La Porte des Etoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission 085 - Une journée pas comme les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Ivan Naughart
Militaire
avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 24/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: Sergent/113
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Sam 17 Déc - 23:10

Deux chasseurs passèrent en rase motte, forçant les équipiers à se mettre sous le couvert des Yourtes pour ne pas être repéré. Si cela arrivait, ça puerait encore plus pour eux... Ils seraient des cibles de choix pour les serpents sadiques. Mais ce n'était pas la plus grande des surprises. Non content d'essayer d'asservir ce monde, ces gentils petits yeux brillants souhaitaient mettre la main sur des armes Asgard. Qui allait dire que ça sentait vraiment mauvais ?

Ivan se ramena dans la Yourte ou campait le plus vieux des chefs une fois l'ordre donné, restant à la porte pour surveiller l'extérieur et les airs. Au moins Campbell n'y mettait pas de formes et était clair... Sauf que papy n'était pas de cet avis, il voulait envoyer ses hommes à la mort. Il ne comprenait visiblement pas !

Ce fut la tube à essai qui mis les choses au point de manière diplomatique à l'aide d'un pistolet sur des objets qui n'en demandaient pas tant. Et là, les regards de leurs nouveaux amis de beuverie changèrent. Et oui, ils n'étaient plus de simples pauvres voyageurs perdus, mais des guerriers prêts à partir en guerre. Mais les voilà au final pris pour des divinités... Manquait plus que ça... Bon, au moins s'ils réussissaient ils auraient droit à une seconde beuverie non ? Il se sentait déjà prêt pour recommencer malgré la première mésaventure !

Par contre la suite ne lui plaisait pas... Ils savaient ou aller, et à quelle distance. Ils auraient aussi l'aide des habitants mais... Il fallait y aller à cheval ? Que du bonheur... En tout cas, cette fois il n'y avait pas a se plaindre de la chaine de commandement, pour le moment.

"Une question chef, si le seul cheval dont on s'est déjà occupé n'était que sous forme d'un steak dans une poêle ?"

Même si c'était tourné d'une drole de façon, la question était pour le moins sérieuse malgré le fait qu'elle pouvait prêter à sourire. En même temps, c'était pas faux. mis à part pour le steak, le seul cheval qu'il avait "monté" était un cheval vapeur, même plusieurs. Bon, ça n'attendait pas trop de réponses, la solution serait certainement de monter en croupe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean François Cosey
Militaire
avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 20/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Sergent / 115
Age du personnage: 34 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Mer 21 Déc - 2:35

Les xiongnus avaient envie de se mesurer à l'ennemi. Classique pour une civilisation guerrière, mais ils n'avaient pas la moindre chance face aux troupes d'un Grand Maître goa'uld. L'intervention de Faith avait fait immédiatement réagir le commando qui avait son fusil d'assaut en main prêt à s'en servir... en premier lieu sur l'archéologue dont le comportement lui avait fait pensé une seconde à une petite crise de folie, s'il n'avait pas eu son sang froid habituel, elle aurait eu à présent un trou bien circulaire dans la tempe gauche et la moitié droite du visage éparpillée sur l'assistance, démonstration d'efficacité s'il en était...
Mais non, elle avait démontré aux chefs de clan la supériorité technologique terrienne et avait bien fait comprendre que les terriens étaient vraiment loin derrière les goa'ulds. Si elle les avait prévenu un peu avant de faire ça, cela aurait évité à Jean François de coller son pointeur laser sur la tête de la jeune femme.


"Faudra qu'on convienne d'un petit signe pour ce genre d'occasion, ça permettra d'éviter tout méprise aux conséquences fâcheuses."

Le ton était un tantinet acide quand il s'adressa à l'archéologue. Sa démonstration aurait pu tout aussi bien les mener droit dans une mouise sans nom et qu'elle soit une experte en archéologie ou non, commettre une boulette au milieu d'un tas de types armés d'épées et lames en tous genre c'était un bon moyen de finir punaisé comme un papillon et c'était le genre de choses qui n'étaient pas dans les projets de commando. D'une certaine façon elle était sortie des clous et il regretta que Laurent ne la remette pas dans le droit chemin d'un coup de pied dans le derrière... A moins qu'il ne se réserve pour plus tard.

Comme tout le monde plus ou moins Jeff n'était pas un expert en équitation. Il en avait un peu fait dans le passé, mais sur des parcours avec des animaux très dociles et connaissant le trajet tellement bien qu'ils le faisaient machinalement sans même se soucier du parasite qui leur plombait sur le dos. Là il s'agissait de monter un "vrai" cheval et de filer en quatrième vitesse jusqu'à un endroit secret... Et une heure d'équitation à la dure signifiait avoir le cul et les burnes en compote. Après leur petite fiesta de la vielle, décidément certaines parties de son anatomie allaient être malmenées.
Leur expédition étant déjà organisée, il fallait faire quelque chose pour ces gens. Prenant Laurent à part il lui murmura à l'oreille.


"Patron, s'ils restent regroupés comme ça, le croiseur pourrait les dégommer en quelques secondes. Il faudrait leur demander de se disperser et de mettre les non combattants à l'abri. Leurs guerriers pourraient gagner des positions retranchées où ils pourraient gagner du temps et nous permettre de trouver ces foutus artefacts avant que les serpents se croient chez eux ici. Pensez à bien leur dire qu'ils auront l'occasion de se battre et tout le bataclan parce que je suis prêt à parier que si on leur dit juste de se planquer ils vont nous dire d'aller nous faire voir chez les goa'ulds."

Pour lui cela relevait du simple bon sens. La puissance de feu estimée de ces vaisseaux était suffisante pour anéantir une ville terrienne en quelques heures. Alors un regroupement de tentes inflammables et à la solidité toute relative, les xiongnus se feraient exterminer quelques minutes qu'ils aient un bon esprit combattif ou pas. Le problème serait de formuler la chose de façon à ce que les autochtones comprennent qu'ils avaient une bonne perspective d'affrontement, mais que si ils n'écoutaient pas, non seulement ils ne se battraient pas, mais en plus perdraient tout, la vie et l'honneur y compris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
avatar

Messages : 514
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 42

Dossier du personnel
Equipe: SG6/ Leader
Grade / Niveau: Major/439
Age du personnage: 25 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Mer 21 Déc - 12:55

La première réaction vint d’Ivan qui était lui aussi dans la même situation que son leader, d’autant qu’il était à craindre que les brides et les selles à la façon terriennes ne soient en option alors faire du cheval à cru signifiait que rester perché sur sa monture tiendrait du miracle.

« Surtout Ivan, tu ne dis pas ça à ta monture… Tu serres les fesses, si tu es croyant tu ne te prives pas d’une prière et ensuite tu te cramponnes comme tu peux jusqu’à l’arrêt total du bestiau et l’extinction du signal lumineux, bref on n’a pas trop le choix, j’aurai besoin de tout le monde la bas car ça risque d’être chaud ! »

Lui-même n’était pas certain de finir le trajet comme il le commencerait mais il ne fallait pas le montrer pour s’encourager et donner confiance aux autres, ce n’était pas un canasson qui allait causer la perte de l’équipe quand même.

C’était au tour de JF d’intervenir après son surprenant réflex suite à l’intervention de Faith, Laurent ne voulait blâmer personne devant les Xiangnus pour deux raisons, la première étant de ne pas se donner en spectacle devant leurs hôtes et ainsi montrer des divergences qui n’auraient pas fait sérieux, la seconde était de ne pas avoir un clash, après tout la démonstration de l’archéologue avait fait gagner un temps précieux, même si cela pouvait être risqué d’agir de la sorte. Laurent écouta donc ce qu’avait à dire le première classe et après avoir hoché la tête en guise de bonne réception du message passé, il lui répondit de la même façon :

« Faith est quelqu’un de spécial et dont nous aurons certainement besoin plus tard alors cool avec elle, c’est vrai que ses méthodes peuvent surprendre le premier venu mais avec le temps tu sauras qu’elle ne fait rien au hasard, il fallait un électrochoc c’est chose faite maintenant… Par contre la prochaine fois que tu vises un coéquipier pour tuer alors qu’il y a d’autre moyens de neutraliser le danger, tu auras à faire à moi, suis-je assez clair ? »

L’air de rien, il s’en retourna voir le chef des autochtones pour transmettre les conseilles de JF :

« Chef, il faut faire vite, vos familles doivent aller se cacher pour ne pas être la cible du tonnerre libéré par le chariot céleste de l’ennemi, n’envoyer pas vos guerriers pour le moment, préparer plutôt une embuscade en les dissimulant dans la nature serait la meilleure option pour nous laisser le temps d’agir de notre côté avant de combattre ensemble. Faites-nous confiance, nous savons de quoi est capable l’envahisseur, nous ne sommes pas du genre à le fuir mais l’attaquer de front serait suicidaire »

Au grand manitou de prendre la décision pour son peuple, le Para n’insisterait pas plus, lui avait déjà son équipe à s’occuper afin que tout le monde rentre à la maison alors il ne pouvait aussi gérer les doutes ou la folie de ce peuple, à chacun son fardeau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deimos
Maître du jeu
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Jeu 26 Jan - 2:56

Le chef avait compris la situation bien mieux que ne l'aurait espéré Laurent et en quelques minutes des messagers partaient dans tout le campement pour annoncer ses ordres. On mena l'équipe terrienne à des chevaux. Les selles n'étaient pas celles qu'ils avaient eu l'occasion d'essayer et cela promettait une chevauchée... intéressante. Au moins il y avait des étriers et devant le malaise des terriens on leur expliqua brièvement comment se tenir et comment diriger la monture. Le plus jeune chef les guiderait vers les grottes.
La vitesse ne serait pas le principal objectif, il faudrait que tout le monde tienne sur sa monture donc ce serait du trot et même en allant à cette vitesse mesurée ce serait toujours bien plus rapide qu'à pied.


"Que Heimdall veille sur votre périple et vous garde des dangers!"

une petite tape amicale et solennelle sur l'épaule de chacun des membres de l'équipe du SGC et ils se retrouvèrent seuls avec leur guide. autour d'eux c'était l'agitation d'un départ précipité. Il y a de l'ordre, mais on sentait la peur des femmes et des enfants qui n'avaient jamais eu à fuir dans l'urgence.

Leur guide prit la tête de l'expédition et se mettant au niveau de Laurent parla avec lui pendant qu'ils chevauchaient vers leur destination.

"Vous connaissez ceux que vous accusez de venir nous attaquer, et ils débarquent peu après votre arrivée. Je comprends pourquoi l'ancien a fait mention d'Heimdall... Etes vous venu annoncer le Ragnarök? Est ce que les géants vont déferler sur nous bientôt? Vous nous soumettez une épreuve n'est ce pas? En tant qu'envoyé d'Heimdall vous savez où nous allons. Contrairement aux anciens, je ne suis pas effrayé par les dieux et leur parole."

On pouvait voir qu'il bombait le torse. Visiblement il se faisait fort d'être plus censé que ses pairs et prêt à rencontrer la divinité. Le courage et la bravoure étaient des piliers de la société qu'ils avaient rencontré, pas étonnant finalement que ce jeune chef de clan se comporte ainsi. Mais s'il disait vrai, cela pourrait s'avérer pratique pour les terriens. Avoir avec eux quelqu'un pragmatique était quand même un avantage.

La troupe avançait à bon rythme quand un grondement se fit entendre dans l'air. Il semblait que les nuages eux même parlaient et s'adressaient aux habitants de la planète.


"Peuple de Feyd'Our, votre dieu, Yu est de retour! Rassemblez vos plus belles offrandes au Chapa'ai! Que vos chefs de tribus se présentent avec leurs filles et leurs fils! Si vous défiez votre souverain divin..."

Des blasts de plasma transpercèrent la couverture nuageuse dans un rugissement de fin du monde et explosèrent au sol dans un déferlement de son et lumière. Les chevaux s'agitèrent et leur guide eut du mal à s'en remettre, les yeux ronds comme des billes, bouche bée. Certes, il se ressaisit rapidement, mais il avait eu un contact assez violent avec la civilisation goa'uld. Par chance pour l'équipe SGC, ils n'étaient plus très loin des montagnes.

Like a Star @ heaven HRP Like a Star @ heaven
Il vous annonce qu'il reprend la mission pour faire rentrer ce petit monde sur Terre. Il appréciera la participation des personnages impliqués.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
avatar

Messages : 514
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 42

Dossier du personnel
Equipe: SG6/ Leader
Grade / Niveau: Major/439
Age du personnage: 25 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Mar 31 Jan - 13:08

Comme Laurent s’y attendait, les chevaux n’avaient rien de mécanique avec une roue à l’avant et une autre à l’arrière, certes il aurait quelque chose entre les jambes pour se caler mais qui avait une oscillation verticale à s’en taper le cul sur ce que les Xiangnus considéraient comme une selle, évidemment suffisante pour eux qui y étaient habitués depuis leur plus jeune âge.

Le vieil homme vint interrompre le moment de solitude du Para en lui souhaitant comme à ses coéquipiers l’encouragement local. Un hochement de tête plus tard et un rapprochement sûr vers sa monture pour ne pas montrer son inquiétude à cette brave bébête qui allait devoir le supporter et surtout porter le plus longtemps possible afin d’éviter de choir dès les premiers mètres. Se hisser sur le cheval ne fut pas trop compliqué, celui qui les tenait faisait bien son boulot pour ne pas qu’il se dérobe à la première impulsion, le physique faisant le reste. Du haut de son perchoir, Laurent tapota doucement le coup de l’animal comme pour passer un pacte de non agression entre eux puis ce fut le départ, le jeune chef servant de guide leur ouvrant le chemin à suivre avant de venir se mettre aux côté de celui qui n’était pas peu fier d’être encore en place.

« On ne les connait pas personnellement mais on connait leurs pratiques liberticides, surtout qu’on ne sait pas encore de quel Goa’uld il s’agit… Heu oui il faut que je vous explique, un Goa’uld est un parasite qui a prit possession d’un corps vivant et bien souvent le maitrise totalement pour assouvir sa soif de pouvoir en augmentant ses conquêtes et en contraignant les peuples à l’esclavage. Bref rien de bon, pour le reste je ne sais pas de quoi vous me parlez, leur arrivée peu de temps après la notre est pour moi un pur hasard à moins que le Goa’uld ait eu l’information de notre présence »

L’avantage de ce jeune guerrier était sa fougue qui lui permettait de ne pas s’enfermer dans le moule des croyances en ayant peur de réagir des fois que ça ne plaise pas à son dieu alors il n’y aurait pas à aller par quatre chemins pour lui dire les choses. Et il en allait en entendre et en voir peu de temps après, d’abord l’invité surprise se présenta en y mettant les formes traditionnelles pour annoncer la couleur puis alla même jusqu’à balancer une pluie de feu pour joindre les actes à la parole. Point le temps de demander des détails à Faith sur ce Yu, le cheval de Laurent ne demandait qu’à lui fausser compagnie par son agitation, séance gratuite d’un rodéo pas trop méchant mais suffisent à ce que le cavalier soit convaincu un peu plus que l’équitation n’était pas son truc. Valant mieux que le cheval bouge horizontalement que verticalement, le Para demanda à se remettre en route :

« Je suis désolé de devoir vous gâcher le spectacle mais il faut y aller ! »

Après ce qu’il venait de se passer, c’était même le Para qui redemandait du tape-cul en s’élançant le premier vers les montagnes de plus en plus proches, de toute façon le jeune guerrier n’aurait pas de mal à repasser devant quand il en aurait assez de gober des mouches tant tout cela était nouveau pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Naughart
Militaire
avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 24/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: Sergent/113
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Ven 17 Fév - 20:04


L'ancien avait enfin compris la catastrophe qui s'abattaient sur eux et donna les ordres nécessaires pour que les gens se préparent au combat, mais surtout à évacuer tout en leur souhaitant bonne chance. Et ils allaient en avoir besoin... Surtout ceux qui n'étaient jamais montés à cheval. Oh Ivan n'avait pas peur de la grosse bestiole, de toute si elle était trop chiante il la ferait en meshoui rien que pour se venger !

Malheureusement le jeune guide était toujours dans son trip religieux... Mais au moins il leur filait un coup de main et ils n'auraient pas de soucis d'obéissance aux vues du rang qu'il leur attribuait. La chance voudrait donc que tout se passe correctement avec l'entière coopération des indigènes qui leurs avaient déjà fait un accueil quasi divin avec une soirée mémorable a moitié oubliée pour le plus grand des regrets d'Ivan. Mais à coup sûr que ses prochaines vacances il les passerait ici si ces braves gens n'étaient pas massacrés !

Puis le vilain serpent se fit enfin connaitre avec son spectacle habituel de quelques tirs de ses vaisseaux mères. "Le grand dieu Yu blablablabla". On l'avait prévenu, le discours classique des serpents mégalos qui ne se lassaient jamais de se faire vénérer.

"Yu... Youpi, je le connaissais pas celui là de vers luisant !" le tout sous un air faussement enjoué montrant plus une pointe d'agacement que de la véritable joie qui changea ensuite. "On peut lui botter l'cul ?"

Cette fois l'Ivan était content ! Après une bonne bourre dans les deux sens du terme, il y aurait un peu de baston ! Enfin... Avec un peu de chance ils ne tomberaient pas sur des trucs ou il faut trop réfléchir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deimos
Maître du jeu
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Sam 18 Fév - 9:07

Évidement, avec une telle entrée en scène, on ne pouvait avoir qu'une envie, filer à toute blinde vers le couvert le plus proche et s'y enterrer. Mais il en fallait plus pour intimider nos braves agents de terrain qui reprirent simplement leur route... quoiqu'un peu plus vite dans la mesure de leurs maigres talents de cavaliers. Ils eurent tout le loisir de voir des planeurs de la mort tournoyer dans le ciel et plusieurs bombardiers Al'Kesh venir se poser pour vomir leurs hordes de jaffas fanatisés. Il n'allait pas faire bon vivre sur cette douce planète après l'arrivée d'un tel voisin!
Au bout de deux heures ils finirent par arriver à destination, mais la mauvaise nouvelle était que plusieurs planeurs de la mort avaient fini par voler au dessus de leurs têtes sans pour autant intervenir et quand les terriens entrèrent dans l'anfractuosité ils comprirent que les choses n'allaient pas s'améliorer. Deux Al'kesh se posaient dans les environs et chacun pouvait contenir plus de cent guerriers jaffa! Ivan allait être content, les culs à botter n'allaient pas manquer... par contre les munitions c'était une autre paire de manches!

L'entrée de la grotte n'avait rien d'exceptionnel à part quelques runes nordiques discrètement gravées derrière une pierre. Pour Faith et ses collègues le message était sans ambiguïté. Ceux qui entreraient ici avec des intentions belliqueuses périraient à causes d'elles! Le boyau s'enfonçait dans les ténèbres et semblait totalement naturel. On pouvait voir la crainte révérencielle du jeune autochtone, mais il ne disait mot, ouvrant la marche comme il avait fait depuis le début. Il avait pris une torche qu'il voulait allumer, mais devant les lampes électriques il avait vite compris que ce serait inutile.
Le jeune chef de clan mena donc les équipiers SG jusqu'à une salle qui rappelait à Laurent quelques souvenirs... Sur le mur du fond étaient inscrits diverses formules dans la langue nordique runique qui était pour les têtes d'ampoule de l'équipe d'une difficulté triviale à traduire. Mais avant qu'ils puissent faire un pas dans la pièce, un hologramme apparu et un grand asiatique leur apparu dans une tenue de guerre complète et tenant à la main une longue et redoutable lance. Son regard était sévère et il s'exprima d'un ton grave et solennel dans la langue des xiongnus. Comme l'on pouvait s'y attendre, leur guide se jeta littéralement au sol, son visage embrassant littéralement la pierre tant sa révérence était profonde.
Le message était simple et direct. Ceux qui s'aventuraient ici devaient faire preuve de sagesse pour recevoir les bienfaits des Asgards. Ceux qui feraient preuve de vilenie seraient foudroyés. Charmant. Et zioup! Le guerrier qui se nommait lui-même Heimdall disparut dans un bruit de tonnerre. Il fallut quelques minutes pour que le pauvre bougre qui les accompagnait se remette de ses émotions. après tout, il venait de rencontrer un de leurs dieux! On voyait bien dans son regard qu'il se disait qu'il aurait dû écouter un peu plus les anciens et être plus dévot.
Pour les terriens les problèmes étaient tout autre. Des bruits de cor sonnant bien trop près à leur goût annonçaient la venue d'un groupe de jaffas. La seule bonne nouvelle était qu'ils n'y avait que peu de place pour entrer dans la grotte et les jaffas ne pourraient bénéficier de leur écrasante supériorité numérique.
Le groupe disposait tout au plus de dix minutes avant que les guerriers de Yu ne leur tombe sur le râble.

Les têtes d'ampoules quand à elles s'occupent de résoudre ce qui semble être une suite d'énigmes qui mettent leurs cerveaux en ébullition, laissant le plaisir aux militaires de devoir se colleter avec leurs grands amis de toujours, les tatoués. Bien entendu, le jeune chef était prêt à en découdre et cela se voyait. Dans son regard brillait la détermination de celui dont la foi en ses valeurs a été renouvelée. Le souci étant que face à des jaffas, il risquait de perdre la vie prématurément.




Like a Star @ heaven HRP Like a Star @ heaven
Vous êtes dans la grotte. La grande salle fait une dizaine de mètres de diamètres et son plafond est aux alentours des quatre. Les archéologues sont en plein débat sur les épreuves à passer et réussir pour accéder la sagesse, synonyme de savoir. Pas besoin de sortir d'Oxford pour savoir que vous n'aurez pas ce que vous êtes venus cherchés sans passer le test d'admission des Asgards.
En jetant un coup d'oeil à l'extérieur on peut facilement compter une centaine de jaffas qui vient dans la direction de la grotte. La piste n'est pas spécialement dure à suivre, plusieurs chevaux en formation relativement serrée, sa fait de belles traces. Le temps est compté... le vôtre surtout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
avatar

Messages : 514
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 42

Dossier du personnel
Equipe: SG6/ Leader
Grade / Niveau: Major/439
Age du personnage: 25 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Sam 18 Fév - 19:55

Alors que Laurent passait la première vitesse sur son bourrin, Ivan demanda sans doute avec une once de plaisanterie à aller saluer le fessier de ce Goa’uld ce à quoi il répondit :

« Chaque chose en son temps, d’abord les corvées et ensuite les loisirs »

Inutile de lui dire qu’il était trop optimiste où alors fou de penser atteindre un Goa’uld aussi facilement, il devait le savoir et c’était sans doute pour lui un moyen de se motiver pour la suite.

La chevauchée continua sous les passages de divers appareils ennemis qui ne leur tiraient pas dessus, une sacrée chance mais aussi une indication qu’on les suivait à la trace pour les prendre vivant afin de les interroger. Deux heures de supplices sur ces fourbes de tape-culs avant d’arriver à destination, retrouver le sol était plaisant mais la démarche n’était pas très académique du fait de la douleur persistante, ça il allait s’en remettre mais le massage d’une main du bas de ses hanches ne faisait pas sérieux, pourtant ça soulageait.

Impossible d’être discret en plein jour dans les steppes, donc pas étonnant que deux vaisseaux de transport de troupes vinrent se poser non loin de leur position, leur seule chance était cette grotte où ils devaient trouver la borne d’appel d’urgence pour sauvetage de peuple en détresse.

« Vu qu’on ne s’est pas fait canarder, c’est que Yu s’intéresse à nous et sans doute à ce lieu, dès lors il ne devrait le bombarder qu’en dernier recours donc il nous fournira le moyen de gagner du temps… Kawalsky et Bayet vous prenez position dans l’entrée pour empêcher les guerriers de Yu d’approcher, Yokas vous leur donnez votre fusil-mitrailleur et ses munitions, ils en auront sans doute besoin plus que vous… Surtout les gars si vous pouvez, économisez les munitions et tenez-nous informé par radio de la situation pour qu’on revienne vous donner un coup de main quand ça chauffera, si vous n’avez pas de réponse de notre part et seulement en dernier recours, faites sauter l’entrée… Cosey en pointe pour veiller sur notre ami et vérifier la présence de pièges, suivront Yokas, moi, Giles, Massa et enfin Naughart en serre file, j’ai dit file pas fille donc pas touche ! »

Les derniers mots se voulaient une pointe d’humour pour casser l’ambiance glauque du coin et la tension qui était déjà présente à l’idée de ne pas avoir trente six solutions pour s’en sortir vu qu’ils ne pourraient plus sortir de ce trou à rat à moins d’une sortie secrète ou de la présence d’anneaux de transport mais sans assurance qu’il y en ait, mieux valait ne pas compter dessus, c’était le côté réaliste du Para qui parlait. Il venait de se séparer de son pain de C4 pour le confier au duo qui allait devoir tenir tête à des centaines de jaffas, l’ultime possibilité pour gagner encore un peu de temps et ne pas devoir se rendre si facilement.

La petite phrase de bienvenue traduite par les archéologues pouvait peut être impressionner le jeune chef mais pas l’équipe qui savait où elle mettait les pieds, enfin presque.

« Nous n’avons pas d’intentions belliqueuses donc allons-y »

La lampe de poche dans une main, le P90 dans l’autre mais l’arme étant plaquée contre son torse mais prête à être braquée sur un éventuel danger, le para suivait et tout le monde arriva dans une salle où les symboles gravés faisaient penser aux dessins que Suzanne et Alison avaient réalisés pour le dossier suite à la mission de sauvetage sur Cimmeria où Thor était intervenu, Laurent n’ayant pas eu la chance de voir de ses propres yeux les inscriptions et surtout le petit bonhomme tout gris se faisant passez pour une divinité nordique. Quand l’hologramme apparu et que le jeune chef se jeta au sol pour se prosterner, Laurent dit à ses coéquipiers :

« Tout le monde met un genou à terre, je sais que c’est un hologramme mais pas notre ami alors il pourrait s’offusqué de notre irrespect, allez, il ne devrait pas y en avoir pour longtemps, les Asgards savent être aussi concis qu’incompréhensibles »

Bingo, l’image virtuelle avant de disparaitre n’avait fait que répéter avec d’autres mots le message à lu à l’entrée de la grotte, se relevant, Laurent entendait dans son oreillette les nouvelles de ce qui se passait juste à l’extérieur de l’endroit, les réjouissances n’allait pas tarder, Kawalsky et Bayet devaient tenir le plus longtemps possible et ici on devait se bouger le cul pour trouver la soit disant sagesse attendue par Heimdall.

« La dernière fois il était question d’un chiffre et de métal… Hum… Nombre d’or si je ne me trompe pas mais peut être sont-ils vicieux pour ne pas avoir le même numéro de téléphone ! »

Le para ne pouvait guère aider plus les archéologues qui cherchaient dans tout les sens et parfois de façon désordonnée, ne voyant aucune utilité que tous les militaires restent ici, il leur donna de nouveaux ordres :

« Cosey et Naughart, rejoignez nos deux collègues pour les aider, prenez ces trois chargeurs pour P90 et ces trois grenades, elles vous seront plus utiles qu’à moi, on garde le contact radio »

Se tournant vers le jeune chef qui ne demandait qu’à suivre les renforts, il lui dit :

« Chef, vous devez rester avec moi, vous êtes le représentant de votre peuple et Heimdall voudra vous voir dès qu’on aura enfin fait le nécessaire ! »

Petite mise de pression au passage sur les trois femmes pour signifier qu’il fallait aller plus vite. Evidemment Laurent aurait aimé être au front avec ses hommes mais son devoir de leader impliquait d’être l’interlocuteur représentant de la Terre et comme il en savait plus que quiconque sur Cimmeria et Thor, ce serait un plus. En aucun cas c’était une planque car il y avait aussi des risques que l’Asgard ne soit pas aussi commode que son compatriote et puisse s’en prendre aux archéologues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deimos
Maître du jeu
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Lun 20 Fév - 7:35

Les terriens avaient pris position pour former un barrage facile à tenir en regarde de leur extrême infériorité numérique. Déjà les jaffas prenaient position eux aussi, coupant toute possibilité de retraite par un large demi cercle hérissé de lances à plasma goa'ulds. Un jaffa s'avança et héla les terriens de sa voix forte.

"Yu le Grand dieu, parmi les dieux, altesse sérénissime et dépositaire du trône de jade vous ordonne de sortir et de vous rendre! Si vous vous rendez maintenant sans opposer de résistance, sa Grandeur fera preuve de clémence et votre fin sera rapide et le moins douloureusement possible. Si vous vous obstinez dans l'hérésie et l'opposition, votre destin sera pire que mille morts! Pour vous, et pour vos familles!"

La classique menace qui si elle aurait pu impressionner les populations archaïques avec le déchaînement de technologie que les goa'ulds pouvaient déployer, n'étaient pas spécialement impressionnantes pour les hommes du SGC qui plus est les avaient entendu tellement de fois...
Les deux premiers soldats reçurent rapidement le renfort de Cosey et Naughart chargé des petits cadeaux de Laurent et après que Kawalsky ait donné une réponse au jaffa sous la forme d'une balle en plein front, il s'avéra que cela ne serait pas de trop. Les rafales se mirent à claquer dans la grotte et cela en devenait douloureusement assourdissant. Les jaffas payèrent un lourd tribu pour arriver à faire la jonction jusqu'à l'entrée de la grotte, mais même s'ils manquaient les terriens, les décharges envoyaient des éclats de pierre en fusion un peu partout et les détonations pourraient faire s'écrouler des pans de grotte. Cosey plaçait quelques petites surprises explosives à base de ficelle et grenade pendant que les autres se repliaient en bon ordre tirant maintenant des rafales très limitées pour ne pas tomber à court de balles de façon prématurée, mais si les têtes d'ampoules ne se pressaient pas, bientôt il faudrait en venir aux couteaux. L'air s'emplit de l'irritante odeur de poudre, d'ozone et de pierre brûlée, le tout rehaussé de la douce fragrance cuivrée du sang

Le jeune xiongnu tressaillait d'impatience en entendant la clameur du combat qui résonnait jusque dans la pièce et ce n'était que parce qu'on lui avait dit avoir un besoin vital de sa personne ici qu'il n'avait pas filé comme une flèche dans le boyau obscur.

"Chef! Les tatoués ont vraiment envie de venir à la fête. Ca se presse un peu au portillon là! Elles en ont encore pour longtemps où on doit prévoir une troisième mi-temps avec nos amis... Z'ont pas l'air chaud pour une belote..."

Même si le ton de Cosey restait imperturbablement calme, le message était clair, ils ne tiendraient pas des masses de temps ce qui n'était guère étonnant. Les goa'ulds se moquaient bien de perdre des jaffas par dizaines tant qu'ils obtenaient ce qu'ils voulaient. La différence numérique était si écrasante que quand bien même un agent SG dans cette configuration de combat était infiniment plus redoutable qu'un jaffa, il ne pouvait que sursoir à son inévitable défaite. On entendait comme si on y était le staccato des armes se rapprocher invariablement.

"C'est bon!"

La délivrance vint enfin. Faith faisait quelques manipulation sur le mur de pierre qui semblait bien plus mou et friable que ce que l'on aurait pu imaginer et aidée de ses collègues, vint à bout des énigmes asgards. L'image du redoutable Heimdall apparut encore une fois.

"Par votre sagesse vous avez ouvert la voie. Vous êtes prêts à rejoindre le conseil des enfants asgards."

Et il disparut. Le mur du fond trembla et céda la place à une porte massive en pierre avec en son centre une sorte de DHD, mais dont les symboles étaient des runes nordiques. Le regard du jeune chef de clan s'illumina alors et il se précipita vers elle, sortant un médaillon.

"tous les chefs de clan disposent d'un médaillon sur lequel est inscrit dans notre langue notre profession de foi. Regardez juste en dessous, c'est exactement cette porte et ces symboles qui sont dessinés!"

Faith contemplait le médaillon et hochant la tête pour approuver les dires de son interlocuteur. Elle ouvrit la bouche pour sans doute commencer une de ses classiques digressions, mais le regard de Laurent avait dû la dissuader et elle s'était concentrée sur la transcription du texte xiongnu en runes. Quand elle eut fini, une lumière bleutée éclaira tous les interstices de la porte et du clavier runique et finalement dans un grondement si spectaculaire que même les jaffas s’arrêtèrent de tirer en regardant craintivement les parois de la grotte, la porte s'ouvrit, laissant place à une salle de quatre mètres de diamètres avec un pupitre et quelques petits galets blanc nacrés posés dessus.

A l'intérieur de la pièce les attendait... Heimdall. Pas le grand guerrier asiatique. non, le petit être gris clair aux formes si frêles. Son visage et ses yeux exprimèrent une circonspection assez compréhensible quand il découvrit que les xiongnus ayant passé les épreuves n'étaient finalement que ces sacripants de terriens. A moins que ce ne soit dû à un tout autre évènement auquel Laurent et les autres présents dans la pièce ne se seraient pas attendus. Un bruit sourd de chute et un chef de clan dans les pommes...

"Fichtre! Par tous les quasars de la galaxie, mais que faites vous donc ici? Je m'attendais à trouver mes protégés et voilà qu'apparaissent les petits trublions de terriens!"

Le ton singulièrement sévère et la gestuelle passablement courroucée laissaient à penser que l'asgard n'avait pas apprécié que l'on court-circuite le programme qu'il avait mis au point pour les xiongnus.




Like a Star @ heaven HRP Like a Star @ heaven
L'heure est à la diplomatie des deux côtés! que ce soit avec quelques mots habiles ou rafales de plomb, il faudra convaincre ces gentils ET, qu'ils soient jaffa ou asgard!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
avatar

Messages : 514
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 42

Dossier du personnel
Equipe: SG6/ Leader
Grade / Niveau: Major/439
Age du personnage: 25 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Mer 22 Fév - 16:31

Que cela était énervant de devoir attendre que le trio féminin ne trouve la clé tout en entendant les tirs provenant de l’entrée de la grotte, pour l’instant il ne servait à rien ici mais cela pouvait changer à tout moment alors patientait non sans faire les quatre cent pas. Il n’était pas le seul à être dans cet état la, le jeune chef aussi avait du mal à retenir ses jambes de l’embarquer vers une mort certaine du fait de son armement rudimentaire.

La radio vint casser l’angoisse de cette attente, Cosey donnait des nouvelles du front, de quoi mettre encore plus de pression sur Faith et ses deux collègues car la situation allait ammener à devoir faire sauter l’entrée et aussi sortie de ce trou à rats et Asgards.

/Radio/ Reçu, envoyez le bouquet final puis placez le C4 et ramenez-vous, vous le ferez sauter quand vous serez assez loin pour ne pas vous prendre des éclats, terminé //

Rahhh pourquoi rien n’était jamais simple dans ce boulot, les Goa’ulds s’invitaient toujours sans prévenir, il ne fallait jamais comptez sur des renforts et les intellos prenaient toujours leur temps comme si ils étaient obligés de le faire pour qu’on se rende compte de leur utilité… Il suffisait de le penser pour que Faith indique les mots magiques tant désirés, elle semblait savoir ce qu’elle faisait, ses manipulations eurent pour conséquence de voir l’hologramme réapparaitre puis un grand passage donnant accès à un pupitre ressemblant à celui de la porte des étoiles. De nouveau coincés, quel code composer alors que les symboles n’avaient rien de commun, c’était cherché une aiguille dans une meule de foin et le trio neuronale ne pourrait sans doute rien contrairement au jeune chef qui tenait dans sa main un médaillon et qui expliqua pourquoi il lui semblait si important dans la situation présente. Faith était d’accord sur ce fait et quand elle allait pour exposer ses connaissances ou intuitions, Laurent l’en dissuada du regard pour passer directement aux actes.

L’archéologue appuya sur les touches et les bonnes puisqu’à défaut que la grotte ne s’effondre sur leurs têtes, la porte s’ouvrit sur une petite pièce alors Laurent invita Cosey à venir le rejoindre pour avancer en tête vers le petit bonhomme gris, c’était la première fois que le Para en voyait un de ses propres yeux et non en dessin sur papier, on pouvait voir toute son étonnement sur son visage et il aurait pu en dire autant de l’Asgard s’il avait eu l’habitude de leurs expressions faciales. S’il n’y avait pas eu l’évanouissement de leur guide, l’observation réciproque aurait pu durer encore de longues secondes mais Heimdall se lança dans des repporches, à croire que malgré sa technologie il ne savait pas ce qu’il se passait ici.

« Ah vous nous connaissez, c’est Thor qui a du vous parler de nous… En bien j’espère… Bref, si vous comptez encore voir un jour vos protégés, il va falloir que vous leur donniez un coup de main… Vous savez avec votre gros vaisseau et vos rayons de la mort… Yu est en train d’attaquer cette planète, les Xiangnus vont se faire massacrer car ils ne sont pas préparer à lutter contre l’armement goa’uld »

Laurent ne perdait plus ce petit être du regard, son regard allait souvent des pieds à la tête comme pour se persuader de cette rencontre du troisième type et aussi vérifier ce que n’avaient pas décrit Alison et Suzanne sur les dessins et pour cause, l’entre-jambe ne permettait pas de déterminer le sexe de ces extraterrestres, étrange, mais comment faisaient-ils pour se reproduire ? Une question à lui-même et sans importance dans le contexte mais cela pouvait lui arriver de partir dans des analyses très peu existentielles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Naughart
Militaire
avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 24/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: Sergent/113
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Mer 7 Mar - 20:09


C'était décidé, le prochain cheval qu'il verrai, ca serait en steack dans son assiète avec une sauce moutarde et un grand renfort de frites. Et pour se donner bonne conscience, il irait courir un peu après l'histoire d'évacuer les graisses ingurgitées. Mais là était le dernier de ses soucis, niveau efforts, il y en aurait assez pour au moins 3 semaines !

Une partie de l'équipe fut laissée à l'extérieur, pour couvrir l'avancée et empêcher les gentils serpents de venir les accompagner à la petite sauterie... Naughart en serre fille... Au travail ! Heu... Serre file ! Mais ce n'était pas le moment de draguer, non... Les festivités commençaient déjà à l'extérieur qu'ils devaient s'accroupir devant un hologramme. Mais bien sûr ! Le discours d'un "dieu" sur tout ce qui concerne la sagesse et tout le bordel qui va avec, en gros tout ce qui ne concernait pas un soldat avec le plein de munitions !

Et ça, Campbell finit par s'en apercevoir en envoyant les dux derniers militaires retenir leurs invités surprise qui voulaient forcer l'entrée. Se rendre pour avoir une mort rapide ? Et puis quoi encore ! Ils avaient fumé quoi avant de venir ? Ivan finit par se joindre aux hostilités, avec joie et bonne humeur. Enfin, autant qu'on pouvait l'être alors qu'il allait au front comme le bon bourrin de base et surtout ce pourquoi il avait signé !

Il offrit donc sa tournée, Barman Ivan servit du triple plomb à la bastos à tout ceux qui en réclamaient. Oh, si seulement c'était aussi facile que dans les films... Ils étaient trop nombreux, beaucoup trop pour tous les arrêter, tout ce qu'ils faisaient c'était les ralentir et encore, leurs tirs trop nourris empêchaient de répliquer trop souvent et leurs couvertures commençaient à céder sous les tirs. Juste assez pour les empêcher d'avancer trop vite et leurs lignes allaient être débordées. Le 3ième chargeur venait de tomber, et pas le moindre : Le C-Mag qui fut remplacé par son compère de plus petite capacité qui avait lui aussi la ferme intension de dire bonjour à leurs amis.

Ils étaient trop proches... Qu'est-ce qu'ils foutaient à l'intérieur ? Les quelques... minutes étaient parues comme des heures dans ce combat acharné ou les échanges de plombs et de projectiles énergétiques ne manquaient pas d'intensité. Jusqu'à l'ordre de replis en piégeant les entrées pour les ralentir.

"Dans mon sac, j'ai de quoi leur faire la surprise au C4."

Ivan s'accroupit dans le couvert de l'entrée, le but était que le collègue le plus proche récupère les explosifs pour les poser pendant que le reste de l'équipe le couvre. Ca ferait un joli feu d'artifice, sans oublier que la configuration de la grotte leur permettrait de tenir un peu plus longtemps, les jaffa galèreraient bien 10 minutes avec leurs lances pour rentrer et les armes automatiques, sans compter les grenades seraient d'autant plus dévastatrices !

C'est d'ailleurs ce qui fut réservé au premier groupe qui osa s'aventurer un peu trop loin alors que l'équipe reculait : une grenade défensive qui vint faire ce pour quoi elle avait été créée. Le tout était d'espérer que leurs camarades têtes d'ampoule à l'intérieur se dépêchaient un peu...

Puis la suite du plan : Faire tout sauter pour ralentir les vilains serpents grace à un joli feu d'artifice à la poussière de cailloux ! C'est donc un Ivan quasi tout blanc de poussière qui se ramena à l'ordre de rassemblement pour rencontrer le petit gris !

"Mulder avait raison, ils ne sont pas verts, ils sont gris !" Lança Ivan tout fier de la trouvaille. "Mais c'est pas qu'on manque de temps, mais nos invités risquent de s'impatienter" signala-t-il à Laurent "L'éboulis ne les retiendra pas assez longtemps."

Il enjamba le corps du jeune chef de clan, visiblement la nouvelle l'avait assez choqué pour lui payer un voyage au pays des rêves. Il s'agenouilla tout de même à côté de lui pour lui coller des minis baffes et ainsi le réveiller avec des "oh, c'est pas le moment de roupiller !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deimos
Maître du jeu
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Jeu 8 Mar - 12:55

La bataille rangée dans le couloir avait été un vrai carnage et se repliant enfin dans la pièce ils avaient une réserve de munition limitée à un seul chargeur chacun. Les explosifs placés avaient eu l'effet escompté... Sans doute même plus. Une sorte de champ énergétique irisé enveloppa la surface de la grotte après que des morceaux de paroi se soient décrochés sous la force de l'explosion. Une chose était sûre, personne n'avait pu survivre dans le couloir! Mais sans le champs de force, à voir les fissures qui lézardaient tout le plafond de la première grotte, ils seraient également morts.

Le petit asgard plongea son regard dans celui du chef d'équipe et soupira. Visiblement il avait conclu - rapidement - que le terrien disait la vérité.


"Suivez moi, terrien. Il va falloir prendre des mesures pour calmer les ardeurs de ces envahisseurs!" Et il se rendit plus loin dans la pièce à côté du pupitre qu'ils avaient pu voir de l'entrée. "Ceci est le système de contrôle des moyens de défense planétaires automatisés. Thor est bien trop timoré pour prendre les véritables mesures qui s'imposent, il faut de temps en temps faire une piqûre de rappel aux goa'ulds... Et vous allez vous en charger, terrien!
Ce pupitre est conçu accessible si l'on a un minimum de savoir. Nous n'avons pas le temps de vous donner un cour donc vous allez faire exactement et précisément ce que je vous direz de faire, terrien. Si vous vous trompez, vous pourriez couper le champ de force qui vous protège de l'effondrement de la grotte!"


Ah! Visiblement il n'avait pas manqué ce petit détail...

Sous les bons soins d'Ivan le Terrible, le jeune chef finit par se réveiller, roulant des yeux, visiblement pas bien sûr d'être vraiment réveillé. Il lui fallut un peu de temps pour comprendre et assimiler qu'il n'avait pas rêvé et que la petite créature en pleine conversation avec Laurent était bien Heimdall.


"Ils sont si différents de ce que nous nous imaginons d'eux... Ce sont vraiment des dieux?"

Le pauvre bougre était visiblement perdu, mais par chance, Faith et ses assistantes étaient bien trop occupées à boire les paroles de l'extraterrestre pour venir corriger le xiongnu.
Pendant ce temps, Heimdall guidait Laurent dans ses manipulations pour mettre en branle le système de défense planétaire. Un vaste écran holographique était apparu avec tout un tas d'indications en asgard ce qui n'était pas du genre à aider le pauvre militaire et même les têtes d'ampoule avaient visiblement du mal à suivre. Par chance, ils avaient un bon professeur qui donnait des instructions précises et faciles à suivre. Une vue orbitale se fit jour alors et tout le monde put voir trois croiseurs de classe Ha'Tak en orbite, tirant un peu au hasard ou tout du moins fallait il l'espérer. Des informations apparurent à côté de chacun des vaisseaux et Heimdall indiqua qu'il s'agissait de données télémétriques sans importances comme la portée, la valeur de puissance des boucliers, l'indice structurel de résistance de la coque... Généralement ce que l'on prenait en compte de façon primordiale.
Il fit placer les quatre galets de façon à former un losange au centre du pupitre et de les faire se déplacer de façon à placer le cercle qu'il lui montra pour englober les trois croiseurs, le tout avec une sorte de petit sourire, chose assez curieuse vu la taille de leur bouche.


"Et maintenant... appuyez sur les quatre en même temps. Vous allez voir ce que vous allez voir!"


Brave petit soldat, Laurent s'exécuta devant tant d'enthousiasme de la part du petit être et... rien. Nouvelle tentative sans guère plus de succès. Heimdall haussa les épaules, fataliste et dépité. Visiblement les choses ne se passaient pas comme il l'avait espéré.

"Je suppose que la jolie explosion dont vous ou les jaffas êtes à l'origine a dû endommager le système de défense d'une quelconque manière... Tant pis."

Et sans autre forme de procès, l'hologramme disparut. Ca c'était bien aimable à lui!
Jean François s'adressa à Laurent d'un ton calme dans lequel on sentait quand même une forme d'inquiétude.


"Patron, on fait quoi? Visiblement y avait qu'un accès et on l'a fait sauté, la grotte ne tient que par la grâce du Saint Esprit et ledit Saint Esprit s'est fait la malle quand il s'est aperçu qu'on avait cassé son jouet. Et j'ai oublié ma pioche au village..."

Oui, ils étaient dans la panade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
avatar

Messages : 514
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 42

Dossier du personnel
Equipe: SG6/ Leader
Grade / Niveau: Major/439
Age du personnage: 25 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Jeu 8 Mar - 18:23

Les gars avaient mit le paquet pour faire sauter l’entrée de la grotte au point que le plafond menaçait de leur tomber sur la tête, ce qui serait sans doute arrivé s’il n’y avait pas eu un champ de force protégeant la zone des festivités pour civilisation en quête d’une rencontre du troisième type. Bref, pas très solide cette planque, à croire que le lieu n’avait rien de naturel pour être aussi fragile, peut être l’avait-on simplement recouvert de rochers et de terre pour le dissimuler.

Après s’être perdu dans les grands yeux noirs de Heimdall, ce dernier invita Laurent à le suivre pour agir, chouette c’était le moment idéal de passer à l’action mais que lui voulait-il ? Apparemment lui faire un résumé de l’excellent bouquin ‘’la technologie Asgard pour les nuls’’ avec mise en pratique des acquis…

« Vous ne voulez pas le faire vous-même, ça serait plus prudent… Ah oui c’est vrai, vous êtes là sans être là… Bon bah allons-y »

Oups, boulette, un instant le Para avait oublié que le petit être gris n’était qu’un hologramme et que par conséquence il aurait eu du mal à faire bouger ses cailloux sur la planchette translucide, le regard de l’extraterrestre avait fait rectifier le tir au militaire qui serait donc ses mains en espérant qu’elles ne soient pas trop maladroites.

« Effectivement on va éviter de couper le champ de force, je ferai exactement ce que vous me direz de faire pour éviter tout malentendu »

Les premières manipulations firent apparaitre un écran holographique avec des inscriptions incompréhensibles pour Laurent et en tournant la tête vers les filles, leurs mines indiquaient que leur poser des questions serait une perte de temps.

« Pas de panique, tout est sous contrôle, ce doit être juste la version Microsoft made in Asgard qui s’affiche, tant que ça ne clignote pas partout avec une alarme qui résonne alors tout va bien »

Puis une vue orbitale apparue ainsi que trois vaisseaux Goa’ulds en pleine séance de bombardement de la planète, se concentrant de nouveau sur les instructions de Heimdall qui ne se souciait pas des informations fournies par son système.

« Comment ça sans importance ? Vous avez une drôle de façon de procéder… Oui je me tais et je fais ce que vous me dites »

Le Asgard, rien qu’avec ses sourcils sur ses yeux noirs pouvait faire passer des messages sans émettre le moindre son, c’était aussi le cas chez les humains mais sur ce petit bonhomme c’était encore plus prononcé. L’élève reprenait son sérieux pour manipuler ce qui était appelé des galets, une fois la forme désirée obtenue un cercle apparu sur l’écran virtuel et en déplaçant les quatre objets d’une certaine façon, il le plaça pour englober les trois Ha’taks. L’Asgard semblait satisfait de la manœuvre, rien de bien amusant pour Laurent qui aurait préféré se retrouvé aux commandes d’un de leurs aspirateurs à symbiotes comme le vaisseau de Thor, pas de chance, il devrait se contenter de quatre pierres pour prendre son pied… Un bide quand il appuya dessus, Thor n’était pas là alors on leur avait envoyé un charlatan ou quoi ?

« Super mais je ne vois rien de différent… N’est-ce pas le moment où les vaisseaux des méchants devraient exploser ? Hey je clique… Heu je veux dire j’appuie comme vous me l’avez dit mais…. »

Voila que la justification du problème était l’explosion qui pouvait avoir endommagé le système, décevant pour un peuple à la technologie si évoluée, il ne fallait pas grand-chose pour casser leurs jouets ! A peine le temps de se faire refiler la patate chaude que l’hologramme de Heimdall disparu pour laisser les terriens et le Xiangnu livrés à eux-mêmes.

« Heimdall ! Hohou Heimdall ! »

Il y a des moments comme ceux-là où l’on se sentait bien seul au monde, que dire aux coéquipiers qui devaient être aussi dans le même trouble, rester positif avant tout et espérant que le petit gris repointe le bout de son nez aplati. Le premier à réagir fut Cosey qui y allait de ses constatations inutiles puisque tout le monde savait déjà assez bien dans quel pétrin ils étaient, il fallait couper court à un début de panique générale où chacun allait dire pire que l’autre d’avant pour participer au concours du scénario le plus tragique.

« Stop, je n’imagine pas une seconde qu’il nous ait lâché, que pouvait faire de plus une image virtuelle, non je veux croire qu’il a prit la mesure du problème et que seule une intervention de sa part en vaisseau spatial est envisageable et va se produire, nous devons juste tenir jusque là, quitte à feindre une reddition pour gagner du temps, je sais que ce n’est pas la joie mais l’un de vous aurait-il une solution miracle à proposer ? »

La porte était ouverte à toutes idées géniales mais quoi faire d’autre dans une telle situation à part ne pas partir en couille et poser encore plus de problèmes à ses équipiers ?!Même si Heimdall n'était pas Thor et donc qu'il se pouvait qu'il ne réagisse pas de la même façon que cela avait été fait sur Cimmeria, il fallait garder espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deimos
Maître du jeu
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Mar 20 Mar - 13:46

Le temps s'étira pour les humains prisonniers de ce tombeau monumental ou du moins semblait le faire car il ne s'était écoulé que dix minutes avant qu'un vaisseau argenté aux formes élégantes ne sorte de l'hyperespace pile au dessus des croiseurs goa'uld donnant raison à un Laurent sans doute rassuré en son for intérieur de ne pas avoir été abandonné comme on aurait pu le laisser penser de prime abord.
A peine le vaisseau asgard était il arrivé que les vaisseaux des serpents manoeuvrèrent comme des bêtes affolées et filèrent dans l'hyperespace laissant sur la planète jaffas et vaisseaux non prévus pour pouvoir rentrer à la maison par eux même. Dans sa grande mansuétude, Heimdall les désintégra. Il s'écoula facilement un bon quart d'heure avant que tout le monde vit une belle lumière blanche et... se retrouvèrent dans une salle aux parois métalliques foncée et devant eux, le même (?) asgard. Le doute fut effacé quand il parla avec son allant identique et son tempérament bien plus vif que le posé et placide Thor.


"Bien voilà qui est réglé! il faudra quelque temps à ce petit vermisseau pour se remettre de ses émotions, mais au moins les xiongnus sont saufs... Vous avez de la chance, dans le feu de l'action, j'ai bien failli partir à leur poursuite et vous oublier. Cela vous ferait les pieds pour avoir vandaliser la grotte des Anciens!" Il agitait son index comme on le ferait avec une badine quand on sermonne des chenapans. "Mais votre courage est tel que le décrivait Thor, force m'est d'admettre que vous avez le sens de l'initiative et que vous ne manquez pas de tempérament!"

Se tournant vers le pauvre chef tribal qui ne savait plus où donner du regard tant il était dépaysé Heimdall se montra bien plus attentionné et aimable. S'avançant vers lui il lui montra la vu que l'on avait de sa planète.

"Voici ton monde depuis le haut ciel. Même si tu as vu qui nous étions, nous vos dieux, il est évident que les tiens ne sont pas prêts à nous voir sous notre apparence réelle et recevoir les dons des asgards. En tant que gardien de ce monde je continuerai à veiller sur vous, mes enfants, et veiller à votre sécurité. Ton devoir, jeune chef, est de garder pour toi ce que tu as vu, ou du moins de faire en sorte de faire concorder vos croyances avec ton expérience. Tu es sage et responsable, tu trouveras les mots!" Le jeune homme s'inclina tellement que son front aurait fini par toucher le sol si Heimdall ne l'avait pas arrêté

"Un simple merci suffira! Et puis c'est très mauvais pour votre dos, jeune homme. Allez, ouste, vous devez rentrer chez vous, prévenir vos pairs que la menace est passée!"

Petit éclat de lumière et hop, le xiongnu fut renvoyé sur son monde sans lui laisser le temps de répondre quoi que ce soit, comme si les remerciements ou le comportement de son protégé le gênait un peu. Le petit asgard se tourna vers les terriens, s'éclaircissant la gorge et les regardant pendant un moment sans rien dire comme s'il se demandait ce qu'il allait bien pouvoir faire d'eux.

"Je ne voulais pas inquiéter ce gentil garçon avec tout ceci mais il reste une question qu'il faudra se poser. Pourquoi Yu a t il agi ainsi? Cette planète est protégé par un traité et nul grand maître ne devrait vouloir s'y faire les crochets dessus. Ils savent que nous réagirons. Cela devient inquiétant... Nous ne pouvons nous permettre de nous lancer dans une guerre. Enfin! C'est la vie... J'espère que vous serez plus prudent la prochaine fois, il n'y aura pas toujours un de mes semblables pour vous sortir du pétrin dans lequel vous semblez adorer vous mettre vous autres terriens. Même si je dois avouer que c'est en même temps très amusant de voir votre ingéniosité à l'oeuvre."

Il parlait en faisant les cent pas devant ses interlocuteurs, ses bras s'agitant au gré des phrases pour agrémenter d'un gestuelle démonstrative chacun de ses propos.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
avatar

Messages : 514
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 42

Dossier du personnel
Equipe: SG6/ Leader
Grade / Niveau: Major/439
Age du personnage: 25 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Jeu 22 Mar - 14:23

Le doute et le temps qui passait étaient une torture mentale, Laurent avait essayé de se montrer optimiste quant à une intervention de Heimdall sans pour autant en être certain, de toute façon il n’y avait pas trop le choix alors autant tenter le coup de faire durer le plaisir avant de se faire prendre, à moins de refuser une mort lente et pénible en faisant volontairement une mauvaise manipulation avec les galets du panneau de contrôle Asgard. Heureusement ce n’était pas encore le moment de passer à ce geste extrême, les zats crachaient encore leurs éclairs bleutés contre les assaillants qui venaient de moins en moins nombreux, signe que quelque chose se passait et par forcement bon si le Goa’uld venait de décider de bombarder la grotte.

Non, l’explication était visible sur l’écran holographique, les Ha’taks disparaissaient les uns après les autres pour ne laisser qu’un seul vaisseau à la forme rappelant celui de Thor…

« Zorro était arrivé et en se pressant s’il vous plait ! On va pouvoir sortir de là, attention aux éventuels Jaffas qui ne seraient que blessés ou en déroute, ils pourraient encore nous tirer dessus donc on ne baisse pas notre vigilance »

Il était donc temps de rejoindre le monde extérieur pour ne pas rester avec des tonnes de pierres et de terre au dessus de la tête, ce serait ballot de finir de la sorte alors que tout était en voie d’amélioration. Laurent emmena l’équipe jusqu’à la sortie de la grotte et après de nombreuses précautions, il décida d’en sortir pour avoir la vision des vaisseaux de transport de troupes encore posés ou cherchant à fuir se faire désintégrer.

« Dommage… Récupérer ces vaisseaux nous aurait été utile dans notre lutte mais bon c’est comme ça, on est en vie et c’est bien le principal »

Quelques secondes après cette constatation, le décor changea d’un coup, Laurent n’était plus au grand air, lui et ses coéquipiers se retrouvaient dans un endroit inconnu que la présence du petit bonhomme gris suffisait à rendre moins étrange, ce dernier devait être l’auteur de ce rapide changement de lieu via la téléportation, un peu comme les anneaux de transport mais sans les anneaux.

« Heimdell ? »

Le doute était permit, vu la description de Thor et le physique d’Heimdall, il n’était pas évident de faire la différence entre ces deux Asgards en tous points identiques pour quelqu’un n’ayant pas l’habitude de ces êtres. En tout cas la voix était bien celle du protecteur de ce monde, peut être que là aussi ils avaient tous le même timbre de voix ou la même façon de s’exprimer, au moins il n’avait pas dit non à l’évocation du nom donc le Para considérait que c’était bien Heimdall.

« Heu… Merci »

Ok il y avait sans doute mieux à répondre aux louanges ayant suivis les reproches mais Laurent se méfiait quand même du Asgard qui restait encore à découvrir, le peu de temps passé dans la grotte ne suffisait pas à se faire une bonne idée de qui il était réellement alors autant éviter de le froisser par maladresse.

Pour conforter la demande de l’Asgard au jeune chef Xiongnu, Laurent ajouta :

« Mieux vaut garder une telle chose pour toi si tu ne veux pas au mieux passer pour un fou ou au pire pour un blasphémateur avec les risques que cela implique »

L’autochtone finit pas disparaitre dans une lumière blanche, ne restait plus que les terriens et Heimdall, ce dernier s’interrogea sur les motivations de Yu et ne pu s’empêcher de leur repasser une couche sur l’histoire qui se répétait, ce à quoi le Para voulu répondre :

« On s’est mit dans le pétrin uniquement pour aider vos protégés sinon nous aurions pu les laisser se faire massacrer en nous cachant le temps d’avoir une occasion de partir d’ici, nous ne sommes pas comme ça et je suis heureux du dénouement… Vous devriez nous laisser un moyen de faire appel à vous sans à chaque fois devoir tout casser pour que vous remarquiez qu’il y a un problème chez vous »

Nan mais ! D’abord balayer chez soi avant de critiquer ses voisins, sans les terriens, l’Asgard serait sans doute arrivé trop tard et nombre de Xiongnu ne seraient plus de ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deimos
Maître du jeu
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Ven 30 Mar - 20:49

De façon tout à fait surprenante l'asgard laissa échapper une sorte de coassement qui devait être leur équivalent pour le rire. Il s'approcha de Laurent et lui prit la main droite qu'il serra avec une poigne qu'un enfant de trois ans trouverait mollassonne, mais ce geste devait avoir ue certaine valeur car il ajouta.

"Je vous aime bien, terrien. Vous ne vous en laissez pas compter. C'est peut être aussi pour cette raison que les goa'ulds vous détestent autant. Faites attention! Car s'ils décidaient que vous devenaient une gêne trop importante pour eux, toute votre bravoure et vos coups de gueules ne changeraient rien à votre destin. Je m'entretiendrais avec mes semblables quand à votre proposition. Nous garderons un oeil sur vous en attendant.
Au plaisir de vous revoir Laurent Campbell de la Terre, je donnerai de vos nouvelles à Thor, et d'ici à nos prochaines retrouvailles, tâchez d'être prudent juste ce qu'il faut, et audacieux comme vous l'êtes pour le reste!"

En guise d'au revoir, un flash lumineux et toute la petite équipe se retrouva dans la salle d'embarquement sous le regard médusé des gardes en faction et des techniciens qui travaillaient dans la salle de contrôle. On les braqua jusqu'à ce qu'ils s'identifient correctement et le général en personne voulu entendre ce qu'ils avaient à dire.
Faith avait dans ses mains une sorte de petite tablette noire avec des galets posés dessus comme ceux qu'ils avaient trouvé dans la grotte et elle ne la lâcha pas de mains. Tout le monde fut envoyé à l'infirmerie pour un check up complet.
Finalement, en plus d'avoir taillé le bout de gras avec les xiongnus, ils avaient pu avoir le plaisir de casser jaffa et de rencontrer un singulier représentant de la race asgard.
Jeff rappela à tout le monde la promesse qu'ils s'étaient fait sur cette planète. Ce qui s'était passé là bas, resterait là bas et nul doute que Laurent serait d'accord, tout comme les assistantes de Faith dont certaines était mariées ou à tout le moins en couple...



The End
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
avatar

Messages : 514
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 42

Dossier du personnel
Equipe: SG6/ Leader
Grade / Niveau: Major/439
Age du personnage: 25 ans

MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   Lun 2 Avr - 17:39

Laurent avait-il été trop loin vu le son émit par Heimdall, pas vraiment moyen de savoir si c’était un bon ou un mauvais signe, était-il ouvert d’esprit et d’accord avec la rectification faite par le militaire ou très susceptible et cela voulait dire que c’était sa façon de montrer son énervement… Pas facile de savoir du fait que cette race extraterrestre était méconnue, ce n’était pas le peu de temps que Suzanne et Alison avaient passé avec Thor ajouté à la rencontre du jour qui permettaient de bien comprendre ces êtres, seul le temps passé ensemble donnerait l’occasion d’éditer le guide des Asgards pour les nuls.

Toujours dans l’incertitude et avec un soupçon d’inquiétude, le Para regarda s’approcher son interlocuteur et contre toute attente il lui prit la main, peut être n’avait-il pas besoin d’une arme pour désintégrer celui qui ne se contentait pas de laisser simplement passer les affirmations de son hôte. Se laissant faire, il fut rassuré par les paroles d’Heimdall et du coup attendait le ‘’mais’’ car quand c’est trop beau il y a toujours quelque chose de moins drôle qui suit. A part des conseils de prudence et l’assurance d’une bienveillance sur la planète bleue, pas de retour du bâton alors cet Asgard grimpait encore d’une marche dans l’estime de Laurent. Malgré sa supériorité dans tous les domaines sauf celui de la mode, il restait humble, même gêné par les remerciements et les au-revoir, après le Xiangnu, le militaire en fit les frais :

« Au re… »

De l’intérieur du vaisseau à la salle d’embarquement du SGC en moins de temps qu’il faut pour le dire et surtout finir sa phrase face a des soldats ne comprenant pas cette intrusion et pointant leurs armes.

« …voir et merrrrrr…ci… Adjudant chef Campbell, ne tirez pas on ne fait que rentrer de mission… Ok à tous les membres de l’équipe, on met les mains sur la tête et on se laisse câliner le temps que nos amis soient fixés sur nos identités… Les gars, désolé de débarquer comme ça mais notre nouveau pote ne nous a pas laissé le temps de vous prévenir ! »

Tout se passa dans le calme et même le général vint aux nouvelles, l’alarme l’ayant sans doute attiré sur le pont avant de libérer tout ce petit monde pour aller passer les tests médicaux habituels. Jean François rappela qu’il serait mieux de garder le silence sur les évènements nocturnes, ce à quoi Laurent recommanda à chacun de faire au plus vite une recherche de MST en se rendant dans un laboratoire extérieur au SGC et de penser à la pilule du lendemain pour le personnel féminin. Autant ne pas faire courir de risque à leurs partenaires si jamais il y avait bien eu ce que tous redoutaient et le pire sans en avoir le moindre souvenir. C’était peut être pas plus mal quand on s’était réveillé nu à côté d’un coéquipier qui l’était également même si des jeunes femmes les encadraient de chaque côté. Serait-il capable de mentir à Suzanne sur quelque chose qu'il ignore mais qui laisse planer des doutes ? Seul l’avenir apportera une réponse à cette question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission 085 - Une journée pas comme les autres   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission 085 - Une journée pas comme les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Planètes :: Autres planètes-
Sauter vers: