pourtant bien des fois je m'étais imaginé SG3 sans moi. La regardant tranquillement, je me sentis enfin mieux, respirant à mon aise.

"Oh je suis sur que vous avez trouvé un archéologue moins maladroit que moi. Nous étions presque en surnombre lorsque je suis...parti."


Ce dernier mot était dur à sortir. Parce que j'étais parti volontairement oui. Il y avait un besoin ailleurs, et j'avais profité de cette occasion. L'ambiance au SGC avait changée, tout était si flou avec cette nouvelle organisation et la dernière mission complètement folle que nous avions vécue...


"Non je ne compte pas repartir. J'ai eu beau ne pas essayer de penser à t.. à vous, c'était impossible. Et puis je commençais à m'ennuyer dans mes ruines."

Mon amour pour demoiselle Rakel était intacte, et ce malgré le mal que j'avais pu lui faire et nos nombreuses engueulades. Mon coeur me criais que je l'aimais pourtant je savais que tout était beaucoup plus compliqué que ce seul mot. Et puis nous avions été ensemble, mais si je ne pouvais l'aimer, je ne voulais perdre l'amie et la confidente qu'elle avait été pour moi. Il me faudrait du temps, mais je comptais y arriver c'était de toute façon une condition indispensable à mon retour ici.


"Hum... tu as surement vécu plus de choses que moi, et je compte bien t'interroger jusqu'à tout savoir de ce qui à pu vous arriver ici et dans l'espace! Ou bien je mourrais d'ennui devant les rapports de mission..".

Une moue triste, destinée à amadouer la jeune femme me surprit moi même. Voila longtemps que je n'avais pas cherché à taquiner, ou à simplement faire rire quelqu'un. Voila que ce bâtiment, ces quartiers, et finalement Rakel me ramenaient à...moi. Enfin il s'agissait d'un début, et je n'aurais pas pensé qu'il soit plus facile avec la jeune militaire. En fait avec Mickaëlla non plus, pas plus qu'avec notre compagnon de SG3... bref je n'avais pas cherché à imaginer le début sinon je ne serais pas revenu.

"Tu m'as manqué aussi. Pourtant j'ai visité des ruines, fouiller dans le sable, la boue et autre étudier un paquet de symboles et même traduit des textes, enfin tout ce qui te passionnerais sans aucun doute. Un sourire passa sur mon visage étant donné l'ennui qu'aurait subit la jeune femme à ma place. Bref je n'ai pas fait grand chose."

Ce qui était à la fois vrai, et pas tout à fait. Certes j'avais bien fait tout cela, mais pas que, seulement je n'étais pas prêt à parler du reste, loin de là. Et puis cela n'avait rien de palpitant. Je serrais brièvement sa main... je la trouvais un peu mince, en comparaison de mes souvenirs. Mais l'important c'était d'avoir compris que je devais revenir. Et que c'était ma place. Ici au SGC. Qu'elle me l’affirmât en plus avait fait rougir mon teint bien pâle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: Quartiers de Matt Hendel   Dim 4 Mar - 1:22

Rakel & Matt

L'enfer, c'est l'absence éternelle.


J'aurais cru qu'il aurait été plus difficile pour moi de retrouver le naturel de notre relation, mais à vrai dire, Matt m'avait réellement beaucoup manqué, et je prenais un véritable plaisir à avoir trouvé quelqu'un à qui parler, une personne qui se souciait réellement de moi. Je souris à sa remarque, l'idée de le remplacer au sein de SG3 était particulièrement stupide, Matt faisait partie de la première équipe SG3, c'était avec lui que j'avais fais ma première mission, c'était aussi en partie grâce à cette équipe que j'avais gagné ma place de leader de l'équipe. Non même si Faith était quelqu'un de bien, jamais elle ne pourra prendre la place de Matt même si on me l'avait collé dans mon équipe. Et puis Matt avait toujours été le coeur de l'équipe, c'était réellement difficile de faire des missions sans lui, à vrai dire c'était Jeff qui m'avait permit de supporter son absence. Je me rendais compte à quel point mon époux avait fait beaucoup pour moi et mon moral depuis que je l'avais rencontré. Mais pour le moment, je reportais mon attention sur Matt, j'avais tant de chose à lui dire, je ne pourrais sans doute pas tout dire aujourd'hui, d'ailleurs il faudrait déjà que j'arrive à remettre toutes mes pensées en place.

"Le nombre ne garantit pas la qualité. Ils ont mit Faith Yokas dans l'équipe, je ne sais pas si elle est douée, mais si il y a quelque chose que je sais, c'est à quel point elle cause tout le temps... Imagine le bordel en mission, moi qui préfère le calme et le silence, je pète un câble, un jour je risque de l'abandonner en mission, mais là je risque de me faire taper sur les doigts par De la Couperay."

En tout cas, j'étais ravie d'apprendre que Matt avait l'intention de rester, c'était une bonne nouvelle, je n'avais pas envie de le perdre une nouvelle fois. Au moins j'aurais une nouvelle personne sûr qui compter ici, et au SGC ce n'était pas du luxe, nous le savions tous. Je le regardais de haut en bas, semblant chercher quelque chose, essayant de garder un air sérieux, mais Matt me connaissait bien, il était clair que j'allais sortir une connerie plus grosse que moi, encore une fois.

"Et puis tu as pris du poids, il est temps te faire courser par les goa'ulds pour reprendre le sport."

Je lui tirais la langue, amusée. Après ce qui c'était passé à Noël, je pris plaisir à pouvoir plaisanter de sujet léger, ça me changeait les idées, tout comme j'avais pu le faire en discutant avec Jill et sincèrement, ça faisait du bien. J'avais le coeur léger et mes soucis me semblaient si loin à cet instant. En tout cas une chose était clair, j'avais l'impression que Matt avait bien l'intention de me faire parler, mais je n'étais pas contre, j'étais plutôt bavarde avec lui.

"Oh je suis pas sûre que ça soit nos missions qui sont les plus importantes, il y a surtout eu un nouveau problème à Noël ça m'a encore valut un abonnement à l'infirmerie, ça me déprime totalement. Je déteste toujours autant les médecins, oh et puis on a un nouveau psy à la base, j'espère qu'elle va pas trop poser son attention sur moi, déjà qu'avec Gallen je n'étais pas très chaude mais là..."

Face à sa petit moue j'eus un regard amusé, il n'était pas réellement question de torturer Matt en lui collant les rapports de mission sous les yeux. Mais en tout cas, je fus contentant de voir que le naturel était vite revenu avec Matt. Je n'aurais pas imaginé subir ce que Matt avait subit pendant son absence du SGC, je crois que je serais morte d’ennuis allongée dans le sable chaud.

"Je suis sûr que ça ne vaut pas les histoires du SGC, des fois j'ai l'impression de vivre dans un lycée, avec ses ragots et ses petites histoires."

Ce fut avec un petit sourire que je vis ses joues rosir, mais oui sa place était ici, il était l'un des notre.

"Il va falloir aussi reprendre les entrainements, tu vas voir je vais te torturer un peu, faut que je me venge que tu m’aie abandonné."

Je n'étais pas sérieuse au contraire même, il était clair que je m'amusais et je le taquinais avec plaisir.

"Oh et puis faut que je m'entraine avec le Zat, j'adore cette arme, très pratique, des fois je me dis que ça serait très utile sur cette bonne vieille Terre. Et toi tu vas devoir te remettre à la manipulation des armes à feux. Oh je sens qu'on va s'amuser."

J'étais réellement ravie, et j'avais l'air d'une petite fille à qui on venait d'offrir un cadeau.


_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matt hendel
Archéologue
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 24/01/2011

Dossier du personnel
Equipe:
Grade / Niveau: Adjudant-chef / 316
Age du personnage:

MessageSujet: Re: Quartiers de Matt Hendel   Mer 7 Mar - 21:36

Alors comme ça je lui avais réellement manqué. je dois bien avouer que cela me faisais, du moins dans un sens, plaisir. De se savoir aimé, apprécié. Je n'avais pas connu beaucoup de monde à qui j'avais laissé cette impression solitaire et à fond dans mes théories comme je le suis. mais ici au SGC c'était différent. parce que on pouvait s'exprimer librement et je me sentais davantage sociable, capable de parler, les missions m'avaient aussi appris la confiance en moi même si les bourdes étaient nombreuses. Ainsi il y avait faith yokas à ma place... SG8 quand j'étais partis il me semble. Une bavarde? Ah ça je devais bien avouer que même moi j'avais appris à me taire un minimum pour ne pas attirer les foudres de Rakel. J’imaginais bien les scènes de "ménage" entres les deux femmes et j'en souris.

"Tu n'as jamais abandonné personne pas même nos pires compagnons, mais dis moi SG3 a tant changé que cela?"

pourquoi me regardais elle de haut en bas? Oh je sentais la connerie arriver je le sentais! Rakel était certainement en train de chercher la pire que j'ai jamais entendue, ses yeux pétillaient déja de malice...elle ne pouvait pas s'en empêcher. Comment ça j'avais grossis! Instinctivement je regardais mon ventre, et le tatait avant de voir sa langue et de prendre un air boudeur et renfrogné...

"J'ai rien pris, j'ai marché des heures pour trouver des ruines hein! "

bref je grognais, par pure forme et pour répondre à son jeu. Bien vite je changeais d'attitude reprenant un air sérieux bien que souriant et écoutait la suite. Encore un problème à Noël??! c'était récurent ma parole. A l'évocation du stage à l'infirmerie mon sourire s'aggrandit et lorsqu'elle parla du psy je laissais échapper un rire que j'étais incapable de retenir. Ma pauvre Rakel détestait tout ce qui ressemblait à une infirmerie et tout ce qui allait avec. Et les psys n'en parlons pas...ah j'imaginais bien la mine renfrognée de la demoiselle sur son lit. Et sur le coup j'avais du mal à arrêter de rire.

"Pardon, je ne me moque pas mais j'imagine la torture subie par les médecins et les prochains pêtage de câble du psy' sur ton cas...Ahhhh... tu es unique. Il s'était passé quoi pour que tu en arrives là?"

Lorsque enfin, je fus calmé, j’acquiesçais entièrement sa remarque sur le SGC...un vrai lycée pleins de ragôts, de relations officielles et officieuses, en fait presque une ville à lui tout seul avec ses commérages...
Enfin Rakel était repartie sur mon...entraïnement. Misère elle y tenait! Oh non pitié... j'en avais assez bavé avec le sergent qui m'avait introduit ici et en plus...les armes à feu??? pas avec Mickaella tout de même hein? non sérieusement j'allais mourir avant d'y arriver à tirer droit! Mais Rakel était trop adorable avec cet air enfantin! Comment ne pas se laisser attendrir et craquer? J'en étais incapable avec les extraterrestres alors devant Rakel...


"Tu veux me tuer? A peine arrivé et déja mort... Dis moi au moins que tu seras un minimum indulgente. Ahh et hum...moi aussi je préférerais un zat... Tu sais les armes à feu et moi...enfin bref je me contenterais bien d'électrocuter nos ennemis non tu veux pas?"

Je savais très bien que je ferais ce qu'elle dirait mais... comment dire les armes n'étaient pas ma tasse de thé. Et elle le savait! Elle jouait dessus, je le savais aussi mais cela m'avais tellement manqué... je ne m'en étais pas vraiment rendu compte mais à présent, je le savais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: Quartiers de Matt Hendel   Jeu 8 Mar - 1:56

Rakel & Matt

L'enfer, c'est l'absence éternelle.


C'était dans ces moments de complicités que l'on se rendait compte à quel point une personne était importante pour nous. Matt faisait partie de ma famille en soit, l'une des rares personnes avec laquelle je me sentais réellement moi. Non plus important, c'était l'une des seule personnes avec qui je pouvais réellement être moi même. Il fallait toujours sauver les apparences, paraitre forte, douée et infaillible. Il savait très bien que ce n'était pas mon cas, et il ne m'en voulait pas pour autant. Je me demandais tout de même si il me pardonnerait ce que j'avais fait ce soir de Noël alors que j'étais totalement droguée par cette fumée, et surtout ce que je n'avais pas fait lorsque j'étais redevenue moi. A cet instant, je ne savais pas si j'avais fait le bon choix où non étant donné que je n'avais pas reparlé depuis ce fameux événement. Enfin qu'importe je ne souhaitais pas gâcher cet agréable moment avec ce genre de chose qui ne serait pas réglé en ce posant mille et une question. Il fallait agir, et ça je n'en n'étais pas capable pour le moment. Au final, un sujet de conversation un peu plus léger me faisait du bien et retirait un poids de mes épaules. J'eus un petit sourire mélancolique, j'avais beaucoup appris avec la première équipe SG3, du moins la seule qui m'avait réellement marqué, Matt, Mike, MickaËlla et moi, et tout ceci me manquait, même si je me serais contenté de notre trio infernal.

"Je trouve oui, il faut dire que je m'étais habituée à notre petit trio, maintenant je me retrouve seule avec pour seul appuie Jeff. Oh je suis sûre que Faith est quelqu'un de gentille, mais je sais pas, j'ai du mal à lui faire confiance, je suppose que si on lui a retiré la direction de son équipe c'est pour une bonne raison, et sinon on m'a foutu un russe dans les pattes, mais visiblement il ne partira jamais en mission avec nous, étant donné que visiblement De la Couperay cherche un remplaçant pour lui dans SG3. Bref encore une place vacante, mais c'est pas réellement nouveau."

J'avais décidé d'être d'humeur taquine avec Matt, après tout il n'avait pas tant changé que ça, il semblait peut être un peu moins triste, oui son visage avait retrouvé de la couleur, et ses yeux pétillaient de nouveau. Ca me faisait plaisir de le retrouver ainsi, il était de nouveau plein de vie, comme lorsque je l'avais rencontré pour la première fois. J'eus un pincement au coeur en repensant à notre première rencontre, ce petit coup de foudre qui m'avait rendu légèrement stupide, voir hystérique. A mon tour je tâtais son ventre l'air perplexe.

"Mouais je suis pas sûre, au SGC on ne fait pas marcher pendant des heures, on se carapate et on court pour essayer de rattraper nos conneries, ça je te rassure, ça n'a pas changé."

Je fus amusée que Matt rentre dans mon jeu j'avais l'impression de ne plus avoir le moindre soucis, retrouvant une personne capable de chasser mes idées noires, chose que seule Jeff avait réussit pendant quelques temps, je me sentais moins seule à cet instant. D'ailleurs je pris une mine vexée en voyant Matt rire ainsi, il semblait oser se moquer de moi, et ce n'était pas peu dire, il savait que trop bien que je détestais les médecins et tout ce qui s'en rapprochait, je l'avais même mordu alors qu'il avait tenté de me faire une piqure. Je lui lançais un petit coup dans les côtes, oh pas bien fort, juste assez pour le rappeler à l'ordre et faire taire son petit rire moqueur.

"Hey je te signales que c'est moi qui suis à plaindre, pas eux ! Je suis une pauvre victime de leur cruauté médicale..."

Et enfin venait la question sur ce qui c'était passé à Noël. Je n'aimais pas cette idée, et je perdis quelques secondes mon sourire avant de reprendre un naturel un peu plus figé.

"Oh il parait que je me suis baladée dans le SGC en me baladant en robe, me prenant pour une princesse et en discutant avec des souris. A vrai dire je me demande grâce à qui je n'ai pas terminé dans le cabinet du psy. Remarque peut être parce que je n'étais pas la seule. Je commence à croire que Noël est un jour maudit au SGC, chaque année il y a un nouveau problème, une vraie galère."

Je cachais légèrement la vérité, à vrai dire je me souvenais très bien de ce qui c'était passé cette nuit là, mais je préférais oublier, même si ce n'était pas si simple. J'avais l'impression que c'était un rêve pas une véritable journée, juste un mauvais rêve. J'eus un petit sourire pour Matt, il était toujours aussi retissant à l'idée de s'entrainer, particulièrement avec les armes à feux.

"Oh mais ce n'est pas si compliqué. Mais le zat ce n'est pas une si mauvaise idée, j'ai hâte de voir le résultat du 3eme tir, franchement c'est juste énorme pour une fois que l'on ramène quelque chose d'utile d'une autre planète, sans vouloir te vexer, mais je parle de quelque chose réellement utile, et pas seulement culturel ou des informations sur les Goa'ulds. Concrètement le zat va être un super atout."

Je baissais les yeux avant de poser LA question qui me brûlait les lèvres.

"Tu comptes rejoindre une équipe sg?"

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matt hendel
Archéologue
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 24/01/2011

Dossier du personnel
Equipe:
Grade / Niveau: Adjudant-chef / 316
Age du personnage:

MessageSujet: Re: Quartiers de Matt Hendel   Jeu 8 Mar - 18:02

Je trouvais étrange que SG3 ait tant changé... Enfin Pas vraiment le fait qu'une quatrième personne cherche à s'incruster mais n'y parvienne pas, ça c'était habituel mais surtout le fait que si j'avais bien compté... du moins il me semblait l'avoir bien fait durant ses explications, où était Mickaëlla dans tout ça? rien que d'y penser je sentais que je l'entendais raler d'ici. Vraiment il y avait eu pleins d'évènements qui pour l'instant n'avaient aucun sens à mes yeux. Mais en fait, la sensation d'être de retour, d'avoir quelqu'un à qui parler, devant qui je peux être moi sans chercher à garder mon sérieux, sans cacher mes faiblesses également, faisait un bien fou. J'avais oublié tout cela. Pourtant je n'osais pas franchement parler du principal dérivant et optant pour des sujets plus simples. Cependant j'étais sur, que Rakel avait eu des soucis. Déja elle les attirait autant que moi mais en plus, pour se retrouver entourée de médecins ou venir me trouver à peine revenu... Non je me demandais bien ce qu'avait vécu Rakel durant ces mois. Mais je choisis de ne pas l'évoquer pour le moment.


"Mais alors, Mickaëlla n'est plus avec toi? Ils ont osés vous séparer? Non c'est pas possible j'ai du mal compter. Pourtant Jeff, toi, Faith yokas et le nouveau... Alors la je comprends pas j'avoue."

Il fallait dire que les deux femmes avaient tout fait depuis le début dans la même équipe. Elles s'accordaient à merveille et se complétaient. C'était vraiment étrange pour moi d'imaginer l'une sans l'autre. Mais la taquinerie avait repris le dessus. Un sourire amusé passa sur mon visage tandis que la demoiselle trouvait qu'il était incomparable de marcher des heures et de se carapater devant des jaffas. Elle n'avait pas tort mais je n'allais certainement pas l'avouer.

"Comment ça? vous avez réussi à faire des conneries alors que j'étais même pas là! Ah vous avez fait fort en général je les provoque et vous les réparez, pas tout en même temps... "

Mon pauvre rire fut interrompu par une bourrade à laquelle j'émis un son étouffé de protestation. Prenant une mine outrée j'écoutais ses explications.... et me retins gravement de ne pas recommencer à rire de plus belle. Non mais sérieusement... Rakel et les médecins. elle est une victime? Je plaignais plutôt ceux qui avait du la supporter et la soigner! Tandis que je me mordais la lèvre, je la laissais continuer sur Noël... Cela permit à mon cerveau de traiter les informations nécessaire pour changer mes idées.

"Ah... tu as joué à Cendrillon? C'est elle qui parle avec les souris je crois. bah c'est pas pire que le jardinage, ou la fois ou tu es retombée en enfance...la routine de noël quoi. Oui il se passe toujours un truc. Faudra que je fasse des recherches pour voir... Sait on jamais. Enfin... tu m'excuseras mais si tu étais victime de leur cruelle médecine, ils étaient victimes de ta cruelle réticence... ah j'aurais aimé être une petite souris tiens. "

Oh oui, une petite souris mais plutôt dans sa poche, pour la rassurer, pour lui raler dessus quand il fallait, mais surtout pour être prêt d'elle. Mais ce n'était pas le moment de songer à ce genre de chose, de plus mademoiselle avait les idées fixes en revenant sur l'entrainement.

"Pas si compliqué ça c'est toi qui le dit... Grumph... Oui le zat est une véritable merveille. Quant aux découvertes, chacun ses opinions, je préfere connaître de nouveaux peuples que de chercher des armes je n'y peux rien. Et puis connaître le passé est aussi utile que de se battre contre ces fichues larves..".

A mon tour de lui tirer la langue, nous étions très différents surtout dans le travail et il fallait bien dire que... Le zat était utile mais les recherches aussi et zut! Prenant une mine boudeuse et vexée, je ne m'attendais en rien à la question suivante. Mais pourquoi étais je revenue à son avis? ralala et en plus ça avait l'air de lui avoir couter de demander cela. Je levais les yeux au ciel.

"Si on veut bien de moi, oui! je ne compte pas moisir dans un bureau pendant que tu vas t'amuser dehors! ça m'a tellement manqué! Alors évidemment si une équipe SG a besoin d'un archéologue j’espère qu'on me le fera savoir... Parce que j'avoue que je n'ai guère envie de voir.. comment déja? De la Couperay voila. Trop...bizarre."


Il n'y a bien qu'a Rakel que je pouvais confier cela. Si elle détestait les médecins, moi et les militaires ça faisait mauvais ménage également. Je n'avais aucune envie de le voir, et encore moins de lui parler. Je ne le connaissait pas mais... non pas envie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: Quartiers de Matt Hendel   Lun 12 Mar - 1:20

Rakel & Matt

L'enfer, c'est l'absence éternelle.


Je tirais une grimace alors que Matt me parlait de MickaËlla, c'était encore un sujet sensible, surtout avec les embrouilles que nous avions eu et si nous avions discuté, nous ne pouvions pas dire que tout ceci était réellement réglé. Nous nous étions surtout quitté avec une entente cordiale, rien de plus. J'avais moi même j'avais du mal à comprendre comment SG3 avait tant changé en si peu de temps. MickaËlla Strucker avait été mon second depuis le début, nous avions partagé tant de chose, et naïvement j'aurais pensé que tout ceci durerait jusqu'à ce que je change, une fois encore de base. Mon sourire avait disparu, il était clair que le sujet me dérangeait, je ne me sentais pas bien, ne sachant pas réellement comment répondre à ce sujet là. Est ce que je devais expliquer tout ce qui c'était passé? Je n'avais pas réellement le coeur à ça, et au final hors de question de gâcher ces retrouvailles, particulièrement avec des conneries pareilles. Je pris une profonde respiration, fermant les yeux quelques secondes, essayant d'afficher un sourire de façade, mais c'était plus facile à dire qu'à faire.

"Au final c'est juste qu'il lui on proposé d'avoir sa propre équipe, et elle a sauté sur l'occasion, après tout je la comprends, elle est à présent à la tête de SG1. Oh je la comprends, elle à choisit d'exploiter son potentiel, et c'est compréhensible en soit, même si j'aurais préféré qu'elle reste dans SG3. C'est la fin d'une époque, il faut s'y faire, le temps passe. Du coup, nous sommes que nous trois, avec un membre en attente, se serait la surprise pour savoir qui sera ce nouvel élément."

Je poussais un petit sourire, essayant de ne pas penser aux restes. C'était vrai que MickaËlla et moi étions comme les doigts de la main à la bonne époque. En tout cas il était temps de se changer les idées, et surtout de préparer Matt à de nouvelles missions, et ça il y avait du boulot, on ne pouvait pas dire que Matt était très pressé à l'idée de se préparer au combt, il n'avait jamais été un véritable soldat, et ne le serait jamais, mais c'était ce qui faisait son charme, il avait toujours été le coeur de SG3, alors que MickaËlla et moi étions la raison. Un sujet de conversation un peu moins sérieux, et voilà que j'étais repartie à m'amuser comme une petite folle. J'aimais l'idée de pouvoir parler légèrement, ce n'était pas souvent en soit, surtout ici, ça me faisait un bien fou, j'avais l'impression que mes épaules étaient un peu moins lourde.

"Parce que tu crois que tu es le seul à faire des conneries? Tu as la mémoire courte ou quoi? Il est arrivé que l'inverse se passe, même si c'était peut être moins rares, tout dépend de la mission. Il faut être clair, je suis toujours aussi nulle en diplomatie, et je crois que même avec une formation, ça ne s'arrangerait pas."

Je grimaçais alors que Matt se moquait de moi, il faut dire que l'idée de me voir jouer les Cendrillon ferait rire n'importe qui. Pourtant je riais jaune personnellement, il faut dire que chaque année j'étais la cible de connerie plus grosse les une que les autres, et ça commençait sérieusement par être lourd.

"Non mais c'est pas drôle, quand tu vois mon dossier médical tu croirais à un roman de science fiction, et chaque année c'est de pire en pire, je me demande ce que me réserve l'année prochaine je vais finir..."

Je venais de me rendre compte que j'avais faillis vendre mon secret, et je ne voulais pas en parler tout de suite, je n'avais pas le coeur à lui annoncer ça alors que nous venions à peine de nous retrouver, il valait mieux attendre un peu.

"Enfin bref, nous sommes tranquille un peu moins d'un an, et avec un peu de chance, je serais en permission Noël prochain, ça m'évitera ce genre de problème. Sans rire, tu veux que j'explique ça comment si je change de base un jour, ils vont me foutre dans un asile dès le premier mot prononcé."

Je riais bien sûr, je n'avais pas réellement l'intention de changer de base, mais on ne savait jamais lorsque l'on était soldat c'était le genre de chose qui pouvait arriver. Il fallait y être préparer, c'était peut être pour ça que j'avais tant de mal à m'attacher aux personnes que je côtoyais ici. Et pourtant, je m'étais installée au SGC, jamais je n'avais passé autant de temps dans une base. Je grimaçais, personnellement l'idée de rester dans un bureau à étudier les diverses civilisations ne l'intéressait pas le moindre du monde il fallait être réaliste, nous étions en danger, tôt ou tard les Goa'ulds nous considéreraient comme des ennemis suffisamment emmerdant pour venir nous attaquer sur notre terrain.

"Tu ne diras pas ça quand ils viendront nous botter le cul... Tu sais d'ailleurs si tu souhaites reprendre ta place dans SG3 je pourrais en parler à de la Couperay..."

Je bousculais un coup d'épaule Matt qui faisait une tête de boudeur.

"Arrête, il est bien gentil notre nouveau général, il est pas trop chiant..."

Comment ça je disais ça parce qu'il ne m'était pas tombé dessus pour mes conneries... Bon d'accord je n'étais pas du tout objective à cet instant, mais tout de même il était loin d'être le pire des militaires, il avait l'air relativement compréhensif, chose assez rare dans notre métier.

"Va bien falloir que tu te réhabitue à travailler avec des militaires, tu ne vas pas être épargner en équipe SG."

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matt hendel
Archéologue
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 24/01/2011

Dossier du personnel
Equipe:
Grade / Niveau: Adjudant-chef / 316
Age du personnage:

MessageSujet: Re: Quartiers de Matt Hendel   Ven 16 Mar - 12:36

Et zut, ma remarque concernant Mickaëlla avait jeté un froid... Je l'avais bien remarqué à sa grimace et au beau sourire qui avait quitté momentanément son visage. J'aurais du y penser qu'il avait du se passer quelque chose pour que mes deux coéquipières soient séparées. et bien que j'acceptais les explications de Rakel sur le sujet, j'étais pratiquement sur qu'il y avait anguille sous roche. Mais le moment était mal choisit alors, au lieu de la questionner davantage je me contentais d'un simple hochement de tête approbateur. Il était temps de revenir à un sujet plus léger, nous aurions largement le temps de nous prendre la tete avec le reste plus tard, c'était certain. Une tigresse en diplomatie? il était vrai que c'était beau à voir.


"Disons que... ce n'est pas la maitrise des techniques qu'il te faudrait, mais de toi même... En même temps il faut bien des diplomates pour parler et des... moins diplomates pour savoir tirer et régler les questions plus...radicalement de temps à autre. S'il n'y avait que l'un ou l'autre qui servait les équipes sg ne seraient pas formées comme ça. Bref toi tu tires et tu exploses tout, et moi je parlemente...quand tu m'en laisse le temps."

Un petit sourire accompagna ma dernière phrase car il était vrai que plusieurs fois, je n'avais pas eu le temps de l'ouvrir. e Rakel, les fois ou je l'avais ouverte ne nous avaient pas forcément aidées... Bref les missions de SG3 étaient toujours de joyeux bazar. Qui resteraient dans ma mémoire longtemps. Entre temps ma pauvre tigresse s'était rembrunie car il était vrai qu'à Noël elle n'avait jamais été trop gatée.

"Oh crois moi l'année ou tu es retombée en enfance, mieux valait être un enfant qu'un adulte! Mais j'avoue que c'est bien la seule année ou tu as eu un peu de chance. Enfin l'année prochaine j'essaierais de te suivre pour qu'il ne t'arrive rien de fâcheux. Oui oui je te protégerais! Enfin... si c'est pas l'inverse mais bref, je ferais tout pour que tu passes un noel normal."

Je l'aimais beaucoup... et le fait qu'il lui arrive toujours des trucs impossibles, m'énervait. Parce que aussi archéologue que je sois j'aurais aimé pouvoir lui apporter des choses normales de temps à autre, ou simplement lui éviter certains ennuis. Malheureusement c 'était loin d'être le cas, c'était même plutôt l'inverse qui se produisait en général. Mais je voulais tenir cette promesse, celle d'être présent, et d'essayer même si je n'y arrivais pas. Mais une perm c'était pas mal pensé non plus.


Ah elle était repartie sur les goa uld. grumph... je devais bien dire qu'elle avait raison m'enfin... c'était compliqué. Et de la Couperay? En toucher deux mots à ma place? C'était trop facile ça non? Sur le coup, en pleine réflexion je devais avoir l'air de quelqu'un qui se prend la tête avec une décision compliquée. pourtant ce n'était pas le cas mais comment dire. Entre ma fierté, les militaires, Rakel, et moi... ben je m'embrouillais bien un peu.

"Mouais peut pas être pire que d'autres... Pas pire que toi ça c'est sur. Un grand sourire s'adressa à la demoiselle. Non faudrait que j'y aille moi même, rien que pour rencontrer déja par contre je ne serais pas contre que tu m'accompagnes. Maintenant que j'ai réussi à revenir, j'aimerais éviter de me faire jeter à peine arrivé. Tu crois vraiment que SG3 à une petite place pour moi? ça serait.... juste génial, .... Hum et pas trop perturbant."

Il était vrai que l'idée de me retrouver de nouveau en mission avec Rakel était très enthousiasmante, mais je ne voulais pas la mettre mal à l'aise, ou encore m'approcher de trop. ce n'était pas simple avec les sentiments qui s'imposaient en moi depuis des années, mais je me contrôlais dans l'ensemble assez bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: Quartiers de Matt Hendel   Jeu 22 Mar - 2:31

Rakel & Matt

L'enfer, c'est l'absence éternelle.


Il était vrai qu'évoquer MickaËlla était quelque peu douloureux, j'avais été bien dans cette équipe que nous avions formé lors de mon arrivé au SGC, j'avais cru stupidement que cette harmonie durerait toujours, quelle naïveté, et c'était peut être ça qui m'énervait le plus. Je ne voulais pas m'étendre sur les disputes qui s'en était suivit, j'avais toujours choisis de parler le moins possible de Mathieu à Matt pour des raisons plus ou moins évidentes, je ne voulais pas à avoir à me justifier sur cette relation si particulière que nous entretenions. Je n'étais pas folle, je connaissais Matt, et lui me connaissais, il se rendait pas compte que quelque chose clochait, je le remerciais de ne pas me poser cette question à laquelle je n'arriverais pas à trouver de vraies réponses, je crois que moi même je ne les avais pas trouver. Difficile de savoir comment nous en étions arrivé à ce point.

Je haussais les sourcils face à la réflexion de Matt, certes à mon arrivé ici, j'avais un peu de mal à me contrôler, mais à présent, c'était différent, je m'étais tout de même améliorer, du moins c'était ce que je pensais. C'était difficile d'être objectif avec soit même, mais je ne pensais pas être un militaire sans cervelle qui tirait sur tout ce qui bougeait. D'ailleurs je fis preuve de sang froid pour ne pas m'énerver, non en faite je m'en fichais pas mal, je devais avouer qu'à présent, je savais ce que je valais et je ne me laissais pas influencer aussi facilement, et ça je le devais à Jeff.


"Il faut juste savoir quand il est temps de négocier, et quand tu vas te manger une balle dans la tête en essayant d'arranger les choses, non mais."

Je souriais, j'étais touchée par les petites attentions de Matt, après tout il était partit un long moment, il aurait pu tout simplement se désintéresser de moi, ou m'oublier, mais non, il restait égale à lui même, une personne adorable et attentionnée. Il faut dire qu'il avait raison, j'avais tout de même de bon souvenir de ce noël alors que j'étais redevenue enfant, jamais je ne regretterais cet événement, il m'avait offert Mathieu, une personne que j'aimais passionnément, et qui comptait beaucoup pour moi. Je serais sa main, un sourire sur le visage.

"Oh c'est adorable, mais je ne suis pas réellement pressée de voir Noël arriver, nous avons le temps et tant mieux. Et fait gaffe à trop le souhaiter tu vas finir petite souris à cause d'un événement de noël et tu auras bien du mal à me protéger avec cette taille."

Je riais amusée d'imaginer d'une situation pareille, même si en soit je n'espérais pas que se soit le cas, avec ma chance je finirais transformé en animal de compagnie, histoire de me ridiculiser un peu. Mais qu'importe, l'idée de retrouver une partie de SG3 avec Matt qui arriverait de nouveau parmi nous.

"Oh mais oui bien sûr, je pense que De La Couperay accepterait, et sincèrement je plaiderais en ta faveur, l'idée de trouver une petite partie de notre équipe SG3 du début me plairait bien, après tout on a toujours fait du bon travail ensemble, il n'y a donc pas de raison de nous séparer. Mais si tu veux on ira en parler avec lui tout les deux."

Je me laissais tomber sur le lit observant le plafond quelques secondes avant de tourner mon regard vers Matt.

"Sinon, rien de nouveau dans ta vie? Je veux dire, tu as du rencontrer des tas de gens lors de tes fouilles, non? Ca bouge sans doute plus qu'au SGC."

Étrangement, il n'y avait pas la moindre trace de jalousie dans ma voix, chose assez étrange, juste une pointe de curiosité, je cherchais à savoir ce qu'avait pu être sa vie, loin du SGC.

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quartiers de Matt Hendel   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quartiers de Matt Hendel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: SGC :: Niveau 3 :: Quartiers des membres du SGC-
Sauter vers: