La Porte des Etoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'ogre des marais .(Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'ogre des marais .(Libre)   Dim 24 Juil - 0:03

Ralph venait de se faire suer sang et eaux dans la salle d'entrainement à cogner comme un dégénéré sur son sac de sable avec ses gants de boxe .Il avait tellement transpiré qu'on l'aurait cru sorti de la piscine une fois sa séance de sport terminée .Mais bon , maintenant qu'il avait fait l'effort , il était venu le temps du réconfort , et l'une des choses qui réconfortait le plus Ralph hormis la compagnie féminine était manger .Vive le gras , le sucre , et les produits avec pleins de colorants .Tant pis pour le cholestérol ou le diabète .Aussi , le jeune militaire s'était installé à une table , et malgré qu'il soit 17h , il ingurgitait de grandes quantités de viandes grillée sous les yeux ébahis de ses camarades qui s'en croyaient pas leur yeux .Ils devaient sans aucun doute se dire comment un être normalement constitué pouvait à la fois mâchouiller un steak de deux kilos puis juste après dévorer sans se faire prier une montagne de frites de la taille de l’Everest .Bref , Ralph pouvait être aussi raffiné que goujat quand il s'y méttait , surtout quand il était affamé .
Revenir en haut Aller en bas
Jason Kawalsky
Militaire
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 21

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Caporal-chef / 93
Age du personnage: 37 ans

MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Dim 24 Juil - 1:21

Ce jour-là à la cafeteria, comme tous les Samedis, c’étaient le jour des frites et tout le monde allaient débarquer en même temps pour se goinfrer. Forte heureusement pour Jason, absolument pas envié par ces pommes de terre coupés et misent à cuir dans de l’huile, tout le monde arrivait généralement vers 19h00 ce qui n’empêchait pas les plus malins à venir bien avant.

Après avoir fait le doryphore sur son matelas toute la journée comme à son habite sauf quand Jenny trouvait le moyen de kidnapper son chef pour qu’il aide dans ses recherches, il était grand temps que le leader de SG7 aille faire son entraînement quotidien; avaler toutes les cochonneries de la cafeteria et surtout sa drogue de toujours; le café.

Arrivé à la cafeteria, comme à son habitude, Jason inspecta toute la salle, cette dernière était déjà bien remplie et ne parlons même pas de la queue pour aller chercher son assiette… C’est en faisant un long soupir et en marmonnant dans sa barbe qu’il n’avait pas rasé depuis deux jours que Kawalsky avança directement à la machine à café. De toute manière, si il avait fin, il y avait un McDo, ouvert vingt-quatre heures sur vingt-quatre, à trente bornes du SGC.

Une fois devant sa machine préférée, il remarqua que beaucoup de têtes étaient tourné dans une direction; celle d’une table où un type mangeait pour deux voir dix. Si c’était un pari idiot, s’en était vraiment un bon, même le vieux ne l’aurait pas fait. Dés que son café fut prêt, il se dirigea vers cette table.

Trop occupé à engloutir ce qu‘il avait dans son assiette, Ralph n’avait pas fait attention à l’arrivée de Jason, ce dernier n’arrivait toujours pas à croire que quelque un puisse manger ainsi dans une base militaire.


Bel appétit, soldat, on vous a engagé pour vider les frigos de la cafet’ ou pour aller tuer des parasites ? exprima Jason avec sa pointe d’humour bien à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Dim 24 Juil - 17:32

Ralph tourna les yeux vers le Caporal chef , un sourire aux levres .

Bah pour dire vrai Caporal chef , depuis que je suis tombé enceinte , on m'a signalé que je ne pouvais plus partir en mission , alors histoire de passer le temps et vu que je mange pour deux maintenant , je passe mon temps à la cafétéria ou j'essaye de battre de record du monde d'ingurgitation de frites .Je suis à peu prés certain d'entrer dans le livre des records , ça me fera au moins de quoi me vanter auprès de mes amis .


Ralph espérait que le ton de sa voix ne trahissait pas son ressentiment , son amertume et sa douleur .Être cloué à la base sans partir en mission en regardant les autres traverser la porte .C'était une souffrance permanente , une douleur cuisante au creux de son cœur .Il voulait l'action , il voulait l'aventure , il voulait l'inconnu , il voulait être l'égal des autres .
Fixant de ses yeux faussement rieurs le visage du caporal , il lui lança une petite pique .

Et bien Caporal , si vous voulez m'aidez à mettre sur la paille le budget cuisine de la base , je vous en prie , je suis à peu pres certain que je vaux mieux que vous pour ce qui est de battre le record de Obélix dans les douze travaux .
Revenir en haut Aller en bas
Jason Kawalsky
Militaire
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 21

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Caporal-chef / 93
Age du personnage: 37 ans

MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Dim 24 Juil - 18:27

Jason appréciait bien l’humour du Bleu, rare étaient les personnes qui en avait un dans cette base. Visiblement, partir sur d’autres planètes, tuer du Serpents, ça rendait les gens sérieux sauf ceux qui l’étaient de nature. Quoiqu’il en soit, le vieux accepta la proposition de Ralph en hochant la tête et en prenant place à la table.

Je vais me contenter de la machine à café personnellement, j’en ai grandement besoin. A force d’en boire, j’en suis devenu accroc.

Kawalsky avait beau réfléchir à toutes les têtes qu’il avait vu depuis 2 ans, mais il n’arrivait toujours pas à reconnaître le jeune qui se goinfrait en face de lui. Il ne connaissait que son nom, étant inscrit sur sa tenue. Curieux, il lança l’interrogatoire.

Dîtes-moi, Soldat Bayet, ça fait combien de temps que vous êtes au SGC ? Je ne vous avais jamais vu avant aujourd’hui…

Même avant le SGC, le caporal chef n’avait jamais vu cette tête aussi bien dans l’Armée de Terre que dans les Forces Spéciales. D’où le SGC avait-il recruté Ralph, c’était bien là la question qui intriguait le plus le patron de SG7.

Et je ne vous ai jamais croisé dans le 1er R.P.I.M.a. ni même dans l’Armée. Désolé pour toutes ces interrogations, mais savoir d’où vient la Bleusaille, ça peut servir surtout quand on est chef d’équipe car selon les provenances, on sait qui est plus approprié à certains ordres délicats, c’est tout du moins ce que j’ai ressenti avec ma première mission à la tête d’une équipe… Enfin, d’une petite armée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Dim 24 Juil - 20:32

Ralph accquiesca avec un signe de tête gracieux lorsque le caporal chef annonça son intention de se nourir de caféine .Il laissa son boss poser ses petites questions et inspira un grand coup avant d'y répondre .

Et bien pour être honnête Caporal chef , je ne suis arrivé que récemment , Je n'ai pas parlé avec grand monde , je passe le plus clair de mon temps comme vous le voyez soit à la cafétéria , soit à la bibliothèque , soit en salle de sport , soit dans mes quartiers .C'est surement pour celà que vous n'avez pas du me croiser , j'en suis désolé .Apres que vous ne m'ayez jamais croisé dans l'armée , je n'y vois rien de tres surprenant étant donné le nombre que nous sommes dans cette institution .J'étais soldat d'infanterie ou j'ai principalement servi en Afghanistan et en Cote d'Ivoire .Je me suis engagé à l'âge de 23 ans , c'est tard je le sais , j'avais abandonné mes études à l'université et mon boulot d'aide soignant parce que je sentais dans mes tripes que ça ne me convenait pas , et depuis mon incorporation , je n'ai pas regretté mon choix une seule seconde .


Ralph en avait dit beaucoup , tout en restant évasif .Il espérait que le caporal chef vu les paroles quelque peu profanes de Ralph ne chercherait pas à en apprendre davantage .Ralph n'aimait guère parler du passé , ou du moins , parler du passé avec pour objectif de dévoiler son jeu .Non .Si le caporal chef voulait savoir à qui il avait à faire , il devrait l'apprendre par lui même .
Revenir en haut Aller en bas
Jason Kawalsky
Militaire
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 21

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Caporal-chef / 93
Age du personnage: 37 ans

MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Dim 24 Juil - 21:57

Une chose était sûr, Ralph n’était pas du genre à s’étaler sur le passé mais ce qu’il avait dit sur sa carrière militaire suffisait à Jason. Ce dernier voulait juste voir d’où il débarquait, pas être en mesure de faire un exposé sur le soldat en face de lui.

Je vois… Un parcours pour le moins rapide dans l’armée si je peux comparer le mien au votre. Mais si vous avez été affecté au SGC, ça signifie que vous avez suffisamment d’expérience pour botter les fesses aux bestioles tout là-haut et je l'espère pour vous. Cela étant dit, par votre grossesse, je pense que vous avez voulu dire que n‘étiez pas encore partit en mission extra planétaire. Je me trompe ?

Se doutant bien de la réponse de Ralph, un sourire sadique se montrait sur le visage du vieux RAPAS. Aujourd’hui c’était décidé; il allait taquiné les gens, pour une fois qu’il était d’humeur, Jason voulait en profiter un maximum.

Si vous n'êtes pas encore partis, profitez-en, c'est un super boulot mais ça n'empêche pas qu'on peut tombé sur n'importe quoi une fois de l'autre côté du Vortex. Au début, on est excité comme tout; aller sur une autre planète en quelques secondes, ça peut donné une certaine adrénaline et j'espère pour vous que votre première mission ne se passerait pas comme la mienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Dim 24 Juil - 22:53

Ralph eut un léger sourire en écoutant les paroles du vieux briscard .Parler avec un vieux de la vieille , rien de mieux pour apprendre .Ralph se redressa légèrement sur sa chaise , l'air plus détendu et plus décontracté désormais .Il eut une idée de génie .Une idée dangereuse et risquée il est vrai , mais qui ferait merveille .Il valait le coup de prendre le risque rien que pour voir le résultat de la mixture au goût douteux que Ralph allait lancer à son interlocuteur .

Ah bon ! Racontez moi donc votre première fois , à mon avis , elle a pas du être si térrible .Apres tout , vous ne m'avez pas l'air de quelqu'un qui s'exite facilement .Mais bon , vous avez été une jeune bleusaille comme moi c'est vrai , et les premières fois sont toujours tellement exitantes qu'on en est affreusement maladroit .

Ralph avait laissé planer le ton de la moquerie accompagné du ton de la suggestion toute innocente .Son petit rôle de pervers qui se la raconte pas était un délice qui valait le coup rien que pour voir la tronche et la réaction de Kawalsky .Et tiens , prend ça dans ta face se dit Ralph , ça t'apprendra à me tendre de si jolies perches .Ca t'apprendra à dire ou du moins à sous entendre que je suis un leu et un inexpérimenté .Ralph avait prononcé ces paroles pour aussi tester la réaction de son camarade .Allait-il en rire ou le réprimander ?

Revenir en haut Aller en bas
Jason Kawalsky
Militaire
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 21

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Caporal-chef / 93
Age du personnage: 37 ans

MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Lun 25 Juil - 0:13

Ralph venait de demander à Jason de se remémorer sa première mission, celle qui voulait oublier par-dessus tout, celle qui l’avait marqué et pas qu’un peu. Mais pourquoi refuser cette demander, pourquoi cacher une vérité qui pourrait être la sienne dans les semaines à venir ? La tête baissée, les yeux fixant le liquide noir se trouvant dans sa tasse et débuta son récit, l’air triste. Il regrettait déjà d’avoir parler de ça.

Le 2 Février 2010, SG7, surnommé à ce temps-là « l’équipe foireuse », avait été briefé sur la mission numéro 52. Au départ, il fallait juste prendre contact avec un village où un savant menait des expériences sur des serpents. Nous y sommes allés tranquillou, limite les mains dans les poches tout du moins juste les quelques secondes dans le Vortex…
Quand nous sommes arrivé sur Place, on a été accueilli par un groupe de Jaffas morts. Un peu plus loin, un guide nous attendait pour aller au village. Nous l’avons suivi et franchement, le village, un véritable décors de film d’horreur, du sang, des organes, des morceaux de corps… Partout il n’y avait que ça. Puis nous nous sommes retrouvé dans ce laboratoire bordélique saccagé de partout. On a croisé le scientifique qui a dit que le symbiote s’était implanté dans un type qui a tué tout ce petit monde.

Nous avons été surpris dans le village par un groupe de Jaffas. Malgré nos différents, le menace parasitaires nous a fait rangé du même côté le temps de trouver ces cobayes car oui, ils étaient en fait plusieurs. Seulement, Jenny, l’archéologue de SG7 qui s’est avéré devenir « ma meilleure amie », si je puis m’exprimer comme un jeune, et surtout mon bras droit maintenant que je suis à la tête de l’équipe, s’est retrouvé face à l’une de ses monstruosité à la porte. Elle a tenté de l’empêcher de fuir à travers l’anneau mais… Quand nous sommes arrivé à la porte, il était trop tard, elle était tombé dans un profond comma et pendant des semaines, elle est resté dans son lit à l’infirmerie.

J’ai passé des nuits entières à rester éveillé près d’elle, tous les jours, je lui apportais des fleurs. Puis elle s’est réveillé, avec une perte de mémoire qui heureusement, n’a pas duré. Aujourd’hui, elle va bien mieux. Moi en revanche, je considère que c’est de ma faute si elle s’est retrouvé dans le coma car j’ai voulu poursuivre l’une de ses bêtes, laissant seule une femme qui n’arrive pas à tirer avec une arme de poing par peur. Depuis cette mission, c’est ma p’tite protégée et je ne laisserai personne lui faire de mal.

Voilà, ma première mission s’est déroulé ainsi.


Pour conclure, Jason se rapprocha le plus de Ralph jusqu’à pouvoir lui chuchoté doucement d’une façon presque terrifiante la fin de son histoire.

A présent, à chaque fois que je passe cette porte, et dieu sait combien fois je l’ai déjà passé après cela, une angoisse me retourne l’estomac, j’en suis à la limite de trembler, j’ai peur que ça recommence. Même si j’ai été entraîné à beaucoup de choses au 1er R.P.I.M.a., la torture sentimental n’a jamais été au programme et j’ai peur que tout cela recommence… Et quand je regarde Jenny, cette chère Archéologue qui n’avait rien demandé à personne sur cette maudite planète, je la revois inconsciente là-bas et dans cette infirmerie…

Mais le pire dans tout ça, c’est que cette sensation d’insécurité… d’angoisse constante, j’aime la ressentir, ça donne un piment à chaque mission que je fais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Lun 25 Juil - 13:41

L'ambiance légère qu'avait tenté d'instaurer le jeune militaire était partie en fumée aussi surement que des saucisses sur un barbecue .Ralph avait écouté l’histoire de Kawalsky avec une boule au ventre de plus en plus persistante à chaque mot de son vis à vis .Tout ça sentait tres mauvais se dit Ralph .Il allait en baver et en passer des nuits blanches .A la fin du discours de Kawalsky , Ralph , aussi tendu qu'un fil de corde à linge frissonna comme un singes des neiges pris d'un rhume des champs .

Heu

Ralph ne savait plus quoi dire .L'histoire de Kawalsky l'avait complétement pris de cours .Lui qui avait vanné le caporal chef sur sa première mission , voilà que le sort se retournait contre lui .Il se sentait désormais aussi gêné que si il avait été Elton John venu en string Léopard le jour de son adoublement par la reine .

Heu répéta Ralph

Il ne savait vraiment plus quoi dire .Il avait le corps tout engourdi , des jambes jusqu'à la langue .Un bourdonnement étrange résonnait dans le creux de son crane .Dis quelque chose d’intelligent abruti pensa Ralph .Vas y crétin que tu es .Ralph ne parvenait plus à réfléchir , le cerveau embrumé .Seule la térrible histoire de Kawalsky résonnait en lui .Il était passé du feu de l'humour , à la l'âge de glace en l'espace de 30 secondes .Comment diable pouvait-il tenter de rattraper le coup ? Le vase était cassé , il avait beau recoller les morceaux , la fissure et ses traces ne disparaitraient jamais elles .

Je crois que j'ai perdu une belle occasion de fermer ma grande gueule Caporal Chef .Veuillez accepter mes plus profondes et mes plus sinceres excuses .Celà ne se reproduira plus , je vous le jure sur mon honneur .

Allez , tentons le coup qui sait .Ca peut passer .Il a l'air aussi amical qu'un Tigre à dents de sabre qui n'a rien mangé depuis 1 semaine mais qui sait .En se rabaissant de son propre chef , il pouvait peut être éviter de s'en prendre une .
Revenir en haut Aller en bas
Jason Kawalsky
Militaire
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 21

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Caporal-chef / 93
Age du personnage: 37 ans

MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Lun 25 Juil - 14:44

Le vieux sentait que Ralph n’était pas bien après le récit de la mission 52, il ne savait plus quoi dire encore moins penser. Puis, la recrue s’excusa, c’était la réponse la plus banale dans ce cas présent, n’empêche que ça énervait bien Jason.

Ne vous excusez pas, Bleusaille, votre question était tout à fait légitime, c’est moi qui aurait du la fermer d’autant que j’aime parler de cette mission aux nouveaux arrivants, ça leur permet de voir ce qui pourrait les attendes et les faire réfléchir sur leur façon de s’y préparer à la base, en autre, je ni pas le fait que vous alliez à la salle d’entraînement, c’est tout à fait formidable, moi-même j’ai perdu le pli d’y aller. Mais le plus important dans votre préparation, qu’elle soit Physique ou Psychologique, c’est d’aller des vétérans, si je puis dire, du SGC. Par exemple, le major Strucker, c’est une femme formidable, un superbe sniper, logique, elle vient elle aussi du 1er R.P.I.M.a., c’est tout le contraire de moi par contre; Toujours à se sur rentrer, rares sont les vannes qu’elle vous sort… M’enfin, c’est toujours comme ça que je l’ai perçu mais ça n’empêche pas que j’aime bien cette dame.
Aussi, faîtes-vous de bonnes relations, ça peut aider. On aura beau dire que les Miliaires sont des brutes sans cœur, mais dans le fond, tout le monde sait que c’est faux, même le plus grand de tous les enfoirés que nous sommes nous, les faciles de la gâchette, avoir de bonnes relations quand on est à des milliers d’années lumières de chez soit, franchement, ça aide.

Au début j’étais comme vous; je restais à la cafet’, j’allais au stand de tir, à la salle d’entraînement mais jamais je ne discutais avec quelque un ma première véritable discute fut avec un ami, devenu pire ennemi pour avoir passé dans le camp Typhon, lorsque Jenny était dans son lit d’infirmerie. Puis, ce petit bout de femme aussi charmante que ravissante, nous sommes devenu de bons amis et maintenant, on est persuadé qu’il faut qu’on soit dans la même équipe pour faire un excellent boulot malgré mes pensés pour la 52 à chaque fois que je la vois.

Alors petit, un conseil de Papi Jason; Faîtes-vous de bonnes relations et parlez à des gens expérimentés pour prendre des conseils pour là-haut. Je n’ai pas eu la chance d’avoir tous ces conseils, j’ai appris à la dure donc évitez de gâchez cette chance. Compris, Gamin ?


Quand il était inspiré, Jason avait du mal à s’arrêter. Ralph pensait sans doute qu’il allait s’en prendre une. Eh bien dommage pour lui, Kawalsky n’était pas de cette avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Lun 25 Juil - 22:49

Ralph avait repris son sourire charmeur qu'il affectionnait d'utiliser quand il souhaitait garder ses pensées uniquement pour lui .Kawalsky avait envie de jouer les professeurs .Tant mieux , tant mieux .Ralph jouerai à l’élève attentif et soumis .Il en retirerais de l'expérience et de bons conseils , Kawalsky en retirerait un certain bien être et un égo regonflé à bloc .Ralph décida de commencer à avancer ses pions .

Je crois que le Papy Jason a bien raison .Et vu que vous êtes vous même un vieux de la vielle , vous n'auriez pas quelques conseils à donner à un bébé en couche culotte dans mon genre ?

Ralph avait porté son verre de coca à ses lèvres au moment ou il avait terminé sa phrase .Il fixait avec ses yeux au dessus de son verre le visage de Kawalsky .Pour un peu , il aurait eut l'air tout à fait innocent , mais Ralph savait que le briscard portaunaute ne s'y laisserait pas prendre .

A dire vrai , au début , j'ai essayé d'organiser des partis de poker avec des types de la base , mais on m'a fait comprendre , ou en tout cas insinué que ce n'était pas une tres bonne idée .Je n'étais pas vraiment de cet avis , mais jouer au poker tout seul n'était pas une option donc , tant pis .En ce qui concerne la porte , je pense que les premiers expérimentateurs d'un objet commettent forcément des erreurs .C'est comme ça qu'on progresse , c'est comme ça que des protocoles de sécurité sont constamment modifiés , c'est comme ça que l'on apprend à anticiper .Ce sont les règles pour tous .On est obligé d'avancer dans le noir , à chaque fois qu'on trébuche , cela permet d'éclairer un peu plus le tunnel .Le tunnel n'a malheureusement pas de fin , mais il y'a des moments ou il est plus éclairé que d'autres .Ce sont ces moments là dont il faut profiter .L'homme a acquis la maitrise du feu il y'a des milliers d'années , pourtant même de nos jours , avec toute notre technologie , nous avons encore des incendies d'origine accidentelle .Il y'a et il y'aura toujours des choses qui échapperont à notre contrôle .L'accepter , c'est à mon avis s'autoriser à vivre sa vie telle qu'elle mérité d'être vécue : A fond , et sans trop se poser de questions .

Ralph se tut , conscient d'avoir eut l'air d'un vague philosophe philanthrope en pleine dissertation orale devant un jury pour son épreuve du baccalauréat .On était pas ici pour trouver un sens à la vie ou à telle ou telle chose .On étais ici pour défendre la terre et enrichir militairement , technologiquement et culturellement notre planète .Il parlait parfois trop , et se laissait emporter parfois plus que de raison dans ses pensées , sans doute du à ses études littéraires . Ralph préféra garder ses yeux fixés sur son verre à moitié plein , fuyant , du moins il supposait le regard , soit amusé , soit surpris de Kawalsky .
Revenir en haut Aller en bas
Jason Kawalsky
Militaire
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 21

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Caporal-chef / 93
Age du personnage: 37 ans

MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Lun 25 Juil - 23:16

Kawalsky avait devant lui un semi philosophe, ce genre de types lui donnait mal à la tête, presque autant que les scientifiques, c’est bien pour ça qu’il les évitait. N’empêche qu’il y avait une part de vrai dans ce que racontait le nouveau, mais aussi du faux et ça, Jason ne pouvait pas laisser passer. En tant que Forces Spéciales, les erreurs devaient lui être inconnu, ce qui hélas n’était pas le cas pour l’Ancien. Une fois que Ralph eut terminé sa leçon d‘historie sur l‘Humanité, le vieux le reprit calmement.

Oui et non, au SGC, les erreurs sont franchement à éviter car là-haut, on a pas déclenché un incendie, mais une guerre. Une guerre qui, pour le moment, n’est pas encore arrivé chez nous. Aussi peu que nous par rapport aux parasites, on a toujours réussi à contrer leur plans, mais pour combien de temps encore ? Quand ils arriveront sur l’orbite Terrienne, nos missiles, nos têtes nucléaires, rien ne sera assez puissant pour détruire leur flotte. Or, quand les Ha’Tak nous bombarderont, il ne restera plus rien. Et quand les Jaffas débarqueront pour détruire le SGC, nous serons tous là, à ne faire qu’empêcher l’inévitable; la mort. Tant que nous n’aurons pas une puissance de feu suffisante pour rayer de la carte leur vaisseaux, nous serons en danger. Nous avons fait l’erreur de déclarer une guerre que pour le moment est quasiment impossible à gagner. Il faut vivre avec ça, certes et je dois avoué qu’on a, selon moi, une chance de gagner. Nous nous faisons des alliées dans l’espace. Mais si les Goa’ commencent à préparer leur attaque contre la Terre…

Jason s’arrêta pour prendre une gorgé de café avant de conclure.

… Je donne pas cher notre peau. Beaucoup de personnes sont de conscient de ça et à première vue, on ne le croirait pas. On a apprit à faire avec et c’est plus ça que l’exploration en elle-même qui nous pousse à trouver de nouvelles technologies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Mar 26 Juil - 0:15

Okay , Ralph avait été briefé , il connaissait les risques .Mais il n'était pas d'accord avec l'avis de Kawalsky .Selon lui , traverser la porte avec pour unique pensée , de trouver des armes , ou tout du moins de quoi faire sauter un vaisseau n'était pas une bonne manière de se faire des amis ou d'apprendre de nouvelles choses .A dire vrai , l'deal serait la solution pacifique .Faire un lavage de cerveau aux serpents et les rendre aussi dociles que des agneaux , rendre la terre invisible et donc incartable sur l'immense réseau galactique était aussi une bonne idée .Il n'envisageait pas l'affrontement en se disant : est ce que j'ai de quoi faire sauter le vaisseau adverse , mais plutôt : est ce que je peux éviter , tromper , ou faire en sorte que mon adversaire renonce au combat ? Quand à ces serpents lumineux , Ralph n'en avait guère peur , ils étaient comme autant de mygales dans un bocal se bouffants les uns les autres .C'est la tactique du prédateur , ou comme il aimait le voir : la tactique des Sith .Il y'a le maitre et l'apprenti .Le maitre représente le pouvoir et l'apprenti convoite le pouvoir .L'apprenti est l'assurance de voir les pouvoirs du maitre perdurer , voilà pourquoi le maitre est à chaque fois obligé d'en prendre un tout en sachant qu'il finira par se faire tuer par ce dernier .C'est le même exemple que certaines mère araignées qui apres avoir donné naissance à leurs petits acceptent de se faire dévorer par leurs progénitures .De même que le mâle de la mante religieuse , qui accepte toujours de venir s'accoupler pour le bien de sa descendance tout en sachant qu'il se fera dévorer .Le système féodal des serpents lumineux basé sur les seigneurs qui servent des seigneurs qui eux mêmes servent des seigneurs .Avec leur arrogance , leur soif de pouvoir et leur envie d'auto satisfaction , il est inévitable qu'ils finiraient toujours par s'entretuer .Jamais ils ne seraient assez idiots pour s'entretuer totalement , mais cependant , leurs caractères de cochons leur ferait toujours défaut .C'était le talon d’Achille sur lequel il ferait bon d'appuyer si l'on souhaitait les asticoter comme on asticote une ruche remplies de guêpes .Si l'on souhaitait faire agir un serpent à sonnette comme il aimait à les appeler , il suffisait de semer , soit la convoitise en l'en joignant à tuer son boss , soit à le faire douter en insinuant que l'un de ses ennemis lui a fait tel ou tel coups bas .Bref , aussi facile à manipuler que des enfants de 4 ans .Perdu dans ses pensées , Ralph releva les yeux vers Kawalsky .

Bof , le jour ou les serpents à rayonx X débarqueront , je suis certain qu'on aura largement de quoi leur répondre .Au contraire de ces têtes de serpents , nous ne volons pas la technologie , nous ne sommes ni violents , ni conquérants .Nous représentons l'espoir dans la galaxie .Pour le moment , nous sommes peut être inférieurs sur le plan de l'armement et de la technologie , mais je ne pense pas que ça durera éternellement .De ce que je sais , les têtes de serpents ont oppressé pratiquement tous les peuples de la galaxie .Ce qui fait que nous ne seront jamais à cours d'alliés ou tout du moins de peuples ravis d'avoir une occasion de se débarrasser de nos amis aux yeux qui brillent .Je sais que ça va vous paraitre un peu fort , mais on est un peu comme l'alliance rebelle dans star wars , en train de combattre le méchant empire galactique .Nos amis aux yeux qui clignent règnent par la peur et l'oppression , nous , nous vivons par le commerce et les échanges culturels .Nous avançons moins vite , mais nous sommes certains de durer plus longtemps et d'avoir des alliés qui ne nous poignarderont pas dans le dos .Bref , autant rester positif dan ce genre de situation .Nous ne sommes pas parfaits , oui on fait des erreurs , mais au moins , je pense qu'on peut se regarder dans une glace chaque matin , et c'est à mon avis ce qui fait toute la différence entre ce qui est fait pour durer et ce qui est fait pour ne pas durer .

Ralph termina sa petite tirade , qui il fallait l'avouer , n'était pas parfaite , et n'importe qui pouvait la démolir en 5 secondes , mais il aimait bien cette façon de voir .Le jeune militaire attrapa une de ses fritte à la grignota tranquillement .Il était évident que lui et Kawalsky ne partageaient pas la même vison du monde .Mais peu importait .C'était l'occasion de voir ce que le vieux briscard trouvait à redire sur sa petite tirade , mais survivrait-il à une discution qui risquait de s’éterniser des heures ?
Revenir en haut Aller en bas
Jason Kawalsky
Militaire
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 21

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Caporal-chef / 93
Age du personnage: 37 ans

MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Mar 26 Juil - 22:32

Il fallait le dire, le Bleu voulait défendre s façon de pensé, mais comme tout nouveau, il ne connaissait pas les serpents. Dés le début du pavé de Bayet, Jason avait de quoi enrayer une bonne partie des arguments dits par Ralph mais par simple formule de politesse, le vieux attendit sagement que le jeune termine. Ne voulant pas aller trop vite, Kawalsky prit le temps de réfléchir quelques secondes après le discours de son voisin d’en face.

Les Goa’ ne recherchent pas les technologies, ils veulent asservir tout le monde. Je ne crois pas avoir lu un seul rapport indiquant un peuple technologiquement avancé et pour cause, les parasites détruisent les peuples trop avancés pour ne pas qu’il y est de risques de rébellion. Et nous la technologie, m’a dernière mission consistait à défendre un peuple contre Hathor pour obtenir les plans d’un Générateur au Naquadah et pour quoi faire ? Pour se faire des armes de défenses contre ces bestioles et même des armes en règles générales je pari. Seulement nous avons notre façon à nous de prendre la technologie. Tous les peuples oppressés, ok, il y en a beaucoup mais au moins la moitié d’entre eux vous un culte au serpents, les Dieux comme ils les appellent. Ça fait des millénaires que ça dure comme ça. En quelques années, on ne pourra pas effacer tout ça de la tête de tous les peuples de la galaxie et n’oublions que quand nous tuons un serpents, dix viennent le remplacer.

Il fut un temps ou nous valions pas mieux que les Goa’, nous avions aussi des esclaves, encore aujourd’hui il y a des guerres partout dans le monde. Nous avons commit des actes que l’on pourrait comparer à ceux des Parasites. Dois-je vous rappeler qu’un salopard à tuer des milliards de gens pendant la seconde Guerre Mondiale juste parce qu’ils n’étaient pas blond, qu’ils n’avaient les yeux bleus et qu’ils avaient une religion autres que la sienne ? Dois-je vous rappeler que durant le siècle dernier, nos scientifiques ont trouvé le moyen de rasé au moins cent kilomètres carrés grâce à une seule bombe ? Dois-je vous rappelez que ce même type de bombe a été utilisé contre les Japonais en 45 ? Chaque jours, nous concevons de nouvelles armes qui commencent sérieusement à me faire flipper. Le siècle dernier, le Char Renault était une grande avancée. Regardez aujourd’hui dans quel monde nous sommes. J’ai certes servi à rendre ce monde ainsi, parce que j’ai versé du sang humain sur cette planète pour un idéal. Mais avec du recul, tout Homme prenant une arme est capable de ressembler aux parasites qu’on dit comme étant de véritable monstres. Certes, nous avons mûrit et je considère que mon camp est le meilleur, mais ça n’empêche pas qu’il y à peine quatre cent ans, la Terre était gouverné par des monstres aussi impitoyable que ceux qui gouvernent la galaxie depuis des millénaires.

Mettez-vous ça dans le crâne, Gamin, les Terriens ont un jour été des monstres. C’est peut être le passé tout ça mais nous n’avons pas été si différent d’eux.


Il y avait du vrai et du faux mais Jason marquait quand même quelques points dans tout ça. Restait à voir si le Bleu était d’accord.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaElla Strucker
Militaire
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 34

Dossier du personnel
Equipe: SG1/Leader
Grade / Niveau: Major / 474
Age du personnage: 29 ans

MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Mer 27 Juil - 20:12

[Hrp : Bon je viens me taper l'incruste avec vous je m'ennuie]

Comme tout les jours avant le déjeuner MickaËlla avait passé quatre bonnes heures en salle de tir à faire des cartons avec les différentes armes en dotation au SGC.Elle était un tireur d'élite et passait son temps à maintenir son niveau d'excellence qui était proche de la perfection et qui pouvait que difficilement être égalé.Alors pour ce qui était de le surpasser il y avait bien peu de gens sur terre de faire mieux qu'elle une arme à feu entre les mains.Et c'était parce qu'en autre tout les jours, que se soit un dimanche ou un jour férié, elle passait au moins quatre heure à brûler de la poudre.Seul exception le 14 juillet, noël, les deux armistices, et le peu de permission qu'elle prenait chaque année.Autant dire que cela ne s'élevait pas à plus de trois semaines par an le tout cumulé.Une fois son entrainement terminé elle repassa par ces quartiers pour y prendre la deuxième de sa journée qui était loin d'être fini pour le bourreau de travail qu'était MickaËlla.

D'ailleurs alors qu'elle se dirigeait vers le mess pour se restaurer ce qu'elle méritait bien après les efforts fournis de la matinée, elle étudiait des diagrammes et tout un tas de donnés sur un tablette informatique.A la voire ainsi on aurait pu facilement la prendre pour l'une des tête d'ampoules du SGC mais c'était loin d'être le cas.Tout à son étude elle rentra au Mess sans faire attention aux gens qui l'entourait et se servit plus que copieusement avant d'en fin chercher un endroit ou s'asseoir.Elle remarqua une place à côté de Kawalsky.Un ancien Rapas tout comme elle.Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas pris le temps de passer un peu de temps avec ce dernier.Elle se dirigea donc vers sa table et pu constater qu'il n'était pas seul.Un nouveau venu dans le programme porte des étoiles.Ralph Bayet si elle se souvenait bien.Pas bien difficile quand on savait que le nombre de recrues était assez faibles et surtout MickaËlla aimait biens e tenir informer des la constitution des équipes juste au cas ou.

Sans préambule MickaËlla s'installa sans demander la permission à qui que soit.Le petit nouveau ne pouvait voire que ces galons de Major et le nom de Strucker sur la bande patronyme.Son béret amarante avec l'insigne des parachutistes d'infanterie de marine était soigneusement rangé dans son treillis.Elle posa la tablette devant elle sans vraiment la quitter des yeux.Jason qui avait du voire son lot de tireur d'élite chez les rapas reconnut sans peine des données balistiques de fusils et de munitions.A première vue il devait s'agir de fusils d'assauts ou de fusils de précision.Sans même se présenter ou dire bonjour MickaËlla rentra dans le vif du sujet sur le champs.

"Alors kawalsky encore entrain de râler?Faites gaffe avec l'âge ça ne s'arrange pas."

Le ton qu'elle avait mis dans ce qu'elle avait dis pouvait ne sembler pas très avenant mais pour qui connaissait MickaËlla cela voulait dire qu'elle était particulièrement de bonne humeur aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Mer 27 Juil - 22:27

Ralph le sentait , la discution allait s’éterniser .Aucun des deux ne pourrait convaincre l'autre , chacun trouvant des contre exemples ou des failles dans l'argumentation de l'autre .Il préféra reporter son verre à ses lèvres évitant ainsi pour un temps de répondre à Kawalsky .

Les Goauld recherchent l'asservissement , et pour obtenir la soumission , ils ont besoin du pouvoir , et ils ne peuvent obtenir ce pouvoir que par la technologie .Conclusion , les Goauld recherchent la technologie .
La moitié des peuples de la galaxie vénèrent les faux dieux , et alors ! Ils suffit de leur ouvrir les yeux , un rien , leur enlever le bandeau qui couvre leurs prunelles .Et alors , il feront des alliés sans pitié et sans faille .Quand l'un des serpents tombe , dix se jettent sur son cadavre pres à se déchirer son empire , soit , mais l'empire sera dix fois moins puissant , moins organisé , et moins structuré .Plus aisé de forcer dix chiens enragés à se combattre les uns les autres que de lutter contre un seul chien enragé .
Quand à notre ressemblance avec les parasites , elle était certes bien réelle , mais c'était du passé .Il y'aura toujours des êtres mauvais peu importe les espèces .Le mal est ce qui enseigne le bien , et le bien est la raison d'être du mal .Qu'est ce qu'on se ferait chier si il n'y avais pas le mal dans l'univers .C'était cruel de raisonner ainsi , mais c'était la pure réalité dans le grand ordre de l'univers .Le bien ne peut coexister sans le mal .Aussi surement que la formule de l'eau est H2O , l’hydrogène ne peut donner de l'eau que si il est associé à l’oxygène .La loi est la même pour le bien et le mal .Ils ne sont rien l'un sans l'autre .


Mais Ralph n'eut pas le temps de mettre plus avant ses pensées en paroles , car un Major venait d'apparaitre .Ralph avait aussitôt salué la gradé sans osé intérrompre la jeune femme qui s'était adréssé à Kawalsky d'un ton qui notait sans ambiguïté leur franche camaraderie .Ralph posa son verre sur la table un leger sourire aux levres .Il aimerait bien voir une conversation entre deux gradés , mais il espérait aussi que ces deux làs ne s'amuseraient pas à le prendre en sandwich et à s'amuser à ses depents .
Revenir en haut Aller en bas
Jason Kawalsky
Militaire
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 21

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Caporal-chef / 93
Age du personnage: 37 ans

MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Mer 27 Juil - 22:45

Jason pensait pouvoir placer un autre argument avant que Ralph prenne la parole. Pas de chance, pour le vieux, car quand il alla en placer une, une voix, qui reconnaissait sans aucun problème, vint l’interrompre. Sans tourner le regard, il su qui venait une nouvelle fois de taquiner le bon vieux Kawalsky. Qu’une seule personne au SGC parlait ainsi et avait surtout le culot de rentrer dans une conversation sans y être invité; MickaËlla. Comme tout bon soldat, Ralph salua son supérieur. Tandis que Jason, le sourire au lèvre et ayant perdu les bonnes habitudes d’une militaires digne de ce nom, se contenta de répondre, faisant vaguement le salut militaire. Comme si l‘histoire avec Hartman ne lui avait pas suffit.

Ah Patron ! Pas du tout, je ne râlais pas, nous parlions calmement des serpents de l‘espace, de la guerre des étoiles, etc.. Soldat Bayet, je vous présent le Major Strucker, je vous en ai vaguement parlé avant, vous vous souvenez ? C’est-elle qui vient du 1er R.P.I.M.a..

Même si à chaque fois où MickaËlla était présente, Jason se prenait ou une claque derrière la tête ou se faisait remonter les bretelles, le leader SG ne pouvait pas dire qu’il n’appréciait pas sa supérieure. Bien au contraire, c’était un modèle pour lui. Dommage que Jason soit trop feignant et limite insubordonné, tout ce que n’était pas sa « patronne ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaElla Strucker
Militaire
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 34

Dossier du personnel
Equipe: SG1/Leader
Grade / Niveau: Major / 474
Age du personnage: 29 ans

MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Jeu 28 Juil - 2:16

Le nouveau salua MickaËlla avec le respect du à son grade et c'était une bonne chose pour ce dernier qui ne connaissait pas encore la jeune femme.Contrairement à Jason qui était l'une des rares personnes à pouvoir la saluer si négligemment.MickaËlla se tourna vers ce dernier quand elle l'entendit prononcer le "c'est elle".Instinctivement son regard s'était fait plus dure répondant aux mots de Jason comme si il s'était s'agis d'une insulte.Mais une fraction de seconde plus tard elle remarqua quelque chose qui lui deplaisait fortement.Jason portait une petite barbe de deux jours.Sachant qu'on était samedi cela voulait dire que durant la semaine le Rapas avait fait relâche sur la présentation.Ce qui était permis aux autres ne leur étaient pas permis à eux.La recommandation au légionnaire romain.Jason était un rapas lui aussi, elle tolérait certaine chose mais se montrait bien plus exigeante sur d'autres.Entre autre un rasage de près et une tenue impeccable.Elle reporta son attention sur sa tablette et avant de commencer à entamer son repas elle rappela à l'ordre Jason.

"Vous vous êtes fâchés avec votre rasoir Kawalsky?Parce que si je me souviens bien il n'y a pas de pionniers au SGC.Et bien évidemment ça veut dire que vous avez pas branlè grand chose depuis que vous êtes revenu de mission.Vaudrait mieux vous secouer avant que ça moi qui le fasse."

MickaËlla avait été on ne peut plus sympathique avec Jason.Enfin ça selon les habitudes de faire du major Strucker qui aurait pu traîné le mal rasé par la joue contrevenante jusqu'au lavabo le plus proche pour le raser avec son propre couteau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Jeu 28 Juil - 3:20

Ralph nota que Kawalsky avait eut la délicatesse de le presenter au major .Excellente initiative .Ralph n'aurait surement pas pris les devants pour une telle formalité .Il étouffa un rire dans son verre de coca quand le major rabroua de façon tres rigolote Kawalsky .Kawalsky , un vieux briscard comme lui , traité comme un bébé de 5 ans .Ralph éspérait que son rire étouffé par un bruit de succion semblable celui qu'on fait en buvant avec une paille passerait inaperçu .Pas la peine que la miss maman est ce que je suis propre tourne son venin malfaisant sur lui .De ce qu'il savait , il était propre et bien rasé .Peut être que le repas qu'il avait fait precedement avait laissé quelques taches de graisse sur son uniforme voire au coins de ses levres .Si c'était le cas , il pouvait prier le ciel de ne pas avoir à nettoyer les chiottes des enfers (cercle des constipés et des accro aux laxatifs).Si tel était le cas , il aurait à supporter de ravissants petits surnoms , tel il s'en doutait : Le chiotteur , le soldat senteur lavande , la cuvette mal lavée .Bref , ce genre de corvée vous marquait à vis , surtout si c'était une punition publique .Enfin , Ralph tenta le tout pour le tout .

Navré de vous intérrompre Major , mais le caporal chef Kawalsky était en train de me narrer les exploits plus que fameux des equipes SG de la base .Si je veux un jour devenir aussi bon que vous même ou que le caporal Chef Kawalsky , il est normal que j'en apprenne le plus possible sur ce que j'ai manqué ces dernieres années .Que diriez vous de raconter vos exploits de vous même et de votre équipe ? Celà serait bénéfique pour tout le monde present à cette table .Qu'en dites vous ?

Bon , soit elle te casse en deux , soit elle marche et l'affaire est sauve , soit elle se marre et elle t'en colle une .Soit elle te traite de sale fayot completement gaga et elle t'envoie nettoyer les chiottes avec la langue .Soit elle declare que tu n'avais pas à l'intérrompre pour rien et elle te met à la plonge pour le reste de la journée .Bref , Ralph envisageait une multitude de possibilité .Avait il poussé le bouchon un peu trop loin e cherchant à detourner la conversation ? Il connaitrait sans doute la reponse dans les secondes à venir .
Revenir en haut Aller en bas
Jason Kawalsky
Militaire
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 21

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Caporal-chef / 93
Age du personnage: 37 ans

MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Jeu 28 Juil - 4:13

Comme à chaque fois, MickaËlla prit un malin plaisir à engueuler le vieux. Après tout ce temps, Jason en avait prit l’habitude et avait juste envie de dire « Oui M’man ! », si le major avait son fusil à chaque fois où elle croisait Kawalsky, ce dernier serait déjà mort depuis deux ans, il n’aurait jamais passé la porte des étoiles. Le caporal-chef prit en compte le fait que la Bleusaille explosa de rire, difficile de le cacher quand quelqu'un se trouve en face d’autant qu’avec les années, Jason avait su développer son ouïe et les dix sur dix à chaque œil était largement acquit, dommage pour la recrue. Mais avant de se venger, le vieux devait faire face au Major et même si il arrivait à sortir un argument en béton armé, MickaËlla trouverait le moyen de le détruire en quelques fractions de secondes. A vrai dire, ça le désespérait de voir qu‘il n‘était pas fichu de se comporter comme un adulte digne de ce nom mais dans un sens, il aimait ça, un adolescent dans un corps de vieux croûton bientôt bon pour la retraite, ça l‘aidait à garder le moral. Ayant stupidement oublié de se raser, Kawalsky voulait se faire petit, se faire oublier un petit moment, il avait suffisamment affronter MickaËlla pour aujourd’hui. D‘un air exaspérer, il répondit à son supérieur.

Oui Major, à vos ordres…

Puis, le fil de la discussion reprit son droit chemin. Ralph fit son moment de petit lèche-botte. « Caporal Chef Kawalsky », qu’est-ce que ça pouvait bien énervé Jason qu’on l’appelle comme ça. Au moment ou Ralph prononça ses mots, le vieux se releva au quart de tour, soupirant au passage en levant les yeux aux ciels, tout du moins le plafond gris qui servait de ciel toute l’année. Attendant son tour de parole, le caporal-chef coupa volontairement, une nouvelle fois, son supérieur pour mettre les choses aux clairs sans rien changer dans sa façon de parler.

Pas pitié, Bleusaille, mon nom, c’est Kawalsky, pas Caporal-Chef Kawalsky. Alors ou c’est Kawalsky, voir Jason mais ça, quand on se connaîtra un peu mieux… Ou c’est rien. Ne gaspillez pas votre salive à dire mon grade, vous l’avez suffisamment fait à baver sur la table quand vous avez manqué de vous étouffez il y a peu avec votre coca. Ok, je suis votre supérieur, patati, patata, mais pas de beaucoup et j’en ai franchement marre d’entendre mon grade au moins dix fois par jours, après vingt-deux ans dans l’armée, comprenez que j’ai appris à retenir mon grade. Mais le faites juste avec moi, ça vous épargnera de mauvaise surprise. Faîtes-le et j’arrêterai de vous emmerder sur votre âge, votre grade et le reste. Merci. Excusez-moi Major, mais je mets un point d’honneur là-dessus.

C’était dit, soulagé, il reprit sa bonne place et ouvrit grands les oreilles pour écouter les « exploits », si on peut utiliser ce terme si faible pour MickaËlla, durant sa carrière au SGC. Là, il était clair que le nouveau allait être épaté par les performances de la jeune femme assise à côté de lui. Un sourire presque sadique commençait à s’installer sur le visage de Jason, Ralph pensait avoir tout entendu avec le vieux, il allait être surpris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaElla Strucker
Militaire
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 34

Dossier du personnel
Equipe: SG1/Leader
Grade / Niveau: Major / 474
Age du personnage: 29 ans

MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Jeu 28 Juil - 15:52

Le nouveau se mit à pouffer de rire dans son coca interrompant une MickaËlla dans son son diner et dans l'étude des données sur sa tablette informatique.Sans perdre une seconde elle reporta sur ce dernier son regard glacial si coutumier pour la plupart des gens travaillant au SGC.De quels droit ce merdeux se permettait de rire d'un rapas?A ces yeux une insulte à un régiment qu'il lui était si chère, et qui était digne du lèse majesté d'antan.Toutefois contrairement à son habitude elle ne tança pas le malheureux.Non pas parce qu'elle pensait qu'il ne le méritait pas mais parce qu'elle avait pris la décision de changer quelques une de ces mauvaises habitudes.Depuis qu'elle était le leader de sa propre équipe elle avait pris conscience qu'elle devait changer de comportement, sans parler du groupe de combat qu'elle avait sur l'assaut à bord des deux vaisseaux mère goa'ulds.Si elle continuait son ascension sur ce rythme un jour elle deviendrait officier et ses responsabilités au sein du SGC n'en serait qu'accrue.Elle ne pouvait pas et ne devait pas se comporter de la même manière que lorsqu'elle était le second de Rakel.Désormais cette dernière était son égal et bientôt cela serait le cas de Laurent.

Le nouveau voulait en savoir plus sur les missions des équipes SG ce qui en soit était une bonne chose.Mais dans son souvenir cela faisait déjà un petit moment que le bizut était arrivé et ce dernier n'avait apparemment pas pris le temps de lire les rapports de mission.A moins bien sur que cela ne soit que pour ce faire bien voire auprès de deux leader d'unité SG.Les deux étaient possible au SGC et elle préférait la deuxième solution même si elle n'avait pas une grande passion pour les suces boules.Quand à Kawalsky comme à son habitude un rappel à l'ordre lui avait fait le plus grand bien et elle ne doutait que durant les prochaines semaines il ne raterait l'immanquable rituel du rasage matinal.Il fallait dire que sans encadrement les soldats de tout poils avaient tendance à se relâcher.Depuis le départ MickaËlla s'était retrouvé dans une posture qu'il lui avait permis de ne pas rentrer dans ce cercle vicieux et son excellence opérationnel restait au sommet de ce qui était faisable.Elle avait un peu perdu dans le tir longue distance avec son fusil antimatériel mais elle avait gagné sur d'autre point plus important pour un équipier et un leader d'une équipe SG.Alors qu'elle continuait d'étudier sa tablette elle répondit au soldat Bayet sans haine ou passion.

"Il me semble que cela fait un petit moment que vous êtes dans les murs de cette base vous auriez déjà du prendre la peine de lire les rapports de mission.Vous n'avez jamais appartenu à une unité des forces spéciales il me semble.Mais sachez que pour appartenir à ce cercle fermé tout comme pour être un bon équipier SG il faut un plus qu'être un bon biffin.Votre culture général est aussi importante que votre aptitude au tir, et la plupart du temps vous n'aurez pas à faire usage de votre arme de la manière dont vous avez pu l'apprendre dans la régulière.Va falloir faire marcher vos méninges être capable de seconder un archèologue, un scientifique, ou un médecin.Vous êtes là parce que vous êtes sencé avoir les tripes pour.Il va falloir constamment vous adapter, et apprendre.Le savoir est une arme précieuse.Par exemple si vous aviez lu les rapports de mission vous auriez pu poser des questions précises concrètes et interressantes sur des missions, certains de nos ennemis ou créatures rencontrés.Si demain on devait partir en mission sur le champs pour venir en aide au peuple de la planète P8Y9586 appelé aussi Hainar parce que ces derniers ont été dévalisé par des hommes d'Hégémonie.Ou que Basteth nous demande notre aide pour une négociation avec les furlings.Et bien vous n'aurez aucun idée de là ou vous allez mettre les pieds.Cramer de la poudre, et taper dans sac c'est bien mais cela n'est pas suffisant pour être opérationel au SGC."

MickaËlla n'avait pas répondu à la question de Ralph et avait continué à étudier sa tablette tout en parlant.Elle avait même eu le temps de passer sur d'autre graphique comparateur.En ce moment même elle avait plus l'air d'une bureaucrate que d'un tireur d'élite d'exception, ou d'un soldat surentrainé et pourtant c'était bien le cas.Ce samedi avait été une petite journée pour MickaËlla elle n'avait fait que 20 kilomètres de footing, 04H00 d'exercice au tir et 04H00 de conduite sportive.Une bagatelle pour cette fondue de l'exercice.Elle commença son repas en prenant des petites bouchées qu'elle prenait le temps de mâcher de manière à pouvoir mieux assimiler la nourriture.Tout ce qu'elle faisait été minutieusement réfléchis et de prime abords Ralph pouvait penser qu'elle était loin d'être une excentrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Jeu 28 Juil - 21:44

Ralph prit sur lui pour ne pas s’enfuir à toute jambes devant le regard du major .Lui qui avait toujours eut la phobie des requins , il trouvait en ce moment que les yeux de MickaElla Strucker semblaient étrangement squalesques .Mais finalement , le major ne lui donna pas la fessée .Ralph en fut surpris étant donné la glace qu'il y avait dans les deux fentes qui servaient d'orbites à la jeune femme .Le major semblait le diminuer , le considérer comme inférieur du fait qu'il ne sortait pas des forces spéciales mais tout simplement de l'infanterie tout ce qu'il y a de plus banal .Elle s'evertua alors à lui donner une jolie petite leçon enrobée dans un joli papier cadeau plastique rose bonbon .Son ton de prof ayant ses regles tout en ayant arretté de fumer était tout ce qu'il y avait de frustrant .

Ralph avait évalué la situation .Il fallait mieux la jouer profil bas .Le jeune soldat savait que malgré son orgueil blessé .La jeune femme avait probablement raison .Il avait eut tort de rire de Kawalsky , même si ce n'était pas méchant .Il avait lu certains rapports de missions mais pas tous , mais le fait de considérer selon le major qu'un bon soldat se devait d'atteindre toujours l'excellence était une preuve qu'en mission , le major était quelqu'un sur qui on pouvait compter , et dans ce cas , elle allait voir que Ralph avait du caractère lui aussi , qu'il aurait surement réussi si il était passé par les forces spéciales parce qu'il avait lui aussi de l'estomac .

Et bien à dire vrai Major , je dois avouer à ma grande honte ne pas avoir lu l'intégralité des rapports de missions des équipes de la base , néanmoins , j'en savais suffisamment pour tenir une discution avec Kawalsky à propos de nos amis serpents aux yeux lumineux .En ce qui concerne mes tripes , je peux vous assurer qu'elles sont bien là et prêtes à servir .J'ai beau ne pas avoir servi dans les forces spéciales , je suis bel et bien un militaire , et je sais me comporter en tant que tel lors d'une opération extérieure .Je ne pense pas qu'on distribue les places dans les équipes SG pour faire plaisir à ses amis ou parce que ça fait tres bien comme cadeau de noel ou d’anniversaire .Pour le moment , je n'ai pas eut l'ocassion de partir en mission , mais le moment venu , vous aurez un bref aperçu de mes capacités et vous jugerez par vous même .

Ralph avait probablement outrepassé les limites mais peu importait .Il valait mieux montrer qu'il en avait une paire , plutôt que de se faire passer pour une lopette qui irait se planquer dans les jupes de sa mere des que ça commencerait à saigner .Son ton n'avait été ni agressif , ni trop haut .Juste un ton calme , poli , mais clairement déterminé et profond .
Revenir en haut Aller en bas
Jason Kawalsky
Militaire
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 21

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Caporal-chef / 93
Age du personnage: 37 ans

MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Jeu 28 Juil - 22:44

Jason se retenu de rire quand MickaËlla passa un petit savon à la recrue, il était soulagé de voir qu’il n’y avait pas que lui qui savait énerver la RAPAS dans cette base. Après avoir écouté son supérieur, c’était au tour du Bleu de se faire entendre et là encore, il était probable qu’il se fasse tirer les oreilles, mais avant cela, le vieux voulait lui parler, de toute manière, se faire incendier un petit peu plus ne lui ferait pas de mal.

Je suis d’accord avec le Major, en deux ans, j’ai dû vider… L’équivalant de cinq à huit chargeurs de cinquante balles chacun ce qui est loin d’être énorme et je vous rassure, il y a aussi des rapports que j’ai sauté mais dans mon équipe, enfin quand j’en aurai une de stable car pour le moment, il n’y a que la miss Andrews que je retrouve à chaque fois, on est tous un peu comme ça et nous sommes toujours revenu entier et Dieu sait à quel point SG7 s’est retrouvé dans de beaux merdiers… Après, ça dépend avec qui vous vous retrouvez… Quand SG7 était stable, donc quand Robert n’était pas chez Typhon et que Daleiden n’était pas partit, c’était un peu le club de vacances; Robert était notre chef mais comme j’avais le même grade que lui, on se tutoyait et se balançait des vannes toute la journée, Mr. Daleiden sautait dans tous les sens dés que ses appareils de scientifiques bipaient et Jenny… Ben c’est Jenny, on pourra pas la changer et c‘est très bien comme ça. Ce que je veux dire par là en vous présentant ce que je considère comme étant l’âge d’or de l’équipe, qui je suis sûr, ne vous intéresse pas du tout, c’est qu’on est pas forcé d’avoir un Q.I. à la moyenne et être trop sérieux dans notre travail sans se sortir dans tous les cas de situations possibles et imaginables. Moi-même, j’ai tendance à vite prendre les choses à la légère sauf quand le café de la cafet’ est horrible donc quand la machine touche le fond de la réserve… Mais je suis vivant, certes plus pour longtemps si je continue comme ça. Ma foi, ne me prenez pas comme exemple ou vous allez vous faire taper sur les doigts d’entré, mais évitez aussi de vous comporter comme le parfait soldat; toujours sérieux en mission, pas un mot sortant de la bouche, le doigt toujours sur la détente, etc. car ça peut vite énerver certaines personnes.

Un discours pour ne rien dire d’utile, la spécialité du vieux mais il n’avait pas finit. Après ce pavé inutile, Jason reprit le peu de sérieux qu’il avait et conclu.

Plus sérieusement… Vous savez, vos aptitudes, vos compétences, beaucoup disent ça mais ces mêmes personnes rentrent de leur première fois sur le cul, plein de boue, les yeux grands ouverts presque choqué. Je me colle de temps en temps vers la salle d’embarquement quand je sais qui rentre à la maison et des fois, j’ai presque envie de rire mais je ne le fais pas, car ces personnes viennent de voir ce qu’est notre boulot et pourquoi le SGC est si stricte pour son personnel. Ça beau être un chouette métier, certains ont dû mal à s’y faire et généralement, ce sont les gens qui au départ pètent la forme comme vous. Donc vos compétences… Tant que vous n‘avez pas une mission d‘ancienneté, dîtes vous que s‘est de la gomme, fiez-vous à votre instinct, pas à vos compétence acquit en… six si je me souviens, j‘ai plus du triples de vos années d‘expérience mais ça n‘empêche pas qu‘à chaque mission, s‘adapter me demande du temps et je me sers de ma tête généralement, pas de mes compétences de RAPAS et notre supérieur assise à côté de vous pourra vous le confirmer, les compétences d‘un RAPAS digne de ce titre dépasse amplement l‘imaginable tant qu‘on a pas vu l‘un d‘eux à l‘action. Par exemple, j'ai rarement vu quelqu'un tuer un gars avec un bout de papier, hormis nos amis du S.A.S., mais eux, se sont les frères des RAPAS donc ça se comprend.

Le petit chef ne voulait pas faire peur au nouveau mais juste le mettre en garde, à être trop sûr de lui, Ralph pourrait très bien se prendre une bonne claque.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaElla Strucker
Militaire
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 34

Dossier du personnel
Equipe: SG1/Leader
Grade / Niveau: Major / 474
Age du personnage: 29 ans

MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Sam 30 Juil - 1:55

Le bizut admettait ne pas avoir pris le temps de potasser tout le rapports de mission mais selon lui il en savait suffisamment pour partir en mission extraplanètaire.MickaËlla connaissait tout les rapports de mission au moins dans les grandes largeurs et elle savait que cela n'était pas suffisant pour être près.Le soldat Bayet faisait preuve d'une arrogance du à son âge à son manque d'expérience dans les explorations de planètes.Mais Jason voulait y mettre son discours de père castor et elle trouvait cela bien plus traumatisant que n'importe quels engueulade qu'elle aurait pu administrer au soldat Bayet.Elle profita du répit que lui offrait Kawalsky pour manger tranquillement son entrée et attaquer le plat de résistance tout aussi tranquillement tout en continuant d'étudier les données présentes sur sa tablette.Cela devait être aussi passionnant qu'était bon le repas car MickaËlla semblait avoir complètement lâché le fil du discours que faisait Jason.Cela n'était pas tout à fait vrai elle écoutait d'une oreille lointaine et quand Kawalsky prononça les mots "nos amis de sas ce sont les frères des rapas" ce fut comme si elle venait de recevoir un coup de trique dans le bas des reins.Elle se redressa tourna la tête vers Kawalsky un sentiment entre l'étonnement et le choc transparaissait sur son visage et tout de suite elle répondit à ce que venait de dire Kawalsky.

"Des cousins."


MickaËlla marqua une courte pause avant de rajouter une certaine distance entre les rapas et les sas anglais pairs des commandos marines du 13 rdp et du 1er RPIMA.

"Par alliance."

MickaËlla en bonne toulonaise ne pouvait pardonner à churchill le bombardement de la flotte française libre.Elle comprenait le danger opérationel que cela représentait mais ce dernier avait agis sournoisement en perfide, en bon anglais comme l'aurait dit napolèon.Et en plus de cela MickaËlla était chauvine.Trafalgar, et Aboukir lui restait encore en travers de la gorge même si il n'y avait aucune raison à cela.Une fois cette précison apporté elle reporta son attention sur le soldat Bayet.

"Vous pensez être prêt alors que c'est faux.Cela fait trois ans que je sers au SGC et contrairement à vous soldat je suis un membre des forces spéciales, et j'ai semble t'il effectué plus de missions extraplanètaires que vous avez étudié de rapport de missions.Pourtant je sais intimement qu'aucun des équipiers SG expérimentés peut se targuer d'être prêt à 1000% pour explorer une planète inconnu.Vous parlez comme un bon vieux biffin de chose qui vous dépasse et comme vous venez de le souligner je verrais ce que vous valez en mission.Faut il encore qu'un jour vous alliez en mission."

MickaËlla avait prononcé ces derniers mots laissant sous entendre qu'il était probable que ralph ne parte pas en mission et qu'il soit également probable qu'elle ne soit pas totalement étrangère à cela.Ceux ui l'avait déjà vu y évaluer des recrues pouvait y voire là sa manière bien particulière d'évaluer les recrues en mes mettant dans la pire des situation pour eux.Ceux qui l'avaient déjà vu éjecter des membres du projet porte des étoiles y voyait sans aucun doute une misen garde très sérieuse sur la possibilité de rester cantonner ad vitam eternam à la surveillance du périmètre extérieur de la base dans une cahute délabré.Pour ceux qui avait eu l'heureux plaisir de ne pas être sa victime quels que soit le cas mais d'être témoins les deux solutions étaient plausibles.La réaction de Ralph allait déterminer beaucoup sur la suite de sa carrière au SGC.MickaËlla avait appris à être protocolaire et replissait ses tâches administratives avec la même assiduitée que son entrainement.Autant dire que Ralph ne ferait pas de vieux ici bas sous plusieurs centaines de mètres de terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   Dim 31 Juil - 11:41

Ralph commençait à se dire que les RAPAS étaient tous aussi péteux et orgueilleux les uns que les autres .Je suis un RAPAS donc je suis meilleur que les autres commençait à l’énerver sévère .Certes , si ils étaient dans cet unité d’élite , c'est qu'ils étaient doués sans aucun doute , mais ici , au SGC , il n'y avait rien de plus que des soldats , peu importe leurs anciennes affectations .Si ils avaient étés recrutés , c'est qu'ils étaient jugés dignes de servir .Le Major lui semblait être le genre de femme du type Margaret Thatcher en ce qui concernait l'armée .Une dame de fer , conservatrice et intransigeante .Berk , Ralph n’osait se demander comment il était possible de supporter une telle femme au quotidien , au moins , Kawalsky même si il était un peu lassant sur les bords avait de l'humour et faisait rire de temps en temps .
Mais bon , Ralph ne laissa rien paraitre de tout ça sur son visage et se contenta d'oberser le Major d'un regard franc et fixe .

En ce qui concerne les missions , j’obéirais aux ordres et j'irai là ou on me dira d'aller ou je resterai ici et j'étudierai si l'on juge que je ne suis pas encore prêt , c'est une évidence .Selon moi on est jamais préparé fàce à l'inconnu , aussi surement que les explorateurs du nouveau monde n'étaient pas préparé à ce qu'ils allaient trouver en Amérique .Mais le point important n'est pas la préparation en soi , car comme je l'ait dit , on n'est jamais prêt fàce à l'inconnu , le plus important , c'est la motivation , la curiosité , et la soif d'apprendre .Je pense ne manquer d'aucun de ces attributs , même si je n'ai aucune mission à mon actif .L'expérience viendra au fur et à mesure me permétant de faire fàce à plus de situations au fil des missions .Apres , dans l'option ou je ne partirais pas en mission , eh bien je ne sais pas , j’imagine que je patienterais le temps que je juge nécessaire et si rien ne se passe , et bien je retournerais là ou j'étais quand le SGC est venu me chercher , je pense que c'est aussi simple que celà


Peu lui importait de paraitre gonflé de suffisance , d'orgueil , de confiance , ou d’arrogance .Il était dejà allé trop loin pour reculer .Il avait parfaitement saisi la menace voilée du Major , mais il était ors de question de plier devant la menace de ne pas partir en mission .Ce n'était pas lui qui avait tout fait pour entrer au SGC , on était venu le chercher .Pourquoi , il se le demandait encore , car ils ne recrutaient que le gratin , les commandos , les unités d’élite .Lui simple soldat d'infanterie n'aurait du être là que pour brosser les chaussures du big boss avec sa langue .Mais bref , ce n'était pas parce qu'il ne sortait pas de Saint cyr qu'il allait baisser les yeux devant la fille de Frollo et Cruella .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ogre des marais .(Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'ogre des marais .(Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: SGC :: Niveau 3 :: Cafétéria/Réfectoire-
Sauter vers: