La Porte des Etoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission 081-SG7-Hathor le Retour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Ven 4 Mar - 14:54

L'équipe était parti avec les quatre membres du groupe plus, deux rebelles femmes, qui les accompagnaient jusqu'aux leurs.
La forêt profonde dans laquelle ils s'enfonçaient, devenait de plus en plus humide. Le paquetage de David commençait à se faire sentir, et de plus, la longue marche qu'ils avaient entrepris était des plus épuisante. Surtout que David n'avait pas l'habitude de marcher si longtemps; il faut dire que son habitude était plutôt de rester assis dans son zinc, et qu'il était loin d'avoir une grande expérience de terrain.

Mais, fort heureusement, le sergent ordonna une petite halte afin de reprendre quelques forces. D'ailleurs, ce dernier n'avait pas l'air essoufflé ou même transpirant, ou du moins, si il l'était, il le cachait bien; et il restait impassible à l'épuisement des autres. Entre autre, des deux femmes qui était autant essoufflé que David, bien qu'elles voyageaient plus léger que lui.

Ulrich et le Mahori, surveillaient le périmètre; ils n'étaient pas au bout de leurs forces, ce pourquoi, c'était eux qui montaient la garde. Il faut dire que les deux marins devaient avoir l'habitude du terrain, déjà plus que David, et en tout cas c'est ce qu'il pensait.

Subitement, chacun entendit sa radio. C'était Ulrich qui prévenait un mouvement de troupes d'une douzaine d'hommes, et d'un convoi de prisonnier. Le sergent vint se mettre en position, puis il donna ses ordres par geste. Il donna les instructions aux Mahori et à Ulrich, puis vient le tour de David: il devait faire diversion afin de disperser le convoi. Une tâche où il lui faudrait faire preuve d'innovation…

David se mit en position à son tour puis, il attendit le signal de Hartman. Mais ce n'était pas ça qui l'inquiétait: ce qui lui mettait le ravioli en ébullition c'était comment attirer l'attention du convoi.
Revenir en haut Aller en bas
Iris

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 19/01/2011
Localisation : Salle d'emarquement SGC/Porte des étoiles tauri

MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Ven 4 Mar - 21:54

David et Ulrich

L'équipe commandait par le sergent Hartman s'était mise en position et sur l'ordre de ce dernier ils firent pleuvoir la mort sur l'ennemi.Le premier à faire feu fut Ulrich.Un tir en pleine tête arracha la moitié du visage d'un jaffa.Ce dernier tomba au sol raide mort laissant dans l'expectative ces compagnons d'infortunes.C'était la raison d'ailleurs pour laquelle il avait visé la tête comme tout bon tireur de précision.C'était sans aucun doute plus dur mais le fait de voire éclater un crâne comme un fruit trop mur, le sang qui giclait et les morceaux de cerveau, avaient tendance à créer un fort sentiment panique.La seconde d'après les balles de la mitrailleuses du Mahori fendirent l'air séparant le groupe en deux telle moise avec la mère rouge.David ajusta tranquillement et lâcha une rafale de trois balles qui eut raison d'un adversaire de plus.Ulrich ajustait le deuxième Jaffa qui tentait tant bien que mal à regrouper ses hommes.Plus la peine de faire dans la fioriture maintenant seul l'efficacité comptait.le sélecteur de tir de son famas passa en rafale courte et deux secondes plus tard le jaffa s'écroulait après avoir pris trois balles dans sa ligne de vie.

Pendant ce temps le mahori empêchait que les deux groupes prennent la poudre d'escampette.L'homme savait ce qu'il faisait avec son engin, il rabattait les proies pour l'hallali.David faisait comme ces camarades il abattait l'ennemi mais à chaque pression sur la queue de détente de son arme il sentait un haut le coeur de plus en plus puissant et un goût métallique de plus en plus fort dans sa bouche.Les hommes qui se trouvaient en contrebas n'avaient aucune chance de s'en sortir et ils ne leur en laissaient aucune.Contrairement à Ulrich il n'avait jamais eu à faire la guerre de cette manière.Le sergent lui agissait avec la régularité d'un métronome accomplissant sa funeste besogne avec une efficacité rare.En moins d'une minute les choses furent réglés et ils ne restaient plus que des prisonniers mort de peur à qui il fallait venir en aide.

Pour SG7


Le soleil déclinait lentement dans le ciel et ils n'avaient toujours pas réussi à choisir une solution sur ce qu'ils devaient faire pour faire une reconnaissance à l'intérieur de la cité ou Hathor avait pris position.La proposition de Nicolas commençait doucement à l'esprit de tous car d'ici une heure ou deux ils commenceraient à faire nuit et son manteau de ténèbres étaient du genre à rassurer les commandos.La proposition de Jenny était osé mais elle était envisageable si ils s'adressaient à une femme.Si jamais ils s'adressaient à un homme autant se tirer une balle dans le pieds.Il leur restait également la possibilité d'attendre des nouvelles d'Hartman de demander de déployer un nouveau drône pour préparer l'assaut.Tout était possible il n'y avait pas de bon plans mais que des mauvais dans ce cas de figure, mais il fallait faire avec.

Plus le soleil approchait de sa tanière plus il y avait d'homme qui regagnait la ville.Ces derniers semblaient de plus en plus agités au fur et à mesure comme des drogués en manque.Ils voyaient également de plus en plus de vrai jaffa et d'après leur premières estimations ils devaient être une bonne trentaine.Les choses ne semblaient pas si corsés que ça ils suffisaient de ne pas se laisser hypnotiser par Hathor et d'avoir un plan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Kawalsky
Militaire
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 21

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Caporal-chef / 93
Age du personnage: 37 ans

MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Sam 5 Mar - 16:52

Lorsque Jenny s’approcha du leader pour lui faire part de son idée, Jason eu comme un sentiment de solitude profond, la proposition de l’archéologue n’était pas si bête que ça mais bien trop risqué d’autant que Jason ne cherchait pas à mettre en danger ses équipiers, surtout la miss qui plus est.
Il lui répondit en essayant un maximum de ne pas montrer qu’il pétait les plombs peu à peu, pour ce faire, il la regarda droit dans les yeux en essayant de sourire comme à son habitude durant ses bonnes journées.


Tu ne veux pas aller leur servir le thé pendant que tu y es ? Peut être que ça augmenterait tes chances de ne pas te faire descendre… Sans rire Jenny, ton idée serait dans un sens pas si mal que ça mais je vous demande votre avis, non seulement parce que sans vous je n’arriverai à rien, mais surtout parce que je m’efforce à vous maintenir en vie donc des idées moins suicidaire que les miennes, en autre, seraient le bienvenue.

Puisqu’il était à côté de sa surprotégée, Kawalsky entendit ce que Jenny avait dit tout bas et dans le fond, elle avait raison, les militaires se résumaient généralement à tuer, faire sauter des explosifs et foncer dans le tas comme des tarés. A son tour, Jason parla à voix basse de tel façon à ce qu’il n’y est qu’elle entende.

Entre nous, je préfère que tout cela se termine en bain de sang et que je vous ramène tous sans égratignures à la base.

Puis, Nicolas et Gaetan se manifestèrent proposant chacun une solution pour le moins faisable à condition en ce qui concernait celle de Nicolas, d'attendre Hartman. Entre temps, Jason avait put constater qu‘il y avait plus d‘hommes qui venaient vers la ville, ils avaient tous l‘air de drogués en manque sans oubliés qu‘à sa première estimation, Jason avait compter pas loin d‘une trentaine de Jaffas, plus dangereux que les hommes envoûtés. Kawalsky eut soudainement une idée en voyant cela et en repensant aux solutions de ses équipiers.

Je crois avoir une idée qui regrouperait une bonne partie de vos idées... Voyez-vous tous ces bons hommes là ? Ils ont l’air en manque et à mon avis, le charme de Hathor semble être une sorte de drogue à l’état gazeux et comme chaque drogue ou la plus part, du moins, elle a un effet qui n’est pas permanent ce qui a pour conséquence de rendre une personne en manque à moitié folle mais surtout faible. Et c’est là que nous intervenons ! Hormis les Jaffas qui devraient constitué la réelle menace, nous avons un avantage, à commencer par celui de la surprise et hormis Lendol, vous avez théoriquement tous un Zat’ avec vous. Pendant que Jenny et Gaetan mitraillent les drogués avec un tir de Zat’, qui devrait les mettre hors jeux assez longtemps pour qu’ils redeviennent normal, tout du moins j’espère, Mr. Lendol et moi pourrions tirer sur les Jaffas cette fois-ci avec les P90. Ne vous en faites pas pour les munitions, mon sac en est remplie… Cela étant dit, il est vrai qu’avoir Hartman et les rebelles avec nous serait intéressant, eux seuls pourrait créer une diversion assez longtemps pour faire sortir, avec chance, suffisamment de Jaffas et d’Orbanians ayant reprit une dose de…Hathor pour que SG7 puisse pénétrer dans la ville et aille, discrètement, mener la vie dure à la reine. Bien entendu, si cela s’avère faisable, je compte sur vous, mademoiselle Andrews, pour nous tirer dessus avec un Zat’ sauf pour moi comme je vous l’ai précédemment dis, afin qu’aucun de nous ne tombe sous le charme de ce parasite. Cela me parait dingue comme plan, mais dans le fond, nous sommes aux portes de l’enfer, comme d'habitude chez SG7, alors soyons digne de l’enfer une nouvelle fois…

Un long discours qui mettait en relation presque toute les propositions donnés par SG7, il ne fallait plus qu’attendre que le reste de l'équipe y réfléchissent pour voir si cela est faisable avec l’appui du sergent Hartman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Mar 8 Mar - 11:01

Comme elle s'en doutait, sa proposition eut l'effet d'une bombe. Seulement la réflexion de Jason fut à deux doigts de la faire sortir de ses gonds. Mais pour qui il se prenait ?! Elle essayait de faire de son mieux pour ne pas paraître complètement idiote et lui la seule chose qu'il trouvait à lui dire, c'était de savoir si elle n'avait pas envie d'aller leur servir le thé. Elle lui jeta un regard noir qui voulait tout dire. A la prochaine réflexion de travers qu'il lui dirait, elle risquait fortement de dégoupiller et de ne plus être reconnaissable. Comme il était restée près d'elle, il avait entendu ce qu'elle avait dit au sujet des militaires mais la jeune ne fit pas attention à ce qu'il répondit.

Jason expliqua ensuite son plan, seulement il y avait un souci. Il voulait que Jenny tir au zat, seulement elle n'en avait pas. Les mains sur les hanches, elle se tourna vers Jason.


"Si tu veux que je tire au zat, prête moi le tien, parce que moi, personnellement, j'en ai pas.."

Elle marmonna quand Jason lui rappela ce qu'il lui avait demandé un peu plus tôt. La jeune femme ne voyait pas pourquoi elle devait tirer au zat sur les autres et avec son arme sur Jason. Il était hors de question qu'elle le fasse et Jason le savait très bien. Quitte à se faire engueuler, elle éviterait de faire du mal à ses coéquipiers et surtout à Jason, que ça plaise ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Mer 9 Mar - 14:13

Nicolas avait donné la seule idée cohérente et faisable qu'il lui était venu à l'esprit. Les autres avaient l'air d'en douter, pour eux cela était bien trop dangereux la nuit, mais au moins la nuit on aurait été plus discret qu'en pleine journée. Pendant que Jason était en réflexion afin de trouver un meilleur plan, le soldat observer les aller-retours de la ville. Des soldats revenaient de la planète et se diriger tous vers un seul point, la ville, il y avait que des hommes, surement des Orbanians selon Lendol, en plus, ceux ci avaient l'air en manque de quelque chose, comme drogués par cette Hathor. Parmi ces hommes, ils y avaient aussi des jaffas de la déesse Goa'uld, d'après les calculs de Nicolas, il devait être une trentaine, mais peut-être plus avec ceux qu'on pouvait voir dans la ville.

Jason proposa alors un plan composé de toute nos suggestions. Jenny et Gaetan devraient tirer sur les orbanians avec leurs Zat' pour essayer de les désenvouter, pendant que Jason accompagné de Nicolas s'occuperaient des jaffas avec leurs P-90. Un bon plan en sorte mais pour le soldat notre nombre était toujours trop peu suffisant pour pouvoir réussir, mais avec l'aide d'Hartman et des rebelles cela était un très bon plan. Lendol notait quelque chose que son leader avait dite à la fin de l'énonciation de son plan, s'il était envouté par le charme d'Hathor, Il avait demandé à Jenny de lui tirer dessus avec son arme de poing et non son zat'. Quelle idée stupide, de toute façon, Jenny ne serait sans doute pas capable de faire une chose pareille, d'ailleurs personne ne ferait quelque chose comme celui là.

Les minutes passaient, il allait bientôt faire nuit et ont avaient toujours pas de plan crédible pour pénétrer dans cette ville. Hartman ne nous avait pas contacté, ce qui n'était pas très bon signe. Nicolas s'adressa à Jason.

"Kawalsky, nous n'avons toujours pas de contact radio avec Hartman, vous pensez qu'il a pu trouver les rebelles ou alors ils sont peut-être tombé sur des jaffas. Il faudrait peut-être les contacter non ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Mer 9 Mar - 18:30

Il était temps, le signal du Sergent Hartam se fit entendre. Ulrich suivait déjà depuis un bon moment de sa mire l'un des deux jaffas dont il était chargé de neutraliser.
Couché, jambes légèrement écartées, les coudes prenant parfaitement appui sur le sol, la crosse de son FAMAS venant prendre appui dans le creux de l'épaule droite de façon à ce que le recul du tir soit parfaitement absorbé, l'ex commando laissa son index presser la détente, une seule balle s'échappa venant se loger en plein dans la tête du Jaffa.
Le temps de chercher le second Jaffa, il pouvait entendre les tirs de ses compagnons fendre l'air, étrangement, pas un seul cri ne se faisait entendre.
Le béret vert aligna enfin l'oeilleton et le guidon de son arme sur le Jaffa mais celui-ci bougeait énormément, tentant de regrouper le peu de soldat qu'il lui restait, il en devint difficile de viser la tête, il mit le sélecteur de son arme sur rafale trois coups, avant d'écraser de nouveau la détente de son FAMAS, une pression et trois balles suffirent à abattre ce dernier.
Peter releva la tête, jetant enfin un oeil sur ses équipiers, tout semblait se dérouler comme l'avait prédit le sergent instructeur. Puis comptât mentalement ses balles vingt et une balles, pas de quoi jeter un magasin.


En moins d'une minute tout semblait terminé, Ulrich fit son rapport au chef par radio, se levant, gardant son arme en main, zieutant toujours les environs. Il se rapprocha des prisonniers, semblant tétanisé, ils étaient tous bien plus silencieux qu'il ne l'avait été, il se demandait bien ce qu'il allait pouvoir en faire. Déjà qu'avec seulement deux femmes Rebelles il ne se sentait pas alaise, alors avec autant de civils, ça ne sera pas de la tarte, mais plutôt une belle grosse brioche pas discrète.
Il regarda les autres membres de son équipe, parlant enfin :


- C'est oké pour tout le monde ?

Il se tourna vers Hartman et baissa la tête de quelques centimètres, faisant comprendre à qu'il attendait de nouveaux ordres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Dim 13 Mar - 15:56

Dés que le sergent leurs fit signe, l'équipe tira successivement par petite rafale sur les hommes en contrebas. David fut le troisième à tirer, le bruit assourdissant du SCAR-H se fit entendre sur une rafale de trois balles, qui éventra un adversaire.
Mais dans l'ensemble, pour décrire la scène les mots les plus appropriés seraient "feu d'artifice sanguin agrémenté de fluide cérébral".

L'embuscade continuait, mais David ne se sentait pas très bien, était-ce seulement l'intense envie de vomir produit par ce spectacle. Ou était-ce seulement le recul de l'arme qui lui secouait les tripes? Non, ce qu'il ressentait était bien plus que cela, car ce qu'il ressentait à ce moment là; c'était un goût bien désagréable. Sa gorge se serrait, et sa langue avait l'humidité des régions du Sahel.

Enfin le combat fut terminé, ce fut plutôt rapide bien qu'interminable. On entendit un dernier coup de feu, puis il ne resta que les morceaux de cadavres, et les prisonniers terrorisés. David sortit de là où il se trouvait, puis poussa un petit "wouah!" comme un soupir. Tout comme ses équipiers il se dirigea vers le petit groupe effrayé. Il sortit le chargeur de son arme, vide, ou du moins plus qu'une balle. Il rangea celui-ci et en sortit un autre pour le mettre à son tour dans l'arme.

"Moi ça va"

David relevant la tête, regarda un des réfugiés, puis il se tourna vers Hartman. Attendant les ordres et se demandant ce qu'il allaient faire des prisonniers, maintenant libérer, quoique entre les mains du sergent Hartman...
Revenir en haut Aller en bas
Iris

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 19/01/2011
Localisation : Salle d'emarquement SGC/Porte des étoiles tauri

MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Dim 27 Mar - 16:58

Ulrich, David

Le combat avait été rondement mené et aucune perte o bléssé n'était à déploré du côté SGC/Résistant les deux femmes qui les avaient accompagnaient été livides devant le carnage qui venait de se dérouler sous leurs yeux.L'odeur de la poudre, du sang et de la mort se mélanger à celle de la terre.Hartman semblait moins malaimable que d'habitude à croire que tuer le rendait plus facile à vivre.Hartman ne perdit pas un instant et ordonna qu'on laisse les fers au prisonniers, une attitude qui ne donna pas bonne presse au sergent auprès des femmes de ce monde.Mais les militaires convenaient qu'il était on ne peut plus raisonnable d'attendre avant de redonner une liberte de mouvement totale aux pauvres éres qu'il venait de libérer.Quelques centaines de mètres plus loin Hartman ordonna une halte dans une zone un peu moins propice à l'embuscade.Par geste il ordonna qu'on libére les prisonniers, les deux femmes qui étaient avec eux ne se firent pas prier pour libérer les gens de leur peuple et elle commencèrent à leur poser tout un tas de question.L'une des réponses attira l'attention des équipiers tant elle était pertinente et inattendue.Un auter groupe d'explorateur était sur cette planète ils, étaient venus à bord d'un vaisseau pas par la porte des étoiles et ils avaient pris partis de leur venir aide.Les résistants avaient donné les plans du générateur à Naquadah pour payer en partie la dette qu'ilms estimaient devoir à leur sauveur.Le chef de ses sauveurs venus de par les étoiles à bord d'un vaisseau s'appellait Robert Neuville, tout au moins c'est le nom qu'il avait donné.Ce nom eut l'effet d'une décharge électrique chez les terriens.Robert Neuville un équpier de SG7 qui avait même était le leader de cette équipe durant un court laps de temps, avant de donner sa démission et de faire savoir au monde entier qu'il était le PDG de Typhon.Une multinationale qui avait fait mains basses sur des technologies extraterrestres.Pendant longtemps on n'avait pas compris comment une telle chose pouvait être possible.Tout étyait devenu clair en fin d'année dernière et le SGC avait du à nouveau reconnaitre qu'il y avait un traitre dans ces rangs.Hartman grinça des dents avant de tourner un regard emplis de haine et d'envie d'homicide vers son équipe qui n'en menait pas large.

"Silence radio.On reste à l'écoute mais on ne réponds pas à SG7 jusqu'à nouvel ordre."

Hartman ne perdit pas une seule seconde pour se remettre en marche mais cette fois ci direction le village, aucun qu'il souhaitait tomner sur le rable de SG7 pour s'assurer que ces derniers ne soient pas non plus des traitres.Et si ils pouvaient tomber sur Typhon par la même ocassion ça serait tout bonus.Ulrich et David ne connaissaient pas ce robert mais d'après ce qu'ils avaient pu lire c'était quelqun de discret et d'apprécié et tout cette histoire était arrivé soit disant à cause d'une gamine extraterrestre.

SG7

A la remarque Nicolas ils tentérent de contacter Hartman et ils furent forcé de constater qu'ils n'avaient aucune réponse.Il pouvait y avoir un millier d'explications à cela qui excluait le fait qu'ils aient été fait prisonniers ou tués mais c'était la plus affreuse et la première qui venait à l'esprit.Jason eut du mal à déglutir en pensant au pire les regards de ces équipiers attendant sa décision n'étaient pas fait pour aider.Il fallait un plan pour pénétrer dans cette ville sans tous se retoruver sous l'emprise de SG7 ou soumis à la volonté d'Hathor.A cette allure là attendre la nuit noire pour se glisser à l'intérieur de cette dernière serait grandement préférable.Mais si Hartman s'était fait capturé les risques de se faire repérer augmentaient avec le temps qui passait.Agir sans renfort était suicidaire, les attendre pouvaient les perdre, un dilemme auxquels Jason n'avait jamais été confronté par le passé.

Nicolas sentit le poils de sa nuque s'hirissait l'avertissant d'une menace proche d'un danger imminent.Quand il se tourna dans la direction d'ou provenait la menace Nicolas eut la surprise de découvrir qu'il s'agissait d'un homme portant une tenue de combat rewssemblant à la sienne et dôté d'une arme terrienne.Même si cela ne faisait pas longtemps qu'il était au SGC il connaissait au moins de vue tout les équipiers SG et une bonne partie du personnel des niveaux souterrains.Et la personne qu'il avait en face de lui ne faisait partie d'aucun des deux.La bonne nouvelle c'est que si ce dernier avait voulu le tuer il serait déjà mort donc ça ne devait pas être son objectifs.D'autres personnes arrivérent dans son champs de vision mais il eut du mal à détourner son regard de l'homme qui le braquait de son arme.

Typhon

Robert était arrivé sur cette planète pour négocier un génèrateur à Naquadah avec ces habitants ils n'auraient jamais crus que cela aurait été aussi facile d'en obtenir les plans.En contrepartie et pour instaurer de bonnes relations diplomatiques ete commerciales entre Typhon et les orbanians Robert honorait sa parole.Il était venu avec une équipe de spécialiste en ce qui concernait la négaociation et les sciences, en plus de Chefet, mais Robert avaient recruté ce qui se faisait de mieux dans ce qu'il rechcerchait si bien que chacun de ses employés savaient se servir on ne peut plus correctement d'une arme à feu ce qui était pas toujours le cas des civils au SGC.Une fois l'accord apssé avec les orbanians Robert avait mis un point d'honneur à s'assurer que les gens qu'ils avaint sauvés seraient en sécurité.

Ils se dirigeaient donc vers la ville qui accueillait Hathor pour le moment.Prendre cette dernière d'assaut consommerait inévitablement énormément de ressource humaines mais ne pas libérer le peuple Orbanian du joug d'un goa'ulds en causerait bien plus.La progression se faisait lentement mais surement Eric Regeal ouvrait la marche de part son expérience professionel il était le plus à même de remplir cette tâche.En arrivant en haut d'une bute il lui sembla entendre du bruit il s'avança donc à pas de loup pour voire ce qui se passait.Son arme braqué dans la direction du bruit il put voire une équipe SG à moins de dix métres de lui entrain d'observer la ville.Il n'avait pas fait de bruit et pourtant l'un des hommes s'étaient retournés dans sa direction et l'avaient amenés instinctivement mis dans sa ligne de tir.Il ne faisait pas de doute que les soldats du SGC étaient des vrais pros Eric venait d'en avoir la preuve par exemple.Mais Eric n'en était pas moins professionnel et il resta sur sa position à tenir en respect un nicolas qui en faisait tout autant.

SG7+Typhon

Jason avait les renfort qu'il avait espéré mais il n'aurait jamais pensé que ces fameux renforts seraient Robert, Chefet, et leur employés.L'un d'entre eux tenaient Nicolas en joug et il y ena vait deux autres qui n'avaient pas encore levés leurs armes dans leur direction.La situation était tendue et cela faisait autant plaisir que bizarre que de voire un viel ami à l'autre bout de la galaxie.

Sentiment partagé par Robert qui ne se serait pas attendu à tomber sur une équipe SG sur cette planète.Les équipiers n'y étaient pas les bienvenues, c'est pour cette raison qu'il l'avait choisi pour avoir le moins de chance possible de tomber sur des membres du SGC.Et surtout il ne s'était pas attendu à tomber sur SG7, et de ce qu'il lui semblait au vue de comment se comporter les autres mmebres de SG7 Jason en était devenu le chef.Les choses changent la vie continuent et Robert en était presque content de tomber sur Jason, ils allaient peut être pouvoir s'entendre pour libérer cette ville de l'influence d'Hathor.Si cela avait été une autre équipe SG la poudre aurait certainement déjà parlé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Kawalsky
Militaire
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 21

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Caporal-chef / 93
Age du personnage: 37 ans

MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Dim 27 Mar - 18:27

Comme si une personne n’ayant pas de Zat’ ne suffisait pas, il a fallut que Jenny dise que elle aussi n’en avait pas. Sur le coup, Jason soupira longuement mais sans attendre une seconde de plus, il lui tendit son arme extraterrestre.

Fais-moi penser d’en prendre deux la prochaine fois.

Après ce léger contretemps, Kawalsky prit l’initiative de contacter Hartman pour que son plan puisse fonctionner. Le leader tenta de contacter trois fois son supérieur sans jamais avoir de réponse et suite à cela, Jason imagina le pire scénario à savoir la mort de Hartman et de ses coéquipiers. A l’issu de ce scénario, le caporal-chef, à bout de nerfs, lâcha son P90 qui tomba au sol puis ce fit au tour du chef de s’asseoir, ne savant plus quoi faire.

Vous savez, il y a des jours où je me demande si je suis vraiment digne des RAPAS et même digne d’être dans ce projet. Pour être franc, si il n’y avait pas autant de monde qui dépendrait de moi sur Orban, je me serai déjà lancer d’un assaut suicidaire avec aucune chance de retour. Mais bien entendu, il a fallut que le commandement des unités terriens, en plus de SG7, tombe sur moi… Que tu le veuilles ou non Jenny, à la prochaine mission, je te file le commandement, j’ai déjà du mal à me contrôler alors diriger une petite armée… Bref, vu qu’on ne peut pas compter sur Hartman, eh bien, ou nous jouons les suicidaires et on fait ce que j’ai dis ou on attend gentiment la nuit mais si Hartman et son équipe sont encore en vie, il y a des chances pour qu’on les retrouves ou mort ou dans le camp adverse si Hathor passe par là… Je vais finir par commander une tête nucléaire, ça réduira le parasite au silence. De toute manière, nous avons ce qui nous étions venu chercher à savoir le plan. Je connais l’état d’esprit des hauts fonctionnaires terriens et je pense que voir un peuple se faire éradiquer par une bombe ne les gênerait pas du moment qu’on ramène les plans. Mais avant de signer ce pacte avec le diable, j’aimerai que…

Son long monologue fut interrompu par le fait que Nicolas ne semblait pas écouter son leader, au contraire, il était même retourné.

Lendol, quand je parle, même si cela ne vous intéresse pas, j’aimerai que tout le monde est au moins la politesse de me regarder…

Voyant que Nicolas ne prêtait pas attention à ce qu’il disait, Jason répata une fois le nom du caporal sans nouvel effet sur le concerné. Sur moment de pure énervement, Kawalsky se leva et quand il allait retourner Nicolas, le leader de SG7 découvrit pourquoi le militaire ne bougeait plus. Le caporal-chef fut surpris de voir ses renforts arrivés sans qu’il n’est pu contacter qui que se soit, mais le fait qu’un homme, que Jason n’avait jamais vu auparavant, braque Nicolas, le RAPAS trouvait ça louche. Ne voulant pas faire de mouvement brusque, il ne chercha par à attraper son P90 resté au sol, mais il alla directement se mettre devant Jenny, servant une fois de plus à la demoiselle de gilet pare-balle. Quand Jason aperçu le reste des « renforts », il sera, par réflexe les poings et fronça les sourcils.

Toi…

Ce simple mot dit sur un ton dés plus agressifs en disait long sur la personne à qui était destiné ce mot, qui n’était qu’autre que Neville. Sans se retourner, il fit part de quelque chose à Jenny, mais suffisamment fort pour que Typhon l‘entende, étant alors derrière le chef Terrien.

Jenny, prépares toi à me tirer dessus avec tout ce que tu veux, je crois bien que je ne vais pas réussir à me retenir cette fois…

Un sentiment de haine rempli Kawalsky à cet instant, il avait en face la personne qu’il avait prit pour un ami le temps d’un an et demi, la même personne qui avait trahit son équipe, à savoir SG7, il y a quelques mois pour rejoindre Typhon avec Chefet, présente sur Orban qui plus est.

Rectification…

N’ayant pas de P90 à porté de main, Jason prit son arme de poing et la braqua sur Neville.

Laisses moi lui faire une troisième narine, ça me détendra un peu. Je suppose que tu n‘y vois aucun inconvénient ?

Kawalsky ignorait ce qui retenait son doigt et ça l’énervait vraiment. Il avait en face de lui un traître et il était incapable de le tuer, mais il était aussi incapable de ne plus le braquer.

Alors, monsieur Robert, que viennent faire un traître, une gamine et ses employés sur une planète assiégé par Hathor ?


Dernière édition par Jason Kawalsky le Mer 30 Mar - 15:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Lun 28 Mar - 4:13

La mission mené par Typhon avait été simple et sans accrocs pendant un bon moment; les négociations se terminaient avec chaque groupe heureux, aucune intervention militaire n'avait encore été nécessaire, en bref la mission avançait de façon idéal. Cependant c'était à partir de maintenant que les choses allait se compliquer quelque peu. Robert comptait honoré sa promesse, et cela allait donc exiger une action militaire d'une belle envergure. C'est donc avec un plan et plusieurs idées que le groupe se dirigeait vers la ville d'Hathor. L'ex soldat avait déjà eu à mettre fins aux jours d'un marchants d'esclaves, mais la libération d'une dizaine d'individus étaient une toute autre affaire comparé à la libération d'un peuple. Une action de grande envergure mais qui valait bien son poids. De ce qu'il avait entendu des générateurs à Naquadah, il s'imaginait bien que des combats bien plus sanglants pourrait être entrepris sur terre pour une telle technologie; cependant l'instrument serait dorénavant à Typhon.

Ouvrant la marche au groupe de Typhon, Éric s’écorçait de garder un pas qui n'épuiserait pas l'équipe. Bien que l'équipe aurait pu arrivé à la ville bien plus tôt, il fallait aussi parvenir à leurs destination et toujours pouvoir servir à quelque chose. Comme l'avait été le reste de cette mission, la marche se faisait calmement, sans interruptions ni autres bruits que les quelques animaux. Cependant le calme ne dura pas bien plus longtemps. Le bruits de pas humains étaient difficiles à confondre avec les piaillement des oiseaux, alors lorsqu'il entendit des pas il ordonna silencieusement au groupe de s'abaisser et de se faire complètement silencieux. Heureusement il avait affaire à des personne qui savaient comment se comporter dans se genre de situation. Alors qu'il s'accroupissait et s'approchait de la source du bruits il parvenait à peine à entendre son équipe s'approcher derrière lui.

À peine eut-il aperçut l'équipe étrangère, Éric mit en joue le soldat qui se retournait vers lui. Non il n'avait pas affaire à d'autres indigènes de cette planète, ni à des extraterrestres. D'après leurs tenue et leurs armes ils étaient humains, mais que venaient-ils faire ici?

Peu à peu le reste de l'équipe étrangère se retournait alors qu'Éric vit du coin de l’œil son équipe le rejoindre. Son arme toujours braquée sur le soldat qui s'était retourné en premier, Éric ne manqua cependant pas la réaction d'un autre membre de leurs équipe. Il était agressif et ne semblait pas partager le même sang froid que celui qui se tenait au bout du canon du HK 416; une personne de ce genre était souvent la cause de morts inutiles. Ce n'est donc pas sans surprise qu'il vit l'homme sortir son arme à main et la pointée sur Neville. Avec une équipe bien entraîner, cet homme serait maintenant au bout du canon d'une des armes d'un de ses équipiers, mais Éric ne pouvait se permettre de vérifier ce que faisait l'équipe. Dans cette situation chacun se devait de jouer son rôle.

Éric n'attendit pas plus longtemps; il était dans cette équipe afin d'assurer la sécurité de ses membres. Une fois la situation résolu, les querelles diplomatiques pourraient prendre leurs libre cours, mais pas tant que des armes se trouvait braqué vers son équipe. "Je vous conseil tous de ne pas faire d'actions brusques. Déposés vos armes calmement au sol avant que quelque chose de fâcheux ne se produise. Cela va aussi pour votre ami l'excité; une joute ici et maintenant ne finira bien pour personne."

Quel que soit les véritables intentions de Neville envers ce groupe Éric n'en avait aucune idée; mais tant que ces individus présentait toujours une menace la priorité était de les neutralisées, que ce soit pour de bon ou afin de mettre en place une trêve.

[HRP]On vous dérange pas trop j’espère XD[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Lun 28 Mar - 14:09

Ulrich était fière de lui, sa première altercation armé en ce territoire inconnu s'était déroulé sans aucun accroc. Le sergent instructeur leur ordonna néanmoins de ne pas rendre tout de suite leurs libertés aux autochtones, bien que légèrement opposé à cela, le béret vert savait qu'il était bien plus raisonnable de raisonner ainsi. Les femmes, elles ne comprenaient rien à cela, prenant cette action pour une envie purement sadique d'Hartman.
L'ex commando tenta immédiatement de calmer le jeu, une scission pourrait ne leur être que maléfique.

La marche reprît, Ulrich redevins silencieux. Celle-ci avait une plus maigre allure que sa précédente, les civils sous fers qu'ils se traînaient ne faisaient que les ralentir. C'est sans doute pour cela, que dès que l'endroit s'y prêta, Hartman leur ordonna de les libérer. Les deux femmes le firent sans qu'un soldat leur demande expressément de le faire, car oui, Hartman avait bel et bien donné cet ordre à un homme de son équipe. Un brouhaha commençât à naitre, ce qui eu le don d'agacer Ulrich, les femmes n'arrêtaient pas un instant de poser des questions aux prisonniers de leurs laissant aucune chance de pouvoir leur répondre correctement.

Néanmoins, un récit parvint aux oreilles du sergent, d'autres humains seraient venus sur cette planète. A bord d'un vaisseau en plus, ceux-ci leur auraient également proposé leurs aides et, pour les remerciers, les habitants leur auraient fourni les plans de la machine tant convoité par le SGC. Un seul nom fut cité, celui de Robert Neuville, Hartman perdis le maigre sourire gagné lors de la précédente bataille. Ulrich, lui ne connaissait pas ce nom que grâce au récit de couloirs et de cafétéria. Il se rappela d'un nom, également entendu au SGC, celui de Typhon, l'histoire lui revint peu à peu, un leader d'SG7, avait trahi le SGC, pour détourner un grand nombre de technologies extraterrestre et finir à la tête d'une grande multinationale, nommé Typhon. Il ne connaissait pas personnellement ce Robert, mais cette légère connaissance par téléphone arabe fut suffisante pour comprendre le regard noir d'Hartman.

Hartman ordonna le silence radio et repris la route dans la mauvaise direction, du moins, pas dans la direction de la mission actuelle.

La troupe partit donc en direction du village où devait normalement se trouver SG7.
Ulrich espérait que le boss ne souhaitait pas être discret, car vu le nombre de personnes présentent, il serait difficile de le devenir, surtout que tout ce petit monde n'était pas armé.
Si Peter aurait su que ça se finirait comme ça, il aurait dépouillé les jaffas et les autres morts de leurs armes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Mar 29 Mar - 0:13

Le temps passait, inexorablement, lentement le soleil retombait vers l'horizon. Alors que leur chef d'équipe cherchait sans grand succès à contacter Hartman Gaetan restait les yeux fixés sur la ville qui s'agitait, aucun des plans vers lesquels ils semblaient se diriger ne lui donnait confiance en leur réussite et leur état après ladite opération et il ne désespérait pas de trouver une alternative. Il avait l'impression de connaitre chaque pierre des murs qu'ils voyaient tant son regard donnait l'impression de vouloir le percer, d'entrer tout simplement et de faire ce qu'il avait à faire.

Par réflexe il se tourna vers Jason lorsque celui se désintéressa de la radio pour revenir à son équipe, son discours n'était pas vraiment pour rassurer ses hommes et l'on sentait qu'il se trouvait inapte à mener une équipe. A ce propos il fallait lui concéder qu'il n'était pas très doué lorsqu'il s'agissait d'encourager les troupes et de leur redonner espoir, mais, comme il l'avait déjà ressenti au moment de partir en mission, Gaetan trouvait dans cette franchise ostensiblement affichée quelque chose de rassurant, ainsi, peut-être, avait-il plus confiance en chacune des phrases. Tout en continuant à écouter avec attention Gaetan repensait aux renforts que la Terre leur avait envoyé, se demandant de la sorte quel sort il leur avait été réservé et surtout ce que leur découverte potentielle par les habitants de la planète pouvait présager pour S.G.7.

Soudain quelque chose changea, il ne sut dire quoi aux premiers temps, mais bien vite il vit que l'intonation de son supérieur avait changé, il y avait quelque chose de plus sec, presque cassant, enfin son esprit remit les connexions en place, lui prouvant que sa capacité à suivre deux choses en même temps était proportionnelle à sa capacité à sortir vivant des situations dans laquelle il cherchait à exercer la première capacité. Dès lors il mit bien vite en relation l'apparent désintéressement de Nicolas avec l'énervement de Kawalsky... ainsi qu'avec le fait que le premier avait une arme braquée sur lui ce qui, en règle générale, avait pour effet à court terme de faire perdre une grande part de l'intérêt du visé vis à vis des conversations qu'il aurait pu tenir précédemment.

Les nouveaux arrivants étaient terriens, ils y ressemblaient en tout cas. Leur arrivée n'était pas pour faire plaisir à Kawalsky en tout cas et, devant sa crispation une lointaine histoire lue quelque part au S.G.C. revint à l'esprit du scientifique, souvenir trop fugace pour s'ancrer il abandonna bien vite, refusant de réfléchir à qui ils étaient et guettant la réaction de Jenny qui semblait maintenant, même si elle avait réussi à éviter le rôle de leader, la plus à même de prendre une décision pour l'équipe aux yeux de Gaetan, Jason paraissant perdre contrôle à la vue des intrus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Mar 29 Mar - 10:58

Nicolas observait la ville et ses alentours se demandant quand les renforts tant espérés serait là, pendant que Jason essayait de contacter par radio l'équipe d'Hartman, sans grand succès. Leur équipe était peut être capturés ou tombés sur un groupe de soldats ennemis et qu'ils avaient des soucis, à moins que le signal radio ne passait pas là où ils étaient. Un tas de possibilités trottaient dans la tête du soldat, mais une chose était certaine, s'ils n'arrivaient pas à contacter l'autre équipe SG, ils allaient devoir se débrouiller seul ou alors attendre que le Sergent les contacte.

Nicolas se tournait vers Jason qui commençait à faire un drôle de discours, on aurait dit qu'il n'avait pas confiance en lui et en ses compétences, et ses propos n'était pas digne d'un chef d'équipe SG, mais c'était les membres de SG-7 qui l'avaient désignés comme leader, comme c'était le plus gradé et le plus expérimenté de nous tous. Et maintenant, ils ne devaient pas lâcher leur chef, il n'avaient pas le droit, Lendol se devait de l'aider et de le soutenir jusqu'au bout, la réussite de la mission et la survie de l'équipe en dépendait.

Soudain, Nicolas sentit quelque chose ou quelqu'un dans son dos, il empoignait son P-90 prêt à faire feu au moindre signe d'un ennemi. Il se retourna très rapidement, son arme pointait vers la direction du danger, il était braqué par un homme vêtu de la même tenue de combat que lui, et doté d'une arme terrienne. De qui s'agissait-il ? Nicolas n'avait jamais vu cette personne au SGC, mais s'ils étaient hostiles Lendol se serait déjà prit une rafale depuis quelques temps.

Jason ne fit qu'un bond lorsqu'il aperçu ce soldat qui braqué Nicolas, il le connaissait surement vu la réaction qu'il avait eu. Lorsqu'il prononça le nom de Robert, Nicolas se rappellait d'un histoire sur SG-7, l'ancien chef d'équipe était en fait le PDG d'une multinationale nommée Typhon.
Nicolas essayait de calmer tout le monde, s'ils n'avaient pas encore tirés c'était que leurs objectifs étaient communs, ils pouvaient peut-être coopérer pour cette fois ci. Lendol d'un ton calme mais sec...


Nicolas : "Chef, calmez vous ! Cela ne sert à rien de s'emporter, gardez votre sang froid !
Tous le monde va baisser son arme et nous allons discuter calmement."


Nicolas commençait à baisser son arme tout doucement, comme pour montrer aux membres de Typhon qu'il pouvait discuter sans se braquer avec leurs armes, en espérant que cela fonctionnerait.
Revenir en haut Aller en bas
Iris

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 19/01/2011
Localisation : Salle d'emarquement SGC/Porte des étoiles tauri

MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Dim 3 Avr - 19:17

SG7 + Typhon

La situation était entrain de dégénèrer à vitesse grand V et Jason avait tout fait pour il faut dire qu'il avait en face de lui un ami qui avait trahis à la fois SG7, le SGC et la France.Trois notions, trois valeurs d'une importance cruciale pour le RAPAS qui aurit donné sa vie sans hésiter pour chacune de ces trois raisons.Fort heureusement le reste de SG7 et les membres de Typhon en particuliers Robert avait gardé leur calme sans quoi l'effusion de sang aurait inévitable et se serait déjà produite.Robert n'avait détourné son regard de Jason et il le fixait sans peur malgré le fait qu'il sache que Jason serait totaalement capable de tirer et de régler le problème Typhon.L'état-major et les politiques iraient peut être même à lui donner mèdailles, citations, nouveaux grades et félicitations pour avoir apporter une solution définitive et sans appel au problèmes de Typhon.Nicolas et Eric se jaugeait du regard malgré le fait que chacun baisse son arme.Il y avait toujours deux hommes qui avaient leurs armes braqués vers un être humain à l'heure actuelle.Ces deux personnes étaient Jason du côté SG7 et Antoine l'ancien négociateur du GIGN qui savait pertinemment que dans ce genre de cas poser son arme n'était pas une bonne idée car après c'était la seule chose qui empêchait Jason d'appuyer sur la détente.Antoine s'était placé devant Chefet sanchant pertinemment qu'elle serait une cible de choix pour Jason et ces hommes.Robert lui gardait un calme olympien malgré la tension de la situation.

"Nous sommes là pour aider les Orbanians dans leur lutte contre Hathor.Je serais ravis que nous puissions discuter pour aplanir nos différents mais ça n'est ni le lieu ni l'endroit.Tu veux me tuer?Je n'en doutes pas mais si tu le fais mes hommes riposteront des soldats du SGC seront bléssés voire tués et les orbanians seront toujours dans la même panade avec les goa'ulds et le SGC n'enverra pas d'autre missions si celle-ci foire lamentablement.L'autre solution c'est de considérer Typhon comme une forcé alliée sur cette opération ce qui doublerait notre effectif combattant et nous permettrait de résoudre cette crise à la fin de laquelle chacun d'entre nous s'en va de son côté sans se retourner.Alors qu'est ce qu'on fait on commence à s'entretuer ou on s'entre aide."

La proposition de Robert était honnête mais il fallait espérer que Jason soit dui même avis et qu'il ne pose pas de droit de vèto ou des exigeances particulières.Toujours était qu'il fallait se décider et vite parce que les serviteurs d'Hathor finirait par les repérer.

David + Ulrich

Sous les ordres du sergent Hartman David, Ulrich et le mahori prénommé Marshall cavallait dans la lande à la poursuite du reste de SG7 et des hommes de Typhon.L'opportunité de décapité la multinational était trop belle et le sergent ne comptait pas passer à côté.La crapahutade commençait à sérieusement entamer les forces de David qui n'était pas habitué à fournir autant de faire en si peu de temps.Fort heureusement pour lui et ses collègues il avait été choisi pour le programme SG car il avait un mental fort comme tout militaire qui se respecte.Les deux commando marines dans les personnes de Marshall et Ulrich ne montraient pas leur failles et continuaient à mettre un pieds devant l'autre sans faillir malgré la sueur qui coulait à grosses goûtes.Le sergent Hartman quand à lui semblait tout juste sortis de ces quartiers aussi impeccables qu'en salle d'embarquement à croire que la saleté refusait de s'approcher du vieil instructeur de peur d'avoir à subir des représailles cuisantes.

Leur calvacade à travers le paysage Orbanians les mena là ou ils ne s'attendaient pas.Dans un vallon ou se trouvait une trentaine de garde Horus les protecteurs de la maison d'Amon-Râ.Il pouvait s'agir de garder fidèle à Hathor qui était sencé être l'épouse d'Amon ou bien de leur fils heru-ur, ou encore d'amon.La seule chose qui était sur c'est que les jaffas qui se trouvaient en face d'eux étaient bien au dessus du niveau martial que ceux qu'ils avaient rencontrés jusqu'à présent sur cette planète.D'ailleurs les tirs de plasma ne tardèrent pas passer auprès de leur visage.La chaleur de tirs leurs cuisaient légèrement le visage et ils auraient à ce que les équipiers appelés couramment une marque de bronzage.Les jaffas avaient tirés en mouvement et les soldats sous les ordres d'Hartman se déplaçait également lors des tirs.Le fait que ces derniers passent aussi près était bien la preuve leur entrainement tout comme le fait qu'ils n'aient touchés personne lors du premier échange de coup de feu.L'engagement promettait d'être âpre et il faudrait tout le talent des quatres guerriers de la tauri pour se tirer de ce mauvais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Kawalsky
Militaire
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 21

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Caporal-chef / 93
Age du personnage: 37 ans

MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Dim 3 Avr - 22:19

Alors que bon nombre de gens prenaient chacun à leur tours la parole, Jason était comme figé, depuis qu’il avait braqué son arme sur son ex-leader, le nouveau chef de SG7 n’avait pas bougé d’un cil et ne prêtait pas attention à ce que les autres disaient, même ce cher Nicolas qui avait, en vain, demander à son leader de baisser son arme. Le caporal-chef tenait la vie de Neville entre ses mains et appuyer sur la détente aurait eu comme conséquences de réduire à néant Typhon ou simplement ralentir énormément les activités de Typhon sans oublier les suppléments apportés par le gouvernement pour remercier un simple RAPAS ayant fait son devoir.

La réponse de Neville, tant attendu par Jason, arriva enfin et visiblement, l’ancien membre du SGC n’avait pas perdu la main pour les longs discours diplomates qui avait à plusieurs reprises sauvés son ancienne équipe. Malgré ces belles paroles, le chef des forces du SGC d’Orban restait sur ses gardes, à présent que Neville était dans le camp adversaire, il était possible que tout cela soit que pure mensonge. Il fallut encore un moment de réflexion à Jason pour qu’il se décide à répondre.


Te descendre, j’en rêve depuis que tu as quitté la salle d’embarquement avec cette gamine que tu m’as ordonné de ne pas abattre ce jour-là et il est hors de question que je te pardonne. Cela étant dit, tu es ici pour la même raison que le SGC et ce ne serait pas la première fois que SG7 doit faire une alliance de très courte durée avec un ennemi pour abattre un ennemi commun…

Malgré cela, Kawalsky gardait son arme de poing braquée sur Neville mais voulant quitter cette planète le plus rapidement possible pour mettre les équipes SG hors de danger, il décida de prendre sa radio par la main droite (Jason étant gaucher, il utilise sa main gauche pour tenir le PAMAS) pour tenter une nouvelle fois de contacter Hartman.

//Sergent Hartman, ici Kawalsky, si vous recevez ce message, vous avez ordre de ne pas tirer sur les hommes de Typhon. Je répète, ne tirez pas sur les hommes de Typhon, ils vont se rendre utile en nous aidant à débarrasser cette planète du parasite ambulant. Vous me passerez en cours martial une fois de retour sur Terre si cela vous chante, mais pour le moment, nous allons devoir travailler avec Typhon. Terminer.//

Une dizaine de secondes après ce coup de fil passé, Jason baissa son arme et fit signe à ses coéquipiers d’en faire autant.

Je te préviens, Neville, l’aide que tu es susceptible de nous apporter n’enterra pas l’âge de guerre et tu auras peut être moins de chance la prochaine fois. Mais si je vois un seul de tes bons hommes braquer une arme sur un membre de mon équipe, je te fais sauter avec tous les explosifs que j’ai dans mon sac. J’espère que le message est compris car je ne me répèterai pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Dim 10 Avr - 17:00

La compagnie marchai déjà depuis un bon moment, à un rythme bien plus soutenu. Le sergent Hartman cavalait devant avec une envie de rejoindre SG7, mais surtout Typhon. Il était identique à son arrivée, malgré la course, le combat et la marche, son uniforme était parfaitement nette, au carré et sans un pli.
David lui semblait déjà exténué, Ulrich pensait égocentriquement que c'était le plus faible du groupe, néanmoins Ulrich voyait dans ses yeux qu'il en voulait et malgré le fait qu'il soit de l'aviation, il pourrait devenir pourquoi pas un homme de terrain exceptionnel.
Les deux bérets verts, Marshall et Peter, eux, semblaient moins affecté par ces marches longues et répétitives, enfin, pas autant que le sergent instructeur.

La transpiration perlait à grosses goûtes le long de leurs extrémités. Les deux femmes devenaient de nouveau muette, n'ayant plus besoin de guide, elles se savaient inutile, par-contre les civils, commençait déjà à geindre, ce qui agaçait les militaires.

A ce moment là, l'ex commando ne pensait plus du tout aux civils hurlant, paniqué derrière lui. Il se concentrait exclusivement sur ses ennemies. Les balles sifflaient déjà. Les boules de feu des Jaffas avançaient elle sans bruit. Les armures des gardes d'Horus, les couvraient entièrement, une balle ne suffisait plus, Ulrich vidait le quart de son chargeur sur chacun d'eux, sans compter les balles perdus. Il n'avait tué que cinq Jaffas, il en était fière, mais il en était déjà à son troisième chargeur. Plus rien ne comptait, il fallait faire mouche, il essayait diffèrent technique pour tuer en moins de balles possibles, sans succès. Il plongeât la main dans l'une des nombreuses poches de sa veste, caressant la grenade qu'y s'y trouver, il hésitât un instant puis sorti la main, laissant la grenade à sa place, reprenant son FAMAS et ses tirs là où il les avait laissé.

Cette situation ne saurait que trop durer, Ulrich ne pourrait tenir longtemps ainsi, il cria à sans arracher la gorge :

- Sergent ?! Que devenons nous faire pour se sortir de ce foutoir ?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Dim 10 Avr - 21:50

Toujours de marbre, arme pointé sur le membre du SGC, Éric écoutait le discoure de Néville. En temps normal il n'aimait pas faire alliance avec des personne qu'il ne connaissaient pas, mais vue la situation il n'avait pas grand choix. Si les membres du SGC se ralliaient avec eux, alors Éric ferait de même. Chose en leurs faveurs, la plupart des membres savaient conserver leurs sang froids, notamment celui qui se trouvait au bout de son arme. Cependant malgré cela un des membres du SGC, celui qui semblait en vouloir le plus à Néville, refusait de mettre fin à la situation.

Quand enfin l'homme eu dit ce qu'il avait sur le cœur il baissa son arme. Avec un léger sourire Éric baissa son arme et se redressa; il n'y aurait pas de combat inutile, du moins pas maintenant. Bien que l'excité venait de menacer Néville, ou plutôt de l'avertir, Éric était soulagé que tout est si bien tourné. Il posa son regard dans les yeux de celui qu'il avait tenu au bout de son arme et hocha sa tête, un remerciement silencieux pour avoir évité un massacre inutile.

Après avoir reprit son arme de façon bien moins menaçante il posa son regard sur Néville, la suite appartenait à lui; suite qu'Éric était curieux de voire. Ce genre de situation n'avait pas énormément de possibilités. Un chef d'équipe devait être accepter, sinon ce serait le chaos.
Revenir en haut Aller en bas
Iris

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 19/01/2011
Localisation : Salle d'emarquement SGC/Porte des étoiles tauri

MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Ven 22 Juil - 16:26

SG7 + Typhon

Neuville acquiessa à la riposte de Jason.il y avait beaucoup en jeux dans cette négociation et cet affrontement.La liberté d'un peuple face à un opresseur aussi sournois que redoutable n'étais pas la seule motivation des deux groupes.La possibilité de ramener un générateur à Naquadah était d'une importance capitale pour les deux entités qu'étaient typhon et le SGC.Sur ordre de Neuville les hommes de Typhon baissérent leurs armes et Neuville sortit ces jumelles pour observer le village en contre bas.En quelques minutes il exposa sa stratégie qui rejoignait celle de Jason.Ils allaient attendre la nuit avant de pénétrer dans le village se servant de l'obscurité comme d'une alliée.C'était un plan audacieux.Jusqu'à maintenant personne n'avait attaqué les goa'ulds de face sans le payer très chèr.Lèur seul avantage était que les jaffas manquaient cruellement d'entraînement à côté de ceux qu'ils avaient l'habitude de rencontrer.Ils palliaient ce maigre désavantage par leur nombre et par leur fanatisme sans borne.

Jason s'occupa de repartir les tâches pour l'ensemble des deux groupes avant de donner l'ordre de marche vers le village.La pénombre les envellopaient leur offrant une rassurante protection.Les patrouilles de jaffa et d'humains fanatiques passaient sans faire réelment attention à ce qui pouvait traîner dans l'ombre.C'était un tord et les terriens étaient arrivés jusqu'au coeur du village sans encombre.Mais les hommes du groupe terrestre se sentait tout chose.il y avait quelque chose dans l'air qui les emoustillaient et malgré qu'ils soient encore maitre de leur actes ils ne pouvaient pas nier que l'influence d'hathor se faisait dors et déjà sentir.[/b]

David + Ulrich

[i]Le combat était âpre et malgré les quatres jaffas qu'ils avaient abbattus les terriens devaient se replier pour ne pas être débordé par des jaffas en surnombre et aguerris.Marshalle l'immense Mahori avait été bléssé au biceps droit et il ne pouvait se servir de son arme que lorsque celle ci était posé contre un support.Fort heureusement pour les terriens la nuit se mettait à tomber et leurs assaillants éprouvaient des difficultés à suivre les terriens dans la nuit et dans les bois.Toujours était il qu'ils risquaient d'avoir de sérieux ennuis leurs réserves de munitions diminuaient à vue d'oeil et il allait falloir trouver une idée de génie pour se tirer de ce guêpier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Kawalsky
Militaire
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 21

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Caporal-chef / 93
Age du personnage: 37 ans

MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Ven 22 Juil - 17:34

Une fois d’accord sur la manière dont Typhon et le SGC allaient s’entre aider pour cette mission, Jason baissa son arme, même si descendre Neville le démangeait.
La stratégie du chef de Typhon était la même que celle de Jason; attendre la nuit et se servir de l’ombre pour avancer., ça rappelait beaucoup de chose au chef SG qui avait, eu cours de sa carrière militaire, utilisé à de nombreuses reprises la couverture nocturne pour réduire à néant des terroristes. Ce jour-là, il ne s’agissait pas de terroristes mais de parasites dont l’un qui avait la facultés de corrompre les hommes. Seul Jenny, côté SG7, allait donc pouvoir avancé sans problème ce qui dérangeait bien Kawalsky; Son archéologue était incapable de tuer, ça, il en était persuadé depuis le temps qu’il la connaissait.


*MickaËlla… Pourquoi le SGC ne me l’a pas envoyé elle comme renfort, cela aurait été plus censé plutôt que de m’envoyer Hartman car lui aussi, il peut être corrompu… Parfois je me demande si le général réfléchit, et puis, un tireur d‘élite, ça ne m‘aurait pas fait de mal.*

Avant de partir pour la ville, Jason prit la liberté de donné lui aussi ses instructions.

Bien, maintenant que Neville a donné ses directives, je donne les miennes et tant que chef des unités SG déployés sur Orban. Une fois l’assaut lancé, tout le monde marchera à couvert, dans les ombres et à mon rythme, ceux qui ne se sentent pas de taille à me suivre, vous restez ici à attendre Hartman ou vous partez à la planque des Résistants et vous lancez un assaut contre la ville avec eux, sachant qu’il est probable qu’Hartman n’arrive pas du tout puisque je n’ai plus de nouvelles de lui. Néanmoins Jenny, j’aimerais que tu viennes, si toutefois Hathor arriverait à nous contrôlé, tu seras la seule capable de faire quelque chose et puis, je t’ai demandé de faire quelque chose pour moi…

Ayant reprit tout son équipement au sol, Jason s’approcha de la dame de SG7 pour lui donné le détonateur du C4 puis reprit ses explications.

Avec ceci, tu feras sauter tous les explosif qui sont dans mon sac après une réaction en chaîne suite à l’explosion du C4 dans mon sac. Si j’arrive à m’approcher d’Hathor en tant que nouveau serviteur, tu appuies sans hésiter sur ce bouton, de préférence en t’étant suffisamment reculé, puis tu te tires de cette planète en prenant soin de contacter Hartman. Cela va de soit que ce détonateur est utilisable par tous mais puisque nous sommes tous ou presque des hommes et que je ne compte pas faire confiance à une petite gamine qui a prit d’assaut ma base et a qui a voulu contrôler la Terre, je préfère que ce détonateur soit entre les mains de mon archéologue.

SG7, on passe devant. Typhon, vous suivez, laissez faire les pros SG. J’en ai marre des amateurs qui foutent le bordel.


Toujours aussi aimable avec les hommes de Typhon, Jason voulait prendre la tête des opérations même si Neville lui semblait plus approprié pour prendre ce poste. Dommage pour lui, le fait qu’il soit devenu un traître allait être un sérieux handicap.

//Hartman, Silence radio, nous allé pénétré dans la ville. Terminé.//

La nuit était tombé, les sauveurs d’Orban se faufilaient dans l’ombre des Jaffas qui ne faisaient pas attention et ce qu’ils pouvaient se passer dans le noir total. Jusqu’au centre du village. C’est alors que Jason leva le poing et donna l’ordre de rester ici, il se retourna discrètement vers Nicolas et lui chuchota:

Vous voyez, le Bleu, un Jaffa, c’est comme un Américain, tellement sûr de lui qu’il ne se méfie pas… Restez ici et prévenez-moi si maman serpent se pointe.

Derrière le second militaire de SG7 se trouvait Jenny, à son tour, Jason lui dit:

Écoute, ne reste pas avec nous, vas te planquer plus loin, à ce stade de la mission, les hommes sont devenus trop dangereux pour toi, quelque chose ne tourne pas rond ici, je le sens alors fais moi plaisir et vas te cacher. Prends soin de toi, grande fille, j’ai pas envie de te perdre, ça a faillit lors de ma première mission et je n’ai pas envie de renouveler ça. Et n’oublies pas que tu as en ta possession un détonateur
, fais ce que je t’ai dis, tu es peut être la seule personne ici capable de flinguer cette folle.


Enfin, le caporal-chef rejoignit Neville, quelque chose troublait depuis longtemps l’esprit du chef SG et il voulait mettre les choses aux points.

Dis moi monsieur le traître, comment toi et tes bons hommes êtes vous arrivée sur Orban ? Jusqu’à preuve du contraire, il n’y a qu’une porte sur Terre et elle se trouve au SGC et le général ne vous aurait pas laissé prendre notre porte sans quoi, en tant que chef des unités SG d’Orban, j’aurai dû en être informé.

Jason marqua un point, La Couperay n’aurait jamais laissé partir Typhon avec la porte du SGC, surtout pour que l’organisation, ennemie du SGC, se procure un générateur au Naquadah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 19/01/2011
Localisation : Salle d'emarquement SGC/Porte des étoiles tauri

MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Dim 24 Juil - 19:11

L'alliance temporaire entre le SGC et Typhon était plus que bancale et si jamais ils arrivaient à se débarrasser d'Hathor il était fort à parier que les deux groupes allaient s'entretuer.Il n'y avait qu'à voire l'animosité de Jason envers les membres de Typhon.Animosité justifié étant donné qu'il y avait un traitre dans les rangs de Typhon ou plus exactement le big boss de Typhon était ce traitre.Ancien leader de SG7, pas étonnant que Jason ait du mal avec son ancien chef passé à l'ennemi pour les doux yeux d'une adolescente.Mais son attitude faisait plus que frôlait l'extrémisme, il avait donné la télécommande pour faire exploser le C4 qu'il portait à Jenny et lui avait ordonné de faire tout sauter si jamais il tombait sous le charme d'Hathor.Jason pris en main les choses et passa devant avec SG7; Neuville le laissa faire car non seulement il était tout à fait compètent pour cela et parce qu'il préférait garder un oeil sur son ancien subalterne et ami.Sans parler que ses employés avaient moins de chance d'être bléssés ou tués dans une escarmouche.

Alors que le groupe composé des hommes de SG7 et de Typhon étaient arrivés aux niveaux du bâtiment principale du village Neuville se rapprocha de Jason pour discuter de la marche à suivre pour la suite.Mais ce dernier avait une question à lui poser, il voulait savoir comment il avait pu arriver sur cette planète étant donné qu'il n'avait plus accès au SGC.Question tout à fait pertinente mais Jason avait du faire l'impasse sur quelques rapport de mission parce qu'il y avait bien deux porte des étoiles sur terre.Neuville se retint de sourire pour éviter de prendre un coup de poing sur le nez et expliqua à voix basse l'une des possibilité qu'ils auraient pu utiliser pour se rendre sur cette planète.

"Il n'y a pas qu'une seule porte des étoiles sur terre.Il y a la porte de l'antartique découverte par SG6 durant la mission 016.Cette porte est passé entre plusieurs dont hégémonie et dernièrement les russes."


Neuville n'avait bien évidemment pas réussi à savoir ce qu'était devenu la fameuse porte des étoiles et malgré le paquet d'argent qu'il était prêt à investir s'acheter une porte des étoiles n'était pas donné à tout le monde.Surtout que cela n'était pas suffisant il fallait également avoir un DHD pour l'utiliser de manière efficace.Que celui ci soit virtuel comme celui du SGC ou comme celui qu'on pouvait trouver sur les planètes ou se trouvait une porte des étoiles.Si ils voulaient explorer des planètes leur seul solution était le voyage en tel'tak mais personne ne savait que Typhon disposait de deux vaisseaux cargo goa'ulds et il s'agissait là d'une secret jalousement gardé.Et il y avait quelques autres secrets que la firme gardait bien dissimulé qui aurait fait bondir les membres du SGC.Pour passer à aute chose de moins gênant pour Neuville et surtout de plus important pour le moment, Neuville réorienta la conversation sur la prise d'assaut du bâtiment.

"Nous devons rester le plus discret possible.Avec de la chance on pourra pénétrer dans le bâtiment, s'approcher d'Hathor et la supprimer sans qu'elle ne se rende compte de rien.Mais hommes sont extrèments compètent dans ce domaine."


Sans attendre de réponse de Jason Neuville fit signe à deux de ces hommes de passer devant pour ouvrir la marche à l'intérieur du bâtiment.Quand ils passèrent devant Jason ce dernier put remarque qu'ils n'avaient pas l'air troublé par les phèromones dégagés par Hathor et il ne voyait pas très bien comment cela pouvait être possible.Typhon avait peut être trouvé un moyen efficace de se protéger d'Hathor.Les deux hommes de Neuville entrèrent à pas de loup dans le bâtiment et s'en suivit un court bruit de lutte.Quand jason pénétra dans le bâtiment à leur suite il put remarque deux jaffas qui venait d'être tué à mains nues.Les deux soldats étaient bien plus fort qu'ils n'y parraissaient et c'était à croire que Neuville leur filait un éventail de drogue de combat pour les rendre aussi performant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Kawalsky
Militaire
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 21

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Caporal-chef / 93
Age du personnage: 37 ans

MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Lun 25 Juil - 15:16

La mission 16... Jason avait oublié ce rapport quand il est arrivé à la vase sans doute. Il y avait donc une deuxième porte des étoiles sur Terre, cela pouvait ouvrir des pistes et puisque Neville ne s’était pas attardé sur le sujet, le vieux allait le remettre sur la table sous peu. Mais avant même qu’il puisse dire un mot, Robert prit en main l’assaut et ordonna à ses hommes d’y aller discrètement. Ces derniers ne semblaient pas être troublé par Maman Serpent, la première hypothèse fut que ces bons hommes étaient des femmes mais dans le fond, c’était faux. Quelques chose ne tournait pas rond mais le chef SG allait devoir remettre ça à plus tard, la concentration était rigueur maintenant. Les Terriens se rapprochaient peu à peur de leur objectif, Jason le sentait.

Une fois dans le bâtiment, le caporal chef fut surpris par la mort de deux jaffas dû aux hommes du traître. Au moins, ils se rendaient utiles, c’est bien ce que pensait Jason. Mais ne rien faire énervait bien le leader de SG7, il voulait passé à l’acte, maintenant qu’il était dans le bâtiment, cela allait être du gâteau et avec chance, Hartman n’allait pas tarder. Sans plus attendre, Kawalsky alla voir Neville pour lui parler de la suite des évènements.


Bon maintenant que tes G.I. Joe ont ouverts la marche, laisse faire SG7, tu sais très bien de quoi je suis capable et cette fois, j’éliminerai ma cible, tu n’auras rien à me dire là-dessus, tu n’es plus mon supérieur alors si je peux descendre ce monstre, je le ferai. Ensuite, tu auras intérêt à vite te barrer avec tes hommes et ta peste parce que si j’en vois un, je le descend. L’équipe foireuse en a connu d’autres des merdiers donc un de plus, ça ne fera pas de mal. Donc maintenant laisse mon P90 se vider sur Hathor, si ça ne suffit pas, le PAMAS sera là et si ça suffit pas… Jenny sera là.

Il était hors de question pour Jason de laisser Typhon se débarrasser de Hathor et Kawalsky voyait la mort de maman serpent comme une promotion au grade minimum de Sergent, deux ans qu’il attend cette promotion, souhaitant retrouvé son grade d’Adjudant avant que la retraite ne soit à sa porte. Prêt à tous pour obtenir une décoration de plus, remonter dans l‘estime de sa camarade RAPAS et se prouver à lui-même que s‘était un excellent soldat. Ce jour-là, c‘était son objectif personnel; descendre un grand maître Goa‘.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 19/01/2011
Localisation : Salle d'emarquement SGC/Porte des étoiles tauri

MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Sam 30 Juil - 13:00

Robert connaissait suffisament le caporal-chef kawlasky pour savoir que dans cet état émotionel inutile de discuter avec lui.Mais ce dernier risquait de prendre un coup de zat une fois Hathor dans un autre monde.Rien que parce que Robert voudrait permettre à son groupe de se retirer sans encombre avec ce qui leur revenait de droit.Mais Jason était aveuglè par sa colère et perturbé par les effluves d'hathor.Jason passa donc en tête suivit de près par Nicolas.il devait faire preuve d'un gros efforts de volonté pour rester concentrer, focaliser sur son objectif.Effectivement il ne cessait de penser à Hathor mais absolument pas dans les mêmes termes qu'au début de la mission.il se voyait passer sa vie à lui laver les pieds à attendre que sa déesse revienne de ses voyages et daigne poser le regard sur lui.il savait que tout ceci était à cette odeur particulière qu'elle dégageait et il comprenait mieux le danger que représentait cette ennemie.

il déboula enfin dans la pièce ou se trouvait Hathor.Elle était allongé sur une couche entouré de quatres hommes qui la massait lui donner à boire à manger et sastisfait le moindre de ces plaisirs.Sur le champs Jason sentit le rouge montait au visage et son ventre se nouer.il était affreusement jaloux de ces pouilleux d'une autre planète alors que lui le rapas leader de SG7 était ignoré pour l'instant.Lui et Nicolas abbatirent sans sommation les deux jaffas qui se trouvait en faction juste derrière Hathot et qui semblait un peu déphasé.Les servants se levérent comme un seul pour s'interposer face aux deux militaires.Ils ne pouvait pas tirer sur de civils mais ils ne pouvaient pas non plus laisser Hathor s'enfuir ou se préparer à les attaquer.La réponse vint des hommes de Robert qui zaterent trois des quatres des trois serviteurs la seconde suivante.il y avait donc la une fenêtre de tir que Jason pouvait exploiter et il ne se gêna pas pour le faire.Malheureusement Hathor utilisait un boucleîer donc aucune chance de la toucher avec des armes à feu.Elle leva la main et un lumière jaillit de la paume de sa main propulsant Nicolas Jason et l'un des hommes de Robert au travers de la pièce.Jason et Nicolas perdirent connaissance alors que l'homme de robert sembalit juste sonné.Le deuxième homme de Robert se jeta sur Hathor mais fut également propulsé en arrière et il alla s'encastrer dans une mur.La seconde d'après il vit les yeux du malheureux s'éclairer d'un jaune typique dénonçant une activité reptilienne non conventionel au fond de la boite crânienne.Fasse aux nombre croissant Hathor se replia et Eric en profita pour lancer deux grenades incendiaires dans la pièce ou la reine goa'ulds s'était retiré.Une formidable explosion et une intense chaleur parvint jusqu'à eux et après ce fut un calme intense.

Jason quand à lui etait dans le coltard et quand il reprit connaissance il avait mal au torse comme si bus venait de lui rouler dessus.Jenny était là à ces côtés pour le veiller.A l'extérieur on pouvait entendre la douce voix du sergent chef instructeur Hartman qui encourageait ses ouailles à oeuvrer plus vite et plus efficacement.Jason n'avait aucune idée de ce qui avait bien pu se passer mais il ne ressentait plus les effets de la présence d'Hathor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Kawalsky
Militaire
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 21

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Caporal-chef / 93
Age du personnage: 37 ans

MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Sam 30 Juil - 19:47

Sans réponse, le leader SG passa devant avec Nicolas, Jason savait que non loin de lui se trouvait son objectif, Hathor. Cependant, en début de mission, Kawalsky voyait maman serpent comme son ennemie et devait donc tuer cette ennemie, comme tout bon soldat en ayant reçu l’ordre ou du moins indirectement. Or dans ce bâtiment, le RAPAS voyait Hathor comme l’un de ces sujets, il vouait un culte à ce parasite. A présent c’était sûr pour lui, le « charme » de la fausse déesse avait effet sur le Terrien, pas étonnant de toute manière.

Arrivée dans la pièce ou se trouvait l’objectif de cette mission impossible pour les Hommes, un sentiment de jalousie commença à ranger Kawalsky de l’intérieur, voyant tous ces hommes entrain de poupougner « sa » déesse, s’était comme céder à nouveau l’Alsace aux Allemands; inconcevable. C’est alors qu’il donna l’ordre d’ouvrir le feu. Les fous de la gâchettes de SG7 furent un petit carton en tuant deux gardes dans la Pièce, on peut dire que cela commençait bien. Sauf que quand Jason tourna les yeux sur Hathor, celle-ci était protéger par les quatre serviteurs du parasite. Impossible alors de tirer sans blesser un civil, Jason était d’un naturel très bon tireur mais Hathor le troublait et ça pouvait mal finir. Heureusement, les hommes de Neville vinrent aider SG7 en tirant sur les serviteurs avec des Zat’ et aussitôt la voie dégagée, le caporal-chef vida son chargeur sur Hathor ou du moins son bouclier infranchissable. Désespéré, le vieux ne voyait pas d’autres choses à faire que tirer sans s’arrêter sur ce champs de protection. Le temps de charger son P90, il était trop tard, Hathor projeta les deux militaires SG à l’autre bout de la salle les faisant perdre connaissance.

Quand il se réveilla, Jason vit un visage pour le moins familier et qui était bon de revoir, celui de Jenny. Visiblement, elle n’avait rien. Le militaire encore sonné, referma les yeux le temps de dire quelques mots.


Quand je dis que les femmes peuvent tous nous avoir à leurs pieds, tu vois bien que c’est vrai…

Puis, fier d’avoir annoncer son retour ainsi, le vieux tenta de se relever et du moins de se mettre assit. Il avait mal partout et ignorait très franchement ce qui lui était arrivé. Tout ce qu’il savait, c’est que Nicolas était dans le même état que son chef. Désorienté, Jason voulait avoir quelques renseignement et voyait que son amie de toujours pour lui répondre.

Dis, ou est Hathor ? Et Typhon ? Neville ? Cette petite garce ?

Toutes ces questions le perturbaient la dernière chose dont il avait souvenir était d’avoir pénétré dans ce bâtiment après les hommes de Neville. Kawalsky voulait tout savoir mais il n’avait pas le temps d’entendre les réponses de Jenny car il pouvait entendre Hartman arriver et il était temps pour le chef SG d’aller revoir son Sergent préféré.

Bon peu importe… Je vais aller faire mon rapport au Sergent-Chef. Reste avec Nicolas, ça risque de gueuler sec en bas… Je suis content qu’il ne te sois rien arrivé.

Avec peine, Jason se releva seul, reprit son P90 ayant été projeté à un mètre de son utilisateur et ce dernier descendit voir Hartman. Une fois en bas, il était difficile de ne pas voir le sergent-chef, toujours le même, grand combattant mais surtout grande gueule. Toujours avec du mal, Kawalsky se rapprocha de son supérieur et se mit au garde à vous avant d’en placer une.

Caporal-chef Kawalsky, au rapport, chef ! J’ai le regret de vous annoncer que je n’ai pas la certitude qu’Hathor soit rayé de la liste des parasites restant à éliminer. J’ai perdu connaissance dans le bâtiment derrière moi et je n’ai plus aucun souvenir de ce qui s’est passé avant. A mon réveil, seul mon équipe était là, plus aucune trace de maman serpent et de Typhon… Je tiens à m’excuser pour mon comportement dans la grotte et pour le non accomplissement de tous les objectifs de cette mission, chef.

Cette fois, à moins d’avoir une chance plus terrifiante qu’une armée d’Hartman, il était clair que Jason était tout simplement finit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 19/01/2011
Localisation : Salle d'emarquement SGC/Porte des étoiles tauri

MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   Sam 6 Aoû - 1:58

Jenny ne put s'empêcher de sourire en entendant le trait d'humour de sa coéquipière et protégée.Mais avant qu'elle ait put répondre Jason avait décidé de se rendre dehors pour affronter la colère du Doberman Hartman.Ce dernier Houspillait des soldats du SGC pour mettre en place une antenne médical correct, un poste avancé avec une speudo station radar.Le sergent connaissait son affaire et le matériel était assemblé avec célérité par les techniciens et soldats qui n'avaient jamais du travailler aussi vite et aussi bien de leur vie.Le sergent ne daigna pas le regarder alors que Jason lui faisait son rapport et quand ce dernier eut terminé il y eut quelques secondes de flottement avant de se sentir partir en arrière ainsi qu'une vive douleur au niveau de la machoire.Alors que Jason les quatre fers en l'air essayait de rassembler ses idées pour comprendre ce qui venait de lui arriver son esprit enregistrer très clairement ce que disait le vieux sergent.L'instinct de survie sans aucun doute.

"Tu t'excuseras avec du sang et de la sueur laupette.Je n'ai pas de temps à perdre avec une demi mogoye qui se prend pour un soldat de ma bien armée.Retourne donc faire du canevas et des tresses avec ta copine jennifer cavlaski."


Jason avait trop mal à la machoire pour articuler quoi que se soit mais la promesse de passer par les mains d'Hartman une fois rentré n'était pas des plus réjouissantes.Il se sentit soulevé et ramené à l'antenne médical.Au bout d'un bon quart d'heure à se remettre les idées en place Jenny lui expliqua ce qui s'était passé au moment ou il s'était évanoui.

Deux des hommes de Robert avaient jetés des grenades incendiaires dans le passage par lesquels Hathor essayait de s'enfuir.Ils n'avaient pas encore eut le temps de fouiller les décombres pour s'assurer que cette dernière était bien morte mais Jenny voyait difficilement comment il pouvait en être autrement.Robert s'était occupé de faire installer aux mieux les bléssés et il avait pris la poudre d'escampette avec le mort de son groupe et les plans d'un générateur à Naquadah avant que Hartman n'arrive.Hartman de son côté s'était fait accroché par un groupe d'une trentaine de Jaffa et ses hommes seraient certainement mort si une partie de l'équipe qui sécurisait n'était pas venu prendre à revers leurs assaillants.Ces fameux Jaffas n'avaient pas tous étaient exterminés et Hartman voulait faire organiser des patrouilles au plus tôt pour retrouver les jaffas disparus.Seul petit laius le général le rappelait pour qu'il réintégre ses pénates.Trois unités SG supplèmentaires allaient être déployés pour s'occuper de cette tâche.Le Major peleonore serait en charge des recherches.De bien mauvaises nouvelles pour le vieux sergent qui ne semblait pas avoir eu son content de viande fraiche.

Mais il y avait du très très bon quand même dans cette histoire.Ils avaient récupérés les plans d'un générateur à Naquadah ce qui n'était pas rien et promettait un avenir radieux au SGC.Les liens diplomatiques entre Orban et le SGC s'était renforcé et une fois que les orbanians auront pansés leur blessures ils ne faisaient aucun doute qu'ils deviendraient des alliés fiables et loyaux.Tout les membres de SG7 s'en était sortis sans trop de bobo et tout les hommes sous son commandement étaient vivant.Le bléssé le plus grave était le gigantesque calèdonien qui avait pris un tir de lance serpent dans l'épaule.Mais cela ne l'empêchait pas d'avoir le sourire et d'avoir l'air content à croire qu'il était l'idiot du village.Jason pouvait souffler et se reposer un peu avant de recevoir l'autorisation de rentrer au SGC.


[hrp : Voila un petit spoiler après le générique de fin pour te faire envie à la prochaine mission avec moi comme MJ

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission 081-SG7-Hathor le Retour   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission 081-SG7-Hathor le Retour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Planètes :: Autres planètes-
Sauter vers: