La Porte des Etoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission 080 - SG6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Tara'c

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: ? / 125
Age du personnage: 23 ans (apparence) / 54 ans (jaffa)

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Jeu 21 Avr - 19:55

Tara’c n’était pas mécontent que les anneaux fonctionnent, de la à dire qu’il en était joyeux c’était beaucoup s’avancer, il suffisait de voir son visage fermé et concentré sur les mouvements de la petite terreur et surtout étonné de son cri poussé lorsque les cristaux s’étaient illuminés. Vraiment bizarre cette femme se disait-il mais elle parvenait à ses fins alors cela faisait oublié ses petits défauts… Quoique… Le Jaffa prenait ses précautions cette fois en évitant de se coller à la scientifique, justifiant cela par l’odeur de son bras qu’il n’avait pas vraiment eu le temps de laver étant donné l’absence de savon dans les parages, mais en fait, il avait un très mauvais souvenir de la fiole qu’elle tenait dans sa main gauche !

A la question sur ce qui les attendait au point d’arrivée, Tara’c arqua un sourcil alors que le groupe n’allait pas tarder à le savoir car déjà en position en attendant l’activation qui n’était plus qu’une question de millièmes de secondes, juste le temps de dire dans le bruit des anneaux qui les entourèrent :

« Sans doute une salle ou un coul… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spirit

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Jeu 21 Avr - 20:17

Les anneaux s’activèrent pour emporter l’équipe vers un endroit inconnu, certes ils pouvaient se douter que ce serait un peu plus bas qu’au départ mais rien ne laissait présager de l’environnement et ce qui était passé par la tête du Goa’uld qui avait construit ce palais… Et si c’était une chasse d’eau géante servant aux besoins d’un animal qui vivait dans la cours !

Quand les membres de SG6 entendirent de nouveau le doux bruit des anneaux, ils étaient au centre du halo de lumière de l’engin qui se désactivait gentiment en disparaissant dans l’emplacement au sol prévu à cet effet, plongeant l’endroit très frais dans le noir. C’était sans compter sur la poussière soulevée par ce mouvement qui ne devait pas être fréquent ces derniers temps, le lieu se réveillait doucement, à commencer par des flammes au bout de flambeaux en métal qui vinrent éclairer un couloir en grosses pierres taillées qui était le seul conduit qui partait des anneaux et conduisait à une première grande pièce où il ne restait que des débris d’objets (surtout de d’ornement y compris des lances et dagues primitives) et de meubles fatigués par le temps, il n’y avait plus qu’à imaginer ce que cela avait dut être à l’époque faste de la présence du faux dieu sur Terre.

Ce qui pouvait choquer le plus ceux qui arrivaient à lire ou a se faire traduire la langue des faux dieux par Damien ou Tara’c, était que celui qui possédait la planète et qui avait fait construire ce lieu souterrain n’était pas aussi arrogant que ses congénères que les équipe SG avaient eu à affronter, en effet, il n’y avait aucun passages pour venter ses nombreuses batailles et conquêtes, par contre, les adjectifs flatteurs ne manquaient pas envers l’hôte qui n’était autre que Râ !

En continuant de lire et en analysant tout cela, il était évident que l’endroit plutôt discret et à l’abri des curieux était un lieu de rencontre entre les grands maitres, d’où le fait de montrer un peu de diplomatie dans les écris muraux. Deux arcades permettaient l’accès à d’autres pièces, l’une d’elle pour se rendre dans une grande salle avec des vestiges de trônes et sièges en forme de cercle, l’autre donnait sur un couloir avec de multiples ouvertures vers ce qui restait de chambres, de salons, de pièces de service dont une avec un sarcophage ouvert qui devait servir au cas où un participant en avait besoin. Au bout de cet enchainement de pièces, une petite salle n’avait que pour seul intérêt une énorme porte en pierre portant le sceau de Râ pour la maintenir fermée, cette dernière semblait invulnérable par son imposante présence et surtout par un léger champ de force encore en fonctionnement et facilement détectable avec l’instrument de mesures de Mathilde.

Le jaffa avait ressenti une étrange sensation peu de temps après que les torches se soient allumées et il ne s’était pas trompé sur la cause qui se montra enfin : un restant de Goa’uld arriva avec des habits en piteux état tout comme le corps dont il se servait mais le plus embêtant était son gant et la lance à plasma qu’il avait dans l’autre main et qu’il parvenait tant bien que mal à pointer vers les intrus :

« Qui ose sortir de son sommeil un des fils du plus puissant d’entre tous, le grand Râ ?
Hum… Des corps frais ! Depuis le temps que je veux me débarrasser de celui-ci… Hahahahaha… Jaffa, je ne reconnais pas ton tatouage, qui est le maitre qui m’envoie ces offrandes ? Niark niark niark ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Ven 29 Avr - 12:08

Les anneaux de transport avaient fonctionné. Sergueï pour qui c'était la première fois qu'il voyageait avec ces anneaux eu un frisson incontrôlable une fois arrivé à destination. Le changement de température était radical, passer du chaud soleil d’Israël à un sombre couloir seulement éclairé par de simples torches, était plutôt déstabilisant. Mais le russe eu à peine le temps de s'adapter que déjà le jaffa et Damien commençait à regarder les nombreuses inscriptions sur les murs. Après un certain temps de déchiffrage, les deux hommes purent expliquer au reste de l'équipe qu'ils se trouvaient dans un ancien palais de Ra.

Trop intrigué par le lieu où ils se trouvaient, les membres de SG6 ne purent entendre que quelqu'un arrivait. Et c'est seulement quand celui-ci parla que tout le monde remarqua sa présence. Il s'agissait d'un vieux goa'uld, surement le gardien de ces lieux. Mais visiblement, cela faisait un moment que cet extraterrestre était ici, ses habits n'étaient plus que des lambeaux de tissu et même son corps n'était plus très frais. Le seul problème était que malgré son état, l’énergumène arrivait quand même à pointer sur les visiteurs une lance plasma.

Après l'avoir écouté parler, il était évident que ce dernier pensait avoir à faire à de nouveaux corps, mais il ne semblait pas connaitre la provenance du tatouage de Tara'c. La situation était critique, c'était Luc qui avait prit le 9 mm que Mathilde avait récupéré dans la ruelle de Jérusalem, mais il serait difficile d’abattre cet ennemi sans qu'il ne tue un membre de l'équipe avant. Sergueï décida donc d'occuper leur hôte en espérant que cela laisserait le temps à Luc de le neutraliser.

"Comment un truc aussi immonde que toi, peut-il penser que nous sommes ses offrandes?"

Le russe comptait sur la légendaire vanité des goa'ulds pour qu'il focalise son attention sur lui. Sergueï commença à faire quelque pas vers l'inconnu en espérant que ce dernier n'avait pas la gâchette facile. Il n'en mené pas large avec une lance pointée sur lui, mais visiblement son attaque semblait porter ses fruits et le goa'uld ne regardait plus que lui. Il ne restait plus qu'à espérer que Luc ne tarde pas trop pour abattre cette erreur de la nature.

"Alors comme ça tu es un sous-fifre de Ra, cet usurpateur qui se prend pour un dieu? Ba mon pauvre, tu t'es bien fais avoir."

Le russe y était peut-être allait un peu fort, il fallait espérer que ce goa'uld soit suffisamment gâteux pour ne pas être très réactif.
Revenir en haut Aller en bas
Tara'c

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: ? / 125
Age du personnage: 23 ans (apparence) / 54 ans (jaffa)

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Dim 1 Mai - 11:19

Peu de temps après son arrivée au premier sous-sol, Tara’c avait eu une sensation étrange qui lui indiquait qu’un symbiote se trouvait dans les parages mais sans pouvoir dire si ce dernier était enfermé dans une jarre. Le Jaffa garda le silence, de toute façon le groupe ne pouvait pas se barrer d’ici où c’était à priori moins dangereux qu’à l’extérieur. Quand à prévenir SG6 de son ressenti, il aurait pu le faire mais il n’en fut rien, si la possibilité qu’il redoutait le plus s’avérait exacte, la surprise des membres de l’équipe jouerait au moins en sa faveur !

Manque de chance, le pire était à prévoir quand le Goa’uld se montra enfin, il était dans un état pitoyable et ce qu’il dit n’avait rien d’étonnant pour le Jaffa à part les ricanements idiots prouvant que le monstre avait abusé du sarcophage pour survivre et qu’il devenait fou, en tout cas d’une autre façon que ses congénères.

Contrairement aux autres, Tara’c avança d’un pas et mit un genou au sol en baissant la tête, voila qui pouvait surprendre et faire penser que le Jaffa avait manipulé les terriens pour arriver à ses fins… Tara’c allait répondre au fils de Râ mais Sergueï ne pouvais rien faire de plus stupide que de provoquer l’adversaire sans avoir les moyens de se défendre, c’était de la folie alors il fallait agir vite car le faux dieu allait utiliser sa lance pour faire un exemple.

Le Jaffa se releva avec sa tête des mauvais jours pour se tourner vers le russe qui continuait à exciter le faux dieu et l’attraper par le cou et le frapper au ventre de son autre main, obligeant Sergueï à mettre les genoux au sol mais cela n’en était pas terminé car Tara’c le redressa toujours à l’aide d’un seul bras pour l’envoyer valser contre un mur presque derrière le Goa’uld !

« Ne tirez pas votre majesté, ce spécimen a du caractère, il serait sans doute idéal pour vous, regardez ses muscles, dans ce corps vous inspirerez la crainte car vous avez un empire à diriger, celui de votre défunt père, mon maitre le seigneur Moloch m’a envoyé vous chercher pour vous installer sur le trône vacant du grand Râ »

Des mots, surtout les derniers, qui firent oublier l’arrogance du membre de SG6, voila comment il fallait faire pour amadouer un tel personnage, une promesse de pouvoir et il baissait la garde, le tout était que les terriens en profitent pour passer à l’attaque et que Sergueï ne soit pas trop amoché afin d’arriver par derrière, Tara’c avait retenu au maximum ses coups mais ça n’avait pas dû faire du bien quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Daving
Militaire
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Adjudant / 281
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Lun 2 Mai - 0:32

Les anneaux fonctionnèrent correctement car le groupe se retrouva dans une salle avec des inscriptions, le style Goa'ulds. Luc ne faisait pas trop attention à ça, il avait d'autre préoccupation. Ils avaient peut-être trouvé quelques choses d'intéressant, mais il n'y avait toujours pas d'autre sortie que les anneaux de transport. Les lumières s'allumaient l'une après les autres ou plus-tôt les torches.
Il y avait un long couloir et de toute façon, il n'y avait que celui à suivre pour le moment, le suisse tenait la seul arme de l'équipe dans ses mains, il n'avait même encore vérifié le nombres de balles et décida de le faire suite. Il compta rapidement les balles sur neuf, il en restait que cinq. Cinq tire à ne pas gâcher.
Il n'y avait apparemment personne dans ce souterrain et à première vu rien de bien intéressant, il pourrait chercher tranquillement une autre sortie pendant que les scientifiques et Tara'c cherchaient des objets intéressants. Son idée ne put s'appliquer, car un très vieil homme à moitié desséché se tenait devant eux avec une lance Jaffas. Luc pointa rapidement son pistolet dans sa direction, mais ne savait pas quoi faire. S'il tirait, il était mort, car il connaissait la capacité de résistance des goa'ulds et une balle de 9mm ne suffirait pas.
Le vieux machin prit la parole, se présentant comme étant le fils du grand Râ. Génial, un goa'uld, mais il n'avait pas vraiment l'air dangereux, il fallait juste lui enlever la lance des mains. Une chose facile à dire.

La situation commença à empirer quand Sergueï décida de l'insulter, une mauvaise chose et ce n'était surement pas avec cinq balles qu'il pourrait faire quelques choses, par contre le Jaffas lui, s'agenouilla et commença à flatter le goa'uld, mais l'adjudant ne s'attendait pas à ce qu'il aille frapper Sergueï. S'agissait-il d'une ruse ou le Jaffa avait décider de les trahir. En tout cas, cela avait distrait le goa'uld et Luc en profita pour attraper la lance et tenter de l'arracher des mains du vieux Goa'uld. Luc espérait que les autres viennent l'aider ou que Tara'c ne les avait pas vraiment trahit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilde de l'Argentière
Scientifique
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 23/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Adjudant / 239
Age du personnage: 32/35

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Lun 2 Mai - 18:21

Mathilde qui explorait les lieux du regard. Damien s'en donnait à coeur joie, décryptant les fresques murales et les infirmant au passage que l'endroit était une sorte d'ambassade goa'uld possédée par Ra. Logique en quelque sorte vu qu'il avait régné sur la Terre quelques milliers d'années plus tôt.
Même entre eux ils devaient parfois se réunir sans trop se chercher à se tuer. Obligatoire sinon cela ferait belle lurette qu'il n'y aurait plus d'empire goa'uld.

Les déconvenue n'en finirent pas pour autant. Après avoir remonté la piste d'un champ de force, ils eurent la chance de trouver le fils caché du dieu soleil... La scientifique n'en crut pas ses yeux quand la momie ambulante d'un rejeton de Ra décida de ramener sa face lyophilisée par le temps...


"décidément..."

Elle s'était exprimée à voix basse, ses neurones tournant déjà à plein tube pour essayer de trouver une solution quand Sergueï y alla bravache. On pouvait pas lui retirer la bravoure de son geste face à un goa'uld armé et ganté, cela dit cela ne les aiderait sans doute pas trop. Tara'C réagit de façon assez prévisible, il joua le jeu du serpent en passant le russe à tabac. C'était du chiqué heureusement car sinon les coups aurait entraîné des crac et autre bruits sinistres de cartilages et os brisés. Les tatoués tapaient fort, très fort. Ou alors c'est qu'il voulait préserver le corps du futur hôte du goa'uld... Peu probable. Ce gugusse était un sombre inconnu avec une puissance stratégique frisant le zéro absolu. En plus le transfuge avait menti quand à la raison de leur présence et même s'il l’avait libéré il savait très bien que le goa'uld lui flamberait la cervelle pour avoir osé lui mentir. Il n'y avait pas de raison logique pour que Tara'C essaie de les entuber.

Se remémorant le protocole en cours chez les goa'ulds, elle reprit son rôle de suivante comme lors de leur infiltration à bord du croiseur où Ranks avait perdu la vie. Elle s'agenouilla en se faisant encore plus petite que d'habitude et en récitant la formule dédiée pour montrer qu'elle était bel et bien soumise.
Son sac banane était ouvert et la bombe lacrymogène à portée de main. Elle lança un regard en coin à Luc pour guetter le top départ des réjouissances en priant pour cela ne se change pas en bain de sang. Le serpent avait beau être usé jusqu'à la corde, il avait quand même une lance serpent dans une main, et son gant dans l'autre gant qui combinait une puissance offensive non négligeable sous la forme d'une impulsion cinétique ou d'un rayon que l'on pouvait qualifier de fouet neural sans exagérer une seconde, et également une défense très pratique sous la forme d'un champ de force personnel. Il faudrait la jouer fine pour pas se faire carboniser.

Quand cela commença à tourner au vinaigre la nippone opta pour la solution la plus sûre pour tout le monde, chercher une cachette loin de la ligne de tir de tout un chacun.


Dernière édition par Mathilde de l'Argentière le Mar 3 Mai - 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Lun 2 Mai - 22:36

Le russe put voir Tara'c s'agenouiller devant le goa'uld et lui parler avec respect. Était-il entrain de les trahir et de se rallier à celui qui se prétendait être le fils de Ra? A vrai dire Sergueï ne savait quoi en penser. Puis le jaffa l'attrapa et commença à le frapper. Le russe n'eut pas le temps de se défendre qu'il se retrouva projeté contre le mur de l'autre coté de la pièce. Lui qui était pourtant spécialisé dans le combat au corps à corps venait de tester la vitesse et la force des jaffas.

Mais Sergueï eut la réponse à sa question. Tara'c ne les avait pas trahi, ses coups étaient durs, mais pas aussi violents qu'ils auraient put l'être. Le russe mit quelques secondes tout de même à ce remettre de l'attaque. C'est là qu'il aperçu, dans le tas de gravas où il avait atterri, une vieille dague rouillée. Comme les autres étaient entrain de s'occuper du goa'uld, le russe put ramassa la dague sans se faire voir. La lame était émoussée mais pouvait encore faire mal.

En se relevant il put voir que Luc s'était lancé à l'assaut et essayait de prendre la lance du goa'uld. Il n'y avait pas de temps à perdre et il fallait agir rapidement s'il ne voulait pas que cet endroit sombre soit leur tombe. Le ventre du russe le faisait souffrir, le jaffa avait pourtant retenu ses coups, ce qui montrait bien la terrifiante puissance de ces êtres. Mais il fallait se dépêcher d'agir et Sergueï lança la dague comme un couteau de combat en visant la nuque du goa'uld. Ce dernier était équipé d'un bouclier et selon les derniers rapports du SGC, ce bouclier le protégeait des balles, mais pas des objets plus lents. Au pire, le couteau rebondirait sur le bouclier et le russe pourrait essayer de le récupérer si il ne se cassait pas contre le champ d’énergie. Il se lança donc à l'assaut, arrivant par derrière et espérant surprendre le goa'uld qui devait le penser sonné après la raclée que le jaffa lui avait infligée.

Revenir en haut Aller en bas
Spirit

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Mar 3 Mai - 20:28

Chacun y allait avec se moyens, ne dit on pas que c’est l’intention qui compte ?! La réaction du Jaffa avait décidé Damien a ne pas intervenir alors que Mathilde semblait chercher la direction de la Mecque et que Luc s’agrippait à la lance sans avoir trop de mal pour la détourner de sa trajectoire initiale mais sans parvenir à faire lâcher celui qui l’avait en main, d’ailleurs l’embout se déclencha, ce qui indiquait un tir imminent qui pouvait finir n’importe où, le tout étant de ne pas être en face à ce moment la !

Tara’c se tourna vers le leader de SG6 et s’en approcha avec la même tête que Sergueï avait pu observer avant de se faire surprendre par sa force surhumaine, c’était sans doute au tour de Luc de se faire malmener pour son affront envers le fils de Râ, le Jaffa le poussa au point que le militaire se retrouve à terre sur son postérieure mais au moins cela lui avait fait éviter le tir de l’arme. Le tatoué surprit le faux dieu en agrippant à son tour la lance mais eu moins de mal à lui faire lâcher prise, tournant l’arme vers son ancien possesseur dont les yeux brillèrent pour la dernière fois avant que son torse ne finisse en grillade plasmique, en fait c’était la lame expédiée par le russe qui venait de se figer dans le haut du dos du Goa’uld, suffisant à le tuer net du fait de la faiblesse du corps qu’il occupait.

Cette nouvelle menace n’était plus qu’un tas inerte au sol alors que Sergueï avait tenté un assaut corporel qui l’avait rapproché de celui qui avait été rude avec lui quelques minutes plus tôt, le Jaffa semblait offrir au russe une chance de se venger en n’étant pas sur la défensive et en tenant la lance à la verticale :

« Je suis désolé mais c’était nécessaire… On n’a vu qu’un seul sarcophage donc il devait être le seul gardien de ce lieu »

Que le russe le frappe ou pas, cela ne changeait pas la suite, Tara’c donna la lance à Luc en signe de bonne intention puis alla rejoindre Damien qui voulait poursuivre les recherche puisqu’ils étaient coincés ici et notamment s’intéresser à la grande porte avec le sceau où il pouvait traduire les écris et résumer le tout au fait que seul Râ avait le moyen de briser le sceau, sans doute le trou ne laissant la place que pour un doigt était une sorte de serrure, en trouvant un moyen de l’éclairer, une pointe pouvait être visible au fond de l’orifice long d’environ cinq centimètres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilde de l'Argentière
Scientifique
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 23/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Adjudant / 239
Age du personnage: 32/35

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Sam 7 Mai - 3:07

Le quart d'heure diplomatie fut assez intense, chaotique et très diplomatique, mais Mathilde avait décidé que manquer les réjouissances en se cachant derrière un pilier était finalement une solution des plus acceptables, en plus cela permettrait aux gros bras de défouler une bonne dose de leur frustration à se retrouver dans cette mélasse. Elle aussi aurait bien taper sur quelqu'un mais il n'y aurait sans doute aucun volontaire pour se faire boxer par la petite crevette du SGC.
Brouhaha, lutte, tir de lance, corps qui s'effondre, silence et souffles courts.. Elle pouvait sortir.
Regardant la petite scène, elle vit Tara'C donner sa lance à Luc, et s'excuser assez maladroitement auprès de Serguei. avec un petit sourire malicieux elle s'approcha du jaffa et lança sur un ton goguenard.


"Je comprends pourquoi vous avez fini au SGC, votre cerveau n'est pas encore totalement sclérosé comme vos anciens compères tatoués. Qui aurait pu croire qu'un jaffa pouvait jouer la comédie... si on ne fait pas attention, Hollywood va nous le voler bientôt. Ca a été un peu brouillon sur la fin, mais le résultat est là, joli, joli."

Et elle s'éloigna sans attendre de réponse jouant son rôle de petite princesse à la perfection. Elle cherchait à affiner les relevés énergétiques, mais la priorité fut de retirer le gant du goa'uld qu'elle fourra dans une poche, bazardant le négligeable au besoin, elle cherchait d'autres éléments en tâtonnant, cherchant tout objet qui pourrait attirer son attention quand Damien et le tatoué de l'équipe trouvèrent quelque chose sur la grande porte. Il était question de la capacité dévolue à Ra de briser le sceau qui bloquait la porte en question et un dispositif dans la dite porte qui fit penser immédiatement à un dispositif de reconnaissance biométrique à la scientifique.

"Il y a de grandes chances que ce soit un dispositif de reconnaissance verrouillé sur des marqueurs spécialisés. Sans doute un prélèvement sanguin minime pour une analyse et déterminer si l'individu analysé porte bien un symbiote ou un symptome en découlant comme la présence d'une dose de naqwadah dans le sang. Pour vérifier cela nous avons besoin de faire un test..."

Allant au cadavre, elle retira le couteau de l'occiput sans que cela ne génère chez elle la moindre émotion ce qui pouvait surprendre les inconnus la connaissant simplement sous titre de physicienne et donc pas habitué au sang et à la cervelle, mais après elle sectionna simplement l'avant bras du goa'uld, appliquant auparavant un garrot de fortune. elle avait débité le coude comme on le ferait avec une cuisse de poulet et récupérant son colis elle se rendit à la porte verrouillée.

"Par acquis de conscience, vous devriez vous reculer et vous mettre en joue, au moins si cela tourne mal, les pertes seront limitées."

Et une fois tout le monde à distance de sécurité ou ce qui pouvait être estimée comme telle, le petit bout de femme enfonça le doigt de feu le goa'uld dans le trou, un œil sur son capteur de flux, un autre sur la porte et l'oreille attentive au moindre bruit suspect. Selon elle le risque était tout à fait mesuré, mais avec des malades mentaux de serpents, on ne pouvait jamais savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spirit

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Mar 10 Mai - 20:28

C’était une autre Mathilde qui venait de surprendre son monde, en tout cas le Jaffa lui était étonné par la technique très particulière de la scientifique, lui aurait porté le cadavre mais elle, elle se promenait avec un avant bras en plus, elle était décidée à briser le sceau sans savoir ce qui pouvait être resté enfermé là pendant tant d’années, que dis-je, de siècles !

Tout était possible, l’imagination pouvait entrer en scène, des artefacts ? De la technologie ? Ou tout autre chose qui pourrait aider dans la lutte de la Terre contre ces esclavagistes d’un autre temps, la réponse allait venir car la chance de SG6 était d’avoir un descendant du faux dieu sous la main et dont l’un des doigts de la main était enfoncé dans le trou prévu à cet effet par le petit bout de femme qui bataillait ferme pour parvenir à ses fins sans s’en mettre partout.

Une seconde après que le doigt soit entré entièrement, une légère vibration accompagnée d’un doux grondement se firent sentir et entendre, la porte s’ouvrait en son milieu, faisant tomber la poussière qui la recouvrait, le noir total dans la fente qui s’agrandissait au fur et à mesure du processus et pour le moment il n’y avait rien à signaler sur un danger quelconque. La lumière de la pièce pénétrait difficilement mais les premières constatations pouvaient donner froid dans le dos, de nombreux ossements jonchaient le sol et à voir leur taille, il ne pouvait s’agir que ceux d’enfants ou d’adolescents n’ayant pas eu la chance de finir leur croissance.

Rien d’autre, la pièce que Râ avait prit soin de fermée de façon particulière n’était qu’un malheureux cimetière où il était possible de croire que les victimes avaient été enfermées encore vivantes !

Pourtant il semblait y avoir encore quelque chose à observer, d’un vieux bout de tissu fatigué par le temps, une tout petite boule de lumière prit de l’altitude telle une luciole. Après avoir virevoltée quelques secondes au dessus de la zone d’où elle sortait, elle finit par s’immobiliser avant de briller de milles feux, obligeant à fermer les yeux ou a se les masquer de la main (te trompe pas Mathilde, pas avec celle du Goa’uld… Ah tu ne l’as pas gardé avec toi ce souvenir). La lumière intense se calma et l’endroit ne ressemblait plus à ce qu’il était avant, l’équipe se trouvait sur un chemin de terre, entourée de champs de tournesols resplendissants à perte de vue tout comme le soleil radieux dans un ciel marqué de rares nuages bien blanc. Le chant mélodieux de petits oiseaux était audible et le vol feutré de papillons aux nombreuses couleurs avait tout pour faire penser à un coin de paradis.

Face à eux, une gamine de dix à douze ans, les cheveux bruns bouclés, la peau d'une pure blancheur et deux yeux vert à croquer, elle était si belle et semblait si innocente, son premier mot fit entendre sa douce voix plein d'espoir :

« Merci… »

Devant les têtes que faisaient Mathilde, Damien, Luc, Sergeï et même Tara’c, la fillette poursuivit :

« Je m’appelle Eva (se prononce iva) et vous, vous êtes qui ? »

Elle était très attachante pas ses mimiques ou sa façon naturelle de parler pour son âge mais les membres de SG6 ne se laissait peut être pas embarquer par cette ambiance de bien être, plutôt logique quand on pouvait se poser la question de savoir ce qu’était ce bin’s.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilde de l'Argentière
Scientifique
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 23/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Adjudant / 239
Age du personnage: 32/35

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Lun 16 Mai - 9:04

[je peux pas avoir ma main de goa'uld momifiée à moi? :'-( Alleeeeeez, Ca ferait un super porte-bonheur!]

Mathilde souriait, satisfaite de savoir qu'elle avait raison - elle n'en avait jamais douté bien entendu - et attendit avec un mélange d'appréhension et d'impatience que la caverne d'Ali fils de Ra s'ouvre devant elle et livre tous ses beaux artefacts goa'ulds à ses petites mimines. Si ses coéquipiers avaient pu voir ses yeux ils auraient peut être pensé qu'elle avait été contaminée par la convoitise des serpents... Finalement la porte s'effaça et livra... eh bien rien de bien folichon, c'était même assez déprimant et horrifiant. Des ossements humains aux dimensions réduites. Même elle pouvait conclure au jeune âge de ces petites victimes et une boule se forma dans sa gorge.

"Rien a signaler."

La voix de la scientifique était un peu enrouée par l'émotion et sa difficulté à garder son maintien. Et c'est à ce moment là qu'un mouvement attira son attention. Des haillons quelque chose avait bougé. Pas le temps de parler, une petite sphère de lumière s'élevait, captivant le regard de la physicienne et l'aveuglant dans son explosion de lumière. Quand finalement elle put retrouver sa vision, se tenait devant elle une adorable petite fille, le temple souterrain du rejeton du grand maître goa'uld avait cédé sa place à une petite prairie fleurie, ciel bleue et petits zozios.
Le premier réflexe de la Baronne fut de se pincer l'avant bras et chose rassurante, ça piquait. Par acquis de conscience, elle recommença. Ca piquait toujours.
La scientifique froide, l'aristocrate distante qu'ils avaient connu jusque là céda la place à la tatie gâteau que seule son amie avait pu voir.


"Kawaiiiiiiiii!"

Exclamation qui monta dans les aigus. Elle ébouriffa les doux cheveux bruns et se baissa -bon elle se baissa un tout petit peu - et se mit au niveau de la petite fille, son grand sourire lumineux s'étirant d'une oreille à l'autre.

"Bonjour Iva! Je m'appelle Mathilde, voici Luc, Damien, Serguei et Tara'C. Nous sommes des voyageurs et nous avons ouvert une porte et... nous sommes arrivés là." Toujours souriante, elle caressa la joue de nacre de l'enfant avant de poursuivre de son ton le plus doux et rassurant. "Tu nous as remercié... Mais Pour quelle raison l'as tu fait? As tu faim ou soif?"

Barre chocolatée dans une main, gourde d'eau dans l'autre. elle détailla Eva avec plus d'attention, à la recherche de marque de mauvais traitement ou de blessure, de tout signe qui nécessiterait des soins ou une prise en charge plus immédiate.
Forcément, Mathilde avait un peu de mal. Après toutes ces poussées d'adrénaline, le danger à leurs trousses, là face à une petite fille, il fallait passer en mode nounou/tatie. Pas très dur en regardant ce petit bout de chou, mais il fallait également garder en tête que cela pouvait être un piège, ça c'était une autre paire de manche pour la nippone!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara'c

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: ? / 125
Age du personnage: 23 ans (apparence) / 54 ans (jaffa)

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Lun 16 Mai - 17:45

Tara’c observait ce triste lieu à la façon d’un Jaffa, ce qui voulait dire sans un mot et presque aucunes expressions sur son visage fermé, cette présence d’ossements ne laissait aucun doute sur ce qui était arrivé à ceux qui n’étaient plus, des enfants enfermés vivants, victimes de la cruauté d’au autre faux dieu. Bref, ce qui aurait pu s’annoncé comme un moment de plaisir face à une découverte pouvant aider les Tau’ris dans leur lutte était vite devenu un moment d’écœurement.

Après plusieurs secondes d’un silence pesant mais très habituel pour un tatoué comme certains humains aimaient appeler les soldats des Goa’ulds, les trois mots de celle qui devait être plus que déçue de cette sombre trouvaille résonnèrent comme un mélange de déception et de regret. Pourtant quelque chose se passa, une petite boule lumineuse s’extirpa des lambeaux de vêtements d’une des victimes pour flotter au dessus avant que la lumière soit trop forte pour continuer d’observer, même le Jaffa ne pouvait résister. Grimaçant plus de se sentir bête plutôt que d’avoir mal, Tara’c ouvrit les yeux pour constater que le groupe se retrouvait en extérieur et on ne savait où.

Restant sur ses gardes car ne comprenant pas ce qu’il se passait, il regardait un peu partout autour de lui mais tout semblait calme, une fillette, en plein milieu du chemin encadré par des sculptures aux hautes têtes couronnées de jaune, semblait attendre quelque chose de ceux qui venaient apparemment d’être téléportés. Le rituel étrange de Mathilde fit même sortir le Jaffa de son silence car il lui dit à voix basse :

« Si votre but est de vous infliger des tortures physiques, il serait bien de ne pas le faire devant cette enfant qui risque d'avoir peur ce qui m'obligera à lui courir après au risque de lui faire mal ! »

Encore une pratique humaine qui échappait à la logique de Tara’c tout comme le cri que cette masochiste balança, juste de quoi remettre le tatoué en alerte alors qu’il ne voyait pourtant aucun danger, était-elle devenue folle ou plutôt cela se confirmait !

Peut être cela voulait-il dire bonjour dans une langue inconnue pour l’extraterrestre qu’il était, en tout cas la scientifique faisait dans le relationnel avec la gamine et se chargea de répondre à la première question pour entamer une conversation et naturellement Tara’c ne put s’empêcher de poursuivre avec d’autres questions mais fut rapidement arrêté dans ce qui s’annonçait comme un interrogatoire… Déformation professionnelle !

« Petite, dis-nous où nous sommes… Où sont tes parents… Est-ce que… Pardonnez-moi, j’essayais juste d’avoir des informations vraiment importantes ! »

Ce n’était pas dans la nature du Jaffa que de mettre à l’aise ses interlocuteurs, trop habitué à obtenir ce qu’il voulait sans perdre de temps pour des futilités, la encore il apprenait des choses des humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Daving
Militaire
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Adjudant / 281
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Ven 20 Mai - 14:18

Le jaffa lui tendit la lance en gage de bonne foi, au moins il ne voulait pas les tuer. Le combat quelques instants plus tôt avait été un vrai foutoir, il y avait rien à dire, aucune coordination et Luc avait cru que Tara'c allait les attaquer, mais il n'en avait pas été sur. En tout cas, le combat était fini, il y avait un cadavre au milieux de la pièce, mais mise à part ce détail personne n'était blessé sauf peut-être Sergueï qui avait quand même dut avoir mal.

La chose la plus étonnante se produisit, Mathilde allant couper un morceau du Goa'uld, ce n'était pas le genre de chose qu'il aurait fait lui-même. Il n'avait rien contre les blessures ou les étripations durant les combats mais ça c'était au-dessus de ses forces. Il tourna la tête pour éviter de regarder et attendit que la scientifique en finisse avec ses histoires de mains qui faisaient office de clefs.
Elle n'avait pas tort la scientifique, car la porte s'ouvrit, Luc braquait son arme dans la direction de l'ouverture, il avait laissé la lance au Jaffa qui savait mieux l'utiliser que Sergueï et lui. La nouvelle pièce n'avait rien de bien intéressant, des ossements qui jonchaient le sol, rien de plus normal pour ce genre de lieu. Sauf qu'il y avait une lumière qui s'approchait d'eux, le suisse s'en méfiait, il ne pointait pas son arme vers cette chose, mais il était près à faire quelques choses, il ne savait pas quoi, peut-être tirer ou courir dans le sens opposé. Il n'en savait rien.

Un éclair blanc entoura tous le monde rendant pratiquement aveugle l'adjudant qui après le flash n'arrivait pas voir correctement quelques choses, c'était comme s'il avait porté des lunettes de vision nocturne et qu'un débile est pointé une lampe torche droit dans les yeux. Le genre de chose qui vous bousille les yeux.
Mais quand Luc réussit à apercevoir ce qui l'entourait lui et son équipe, il fut étonné, ce n'était plus comme avant, ils étaient en extérieur sur un chemin de terre entouré de champs. Un endroit sympa pour ce promener.
Il y avait une personne en plus, une petite fille que Luc remarqua et que Mathilde aussi au vu de son cri perçant, le genre de cri à vous faire peur. Instinctivement, le suisse braqua le pistolet sur l'enfant, elle était peut-être qu'une enfant, mais elle pouvait être dangereuse et l'instinct de Mathilde était tout le contraire du chef d'équipe, elle c'était approché jusqu'à même la toucher.

La jeune fille les remercia de quelques choses et se présenta. Mathilde les présenta et la posture de Luc ne devait pas être amical pour la jeune fille. Tara'c, lui, posa de bonnes questions et étonnamment il s'excusa pour ça.


" T'as raison Tara'c, pas la peine de t'excuser. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spirit

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Sam 21 Mai - 22:17

Eva eut un léger recul après que la main de Mathilde lui ait effleuré la joue comme si elle venait de voir quelque chose de terrible alors qu’il y avait quand même largement pire que la tronche de la scientifique pour faire peur. Néanmoins la fillette resta à écouter, que ce soit les mots dit avec douceur où ceux une peu plus vifs du Jaffa, elle semblait malgré tout heureuse de voir du monde, on ne le serait pas moins à sa place.

« Bah ça fait très très longtemps qu’on m’a enfermé ici mais j’ai plus faim ou soif... Vous êtes à Swanbrook où je suis née et je sais pas où son mes parents… J’étais toute seule, mes frères et sœurs sont mort, dis pourquoi je ne suis pas morte et pourquoi nôtres père nous a enfermé ici, est-ce qu’on a fait des bêtises ? »

Voila qui n’allait pas trop aider SG6 à comprendre rapidement le pourquoi du comment mais encore une fois la patience était obligatoire afin d’en apprendre plus et de tenter de répondre aux questions.

En fait, le temps était compté car de l’endroit où avait été l’énorme porte avant de disparaitre, une sorte de ruban de lumière fit irruption pour tournoyer au dessus de tout ce petit monde, Eva semblait captivée par cette apparition et répondait même dans une langue inconnue à cette forme de vie intelligente, faisant plusieurs pas en arrière pour s’éloigner de Mathilde, le décor changea au fur et à mesure que le monologue se poursuivait, le ciel se couvrait de nuage gris et de la neige tombait tout comme la température, le visage de la fillette était triste, ce qu’elle devait ressentir à ce moment là était à l’image de la froideur de l’environnement jusqu’au moment où elle redevint lumière, replongeant la salle dans l’obscurité que les deux objets volants non identifiés éclairaient de leur majestueuses ondulations avant de se diriger vers la sortie sous les flocons d’un blanc pure.

Thème du moment

Une des deux formes d’énergie s’arrêta au seuil de la porte et dit d’une voix juvénile laissant penser que c’était feu la fillette :

« Désolée, je dois partir, j’aurais voulu vous aider contre les méchantes araignées en fer qui finiront par vous tuer mais je sais pas quoi faire pour changer votre avenir, peut être que eux pourront ! »

De toute évidence, il s’agissait d’Eva qui mettait en garde contre un futur sombre, une sorte de papyrus roulé arrivant d’on ne savait où vola jusqu’à la main de la scientifique et quand les adieux furent terminés, un nouveau flash lumineux eut lieu, cette fois les yeux s’ouvrirent sur la salle d’embarquement du SGC où des soldats braquaient les membres de l’équipe pendant que d’autres arrivaient et que l’officier en salle de contrôle souhaitait la bienvenue à sa façon :

« Identifiez-vous, comment êtes-vous arrivé ici ? Ne bougez pas où nous ouvrons le feu ! »

(hrp : vous avez sur vous ce que vous aviez avant de vous retrouver au SGC)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Daving
Militaire
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Adjudant / 281
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Lun 23 Mai - 13:49

À Swanbrook, ils étaient à Swanbrook, on dirait le nom d'un village datant du Moyen-Âge mise à part qu'il n'y avait pas de village dans le coin et rien que des champs, on pouvait supposer qu'il se trouvait plus loin. La petite fille leur indiqua qu'elle était née ici que ses frères et soeurs sont morts et qu'apparemment son père l'a enfermé ici. Luc espérait que son père ne soit pas la momie Goa'uld qu'ils avaient tué quelques instants plus-tôt parce que aller dire à une petite fille qu'on a tué son papa serait un peu gênant.

" Je ne sais pas pourquoi ton père t'a enfermé ici, mais je ne pense que tu es fait des bêtises. "

Luc avait baissé son arme, il ne la pointait plus sur Eva qui soudain avait l'air triste, cela jouait sur le temps, son visage était triste et le ciel se couvrait de nuage gris, pouvait-elle jouer sur le temps ou le temps changeait en fonction de ses humeurs.
La jeune fille parla à une sorte de luciole, le suisse ne comprenait pas la langue, mais elle se retourna, indiquant qu'elle devait partir et qu'elle aurait voulu les aider contre les méchantes araignées. L'adjudant s'attendait à voir une multitude de robots araignées débarquer, mais rien. Juste un rouleau qui alla se poser dans les mains de Mathilde puis à nouveau un flash blanc. Cette fois Luc prit bien garde de ne pas regarder dans la direction de la lumière pour ne pas se retrouver à nouveau aveugle.

Le flash était assez violent pour rendre quelqu'un aveugle quelques secondes, mais le suisse reconnaissait les bruits du lieu où il se situait, c'était le SGC. Il leva la tête contempla la salle d'embarquement, pas de doute c'était bien ça. Sauf que les militaires braquaient leur arme dans leur direction et que l'officier de garde demandait qu'ils s'identifient. Par simple réflexe, Luc pointait son arme sur un soldat. Il avait déjà vécu se genre de situation.


" Merde, ça va pas recommencer. "

Cette phrase était plus pour lui que pour les autres, il c'était déjà retrouvé dans un autre SGC semblable à celui-là, sauf que les personnes qu'il connaissait n'était pas à leur place que leurs histoires étaient différentes et que Luc c'était retrouvé face à lui. Le genre de chose pas bien agréable.

" Adjudant Luc Daving, chef et membre de SG6. J'espère que vous connaissez et que vous en avez pas un deuxième comme moi. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilde de l'Argentière
Scientifique
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 23/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Adjudant / 239
Age du personnage: 32/35

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Lun 23 Mai - 19:55

La petite semblait un peu craintive et la scientifique put comprendre pourquoi. Sa fratrie avait été décimée et son père l'avait enfermée... Le sang de la jeune femme ne fit qu'un tour. Enfermer un aussi adorable petit bout de chou! si elle mettait la main sur le gugusse, il regretterait d'avoir jamais rencontré la Baronne. La pauvre petite se demandait pourquoi elle était enfermée mais donna aussi des détails utiles sur le plan géographique, ce serait toujours bon de jeter un œil aux bases de données plus tard, mais surtout des détails troublants comme le fait de ne plus avoir faim ou soif... L'esprit de la scientifique tourna à fond les manettes, cherchant une hypothèse valable à cet état, son regard se faisant vague, comme si elle regardait les choses sans les voir. Luc avait répondu et tenté de rassurer l'enfant alors qu'elle était toujours en mode autistique dont elle ne fut tirée que par le changement soudain de l'environnement et du comportement de la petite Eva.
La nouvelle venue ne semblait s'intéresser qu'à la petite et ne manifestait pas la moindre hostilité, l'enfant lui répondant dans une langue étrange. Mode dictaphone sur son PDA et enregistrement du maximum possible histoire de donner des éléments aux linguistes de la base. elle n'essaya pas de retenir la gamine, se doutant que cela aurait été futile, et elle redevint finalement la petite boule de lumière qu'elle était avant. Finalement l'hypothèse la plus probable était que les engrammes cérébraux avaient été capturés par une machine et qu'ils étaient dans une sorte d'environnement domotique contrôlé par l'esprit de l'enfant.
Elle oscillait entre infinie tristesse et colère pure pour ce qu'on avait osé faire à cette enfant qui s'adressa à eux avant de partir pour de bon. Elle les mettait en garde contre un danger mortel et apparemment fatal dans un avenir plus ou moins proche et sur le fait que "eux" pourraient les aider... Eux? La lumière qui s'était adressée à elle auparavant.
Tellement de questions se bousculaient dans la tête de Mathilde! Elle vit le papyrus descendre dans ses mains et elle le serra précautionneusement.


"Adieu, Iva..."

Le flash suivant la laissa un peu secouée. Elle était sous le coup d'émotions très contrastées mais toutes très fortes et quand elle prit conscience de son environnement et des soldats qui la braquaient, elle et le reste de l'équipe, il lui fut presque insurmontable de garder son sang froid, c'était déjà difficile de ne pas pleurer et de garder un semblant de maintien!
Elle ne dit rien, se mordant les lèvres au sang pour ne pas laisser libre court à ce qui n'aurait été qu'une litanie d'insultes toutes plus sournoises et blessantes les unes que les autres, un poing serré prêt à partir dans le nez du premier qui s'approcherait d'un air un tantinet menaçant, l'autre main étant délicatement fermée sur le parchemin. Les regards qu'elle lançait aux soldats en faction n'avaient franchement rien d'amicaux et si elle avait eu des zat à la place des yeux, il y aurait eu un sacré tas de troufions se tordant à terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara'c

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: ? / 125
Age du personnage: 23 ans (apparence) / 54 ans (jaffa)

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Mar 24 Mai - 16:34

Tout s’enchainait très vite et même s’il y avait de quoi se poser des questions, le Jaffa commençait à comprendre à qui les humains et lui-même avaient à faire, son père l’avait enfermé là et seul un individu revendiquai l’avoir fait, le faux dieu Râ. La gamine ne semblait pas avoir de symbiote car Tara’c n’en ressentait plus la présence depuis que le Goa’uld était mort donc il n’y avait plus qu’une possibilité expliquant ce qu’elle était et malgré le fait de n’en n’avoir jamais vu auparavant mais d’avoir entendu parler des pouvoirs des Harcesis, ces enfants si spéciaux, fruits des dérives de ces assoiffés de pouvoir.

Râ avait donc décidé de se débarrasser de ses rejetons pour faire le ménage, sans doute étaient-ils trop dangereux d’après ce qui se disait de l’héritage intellectuel, voila pourquoi il était interdit aux Goa’ulds, dans des règles ancestrales, d’avoir des enfants via les hôtes.

Une forme lumineuse arriva et après quelques secondes ou minutes, Eva se transforma pour finir comme la première forme et la suivre, prenant le temps de transmettre quelque chose à la scientifique avant de disparaitre pour de bon et qu’un nouveau flash lumineux transporte tout le monde d’a peu près normal dans une salle fortifiée où se trouvait un Chaappaï et des soldats en arme.

Le Jaffa, dans un reflex rapide, arma sa lance en direction de l’un d’eux qui faisait de même sur lui mais avec une arme Tau’ri envoyant des balles, la situation devenait très tendu d’un coup et celui qui dirigeait l’équipe ne semblait pas à l’aise parmi les siens. Le Jaffa reconnu quelques soldats qui l’avaient surveillés du temps où il venait d’arriver au SGC, dès lors il abaissa la pointe de sa lance sans prendre le risque de la refermée car le bruit pourrait être mal interprété avec pour résultat un carnage. Le regard toujours porté sur le soldat qu’il avait eu pour cible et qui avait l’air de mieux respirer à en voir la déglutition au niveau de sa gorge mais évidemment gardait son arme en place, attendant les ordres ou un mauvais geste qui ne viendrait pas de la part du Jaffa sans provocation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spirit

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Jeu 26 Mai - 21:08

La réponse de la salle de contrôle ne se fit pas attendre, l’officier ayant maintenant sous les yeux des documents, il continua ses vocalises à travers les haut-parleurs :

« SG6 est censé être à Jérusalem… Je ne trouve pas que l’endroit y ressemble beaucoup mais si vous êtes vraiment ceux que vous prétendez être, vous devriez comprendre notre situation alors déposez vos armes, c’est un ordre Adjudant Daving, valable également pour vos coéquipiers et le Jaffa ! »

Qu’ils obéissent ou pas au risque de se faire neutraliser par des zats ou voir pire, les cinq touristes se retrouvèrent en cellule, délestés de tout objet, passant chacun leur tour par un premier contrôle médical et par une séance de questions dans la salle d’interrogatoire, rien de très compliqué ou de top secret, juste des informations de base comme le matricule ou quelques petites informations personnelles vérifiables pour éviter un mutisme complet de ceux qui subissait et qui eux aussi avaient apparemment besoin d’être certain d’être au bon endroit.

Après de nombreuses vérifications, il n’y avait plus de doute à part pour les plus paranoïaques, l’équipe avait bien été transporté au SGC qu’ils connaissaient, Eva ne s’était pas trompée dans ce qui pouvait les aider à rentrer au bercail sans passer par la case tueurs à l’extérieur du palais, oui cela n’avait pas été une cure de plaisir que de se faire questionner ou examiner pendant quelques heures mais tout était rentré dans l’ordre.

D’ailleurs le Général les convia dans son bureau afin de leur faire partager le maigre résultat de leur petit voyage, il déroula le papyrus qui contenait une série de symboles, les mêmes que ceux sur la porte des étoiles. Cette réunion ne dura pas, le commandant de la base ne donnant aucun signe de satisfaction pour cette découverte qui ne voulait pas dire grand-chose et il ne semblait pas pressé d’aller voir ce que ces coordonnées cachaient, chaque chose en son temps pouvait-on comprendre si on était un peu trop excité par l’inconnu.

« SG6, l’avenir très proche nous dira si ce bout de papier est vraiment utile mais en attendant j’ai d’autres chats à fouetter alors rompez… Ah Adjudant, pensez à mettre noir sur blanc ce que vous et vos équipiers avez déjà raconté de votre mission si tout cela était bien vrai car j’ai encore du mal à y croire »

C’était sans doute la crainte que les membres de SG6 n’aient rêvé tout cela qui laissait l’homme sceptique donc ce n’était pas le moment d’essayer de le convaincre alors qu’il venait de donner un ordre.

(hrp : voila mission terminée, vous pouvez encore répondre à ce message avant que le sujet ne soit fermé… Ouf avant le retour de Suzanne, je ne me ferai pas étriper ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Daving
Militaire
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Adjudant / 281
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Ven 27 Mai - 14:27

Il savait qu'ils étaient censé être à Jérusalem, mais voilà au moins Luc avait la preuve qu'il ne c'était pas retrouvé dans un monde parallèle. L'officier lui demanda à lui et à ses coéquipiers de baisser leurs armes, le suisse regarda autour de lui mise à part lui et le Jaffa, les autres étaient inoffensifs. L'adjudant obéit et donna l'ordre à Tara'c de faire de même, il posa le pistolet sur le sol et attendit que les soldats viennent le chercher.
Il avait eut le droit à la total, fouille corporel, interrogatoire, examens médicaux, de quoi voir s'il était bien ce qu'il prétendait être.

Après tous ces aller-retours entre les salles et que le personnel de la base jugeait qu'ils étaient bien les membres de SG6, ils furent convier dans le bureau du général. Luc ne l'avait que entre aperçut dans les couloirs de la base. Entré dans le bureau, il attendit avec son équipe que le général prenne la parole. Luc fit simplement le salue militaire en se présentant. Le chef de la base avait l'air sceptique au sujet de la mission et du fait que l'équipe se soit retrouvé dans la base sans raison.
On voyait bien que le gradé ne croyait pas l'histoire de son équipe et s'il commençait comme ça, il ne croirait personne dans cette base. Avec toute les équipes qui font et rencontrent des choses étranges, il était mal parti.


" À vos ordres mon général. "

Préférant ne rien rajouté, il salua le général et quitta la pièce que devait-il dire de plus à un homme qui n'avait pas l'air de les croire. Il ne voulait pas commencer à le convaincre et après ce recevoir un blâme parce qu'il n'obéit, soit disant, pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilde de l'Argentière
Scientifique
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 23/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Adjudant / 239
Age du personnage: 32/35

MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   Lun 30 Mai - 1:27

Opération motus et bouche cousue tant que tout n'était pas rentré dans l'ordre car aux vues de son état de colère, la petite baronne n'aurait pas arrangé les choses et elle le savait. Elle se soumit donc sans résister aux soldats et finit en cellule à ronger son frein, son humeur étant aussi noire que les pensées qu'elle nourrissait. Elle ne décrochait pas un mot sauf quand on lui posait une question et n'en lâchait pas un de plus que nécessaire ce qui quand on la connaissait un tout peu peu était assez surprenant.
Ses examens médicaux terminaux et relâchée, elle échoua avec les autres dans le bureau du général. il leur montra le contenu du parchemin, des coordonnées. a voir sa tête, les choses n'allaient pas à sa convenance... Il faudrait qu'il s'y fasse ou alors qu'il prenne sa retraite.
Au départ elle voulait défendre le projet d'une mission pour savoir de quoi il retournait avec ce parchemin et ce qu'avait dit la petite Eva. Si elle lui avait fait part de ce danger et donné les coordonnées c'était bien pour une raison et à voir ce qu'elle avait fait pour eux - le retour au SGC - elle était forcément de leur côté ou tout du moins une personne ayant bon fond. Aussi entendre parler "d'autres chats à fouetter" lui fit bouillir le sang.


"Général, avec tout le respect que je vous dois, négliger une telle opportunité de prévenir et potentiellement circonvenir une menace qualifiée de mortelle avec une telle légèreté relève au mieux de l'inconscience et au pire de l'irresponsabilité. Maintenant vous voudrez bien m'excuser mais je dois vérifier que les primates qui ont récupéré mon matériel ne l'ont pas mis en pièces!"

Sa voix laissait présager l'explosion d'une colère bien mal contenue depuis son retour, cela oscillait entre son timbre classique plutôt grave à un aigu presque strident. Ses yeux lançaient des éclairs, et heureusement ce n'était qu'au figuré. elle ne pouvait rien faire pour faire changer le patron du programme d'avis, mais rien ne l'empêchait de lui balancer à la figure ce qu'elle pensait. Ca personne n'avait pu l'en empêcher. La furie de poche sortie en claquant la porte, n'écoutant rien ni personne, les couloirs s'emplissant de ses récriminations en nippon qui si elles n'étaient pas compréhensibles ne laissaient aucun doute quand à la teneur générale du contenu.
Mathilde était furieuse et laissait libre cours à son ire, pas une bonne idée d'attirer son attention et donc ses foudres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission 080 - SG6   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission 080 - SG6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Reste du monde :: Reste du monde terrien-
Sauter vers: