La Porte des Etoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission 080 - SG6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Spirit

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Mission 080 - SG6   Lun 14 Fév - 17:09

Le lendemain matin 8h00, le temps était très frais ce qui était normal pour un mois de février et la fourgonnette qui faisait office de liaison avec la gare ou dans le cas présent avec l’aérodrome, attendait ses cinq passagers pour les faire partir dans un long périple, le plus simple pour commencer puisqu’il n’y avait pas de contrôle à redouter avant les aéroports internationaux. Une fois dans le jet privé à destination du Bourget, cela donnait l’occasion de communiquer afin de prendre ses marques, donner les dernières consignes, prendre des informations complémentaire les uns sur les autres, bref la vie de groupe.

Thème musical du moment

(HRP : Mettez votre équipement « spécial touriste » (ce dont vous avez besoin pour environ une semaine) dans votre message et discutez un peu entre vous pour ne pas être prit au dépourvu plus tard, le trajet va vous paraitre très long si vous boudez comme Mathilde :sifl: )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilde de l'Argentière
Scientifique
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 23/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Adjudant / 239
Age du personnage: 32/35

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Lun 14 Fév - 19:01

Après le briefing, Mathilde avait directement pris la direction du labo et avait commencé à maquiller les programmes les plus importants de son ordinateur pour les faire apparaître comme des jeux vidéos genre jewel quest ou d'autres farmville... Chose qui lui demanda toute la journée et une partie de la nuit. Avec quatre heures de sommeil dans les pattes et une humeur massacrante, elle fit ses valises, n'embarquant que le nécessaire, à savoir le matériel de mission, mais également une petite semaine de vêtements et autres petites choses soit la bagatelle de quatre valises et une cantine à roulette. Elle devait emmener facilement le double de son poids! Chose confirmée par les grimaces du personnel qui chargea ses affaires. Quand à elle, vêtements de luxe, sac à main hors de prix, lunettes de soleil dont l'aspect un brin extravagant, dorées avec des brillants complétaient son apparence de femme du monde dont le budget garde robe devait correspondre au budget d'un pays d'Afrique. On lui avait dit de ressembler à une touriste, elle n'allait pas se le faire dire deux fois!
S'installant dans l'avion en face de leur archéologue elle lui demanda d'un ton finalement avenant ce qu'il fallait savoir sur l'archéologie car si elle avait vu quelques reportages sur France 5 et en avait un peu fait durant ses vacances dans le sud de la France à rechercher et collecter de vieux cailloux dans lesquels étaient imprimés des fossiles préhistoriques son expérience de la chose était des plus limitées.


"Vu que nous allons devoir jouer l'équipe d'archéologue, ce serait bien d'avoir un minimum de bagage dans le domaine ou disons de pouvoir donner le change à des individus qui s'y connaîtraient encore moins que nous. Je peux toujours essayer de m'en sortir en baratinant à propos du matériel et les assommer avec les spécifications techniques de analyseur de flux multispectre, mais pour les trois autres ça sera un peu plus compliqué je pense."

Mine neutre, voix calme et ton posé, juste son regard qui était camouflé derrière ses lunettes pour une raison simple, elle n'avait pas envie que l'on puisse remarquer ses cernes sous son maquillage, ses yeux rougis par la fatigue et bien évidemment ce qu'ils pourraient révéler de ses pensées. La baronne était en mission et ses coéquipiers n'avaient pas à mériter une mauvaise humeur... enfin, pour le moment. Le jaffa quand à lui... eh bien il restait vivant, c'était déjà pas si mal compte tenu de ce qu'il advenait des grands tatoués qui croisaient sa route habituellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Mar 15 Fév - 11:03

Après le briefing, Damien avait filé tout droit à la bibliothèque pour potasser sur Jérusalem. Il avait déjà fait des fouilles dans cette région et connaissait quelques coutumes mais pour cette mission, si ils ne voulaient pas se faire griller d'entrée, il fallait être au point de ce côté là. Le jeune archéologue fit donc le plein d'informations pendant une bonne partie de la nuit avant de décider de se rendre à ses quartiers pour dormir un peu. Seulement, il n'avait pas fait attention à l'heure qui était déjà bien avancée et le réveil fut piquant. Lorsque son réveil sonna, il fut même à deux doigts de le bazarder contre le mur le plus proche. Il se dirigea d'un pas nonchalant vers la douche où il resta une bonne demi heure. Une fois habillé, il attrapa son sac d'affaires et son sac où se trouvait l'équipement d'un archéologue tout ce qu'il y a de plus banal, sans oublier son passeport.

Spoiler:
 


En se rendant au point de rendez vous, il s'arrêta pour se prendre un café, chose qui n'allait pas lui faire de mal étant donné qu'il manquait cruellement de sommeil.

Le trajet jusqu'à l'aéroport se fit dans le silence. Tout le monde avait l'air endormi. Une fois à bord de l'appareil, Damien s'installa bien confortablement dans son siège. Il espérait pouvoir s'écouter de la musique et dormir un peu mais la scientifique nerveuse vint s'installer en face de lui. Elle voulait savoir ce qu'il y avait à savoir pour ne pas griller leur couverture. Damien se redressa et commença son explication.


"Déjà pour commencer, il faut que l'on soit tous d'accord sur le pourquoi de notre visite à Jérusalem pour ne pas que l'on raconte une chose différente chacun si nous sommes arrêtés ou autre. Je propose la chose suivante, nous sommes à Jérusalem pour effectuer des fouilles concernant la croisade. Si vous avez suivi des cours d'histoire à l'école, vous devez savoir que Jérusalem a été assiégé par les chevaliers en 1099. Je pense que si goa'uld il y a eu là-bas, c'est à partir de ce moment là. Qui sait, peut être que les croisades ont été orchestré par nos amis les serpents...."

Damien sortit un bouquin sur les croisades et le tendit à Mathilde. Tout en regardant par le hublot, Damien poursuivit.

"Jérusalem est le berceau de trois religions. L'islam, le judaïsme et le christianisme. Il faudra donc faire attention à ne froisser personne..."

Damien fixa Mathilde et lui demanda.

"Si vous avez des questions, allez y, ça sera plus facile pour moi pour vous éclairer."
Revenir en haut Aller en bas
Tara'c

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: ? / 125
Age du personnage: 23 ans (apparence) / 54 ans (jaffa)

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Mar 15 Fév - 16:12

Tara’c se sentait isolé mais bon, c’était un peu normal et il en avait l’habitude, et puis c’était toujours mieux que de rester enfermer dans une pièce sans vue sur la planète des Tau’ris. La au moins il voyait enfin un peu plus qu’il n’en avait vu à son arrivé en vaisseau spatial avec l’équipe SG8, nul besoin de parler, ses yeux fixaient ce que les fenêtres lui permettaient de voir, ne posant aucun problème de sécurité pour les quatre heureux veinards qui en avaient la garde.

Dans le petit vaisseau terrien censé volé, les langues se déliaient et le Jaffa écouta ce qui se disait, celui qui se prénommait Damien semblait en connaitre beaucoup plus que les autres sur la destination finale, ce qui était bien plus rassurant que les longs discours inutiles de la petite femme à la grande bouche, Tara’c avait peut être trouvé pire que Faith !

Pour l’instant personne ne se souciait de lui, ce qui lui évitait un énième interrogatoire, il apprenait des autres rien qu’en les écoutant, que ce soit leurs caractères, leurs petites manies ou leur savoir.

Pourtant quelque chose le gênait depuis qu’il était confiné dans la cabine du jet, il ressentait une très légère présence d’un symbiote, comment était-ce possible à une telle altitude ? Non son ressenti se focalisait sur un membre du groupe mais cela ne pouvait dire qu’une chose puisque la sensation n’était pas assez forte pour que le symbiote y soit encore, celui qui se prénommait Luc avait été l’hôte d’un Goa’uld dans le passé, sans doute rien de bien grave mais étonnant pour le Jaffa habitué à voir mourir l’hôte quand le symbiote le quittait.

Voila l'explication des regards furtifs en direction du leader qui pouvait se poser des questions sur cette attitude louche.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Daving
Militaire
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Adjudant / 281
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Mar 15 Fév - 19:17

C'était le départ pour la mission et cette fois ça ne serait pas par la porte des étoiles. Le suisse n'avait pas d'équipement militaire sur lui, il ressemblait plus à quelqu'un qui partait explorer des tombeaux et autres. Enfin, il espérait que cela passerait devant les israéliens, de toutes façon on trouvait ce genre de gilet et d'équipement facilement sur le marché.

L'adjudant sorti de ses quartiers et rejoignit son équipe dans la fourgonnette. Personne ne prononçait un mot durant le voyage en véhicule. Luc n'avait rien à dire pour le moment et tentait d'imaginer leur futur situation à Jérusalem déjà qu'il ne connaissait rien à cette ville mise à part qu'on disait que c'était la Terre-Sainte.

Le voyage en avion s'annonçait tout aussi monotone mais Mathilde fut la première à parler depuis un moment et c'était pour poser une question à Damien qui n'était pas stupide enfin il doutait que la seul femme de l'équipe puisse poser des questions idiotes. Le suisse sorti de ses pensées et écouta ce que disait l'archéologue. Il parlait de croisade en 1099 et Luc n'y connaissait rien mise à part les grandes bases des croisades, c'était déjà mal parti pour lui. Luc remarqua aussi que leur invité le regardait furtivement, il détournait le regard à chaque fois que Luc le regardait.
Luc ne savait pas quelles questions poser à son coéquipier, il ne connaissait rien du tout et c'était carrément un cours complet sur cette période qu'il faudrait lui donner.


" Le plan me va mais par-contre j'y connais rien à cette période, si au moins c'était sur la seconde guerre mondial. En tous cas je propose que ce soit Damien qui soit le chef de notre excursion. De tout façon, c'est son domaine alors je pense que ce sera lui qui parlera le plus, je m'occuperais du reste en cas de pépin et de notre ami. "

Luc avait lancé un sourire au Jaffas pour lui dire qui parlait de lui. Le suisse ne voyait pas pourquoi le général leur avait ordonné de prendre un Jaffas, alors qu'en mission il n'avait pas de Jaffas qui les accompagnait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilde de l'Argentière
Scientifique
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 23/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Adjudant / 239
Age du personnage: 32/35

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Mar 15 Fév - 20:58

La scientifique écouta Damien sans mot dire puis réfléchit un instant. Entre temps, Luc intervint et indiqua qu'il valait mieux laisser la main à l'archéologue de l'équipe pour diriger les choses tant que les affaires ne tournaient pas à la foire d'empoigne ce qui était somme toute sensé. Peut être avait elle hérité de coéquipiers potables finalement? En tout cas elle se réservait le droit de poser un jugement aussi objectif - humm - que définitif.

"Docteur Lefébvre, je crois que l'essentiel sera d'apprendre ce qu'il y a dans votre sac de fouille. Je veux dire quels outils on emploie, comment on les appelle... Ce genre de choses. Le basique. Je ne crois pas que nous ayons le temps de faire un bilan de connaissance sur nos souvenirs d'histoire et mes cours sur le Moyen Age sont un peu loin et essentiellement limités à l'arbre généalogique familial. Nos trois compères devraient apprendre par cœur le contenu et l'utilité des outils d'un kit de fouille, pour ma part je donnerai le change sur le matériel informatique et électronique.
Par contre il va nous falloir un briefing sur les coutumes locales, les populations dans les environs de nos sites de recherche, ce qu'ils aiment, ce qu'ils n'aiment pas, les dangers potentiels et ce que l'on peut espérer des forces de l'ordre israéliennes. Je n'y connais absolument rien, cette région du monde ne m'attirant pas du tout."


Elle désigna le jaffa d'un geste du menton assez dédaigneux et le regard qu'elle posa sur lui était tout aussi amical. Et elle voyait bien qu'elle n'était pas la seule à ne pas apprécier la présence de Ta'rac parmi eux. En même temps, cela fait des années qu'ils dessoudaient du jaffa, alors qu'un se présente la bouche en cœur pour rejoindre leurs rangs alors qu'ils avaient causé la mort de nombre de ses collègues, ça passait difficilement.

"Au fait, ils sont bien sympathiques de nous refiler leur dernier animal de foire, mais comment on le tient en laisse notre tatoué? Parce que j'ai pas emmené mon zat' et je crois que vous non plus. Ils auraient pu au moins lui coller une petite charge explosive dans la poche pour lui vaporiser le symbiote dans les tripes s'il jouait au plus malin. Enfin, si ça vous intéresse, je peux toujours vous en fabriquer une en une demie journée. j'ai juste besoin de quelques produits basiques et de deux téléphones portables."

A voir le petit sourire mesquin qu'elle affichait, on pouvait imaginer qu'elle se voyait déjà jouer avec le bouton de mise à feu de la télécommande de l'explosif dont elle parlait... Et visiblement elle savait comment arranger cet oubli du commandement. Il n'aurai alors plus eut qu'à persuader le jaffa de se ramasser un bombe dans le ventre, chose qu'évidemment il accepterait, il était bien connu que les jaffa n'étaient pas dérangés par les ordres suicidaires... Du moins dans l'esprit de la jeune baronne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Mar 15 Fév - 23:01

Se faire passer pour équipe d'archéologue, quelle idée... Sergueï n'y connaissait absolument rien dans tout ça. L'histoire ne l'avait jamais vraiment passionné, pour lui le passé appartenait au passé et il ne fallait plus y toucher. Mais bon tels étaient les ordres et le russe n'avait pas pour habitude de désobéir. Il se présenta donc à l'heure prévu à la fourgonnette supposée les emmener jusqu'à l'aéroport habillé en civil: un t-shirt, une veste et un jean, rien de plus banal pour un touriste. Il avait avec lui un sac contenant des affaires pour une semaine. Il avait même prit un appareil photo histoire d'être plus crédible.

Personne ne parla pendant le voyage en fourgonnette. Sergueï essayait de rassembler tout ce qu'il savait sur le pays où ils partaient, mais malheureusement il ne savait pas grand chose de cette région si ce n'est ce qu'on en disait aux informations. C'était une zone instable et partir là-bas sans armes ne rassurait pas le militaire. Mais bon il préféra se concentrer sur son objectif, ce faire passer pour un archéologue. Vu son accoutrement, il serait plus facile pour lui de se faire passer pour un gros bras chargé des travaux manuels sur le terrain plutôt qu'un fin connaisseur de l'histoire de Jérusalem.

L'équipe prit ensuite l'avion pour s'envoler vers Israël. Là le silence fut rompu par la scientifique de l'équipe qui cherchait à en savoir plus sur l'archéologie afin de ne pas griller leur couverture à la moindre conversation avec un autre "collègue" archéologue. Damien commença alors à expliquer les bases qu'ils devaient savoir. Sergueï écouta attentivement tout ce que disait l'archéologue essayant d'en imprimer le maximum avant l’atterrissage de l'avion en Terre Sainte.

Mais il ne pouvait s’empêcher de garder un oeil sur le jaffa qui les accompagnait. Pourquoi un jaffa devait participer à cette mission? C'était plus un poids à surveiller qu'un attout, du moins c'est ce que pensait le russe pour le moment.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Mar 15 Fév - 23:31

Luc fut d'accord avec Damien concernant la fausse raison de leur débarquement à Jérusalem. Tara'c quant à lui resta complètement silencieux. Damien ne disait rien à son sujet mais ça ne l'empêchait pas de l'observer de loin et il s'était rendu compte qu'il bloquait littéralement sur Luc. Dans le genre observateur, Damien était très doué.

Comme il s'y attendait, les cours d'histoire n'étaient pas le fort de ses coéquipiers. Mathilde lui avoua qu'il serait certainement plus important pour eux qu'il leur parle des instruments de fouille. "Bien vu l'aveugle" comme on dit chez nous. Seulement, Damien n'avait pas son équipement de fouille avec lui. Il eut soudain une idée. L'archéologue attrapa sa sacoche qu'il gardait tout le temps avec lui pendant ses voyages et en sortit un petit calepin accompagné d'un crayon à papier qui avait dessiner pas mal de choses déjà. Il s'attaqua alors aux dessins des outils qu'ils allaient devoir utiliser en essayant d'être le plus clair et le plus net précis. Tout en dessinant, il expliqua
.

"Tout d'abord, le boulot d'archéologue s'articule autour de trois gros pôles. En numéro 1, explorer et repérer, en numéro 2, fouiller et en numéro 3 nettoyer et classer..."

Il commença ses petits dessins.

"Pour commencer, nous avons les truelles. Ce sont des outils qui servent à tailler en douceur les sols durs en utilisant leurs angles latéraux. Nous avons ensuite la pelle mais ça tout le monde sait à quoi ça sert."

Il fit passer le dessin de la truelle à ses camarades pour qu'ils puissent voir un peu mieux.

"Ensuite, les tamis... Ce sont les mêmes outils que les chercheurs d'or utilisaient pour trouver leur butin. A nous, ils nous servent à chercher et à trouver des petits objets ou ossements. Puis le porte poussières. Comme son nom l'indique, il sert à balayer la poussière sur ce que vous êtes en train de fouiller."

Damien prit une pause quelques secondes et poursuivit.

"Le niveau, les outils de dentistes... Alors non, ce n'est pas pour vous arracher les dents mais c'est pour la fouille de précision. Les fils à plomb qui eux servent à délimiter les zones de travail. Des brosses et pinceaux pour nettoyer l'élément et le leatherman. C'est en quelque sorte le couteau suisse de l'archéologue."

C'était aussi le seul instrument que Damien avait sur lui. Il le sortit de sa poche et le déplia pour le montrer à ses coéquipiers.


"Il sert à scier, couper, arracher, visser, limer, percer ou décapsuler."

Il regarda tour à tour son auditoire.

"Si vous avez d'autres questions allez y, je suis toute ouïe."

Revenir en haut Aller en bas
Spirit

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Mer 16 Fév - 14:28

La première étape qui consistait à relier la banlieue de Paris se déroula sans encombre, rien de bien surprenant puisque l’équipe était seule à bord du jet hormis les deux pilotes qu’ils n’avaient pas eu l’occasion de voir depuis le décollage, juste les annonces nécessaires pour que tout se passe bien à bord.

Au Bourget, deux taxis les attendaient car ils étaient quand même cinq avec des bagages alors un seul monospace n’aurait été suffisant. L’arrivée à l’aéroport Charles de Gaulle allait être un bon test, c’était aussi la dernière chance de réflexion avant de se retrouver embarqué pour un pays étranger avec tous les problèmes que cela pouvait entrainer. D’autant qu’ils avaient rendez-vous avec le G.O. (gentil organisateur) du groupe de vrais touristes afin de récupérer leurs billets et ainsi pouvoir monter dans l’avion de ligne pour Tel Aviv.

(hrp : vous pouvez encore papoter archéologie si vous le souhaitez mais je poste la suite si vous souhaitez avancer un peu sur autre chose.
Petite précision importante : il a été viré sur le compte bancaire de Luc une avance sur frais de 5.000 € le jour du briefing pour toutes les dépenses justifiables en Israël, l’Hôtel étant déjà payé puisque faisant partie du voyage organisé par le tour-operator)


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

En se référant aux indications données par le SGC, ils ne pouvaient que faire exprès de louper le gugus qui était entouré de personnes en tenue de vacanciers en plein mois de février, bref des petites vestes, des pulls ou encore des gilets classiques. Voyant des couillons, heu… Les membres de SG6 approcher, il avança vers eux de quelques mètres puis ouvra la bouche :

« Bonjour bonjour !
Wahou vous êtes sûr de partir en vacances ? Enfin chacun s’habille comme il veut après tout !
Je vais vous demander vos passeports afin de m’assurer que vous l’avez bien, que vous êtes bien sur ma liste et pour finir vous donner vos billets »

La, il y avait intérêt a avoir pensé au fameux sésame, inutile pour les voyages galactiques mais obligatoire ceux internationaux de notre bonne vieille Terre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Daving
Militaire
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Adjudant / 281
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Mer 16 Fév - 17:53

Mathilde avait raison sur un point, personne ne pourrait apprendre toutes l'histoire des croisades en seulement quelques heures mais apprendre les différents objets et les quelques techniques d'archéologie, c'était faisable. Damien c'était lancé dans le descriptif et l'utilisation des outils, la plus part des outils ressemblaient étrangement à ceux qu'on utilise dans le bâtiments. Pour ce rappeler les noms, cela n'allait pas être compliqué.

" Ok, y a plus d'outils qui ressemblent à ceux qu'on trouve sur les chantiers qu'autres choses et je pourrais faire passer le couteau suisse facilement en indiquant que je le préfère par rapport au vôtre. "

La suite du vol se passa sans encombre, ils n'étaient pas vraiment encore en mission et chaque membres pouvaient encore parler de la mission à venir, ça serait dès qu'ils rentreraient dans l'aéroport qu'il faudra jouer au touriste. D'un côté pour Luc cela n'allait pas être compliqué, il n'a déjà jamais été en Israël alors, il pourrait faire un peu de tourisme et admirer les lieux.

Le groupe arriva à l'aéroport qui était bondé de monde, on pouvait voir de tous dans ce lieux, de l'homme d'affaire à la petite famille en vacance en passant par des immigrés. Ils ne restaient plus cas prendre l'avion et partir pour les fausses vacances. Une personne c'était avancé vers SG6, surement le guide ou l'organisateur qu'ils devraient suivre durant le voyage.
Super, Luc n'aimait pas avoir quelqu'un en plus et qui de plus n'était pas au courant de la mission pourquoi on ne leur avait pas laissé ce débrouillé seul comme des grands. Il suffisait de leur donner une carte et un livre sur le pays et c'était bon. Ce n'était pas la première fois que le suisse partait en vacance mais bon le SGC a voulu leurs filer un organisateur, il fallait faire avec.

Luc regarda l'homme en face d'eux et lui tendit son passeport qui comparer aux autres portaient la croix suisse, d'un côté cela pouvait être une bonne couverture surtout si la police ou tout autre organisation d'Israël pensait qu'il était un soldat. Il pourrait très bien dire qu'il a fait son service militaire comme tous le monde dans son pays et qu'après il est parti jouer l'assistant de Damien.

L'adjudant préféra ne rien dire à la remarque de l'homme mais il avait quand le regard qui en disait long sur ses pensées. L'organisateur l'agaçait déjà, de plus la mission risquait d'être difficile s'il se plantait ou disait quelques choses qu'il ne fallait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Mer 16 Fév - 20:12

Le reste du voyage se déroula sans encombre et l'équipe SG put finalement atterrir au Bourget, Sergueï avait écouté attentivement la description des outils des archéologues et semblait déjà un peu plus cerner le métier. Une fois l'avion atterri, deux taxis les attendaient pour les emmener à l'aéroport Charles de Gaulle où ils devaient rencontrer l'organisateur du voyage. Le russe se demandait pourquoi le SGC avait fait appelle à une organisation de voyage touristique, ils auraient très bien put se débrouiller seuls, mais après tout cela n'était qu'une couverture de plus qu'y leur permettrait d'être plus discret et plus dans leur rôle.

Une fois arrivé à l'aéroport qui était -comme tout aéroport international- bondé de touristes, l'équipe ne mit pas longtemps à trouver le fameux organisateur. L'homme s'approcha d'eux et après une remarque qui eu le don d'agacer le russe, il leur demanda les passeport nécessaire à tout voyage à l'étranger. Evidemment Sergueï avait pensé à le prendre et le temps de fouiller dans ses poches, il sortit son passeport. Celui-ci portait les armoiries russes, un aigle bicéphale, un bouclier représentant St Georges et les emblèmes de l'ancienne monarchie. En le voyant, le militaire repensait aux nombreuses péripéties qu'il avait dû subir pour le faire renouveler une fois en France, l'administration russe étant décidément compliquée. Il avait plusieurs fois pensé à acquérir la nationalité française ce qui lui aurait simplifié la vie, mais ses racines étant en Russie, Sergueï ne put se résoudre à le faire.

Il donna donc le passeport à l'organisateur en le saluant d'un hochement de tête, sans rien dire. Ce dernier avait de quoi se poser des questions en voyant un passeport suisse et un autre russe. Mais après tout pour former une équipe d'archéologie, il était bon d'avoir des personnes de différentes cultures et de différents horizons afin d'avoir un meilleur point de vue -si on pouvait appeler cela comme ça.

Sans compter qu'il y avait parmi eux un extraterrestre et qu'il devait donc avoir un faux passeport pour passer. Une fois son passeport donné, Sergueï se recula un peu et surveilla du coin de l'oeil le jaffa qui semblait finalement tout à fait normal une fois son tatouage caché.
Revenir en haut Aller en bas
Mathilde de l'Argentière
Scientifique
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 23/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Adjudant / 239
Age du personnage: 32/35

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Mer 16 Fév - 22:58

Ecoutant Damien, Mathilde sourit quand ce dernier évoqua le couteau multifonction. Elle rit même en sortant le sien de son sac à main. A peu de choses près c'était le même modèle, avec en prime quelques petites babioles comme une patte de lapin, un mini fer à cheval ainsi que d'autres breloques accrochées.

"C'est mon meilleur ami. Il ne me quitte jamais et il m'a rendu bien des services!"

Le reste du voyage se passa dans la même veine, papotant des outils et de leur usage habituel dans les mains d'un archéologue. A aucun moment la jeune femme ne s'intéressa à "l'intrus", apprenant plutôt à connaître ceux qui seraient ses coéquipiers et se montrant finalement de bonne compagnie si ce n'était sa propension à parler, parler, parler et devinez quoi? Parler encore.

L'arrivée au Bourget fut finalement tranquille, si ce n'était le fait qu'ils avaient droit à un accompagnateur. Mais que diable foutait on au SGC pour leur coller un GO? En plus ce dernier se montrant des plus cavaliers lâchant un commentaire des plus malvenus sur leur garde-robe. La scientifique regarda détailla ostensiblement son ensemble haute couture et la tenue digne d'un monoprix de leur accompagnateur et lança d'un ton venimeux.


"Oh, il est certain que tout le monde n'a pas la chance comme vous de s'habiller chez EMAUS, mais pour ma part je me contenterai de mon ensemble Chanel et je vous laisse vos frusques Kiabi."

A la façon dont elle regardait l'individu il valait mieux ne pas chercher à discuter avec elle. Sa contrariété jusque là apaisée était bien éveillée et de toute évidence, sa langue acérée ne demandait qu'à frapper. Elle tendit son passeport et considérant les autres passagers se demandait sur quelle compagnie ils allaient pouvoir voler. El Al aurait été bienvenue, la scientifique savait que la compagnie avait bonne réputation tant dans le service aux client que par le confort de leurs appareils. Au pire Air France ferait l'affaire, en première classe ou en classe affaire... Le souci c'était qu'à voir la meute de prolos qui attendaient et leur GO, la jeune femme doutaient qu'ils aient droit à autre chose que la classe éco et si le service comptable de la base avait pu, elle était certaine qu'ils les auraient fait voyager en soute avec les bagages!

*Bon, espérons qu'il n'y ait pas de détournement d'avion, de panne quelconque ou que notre ami le tatoué ne nous fasse une crise et veuille sauter en plein vol...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara'c

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: ? / 125
Age du personnage: 23 ans (apparence) / 54 ans (jaffa)

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Jeu 17 Fév - 11:29

Toute cette foule de terriens était quelque peu déboussolant pour le Jaffa dont la tête ne cessait d’aller dans tout les sens comme pour prévoir un éventuel danger dans cet endroit qui avait tout l’air d’être désorganisé, tout comme les Tau’ris l’accompagnant mais cela n’était que son avis personnel. Heureusement pour lui, le SGC avait pensé à tout et l’avait briefé pour qui sache au mieux réagir ou justement ne pas avoir à réagir, ce qui valait mieux pour tout le monde.

Il regarda étrangement le type qui demandait les passeports, écarquillant un œil, il s’avança pour donner le faux passeport que le SGC lui avait donné en lui faisant bien apprendre sa nouvelle identité en dehors de la base, la encore ses coéquipiers n’avaient même pas cherchés à lui poser des questions ce qui était selon lui une preuve de laxisme alors qu’une mission devait se prendre au sérieux. Il est vrai que son vécu dans l’armée d’un faux dieu l’avait habitué à une organisation parfaite, où rien n’était laissé au hasard ou presque en fonction du Goa’uld.

Après tout cela lui donnait aussi l’impression d’une plus grande liberté, on le laissait faire et il n’avait qu’à suivre mais cela ne pouvait durer éternellement. Alors que le zigoto cherchait le billet de Tara’c, devenu David Tarascon, le Jaffa lui adressa la parole :

« Bonjour… Bonjour… Pourquoi dites-vous deux fois bonjour ? »

Déjà que le pauvre gars en avait prit plein la tronche de la part de la petite furie et n’osait plus rien dire, que voila une question à la con mais Tara’c ne cherchait qu’à comprendre quelque chose qui lui semblait curieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Jeu 17 Fév - 20:20

Finalement, cette baronne n'avait pas l'air si méchante que ça. Pour la première fois depuis le briefing, Damien la vit sourire lorsqu'elle lui sortit son couteau multifonctions pour lui montrer. Le reste du voyage, Damien le passa à parler des bases de l'archéologie, ce qui eut pour résultat qu'il ne vit pas le voyage passer.

Lorsqu'ils arrivèrent enfin au Bourget, tout ce petit monde grimpa à borde de taxis qui allaient les conduire à Charles de Gaulle.

A l'aéroport, ils furent accueillis par un énergumène qui avait l'air complétement déjanté. La seule chose qui leur dit fut une remarque sur leurs tenues. Mais qu'est ce que ça pouvait bien lui faire qu'ils soient habillés de telle ou telle façon ?? L'andouille leur demanda leur passeport et Damien ne put s'empêcher de pousser un soupir de soulagement. Heureusement pour lui, il y avait pensé au dernier moment juste avant de partir le matin. Il tendit donc ses papiers à l'individu et réceptionna ses billets comme les autres.

Tara'c posa alors une question qui fit sourire Damien. L'archéologue s'approcha de lui et lui donna un petit coup amical sur l'épaule avant de lui répondre tout doucement.


"C'est certainement pour se donner un genre.." dit il avec un grand sourire, ne se préoccupant même pas du guide.

Damien n'avait rien contre le tok'ra, au contraire, il les tenait en grande estime. Grâce à eux, il était certain que la Terre allait pouvoir s'améliorer. Il avait donc l'intention de tout faire pour bien s'entendre avec Tara'c et surtout le mettre à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
Spirit

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Ven 18 Fév - 11:27

Il était temps d’enregistrer les bagages, le G.O. leur indiqua le guichet auquel se présenter pour que les sacs partent en soute, le moment de réfléchir sur ce qui était autorisé ou pas à conserver en cabine

Spoiler:
 

Une demi-heure passa avant que nos passagers soient invités à se rendre en salle d’embarquement avec passage obligatoire par la case contrôle par des agents de boites privées, il y avait aussi un homme en costard qui ne bronchait pas mais qui fit en sorte que les engins ne sonne pas au passage des touristes très spéciaux ou que le Jaffa ne soit obligé d’enlever sa casquette, le SGC ayant fait le nécessaire pour ce qui était de leur présence sur le sol français, après il allait falloir compter sur un peu de chance et beaucoup sur le professionnalisme de l’équipe.

Airbus A320, vol Air France en classe économique, voila de quoi faire plaisir à notre baronne qui allait devoir souiller son petit popotin sur des sièges pour les gueux. Au moins leurs places étaient regroupées, Luc pouvant décider d’où placer ses coéquipiers pour un maximum de sécurité (un rang de trois sièges dont 1 avec hublot et 2 places sur le rang juste derrière mais côté couloir). L’avion était loin de faire le plein et quelques minutes après le décollage, une hôtesse vint proposer à celle qui était habillée pour un défilé haute couture de passer en première classe car il y avait un siège libre.

Presque trois heures trente de vol plus tard et une bonne heure avant d’atterrir, Tara’c demanda à aller aux toilettes et il ne semblait pas pouvoir attendre d’être au sol pour son petit besoin naturel, la encore un choix délicat s’annonçait pour le leader et il fallait poser les pours et les contres…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilde de l'Argentière
Scientifique
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 23/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Adjudant / 239
Age du personnage: 32/35

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Ven 18 Fév - 18:26

Le calvaire continua et Mathilde dut se séparer de la plupart de ses colifichets et porte-bonheur, ne gardant que celui qu'elle avait autour du cou. A voir le modèle des capteurs, elle aurait sans problème pu embarquer un zat à bord, cela n'aurait pas été la première fois qu'elle faisait ça d'ailleurs, mais après leur petite aventure à l'Elysée, elle savait qu'il valait mieux ne pas faire trop de vague, du moins concernant le matériel sensible donc l'arme la plus dangereuse qu'elle transportait était sa langue bien pendue et elle savait que bien des gens auraient bien aimé qu'elle reste en soute. Se conformant aux règlement, elle n'avait avec qu'elle qu'une petite bouteille d'eau minérale dans son sac et son ordinateur portable qui lui permettrait de potasser un petit peu ce qu'elle pourrait sur la région. Elle avait honteusement téléchargé toutes les données possibles en matière de cartographie, histoire et géopolitique, pour se faire une idée un peu plus précise que celle que l'on pouvait se faire en se tenant simplement informé par les médias. Le hic étant qu'elle n'avait aucune prise pour brancher son laptop et que sa batterie bien entamée ne lui offrait pas plus de deux heures. La physicienne rageait intérieurement car elle était sûre d'avoir changé la batterie avant de se coucher.

Installée le long du couloir dans le compartiment "boîte à sardines malodorantes", elle avait hérité d'un parfait Monsieur Bidochon aux miasmes corporels à la limite du supportable et elle ne pouvait pas l'asperger de parfum vu que celui ci était dans son sachet de confinement... En plus elle l'avait surpris à plusieurs reprise à mater ses cuisses et son décolleté. Bon, il était vrai qu'il n'y avait pas foule au balcon, mais vu qu'elle avait une agréable silhouette elle se savait belle et se faire agresser visuellement et olfactivement de la sorte allait amener à un incident pas diplomatique du tout. Par chance une hôtesse de l'air, sans ayant remarqué le petit manège et le petit nuage noir se formant au dessus de la tête de la Baronne prit les devants et invita cette dernière à aller en première place, chose que Mathilde accepta avec grand plaisir et après avoir plus qu'ostensiblement fusillé du regard le malotru, elle récupéra ses affaires et avertit Luc d'un petit mot à voix basse.

"Je pense que je peux vous laisser avec notre ami, ce n'est pas comme si ma présence allait changer quelque chose durant le vol de toute façon."

Et elle fila sans même attendre de réponse. Si cela avait été Roxanne, elle aurait enduré la classe éco, voire même un trajet accrochée sous les ailes avec elle, mais comme ils n'étaient que des parfaits étrangers en qui elle n'avait que peu confiance et envers qui elle ne ressentait aucune sympathie ou loyauté particulière, ils pouvaient toujours se brosser pour qu'elle partage leur sort. Un jour peut être... Mais pas aujourd'hui.
Tout sourire, elle suivit donc son ange gardien qui l'emmenait vers un monde meilleur, avec fauteuil massant et réglable, nourriture et boisson décentes, parfum agréable, ambiance feutré et prise pour appareil électrique. Elle regrettait l'absence de connexion internet voire même GSM sur les appareils français, mais il fallait dire qu'il y avait peu de compagnies et peu de zones dans le monde qui étaient équipées pour assurer une liaison avec le reste du monde. Il faudrait qu'elle planche sur une adaptation d'un communicateur goa'uld pour le paramétrer sur les réseaux satellites de communication et bénéficier d'un accès internet et télécom où que ce soit dans le monde, y compris en avion.

"Vous me sauvez la vie! J'ai bien cru que j'allais faire un malaise ou devoir m'expatrier quelque part dans la soute pour pouvoir respirer! Si je peux vous donner un conseil, ne travaillez jamais pour une société qui vous paie des billets classe économique et vous empêche de prendre des billets première classe sur vos fonds propres!"

Ca pas de doute, on ne pouvait que constater que c'était une habituée de la première... S'installant confortablement, elle soupira d'aise en s'enfonçant dans le siège. A la voir on aurait pu facilement croire qu'elle avait voyagé jusque là sur un tas de cailloux aux arêtes stratégiquement mal placées. Elle commanda aussitôt une eau pétillante et se lança dans une séance de travail assidu. Pour autant et toujours sur son compte personnel, elle fit livrer à ses coéquipiers - et même le jaffa puisqu'il fallait donner le change - de vrais plateaux repas de première classe pour le repas de midi vu que le vol allait prendre plus de quatre heures preuve qu'elle n'était pas totalement égocentrique.
Etude des monuments historiques, fouilles archéologiques récentes, la jeune femme cherchait surtout tout indice d'une activité goa'uld comme par exemple leur alphabet si particulier et qu'elle connaissait bien maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Daving
Militaire
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Adjudant / 281
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Sam 19 Fév - 13:05

La suite était habituel dans un aéroport et pour embarquer dans l'avion. Ils leur fallaient déposer toutes objets susceptible d'être une arme. Luc donna toutes ses affaires et ne garda rien sur lui, il ne voulait pas s'encombrer. L'embarquement se fit sans encombre, le suisse restait toujours à côté de Ta'rac. L'avion n'était pas un gros porteur et Luc imaginait déjà la classe eco avant d'être à l'intérieur.
L'équipe entra dans l'avion et Luc chercha les places qui leur était attribué, trois siège l'un à côté de l'autre et deux sièges derrière au milieu. Luc décida de mettre Damien vers le hublot et lui-même côté couloir avec Ta'rac entre lui et Damien, tandis que Serguei et Mathilde occuperais les deux autres places. C'était un bon compromis, le jaffas ne pourrait pas se déplacer librement sans que l'adjudant ne soit d'accord et s'il forçait Luc pourrait l'en empêcher et Serguei pourrait intervenir en cas de pépin.

Juste avant le décollage, une hôtesse était venu à la rencontre de Mathilde pour lui demander si elle voulait aller en première et elle accepta. Le suisse n'était pas très content qu'elle ne reste pas avec eux car en cas de problème, il préférait avoir toute son équipe mais il ne pouvait pas le lui en empêcher sans compromettre la couverture en lui ordonnant de rester. Il y avait aussi un deuxième point qui le chiffonnait, le fait qu'elle montrait sa richesse et que tout de suite on lui proposait d'aller en première. C'était la société qui voulait ça, les riche en premier et les pauvres en dernier. Le suisse savait que s'il c'était habillé en costard, on lui aurait proposer la même.

Le décollage se passa bien et l'avion volait sans encombre en direction de sa destination. Luc c'était assoupit mais il fut réveillé quelques temps plus tard par une hôtesse qui apportait des plateau repas de première classe en leur indiquant que c'était leur amie qui le leur avait envoyé. Était-ce une sorte de demande pour se faire pardonner ? L'adjudant n'en savait rien et pour le moment, il s'enfichait car la nourriture avait l'air excellente. Il passa les deux autres plateaux à ses deux compagnons et commença à entamer le sien. Luc aida le Jaffa à ouvrir le couvercle de son plateau qui fallait l'avouer était plutôt difficile à ouvrir.

Un imprévue survint soudain, le Jaffas avait besoin d'aller aux toilettes, Luc se voyait mal le suivre, attendre devant la porte des toilettes et revenir s'asseoir. C'était beaucoup trop louche.

" Vous avez vraiment besoin ? "

Question stupide car Ta'rac n'aurait rien dit s'il n'avait pas besoin. Luc réfléchit rapidement à la situation et il trouva une parade qui pourrait peut-être tenir la route.

" Ok, j'y vais aussi mais vous faîtes vos besoins d'abord. Puis vous revenez vous asseoir. "

Luc se leva de son siège, laissa passer le Jaffa devant lui et marcha en direction des toilettes avec lui. Ta'rac entra dans les wc et Luc attandit dehors, il devait l'air être débile mais il n'allait quand même pas entrer dans les toilettes avec lui. Il espérait qu'aucunes hôtesses ne lui demandent d'aller s'asseoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara'c

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: ? / 125
Age du personnage: 23 ans (apparence) / 54 ans (jaffa)

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Sam 19 Fév - 14:34

Ce que les terrien appelait aéroport était un vrai foutoir où n’importe qui pouvait aller et venir sans trop de difficulté, enfin ça, c’était avant de passer par les contrôles de sécurités car l’écrémage avait l’avantage de réduire le nombre de personnes que Tara’c avait bien du mal à surveiller, son stress de ne rien maitriser pouvait se voir à ses petits mouvements secs de la tête vers n’importe qui qui passait à côté.

Son sac à dos partait pour la soute et lui pour la cabine, normal pour le commun des mortels mais tout cela était inédit pour le Jaffa qui avait certes reçu des informations sur ce qui allait lui arriver mais le vivre était autre chose. Comme le SGC lui avait dit, il n’eu pas à retirer sa casquette, la personne qui devait l’aider à embarquer sans problème était la et ainsi Tara’c arriva dans la salle d’attente où il resta debout face aux vitres qui laissait apparaitre le vaisseau de transport des Tau’ris qu’il n’avait vu qu’en image. Rien qui puisse faire peur à un grand maitre Goa’uld !

Les deux grandes tiges plates qui sortaient du ventre de l’engin paraissaient si fragile et surtout inutiles pour le Jaffas habitué aux vaisseaux spatiaux sans ailes, il allait poser une question à Luc mais se ravisa en perdant le file de ses penser quand un groupe de très charmantes hôtesses passa à proximité, restant figé pour les regarder, il se demandait si elles étaient des combattantes du fait de leurs uniformes et se disait que si tel était le cas, cela pouvait être une arme redoutable pour troubler une armée de Jaffas, enfin il n’y avait rien de sûr dans cette théorie.

Le moment d’entrée dans l’avion était venu et il prit place dans le siège qu’on lui indiqua, en se montrant toujours aussi coopératif et aussi très curieux en posant une multitude de questions plus inutiles les unes que les autres à Damien qui ne semblait pas avoir peur de lui parler, comme par exemple le pourquoi de la présence des ailes ou le fait que des militaires en grande partie des femmes fassent le service dans l’engin volant… Cela pendant au moins une demi-heure puis il s’endormi durant une grosse partie du voyage mais fut réveiller pour se voir offrir de la nourriture dans un plateau que Luc lui ouvrit car Tara’c n’avait pas le mode d’emploi et s’apprêtait à tout casser pour accéder aux aliments, le Jaffa ne laissa rien et un peu plus tard il demanda à se rendre aux toilettes :

« Je dois me rendre dans l’endroit que vous appelez toilettes »

A la question de Luc, la réponse fut rapide et très sérieuse vu la voix sèche et le regard insistant de l’extraterrestre :

« Il m’est impossible d’attendre plus longtemps »

La dessus, il détacha sa ceinture alors que Luc lui donnait son feu vert, encore une chance car Tara’c se serait montré plus insistant au point d’en arriver aux mains, ce qui n’aurait sans doute pas été bon pour la suite. Quelques minutes seul, hors de la surveillance visuelle de l’équipe, le Jaffa n’en profita pas seulement pour faire ses besoins naturels mais rien de visible quand il sorti de l’espace contigu pour retourner s’assoir comme si de rien n’était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spirit

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Lun 21 Fév - 13:55

L’avion atterri à l’aéroport de Tel Aviv à l’heure prévue mais le plus dur restait à venir, passer les contrôles et la il n’y allait pas y avoir le petit coup de pouce comme au départ, Tara’c avait aucune chance de garder sa casquette et la encore le leader de l’équipe allait devoir faire un choix lui qui ne quittait pas le Jaffa, mettre tout le monde à contribution pour tenter de détourner l’attention, y aller en duo et ne pas impliquer les autres membres afin qu’ils puissent poursuivre la mission ou autre chose made in Switzerland dont Luc avait le secret ?!

Les bagages récupérés, le G.O. emmena son troupeau d’une vingtaine de têtes vers l’instant de vérité car rien qu’à voir les militaires, cela avait de quoi faire peur même s’ils étaient censé être la pour protéger les passagers des terroristes. Plus le choix, l’équipe ne pouvait plus reculée et il était maintenant trop tard pour donner des consignes car chacun devait se mettre dans des files en gardant ses distances avec celui qui précédait.

Pas de file prioritaire pour les baronnes ou les extraterrestres, donc que Mathilde soit en Chanel, Dior ou Tati, elle n’avait pas de traitement de faveur et devait faire la queue comme tout le monde pour présenter son passeport et répondre à la fameuse question du pourquoi de leur venue en Israël.

Etonnamment, Tara’c passa après avoir ôté sa casquette et avoir parlé avec le douanier qui l’interrogeait et avoir indiqué Luc, les regards convergèrent vers ce dernier mais un léger sourire en coin du contrôleur vint comme un bon signe sans compter le fait qu’il ne demandait pas aux militaires de s’occuper de ces deux touristes français.

Par contre Damien eu le droit de se mettre sur le côté pour subir la fouille de ses bagages et se devait de justifier la présence de tout cet équipement spécifique alors qu’il était censé venir faire du tourisme et surtout il n’avait pas une autorisation pour faire des fouilles dans le pays. L’archéologue était coincé et le reste de l’équipe ne pouvait que le constater en continuant leur marche quasi forcée pour sortir de la zone sous haute sécurité. Le G.O. semblait avoir l’habitude de ce genre de problème et il demandait à tout son groupe de monter dans le car avec un collègue local pendant que lui allait rester pour s’occuper du malheureux touriste sans vraiment savoir ce qui clochait.

Le véhicule pour l’hôtel à Jérusalem s’en alla environ dix minutes plus tard avec ou sans les quatre autres membres du SGC...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Daving
Militaire
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Adjudant / 281
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Jeu 24 Fév - 15:46

Luc se tenait devant la porte des toilettes attendant que Ta'rac en sorte. Le suisse regardait les hôtesses de l'air faire leur travaille, elles étaient plus tôt bien foutue comme toujours, les compagnies aériennes prenaient toujours de belles femmes comme hôtesse de l'air. Ta'rac sorti des toilettes pour aller rejoindre sa place tandis que Luc y entra à son tour pour y faire ses besoins et en ressortir rapidement pour aller s'installer à côté de Ta'rac.
L'avion commença sa descente sur Tel Aviv, les annonces habituelles avant l'atterrissage se firent entendre. Luc attacha sa ceinture et attendis tranquillement que l'avion atterrisse.

Luc suivit le G.O. pour sortir de l'avion même si ce n'était pas bien compliqué, il suffisait de suivre le couloir pour en sortir. Les passagers arrivèrent dans l'aéroport qui était tout aussi remplie d'homme armé que de touristes. Luc suivait le mouvement mais comment Ta'rac allait-il passer sans problème, il ne voyait pas de solution sauf peut-être trouver un truc pour le tatouage du jaffas. Luc avait prit ses bagages et redoutait le passage devant les douaniers. L'adjudant se mit devant Ta'rac et passa avant lui sans problème. Luc attendit le plus proche possible des douaniers pour intervenir en cas de problème mais rien ne se passa, la seul chose que Luc remarqua c'est le fait que le douanier jeta un coup d'œil dans sa direction avant de laisser passer le jaffa. Mais celui qui ne réussit pas à passer, se fut Damien qui apparemment avait du matériels qui nécessitent une autorisation. Tous le monde rejoignit le car sauf le G.O. qui reparti vers les douaniers pour essayer de récupérer Damien. Luc regroupa le reste de son équipe pour expliquer ses intentions.


" On a Damien qui ne peut pas passer, je sais que vous, Mathilde, vous savez bien parler ou du moins réussir à convaincre les gens. Si l'autre crétin n'y arrive pas, vous y allez en espérant que vous réussirez. Allez on retourne près des douaniers et on regarde comment la situation se présente. "

Pour l'adjudant c'était le seul moyen pour éviter d'être séparé et pourquoi le SGC n'avait pas fourni les documents adéquats, le nouveau général descendait dans l'estime de Luc. On leur disait de jouer les archéologues et paf, l'équipe passe la douane et le seul archéologue de l'équipe ne peut pas passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilde de l'Argentière
Scientifique
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 23/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Adjudant / 239
Age du personnage: 32/35

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Sam 26 Fév - 1:42

Le voyage fut finalement agréable pour la jeune femme qui bien que profitant du confort de la première classe, n'en perdit pas de vu son objectif premier à savoir, bosser ses connaissances sur la région. Une fois sur place, Mathilde ne fut pas surprise du niveau de sécurité affiché. Elle notait des caméras un peu partout, des hommes armés et pas de tasers, de vrais fusils d'assauts, et bien entendu, la file d'attente interminable. Ta'rac passa sans encombre comme tout le monde à l'exception de Damien qui dut justifier de la présence de son matériel de fouille et là, la physicienne eut de violentes pulsions homicides à l'égard des guignols qui avaient préparé la mission.
Luc vint la voir et lui demanda d'arrondir les angles avec la sécurité israélienne au cas où le Bidochon qui leur servait de matrone ferait chou blanc pour sortir leur archéologue de la panade. Apparemment on l'avait élue négociatrice ce qui la fit sourire. Quand on la connaissait, on savait qu'elle pouvait être l'exact opposé d'une personne diplomate, mais c'était gentil de penser qu'elle pourrait faire office en la matière, ou alors cela signifiait que leur leader ne se considérait pas comme une référence dans l'art des relations humaines et policées.


"Aucun problème. Par contre rappelez moi, si d'aventure j'oubliais, de crucifier les imbéciles qui ont planifié cette opération et de les badigeonner de miel avant de les abandonner aux fourmis légionnaires. Nous faire passer sur un vol diplomatique avec nos affaires en valiser diplomatique aurait été trop dur pour l'amas de crème fraîche qu'ils ont entre les oreilles évidemment... Fichus planqués! Je vais voir ce que je peux faire, espérons juste qu'il n'y a pas eu de grabuge récemment."

Et elle se dirigea vers leur archéologue empêtré dans la mélasse affichant un sourire tout ce qu'il y avait de protocolaire et un regard relativement neutre étant donné les circonstances. Sans dire mot, elle se campa sur la gauche de leur GO voulant voir ce qu'il donnait en matière de négociations, une partie de son esprit se demandant quels supplices elle pourrait lui faire subir s'il les mettaient plus dans la mouise qu'ils ne l'étaient actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spirit

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Sam 26 Fév - 14:57

Luc avait décidé que l’équipe devait attendre un peu Damien hors de la zone de contrôle puisqu’ils étaient obligés d’en sortir pour ne pas bloquer le flot des passagers mais de la où ils se trouvaient maintenant, il était impossible d’avoir un visuel sur ce qui advenait de leur coéquipier pourtant ce dernier, avec une bonne ou une mauvaise excuse, fut aidé non pas par le G.O. mais par un inconnu portant un jean et une veste en cuir, l’homme avait le crane rasé et n’avait pas envie de plaisanter, sa mine patibulaire en disait long et pourtant était libre de ses mouvements dans cet espace qui était loin d’être un lieu idéal pour se promener.

Le type dit quelques mots en hébreu à l’officier israélien pour finir par lui glisser discrètement une enveloppe et comme par magie, le contrôle de Damien ne posait plus de problème et ses affaires lui furent rendues, l’homme en civil lui indiquant de rejoindre la sortie de la zone sécurisée avec un « bonnes vacances Monsieur Lefebvre » avant de s’éloigner pour disparaitre derrière une porte dont l’accès était restreint.

Ainsi Damien retrouvait dans un premier temps le G.O. puis ses coéquipiers près du car qui aurait déjà dû être en route pour l’hôtel si un conducteur n’avait pas détruit le rétroviseur droit de son 4x4 sur un angle du car, entrainant des démarches administratives pour rempli le constat local, le type au pantalon beige et à la veste en daim avait une carrure impressionnante ce qui expliquait que son pauvre interlocuteur ne l’incitait pas à se dépêcher.

C’était plutôt chaud, que ce soit du côté du chauffeur et du chauffard ou du climat, le soleil était au rendez-vous et la température de 19 degrés changeait du temps pourri que l’équipe avait subit entre les deux aéroports franciliens. Damien attira les regards quand il arriva enfin alors que l’homme en termina avec les papiers et s’en alla rapidement à bord de son véhicule noir laissant le pauvre chauffeur du car marmonner des mots incompréhensibles tout en allant rouvrir une trappe à bagages pour que le retardataire puisse se délester avant de monter à bord.

Quoiqu’en pensait les membres de l’équipe, le SGC savait très bien ce qu’il faisait et savait ses vols diplomatiques surveillés, que ce soit par des puissances étrangères ou financières, surtout dans un endroit comme celui-là, voila pourquoi ce choix de faire passer l’équipe pour des archéologues en congés, donc plus à des touristes qu’à des professionnels mais il était de la seule responsabilité de l’équipe si elle poussait le bouchon trop loin à s’équiper de façon trop voyante.

Il était déjà 19h32 quand le groupe arriva à l’hôtel, soit dix sept minutes de retard sur l’horaire prévu mais cela ne changeait rien pour la suite, le personnel à l’accueil donna les badges faisant office de clés au G.O. qui à l’aide de sa liste les distribua en appelant les binômes ou trinômes jusqu’à ce que…

«… Mathilde de l’Argentière et Damien Lefèbvre, la chambre nuptiale… Non je plaisante, chambre 203… Valérie et Paul Vasseur, chambre 204 voila pour nos mignons tourtereaux … Sergueï Alinovitch, Luc Daving et David Tarascon, chambre 205, j’ai dit 205, la les filles célibataires doivent bien avoir entendu… »

Le comique de service avait encore frappé et dès qu’il eu terminé sa distribution sous la protection des vrais touristes amusés, il indiqua tout ce qu’il y avait à savoir sur les horaires de l’hôtel ou du restaurant et qu’une liste était disponible sur un panneau d’affichage pour se joindre aux visites organisées et bien sûr payantes. L’attribution était non négociable sauf entre les membres de l’équipe mais la baronne pouvait toujours se payer une chambre, ah non, plus de chambre disponible, ça c’était ballot d’autant que l’hôtel le plus proche était à plusieurs rues d’ici.

SG6 pouvait disposer de ses quartiers avec fenêtre, diner à la cantine de luxe sans supplément à par pour les consommations non prévues, préparer la journée du lendemain, à moins de ne pas être suffisamment fatigué pour aller faire un tour dans le quartier où il y avait pas mal de commerces de tous types encore ouvert tard le soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Lun 28 Fév - 13:49

Lorsque arriva le moment d'enregistrer les bagages, Damien commença à réfléchir à ce qu'il allait laisser dans la soute à bagages. Il avait tout son matériel d'archéologie et étant donné qu'il n'avait pas d'autorisation pour fouiller la terre sainte, les choses allaient devenir très compliquées. Ses craintes s'envolèrent rapidement lorsqu'il repéra l'homme en costard. A l'évidence, le SGC avait pris ses mesures pour que tout ce petit monde puisse passer le portillon sans encombres. Mais est ce que ça allait se passer de la même façon une fois arrivé à destination.

Toute la petite troupe monta à bord de l'avion. Un avion basique de la plus grande compagnie de France et bien entendu, ils se retrouvaient en classe éco, ce qui fit sourire Damien car il pensa immédiatement à la petite chinoise nerveuse qui n'était pas du genre à voyager en classe éco mais en jet privé. Le jeune homme s'installa à côté d'un hublot et sortit son mp3 de sa poche. Au moment où il allait mettre ses écouteurs, il remarqua qu'une hôtesse de l'air venait voir Mathilde pour savoir si elle préférait ne pas aller en première classe. Damien leva les yeux au ciel et il remarqua que Luc n'avait pas l'air enchanté que leur collègue les quitte pour un monde meilleur.

Damien ferma les yeux et essaya de se reposer avant de commencer les choses sérieuses. Il fut réveillé au moins une heure avant d'atterrir par la voix de Tara'c qui demandait à aller au toilettes. Luc se leva pour l'accompagner. La scène était assez loufoque, Tara'c venait de rentrer dans les wc et Luc faisait le guet devant.

L'avion atterri enfin et Damien fut dans les premiers à descendre. Il était soulagé de pouvoir enfin se dégourdir les jambes. Mais quelque chose ralentit son élan. Ils allaient devoir passer les contrôles et à moins que le SGC ait le bras assez long pour agir ici, Damien n'avait aucune chance de passer avec tout son matériel.

Tout le monde passa sans problème, même Tara'c avec son dessin sur le front. Mais lorsque ce fut le tour de Damien, ça ne se passa pas aussi bien. Il gagna le droit de se mettre sur le côté pour être fouillé alors que les autres eux pouvaient tranquillement se rendre à l'hôtel. Il devait absolument trouver une explication sur le pourquoi de tout ce matériel. Seulement, il ne voulait pas dire de bêtises et finir ses jours en taule. L'abruti qui leur servait de guide se pointa et Damien croisa très fort les doigts pour que celui-ci ne fasse pas de gaffes. Heureusement, un homme qui disait fortement quelque chose à Damien se présenta et glissa quelques mots accompagnés d'une enveloppe à l'officier qui sans même prendre le temps de réfléchir souhaita de bonnes vacances à Damien.


L'archéologue ne chercha même pas à comprendre ce qu'il se passait. Il rejoignit les autres et ils se mirent tous en route vers l'hôtel après avoir étaient témoins d'un constat plutôt agité. Ils arrivèrent en retard mais heureusement, ça n'avait pas d'incidence sur la mission étant donné que ce soir ils avaient quartier libre.

Dans le hall de l'hôtel, les clefs des chambres furent distribuées et Damien crut qu'il allait abattre le guide qui se prenait pour un comique lorsqu'il prononça son nom et celui de Mathilde suivis par "suite nuptiale". L'archéologue jeta un rapide coup d'oeil à camarade de chambre pour voir sa réaction. Il attrapa ses affaires et d'un pas décidé se dirigea vers la chambre. Si jamais la baronne se mettait à râler par rapport au confort de la chambre, il n'hésiterait pas à l'enfermer dans la salle de bain voir les toilettes jusqu'à ce qu'elle le supplie de la laisser sortir.


Une fois dans la chambre, il jeta son sac sur le lit près de la fenêtre et s'y allongea dessus.

"Bon qu'est ce qu'on fait maintenant ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Mar 1 Mar - 4:42

Le voyage jusqu'à Tel Aviv se déroula sans encombre et Sergueï profita du vol pour se reposer vu que le jaffa était coincé à coté de Luc. Il parvint à s'endormir mais fut réveillé par Tara'c qui souhaitait aller aux toilettes. En voyant Luc accompagner l'extraterrestre et monter la garde devant la cabine, le russe ne put s’empêcher de lâcher un sourire. L'avion finit enfin par amorcer sa descente sur le sol israélien et l'équipe put se dégourdir les jambes après un long voyage.

Mais à partir de maintenant SG6 devait faire attention car ici ils travaillaient sans filet et ne pourraient pas compter sur l'aide du SGC en cas de problème. Et cette mission commençait mal vu qu'ils devaient passer un nouveau contrôle. Étonnamment Tara'c passa les contrôleurs sans problème et ce fut Damien qui du subir une fouille plus approfondi, ses outils d'archéologie n'étant pas autorisés sans un papier prouvant le contraire. Le reste de l'équipe du attendre l'archéologue sans pouvoir voir ce qui se passait mais finalement Damien resurgit et l'équipe put partir pour l’hôtel avec un retard conséquent.

Une fois sur place, le G.O. ne put s’empêcher de faire à nouveau des siennes à l'annonce de la répartition des chambres. Son humour très lourd eut le don d'énerver les membres de l'équipe alors que le reste des touristes l'encourageait en riant à ses blagues. Mais au final, son organisation des chambres arrangeait bien les affaires de SG6, du moins pour le trinôme Sergueï, Luc et "David". Avec les deux militaires sur le dos, le jaffa ne risquait pas de faire de conneries et à toute action suspecte, Luc et Sergueï pourraient intervenir rapidement. Ils pourraient même organiser des "tour de garde" la nuit si nécessaire.

Les membres de SG6 avait maintenant toutes les cartes en main pour commencer la mission même si une bonne nuit de sommeil était préférable après un voyage éprouvant.
Revenir en haut Aller en bas
Mathilde de l'Argentière
Scientifique
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 23/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Adjudant / 239
Age du personnage: 32/35

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Mer 2 Mar - 14:12

Finalement un "bon samaritain" avait tiré le gentil petit Damien des griffes des michants douaniers un peu trop tatillons. ils avaient dû put prendre place dans le bus du tour operator grâce à un coup du sort qui parut aussi suspects aux yeux de la scientifique que l'intervention du kojak lors du passage à la douane.
Le trajet fut relativement interminable pour arriver à l'hôtel du moins de son point de vue. elle n'appréciait pas trop les transports en commun, cela lui rappelant toujours les pervers qui sévissaient dans les métros et trains japonais et puis il y avait trop de bruit, trop de monde pour qu'elle puisse se concentrer sur son travail. De toute façon, c'est à peine si elle avait la place de déballer son ordinateur.
Arrivés à l'hôtel qu'elle jugea d'un oeil critique comme ne correspondant pas à ses critères habituels de sélection, Mathilde poussa un soupir à fendre l'âme. Décidément le SGC ne lui épargnerait rien... Et elle en fut certaine quand leur clown attitré joua les malins en lâchant une énormité qui aurait pu lui coûter la peau. Par chance il y avait plusieurs dizaines de témoins et elle n'avait pas envie d'avoir à expliqué pourquoi elle avait écorché vif un GO avec son couteau multifonction. Un bref instant la jeune femme vira au pourpre, mais pas d'embarras et le regard qu'elle eut pour leur chaperon aurait sans doute changé toute une armée en statues de sel... Mais miracle, elle ne pipa mot se contentant de resserrer sa prise sur ses bagages à en faire blanchir ses articulations et partir dès que ce fut possible en laissant dans son sillage des ondes négatives et un chapelet de jurons nippons. La seule bonne nouvelle était qu'ils avaient des chambres proches, mais pas si surprenant que cela.
Déposant ses deux tonnes de valises et autres sacs, la physicienne lâcha finalement un grognement de frustration et de colère en tordant les hanses de son sac à dos comme si elle tordait le cou de quelqu'un et il ne fallait guère d'imagination pour imaginer à qui elle voulait à ce point dévisser le cou.


"Je crois que j'ai besoin de vacances... de vraies vacances..."

Elle rangea avec application ses affaires du mieux qu'elle pouvait dans les rangements disponibles et évidemment pas assez nombreux pour ce qu'elle avait amené ce qui lui arracha un nouveau chapelet colérique mais moins convaincant que les premiers. Une fois déballé ce qui était nécessaire, elle étala ses affaires du soir, son pyjama rose en cachemire et une tenue de sport, survêtement chaussure, sweat-shirt et tennis, le tout dans des tons aussi discrets que l'orange, le rouge et le jaune. Tout fut complété par un jeu de petites altères et bracelets lestés. elle alla rapidement se changer pour passer la tenue de sport et en revenant elle répondit à Damien qui aurait pu penser qu'elle ne l'avait pas entendu.

"Nous pourrions aller voir nos joyeux camarades et mettre au point le programme des réjouissances pour notre séjour sur la terre trois fois sainte et après je ferai mes exercices du soir avant d'aller prendre une douche et faire un gros dodo. Quelque chose me dit que l'on pourrait avoir à regretter le confort de cet hôtel miteux... Bien que j'ai connu pire sur certaines planètes. Ce n'est jamais très agréables de partager la même "chambre" - et elle fit des guillemets avec ses majeurs et index pour bien indiquer le côté tout relatif de l'appellation - avec du bétail local et profiter de sa chaleur corporelle et parfum tellement nature... Nous y allons?"

Sa mauvaise humeur avait mis les voiles ce qui était finalement pas si mal pour l'archéologue qui aurait peut être à partager ce petit espace avec la baronne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission 080 - SG6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Reste du monde :: Reste du monde terrien-
Sauter vers: