La Porte des Etoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quartier de Luc Daving

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luc Daving
Militaire
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Adjudant / 281
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Quartier de Luc Daving   Sam 12 Fév - 14:09

Pour Luc, ses quartiers étaient confortable, durant toute ses années passé ici, il avait eut le temps de l'aménager à ses goûts. Il n'avait bien sur pas amener des meubles mais la décoration, il avait eut le temps de la peaufiner.

Le seul endroit où il y avait du merdier dans ses quartiers étaient le coin bureau, il y avait des feuilles qui trainaient partout, la poubelle débordait et le suisse n'avait jamais prit le temps de nettoyer la zone. Déjà il ne souvenait même plus la dernière fois qu'il avait nettoyer le bureau mais le reste de la pièce c'était il y a deux jours. Sur les étagère, il y avait des films et des livres. Les films étaient pour la plus part des films d'action ou sur la seconde guerre mondial et les livres parlaient d'univers fantastique ou futuriste. Luc n'avait jamais aimé lire des livres sur le monde actuel mise à part quelques-un. Pour lui, les livres devaient le faire sortir du monde actuel pour l'envoyer dans un autre monde. C'était pour lui un moyen d'évasion sur les soucis du quotidiens.
Il y avait aussi quelques jeux vidéo qui trainaient et qui était aussi action, fantastique et futuriste. Cela faisait un moment qu'il n'y avait plus joué, fallait dire qu'il n'avait plus vraiment le temps ni l'envie mais ils étaient et l'adjudant préférait les garder si l'envie lui en donnait de jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leiha
Tok'ra
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 28/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: Tok'ra
Grade / Niveau: ? / 60
Age du personnage: 30 ans / 2300 ans

MessageSujet: Re: Quartier de Luc Daving   Lun 24 Fév - 15:24


Leiha revenait d'une mission difficile, elle avait durant quelques mois du faire subir des choses à des innocents qu'elle avait du mal à assumer, heureusement que Tayr’ak était là pour soulager sa confiance. Jouer les Goa'ulds n'étaient pas sans risque et il fallait accepter de faire des sacrifices pour sauver le plus grand monde. La survie de leur peuple devait passer par ici, mais tuer les esclaves des monstres qu'elle combattait n'était pas simple à ses yeux. Comme tous les Tok'ras, Leiha portait sur la conscience le poids de ses actes, ce n'était pas facile mais c'était sa vie aujourd'hui, et elle ne pouvait imaginer laisser les monstres qui avait détruit son peuple s'en sortir. Elle adoptait sans la moindre faille l'idéologie Tok'ra, la seule réussite qu'elle accepterait sera la destruction total des faux dieux.

Mais voilà, c'était beaucoup plus facile à dire qu'à faire, utiliser un gant de torture, jusqu'à voir la vie s'échapper du corps d'un être humain n'étaient pas si facile, et au final, elle n'avait pas tant d'expérience que ça. Elle aurait souhaiter parler à quelqu'un, mais pas parler de sa mission, se serait planter une lame dans une plaie ouverte, non plutôt parler pour se changer les idées, aller chasser, camper, ou même pêcher, chose qu'elle avait l'habitude de faire avant sa rencontre avec Tayr’ak, mais ce n'était pas si simple. Oui parce que l'on ne pouvait pas dire que les Tok'ras étaient réellement des gens aimant s'amuser, à vrai dire, Leiha était persuadée qu'ils ne savaient même pas ce que signifiait ce mot. Rayce pourrait peut être la comprendre, mais non, en même temps elle ne voulait pas faire part de ce genre de chose, elle avait bien trop peur que se soit perçu comme un manque de foi dans leur cause, et ce n'était pas le cas.

Aussi l'esprit de la jeune femme se tournait vers la seule personne qui arrivait à l'aider à dépasser ses peurs sans même le savoir. Luc. Oh c'était une chose bien étrange que la jeune femme ressentait pour le beau soldat, d'autant plus que Tayr’ak, bien que plus tolérant que la plus part de ses frères, n'en restait pas moins un Tok'ra et n'appréciait pas réellement ce genre de fréquentation. Mais qu'importe, Leiha lui avait déjà posé un lapin à cause de cette mission qui l'avait monopolisé pendant plusieurs mois. D'ailleurs elle craignait qu'il l'ai oublié, ou qu'elle ne se face de fausse idée, mais de ce côté son compagnon de toujours la rassurant, lui promettant qu'elle était inoubliable, après tout si même les Goa'ulds se prenant pour des dieux étaient capables de craquer pour elle, n'importe qui ne pouvait qu'apprécier sa beauté, mais plus que tout, Luc pouvait apprécier la gentillesse et le caractère si doux de la petite alien.

L'arrivée au SGC se déroulait comme toujours, elle fut accueillit par le général, à qui elle confiait que le débriefing qu'elle avait fait avec le conseil devrait apporter quelques informations utiles pour le SGC, mais rien d'exceptionnel, mais surtout elle le rassura pour le moment Ra n'avait pas la moindre vu sur la Terre, tout irait très bien, puis elle s'eclipsa prétextant devoir voir Rayce resté sur Terre comme agent de liaison, elle pourra la remplacer, si elle souhaitait passer un peu de temps sur Revanna, et surtout rejoindre le conseil. Mais tout ceci était plutôt un prétexte, elle se dirigeait immédiatement vers les quartiers du personnel, avant de douter une fois devant la porte de Luc, elle se sentait soudainement stupide, comment pouvait elle croire qu'il allait l'attendre? Elle s'apprêtait à frapper, puis se ravisa, cherchant un petit morceau de papier, elle se contentait de griffonner qu'elle était de retour et qu'elle aimerait pouvoir le voir avant de le glisser sous la porte, observant quelques secondes la porte avant de reprendre la marche vers ce qui lui servait de quartier lorsqu'elle était au SGC, une pièce froide et peu personnalisé, à vrai dire Leiha n'y laissait jamais rien, elle ne s'en servait que pour dormir, et s’imprégner de la nature des terriens.

Une main retint son bras, elle se retournait avec un sourire à peine dissimulé, mais sa joie ne fut que de très courte durée, l'homme qui la retenait n'était pas Luc, il semblait être un militaire, probablement une nouvelle recrue, son visage ne lui disait rien et pourtant elle était très physionomiste.

"On ne se balade pas comme ça dans le SGC espèce de sale alien. Quand on est une vilaine fille il faut savoir ce qu'il en coûte."

Le regard salace du soldat ne plaisait pas du tout au symbiote de la jeune femme qui se fit immédiatement très agressif, ce ne fut que la patience de la jeune femme qui réussit à le convaincre que non, éclater la tête d'un terrien contre un mur ne serait pas la meilleure des solutions pour que leurs alliés continue à les accepter ainsi. Cherchant la solution à cette situation, la jeune femme gardait le silence, discutant avec Tay'rak visiblement en colère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Daving
Militaire
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Adjudant / 281
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: Quartier de Luc Daving   Mer 26 Fév - 18:49

Toujours en vadrouille, train, voiture, Luc voyageait beaucoup entre les deux pays. Au départ, son gouvernement ne demandait que peu de rapport, mais plus les années passe et plus ils en veulent. L'adjudant se cantonnait plus cas un rôle de messager, faisant des rapports, amenant des précisions supplémentaire, mais aussi justifiant l'argent que déboursait la Suisse à ce programme. Normal, chaque personne veut savoir où va son argent quand il fait des dons.

Depuis un moment, Luc avait troqué son uniforme du SGC contre celui de son pays, il ne portait pratiquement plus que celui-ci. La tenue B comme elle est appelé chez lui. Veste et pantalon kaki, T-shirt vert olive et son béret vert avec l'insigne de sa région territorial. Sa veste comportait, son nom, son grade, sa troupe, sa fonction et son insigne de militaire de carrière. Tout cela, beaucoup de militaire français ne connaissaient pas les significations. Compréhensible, il lui avait déjà mis du temps à lui pour reconnaitre chaque grades suisse quand il entra à l'école de recrue.

Luc rentrait au SGC en utilisant les trains, plusieurs heures de train qui les premières fois lui valut plusieurs ennui avec la gendarmerie, il portait un uniforme d'une armée étrangère. À chaque fois, il se faisait débarquer du train, les fonctionnaires voulaient vérifier les documents et à chaque fois c'était en ordre. Mais maintenant, la gendarmerie était au courant et le connaissait, Luc leur avait donné son numéro de téléphone pour que si au cas où un passager appelait les forces de l'ordre pour signaler un soldat étranger dans l train qu'ils puissent l'appeler au lieu de venir sur place.

Une voiture de l'armée française l'attendait sur place, le chauffeur l'amena directement à la base. À l'entrée toujours les mêmes contrôle, papier, fouille des ses affaires, mais depuis les gardes le connaissaient et faisaient ça pour la forme. Une fois à l'intérieur, il se dirigea vers les quartiers du personnel. Il voulait s'accorder du repos pour aujourd'hui, rester tranquille. Le suisse s'engagea dans le long couloir. Quand il entendit une phrase au loin, il ne comprit pas tout, mais réussi à entendre "une vilaine fille". Il s'approcha rapidement des deux personnes, le soldat avait attrapé la jeune femme par le bras.
Luc connaissait cette femme, Leiha, il voulait courir et la prendre dans ses bras, mais il devait régler une chose, ce soldat qui la menaçait.

"Vous !!! Lâchez-là, sinon je vous fait bouffer le sol."

L'homme lâcha la jeune femme et fixa l'adjudant avec un regard menaçant. Puis l'homme se retourna et s'en alla. Luc ne l'avait jamais vu et surtout le soldat était nettement plus balaise que lui, il aurait put lui mettre une raclée sans problème, mais le soldat devait l'avoir reconnu, de toute façon, il n'y avait pas beaucoup de soldat suisse qui trainaient dans le coin.
Luc s'approcha de Leiha et lui lança un sourire. Il était heureux de la voir.

"Salut, tu vas bien ? Et surtout merci de ne pas l'avoir écrasé contre un mur."

Il savait très bien qu'elle aurait pu le faire malgré son gabarit, elle avait un symbiote en elle qui la rendait nettement plus forte. En la regardant, il remarquait qu'elle avait l'air fatiguée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leiha
Tok'ra
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 28/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: Tok'ra
Grade / Niveau: ? / 60
Age du personnage: 30 ans / 2300 ans

MessageSujet: Re: Quartier de Luc Daving   Jeu 27 Fév - 18:39

Une voix familière raisonnait dans le couloir, calmant les nerfs instantanement de la jeune Tok'ra, Tayra'k était bien moins facile à calmer, mais étant donné que l'insolant était chassé, il ne cherchait pas spécialement à rejeter la faute sur qui que se soit. La sagesse d'être aussi vieux que les symbiotes tok'ra les poussaient à savoir qu'une relation aussi particulière que celle qu'entretenait la Tok'ra et les Tau'ri était fragile. Il ne fallait pas tenter le diable surtout que c'était son peuple qui avait le plus besoin de la Terre, il en était conscient, des hôtes potentiels, et dans le pire des cas, les bras pour les missions dont la perte était plus négligeable que l'un des leurs. Leiha lui aurait bien tapé sur la tête pour avoir de telle pensée mais malheureusement elle n'avait même pas cette liberté d'action. Elle se contentait donc de lui faire part de son mécontentement face à ce genre de pensée, mais elle avait d'autres chats à fouetter, pour le moment essayer de cacher le sourire qui inondait son visage à la vue du soldat suisse.

"Disons que je doutais que le conseil apprécie ce genre de geste, n'allons pas mettre en péril la relation entre nos deux peuples pour si peu. Je suis bien consciente que notre présence dans la base n'est que toléré par la plus part de vos hommes. Mais qu'importe passons. Je reviens de mission j'ai bien besoin d'un peu de repos, mais je vais bien, et toi? Qu'est ce que cet uniforme? Le SGC a décidé de changer de tenue?"

L'idée d'avoir une tenue différente, une notion différente pays était assez étrangère à Leiha, pas seulement à cause de la Tok'ra, mais l'organisation terrienne était assez différente que toute celle qu'elle avait connu depuis sa naissance. C'était sans doute pour ça qu'elle aimait être sur cette étrange planète, tout y était si nouveau si bizarre, leur musique, cette boite avec des images, leur moyen de transport, bref, tout pour émerveiller la jeune femme avide de nouvelle connaissance.

"En tout cas merci de ton intervention, je crois que Tayra'k aurait fait preuve d'un peu moins de patience que moi si tu n'étais pas intervenu, après une telle mission ses nerfs sont à vifs. Je vous envie un peu sur vos missions bien construite, même si ça dégénère, vous savez à peu près quand vous allez rentrer, jouer les Dieux m'ennuie à mourir, même si j'apprécie pas mal leur tenue."

Tout comme Luc, Leiha essayait de garder une attitude convenable, pourtant elle aurait bien sauté dans les bras du soldat, l'idée de sentir ses bras l'étreindre, de sentir son parfum, d'entendre son coeur battre, la faisait rêver. Malheureusement ce genre de relation était compliqué, plus que compliqué, ils étaient deux soldats dévoués à leur planète respective, et même si elle ne connaissait pas les relations entre terriens, elle savait que toute relation amoureuse était prohibé, on ne pouvait être dévoué à plusieurs choses en même temps, il fallait choisir entre l'amour pour son peuple et celui pour l'être qui faisait battre notre coeur. Si Tay'rak était parfaitement d'accord avec ce genre de principe, c'était différent pour Leiha elle était hôte depuis peu de temps par rapport à la majorité de ses frères et soeurs, et avait sans doute moins le goût du sacrifice.


"En tout cas je suis contente de te voir, j'avais peur que tu sois occupé, et que l'on ne se croise pas avant mon départ pour Revanna."

Tu m'as manqué. Mais ses mots restèrent coincés au fond de sa gorge, mine de rien, la petit Alien était timide, difficile à croire lorsque l'on la voyait ainsi, mais la situation n'était pas la même, cette fois il s'agissait de ses sentiments et non d'un boulot pour lequel elle avait le soutient et l'aide de Tay'rak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Daving
Militaire
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Adjudant / 281
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: Quartier de Luc Daving   Jeu 27 Fév - 19:58

Leiha comprenait que certaines personnes n'appréciaient guère la présence d'aliens ici, mais ils avaient besoin d'eux tout comme le SGC a besoin d'eux. c'est donnant, donnant. Elle revenait de mission, fatiguée et ayant besoin de repos. Luc aussi en avait bien besoin du repos, peut-être n'avait-il pas fait la même chose qu'elle, mais faire des aller et retour entre le SGC et Berne n'était pas de tout repos.

"Je vais bien, fatigué aussi de voyager. C'est celui de mon pays, je te ferais visiter une fois si on peut."

Une chose difficile à accomplir d'emmener un extraterrestre hors de la base et encore plus de se rendre dans un autre pays. Surtout qu'elle n'a aucun papiers d'identité.
Luc lui lança un léger sourire, il l'aimait beaucoup, Leiha, mais Tayra'k, c'était autre chose. Étrange surtout, deux personnes dans un corps, il avait de la peine avec ça, il l'avait vécut lui même, mais là c'était accepter d'être un couple à trois.

"Cela doit être plaisant d'ordonner à des gens de te faire tout ce que tu as envie, massage, cocktail, à manger."

Le suisse le disait sur le ton de la plaisanterie, il savait très bien ce qu'était de jouer un Goa'uld, tuer, réduire en esclavage et ainsi de suite. Il connaissait assez bien ces soit disant dieux pour savoir ce qu'il faisait.

"Je suis aussi content de te voir, je n'aurais pas imaginer te revoir aujourd'hui je dois dire, c'est une jolie surprise. Et tu veux aller où ? On ne va pas rester à trainer dans ce couloir et mes quartiers ne sont pas vraiment luxueux."

Luc était bien avec elle. Elle lui redonnait le moral, il appréciait beaucoup sa compagnie malgré Tayra'k. Il voulait la prendre dans ses bras, mais ici à la vue de tous, c'était mal vue. Leiha était en tant que représentante de la Tok'ras et être trop proche d'elle pouvait leurs poser des problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leiha
Tok'ra
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 28/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: Tok'ra
Grade / Niveau: ? / 60
Age du personnage: 30 ans / 2300 ans

MessageSujet: Re: Quartier de Luc Daving   Mar 4 Mar - 14:09

Leiha avait toujours du mal à se faire à la démographie terrienne, sa curiosité l'avait poussé à étudier les cartes du monde de leur allié, mais c'était si difficile de se rendre compte de l'immensité de leur terre et la complexité qui liait leurs différents peuple. C'était un concept difficile à comprendre pour une race en si petit nombre qu'étaient les Tok'ra, et le peuple dont était originaire Leiha n'était guère plus grand.

"Ah oui tu m'en avais parlé, mais je crains malheureusement que votre patron ne sera d'accord, le général Parray me semblait beaucoup plus souple que ce vieil homme. Je crois que les tiens se méfient toujours beaucoup de mon peuple, même si je ne comprends guère pourquoi..."

Après tout c'était difficile à comprendre après tout les Tok'ra avaient ouvert leur porte, même si ce n'était qu'une façon de parler, aux terriens, sans la moindre condition sans la moindre méfiance. Et pourtant pour un peuple dont le secret et la discrétion était le seul moyen de survie. Après tout il suffirait que l'un des terriens révèle les coordonnés de Revanna aux Goa'ulds pour que se soit la fin de leur peuple. Les Tau'ris n'avaient pas le même sens du sacrifice et encore moins les mêmes capacités à supporter la torture que les Tok'ras. Leiha eu un petit sourire face aux commentaires de Luc, il était vrai que d'être traité comme une princesse avait quelque chose d'agréable si on mettait de côté le fait que les personnes qui nous servaient étaient torturés et tués comme de vulgaires animaux.


"Oh ce que je préfère ce sont les tenues, les Goa'ulds ont beaucoup de goût à ce sujet, j'aime leurs tissus et les bijoux, il faut bien apprécier quelques petites choses dans notre mission, sinon il serait pratiquement impossible de réussir la mission, je n'ai pas le tempérament de Tay'rak, mais il triche, avec plus de 2000 années d'expériences. J'aimerais avoir son calme et son détachement, d'ailleurs, il ne peut s'empêcher de me comparer très souvent aux membres de vos équipes trop impatient et imprudente. La fougue de la jeunesse, mais j'ai des doutes, nombres des hôtes tok'ra possèdent déjà ces qualités, je pense que c'est juste que je n'ai pas eu l'occasion de peser le pour et le contre de cette vie, un peu comme vous."

Leiha fit mine de réfléchir quelques instants, mais à vrai dire elle savait déjà ce qu'elle souhaitait faire, elle mourrait de faim, et éprouvait une attirance toute particulière pour certaines spécialité Terrienne, en particulier le chocolat, et autres sucreries.

"J'aimerais aller manger un peu si tu es d'accord, je meurs de faim. Je dois t'avouer que je n'ai pas réellement pris le temps de me restaurer lorsque j'ai eu l'autorisation de venir sur Terre, le débriefing de ma mission m'avait déjà bien assez agacé, je ne souhaitais pas m'attarder et revenir sur ces semaines de travail acharnés, même si elles ont portés leurs fruits."

Même si ce n'était que des miettes, mais ça, les Tok'ras avaient appris à s'en contenter depuis longtemps. Leiha attrapait le bras de Luc, et se collait à lui, profitant de ce contact si agréable.

"Raconte moi ce que tu as fais depuis la dernière fois que l'on s'est vu, que fais tu dans ton pays?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Daving
Militaire
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Adjudant / 281
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: Quartier de Luc Daving   Mar 4 Mar - 15:55

Les terriens se méfiaient toujours de la tok'ras, Luc le savait et le comprenait d'un côté. Ils n'avaient déjà pas les même méthodes pour combattre les Goa'ulds, l'un utilisait la supercherie et l'autre la force brute. En plus, les tok'ras utilisaient toujours des hôtes, ces-derniers ont été d'accord ou ils sont toujours forcé et les symbiotes font semblant de faire croire que l'hôte est pleinement conscient de ses actes ? Peu des hauts-placé ou simple soldats le savait vraiment.

"Tu sais, il faut les comprendre, tu as un symbiote en toi et qui leur dit qu'il ne fait pas semblant de nous faire croire que c'est toi qui me parle. Ils ne peuvent que faire confiance qu'à votre parole. Et les gens on peur de ce qu'ils ne connaissent pas et mette facilement tout les gens du même groupe dans le même sac, mais un jour, ça ira beaucoup mieux."

Luc l'espérait et lui-même faisait pleinement confiance à la tok'ras, ayant déjà cohabité avec l'un deux dans son corps, il les croyait.
Leiha lui raconta qu'elle appréciait beaucoup la tenue des Goa'ulds, il est vrai que niveau vestimentaire, ils font très fort.

La jeune femme dévia sur l'impatience qu'elle avait sur son symbiote, il était vrai qu'après 2000 ans d’existence, Tay'rak pouvait être plus patient et sage que la plus part des autres personnes. Mais certains malgré leur courte existence de vie par rapport à eux, était devenu de grand philosophe.

"Des gens sages, on en a eu comme Platon, Aristote et d'autre dont je me souviens plus leur nom. Et pis, nous, enfin ici dans la base, on n'a pas les même méthode. On utilise la force brute, on arrive, on tire, on tue, on fait tout péter et on repart. C'est une autre méthode."

Manger, pourquoi pas, ça ferait du bien à Luc, il lança un sourire à Leiha avec un simple "ok". La jeune femme lui attrapa son bras et le militaire fut quelque peu étonné, mais ne tenta pas de se dégager. Il ne s'y attendait tout simplement pas du tout. Il apprécia le geste de celle-ci.

"Tu sais rien de bien intéressant, je fais de la paperasse, copie de rapport de mission, transmettre à mon pays ces rapports, aller les voir, leur dire mon point de vue. Expliquer les missions effectuées. Enfin, je suis plus un messager qu'autre chose. Mais j'aimerai bien retourner sur le terrain et effectuer quelques missions."

Les deux amis arrivèrent au réfectoire de la base, il y avait toujours du monde présent et la nourriture, était servie à plusieurs heures différentes pour permettre à chaque personnes de la base de manger en fonction des ses horaires.

"Emmènes moi à une de tes futurs missions, ça me changera de la paperasse."

Luc emmena Leiha vers les buffets, il y avait de tout, de l'entrée au dessert, mais étant donné que Luc avait déjà mangé en venant ici, il décida de se contenter d'une salade et d'un dessert.

"Alors, c'est quoi qui te fait envie, je t'invite."

Il lui dit sur le ton de la plaisanterie, car le naturellement le buffet était gratuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leiha
Tok'ra
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 28/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: Tok'ra
Grade / Niveau: ? / 60
Age du personnage: 30 ans / 2300 ans

MessageSujet: Re: Quartier de Luc Daving   Mer 5 Mar - 13:03

La réflexion de Luc vexa totalement Tay'rak qui voulut tout de suite répliquer, en s'adressant en face à face, cependant Leiha n'était pas prête à le laisser faire sans doute parce qu'elle savait d'avance qu'il serait parfaitement désagréable. Et puis ce moment avec Luc était à elle, chose qui vexa sans doute encore un peu plus son symbiote qui détestait être ainsi mit de côté, en soit il n'appréciait pas réellement de voir Leiha ainsi attiré par cet homme, il avait une relation particulière avec elle. Il l'aimait, il la protégeait, contrairement à ce que semblait penser les terriens, elle n'était pas juste un hôte interchangeable pour lui, comme la plus part des Tok'ras. Cette relation qu'ils entretenaient étaient plus complexe que les relations entre être humain, sans doute parce qu'il n'était pas possible pour eux de s'isoler, ils ne formaient qu'un seul être, et au sens propre. Tay'rak ne pu s'empêcher une petite reflexion désagréable qui fit sourire Leiha, après tout il n'avait pas tord.

"Tay'rak dit que si lui et les autres symbiotes faisaient semblant de nous laisser la liberté de pensée et de paroles, ils ne diraient pas et ne ferait pas autant de bêtises que nous. En particulier avec moi. Très sincèrement ça se voit que vous ne les connaissez pas, les Tok'ras n'ont pas la proportion à agir que nous autres êtres humains, mais ce n'est pas étonnant, ils ont la sagesse que nous n'aurons jamais de par leur expérience. Il ne s'agit pas seulement de réflexion, mais aussi d'apprendre de leurs erreurs. La Tok'ra a perdu beaucoup de ses frères en se révélant trop impatient, et maintenant que leur mère est décédée, c'est une espèce en voie de disparition, alors que les Goa'ulds prolifèrent. Crois moi, les risques qu'ils prennent en faisant de vous leurs alliés est considérable, au final si ils voulaient juste des hôtes, nombre de planète en abrite, et moi difficile à supporter que vous et votre méfiance."

Leiha était amusée par la situation, voir Tay'rak agir ainsi avait quelque chose d'assez rare, lui qui tempérait toujours ses réactions, qui était toujours modéré, bouillait intérieurement d'autant plus en voyant que Leiha ne prenait pas son parti.

"C'est une méthode bien plus radicale, mais que nous ne pouvons malheureusement pas utiliser en raison de notre nombre réduit, il n'est pas rare de partir seul en mission, mais même dans ce cas là, il nous arrive de faire des dégâts lorsque notre couverture est compromise, histoire d'être sûre de leur laisser un petit souvenir de nous."

Le mess était toujours un peu bruyant, chose avec laquelle Leiha avait un peu de mal, surtout que bon nombre de regard se tournait vers elle, tous n'étaient pas hostile, certains juste curieux, parfois étonné, mais ça ne l'empêchait pas d'avoir l'impression d'être une bête de cirque. Au final, elle finissait par s'y faire, même si ce n'était pas si évident de faire comme si de rien n'était. L'idée d'emmener Luc lors d'une des ses missions plaisait beaucoup à Leiha, mais certainement pas à Tay'rak.

"Ca me plairait beaucoup de t'emmener, mais il me faudra l'accord du conseil, et il te faudra apprendre quelques techniques d'espionnage et tester ton jeu d'acteur, tu joueras mon esclaves personnel, j'adore l'idée."

Leiha affichait un sourire amusé, mais à vrai dire l'idée de le voir jouer les esclaves plaisait beaucoup à Tay'rak. Sur le buffet, Leiha se servit en fruits et légumes, aini qu'une mousse au chocolat, une petit gourmandise, seul écart à son régime alimentaire, il faut dire qu'elle avait eu le malheur, la première fois qu'elle avait manger au SGC, d'être un peu trop gourmande et avait fait une crise de foie, elle ne comptait pas recommencer.

"Nos missions sont très différentes des vôtres, elles consistent d'avantages à obtenir des informations par la ruse, pour eux je suis l'une des leurs, le rôle n'est pas toujours facile à tenir, il faut accepter de sacrifier quelques vies. A la moindre erreur, c'est notre vie que l'on joue, il n'y aura personne pour venir à notre secours. Et sans larve, tu risque d'être d'autant plus en danger, je ne pense pas devoir te dire comment les Go'aulds traitent leurs esclaves, même si en tant qu'esclave personnel, ils évitent d'y toucher, ils ne veulent pas lancer des guerres entre eux, il y en a déjà bien assez comme ça."

Cette fois, Leiha laissa son corps à Tay'rak, sans doute un peu pour tester Luc. Elle ferma les yeux, et lorsqu'elle les rouvrit il eu la surprise de les voir s'éclairer à la manière de celle des Go'aulds, chose assez surprenante, jamais un Tok'ra n'utilisait ce genre de manière en particulier face aux Terriens, un peu trop sensible à leur goût.

"Il faudra surtout vous habituez à ce genre de chose, en mission, vous risquez d'avoir plus souvent à faire à moi, plutôt qu'à ma charmante hôte, il reste à voir si vous êtes préparé à ce genre de situation."

La voix rauque de Tay'rak raisonnait dans le mess, certains membres du SGC choisirent de changer de place, ce genre de situation les mettant mal à l'aise. Puis doucement les yeux de Leiha se refermaient, et Tay'rak lui laissait de nouveau sa place.

"Je sais c'est particulier, mais Tay'rak voulait savoir comment tu réagirais."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Daving
Militaire
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Adjudant / 281
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: Quartier de Luc Daving   Mer 5 Mar - 14:12

Les hôtes ne feraient pas autant de bêtises, Luc lâcha un sourire, il avait de la répartie ce tok'ras, ça changeait un peu de leur sérieux. Leiha n'avait pas tout tors à ce sujet, enfin Tay'rak. Luc comprenait parfaitement, il a eu un moment d'intimité avec l'un des leurs. Mais le problème n'était pas lui, mais le reste de la base. L'être humain se méfie toujours de ce qu'il ne connait pas et ne comprend pas.

"Je sais bien et je sais très bien comment cela se passe avec un tok'ras, j'ai eu le droit à l'un de vous dans mon corps, mais ce n'est pas le cas des gens d'ici et pour beaucoup de gens, ils connaissent plus les Goa'ulds avec leur bracelet tueur, leur voix rauque et leur folie de la conquête et de réductions de peuples à l'esclavage. Tu sais même ici sur Terre, on a ce genre de problème. Il y a des guerres ici, en Afghanistan par exemple, les talibans sont des rebelles et pour beaucoup de gens, un taliban est égal à un afghan, alors que c'est faux, il n'y a pas que des rebelles dans ce pays, il y a des gens normaux."

Un long discoure pour expliquer que les terriens sont des êtres avec facilement des préjugés.
Luc comprenait bien la façon de faire des tok'ras, c'était utilisé aussi ici sur Terre, les espions comme à la James Bond. Discret, propre, mais de vrai tueur.

"Il y a plusieurs techniques et la vôtre est tout aussi bien, vous êtes les James Bond de l'espace."

Le suisse lui lança un sourire, elle ne devait sûrement pas connaître ce personnage de fiction célèbre. Mais c'était le même style qu'eux. Jouer l'esclave, cela ne devrait pas être compliqué à faire, un esclave était à peu de chose près un soldat, obéi et ne pose pas de question. Un rôle que Luc savait très bien faire. Il lui suffirait de rester près d'elle et d'attendre ses ordres, les exécutant sans broncher et immédiatement.

"Tu sais, c'est comme être soldat, obéir et exécuter les ordres sans rien dire. J'ai connu ça assez longtemps."

Le sacrifice de vie, Luc faisait exactement la même chose qu'eux, certes le contexte était différent, il n'avait pas des gens sans armes et faible devant lui. Il avait plutôt des soldats entrainer et prêt à mourir pour leur dieu, des fanatiques en sommes.
Il imaginait bien comment était traité les esclaves, ce n'était rien pour eux, mais l'esclave personnel avait toujours un truc un plus, c'était entre guillemet le préféré du Goa'uld. Il était toujours avec lui et subissait moins de maltraitance que les autres.

"J'imagine bien."

Soudain la jeune femme ferma les yeux pour les ouvrir quelque secondes après avec un flash de lumière à l'intérieur de ceux-ci. Cela surpris Luc sur le moment, car cette méthode était plus souvent utilisé par les Goa'ulds pour impressionner. Mais le militaire ce ressaisie rapidement.

"Vous savez, je n'aurais pas le sourire à jouer votre larbin et pis tant que je n'ai pas besoin de vous torcher les fesses, ça ira bien."

Luc ne se laissa pas impressionner par la voix grave de tay'rak, cela il s'était habitué.
Préparé à ce genre de chose, il ne le savait pas vraiment, lui, il était entrainer pour de l'infiltration, du combat et des opérations commandos, mais jouer les espions c'était autre chose.

"J'imagine bien, mais bon rien n'ai fait pour une collaboration pareil."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leiha
Tok'ra
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 28/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: Tok'ra
Grade / Niveau: ? / 60
Age du personnage: 30 ans / 2300 ans

MessageSujet: Re: Quartier de Luc Daving   Ven 7 Mar - 14:03

Tay'rak avait toujours été l'un des Tok'ras les plus tolérant, il avait été l'un des premiers à être en faveur de l'alliance avec la Tauri, et aujourd'hui encore, bien qu'il avait vu se que les terriens pensaient de leur race malgré leurs efforts, il restait sûr que les deux peuples pouvaient apporter beaucoup à cette alliance. On pourrait presque dire que le symbiote avait de l'humour, mais il fallait être réaliste, les aliens n'avaient pas du tout le même humour que les habitants de la grosse planète bleu.Luc faisait preuve de beaucoup de tolérance et semblait comprendre mieux que la plus part des membres du SGC pourquoi les Tok'ras agissaient comme ils le faisaient, ce n'était pas réellement un choix, mais plutôt un instinct de survis. Leiha avait du mal à suivre le raisonnement de Luc, les Talibans, l'Afghanistan et tout ça, ça ne lui parlait pas réellement. Elle avait un air perplexe, et Tay'rak ne lui était d'aucun secours, il ne comprenait pas plus les explications du soldat.

"Vous avez des personnes qui agissent comme les Go'aulds sur Terre? Je ne comprends pas pourquoi vous cherchez à visiter d'autres planètes si même votre peuple n'est pas unis. Je dois avouer que le raisonnement terrien est compliqué."

Des james bonds? Mais qu'est ce que c'était ce truc? D'une petite grimace, Leiha invitait Luc à lui en dire plus, parce que la TV, le cinéma et les agents secrets ne lui parlait pas réellement. Sa vie était à mille lieux de celle de Luc, elle s'en rendait compte dans ce genre de conversation.

"C'est quoi un James Bond?"

Leiha fut assez amusée de la représentation que Luc se faisait de son travail, comparer les militaires aux esclaves étaient assez décalé du point de vue de la jeune femme, au final, les Tok'ras avaient une grande liberté d'action lorsqu'ils étaient en mission. C'était tout de même une obligation, ils ne pouvaient pas contacter le conseil dès qu'une occasion se présentait. La hiérarchie des Tok'ras étaient très différente du SGC, au final, presque tous les Tok'ras avaient le même statut à l'exception du conseil. Leiha ne pu retenir un petit rire face à la remarque de Tay'rak, jamais il ne se serait permit de dire une telle chose à voix haute, et Leiha ne se sentait pas à la hauteur de répétée une telle chose, et pourtant encore une fois Tay'rak faisait preuve d'une répartie assez étonnante chez son espèce.

"Quoi qu'il en soit, nous ne voyons pas d'inconvénient à l'idée de t'emmener en mission si nos commandements respectifs sont d'accords, il faudra juste s'organiser quelques jours sur Revanna pour te préparer, je suis sûre que ça pourrait être très amusant! De toute façon, j'ai quelques semaines de tranquilité avant de repartir en mission, le temps de me reposer, et lancer quelques fausses informations grâce à mes frères. Je n'ai jamais réellement le temps de m'ennuyer, c'est une chose très peu connu de mon peuple, tu verras bien si tu viens passer quelques jours dans notre base."

Leiha croqua dans une tomate avec envie et fut surprise de voir qu'elle était aussi juteuse, et elle attrapa à la volée une serviette pour s'essuyer le menton, rougissant légèrement. Les fruits et légumes terriens étaient particulièrement savoureux.

"J'aurais aimé voir ta planète, j'ai parcouru quelques livres, ça m'a l'air si beau, quelle dommage, que tout soit si compliqué ici."

C'était vrai les terriens aimaient tout compliquer, ce n'était pas réellement nouveau. Leiha glissa sa main sur la table et attrapait la main de Luc.

"En tout cas j'aime beaucoup passer du temps avec toi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Daving
Militaire
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Adjudant / 281
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: Quartier de Luc Daving   Ven 7 Mar - 18:30

Elle ne comprenait pas vraiment ce qu'il voulait dire. Luc aurait été étonné du contraire, il y avait un tas de chose sur Terre, on se battait entre nous, on a plusieurs pays, des politiciens et ainsi de suite. Par rapport à la tok'ras ou tout autres peuples que Luc avait visité, il n'y avait pas autant de chose.
Des gens comme des Goa'ulds, oui il y en a, mais ils ne se considèrent pas comme des dieux, enfin pour la plus part, car si Luc partait les sectes. La pauvre Leiha ne comprendrait vraiment plus rien.

"Oui si on veut, mais on appelle ça des dictateurs et pour se que j'en sais, ils ne réduisent pas leur pays en esclavage, mais instaure la peur et son très souvent au pouvoir garce à l'armée de leur pays."

Leiha ne comprit pas pourquoi, ils visitaient des planètes sans que la Terre ne soit unis. Luc le savait très bien, ils sont très curieux et veulent toujours plus.

"On est curieux et pis on ne sera jamais unis sur Terre, il y a trop de personne différente et avec des idées différentes."

Cela pouvait être une bonne explication, trop de différence sur Terre. C'était bien possible. Rien que les religions, l'islam, le christianisme, le judaïsme et ainsi de suite. Il y en a trop, sans compter que dans chaque une il y a des extrémistes. Après il fallait compter sur les gens de pouvoir qu'ils veulent toujours plus. Tout ça était un vrai bordel.

Luc sourit à la question de Leiha, un James Bond. Ce n'était pas une chose, mais une personne ou plutôt quelqu'un de fictif.

"C'est un personnage de livre et de films, un espion opérant seul pour le compte de l'Angleterre. C'est un super espion si on veut. Pour être simple, il fait à peu près comme vous."

Luc avala plusieurs bouchée de sa salade pendant que Leiha lui indiqua qu'elle ne voyait pas d’inconvénient à ce qu'il vienne avec elle ou plutôt avec eux. Mais il lui faudrait passer quelques jours sur Revenna pour qu'ils se préparent et qu'ils le préparent lui à cette mission. Pourquoi, il faudrait l'accord des deux commandements et il y irait volontiers jouer l'esclave.

"Je veux bien et sa permettra d'être plus proche dans notre alliance."

C'était clair, cela pouvait aider à être plus unis, un membre de chaque organisations en mission commune. La Terre pourrait apprendre plus sur commun la Tok'ras effectuaient leurs missions.

Leiha lui raconta qu'elle avait lu quelques livres sur la Terre, c'était bien trop peu pour tout savoir et surtout la politique terrienne, les différentes cultures et peuples qui se trouvaient sur Terre. L'histoire d'avant aussi permettaient de mieux comprendre ce monde.

"Très compliqué, même moi je ne comprends pas tout et je ne suis pas le seul. Il y a trop de chose pour tout suivre."

Soudain, le militaire sentit une main empoignée la sienne, elle était douce et agréablement tiède. Il comprit rapidement que c'était celle de Leiha. Il appréciait beaucoup ce contacte et surtout la phrase qu'elle lui dit. Luc la regarda droit dans ses yeux et lui lança un sourire. Il aimait beaucoup cette femme.

"Moi aussi, tu es génial et dommage qu'on ne puisse pas être souvent ensemble."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leiha
Tok'ra
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 28/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: Tok'ra
Grade / Niveau: ? / 60
Age du personnage: 30 ans / 2300 ans

MessageSujet: Re: Quartier de Luc Daving   Mar 11 Mar - 14:12

Leiha ne voyait pas bien la différence entre ces dictacteurs et les faux dieux goa'ulds, après tout, toute la population n'était pas esclave sur la plus part des planètes, c'était bien pour cette raison qu'ils arrivaient à avoir des disciples si loyaux et dévoués, persuadé qu'ils étaient des Dieux. La Tok'ra les avait déjà trop vu à l'oeuvre, elle savait qu'au final le plus dangereux dans tout ça c'était qu'ils étaient doués dans ce qu'ils faisaient, ils avaient eux des milliers d'années pour persévérer dans ce domaine. Elle se demandait d'ailleurs pourquoi ils avaient abandonnés la terre, elle en avait parlé avec un scientifique, les pyramides et tout ça, ça l'intéressait réellement, elle prenait un malin plaisir à découvrir de nouvelles choses. D'ailleurs elle avait pu en apprendre plus sur le Goa'uld dont elle usurpait l'identité durant ses missions : Isis.

Elle appréciait ce personnage, cette facilité à être méprisante envers tous à cause de la mort de son époux, une histoire forte, et étant donné qu'Isis était elle aussi décédée ça permettait de ne pas risquer de la voir débarquer dans ses pattes, chose qui serait un véritable problème. Tay'rak et elle avait mit du temps à mettre au point cette personnalité mais à présent, ils tenaient leur rôle à la perfection, il faut dire que Tay'rak faisait le plus dur, en mission il était rare que Leiha ai a interpréter le rôle autrement que dans ses manières et ses actions.

Leiha avait du mal à se faire une idée précise de la Terre, la surpopulation était flagrante sur cette planète, jamais elle n'avait vu une planète aussi peuplée dans les nombreux mondes qu'elle avait visité, sans doute une des raisons des difficultés qu'ils avaient à s'attendre. Elle même venait d'une petite planète avec quelques clans, son village n'excédait pas la centaine d'habitant, et la Tok'ra était en nombre décroissant.


L'idée d'emmener Luc en mission amusait beaucoup Leiha, mais la sagesse de Tay'rak ne pu que la ramener sur Terre, c'était le cas de le dire, pour lui rappeler qu'il lui faudrait l'accord du conseil, et que ça, ce n'était pas gagné.

"Je porterais la requête au conseil, seul eux pourront donner leur accord pour la mission, cependant l'entrainement ne les regardent pas, je pourrais toujours te donner des bases sur l'espionnage et notre boulot avec les Goa'ulds, je pense que ça pourrait toujours te servir dans ta mission au SGC."

Leiha ne pu s'empêcher de sourire à Luc, elle appréciait sa présence, et malgré la jalousie mal placée de Tay'rak, elle ne s'empêchait pas de lui montrer. Ce genre de comportement pouvait être mal vu que se soit d'un côté ou de l'autre, mais qu'importe, l'alien ne pensait pas devoir rendre des comptes à qui que se soit en dehors de ses missions, pour lesquelles elle se donnait corps et âmes.

"C'est effectivement compliqué. Malheureusement, le conseil ne trouve pas que je fasse une excellent agent de liaison avec le SGC, ils préfèrent de loin Rayce, bien plus calée que moi et Tay'rak en diplomatie, notre truc à nous c'est de jouer les méchantes Goa'ulds, très légèrement colérique. Je crois que tu vas beaucoup t'amuser si tu viens avec moi en mission, en tout cas moi je prends énormément de plaisir à jouer ce rôle, même si c'est un rôle muet, Tay'rak à le privilège de la parole, vu que sa grosse voix de méchant symbiote est indispensable."


Leiha plongea sa cuillère dans sa mousse au chocolat et ne pu s'empêcher un petit commentaire :

"J'adore ce truc là !"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Daving
Militaire
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Adjudant / 281
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: Quartier de Luc Daving   Jeu 1 Mai - 15:24

Avoir des bases en espionnage, cela pourrait être pas mal pour de futur mission, même si la méthode de l'armée était plus souvent dans le rentre dedans. Luc lui lança un sourire avant d'engloutir la dernière bouchée de son plat.
Par contre le conseil Tok'ras devrait donner son accord avant de lancer une mission pareil, c'était aussi valable de son côté, le SGC n'allait pas l'envoyer comme ça sans accord de leur part.

"Le commandement de mon côté devra aussi donner son accord avant ça, donc c'est pas demain qu'on va la faire cette mission."

Leiha et Tay'rak peut doué en diplomatie, ce n'était pas faux par rapport à leur collègue Rayce. Certes Luc n'avait croisé cette personne que très rarement, mais elle en imposait plus que Leiha. Par contre le fait que Leiha trouvait amusant de jouer le Goa'uld psychopathe l'intriguait et surtout que lui risquait aussi d'apprécier. En tant qu'esclave, il en doutait quand même un peu, mais il n'était pas n'importe quel esclave non plus. C'était à voir.

"On verra bien le jour où on la fera cette mission. Par contre, j'espère ne pas être trop frappé et humilié."

Luc lâcha cette phrase sur le ton de la plaisanterie, il ne voulait pas non plus que Leiha et son symbiote croient qu'il a peur de faire cette mission. Certes ce n'est pas très rassurant de savoir qu'il serait l'esclave d'un Goa'ulds complétement sadique et pervers, mais il savait que Tay'rak n'abuserait pas envers lui.

"Tant mieux que ça te plaise, si tu veux savoir le meilleurs chocolat vient de mon pays, enfin l'un des meilleurs, y a aussi celui des belges."

Luc se doutait bien que les belges ne disaient rien à Leiha, mais pas grave, il lui expliquera si elle pose la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leiha
Tok'ra
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 28/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: Tok'ra
Grade / Niveau: ? / 60
Age du personnage: 30 ans / 2300 ans

MessageSujet: Re: Quartier de Luc Daving   Jeu 8 Mai - 13:12

Leiha haussait les épaules, contrairement aux terriens, les Tok'ras savaient faire preuve de patience, sans doute parce qu'ils avaient une espérance de vie bien plus longue, et que la plus part de leur chasse consistait à être patient, réfléchit et non pas à foncer dans le tas comme le faisaient la plus part des terriens. A vrai dire Leiha rentrait tout juste d'une mission et ne mourrait pas d'envie d'y retourner pour le moment, ses missions étaient fatigantes pour elle, et elle souhaitait profiter un peu de son corps au lieu de se retrouver encore une fois comme spectateur. Les loisirs ne représentaient pas grand chose dans la vie des Tok'ras, mais avec Tay'rak, la jeune femme était plutôt bien tombée, il était de loin le Tok'ra le plus cool auquel elle avait eu à faire, et même si elle appréciait ses frères, elle était ravie de ne pas partager leur intimité comme le faisaient leurs hôtes.

"Voyons les Goa'ulds n'abime pas leur esclave préféré, c'est le seul en qui ils ont à peu près confiance, il ne faudrait pas avoir à le remplacer, laisser quelqu'un entrer dans leur intimité représente un risque trop grand pour eux. Généralement ces esclaves sont conditionnés depuis l'enfance, ils sont plus fidèles que le plus fidèles des jaffas, ils seraient près à mourir pour leur Dieu. Si tu veux mon avis, ces êtres là sont irrécupérables, ils ont subit un lavage de cerveau bien trop efficace."

Les Belges ne parlaient pas du tout à Leiha, mais elle supposait qu'il s'agissait d'un de leur peuple, Leiha avait comprit que les Terriens étaient nombreux, très nombreux, il ne s'agissait pas d'une société dont les membres étaient de moins en moins nombreux, bien au contraire.

"En tout cas, j'ai été réellement contente de te voir Luc, tu m'avais beaucoup manqué, je vais aller faire part de cette proposition au conseil, je te ferais parvenir leur décision au plus vite, en tout cas tu es le bienvenue sur Revanna, pour que l'on puisse s'entrainer."

Leiha se leva avec une grâce et posait un baiser sur la joue de Luc.

"A bientôt"

[HRP: à toi de voir si tu es dispo pour un poste sur Revanna, sinon on verra ça après la mission ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quartier de Luc Daving   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quartier de Luc Daving

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: SGC :: Niveau 3 :: Quartiers des membres du SGC-
Sauter vers: