La Porte des Etoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission 085 - Une journée pas comme les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Iris

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 19/01/2011
Localisation : Salle d'emarquement SGC/Porte des étoiles tauri

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Mar 13 Sep - 15:23

Le cavalier regardait avec intérêt Jeff alors que celui s'exprimait pour le reste du groupe et il semblait à ce dernier que le cavalier n'avait pas compris certains mots.Fort heureusement il en avait compris bien plus que nécessaire.Et alors que le guerrier reportait son attention sur le reste du groupe Jeff et Laurent pouvait entendre les trois spécialistes parlées entre elle à voix basse sur le fait prévisible bien qu'insolite que les peuplades de ce monde parlent un français approximatif avec celui qu'il parlait.Après tout les goa'ulds avaient déporté des milliers d'humains venus de la terre, et pour parler entre eux les serviteurs des goa'ulds avaient une langue commune autre que le goa'ulds pour parler entre eux.Pas si étonnant que ça qu'un peuple déporté par des goa'ulds parlent français.Même les habitant de cimmèria planète protégé par les Asgards parlaient Français.Mais malgré l'intérêt que cela pouvait avoir cela n'avait pas grand chose à voire avec leur soucis du moment.Le cavalier reporta son attention sur Jeff pour lui parler.

"Mon clan est très honoré d'accueillir le vôtre dans notre modeste campement.Nous partagerons notre pains et nos histoires durant la fête."


Le cavalier tourna bride pour se diriger tranquillement vers le dit campement.Ils n'avaient pas fait cinquante mètres que les militaires comprirent ce qui les avaient mis mal à l'aise.Dissimulé par le temps et la flore local il y avait des poste de garde avec trois archers à chacun d'entre eux.De la route qu'ils avaient empruntés les sentinelles étaient totalement invisible.Cela démontrait une habitude de la guerre, de tactique et de stratègie assez pointue dans ce domaine au vu de leur équipement.Sur le sommet de la colline ils purent voire ce que les trois scientifiques avaient supposées c'est à dire des yourtes et des cavaliers.Mais leur nombre était assez imposant et à croire les dire de Faith cela voulait dire qu'il y avait plusieurs clan de réunis pour cette fameuse journée.

"Tout les clans qui forment ma tribu se sont rassemblés pour fêter cette journée.Cela fait plusieurs saisons que mon clan prépare la journée du changganai.Et dans 10 changganai toutes les tribus parleront de cette journée comme étant le plus fastueux des changannai."


Thorkar ne semblait pas peu fièr de montrer à des étrangers la puissance de sa tribu et de son clan que cela soit au niveau militaire ou autre.D'ailleurs niveau militaire on pouvait voire plus d'un milliers de chevaux et des centaines de Yourtes.Autant dire qu'il valait mieux bien s'entendre avec les autochtones sans quoi même courir vite et l'armement high-Tech n'allait pas être d'un grand secours.Le campement était animé par des cavaliers qui faisaient des concours d'adresse, des forgerons qui battaient le fer, de vieux guerriers qui racontaient des histoires en buvant dans de grand verre en argile cuit.On pouvait également voire des femmes allaient librement dans le campement mais leurs occupations étaient moins triviales.Elles transportaient des paquets, de la nourriture, préparaient le repas pour un groupe de guerrier...Tous les xiongnu qu'ils croisaient saluaient Thorkar avec un respect qui n'était pas feint.Apparemment il était quelqu’un d'important pour son peuple.Après une bonne demi-heure à se frayer un chemin dans se souk extraplanètaire le groupe Thokar à sa tête arrivèrent devant une Yourte suffisamment grande pour en faire loger cinq dedans.

"C'est la demeure des Neufs chef de clan de la tribu des Faucons.Il a fallu toute une saison à nos chasseurs pour tuer les bêtes, et encore une saison à nos femmes pour préparer les peaux."


Encore une fois Thorkar n'était pas peu fièr du tour de force que semblait être une telle structure.Bien évidemment cela ne parlait pas à grand monde.Il fit signe aux terriens de le suivre.La yourte était divisée en plusieurs quartiers.Le premier dans lesquels ils se trouvèrent était petit et devait servir d'antichambre, venait ensuite une immense pièce qui servait aux neuf chefs pour prendre leurs repas ensemble et pour discuter.Les neufs chefs des neufs clans étaient réunis autour d'un feu et discutaient tranquillement en buvant quand l'entrée de Thorkar attira leur attention.Le plus jeune des chefs devait avoir dans les trente ans et le plus vieux d'entre eux devait être aveugle ses yeux étaient quasiment blancs.Tous semblaient bien portants et même l'aveugle s'était tourné dans leur direction.Le jeune Thorkar s'approcha de celui ci pour lui murmurer à l'oreille.Le vieil aveugle acquiesça du chef et s'adressa à eux.Toute l'histoire du vieux guerrier était palpable dans sa voix.Une voix qu'on écoutait, qui vous poussait à l'admiration, nul doute que malgré son handicap physique il était le chef de la tribu des faucons et la fierté de Thokar était compréhensible.

"Je suis Taemunjan et je suis le channyu de la tribu des faucons et du clan des faucons du désert.C'est avec humilité que nous invitons à demeurer avec nous pour le changganai modestes visiteurs.Les autres chefs et moi même sommes prêts à écouter les mésaventures qui vous ont menées sur ces terres.Si nous pouvons faire quelque chose pour vous aider dites le nous."


Le discours de Taemunjan semblait bizarre jusqu'à ce que Faith éclaire la lanterne de Laurent en lui rappelant que les xiongnu ne connaissaient pas les armes à feu et que leur culture étaient centré sur l'utilisation des chevaux.Ors les terriens pour les xiongnus n'avaient pas de chevaux pour voyager ou les mener au combats et ils n'avaient pas non plus d'armes pour se défendre à part de minuscules couteaux et des gourdins qui ne semblaient pas vraiment efficace surtout vu comme ils les tenaient.Pas étonnant qu'on les prenne pour des pouilleux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
avatar

Messages : 514
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 42

Dossier du personnel
Equipe: SG6/ Leader
Grade / Niveau: Major/439
Age du personnage: 25 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Mer 14 Sep - 0:02

Cosey avait fait ce qu’il fallait pour retomber sur ses pieds suite à la bonne surprise de l’absence de la barrière de la langue, il avait fait les présentations et expliqué comme convenu leur présence sur ces terres. Le résultat était probant, le cavalier était on ne peut plus hospitalier dans ses propos ce qui était bon signe mais le Para savait aussi que cela pouvait être un piège pour mettre les visiteurs en confiance et les baiser tôt ou tard. Laurent se tourna vers le reste de l’équipe pour leur dire via la radio :

« Kawalski pour Campbell, finit la pause pipi, rejoins-nous avec tous le monde, on a le droit à la visite touristique »

Quelques mètres plus loin, de voir les potes de Thorkar bien planqués avec leur arcs, alors qu’ils étaient invisibles jusque la, avait de quoi être satisfait que tout ce passe ainsi, sans heurts ou menaces. Plus l’équipe avançait et plus ce qui devait être un village de tentes comme il en existait encore en Mongolie. Leur guide jouait son rôle en expliquant le pourquoi du comment d’un tel rassemblement en se montrant très fier à chaque fois qu’il détaillait quelque chose ou croisait un des siens qui le saluait respectueusement, ce qui fit penser au Para que ce type devait être le meilleur guerrier de sa tribu, voir pourquoi pas le fils du chef.

Etonnamment, l’équipe fut invitée à entrer dans la yourte des neufs chefs, c’était ressenti comme un honneur en cette période festive où ils avaient sans doute mieux à faire que de perdre du temps avec des étrangers, tant mieux pour la mission.

« Jeff, tu prends des présents dans la mule pour neuf personnes, si besoin tu demande l’aide du bleu et tu nous rejoins rapidement, ça ne se fait pas d’arriver les mains vides ! »

Après une courte attente dans le sas de cette bâtisse temporaire, permettant à Jeff de ne rien perdre de la suite, ce fut le plus vieux des chefs qui parla, ce dernier semblait être aveugle et parlait avec sagesse, se présentant et se montrant curieux ce qui était compréhensible surtout si Thorkar avait vite fait une description faciale des nouveaux venus. Faith rappelant que ce peuple était bien moins évolué et que le cheval était un peu comme sacré, sans blague, lui qui croyait être à la chevaline du coin et comptait prendre quelques kilos et rentrer au SGC pour satisfaire la commande du cuistot !

Cette fois, Laurent se lança car le chef de la tribu qui les accueillait s’adressait directement aux terriens et que cela était son rôle en tant que leader :

« Enchanté de faire votre connaissance Taemunjan, je suis Laurent, chef du groupe qui vient vous rendre une visite pour apprendre de votre noble culture et pourquoi pas commercer quand le temps sera venu de le faire… Vous comprenez donc que ce ne sont pas des mésaventures qui nous ont conduit jusque ici et pour répondre à votre gracieuse offre d’aide, vous le faites déjà grandement en nous recevant, c’est un immense honneur… Puis-je vous poser une question à mon tour ? Que signifie pour vous le grand cercle posé à la verticale sur un socle en pierre qui se situe non loin de l’endroit où nous avons rencontré Thorkar ? »

La question était lâchée pour savoir si la porte des étoiles était un symbole positif ou négatif, peut être le trio féminin avait une idée mais le mieux était quand même d’avoir la version officielle ce qui conditionnerait les futures informations à donner ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean François Cosey
Militaire
avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 20/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Sergent / 115
Age du personnage: 34 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Lun 19 Sep - 5:32

Ecoutant attentivement et surtout regardant autour de lui sans donner l'impression de chercher tout élément insolite, le militaire accompagnait leur guide au travers du campement. Le modeste camp comme Thorkar l'avait dit regroupait plus de monde qu'ils n'avaient de balles, c'était bien leur veine si les choses tournaient au vinaigre. Tout le monde était affairé et chacun savait ce qu'il avait à faire. On les regardait, mais jamais très longtemps. Ce qui était notable aussi c'était le respect dont on témoignait au cavalier qui les menait. ce n'était pas simplement un petit éclaireur. Il devait avoir un statut particulier dans la tribu. sans doute un fils de chef ou un guerrier ayant accompli quelque exploit. Il était amusant de voir la fierté du jeune gaillard quand il leur exposait quelque détail sur le camp notamment la grande yourte dans laquelle il les fit entrer. Jeff opina du chef en lançant un regard appréciateur alentours indiquant sans mot dire l'admiration dont il faisait preuve. Il fallait dire que c'était quand même une sacrée tente et il aurait bien aimé avoir ce genre de maison mobile. La vie nomade le tentait parfois, et c'était un des charmes de la vie militaire, partir ici et là, toujours sur la brèche...

Toute l'équipe fut introduite devant le conseil des neuf chefs de clan. Neuf chefs visiblement très différents. Du vieillard qui avait dû en voir des saisons au jeune chef vigoureux. De toute évidence, le vieil aveugle était celui qui avait le plus d'autorité. Il les invita à se joindre à eux pour la cérémonie et à partager le pain et la boisson. L'équipe était bienvenue dans le clan.
Laurent se présenta à son tour et demanda au commando d'aller chercher quelques présents dans le rover.
D'un signe de tête, il obéit et fit signe à Ralph de l'accompagner. Il choisit les cadeaux les plus attrayants et fit en sorte que les neufs présents ne soient pas trop différents dans la valeur apparent afin de ne pas insulter un des chefs en lui offrant quelque chose semblant moins précieux que ce qui était donné à un autre. Amenant les sacs devant Thorkar, il les déposa et les ouvrit en grand pour que le cavalier puisse les donner.

Laurent avait posé une question en apparence anodine, la signification de l'anneau métallique dans la steppe... Un petit frisson parcourut la colonne vertébrale du militaire et se redressant comme si de rien était il se posta à la droite de son chef d'équipe, devant Faith. Calme, il ne perdait pas pour autant le moindre mouvement qu'il pouvait y avoir dans la pièce.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 19/01/2011
Localisation : Salle d'emarquement SGC/Porte des étoiles tauri

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Sam 1 Oct - 11:38

[Hrp : Désolé en ce moment je suis dans le jus au boulot donc ça suis pas au niveau des posts.]

Les chefs suivaient avec attention la discussion entre Teamunjan et Laurent.Ce dernier semblait les intriguer.ll parlait comme un chef, un guerrier pourtant il ne portait pas le sabre et n'avait pas de cheval.Et puis il y avait les autres membres de son clan qui étaient vêtus de la même manière homme comme femme.Si les coutumes des terriens gênaient les Xiongnu ils n'en montrèrent rien certainement par politesse.Le vieux Teamujan fixait laurent intensèment et c'était plus qu'étrange que de voire ces yeux blancs et malade tentaient de fouiller le fond de votre âme.Peut être que le vieux chef jouait justement du malaise qu'il instaurait de par son regard.Il mit de longue seconde avant de se décider à répondre à la question de laurent.

"Les légendes de ma tribu racontent qu'il y a des milliers de lune le Dèmon Yu à enlevé mon peuple des steppes ou nous chevauchions pour les mener sur son domaine qui se trouvait par delà les étoiles.Pour ce faire il utilisa l'anneau de pierre.Durant plusieurs centaines de lune nos ancêtres ont servi d'esclaves au dèmon jusqu'à ce que notre dieu Odin vienne nous libérer de l'emprise du dèmon.Depuis ce jour nous rendons hommage à Odin et sleipnir comme il se doit en déposant des offrandes devant l'annau de pierre car le jour ou toute les tribu seront devenu suffisament sages Odin reviendra par l'annau de pierre pour nous enseigner.Cette anneau de pierre sert à voyager par delà les étoiles vers les demeures des dieux, mais son passage peut également s'ouvrir vers des terres de damnation on régnent les pires des dèmons."

Ce que Teamujan savait de la porte des étoiles étaient proches de la réalité, mais surtout ce qui était extraordinaire c'était de voire que ce peuple après reçu la visitation des asgards n'en avaient pas pour autant changé son mode de vie.Cela faisait penser sans peine au monde de cimmèria mais ils n'avait pas vu de truc du genre marteau de Thor ou dans ce cas précis lance d'Odin.Faith apporta quelque précision à Laurent juste au moment ou il allait les demander.

"Yu est le premier empereur chinois.Comme la plupart des empereurs il a été déifié.Ce qui est interressant est troublant c'est que les premiers empereurs chinois sont vu dans la mythologie comme des rois Dragons."

On pouvait sans peine faire le parrallèlle entre roi dragon et goa'ulds et Fait avait raison c'était assez dérangeant de savoir qu'un pan de l'histoire de l'humanité dissimullé des aliens.Teamunjan laissa Faith finir de parler à Laurent avant d'embrayer.

"Asseyez vous voyageurs prenait place face à ce conseil et reprenez des forces.Vous pourrez nous conter vos aventures et vos légendes d'une façon plus agréable.Par exemple de quelle contrée venez vous et que représente pour vous l'anneau de pierre?"

Le vieux et les autres semblaient intrigués par ce qu'ils venaient d'entendre.les étrangers qui se présentaient devant eux était vraiment différent de ce qu'ils avaient l'habitude de voire.Des servantes pénétrèrent dans l'immense pièce ou ils strouvaient chariant des vivres.Il y avait quelques fruit frais, de la viande rôtie, du poisson séché, des fruits séchés, des galettes de pain, du fromage, de l'eau et du lait caillé.En d'autre termes un véritable festin digne des chefs de clan qui se trouvaient face à eux et c'était un véritable honneur que de partager un si fabuleux repas.L'équipe pouvait constater qu'une fois de plus on s'efforçait de leur en mettre plein la vue avec du faste et du somptueux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
avatar

Messages : 514
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 42

Dossier du personnel
Equipe: SG6/ Leader
Grade / Niveau: Major/439
Age du personnage: 25 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Dim 2 Oct - 11:19

Après un blanc qui laissa penser que la question du militaire était un peu trop dérangeante, le vieil homme se décida à raconter l’histoire de son peuple qui une fois de plus ne pouvait être sans ces infâmes Goa’ulds, un passé semblable à la Terre. Le Para avait semblé légèrement troublé à l’évocation du nom d’Odin ! Cela avait pu se remarquer par un froncement de ses cils puis une rapide rotation de la tête vers Faith avant de nouveau faire face à son interlocuteur pour ne pas paraitre trop irrespectueux car même s’il semblait aveugle, il n’en était pas moins le grand manitou.

Profitant d’un nouveau blanc, l’archéologue plaça son commentaire sur ce Yu mais ce n’était pas vraiment l’intérêt du moment pour Laurent qui focalisait intérieurement sur Odin, cela lui avait fait penser tout de suite à Thor, Gairwyn, la défunte Kendra et autre amis de Ciméria. Ces missions là-bas avaient marqué le militaire au point qu’il avait osé franchir la porte de la bibliothèque pour se renseigner sur la mythologie tournant autour de Thor et Odin en faisait partie, bon il était vrai aussi qu’un manga qu’il aimait bien abordait aussi ce thème mais avant de voir Thor faire le ménage des envahisseurs Jaffas, tout cela n’était pour lui que des croyances populaires.

Ainsi donc un Asgard apportait sa protection à cette planète sans pour autant leur apporter le savoir technologique, non ce petit homme gris, s’il était identique à la description dans le rapport, laissait l’évolution naturelle se faire d’elle-même.

Avant de pouvoir répondre au vieux chef, l’équipe était invitée à s’assoir, Laurent, qui avait déjà ôté son casque peu de temps après avoir été amené face aux chefs, fut le premier à prendre place et à poser sa protection crânienne au sol devant ses genoux pliés en tailleur.

L’heure de vérité arrivait, Laurent savait que mentir était impossible pour établir une relation de confiance avec ces représentants, jusque là le sujet avait été évasif mais à présent des précisions devaient être données en juste retour. Laurent pensait que ce qu’il avait vu depuis son arrivée, ajouté aux paroles sincères, à moins que ce vieux bougre ne sachent mentir à la perfection pour ne rien laisser paraitre, prouvait que ce peuple n’était pas des amis des Goa’ulds, loin de la.

Attendant que les servantes aient terminés leur ballet avec des mets de toutes sortes, dès que le calme revint, le Para se lança dans la réponse à Teamunjan :

« Malgré nos différences physiques ou vestimentaires, nous sommes des humains comme vous ! Nous venons d’un pays appelé France, comme nous l’avons dit à votre valeureux guerrier, nous venons de très loin mais pas de cette planète… S’il vous plait, laissez-moi poursuivre, en effet nous venons d’une autre planète, la Terre qui comme votre planète à subit il y a très longtemps le règne des démons, le dernier fut chassé il y a un bon moment avant que notre anneau de pierre ne soit enterré. Nous l’avons retrouvés il y a peu et avons décidés de l’utiliser pour explorer d’autres mondes à la recherche de moyens efficaces dans notre lutte contre les Démons que nous appelons Goa’ulds car malheureusement il n’y a pas que ce Yu qui en soit un et ils ont d’autres moyens de transports que l’anneau. Voulez-vous que je vous laisse quelques secondes pour analyser ce qui vient d’être dit car je vous sens troublés ? »

Laurent avait parlé calmement et lentement afin que tout puisse être digéré sans malentendu, il comptait sur son honnêteté pour ne pas que l’équipe soit étiquetée comme envoyée des démons ou des dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean François Cosey
Militaire
avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 20/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Sergent / 115
Age du personnage: 34 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Lun 3 Oct - 15:03

Jeff se tenait tranquille dans son coin, maintenant que Laurent avait les choses en main il se faisait oublier gentiment, profitant de l'hospitalité des Xiongnu acceptant ce qu'on lui offrait avec plaisir non feint.
Ces gens avaient été prélevés de la Terre il y avait un paquet de temps, sans doute la raison de leur disparation mystérieuse sur Terre. Un mauvais coup - encore une fois - des serpents. Il apprit également que les Asgard avaient prit ce peuple sous leur protection, bottant le cul des goa'ulds et les libérant. c'était assez cocasse de penser à l'apparence que prenaient les asgard et la mythologie nordique terrienne et l'associer à une culture asiatique.
Laurent expliquait leur situation à leurs hôtes, d'où ils venaient, leur passé avec les goa'ulds et quelques précisions quand à la Porte des Etoiles.
Comme leur chef d'équipe, il attendait la réaction du vieil aveugle qui était bel et bien le leader des clans présents ici.
Le commando n'avait pu s'empêcher de sourire en voyant Faith intervenir parce que les paroles lui démangeaient la langue et qu'elle pensait indispensable ses précisions... En fait c'était juste une incorrigible bavarde qui ne manquait pas une occasion de lâcher la bride à son moulin à parole. ce n'était pas juste une scientifique qui déballait son savoir pour impressionner la galerie... Enfin, certes elle aime s'entendre parler, mais ce n'est pas la principale raison.
en tout cas la perspective d'avoir Faith dans son équipe et ses interaction avec Rakel promettaient de bonnes tranches de rigolades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Naughart
Militaire
avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 24/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: Sergent/113
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Lun 3 Oct - 21:43

Alors pour une fois, cette mission était un pied d'enfer ! Personne pour encore vouloir leur peau, un accueil digne des plus grands voyageurs avec tout ce qu'il fallait à foison. Oh, bien sûr qu'ils souhaitaient leur en mettre plein la vue, et bah vous savez quoi ? C'était bel et bien réussit ! Du tourisme historique interplanétaire ! Voici ce qu'il vivait alors qu'il traversait le campement. Si seulement il y comprenait quelque chose, ca aurait été bien mieux. Mais au moins ca n'empêchait pas de s'instruire un peu l'histoire de mourir un poil moins con lors de la prochaine mission foireuse, ce qui était légion au final.

Ils furent conduits dans la tente de ceux qui semblait diriger les petites tribus nomades, ou là encore l'accueil fut des plus sympathiques. Ils devaient les prendre pour des pauvres voyageurs égarés et sans armes... S'ils savaient que leurs pétoires pouvaient faire autant de dégâts, ils ne diraient pas ça ! Puis enfin la suite des discussions... Un petit cours d'histoire et de légendes... Comme par hasard les serpents étaient dans le coup, ils ne s'en seraient pas doutés, mais que venaient foutre ici les dieux de la mythologie Viking ?! Il resta bête quelques instants... Ah, les petits êtres gris à la X-Files ? Il avait sûrement trop dormis en lisant les rapports, mais au moins le moyen mémo technique était resté ! Pauvre premier Asgard qu'il verrait... Il serait baptisé Mulder, et sa copine Skully !

Ce fut au tour de Campbell de leur expliquer d’où ils venaient et leur histoire... Ah bah là, on donnait de quoi créer un quiproquo qui les mettrait dans la galère. Mais ou était donc l'ami Murphy ? Et comme Murphy vient toujours accompagné de ses potes nommés "les emmerdes" Ivan ne se fit pas prier pour se préparer à les recevoir en silence. Oh, il se serait bien permis un petit commentaire, mais face à ça, au moins il avait eut le savoir vivre de fermer son clapet. Enfin pour une fois et pour on ne savait combien de temps, fallait prier pour que ça dure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 19/01/2011
Localisation : Salle d'emarquement SGC/Porte des étoiles tauri

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Mer 5 Oct - 2:59

Alors que Laurent expliquait de manière intelligible pour Teamujan ce que représentait la porte des étoiles et d'ou ils venaient le chanyu l’écoutait sans le quitter de ses yeux blancs.Les autres chefs de clans faisaient de même et pas une seule syllabe n’échappa a son auditoire.Et a peine eut il termine que le plus jeune des chefs de clans posa une question a laquelle Laurent ne devait pas s'attendre.

"C'est quoi une planète?"

Sa question attira les regards pleins de reproches des autres chefs de clan.Il semblait que ces derniers voient le fait de ne pas connaître ce genre de chose comme une faiblesse.Teamujan attendit quelques secondes que le jeune chef ait suffisamment honte de sa question pour ne plus recomettre ce genre d'erreur puis il s'adressa aux equipiers.

"Vous etes ne sur les terre ou notre peuple a vu le jour.Et même si nous ne sommes pas de la même tribu, j'aimerai a considérer les votres comme mes propres cousins.Acceptez donc de participer aux festivités comme nos plus prestigieux invites.Cela n'est pas tout les jours qu'on recoit de la famille disparue.Le changganai célèbre le jour ou les trois lunes qui dominent la nuit sont pleines et dans le ciel.Cela sera la deuxième fois que cela arrive au cours de mon existence.Nos légendes disent qu'a chaque changannai les dieux se réunissent dans leur demeure durant toute une nuit pour écouter les aventures de ceux qui sont morts depuis le dernier.Parfois les plus chanceux peuvent voir une valkyrie traverser le ciel pour aller chercher un brave.En ce jour ou nous célébrons nos dieux et nos héros.Aucune forme d’agression n'est tolérée chacun est libre d'agir comme il l'entend lors des festivités.En ce jour le plus humble des palefreniers et l’égal du chanyu.

L'invitation et la soirée avait plutôt l'air sympathique.Tout autant que le bonhomme qui avait propose aux équipiers d'y participer.Refuser ne serait pas poli en plus de ne pas être très constructif.La proposition avait tout de suite plus aux trois expertes qui voyaient la un de leur rêves se réaliser sous leur yeux.A vrai dire la proposition était aussi alléchante que la nourriture qui était devant eux.D'ailleurs ceux qui avaient gouté avait senti le fumet particulier qu'ont les animaux sauvages.Pour ces chefs manger du gibier en abondance sur ces terres qui ne semblaient pas en regorger était une preuve de richesse et de puissance qu'ils ne se lassaient pas de montrer et d'engouffrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
avatar

Messages : 514
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 42

Dossier du personnel
Equipe: SG6/ Leader
Grade / Niveau: Major/439
Age du personnage: 25 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Jeu 6 Oct - 12:20

Aïe, il allait falloir donner un cours d’astrologie, Laurent n’avait pas pensé que ce peuple ne se rendait pas compte qu’il vivait sur une planète parmi tant d’autres et qu’en plus elle était ronde, bref de quoi passer pour un fou ou voir pire. En tout cas, le jeune chef qui avait posé cette question se fit plus que remarquer par des regards désapprobateurs de ses égaux.

Heureusement, le vieux chef passa à autre chose, une bonne idée pour ne pas avoir à répondre à la question qui semblait embarrassante pour ce peuple, peut être les anciens avaient peur des conséquences de la réponse par rapport à leurs croyances. Le discours était très convivial et même touchant d’être accueilli ainsi à bras ouvert et considéré comme faisant partie de leur famille, cela lui rappelait de nouveau Gairwyn, à défaut de la technologie, ces peuples protégés par les Asgards avaient un sens de l’hospitalité très développé et aussi d’une ouverture d’esprit si rare.

Arborant un petit sourire détendu signe qu’il se plaisait d’être la et que la proposition était la bienvenue, il répondit :

« C’est avec un grand plaisir que nous participerons à vos festivités et je pense pouvoir parler au nom des miens en vous disant que nous sommes très honorés de faire partie de votre grande et belle famille. Il va de soit que nous ne sommes pas la pour vous agresser donc nous n’aurons pas de mal à respecter votre demande. Encore merci pour ce merveilleux accueil et votre hospitalité »

Cette mission s’annonçait comme idyllique, le Para aimait vivre chez l’habitant, surtout dans des coins reculés qui étaient préservés de la main destructrice des hommes qui avaient un portefeuille à la place du cœur. Malgré tout il redoutait que cela tourne court car c’était trop beau pour être vrai, sans doute l’habitude des missions où dès que l’équipe explorait un lieu calme, peu de temps après c’était un déchainement de violence, comme par hasard les Goa’ulds qui avaient attendu jusque là se disaient qu’ils allaient venir leur jouer un mauvais tour. Il suffisait de regarder la nourriture et sentir son odeur pour vite faire oublier ce trait de pessimisme, vivre l’instant présent était primordial.

Evidemment la dernière phrase du vieux chef n’allait pas vraiment s’appliquer pour les membres de l’équipe car le respect de la hiérarchie pour un militaire était en général quelque chose de sacré. Tant qu’il n’y avait rien à signaler, Laurent n’avait rien contre voir ses coéquipiers s’amuser un peu en restant raisonnable dans leurs comportements et en respectant les consignes de leurs hôtes et les siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean François Cosey
Militaire
avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 20/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Sergent / 115
Age du personnage: 34 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Sam 8 Oct - 16:18

Finalement les choses se passaient bien. En tout cas bien mieux que lors de sa précédente mission où il avait failli se faire digérer par des araignées mécaniques. Le vieil aveugle leur avait signifié leur bienvenue après avoir appris leur "lien de parenté" et ils étaient donc invités à profiter de la fête, une sorte de fête du solstice en quelque sorte. Occasion de profiter de la vie et de s'amuser dans un environnement pas forcément jouasse. La vie de nomade devant être rude, relâcher la pression devait être un grand moment. La bonne chose était que la violence était proscrite parce que quand on faisait tomber les barrières, que l'on faisait couler l'alcool à flot, généralement cela partait en sucette à un moment ou un autre. Là c'était officiellement fête et partage dans la joie et la bonne humeur. Jean François n'y voyait aucun inconvénient, mais quelque chose au fond de lui l'invitait à rester sur ses gardes. Sans doute son instinct de conservation dopé par ses années sous le drapeau.

Se tournant vers les trois demoiselles de l'équipes, il leur adressa un petit sourire amusé.


"J'imagine que vous ne vous attendiez pas à un mélange aussi exotique, culture asiatique assaisonnée d'un soupçon de croyances scandinaves."

Nul doute que ce petit mélange devait les mettre dans un état d'ébullition intellectuel assez cocasse à imaginer, mais cela signifiait au moins pour ce peuple qu'ils pouvaient vivre paisiblement à l'abri de l'avidité des serpents.

"Boss, les consignes?"

Il s'était adressé à Laurent comme il le faisait habituellement en mission, simplement, directement. Pas de salamalec ou de léchage de botte. ca faisait longtemps que le protocole avait suivi d'autres bouquins au centre de recyclage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Naughart
Militaire
avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 24/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: Sergent/113
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Ven 14 Oct - 20:37

Leurs nouveaux amis prenaient la nouvelle assez bien, ils n'avaient pas encore hurlé "démoooooons" avec un regard injecté de sang et la bave aux lèvres comme des enragés préhistoriques. ils les accueillaient même à bras ouvert comme des cousins éloignés ! C'était le pied ! Pour une fois qu'un peuple extraterrestre ne voulait pas leur mort, ou tout du moins pas encore ! Bon, ca n'empêcherait pas de rester sur ses gardes, mais au moins la sécurité sur les armes pouvait être remise pour éviter toute balle perdue. Violence exclue... Donc pas de bagarre pour un regard mal placé ou maladroit et donc pas besoin de se prendre une flèche, un coup de couteau, pire encore ou les trois réunis.

Ivan se détendit d'ailleurs un peu, peut-être qu'ils pourraient profiter du voyage pour une fois, il ne put cependant s'empêcher de plaindre le pauvre jeune chef qui posa sa question et subit le regard noir de toute la petite confrérie, mais est-ce que eux au moins savaient ce qu'était une planète ? Après tout ce qu'ils leur avaient montré, ca ne serait qu’aveux de faiblesse à leurs yeux que de montrer leur ignorance sur un sujet... Enfin, c'était ce qu'il supposait.

Néanmoins, ce qu'ils pouvaient faire, hormis le comportement classique en mission restait assez flou. Au final c'est l'éclaireur qui posa la question avant Ivan. Pour une fois qu'il était devancé pour ce genre de choses... En tout cas les plats emmenés faisaient envie, quitte à être malade le lendemain, ou devoir faire du sport pour perdre du poids ou simplement se donner bonne conscience,, c'était pour la bonne cause ! Après tout il ne fallait pas décevoir leurs hôtes !

Leur petite fête était aussi accompagnée d'un autre Miracle qui se prolongeait : Toujours aucune réflexion d'Ivan ! Après tout, il n'y avait pas de raison d'en faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 19/01/2011
Localisation : Salle d'emarquement SGC/Porte des étoiles tauri

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Mar 15 Nov - 14:10

L'ambiance était à la détente cordiale entre les équipiers et les xiongnu et après une courte réflexion les premiers avaient accepté l'invitation des seconds.En même temps c'était aussi le boulot des équipes SG d'en apprendre plus sur les peuples qu'ils rencontraient et pour une fois que ça se passait vraiment bien il aurait été stupide de ne pas en profiter.A la question de Jeff Faith se lança dans un monologue de tout les diables avec en bruit de fond les deux spécialistes qui dissertaient sur les origines du language des xiongnus.

"C'est vrai que c'est pour le moins surprenant à première vue.Mais quand on y réfléchis bien les cosaques qui vivent plus aux nord on des traits physiques et des moeurs qui rappellent ces peuplades d'Asie.Allait savoir jusqu'ou les xiongnu ont pu aller.Il faut savoir que selon certaine thèorie les huns seraient des descendants des xiongnu.Les mongols avaient concquis une grande partie de l'Europe au quatorzième siècle.Les vikings seraient allé jusqu'aux Amèriques.La possibilité que ces deux cultures n'est donc pas si absurde que ça.Mais de là à ce que ces deux cultures aient pu se mélanger à ce point c'est tout à fait novateur.Certainement un évènement isolé rien qu'on puisse identifier comme un fait redondant.Il nous faudra sans aucun doute plusieurs mois d'études pour identifier comment ce peuple a pu entrer en contact avec la culture nordique.Mais quoi qu'il en soit c'est vraiment fascinant et à la fois dérangeant de voire que les asgards ont à ce point influencer les cultures humaines même à des années lumières de chez nous.Pour moi i ne fait aucun doute que ces derniers ont passé des années à nous étudier et cela ne m'étonnerait pas qu'il le fasse encore.C'est tout aussi fascinant que dérangeant et il faut espérer que les asgards sont réelment aussi non interventioniste qu'ils le prétendent."

Malgré le fait que Jeff se désintéresse de Faith pour attendre les consignes de Laurent cela n'empêchait pas Faith de parler de la culture xiongnu et viking.Tout en échafaudant des thèories plus ou moins folle sur les xiongnu et sur les asgards.Tirer des plans sur la comète n'avait rien de constructifs et en cet instant les trois scientifiques et surtout Faith avaient l'air de savant complètement fissuré avec des envies de conquête du monde.Il était heureux que leur spécialité soit les sciences humaines plutôt que la physique quantique ou l'énergie thermonucléaire.

Les chefs du village donnèrent le ton pour le début de cette fête qui n'arrivait que peu de fois dans la vie d'un xiongnu.On vint leur apporter d'autre plats avec des fruits, d'autre viandes de gibier et bien évidemment la boisson locale.Une bière tiède, douce, savoureuse et sans bulle qui laissait un arrière goût en bouche des plus sympathiques.Un vrai régal pour les connaisseurs.Il y avait également du vin, doux et sucré qui se mariait avec merveille avec les plats.Les chefs avaient attaqués franchement les victuailles et se faisaient un devoir d'abuser de tout.On pouvait sentir la même exhaltation envahir le camps.Il était facile de faire des abus surtout qu'ils y étaient invités et que cela pourrait être mal pris de refuser.La fameuse recommandation aux légionnaire romain disant "que ce qui était permis aux autres ne l'était pas à toi" commençait à prendre doucement mais surement la tangeante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
avatar

Messages : 514
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 42

Dossier du personnel
Equipe: SG6/ Leader
Grade / Niveau: Major/439
Age du personnage: 25 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Mar 15 Nov - 18:15

A la question de Jean François qui suivait un brouhaha de fond des archéologues auquel Laurent n’avait pas réagit pour ne pas se montrer irrespectueux envers les chefs qui auraient peut être mal pris ce genre de conversation de groupe du genre on parle de vous, vous n’y comprenez rien et bien tant pis pour vous. Bref des choses à dire à l’écart alors qu’il y avait un repas à partager et l’occasion de poser des questions constructives plutôt que de faire des plans sur la comète au sujet des petits hommes gris. Laurent répondit donc simplement à l’éclaireur :

« Profites ! »

Nul besoin d’en rajouter sur le fait de rester respectueux envers leurs hôtes et les membres de l’équipe, ce militaire devait savoir se comporter convenablement envers la hiérarchie sans quoi il aurait déjà eu des problèmes dans son unité habituelle au SGC.

Le plus étonnant était Ivan, d’après ce que le Para avait lu dans son dossier, il n’était pas du genre à rester calme aussi longtemps que depuis leur départ, des appréciassions venant de Strucker n’étaient sans doute pas une bonne information car Laurent aussi avait un peu de mal avec le caractère spécial du Major. Pour l’instant, il n’y avait rien à dire, il se comportait bien et c’était tant mieux pour tout le monde.

Les mets défilaient et Laurent leur faisait honneur, moins avec les boissons car il essayait d’éviter celles contenant de l’alcool pour rester lucide, ne pas boire en service était une règle qu’il comptait respecter au maximum et il l’expliquerait si un chef lui en faisait la remarque.
Profitant d’avoir la bouche vide après avoir trouvé une préparation délicieuse, il tint à le faire savoir pour casser la symphonie des mandibules en action :

« J’adore ce plat, il est relevé comme j’aime, il faudra que votre chef cuisinier me donne la recette… Les autres aussi sont très bons, c’est vraiment un plaisir d’être parmi vous »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean François Cosey
Militaire
avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 20/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Sergent / 115
Age du personnage: 34 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Mer 16 Nov - 2:50

Faith avait répondu de façon plus que prodigue à sa petite remarque dont le but en théorie évident était de les taquiner, mais visiblement elle était passé à côté de ce point et s'était attelée avec sérieux à lui fournir la réponse la plus complète qui soit. Ca le dépassait un peu, mais voir un tel engouement pour son métier faisait toujours plaisir. Enfin, tant qu'il ne s'agissait pas de Docteur Mengele en puissance. Cela le fit sourire un peu plus, le genre de sourire amical et avenant qui le rendait sympathique et avait un certain effet.

"Détendez vous Faith, si les asgards étaient interventionnistes ils n'auraient pas fait des pieds et des mains pour protéger les humains sous leur aile sans jamais se faire voir directement. Et puis, c'est pratique, vous avez des anciens de cette population, vous pourrez leur demander depuis quand ils vénèrent les dieux du scandinave, pourquoi selon eux et en plus comment ils font ces superbes plats... Vous n'avez pas faim vous? Moi ça me met l'eau à la bouche."

Laurent lui répondit ce qui était l'évidence, mais avoir un leader capable de voir l'évidence n'était pas forcément évident justement. Au moins c'était déjà ça et en plus ces plats servis lui adressaient des promesses qu'il n'avait pas envie d'ignorer.

"Reçu fort et clair, chef! Je profite."

Aussitôt dit, aussitôt fait, arme en bandoulière et verrouillée, il alla se chercher une assiette pour la remplir de victuailles et se remplir la panse avec force commentaires dithyrambiques sur ce qu'il mangeait et buvait. Pour autant il évita les alcools forts, préférant ce qui désaltérait sans faire tourner la tête. Technique de base, ne boire qu'une fois sur trois quand on levait le coude et se faire resservir alors que le verre n'est pas vide, ça permettait de limiter drastiquement la quantité d'alcool ingérée tout en n'offensant pas ses hôtes. Il avait participé à plusieurs fêtes du genre avec ses collègues. Il mangeait donc, faisait preuve de politesse et retenue, sans pour autant négliger les bases de la survie, à savoir garder les deux yeux ouverts, vérifier les issues, les armes présentes, les menaces potentielles que représentaient chacune des personnes. impossible de dire au goût si quelque chose était empoisonné, sans nul doute parce que les produits employés seraient d'origine exotique. Mais comme à son habitude, il grignotait d'abord pour tester le goût et si cela ne lui rappelait rien d'inquiétant et quand bien même ce serait peu agréable il finissait ce qu'il avait pris. Il était un bon convive de table et avait bel appétit le petit Jean François, riant avec les gens et leur chantant quelques chants militaires - évitant quand même les textes grivois pour le moment.

Il fallait également garder un oeil sur les civiles et leur éviter les problèmes sans que cela crée du grabuge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Naughart
Militaire
avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 24/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: Sergent/113
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Jeu 17 Nov - 23:48

Quelles pipelettes ces bonnes femmes... Quand c'était pas dinette et potin ou la dernière robe à la mode c'était maintenant les origines du mélange de la culture de leurs hôtes, qui finiraient certainement par le prendre mal à force qu'elles parlent d'eux comme des sujets d'études. Bon en même temps, seul un Ivan n°2 aurait sortis un cinglant "Ca va, on ne vous dérange pas trop ? La vie est belle, on n'est pas sourd !" Surtout que dans cette culture, les femmes ne semblaient pas trop diriger, donc se taire quand il le fallait... En espérant que ca ne leur cause pas de soucis.

Ivan, quant à lui ? Bah, vu les consignes il ne se gênerait pas ! Déjà, ignorer les palabres inutiles des scientifiques était quasi obligatoire pour ne pas avoir envie de les bâillonner. Ensuite, la bouffe, ah bah il lui faisait honneur ! Fallait pas décevoir leurs hôtes ! Et puis c'était rare d'avoir quelque chose d'aussi bon à se mettre sous la dent, au moins on pouvait se dire que ce n'était pas la bouffe chimique du mess... Et les boissons... C'est sûr qu'ils ne seraient pas du genre à boire de l'eau ! Non, une sorte de bière et de vin local pour accompagner le tout, et pour leurs hôtes dans l'abus le plus total !

Bon, le pêché mignon... Fallait juste savoir encore tirer droit, y voir plus loin que le bout de son nez, ne pas vomir, et rentrer à la base sans tituber ou empester l'alcool à 3 km à la ronde ! Bon, il ne connaissait pas le degré des boissons... Autant elles pouvaient être aussi fortes qu'une petite bière, autant c'était l'équivalent d'un bon gros whisky ! Il ne se priverait donc pas, tout en restant pour le moins, raisonnable. Après s'il avait l'ordre de faire un concours d'alcoolique avec la bande de poches locale, c'était autre chose !

Quant au danger ? Il n'était toujours pas écarté ! Même si la planète était sous protection des petits hommes gris, ca restait toujours un gros point d'interrogation, et pire encore si un Asgard se ramenait en les voyant tous ivres morts. De quoi être persuadé d'être victime d'hallucinations !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 19/01/2011
Localisation : Salle d'emarquement SGC/Porte des étoiles tauri

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Sam 19 Nov - 0:07

Tout le monde était détendu et y allait de bon coeur sur la nourriture et essayait de garder de la modération sur l'alcool.Tout le monde à part Faith qui depuis l'arrivée des choses sérieuses niveaux bouffe, se taisait.Elle picorait mais était nerveuse, elle buvait dans sa propre gourde, elle n'arrêtait pas de tripoter une sorte de pendentif sous son t-shirt.Elle s'alluma une cigarette et en proposa à tout le monde quelque chef accéptèrent pour découvrir ce que c'était et ils semblèrent apprécier.Mais Faith ne semblait pas beacoup se détendre, aux questions elle répondait pas un sourire forcé, elle n'allait pas fort mais apparemment rien de grave.

La fiesta suivait son cour et après s'être allègrement tanner la panse, les chefs annoncérent que la fête en elle même allait pouvoir commencer et qu'il n'avait pas fini de faire ripaille loin de là.Tout le monde se leva et certains furent forcé d'admettre que les alcools des xiongnus avaient un goût de "reviens y" un peu trop prononcer.L'un des archèologues manqua de se vautrer en se levant et Ivan lui sentit l'alcool refluait dans ses veines quand il s'était levé.Mais c'était là la chose plus grave qui leur était arrivé depuis le début de la journée autant dire que c'était du bonheur.Une fois sortie de la tente des chefs ils purent voire qu'effectivement tout le monde s'amuser, et s'amuser bien.Des hommes et des femmes dansaient il y avait de la musique, la boisson coulait à flots, et la nourriture était présente en abondance.Les chefs se dirigérent vers le centre du campement ou une estrade encadré de brasero les attendaient.Au moment de monter sur l'estrade une espéce de sorcier au regard de dément vint les rejoindre.Les colifichet, le sourire édenté, et l'odeur qui se dégageait du bonhomme était une véritable caricature et une infection.Les équipiers furent invité par les chefs à les rejoindre sur l'estrade.Le sorcier se mit alors à danser tout en spalmodiant des trucs incompréhensible.Le chef de la tribu prit la parole et s'adressa aux lunes dans le ciel dans un dialecte que les trois linguistes de l'équipe peinait à comprendre.Car il y avait bien plusieurs lunes dans le ciel.Trois exactement qui formait un triangle équilatéral parfait et offrait une clarté sans pareil et cette nuit dans la steppe.Selon les linguistes il s'agissait d'une sorte de poème à la lune , à slpeinir le cheval d'odin et un truc avec les valkyries.Cet instant magique et dérangeant dura bien une dizaine de minutes à la fin de laquelle plusieurs sorciers commencérent à passer parmis l'assemblée pour distribuer une décoction.Celui présent sur l'estrade en donna à chaque chef et il se dirigea vers les équipiers avec sa décoction qui avait une drôle d'odeur et une drôle de couleur.Refusez cet honneur ne semblait pas permis et il fallut que chacun finisse son verre sans pouvoir tricher.Et c'était bien malheureux parce que ça avait un goût infecte.

Ce fut alors la soirée commençait réelment selon les chefs.Des hommes faisaient des démonstrations de leur prouesses physiques armes à la main, ou dans des combats de lutte.Partout des couples se formaient et promettaient que personne n'aurait froid cette nuit.D'ailleurs plusieurs femmes charmantes et quelques guerriers s'étaient approchés du groupe pour proposer victuailles, boissons et autre plaisirs.Les chefs invitérent à les suivre à travers le campement et à profiter comme eux du moindre plaisir qui se présentait à eux.Le terme d'orgie était tout à fait approprié à la situation, une décadence qui donnait envie d'y goûter, voire de croquer à pleine dents.



Au lendemain matin les équipiers eurent la surprise de se reveiller dans des yourtes, bien au chaud sous des peaux de bêtes sans se souvenir comment ils étaient arrivés là.Ils ne se souvenaient pas non plus comment ils avaient finis nus et en charmantes compagnie.Ils avaient plusieurs personnes dans leur couches et pas forcèment du sexe de leur préférence.Certains eurent même la surprise de se réveiller en présence d'autres équipiers.La seule chose qui se souvenait c'est que la soirée avait été plutôt difficile, preuve en était le mal de tête qui leur cassait le crâne, et qui était amplifié par le moindre rayon de soleil.Au moment de se lever il y avait le haut le coeur généralement synonime d'abus de nourriture et/ou d'alcool.Pour sortir des yourtes les lunettes de soleil était indispensable et représentait l'élèment de survie indispensable.Fort heureusement les yourtes dans lesquels ils s'étaient échoués n'étaient pas loin les unes des autres.Alors qu'ils émergeaient doucement une ravissante jeune femme à la peau ambré et vêtu simplement d'une peau de bête qui laissait deviner bien peu de son corps sortie de la yourte ou se trouvait laurent.Elle lui amenait sa radio et après un doux baiser elle lui fit sourire et s'en retourna dans la yourte.Cela aurait pu être un bon moment si il n'y avait pas eu une voix que laurent connaissait le fit rapidement sortir du cirage.Le général essayait de les contacter et il vallait mieux vite fait se sortir du gaz.

//Sierra Golf Bravo de Sierra Golf Charlie appel.//

Alors que Laurent allait se décider sur la marche à suivre un bruit lui fit lever la tête.Un bruit aussi typique que celui d'un ak et qui vou hirissait le poil.Un planeur de la mort venait de survoler le camps et reprenait de l'altitude.Les choses allaient trop bien pour que ça dure il ne pouvait en être autrement dans ce monde de merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
avatar

Messages : 514
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 42

Dossier du personnel
Equipe: SG6/ Leader
Grade / Niveau: Major/439
Age du personnage: 25 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Sam 19 Nov - 20:58

Le Para avait trop mangé et il l’expliqua quand on lui demandait ou faisait signe de se servir, si ça continuait il allait exploser ou avoir besoin d’expulser si ça continuait alors il se contentait d’observer, d’écouter les discutions et d’y répondre si besoin sans trop aller loin dans les explications.

Se dégourdir les jambes fut une nouvelle proposition qu’on ne pouvait refuser, ne serait-ce que pour la gravité aide à ce que tout descende pour une digestion qui s’annonçait difficile. La nuit était tombé sans trop se faire mal il fallait espérer et l’ambiance était au rendez-vous, simple mais efficace, pas de lasers ou de techno, non, des chants locaux et des braseros pour animer cette nuit lumineuse grâce aux trois spots dans le ciel. La seule crainte était cet alcool à profusion qui pouvait gâcher la cérémonie mais les Xiangnus tenaient le coup, les membres de l’équipe un peu moins alors pour éviter des emmerdes, Laurent fit passer discrètement le message d’arrêter d’en boire.

L’équipe était invitée à se rendre sur une estrade en plein centre de ce village éphémère afin qu’un gugusse au maquillage pouvant faire concurrence au groupe Kiss vienne faire son show. Pourvu qu’il ne fasse pas faire pareil se disait le militaire en le voyant sautiller frénétiquement tout en monologuant un truc mystérieux. Heureusement un chef se décida à prendre le relai mais ce n’était pas plus compréhensible à part deviner qu’il parlait des trois lunes du fait de ses gestes envers ces satellites. Si tout ça devait faire venir les Asgards sous quelque forme que ce soit, ce serait fort mais pourquoi pas mais sur Cimmeria il en avait fallu un peu plus pour réveiller les petits hommes gris.

La traduction arriva petit à petit, il s’agissait d’un poème destiné aux lunes et à leur religion d’inspiration scandinave, un folklore impressionnant et envoutant tant Laurent prenait plaisir à le voir faire et à l’écouter tout en profitant du décor. Après une dizaine de minutes, ce qui devait être le digestif local à l’odeur pire que du lait de chèvre fermenté, génial, on voulait les tuer à présent et impossible d’y échapper, aucun moyen de s’en débarrasser discrètement, les yeux des chefs qui venaient d’ingurgiter cet horreur étaient tournés vers les membres de l’équipe, n’attendant qu’une chose !

« Heu je crois qu’on n’a pas le choix alors bon courage les gars, s’ils en prennent c’est que ça ne doit pas être dangereux… »

Evidemment que le Para n’avait pas dit ça très fort, il ne fallait pas que les chefs se vexent mais il fallait aussi que ses coéquipiers ingère ce liquide nauséabond pour ne pas risquer d’être irrespectueux envers leur hôtes. Il était certain que Laurent n’aimait pas ça d’être contraint de faire des choses comme ça mais la mission était plus importante qu’une question de goût ou de dégoût. La suite fut encore plus étrange du point de vue d’une personne n’ayant pas consommé la mixture, par contre pour le Para c’était l’extase et ses sens étaient au nirvana, ne maitrisant plus rien il ne put que se laisser aller dans on ne savait quoi.

Le noir… Les paupières lourdes avaient du mal à faire entrevoir la légère clarté de ce qui se révéla être une yourte, à ce que Laurent pouvait ressentir, il était allongé dans ce qui devait être une couverture en peau de bête. Une horrible sensation de mal être, d’avoir un peu comme la gueule de bois sans avoir pourtant abusé de l’alcool mais d’avoir subit les effets d’une drogue comme le GHB car c’était le trou noir après avoir absorbé l’horrible concoction lors de la fête à laquelle les membres de l’équipe avaient été conviés. Pas le moindre souvenir, le fait même d’essayer de chercher des brides empirait l’état de la marmelade qui gigotait entre les deux oreilles. Il fallait se concentrer sur le primaire pour réussir à émerger et surtout à se demander ce qui lui touchait les hanches depuis une seconde. Sa main vint palper celle d’une autre personne, se rendant bien compte qu’il ne portait aucun vêtements mais cela était secondaire par rapport à savoir d’où sortait cette main. Il tourna doucement la tête pour s’apercevoir de l’horreur qui pionçait à côté de lui… Voir la tête d’Ivan dans son pieu avait de quoi faire peur et bien vous réveiller, sans un mot, Laurent regarda de l’autre côté pour apercevoir une jeune femme qui ne devait même pas avoir vingt ans. Reposant sa tête avec une énorme angoisse d’avoir fait des choses sans le vouloir, il n’était vraiment pas bien et la ce n’était pas la faute à une quelconque drogue, imaginer avoir eu des rapports sexuels non désirés était affreux dans sa tête, si cette femme tombait enceinte… C’était certain que cela ne risquait pas d’arriver à Ivan mais Laurent avait déjà assez avec cette panique interne qu’il ne pouvait songer avoir eu des rapports avec un homme !

Il s’extirpa doucement de son emplacement pour ne réveiller personne puis chercha ses affaires pour se rhabiller, ce qui fut possible et fait le plus rapidement possible avant d’aller réveille son voisin de couche :

« Ivan, réveilles-toi, tiens ! »

Laurent venait de lui donner ses sous-vêtements, enfin si c’était bien les siens, de quoi se poser des questions.

« Tais-toi et dépêches-toi de remettre ça puis viens avec moi que je te montre où est ton équipement, il faut qu’on rejoigne les autres »

Pendant que Ivan finissait de se préparer, le Para décida de passer la tête à l’extérieur de la yourte pour prendre des renseignements sur la situation aux environs, c’était calme alors il sorti complètement avant d’être rattrapé par la jeune femme à côté de laquelle il s’était réveillé. Cette dernière lui donna sa radio qu’il n’avait pas retrouvé et lui déposa un baisé sur la joue, la voix sortant de l’engin ne lui laissa pas le temps de gamberger à nouveau sur ce qu’il avait fait avec la femme, le général venait aux nouvelles et il fallait lui répondre avant qu’il n’envoi une équipe de secours pour venir les sortir de partouzeland !

Alors qu’il allait répondre, un bruit ressemblant à un avion en rase motte l’interpella, se baissant inutilement pour regarder son origine, Laurent rapprocha sa radio et dit :

« Sierra Golf Charlie de Campbell, mon général, nous venons à l’instant d’être survolés par un planeur Goa’uld, c’est le premier contact avec les serpents depuis notre arrivée, jusque la il n’y avait rien à signaler, à vous »

Délaissant un instant la radio pour signaler cette visite matinale à Ivan qui était encore dans la yourte, le Para se dépêcha de courir jusqu’à l’habitation voisine pour chercher ses coéquipiers et les mettre en alerte contre le danger du planeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Naughart
Militaire
avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 24/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: Sergent/113
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Dim 20 Nov - 2:18

La soirée se déroulait plutôt bien ! A bouffer et à boire ! Et ce n'était que le début !

Les chefs les avaient invité à sortir pour passer à la suite des joyeusetés en tout genre qui se déroulaient dehors. C'est en se levant qu'il s’aperçut que leur boisson locale était plus alcoolisée que le gout ne laissait paraitre... Vraiment méchante leur boisson ! Ca eut pour effet de lui tirer un sourire ! Il fallait ramener la recette sur terre ! Ca c'était un truc à ramener pour la culture et tout le tintouin, enfin... La culture du pilier de bar surtout. Il ne se priva pas de rire légèrement de l'archéologue qui eut du mal à se relever sans manquer de se ramasser.

En bref, que du bonheur !

Dehors la fiesta battait son plein ! Des couples se faisaient, les guerriers se foutaient sur la tronche avec le plus grand plaisir pour se prouver qu'ils étaient les plus forts. De quoi avoir envie de participer à la petite fiesta et de se mettre une mine assez monumentale. Mais les ordres furent clairs... Plus une goutte... Bon ils étaient en mission, mais vu le ton donné, ils ne rentreraient pas avant le lendemain !

Puis le passage sur l'estrade avec le conseil des chefs... Un petit honneur aux trois lunes et puis le gourou maboule qui leur distribua une sorte de truc immondissime... Impossible d'esquiver, ca puait l'embuscade ce truc... Cul sec et trou noir ! Ca serait le nom de la boisson !

Le lendemain matin... Une lumière vint le déranger dans son sommeil profond d'alcoolique ayant passé une soirée difficile, il se retourna en direction de la chose la plus chaude à côté de lui : C'est à dire, une charmante autochtone qu'il avait quasiment dans les bras... Là, il ouvrir les yeux sur la demoiselle... Au moins bourré il ne ramenait pas de croisement entre michel sardou et un pokemon lui ! Le caleçon dans la tronche le fit bouger un peu plus, avec un grommellement à peine audible.

"Une bière et je sors..."

Oui, l'adage, traiter le mal par le mal le matin était très efficace avec l'alcool ! Rien de tel pour repartir que de boire ce qui nous avait achevé la veille. Mais le repos mérité fut de courte durée avec le bruit d'un appareil volant malheureusement identifié... Un Planeur goauld... Il se leva d'un bond, avec un juron bien sentis, faisant réveiller en sursaut la charmante demoiselle qui n'en demandait pas tant. Bon elle eut droit à sa petite tendresse tout de même ! Visiblement ils n'avaient pas fait que dormir, partir comme un voleur serait mal vu !

Il commençait à s'habiller en vitesse quand Laurent le bougea suite au passage du Planeur et finir par sortir quelques minutes plus tard quasiment paré au combat, le gilet tactique entrouvert en train d'être refermé, éblouit par la lumière son réflexe fut de mettre ses lunettes de soleil dans une masse de mouvements un peu désordonnés, la tête tournait toujours un peu, ils avaient du prendre au moins 8g dans chaque oeil la veille...

"On peut même pas décuver tranquille ici !" râla-t-il en passant la porte et se faisant aveugler par la lumière du jour. "Ce n'est sûrement qu'un éclaireur, on a un peu de temps... "

Oui, il était lucide, enfin autant qu'on pouvait l'être après ce genre de soirée ! Bon, maintenant le remède maison, du mal par le mal... Priorité première ! Heureusement que ces soiffards n'avaient pas eut le temps de tout finir quand il s'approcha d'une des réserves de la bière locale ! Deux godets y finirent leur route pour se retrouver pleins, le tout en vitesse. Il en mit un entre les mains de Laurent.

"Remède maison pour se remettre d'une bonne soirée !" Avant de boire dans le sien. "Je vais voir pour bouger les autres ! Il faut réveiller toute petite troupe avant que nos futurs nouveaux amis ne viennent tout gacher !"

Il ne s'était pas vraiment préoccupé de l'avis de Laurent sur ce coup là ! Après tout certainement qu'une partie serait oubliée dans le rapport, il était dans le même état que lui... S'il avait su, son foie serait resté à la base... Il remplit un troisième verre, avant de se diriger vers la yourte la plus proche, passer la tête dedans, et en ressortir... Mauvaise pioche. Le même sort fut réservé à la suivante, et il finit par rentrer dans la troisième, ou pionçait Kawalsky avec ses petits camarades... Lit commun, hommes et femmes confondues... Bon, ils avaient tous faits pareil, il fallait pas s'étonner !

Pas le choix ! Il le secoua jusqu'à ce qu'il réagisse et se relève un peu.

"Aller Don Juan ! Bouge ton cul, on a des serpents qui se ramènent on n'attends plus que toi !" Il lui colla le verre dans les mains sans lui demander son avis "Bois ! Ca ira mieux après !"

Pauvre Kawalsky qui se faisait embusquer dès le matin ! Il attendrait qu'il grogne, en prenne une rasade pour sortir rejoindre le reste du groupe qui devait se rassembler à l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Kawalsky
Militaire
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 21

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Caporal-chef / 93
Age du personnage: 37 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Dim 20 Nov - 4:57

La mission compte de fée continuait et tout allait de mieux en mieux, nourritures et boissons à volontés, il y avait de quoi ravir n’importe qui hormis Faith qui, pour on ne sait qu’elle raison n’allait pas bien. Mais cela importait peu au vieux qui profitait de ce camp de vacances, tout en évitant un maximum l’alcool histoire de rester lucide.

Les chefs invitèrent les Terriens à sortir pour continuer la fête dehors. Certains avaient trop bu cela se voyait un peu mais rien de très grave. Dehors, les gens dansaient sous une belle musique, mangeaient, buvaient bref s’amusaient. Cela aurait peut être plu à Kawalsky s’il serait venu ici quelques années plus tôt mais à son âge, danser jusqu’au bout de la nuit, cela ne le tentait plus et de toute manière, un sorcier attendait les équipiers au centre du campement et il valait mieux suivre les chefs. Le sorcier se mit à danser tout en disant quelque chose d’incompréhensible. Le chef, lui aussi, prit la parole et d’adressa aux trois lunes qui formaient un triangle dans le ciel. Tout cela dura pendant une bonne dizaine de minutes puis après cela, les sorciers donnèrent aux chefs et aux équipiers une boisson aussi infecte que pas très net au regard mais visiblement, ce n’était pas le genre de chose que l’on pouvait refuser et vu que les chefs regardaient leurs invités, c’étaient impossible de renverser cette mixture. Ce fut donc avec un puissant courage que Jason fit cul sec en se retenant de cracher et de faire une belle grimace.

La nuit devint soudainement très agité, des couples se créaient et trois autochtones, tout du moins deux plus un jaloux apparemment, s’étaient visiblement attacher à Kawalsky,qui après avoir bu quelques verres tomba dans le noir total.

Le lendemain matin, Jason sentit qu’on le secouait et qu’on lui criait dessus.


Ça va, ça va ! Je me lève !

Il finit par lever son bras droit de manière à vouloir attraper la personne qui lui faisait ça. Pas de chance, un verre finit par arriver dans sa main droite puis cette voix devint plus clair et le caporal-chef reconnu celle d’Ivan. Le RAPAS finit par se mettre assit, touche le verre en main. Il avait une terrible migraine et du mal à ouvrir les yeux, c’est d’ailleurs en voulant chercher son téléphone qui généralement traîne dans son lit (équipement qui est bien entendu resté sur Terre) qu’il finit par ouvrir doucement les yeux après avoir toucher quelque chose qui ressemblait à de la peau. Quand il vit qu’il s’agissait en fait du bras d’une autochtone, Jason retira sans perdre une seconde sa main et tourna la tête, les yeux grands ouverts, en direction de son verre avant de le boire d’un trait. Puis il chercha ses affaires et s’habilla rapidement, tout du moins, aussi vite que son état au réveil après une nuit de folie, apparemment, pouvait lui permettre.

Une fois prêt, Jason prit la direction de la sortie mais avant de quitter sa yourte, il regarda les trois autochtones qui avaient partager son « lit » et particulièrement celle qui fut juste à côté du RAPAS, essayant de se rappeler ce qui avait bien pu se passer cette nuit mais en vain. Pensant que dans neuf mois, il devrait revenir, le vieux finit par soupirer et quitta la tente.

Dehors se trouvait déjà Laurent et Ivan, Jason les rejoignit en vidant à moitié sa gourde sur sa tête pour se réveiller davantage. Gourde rangée, P90 à la main gauche, Kawalsky ne pu s’empêcher de sortir sa vanne foireuse du matin.


Mon Adjudant, Caporal, bien dormi ? Alors, ou sont ses serpents? J‘ai envie de manger du saucisson au p‘tit dej‘ !

Bien qu’entre du saucisson et un Goa’uld, il n’y avait aucun rapport, le vieux était content de sa vanne et se tenait désormais prêt à tuer du parasite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean François Cosey
Militaire
avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 20/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Sergent / 115
Age du personnage: 34 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Lun 21 Nov - 0:16

Tout allait bien, la fête battait son plein, tout le monde profitait de la soirée ou presque. Faith était pas spécialement jouasse, mais peut être était ce dû au fait qu'elle ne devait être très à l'aise durant ce genre de manifestations. Jean François quand lui profitait avec modération, picorant ici et là, discutant avec les locaux de tout et de rien.
On était à des années lumières de sa première mission qui était partie en sucette en sucette dès le passage de la Porte des Etoiles. Là, nous étions au milieu d'une grande célébration dans la joie et la bonne humeur... ils avaient eu droit au chaman et à sa mixture atroce qui lui avait soulevé le coeur, mais bon, il fallait faire bonne figure et encaisser sans broncher. Après la petite danse et le petit numéro du vieux bouc puant, Jeff trouva le salut dans quelques coupes de jus de fruit au final plus alcoolisés que fruités. Au final, la joie et la bonne humeur évoluaient en quelque chose de plus chaud. C'était peu de le dire! Des mâles jouaient les coqs ici et là à se pavaner ou carrément se mettre sur la tronche gaiement, d'autres plus malins en profitaient pour un autre genre de corps à corps...

Explosion en son et lumière dans sa tête. Le militaire avait l'impression qu'on lui enfonçait une tige de fer chauffée à blanc dans chaque orbite et qu'on avait tiré contre ses oreilles. Après plusieurs minutes, il finit par arriver à réfléchir et le constat fut sans appel, gueule de bois de carabinée! C'était même pire qu'une biture de tous les diables, le commando était certain de ne pas avoir bu suffisamment pour se retrouver dans un tel état. On avait dû assaisonner la nourriture et/ou la boisson de quelque chose de spécial. Essayant de savoir où il était, Jeff tourna doucement la tête, et ne vit pas grand chose en premier lieu. Il était allongé dans une couche de ce peuple et aux bruits environnants, il n'était pas seul. Contact contre lui, confirmation de sa nudité totale et de la proximité directe sinon intime de deux femmes à en juger par les rondeurs qu'il avait fini par avoir sous la main.

"Mais qu'est ce que j'ai foutu? Bordel..."

Murmura t il dépité par le résultat fabuleux de sa retenue. Après avoir repoussé les caresses et bisous matinaux, il se redressa et chercha ses affaires heureusement non loin. Il vérifia immédiatement son arsenal et constata avec soulagement que rien ne manquait et tout semblait fonctionnel.
Il ne fut pas spécialement surpris de voir une des civiles de l'équipe. Il la réveilla doucement et lui dit d'enfiler ses affaires et finit de s'habiller. Un comprimé d'aspirine, allez, deux, histoire de faire un sort à sa migraine et non sans avoir chaussé ses lunettes le commando sortit de la yourte alors qu'un engin s'éloignait du village à tire d'aile. Dans la lunette de son arme il reconnut un planeur de la mort goa'uld. Remettant son arme en bandoulière il se dit que les choses allaient se gâter dans pas longtemps. Qui disait planeur de la mort, disait croiseur en orbite.
Se frottant le crâne pour chasser les dernières vapeurs d'alcool qui embrumaient son esprit. Par chance, il y avait des membres de l'équipe qui se rejoignaient et parmi eux Campbell. Jean François le rejoint au petit trot.

"C'est bien un planeur qui nous a fait une visite surprise? Vous aussi vous vous êtes réveillé avec la pire des gueule de bois de l'histoire?"

A voir sa mine piteuse, l'éclaireur n'était pas heureux de la situation et en fait c'était loin d'être proche de la vérité. Mais au moins l'action à venir lui permettrait de se défouler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 19/01/2011
Localisation : Salle d'emarquement SGC/Porte des étoiles tauri

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Lun 21 Nov - 17:50

Deux autres planeurs glissaient sur l'azur à grande vitesse.Qui disait planeur de la mort disait vaisseau mère en orbite ou tout au moins dans le système solaire.Ce qui était loin d'être rassurant.La suite de cette mission s'annonçait plutôt mal et la vue du planeur avait l'effet d'un oiseau de mauvais augure.Les xiongnu eux cuvaient leur vins tranquillement sans même se douter de ce qui était entrain de se passer.Ceux qui s'étaient enfilés un "godet" de bière dans l'espoir de faire passer la gueule de bois eurent déjà en premier lieu le privilège de remarquer que cette bière était bonne tiède et beaucoup moins quand elle était fraiche.Mais une fois le goût passé ce qui fut quand même assez difficile, leur ventre se transforma en machine à laver en mode essorage.La bière au matin après une cuite qui ne semblait pas en être une finalement n'avait pas les vertus curatives que Ivan lui prêtait.Un arrêt au stand pour les malheureux commençaient à se faire méchamment sentir.Rien d'handicapant pour le moment.D'ailleurs maintenant qu'ils émergeaient de plus en plus surtout à cause du danger qui, littéralement, planait au dessus de leur tête, les habitués de la gueule de bois se rendirent compte qu'ils n'avaient pas de relan d'alcool pas cet étrange goût de lendemain de fête trop arrosé.A n'en pas douter le breuvage des sorciers n'y étaient pas étranger.Heureusement que les xiongnu ne faisaient pas changanai tout les ans.Laurent eut rapidement des précisions sur le pourquoi de ce réveil en fanfare par le général.

"Adjudant-Chef Campbell nous avons essayé de vous joindre pendant une partie de la nuit nous avons des informations de la plus haute importance qui nous viennent de la Tok'ra.Le grand maître Ba'al à bord de son vaisseau mère se dirige vers la planète sur laquelle vous vous trouvez pour mettre la main sur de l'armement Asgard.Est ce que ça vous dit......la communication n'était pas interrompu, ils avaient tous pu entendre une voix du sergent de faction en salle de contrôle interpeller leur commandant en chef par un il faut que vous voyez ça mon général.Deux secondes plus tard le général repris.Campbell il y a trois Al'Kesh qui viennent de déposer des jaffas à proximité de la porte des étoiles.Vous devez trouver ces armes Asgards Ba'al ne doit pas s'en emparer de mon côté je vais voire avec nos alliés Tok'ra pour une exfiltration.Je vous recontactes dans précisément deux heures.Sierra Golf Charlie Terminé à un cinq deux zero GMT+1"

[Hrp : Petite musique d'ambiance http://www.deezer.com/listen-14520863]

La situation dégénérait à la vitesse de la lumière et clairement l'équipe Bravo n'allait pas être à la fête aujourd'hui et même ceux qui se sentaient chaud pour casser du jaffa commençaient surtout à sentir l'odeur du sapin.A l'heure actuelle il devait y avoir une centaine de Jaffa devant la porte des étoiles impossible de passer par là.Trouver des armes Asgard en plein milieu de la steppe allait être compliqué avec les indigènes entrain de cuver.Sachant qu'aucun d'eux ne se sentait dans une forme exceptionnelle pour affronter les troupe de choc d'un grand maitre goa'ulds.Mais d'un autre côté ils avaient reçu des ordres et puis il fallait compter sur le fait que les Tok'ra leur viendrait en aide une fois la mission accomplis.Ce qui était loin d'être rassurant.Maintenant ils devaient prendre une décision quand à la conduite à tenir pour la suite mais quoi qu'il arrive beaucoup de xiongu allait mourir et ça ils n'y pouvaient rien.Finalement ils n'auraient peut être pas à se soucier des problèmes de parenté en cas d'accident.Mais ces gens les avaient accueillis et bien traités les abandonnés ne seraient pas correct, et même en se battant à leur côté ils ne pourraient pas changer l'issue du conflit.Sans parler que la mission qu'ils devaient remplir était sans aucun doute d'une importance capitale et le sacrifice de ces gens seraient vu par les huiles et les tok'ra comme un mal nécessaire à l'accomplissement de la mission.Ignorer le destin des individu pour penser au bien commun.Les regards des équipiers se croisaient pour savoir ce que les autres pensaient et beaucoup de tournèrent vers Laurent pour attendre d'avoir son opinion ou qu'il donne ses ordres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
avatar

Messages : 514
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 42

Dossier du personnel
Equipe: SG6/ Leader
Grade / Niveau: Major/439
Age du personnage: 25 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Lun 21 Nov - 22:05

Cet horrible bruit des moteurs des chasseurs Goa’ulds allait se reproduire car deux autres se ramenaient, une nouvelle torture pour le crâne douloureux du Para mais il fallait passer outre pour indiquer la marche à suivre alors tout en balançant le gobelet encore plein puisqu’il ne comptait pas le boire, il hurla pour que chacun puisse l’entendre :

« Planquez-vous et surtout n’ouvrez pas le feu s’ils ne tirent pas sinon on va mettre les Xiangnus en danger, dès que vous pouvez, fouillez les yourtes et appelez-moi si vous trouvez les chefs, allez ! »

C’était dur de gueuler comme ça d’autant qu’il y avait de l’écho dans sa tête pour le faire souffrir, pareil pour la voix désagréable du Général dans la radio, Laurent qui était maintenant à l’intérieur d’une yourte avec seulement l’avant du visage pour observer la menace volante arriver, prêt à tirer si besoin tout en écoutant les infos de bison futé sur un embouteillage en formation.

« Reçu mon Général, en espérant qu’ils n’auront pas la mauvaise idée de bloquer la porte des étoiles en l’actionnant sans arrêt sinon nous ne pourrons plus communiquer… En attendant un éventuel taxi, nous allons voir avec les autochtones s’il y a moyen de contacter les Asgards comme sur Cimmeria, terminé »

Si le boss n’avait rien à ajouter, il utilisa la radio pour joindre le reste de l’équipe dispersé dans le camp :

« Ici Campbell, dès que les chasseurs seront passés, on se regroupe sous ma yourte, vous verrez mon bras vous faire signe ! »

Laurent avait pour une fois eu de la chance en repérant le plus ancien des chefs dans l’habitation où il se cachait, il était à moitié conscient de se qui se passait dehors, au moins il n’allait pas nous faire une crise cardiaque tout de suite en se rendant compte de l’invasion que lui et son peuple ne pourrait repousser, cures dents contre armes à plasma, il n’y avait pas photo.

Le premier miliaire qui le rejoint eu le droit de vérifier qu’il ne manquait aucun membres à l’appel, sans quoi lui et un autre devraient aller les chercher pour les ramener comme ils le voulaient. Laurent tentait de faire comprendre la situation au grand manitou en s’étant accroupi à ses côtés :

« Chef, une armée surpuissante tente d’envahir vos terres, est-ce que vous comprenez ce que je vous dis ? Punaise… Heu… Odin, il faut faire appel à lui… Comment faites-vous pour l’invoquer, je vous en prie, concentrez-vous… Je dois demander l’aide du seigneur Odin, il est le seul à pouvoir vaincre les envahisseurs, allez, ressaisissez-vous ! »

Le ton était un peu sec mais il fallait bien cela pour le tenir éveiller et qu’il fasse un effort pour contrarier les plans d’un Goa’uld. Tout dépendait de ce vieux pervers qui devait en avoir bien profité vu les deux femmes qui le collaient.

Les environs ne donnaient pas une solution pour disparaître, seul le petit cratère dans lequel le camp avait été établi pouvait donner un avantage contre des troupes au sol mais aucun face aux chasseurs et bombardiers. Pour l’instant il ne pouvait donner aucune autres directives à ses coéquipiers tant qu’il n’avait pas de réponse à ses questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean François Cosey
Militaire
avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 20/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Sergent / 115
Age du personnage: 34 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Dim 27 Nov - 23:45

Les huiles informaient l'équipe qu'un croiseur goa'uld était en route... Et comme ils avaient été drogués, ils n'avaient pu accuser réception de l'alerte. Tout simplement génial. C'était pour éviter ce genre de conneries qu'il avait fait en sorte de boire peu et de faire attention à ce qu'il mangeait et malgré tout, ils y étaient dedans jusqu'au cou.

Suivant les autres il aida à battre le rappel puis se dirigea vers la tente alors que Laurent essayait d'expliquer la situation aux autochtones et voir s'ils pouvaient les aider grâce aux petits gris.

Lui, soldat ne pouvait que laisser faire leur leader et les têtes d'ampoules de l'équipe d'ethnologue et faire en sorte de garder toute l'équipe en un seul morceau. Il attendit donc dans un coin de voir comment les choses se goupillaient, cherchant dans le regard des xiongnus un quelconque signe de fourberie ou de traitrise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 19/01/2011
Localisation : Salle d'emarquement SGC/Porte des étoiles tauri

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Lun 28 Nov - 18:33

L'équipe de Laurent se remettait tant bien que mal de cette soirée.Certains le prenait plutôt bien tels qu'Ivan et Jason d'autre le vivait plutôt mal comme Laurent et Faith.Surtout Fait à vrai dire.Elle avait les mains qui tremblaient le regard hagard et semblait perdu.Contrairement à son habitude elle était anxieuse et silencieuse et cela ne semblait pas avoir de rapport avec la communication et l'apparition de planeurs de la mort dans le ciel de cette planète.Laurent avait pris les choses en main pour s'adapter au mieux à l'évolution de la situation et il s'était rendu dans la tente des chefs en hésitant à certains moment sur le chemin qu'il devait emprunter pour s'y rendre.Et comme il s'y attendait il trouva une partie de ces derniers qui se vautraient allégrement dans la luxure.L'urgence de la situation avait poussé Laurent à brusquer le protocole et les soulards xiongnu.Le chef du clan semblait bien peu apprécier la chose malgré les arguments qu'avançait Laurent.Il fallait dire que ce peuple n'avait pas du voire des goa'ulds depuis des siècles et ils n'avaient jamais envisagé que cela puisse se produire un jour.Le chef du clan laissa couler quelque seconde de silence pour montrer qu'il répondrait quand il le souhaitrait.

"Nous n'invoquons pas Odin, il n'est pas plus notre serviteur que nous ne sommes les siens.Nous lui rendons hommage par des offrandes devant l'anneau de pierre mais nous ne conversons pas avec lui, il a d'ailleurs certainement mieux à faire.Et pour cotre information les terres sur lesquels nous chevauchons appartiennent à tous et à personne.Nous ne sommes réelment chez nous que sur nos montures.Mais si un envahisseur tente de s'approprier tout ce qui vit sous le ciel alors nous lui montrerons quelle force réside dans nos coeurs."

Le chef du clan se tourna vers les chefs de tribu présent pour donner ses ordres.Il avait clairement l'habitude de commander et encore plus l'habitude d'être obéis.Seul laius c'est que ce qui les attendaient dépassés de loin ce qu'il pouvait imaginer.

"
Que nos cavaliers soient prêts à partir en guerre dès que possible.Dépechons des éclaireurs pour qu'ils confirment les dire de nos invités et évaluer les forces ennemies si nécessaires."

Le chef du clan ne doutait pas de la suprématie de son armée et pour sur il ne voyait dans les équipiers que de simples voyageurs.Ils n'avaient pas de chevaux et ne portaient pas de sabre aux côtés quoi de plus naturel que cette paisible et minuscule soit impressioné par quelques centaines de guerriers avec leur chevaux harnachés pour la guerre.Il allait être plutôt difficile de lui faire avaler l'importance du danger.Ce fut Faith qui débloqua la situation d'une drôle de manière.Elle était connu pour ses talents de diplomate mais semblait vraiment à cran ce qui fut rapidement confirmé.Elle avait sortit son pistolet et avait défouraillé dans plusieurs objets de la vie du quotidienne.

"Vous voyez ça ce sont nos armes et elles sont beaucoup moins puissante que celle de ceux qui viennent vous envahir.Ce sont les démons dont Odin vous à sauvés.Nous n'avons pas le pouvoir de les arrêter seul vos dieux en sont capable et nous devons leur demander de l'aide."


Les chefs des tribus semblaient plus qu'impressionner par le pistolet de Faith et ils avaient désormais un regard tout à fait neuf sur leurs invités et ils avaient rapidement compris que cela n'était pas de simple bâton qu'ils portaient attachés à leur gilet.Ce fut un détails que remarqua Jeff.Ces hommes avaient la guerre dans le sang.Après la démonstration de Faith ils avaient immédiatement identifié que ce qu'ils avait pris pour des bâtons étaient des armes plus puissantes que celle utilisaient par Faith.Ils les regardaient d'ailleurs désormais comme des guerriers équipaient pour partir en guerre ce qui n'était pas tout à fait faux.Le chef du clan prit la parole en regardant les étrangers de son regard blanc d'aveugle.


"Vous ne semblez pas être de simple voyageurs.Si Thor vous a fait don de ses pouvoirs c'est que vous êtes des envoyés des dieux preuve cette valkyrie qui voyage à vos côtés.Nous ferons de notre mieux pour vous aider."


Le plus jeune des chefs qui avaient fait un impair pris la parole.

"Il y a une vieille histoire qui dit que lorsqu'Odin nous a délivré des démons il aurait réveillé les esprits qui dormaient dans les entrailles de la terre en leur demandant de veiller sur nous.Je le sais parce que ma mère vient de la tribu qui aurait reçu pour mission de veiller sur les esprits endormis.C'est endroit se situe dans les ruines de l'ancienne cité ou régnait le démon.Elle est à a peine une heure de cheval d'ici."


Une information des plus importantes le seul problème c'était que cela n'était pas tout à fait à côté et que si il s'agissait de la capitale locale d'un ancien seigneur goa'ulds il devait y avoir une plateforme d'atterrissage pour un vaisseau mère.Vu qu'il y avait des planeurs de la mort cela voulait dire que le vaisseau mère n'était pas loin.Restait à arriver sur place avant ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
avatar

Messages : 514
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 42

Dossier du personnel
Equipe: SG6/ Leader
Grade / Niveau: Major/439
Age du personnage: 25 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Mar 29 Nov - 12:40

Etait-ce vraiment étonnant pour Laurent que le chef n’obtempère pas ? Non, il s’y attendait malheureusement, comment ce peuple pouvait faire confiance à des inconnus qui en plus insinuaient que les guerriers n’arriveraient pas à vaincre, pourtant le danger était proche, rien que les planeurs donnaient le ton mais encore fallait-il se rendre compte qu’un cheval à côté n’avait aucune chance sauf de servir de repas au banquet du Goa’uld pour fêter la prise de cette planète.

Le vieux fou s’obstinait à vouloir envoyer ses troupes face à un ennemi qu’elles n’auraient pas la moindre chance d’approcher, un mur de plasma risquaient de les accueillir, trop facile pour les Jaffas. Alors que le Para hochait la tête de dépit face à l’ordre que le chef donnait, il allait pour en remettre une couche mais avant qu’il n’ait eu le temps de le faire, il fit un petit mouvement sur le côté en apercevant un pistolet brandit et en entendant Faith ne pas y aller par quatre chemins.

Alors il pensa un truc du genre :
*Quand je lui dis un quelque chose, il ne me croit pas mais quand c’est Faith qui lui tend un objet sans prouver ce qu’elle avance, il la croit… Pffff c’est vraiment n’importe quoi !*

Après avoir acquiescé aux dires de l’archéologue remontée et que les regards se soient posés sur leurs armes, le chef qui repartait dans ses délires, voila qu’il prenait l’équipe pour des envoyés d’Odin, il allait vite déchanter et causer la perte des siens à continuer ainsi.

« Chef, nous sommes de simples voyageurs avec des armes différentes des votres, nous savons juste que Odin est la seule solution contre cette invasion, Thor est déjà intervenu dans une situation identique, il faut juste pouvoir lui faire savoir ce qu’il se passe car malgré qu’il soit puissant, il ne peut être partout en même temps pour connaitre notre problème »

Une réaction vint du plus jeune des chefs, le vieux était semble t-il dépassé par les évènements et sa sagesse jamais bousculée par une situation similaire n’était pas une bonne chose, la fougue de la jeunesse se décidait à prendre les choses en main et à donner les informations demandées

« Bref on n’a pas une minute à perdre, on a notre guide par contre il nous faudra des chevaux et le mode d’emploi pour les nuls en équitation… Allez, vérifiez votre équipement et tenez vous prêt à partir, si les planeurs s’intéressent trop à nous devrons nous séparer et riposter qu’en dernier recours mais il y a intérêt à les dégommer du premier coup sans quoi nous aurons dévoilé notre main ! Des questions ? »

Laurent s’imaginait bien qu’Une colonne de chevaux à vive allure allait se voir de loin, surtout à partir du ciel, nul doute qu’un nuage de terre allait se former sous l’impact des sabots. Mais le plus dur pour le Para serait de rester sur sa monture car si au trot ça pourrait aller, au galop se serait autre chose car l’équitation n’était pas dada. Pas de volant ou manche, pas de freins, pas d’airbags à part le rembourrage naturel du fessier, bref une belle galère en espérant ne pas faire ça pour rien. De quoi lui faire avoir les traits tendus de celui qui allait perdre le contrôle pour laisser faire sa monture si bien sûr on lui en confiait une.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission 085 - Une journée pas comme les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Planètes :: Autres planètes-
Sauter vers: