La Porte des Etoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand Miss Krüger et Hulk font connaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Quand Miss Krüger et Hulk font connaissance   Jeu 17 Nov - 15:08

Citation :
"Si tu as des trucs à aller chercher dans tes quartiers, vas-y. Je t'attends ici dans 10 minutes. Sois discret..."

Cyril éclata de rire, rire qui se répercuta sur les murs d'enceinte. Comment pouvait-on être discret dans une base secrète, peinturluré de vert, et muscles apparent. Il la regarde partir en s'essuyant une larme de rire.

9minutes 47 plus tard, il était au même endroit. Ayant passé un t-shirt kaki, il se rend compte que l'effet était le même, il ressemblait encore à Hulk. Une doudoune plus chaude sur le dos, il attends Jill, scrutant la nuit à la recherche de deux phares de voiture, se demandant où Jill allait l'emmener. Il espérait qu'il y avait dans le coin un bled plus fournit en terme d'établissement que Ste Faycelle. Dans le même temps il se fait la réflexion, qu'il lui faudrait un véhicule, parce qu'il détestait être dépendant de quelqu'un.

Voyant se stopper à sa hauteur une moto. Levant un sourcil, il sourit en voyant que la Hell Angels pilotant était l'américaine.

*Décidément...*


Montant derrière la jeune femme, il sourit, il adorait la situation, mettant le casque, qu'il trouve un peu petit, il passe ses mains autour de la taille de Jill et se colle à elle, avec un sourire de contentement sadique.

Il ne fallut que quelques minutes à vive allure, ce qui fit s'agripper un peu plus le soldat à la jeune femme, pour arriver à *Fi.. ge... Arff.. Pas eu le temps de lire...*

Jill s'arrêta devant un hôtel de charme. Cyril se demanda si c'était son repère, vu qu'elle n'avait pas hésité sur le chemin à prendre. Entrant dans l'établissement, Cyril demande une chambre à un réceptionniste baillant, qui bizarrement en voyant Cyril tout vert sourit. Filant sa CB pour payer, il demande s'ils peuvent encore commande un truc à manger. A la réponse positive, Il regarde Jill et la laisse commander, demandant juste un sandwich à la viande, poulet ou bœuf pour peu qu'il y trouve de la barbaque, et quelques fruits.

Quelques minutes plus tard, Cyril ouvre la porte de la chambre et entre, faisant quelques pas, Jill remarque qu'il inspecte la pièce du regard, surement par habitude, semblant sécuriser les lieux, avant de la regarder avec un sourire, l'invitant à entrer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand Miss Krüger et Hulk font connaissance   Jeu 17 Nov - 16:01

Il ne fallut pas beaucoup de temps avant que Cyril et Jill arrivent à Figéac. La jeune femme savait où elle allait car elle avait repéré cet hotel lorsqu'elle était déjà venue. La jeune femme stoppa sa moto devant un petit hôtel. La seule fois où elle était venue, elle avait trouvé le bâtiment très mignon et au moins ici, ils seraient tranquilles.

Ils entrèrent dans le hall de l'hôtel et se retrouvèrent nez à nez avec un réceptionniste qui n'avait qu'une seule envie, dormir. Ce fut Cyril qui demanda une chambre et qui régla la note. Il lui fit signe de venir demander quelque chose à manger et celle-ci demanda une sandwich au poulet et réclama aussi des chocolats. Une fois la commande passée, le mec leur donna la clef et ils prirent la direction de la chambre.

Cyril fut le premier à entrer dans la piéce. Jill remarqua qu'il avait l'air de chercher quelque chose ou de vérifier si tout allait bien. La jeune femme attendit au pas de la porte et lorsque Cyril lui fit signe de rentrer, elle ne se fit pas prier et referma la porte derrière elle.

Jill posa son sac sur un fauteuil et en sortir quelques affaires avant de se tourner vers Cyril.


"Je reviens..."

Une fois dans la salle de bain, Jill se changea et se démaquilla. Elle enfila un short, un débardeur, releva ses cheveux en sorte de chignon et surtout, retira ces saletés de chaussures. Elle se sentait beaucoup plus à l'aise dans ce genre de tenue que dans une robe qui en plus avait le chic de remonter dés qu'elle faisait un mouvement.

Quelques minutes après être entrée dans la salle de bain, la jeune femme en sorti et posa son déguisement sur le fauteuil où elle avait posé son sac.

Jill s'installa en tailleur sur le lit et fit le tour de la piéce du regard avant de regarder Cyril.


"Toujours besoin d'un coup de main ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand Miss Krüger et Hulk font connaissance   Ven 18 Nov - 2:33

Cyril retira sa doudoune et la pose sur le dossier du fauteuil tandis que Jill farfouille dans son sac, en sortant des affaires de rechange. Cyril la regarda un moment faire, la laissa aller dans la salle de bain. Il en profita pour retirer ses chaussures, et tester le lit. Ni trop dur ni trop mou...

La porte de la salle de bain se rouvrit sur une Jill tout en charme. Il sourit en matant la robe, qu'il trouve ravissante. Il avait toujours du mal à comprendre les femmes, pourquoi fallait-il qu'elle se déshabille pour se rhabiller dans des tenus plus affriolante, pour qu'au final on les déshabille... profitant du spectacle de la robe qui remonte, il sourit en la voyant s'installer sur le lit en tailleur.

Citation :
"Toujours besoin d'un coup de main ?"

En retirant son t shirt kaki, qu'il jette négligemment au sol, il s'appuie sur le lit et s'avance vers elle pour l'embrasser en douceur. Reculant toujours appuyé sur le lit, il dit :

« J'vais me doucher rapidos... Ca serait dommage que la jolie petite robe que je vois là tourne à la robe de camouflage... Mais... Je suis pas contre que tu me rejoignes sous la douche... »

Se reculant totalement, il se désape sans aucuns complexes devant Jill qui constatera que la robe à fait son effet sur le bonhomme, puis se dirige vers la salle de bain...

[HJ : Cette partie du RP est censuré par la Ligue de Bienséance Rollistique]

… Deux heures plus tard et le 1er round terminé, Cyril avait apprécié l'aide de Jill sous la douche, qui avait fait montre de beaucoup d'enthousiasme à retirer toute cette peinture de camouflage et à ce qu'il soit propre de partout. Bien évidement Cyril en gentleman avait remercié Jill en la portant jusqu'au lit où ils avaient appris à se connaitre plus intimement et où chacun d'eux avait pu « explorer » l'autre.

Assis dans le lit, la télé allumé sur une chaine de musique, les deux amants reprenaient des forces se donnant mutuellement à manger. La scène était irréaliste pour le marsouin, en général, il ne s'attardait pas, mais là, il se sentait bien avec Jill. Non pas qu'il se projetait avec elle, mais plutôt qu'il agissait normalement, sans se prendre la tête. Donnant de temps en temps la becquée à Jill, il la regardait en souriant, ou embrassant son épaule nue.

« Ca fait longtemps que t'es en France ? Au SGC ? »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand Miss Krüger et Hulk font connaissance   Ven 18 Nov - 10:33

Les quelques mots qu'elle prononça, eurent un effet immédiat sur Cyril. Le jeune homme retira son tee shirt et vint l'embrasser comme pour donner une réponse affirmative à Jill. La jeune femme ramena une méche de cheveux derrière ses oreilles.

Cyril fit comprendre à Jill qu'il n'avait rien contre l'idée au fait qu'elle vienne avec lui sous la douche. Celle-ci sourit lorsqu'elle le vit se déshabiller en face d'elle.

Sans même chercher à comprendre, la jeune femme le rejoindra sous la douche où commencera le début des hostilités.

....

Environ deux heures après, ils se retrouvèrent tout les deux dans le lit, à se donner à manger avec en fond, de la musique. Jill n'avait plus l'habitude de ce genre de situation mais elle se sentait bien auprès de Cyril. La jeune femme croquait dans la tablette de chocolat et dans les fruits que lui donnait de temps en temps Cyril.

Jill était un peu étonnée du comportement du soldat. Sachant ce qu'il lui avait dit quelques heures plus tôt, elle ne pensait pas qu'il serait resté avec elle. Mais elle était ravie que celui-ci ait décidé de rester.

Assise en tailleur, la couverture remontée au dessus de la poitrine, Jill savourait le moment et frémissait à chaque fois que les lèvres de Cyril se posaient sur son épaule nue. Jill tendit un morceau de chocolat à Cyril, lorsqu'il lui posa une question.


Citation :
« Ca fait longtemps que t'es en France ? Au SGC ? »

Jill sembla réfléchir et elle haussa les épaules.

"Il me semble que ça va bientôt faire 3 ans que je suis là... A vrai dire, je ne suis plus sûre. Il se passe tellement de chose que je ne vois plus le temps passer..."

Jill avait quitté le Texas depuis un bon moment déjà et depuis la mort de son père, elle n'y avait plus fichu les pieds. La dernière fois qu'elle y avait été, c'était avec sa toute première équipe...

Rapidement, Jill se rendit compte qu'en 3 ans, elle avait vécu pas mal de choses... Des choses dont elle préfèrait ne plus parler.

Le regard de la jeune femme se perdit derrière Cyril, fixant la tête de lit. Elle venait juste de se rendre compte qu'elle n'avait même pas été à l'enterrement de son père. Elle n'y avait pas mis les pieds car elle ne voulait pas annoncer à sa mère qu'à peine mariée, elle était déjà divorcée... Elle n'avait pas voulu la décevoir.

Jill secoua la tête et passa une main dans ses cheveux, avant de s'allonger. A cet instant, elle mourait d'envie de se blottir dans les bras de Cyril mais elle se contenta juste de lui faire un sourire.


"Et toi ? Tu viens d'où ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand Miss Krüger et Hulk font connaissance   Sam 19 Nov - 2:05

Citation :
"Il me semble que ça va bientôt faire 3 ans que je suis là... A vrai dire, je ne suis plus sûre. Il se passe tellement de chose que je ne vois plus le temps passer..."

Cyril sourit, il venait d'arriver et effectivement la vie était pleine d'imprévus. Il la regarde attendant la suite, mais perçoit son trouble, surement du à des souvenirs marquants. Il ne poserait pas de questions sur ce qu'elle aurait pu vivre, il respectait son silence, ayant lui aussi quelques blessures qu'il ne voulait pas rouvrir. Il vit son geste vers lui comme pour se blottir contre lui, et le fiat qu'elle ne le fit pas, juste un regard comme pour demander la permission.

Citation :
"Et toi ? Tu viens d'où ?"

Il sembla réfléchir un moment, puis prenant la bouteille d'eau qu'il propose à Jill, puis en boit une gorgée, la repose et commence à dire « Et bien.. Je suis né en Bretagne, d'un père militaire, il servait dans la marine nationale... Un marin de l'ancienne école !» La voix du soldat se fit plus dur. S'allongeant, il l'attire à lui pour la prendre dans ses bras.

« … Après quelques conneries, j'ai été viré de chez moi et j'ai été m'installer dans le sud, du côté de Marseille, et j'ai fini par être incorporé à Castres au 8ème RPIMA, infanterie de marine, avec option t'as le droit de sauter de l'avion... »

En parlant il jouait avec une des mèches de cheveux de Jill, il respirait son odeur, son parfum s'imprégnant d'elle. Se grattant le crane, il embrasse Jill, et continue :

« Le SGC, c'est comme qui dirait ma dernière chance, on m'a parachuter ici parce qu'à Castres j'ai fait un peu trop de vagues... C'est pas vraiment une promotion pour moi... » il soupira en repensant à Castres et aux dernières années, dégradé deux fois, il ne comptait plus les jours de trous, et les passages à l'infirmerie. Il savait que son dossier était consultable et avec le grade qu'elle avait elle saurait bien la vérité, alors autant que cela vienne de lui.

« J'ai pas un tempérament à fermer ma gueule, et à Castres il y a pas mal de cons, qui l'avait bien compris, alors forcément, comme je suis encore plus con, au lieu de passer mon chemin, je rentrais dedans. Je sais c'est pas malin, mais bon, on se refait pas. »

Cyril n'était pas vraiment du genre à s'épandre sur sa vie, pour lui moins on en savaient sur lui, mieux c'était, pourtant avec Jill il y avait un truc, qu'il ne s'expliquait pas. Le fait qu'elle n'ait pas joué de son grade à la cafétéria le midi, la danse, et la soirée... Il avait la furieuse impression de se voir, ou plutôt d'être en phase avec elle, ce qui lui fit légèrement peur.

« T'as été marié combien de temps ? Si c'est pas indiscret »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand Miss Krüger et Hulk font connaissance   Sam 19 Nov - 10:56

Couchée, dans le lit, Jill s'était tournée vers Cyril pour écouter sa petite histoire. Elle refusa la bouteille d'eau d'un signe de la tête et se concentra sur Cyril et ce qu'il lui racontait. Il avait du voir qu'elle voulait se blottir contre lui car il attrapa la jeune femme afin de la prendre dans ses bras.

Jill s'installa confortablement contre lui et ferma les yeux tout en continuant de l'écouter. Elle se doutait qu'il ne devait pas être facile comme militaire mais pas à ce point là. La jeune femme poussa un soupir lorsqu'elle sentit Cyril lui caresser les cheveux et jouer avec des mèches. Jill, elle, caressait la poitrine du jeune homme. Elle aurait aimé que ce moment dure, mais il allait bien falloir retourner à la base le lendemain. Retrouver la routine et ses petits quartiers.

La jeune femme appréciait le fait que Cyril se confie à elle comme ça. Avec ce qu'il lui avait dit pour la mettre en garde, elle ne s'était pas du tout attendue à un moment comme ça.

Alors que Jill allait embrasser Cyril, il lui posa une question qui coupa tout.


Citation :
« T'as été marié combien de temps ? Si c'est pas indiscret »

La jeune femme se tourna sur le dos et fixa le plafond sans oser regarder Cyril dans les yeux. Elle n'aimait pas parler de ce passage, mais Cyril lui venait de raconter des choses sur sa vie.

Remontant la couverture et plaça ses bras le long de son corps, Jill répondit à la question.


"J'ai du être mariée deux ou trois mois, pas plus... Mais pour moi ça a durer trop longtemps...Il m'a prise pour une idiote, il s'est servi de moi... si jamais je le croise, je... je..."

La jeune femme serra les poings, essayant de se calmer. Cette histoire l'avait beaucoup affectée. Elle tenait énormément à John, elle l'aimait mais lui, il n'avait rien trouver de mieux à faire que de se servir d'elle pour mettre ses plans à éxecutions. Elle se souviendrait toujours du jour où elle avait aidé à son arrestation.

Jill se tourna de nouveau vers Cyril avant de se mettre à plat ventre et de le regarder. Il était vraiment beau et avec lui, la jeune femme se sentait plus sereine, plus détendue. Il n'y avait pas de prise de tête et elle aimait ça. Elle resta quelques secondes, sans bouger, à le regarder. Sans dire un mot, elle s'approcha de lui, caressa son visage et l'embrassa doucement.

Une fois le baiser échangé, Jill se recula et un sourire se dessina sur sa bouche.


"Il n'y a pas à dire, je te préfère avec cette couleur." dit elle en rigolant.

Cyril avait peut être pensé que Jill lui poserait des questions sur sa vie amoureuse, mais la jeune femme n'en avait pas vraiment envie. Elle ne voulait pas que tout ça vienne gacher ce bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand Miss Krüger et Hulk font connaissance   Lun 21 Nov - 1:07

Cyril fut légèrement surpris de la réaction de la jeune femme. La laissant se mettre sur le dos et éviter son regard, il écoute, se demandant si elle avait fait son deuil de ce mariage qui ne dura pas apparemment. Il regretta d'avoir posé une question qui embarrassait la jeune américaine et la rendait furieuse. Il pouvait comprendre qu'on puisse en vouloir à quelqu'un au point de vouloir le tuer. Il posa sa main sur celle de Jill qui était serré, comme pour lui dire « cool ». Etait-ce son geste, mais Jill se tourna vers lui, le regarda avec ces yeux plein de malice, et elle eut ce geste tendre de lui caresser la joue. Cyril sourit légèrement troublé par ce geste qui même s'il était simple, était un geste auquel le soldat était peu habitué. Le baiser qui s'en suivit fut intense.
Citation :

"Il n'y a pas à dire, je te préfère avec cette couleur."

S'approchant lui aussi, il répondit que le vert lui allait plutôt bien en général... De sa main, il retire les cheveux qui couvre la nuque de la jeune femme, et l'embrasse doucement sur l'épaule, puis la nuque. Désireux de faire comprendre à la jeune femme qu'il était fin prêt pour un second round, il caresse ses épaules, puis d'un geste brusque, il retire le drap qui couvre le corps dénudé de Jill. S'arrêtant un moment, il la regarde, comme un amateur d'art devant la venus de Milo. Scrutant chaque détail notant chaque parcelle de ce corps, mémorisant chaque grain de peau. Posant sa main chaude sur le dos de celle-ci, il s'amuse à descendre jusqu'aux reins puis à remonter doucement. Se rapprochant, il l'embrasse, puis l'attire à lui tout en se mettant lui-même sur le dos, la laissant le chevaucher...

... Pour ce second round, Cyril avait laissé le soin à Jill de mener la danse, puis il s'était endormit dans les bras de Jill, semblant heureux. Il ne comprenait pas ce qui se passait, ni comment cela se terminerait, mais il laissait le courant l'emmener. Pour l'heure il était heureux, et bien. Et c'est tout ce qui comptait... Pour le moment.

Il se réveilla en sursaut. Sentant le corps de Jill sur son bras, il ne se relève pas de suite. La lumière d'un néon de l'hôtel passe au travers du volet en bois fermé, dévoilant des ombres biscornues. Tournant son visage vers Jill, il vérifie qu'elle dort avant de bouger. Cherchant à atteindre son portable de son autre main, il le fait tomber sur la moquette qui atténue le bruit de chute. Grimaçant, il retire doucement son bras de sous la tête de Jill, espérant ne pas la réveiller. Se levant, il ramasse le téléphone et regarde l'heure : 6h12.

Se dirigeant vers la salle de bain, il jette un œil vers Jill et sourit, en se passant la main sur le crâne en repensant à la nuit. Fermant la porte de la salle de bain, il allume la lumière et se regarde dans la glace, en ouvrant l'eau froide. Se passant un peu d'eau sur le visage, il éteint ensuite le robinet, la lumière et retourne dans la chambre sans bruit. Prenant le téléphone de l'hôtel, il retourne dans la salle de bain pour appeler la réception...

15 minutes plus tard, le soldat avait prit sa douche et était habillé, revenant dans la chambre pour réveiller la belle au bois dormant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand Miss Krüger et Hulk font connaissance   Lun 21 Nov - 10:52

Ce qui suivit fut très agréable. Cyril embrassait la jeune femme dans la nuque et sur l'épaule, comme pour lui faire comprendre qu'il n'avait qu'une seule envie, commencer une secondre manche. Jill n'avait rien contre l'idée et c'est tout naturellement qu'elle se laissa approcher par Cyril. Sentir sa main qui se baladait dans le creux de ses reins, lui donnait des frissons et la chair de poule. Jill ferma les yeux et se détendit. Elle lui rendit son baiser avant de se retrouver sur Cyril. Pour cette seconde partie, c'était à elle de guider Cyril et elle le fit avec plaisir.

C'est donc complètement détendue que Jill s'endormit dans les bras de Cyril. Sur son visage s'affichait un sourire de béatitude. Elle était bien là où elle était et elle espérait sincérement que Cyril ressentait la même chose à cet instant.

Jill dormait tellement profondément qu'elle ne sentit pas Cyril se réveiller en sursaut ni se lever pour se rendre à la salle de bain.

La jeune femme se tourna dans le lit et posa sa main à l'endroit où logiquement devait se trouvait Cyril. Jill ouvrit les yeux et remarqua que la place était vide. Les draps étaient encore chaud mais malheureusement, plus aucune trace de Cyril. En fait, il ne lui avait pas raconté de bêtises...

Jill chercha son portable et regarda l'heure... 6h20. Il allait falloir qu'elle se lève et aille prendre une bonne douche. La jeune femme allait sortir de son lit lorsqu'elle entendit la porte de la salle de bain s'ouvrir. Elle se tourna vers la salle de bain et remarqua un Cyril tout beau, tout propre et tout habillé. Sur le coup, Jill se sentit cruche d'avoir pensé qu'il l'avait planté ici.

La jeune femme s'assis dans le lit et passa une main dans ses cheveux, complètement génée.


"Bonjour..."

D'habitude, Jill était pressée de commencer sa journée au SGC, mais là, aujourd'hui elle n'avait pas envie de quitter cet endroit.

Jill sortie du lit, enveloppée dans les draps et alla embrasser tendrement Cyril avant de filer dans la salle de bain. Elle en ressortit environ 15 minutes après. La douche lui avait fait un bien fou et maintenant elle se sentait beaucoup plus réveillée. La jeune femme rangea ses affaires et s'installa dans le fauteuil, le regard perdu au loin...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand Miss Krüger et Hulk font connaissance   Lun 21 Nov - 12:02

Cyril sourit en voyant Jill dans le lit, c'était le moment qu'il préférait, pas de faux semblant, pas de maquillage, le réveil d'une femme la montrait dans sa vérité. Et ce qu'il voyait était plus que charmant. Elle était tout simplement belle et pas que physiquement, il émanait d'elle quelque chose. S'approchant, il s'assoit tandis qu'elle lui dit bonjour. Déplaçant un des mèches de la jeune femme, il l'embrasse en lui souhaitant le bonjour.

La laissant se préparer, il remet un peu d'ordre dans la pièce, et alors que Jill sort de la salle de bain et s'installe dans le fauteuil semblant perdue, on toque à la porte. Cyril décontracté, ouvre et après quelques mots échangé avec une personne, fait entrer un petit chariot sur lequel trônait des victuailles.

« Je... Me suis permis de commander un petit déj'. Et comme je ne savais pas trop tes goûts.. J'ai pris un mixe... » En se grattant le crâne.

Sur le chariot, thé, café, chocolat, des viennoiseries, des œufs brouillés, des toasts, des saucisses fumées, jambon, jus de fruits et fruits composaient le petit déjeuner.

Approchant le chariot de la table, il se prends la chaise de bureau et commence à servir Jill en boisson. Pour lui un café non sucré, un pain au chocolat, un peu d'oeufs brouillés un kiwi pour commencer.

Levant le pain au chocolat il dit en souriant :

« Je crois que j'ai pris un peu de bide ces derniers jours... A force de manger ce genre de choses ! »

Il le savait, depuis son entrée au SGC, il avait quelque peu laissé de côté son entrainement, mais il avait décidé de s'y remettre, non pas qu'il était un de ces bodybuildés bouffant de la protéine à longueur de journée et poussant du poids, mais il savait qu'il fallait que son corps reste affuté. Et ces derniers temps, il avait plutôt joué les feignants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand Miss Krüger et Hulk font connaissance   Lun 21 Nov - 14:02

Assise dans son fauteuil, la jeune femme ne remarqua pas de suite que quelqu'un avait frappé à la porte et que Cyril était parti ouvrir la porte. Elle sortit de ses pensées lorsqu'elle entendit Cyril lui parler.

Citation :
« Je... Me suis permis de commander un petit déj'. Et comme je ne savais pas trop tes goûts.. J'ai pris un mixe... »

Jill le regarda en souriant. Il était plein d'attentions pour elle, tout le contraire de ce qu'il lui avait annoncé, pourquoi ? Jill commençait à se poser certaines questions. Elle avait passé une soirée plus qu'agréable avec lui, il était doux, tendre, attentioné et elle avait peur que les choses s'amplifient. Elle avait peur de tomber amoureuse et d'être trahie encore une fois. Pourtant, elle mourait d'envie de laisser les choses se faire à leur rythme. C'est donc pleine de question que Jill rejoignit Cyril.

La jeune femme bougea le fauteuil et le plaça de fçon à être face à Cyril qui lui avait pris la chaise du bureau. Le jeune homme servit un thé à Jill et celle-ci le remercia en souriant.


"Tu as eu une très bonne idée, je meurs de faim..."

Jill attrapa quelques fruits et les savoura. Rien ne valait un vrai bon petit déjeuner pour reprendre des
forces.


Citation :
« Je crois que j'ai pris un peu de bide ces derniers jours... A force de manger ce genre de choses ! »

Jill leva les yeux vers Cyril en rigolant. Elle avait eut la même réaction que lui quand elle était arrivée en france.

"Je me suis dis la même chose quand je suis arrivée en france. Je suis tombée amoureuse de ces petites merveilles et j'en ai un peu trop abusé en arrivant."

La jeune femme avala une gorgée de son thé et se servit un verre de jus de fruits.

"Fais attention, elles sont traîtres ces petites choses" dit elle avec un grand sourire.

Jill posa sa main sur celle de Cyril qui traînait sur la table et la caressa doucement.


"On pourra aller à la salle de sport ensemble si ça te dit..."

La jeune femme ne voulait pas non plus que Cyril trouve qu'elle le colle et cette proposition avait été faite sans arrières pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand Miss Krüger et Hulk font connaissance   Mar 22 Nov - 2:32

Cyril sourit à Jill, il perçut néanmoins le trouble de l'américaine, mais ne dit rien. Lui-même ne pouvait s'expliquer son attitude. Il aurait pu expliquer tout ceci par un simple haussement d'épaule et un « j'avais envie », non pas de lui faire plaisir, ou d'exaucer un vœux, mais il avait envie de prendre son petit déjeuner avec elle, de profiter encore d'elle, avant le retour à la base et le train train...

Il mangea de bon appétit, et fut heureux de voir Jill en faire autant. Dehors, la ville s'éveillait, un camion passa et s'arrêta quelques mètres dans un bruit de grincement d'essieu, surement un camion benne vu le bruit des verrins.

Il la regarde un moment boire son jus de fruit, souriante, semblant heureuse. Il fut surpris du geste de Jill, posant sa main si délicate sur la sienne, geste si plein d'amour. Puis :

Citation :
"On pourra aller à la salle de sport ensemble si ça te dit..."

Il avala de travers, encore plus surpris par la demande.

« keuf.. keuf... » levant la main pour dire que tout allait bien, il se tape le poitrail pour faire passer le morceau de croissant. Prenant une longue gorgée de café. Il s'essuie une larme et regarde Jill. Posant la tasse, il s'essuie les mains sur son pantalon de treillis et prends son téléphone, sans mots, il semble jouer avec quelques instants, levant de temps en temps un regard vers elle. Regard qui ne laissait rien transparaitre de sa réponse future.

Cyril joua avec les paramètres de son iphone, ouvrant sa connexion bluetooth, le petit engin ne mit pas longtemps à capter le téléphone de Jill. Il lui envoya un message sur son téléphone :

Code:
06 46 xx xx xx Cyril, sport ou autre

Alors que le téléphone de Jill lui signale l'arrivée d'un message, Cyril reprend son café et dit :

« Ecoute... Faut que.. Je t'explique quelque chose avant que tu décides de me revoir ! Parce qu'à mon niveau, rien ne me ferais plus plaisir que de te revoir, passer du temps avec toi, beaucoup de temps même, j'en ai vraiment très envie, faire du sport, sortir et bien sur plus... Mais... »

Il grimace et soupire, se demandant s'il devait vraiment faire cela, alors qu'au plus profond de lui, il ne le souhaitait pas. Il ne souhaitait qu'une seule chose être avec elle et ce quel qu'en soit les conséquences. Pourtant...

« Tu es quelqu'un de bien, tu as déjà pas mal souffert à cause d'un mec, et tu mérites mieux. Beaucoup mieux... Que moi ! Si tu te sens capable de gérer un gars capable du pire, et de ne pas t'attacher à lui, ok... Sinon, je te déconseilles cette option. Tu... Risques de souffrir.. Encore. »

Il regarde Jill dans les yeux afin qu'elle comprenne qu'il ne plaisantait pas, et qu'il parlait semble-t'il d'expériences. Dans son esprit les idées s'entremêlaient, il avait déjà enfreint pas mal de ses règles, ne sachant pas pourquoi avec elle, il était si prévenant. Bien qu'en fait il savait pourquoi il tentait de ménager Jill. Il avait toujours était attiré par les femmes qui sous leurs carapaces de femmes fortes présentaient des failles, des douleurs inavouées et une fragilité. Il n'exploitait pas ces failles, il les comprenait car lui aussi cachait des douleurs derrière une carapace de muscles et un caractère de merde. Le fait de rencontrer une personne qui était comme lui, l'attirait au point qu'il se perde, mais en même temps, comprenant la douleur il voulait la protéger de lui.

Etre attirer et désirer plus que tout être avec Jill, tout en la protégeant de lui-même, un paradoxe qui aurait intéressé plus d'un psy et provoquait un séisme d'idées contradictoires dans l'esprit du pauvre marsouin. Alors plutôt que de finir avec un mal de crâne, il s'était laisser porter par le courant, et continuerai, espérant que cela se termine bien, ou du moins sans trop de casse, pour l'un ou l'autre.

Finissant sa tasse de café, il la repose, en regardant Jill, ne sachant pas ce qu'elle allait décider, et si elle allait décider quoique ce soit. Il n'était pas pressé, il lui avait envoyé son numéro de téléphone, espérant secrètement qu'elle l'utilise un jour, mais il ne lui en voudrait pas de se préserver de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand Miss Krüger et Hulk font connaissance   Mar 22 Nov - 12:56

Jill écarquilla les yeux lorsqu'elle vu Cyril s'étouffer quand elle lui proposa d'aller à la salle de sport ensemble. Au moins, la réponse avait le mérite d'être clair. Jill s'enfonça dans sa chaise et croisa les bras sous sa poitrine et regarda Cyril. Pour couronner le tout, elle le vit tripoter son téléphone.

Apparement, il avait des choses plus importantes à faire qu'à lui donner une réponse claire et précise. Il la regardait de temps en temps mais Jill n'avait aucune idée de ce à quoi il pensait et elle commençait à avoir un peu peur pour la suite. Quelques secondes après, Jill sentit son téléphone vibrer dans la poche arrière de son jean. Elle allait regarder ce que c'était lorsque Cyril prit enfin la parole.


Citation :
« Ecoute... Faut que.. Je t'explique quelque chose avant que tu décides de me revoir ! Parce qu'à mon niveau, rien ne me ferais plus plaisir que de te revoir, passer du temps avec toi, beaucoup de temps même, j'en ai vraiment très envie, faire du sport, sortir et bien sur plus... Mais... »

Et voilà, il y avait le "mais" tant redouté. Jill se doutait très bien de ce qu'il allait lui dire mais elle le laissa continuer.

** Mais je ne suis pas fait pour toi, mais je n'ai pas envie de te faire souffrir... **

Jill ruminait de colère mais elle ne laissait rien paraître. Son regarda plongé dans celui de Cyril, elle attendit la suite.

Citation :
« Tu es quelqu'un de bien, tu as déjà pas mal souffert à cause d'un mec, et tu mérites mieux. Beaucoup mieux... Que moi ! Si tu te sens capable de gérer un gars capable du pire, et de ne pas t'attacher à lui, ok... Sinon, je te déconseilles cette option. Tu... Risques de souffrir.. Encore. »

Cette fois s'en était trop. Qui était il pour lui donner des ordres et pour lui dire ce qu'elle devait faire. Pour la première fois depuis longtemps, elle se sentait bien avec un homme et elle était prête à se brûler les ailes une seconde fois, si ça lui permettait de rester près de lui... Jill se leva de sa chaise et se mit à faire les cent pas dans la chambre, la tête prise entre ses mains.

Après une bonne dizaine de pas dans la chambre, sans rien dire, Jill s'arrêta et s'approcha de Cyril.


"Tu n'as pas le droit de me dire ce que je dois faire... Tu n'as pas le droit de dire que je mérite mieux que toi..."

Jill prit une profonde inspiration et continua.

"Oui j'ai déjà souffert... Je suis bien avec toi et ça ne m'était pas arrivé depuis longtemps... J'ai envie d'essayer, même si je dois me brûler les ailes une seconde fois... et ne mens pas, je suis sûre que tu as envie de la même chose que moi..."

Sans un mot de plus, Jill alla s'assoir sur le lit et elle se mit à jouer avec ses mains nerveusement. Elle devait lui paraître pathétique, mais elle s'en foutait. Elle lui avait dit ce qu'elle pensait et c'était ce qui comptait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand Miss Krüger et Hulk font connaissance   Mer 23 Nov - 1:13

Cyril fronça les sourcils, en voyant Jill se lever, marcher en long et large dans la pièce puis en s'approchant de lui, bref taper sa crise. C'était typiquement le genre de scène que le marsouin essayait d'éviter et fuyait à toute jambes, les pleurnicheries, jérémiades et autres conneries de gonzesses qui lui tapait le système. Sauf que pour une fois. Il écouta sans broncher.
Citation :

"Tu n'as pas le droit de me dire ce que je dois faire... Tu n'as pas le droit de dire que je mérite mieux que toi..."

*Bah si.. Justement... J'me connais... * Pense-t'il en la regardant.

Citation :
"Oui j'ai déjà souffert... Je suis bien avec toi et ça ne m'était pas arrivé depuis longtemps... J'ai envie d'essayer, même si je dois me brûler les ailes une seconde fois... "

*ZzzzzZZZZ ZzzzzZZZ...*

Citation :
"… Et ne mens pas, je suis sûre que tu as envie de la même chose que moi..."

*ZZZ... Hein ?!?*

Prenant une longue inspiration, il soupire en la regardant sur le lit. Hésitant à la rejoindre ou à partir, il ne savait pas comment réagir ni s'il devait réagir. Sa première réaction aurait été de se barrer comme d'habitude. C'était nettement plus simple de partir que d'entrer dans des discussions qui n'en finirait plus. Mais conscient qu'elle venait de marquer un point décisif et toucher une corde sensible, il n'aimait pas ce sentiment d'être découvert ou plutôt de laisser transparaitre des choses, il reste. Prenant le dernier croissant il le mange avec rage.

La regardant, elle semblait toujours énervée, il la trouve bizarrement très sexy en colère. Et une envie de la prendre dans ses bras, de l'attirer à lui, lui dire que c'est ok, que tout irait pour le mieux... Mais il ne peux pas lui dire ça. Se levant doucement regardant sa parka, le lit, la porte... La porte la parka... Il se dirige vers elle et se mettant devant elle dit :

« Ca y est.. T'as finis !?! » Le regard du soldat était dur et ses paroles claquait comme un fouet « C'est typiquement ce genre de conneries que je cherche à éviter.. ! Alors ouais t'as raison, j'ai envie de plein de choses... Comme gagner à Euromillions, me la couler douce à Tahiti, ou passer du bon temps no stress avec toi... Et non tu as tort parce que je ne te donne pas d'ordre.. Juste un conseil... » Il s'accroupit pour qu'elle le regarde.

« T'es une grande fille, forte et t'as tout ce qu'il faut là où il faut... Je ne vais pas t'interdire de me voir ou t'éviter car ce n'est pas ce dont j'ai envie, ni mon genre. En revanche et parce que... »

Il cherche et pèse ses mots puis pose sa main sur celle de Jill

« Tu ne m'es pas indifférente, et je préfère te prévenir de ce qui va... Pourrait... Arriver au final. »

Se rapprochant, il la pousse doucement, espérant qu'elle soit calmée :

« T'es super sexy, voir super excitante quand tu t'énerves... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand Miss Krüger et Hulk font connaissance   Mer 23 Nov - 10:50

Sincérement, Jill pensait qu'avec tout ce qu'elle lui avait dit, Cyril aurait décidé de s'en aller et elle l'aurait compris car à cet instant, elle se trouvait pitoyable. C'était la première fois qu'elle réagissait de cette façon avec un homme, d'habitude, elle n'était pas du genre à se prendre la tête, mais là avec Cyril, elle avait envie de batailler, elle avait envie d'essayer... Certainement son côté battant qui s'affirmait.

La scéne pouvait être assez drôle à regarder de l'extérieur. Cyril qui dépouillait un croissant et Jill assise au bord du lit. Mais pour Jill, elle n'avait rien de drôle. Elle aurait certainement du tourner plusieurs fois sa langue dans sa bouche avant de dire ce qu'elle lui avait dit. Apparement, Jill avait touché un point sensible en disant à Cyril qu'il voulait la même chose qu'elle.

Levant les yeux vers lui, la jeune femme le vit hésiter et regarder tour à tour son manteau, la porte et le lit où elle se trouvait. Elle s'attendait à ce qu'il s'en aille mais espérait profondément qu'il allait rester dans cette chambre.

Quelques secondes après, Cyril se planta devant la jeune femme qui avait la tête baissée. Jill ferma les yeux et écouta ce que Cyril avait à lui dire.

Jill leva la tête pour regarder Cyril qui venait de s'accroupir devant elle et elle le laissa poser une main sur la sienne, ramenant une mèche de cheveux derrière son oreille avec son autre main. Elle le laissa finir de parler et un sourire timide s'afficha sur ses lèvres lorsqu'il la poussa doucement comme pour vérifier qu'elle se soit calmée.

Lorsqu'il eut finit de parler, Jill posa sa tête contre le front de Cyril.


"Désolée.... mais je ne suis pas du genre à abandonner... J'ai envie qu'on essaye sans se prendre la tête... désolée de t'avoir sorti tout ça..."

Jill ferma les yeux et passa les bras autour du cou de Cyril.

"Je dois te dire une truc, moi aussi j'aimerais gagner à l'Euromillion." dit elle en rigolant.

La jeune femme glissa du lit de façon à se retrouver assise au sol, face à Cyril et elle se blottit contre lui, avant de l'embrasser doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand Miss Krüger et Hulk font connaissance   Jeu 24 Nov - 1:39

Cyril sourit en sentant le front de Jill contre le sien. Elle semblait calmée, peut-être allait-elle se raviser et lui dire qu'il avait au final raison, que tout ceci n'était que folie.

Citation :
"Désolée.... mais je ne suis pas du genre à abandonner... J'ai envie qu'on essaye sans se prendre la tête... désolée de t'avoir sorti tout ça..."

Les mots « pas du genre à abandonner » résonnèrent dans le crâne du marsouin. Il était assez peu habitué qu'on s'en fasse pour lui, ou qu'on ait assez de considération pour lui pour tenter de vivre quelque chose de ce genre sans abandonner à la première barrière. Il marmonna « Pas grave », sentant les bras de Jill s'enrouler autour de son cou, il sentit son esprit s'embrumer, il aimait cette sensation ce qui n'était pas rassurant.

*P*tain.. J'vais tourner mauviette et finir par chialer devant les feux d'l'amour si ça continue !!*


Lui qui croyait être THE PREDATOR, fier guerrier que rien n'arrête même pas les biscotos du Gouvernator ou une tripotée d'Aliens pas content, il se demanda si en fin de compte il n'était pas en fait qu'un petit lapin blanc qui venait de rencontrer un boa constrictor. Pour un peu il n'aurait pas été étonné d'entendre Jill sussurer à l'oreille « Aie confiance » comme Kaa. Il était ensorcelé par la demoiselle, elle savait inconsciemment ou consciemment jouer avec sa corde sensible et même si cela était un risque pour le marsouin, le jeu était des plus excitant.

*Et si elle ne jouait pas ?* Se demanda-t'il

Elle s'installa face à lui, se blottissant contre lui, le cœur du soldat tressaillit, son esprit s'embruma, il eut l'impression de se retrouver des années auparavant, au lycée, ses premiers émois, les années ou Blackstreet, se la jouaient lover avec leur Tonight tha night, et lui croyait encore à l'Amour avec les fameux papillons dans le ventre, sensation si étrange qu'on savait à ce moment là qu'il se passait un truc louche.

Il lui rendit un baiser fougueux, plein de promesse pour la suite, l'entrainant avec lui au sol doucement. Se détachant d'elle, son crâne lui faisait mal, il avait la désagréable sensation que tout lui échappait, il pouvait encore tirer la sangle du parachute de secours en se barrant... Pourtant la chute était si grisante qu'il resta là à la regarder et à caresser sa joue.

« Faut.. Qu'on se bouge... » Rappelant qu'ils n'étaient pas en perm. Se levant, il lui tends la main pour l'aider à se relever et la prends dans ses bras.

«  Before i let you go... » Son accent frenchie était des plus prononcé mais il continua

« J'aimerai te dire.. Que... » Il la regarde cherchant ses mots

« Joy  …. C'est ce que je ressens avec toi. Et.. je suis pas habitué... Faudra... M'aider... »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand Miss Krüger et Hulk font connaissance   Jeu 24 Nov - 11:42

Les quelques mots que Jill avait prononcé avaient l'air d'avoir perturbé Cyril. Elle le sentait presque fébrile, preuve que quelque chose se passait dans sa tête ou dans son coeur. Et oui, il allait falloir qu'il comprenne que Jill n'avait pas pour habitude de baisser rapidement les bras et encore moins quand elle voulait quelque chose.

Lorsque Jill se blottit contre lui, Jill sentit les battements du coeur de Cyril s'accélérer. Elle ferma les yeux, se laissant bercer par cette musique. Quand elle l'embrassa, il lui rendit son baiser mais en y rajoutant une pointe de fougue. La jeune femme se laissa entraîner vers le sol et ouvrit les yeux lorsqu'elle senti Cyril s'écarter d'elle. Rapidement, elle revint à la réalité lorsque Cyril lu fit savoir qu'il était temps d'y aller. Jill attrapa la main du soldat qui la lui proposait pour l'aider à se relever.

Cyril prit Jill dans ses bras et la jeune femme se laissa faire. Elle se balançait doucement de gauche à droite comme pour les bercer.


Citation :
« Before i let you go... » « J'aimerai te dire.. Que... » « Joy …. C'est ce que je ressens avec toi. Et.. je suis pas habitué... Faudra... M'aider... »

La jeune femme esquissa un sourire lorsqu'elle entendit l'accent français de Cyril. Elle levait les yeux vers lui et plongea son regard dans le sien. C'était bisarre, mais elle avait l'impression que Cyril avait peur... peur de ce qui était en train de se passer... Pour répondre à sa demande, Jill posa une main sur la joue de son compagnon et la caressa tendrement. Elle ne le quittait pas des yeux.

"Tu verras... c'est la chose la plus agréable qui soit... compte sur moi pour t'aider..."

Après ces quelques mots et un dernier baiser échangé, les tourteraux ramassèrent leurs affaires, quittèrent la chambre et enfourchèrent la moto de Jill, direction la base où il allait falloir revenir à la réalité...

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand Miss Krüger et Hulk font connaissance   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand Miss Krüger et Hulk font connaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Extérieur du SGC :: Alentours du SGC :: Ville de Figeac-
Sauter vers: