La Porte des Etoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Séance d'entraînement au tir]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Séance d'entraînement au tir]   Ven 16 Déc - 21:08


Les deux camions aux couleurs sombres du SGC s'arrêtèrent enfin au centre d'une forêt, dans un crissement caractéristique de frein. Le second véhicule dans lequelle James avait été "prié" de monter déversa enfin son flot de nouvelles recrues sur le sol meuble encore détrempé des intempéries de la veille. Avec appréhension l'archéologue regarda ses rangers s'enfoncer dans la boue à chacun de ses pas, même si ce n'était pas le premier de ses soucis.

Non, ce qui l'inquiétait c'était d'avantage l'entraînement au tir qui allait suivre. Si la plupart de ses camarades qui, comme lui, venait de rejoindre le projet porte des étoiles semblaient impatient de commencer, il en était tout autre pour le quadragénaire qui n'avait jamais manié une arme de sa vie. Ho bien sûr il avait visionné de nombreux films où des héros survitaminés maniaient de lourdes armes de guerre et massacraient à eux tout seul des armées entières, mais entre la fiction et la réalité il y avait souvent un large gouffre. Et la dernière chose qu'il souhaitait c'était se montrer ridicule aux yeux de ses nouveaux camarades.

On les divisa en plusieurs groupes en fonction de leurs expériences passées avec des armes et sans surprise James fut affecté aux "débutants". Malheureusement c'était le seul à y être affecté et il avait beau chercher désespérément du regard un camarade potentiel pour le rejoindre, il fut rapidement évident qu'il était visiblement le seul à ne pas avoir touché une arme de sa vie. Rapidement les autres groupes, à savoir les "intermediaires" et "avancés" furent pris en charge par des officiers qui les menèrent à leurs stands de tir respectif et un instant James se demanda si on ne l'avait pas oublié jusqu'à ce qu'une voix grave l'interpella:

- "Alors comme ça on n'a jamais tenu une arme de sa vie, soldat? Je me demande parfois où l'état-major va chercher ses recrues..."

James se retourna et découvrit un officier dans la cinquantaine, du grade de capitaine, du moins le pensait-il n'ayant qu'une connaissance sommaire des grades de l'armée.

- "Heu.. Au Louvre en ce qui me concerne!"

Visiblement ce n'était pas la bonne réponse, comme le regard foudroyant de son interlocuteur le lui confirma:

- "Et en plus j'ai affaire à un comique.."

L'officier lui fit un signe de la main l'invitant à le suivre le long d'un chemin recouvert de paille pour éviter de s'embourber à chaque pas, ce que James fit sans hésiter et en silence. Des tirs retentirent dans la forêt, résonnants en écho dans les bois. Les autres avaient déjà commencés à tirer et lui se colletinait une marche à deux avec un officier qui tenait plus du film d'action que de la vie réelle. Lui qui n'avait que rarement cotoyé des militaires se retrouvait à présent entouré par des hommes et femmes en treilli. Si on lui avait dit quelques mois auparavant qu'il se retrouverait integré à l'armée il serait sans doute parti d'un grand éclat de rire, mais à présent la fiction semblait rejoindre la réalité.

Ils parvinrent enfin devant un stand de tir vide devant lequel diverses armes posées sur une table attendaient visiblement qu'on les utilise. Une panoplie d'outils de morts qui semblait autant menaçante pour James qu'un cobra royal sur le point de fondre sur sa proie. Bizarrement il aurait encore préféré se retrouver nu et attaché devant le reptile... Mais si le destin tenait compte des choix des humains, cela se saurait depuis bien longtemps.

Le capitaine lui récita le nom de chaque arme une à une et James se résigna bien vite à les retenir. Pourquoi fallait-il donc que chaque arme soit nommé avec quelques lettres suivies de chiffre, voir l'inverse, alors qu'il suffisait de les appeler "pistolet", "mitrailleuse" ou encore "grosse pétoir" pour faciliter sa compréhension. Mais la voix qu'il avait choisie, à savoir rejoindre l'armée, n'était sans doute pas la plus facile il fallait l'accepter.

Une fois que la longue liste des armes fut décrite, le capitaine lui jetta un regard ou ne brillait que peu d'espoir:

- "Des questions soldat?"

- "Heu a vrai dire plusieurs... "

Son interlocuteur se passa la main sur le visage en signe d'agacement mais au prix d'un grand effort arriva toutefois à contenir la réplique qui lui brûlait les lèvres. A défaut, il se contenta d'un sourire carnassier:

- "La Sainte Guerre soit louée, ce n'est au moins pas à moi de me taper votre formation! Non... Moi je vais me contenter de vous observer vous ridiculiser en dégustant un bon Havanne, le cul tranquillement posé sur une chaise!"

James eut de la peine à masquer un soupire de soulagement ainsi qu'un léger sourire, ce qui n'échappa bien entendu pas au capitaine qui le fusilla une nouvelle fois du regard:

- "Vous allez moins rire quand votre instructrice sera arrivée, vous pouvez me croire... Mais en attendant vous allez me faire une petite série de pompe pour m'effacer ce sourire insolent! Allez c'est parti!"

James se refusa à maugréer ou montrer son mécontentement d'une autre manière, n'étant pas stupide. Il était un grand fan de Full Metal Jacket et si ce film lui avait bien appris une chose, c'est qu'il valait mieux se taire face à un supérieur aussi buté que l'était ce capitaine.. Refoulant sa frustration il commença à faire des pompes avec régularité. Au moins, dans ce domaine, il était plutôt doué étant doté d'une bonne forme physique entretenue très régulièrement.

Il fut tellement prit par l'effort qu'il faisait qu'il ne vit pas la jeune femme arriver avant de voir ses rangers juste devant lui. Lentement, il releva la tête...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Séance d'entraînement au tir]   Sam 17 Déc - 0:16

Aujourd'hui, Jill était d'entraînement. Ca faisait longtemps qu'elle n'avait pas entraîné de petits nouveaux et aujourd'hui elle en avait l'occasion. Le type ou la nana qu'elle allait entraîner au tir avait de la chance, car aujourd'hui la jeune femme était dans un bon jour. Aujourd'hui, pas de crise de nerfs, pas d'air "je suis plus gradés que toi donc tu la fermes" et pas de prise de tête. Aujourd'hui, elle allait la jouer cool tout en restant professionnelle.

Entraînement de tir, voilà ce qu'elle devait faire. D'après ce qu'elle avait compris, il s'agissait d'un archéo qui n'avait jamais touché une arme de sa vie. Ca allait certainement être comique tout ça. Jill allait aussi en profiter pour s'entraîner elle aussi, vu que ça faisait un moment qu'elle n'avait pas mis les pieds sur un pas de tir.

Lorsque la jeune femme arriva sur place, c'était déjà le bordel. Le capitaine qui s'occupait de tout ce petit monde avait déjà ordonné de faire des pompes. Jill cala le dossier de l'archéo sous son bras, mis sa casquette sur la tête et s'avança d'un pas sûr vers le capitaine. Jill le salua et demanda discrétement à ce qu'il lui montre qui était Carter. Une fois la chose faite, Jill s'avança vers sa cible doucement et se planta au niveau de sa tête, de façon à ce qu'il voit les rangers. Elle posa les mains sur les hanches et attendit que le civil ait fait les pompes demandées.

Lorsqu'il eut terminé et qu'il leva les yeux vers elle, Jill lui adressa un sourire.


"J'espère pour vous que vous ne tirez pas comme vous faites des pompes Carter."

Elle attendit qu'il se soit levé pour se présenter.

"Sergent Cooper. C'est moi qui vais vous apprendre à vous servir d'une arme."

Sans un mot de plus, elle lui fit signe de la suivre vers une table où se trouvait une arme démontée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Séance d'entraînement au tir]   Sam 17 Déc - 0:40


Après avoir terminé sa série de pompes et par la même occasion avoir écrasé de sa main droite un pauvre ver de terre qui n'aspirait qu'à la liberté, James pu enfin lever les yeux et découvrir à qui appartenaient les rangers qu'il avait eu sous les yeux pendants quelques secondes. Il fut pour le moins surpris, s'attendant à voir un veil officier grisonnant en fin de carrière et qui bien malgré lui se retrouvait à entraîner la relève. Au lieu de cela il se trouvait face à une splendide jeune femme, ce qui n'était pas pour lui déplaire. De plus elle le gratifia d'un sourire qui le rassura un peu avant de prendre la parole:

- "J'espère pour vous que vous ne tirez pas comme vous faites des pompes Carter."

- "Hé bien à vrai dire pour être honnête je pense que c'est encore pire, sergent.." lui répondit-il avec un pauvre sourire embarassé.

Il se releva en vitesse et s'épousseta son bas de treilli pour enlever la terre qui s'y était amoncelé tandis que la jeune femme poursuivait:

- "Sergent Cooper. C'est moi qui vais vous apprendre à vous servir d'une arme."

- "Soldat Carter, mais vous le savez déjà bien sur..." répondit-il en lui tendant la main où un morceau de ver de terre était encore collé.

Il se rendit immédiatement compte de ce fait, tout en se rappelant que la rigueur militaire ne prônait pas les serrages de main. Il se fendit d'un salut à peine valable, portant la main à sa tempe. Cooper lui fit signe de le suivre sans ajouter un mot de plus et il s'exécuta rapidement jusqu'à ce qu'ils aient rejoints une table avec divers morceaux d'armes éparpillés dessus.

Il fit la grimace, n'aimant que très peu les puzzles. Et encore plus lorsqu'il s'agissait d'une arme. Lui qui n'en avait jamais tenu de sa vie, voila qu'on lui demanderait sans doute d'en remonter une. Bien sûr il reconnaissait les pièces principales, comme le canon ou la crosse, mais la multitude de petites pièces qui servaient sans doute à faire tenir ensemble le tout lui étaient totalement inconnus. C'en était presque risible; il arrivait à traduire des textes de plus de milliers d'années mais devant de simples pièces de métal il était tel un enfant de trois ans devant des équations mathématiques: perdu!

Il tourna un regard désespéré vers la jeune femme en tentant de masquer son malaise, bien entendu sans grands résultats. Bon au moins son instructrice était mignonne, ca changeait du phacochère de capitaine qui s'était occupé de lui jusqu'à maintenant. Mais serait-elle patiente? Il avait quelques réserves à ce sujet. D'une voix qui se voulait assurée, il prit la parole:

- "Ne me dites rien, je dois remonter cette arme, c'est ça?"

Il posa une nouvelle fois le regard sur les pièces de métal qui jonchaient la table avant de reporter son attention vers le sergent Cooper:

- "Je vous pose cette question sans grande conviction, mais.. est-ce réellement obligatoire?"

Anxieux, il attendit la réponse de son instructrice, espérant ne pas s'attirer ses foudres...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Séance d'entraînement au tir]   Sam 17 Déc - 21:52

Encore pire... Jill afficha un sourire lorsqu'elle entendit Carter prononcer ce s mots. Elle allait avoir du travail pour essayer de faire de ce civil quelqu'un capable de nettoyer, rassembler et utiliser une arme. Après tout, elle avait déjà eu des têtes brûlées pendant les entraînements et elle ne voyait pas pourquoi la chose allait être plus compliquée que d'habitude.

Lorsqu'ils arrivèrent sur le pas de tir et plus précisemment devant la table où se trouvait un walter P99 en pièces, elle sourit en voyant le visage de Carter.


Spoiler:
 

La phrase qu'il prononça ensuite eut pour effet de faire rire le Sergent. Heureusement pour lui, elle n'avait pas choisi une arme trop compliquée à remonter. Elle le laissa regarder l'arme quelques secondes et allait parler lorsque Carter eu une seconde question qui cette fois-ci eut un effet inverse sur la jeune femme. Si il continuait dans cette voix, il allait finir par lui gâcher sa journée et il risquait de s'en mordre les doigts.

"Si vous souhaitez être la risée de toute la base, c'est votre problème. Je vous conseille fortement d'apprendre à remonter ce genre d'armes. C'est la plus basique qui soit et si vous n'êtes pas foutu de vous en occuper convenablement, vous risquez de vous faire bombarder de purée lorsque vous vous pointrez à la cafétéria."

Jill posa le dossier du civil sur la table et posa les mains sur les hanches.

"Je vais vous montrer comme vous devez vous y prendre. Plus vous essayerez, mieux il vaudra pour vous que vous alliez plus vite." dit elle en agitant le chrono.

Sans lui laissait le temps de dire quoi que ce soit, Jill entreprit le montage de l'arme. En peu de temps, la jeune femme termina et elle démonta le P99 aussitôt pour laisser le plaisir à Carter de la remonter convenablement.

"Allez, à vous de jouer."

Jill mit le chrono en marche et regarda faire le civil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Séance d'entraînement au tir]   Dim 18 Déc - 18:33


James observa avec attention Jill monter puis redémonter l'arme comme si elle avait fait ça toute sa vie. La précision de ses gestes et sa rapidité d'exécution avaient de quoi donner le tournis à l'egyptologue qui tant bien que mal essayait de mémoriser l'ordre de montage des pièces. A vrai dire il était agréablement surpris, l'arme semblant ne pas être trop difficile à assembler. Lui qui s'attendaient à un nombre infini de petites pièces à emboîter au millimètre près, il s'avérait à l'inverse que l'arme était constituée de moins d'une dizaine de parties.

Une fois que la jeune femme eut terminé sa démonstration, elle s'effaça pour laisser le "plaisir" à James de pouvoir à son tour monter le P-99. Peu convaincu mais d'avantage rassuré sur la complexité de l'arme de poing, il retira les mains de ses poches, retira ses Ray Ban et s'approcha de la petite table, laissant vagabonder son regard sur chaque pièce du Walter.

- "Allez, à vous de jouer."

Le départ étant donné, James s'attela aussi vite qu'il le pouvait à remonter l'arme avec plus ou moins de succès. Il eut un peu de peine à faire coulisser la culasse dans les rails prévus à cet effet mais dans l'ensemble il réussit à assembler correctement l'arme, du moins l'espérait-il. Bon bien sûr le chrono devait afficher largement plus qu'une minute de temps écoulé, mais après tout c'était déjà un grand pas en avant que d'avoir réussi à remonter correctement le P-99 Walter. Avec un peu de chance il éviterait de se faire bombarder de purée au réfectoire, comme l'avait subtilement évoqué Jill quelques instants auparavant.

Un air de victoire sur le visage James leva la main, l'arme dans celle-ci et un sourire de victoire sur le visage, tout heureux d'avoir réussi "l'épreuve" que Jill lui avait imposée. Tout aurait été parfait dans le meilleur des mondes si le chargeur n'avait pas décidé à ce moment-là de s'évader de la crosse de l'arme pour chuter lourdement sur le sol. James soupira et ferma les yeux...

- "Ne me dites rien... Je dois recommencer, c'est ça?" dit-il sans grande gaieté

Un geste de la tête de Jill lui confirma ce fait et après avoir une nouvelle fois démonté l'arme de poing James entreprit de la remonter une seconde fois, cette fois-ci avec plus de succès et quelques secondes de moins sur le chronomètre. Avec un air de victoire il lança un sourire éclatant à Jill tout en reposant rapidement l'arme, correctement assemblée, sur la table.

- "Et voila le travail.. On dirait bien que je vais éviter la purée au réfectoire, hein Cooper? Heu je veux dire sergent cooper..."

Il se mordit les lèvres en se maudissant. Décidément il faudrait rapidement qu'il prenne le pli et apprenne à saluer correctement ses supérieures... D'ici la restait à attendre l'avis de la jeune femme sur l'arme qu'il venait de monter, ainsi que ses conclusions...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Séance d'entraînement au tir]   Lun 19 Déc - 16:06

Jill avait demandé à James de remonter convenablement l'arme. Elle sourit lorsqu'elle vit qu'il avait mal monté la crosse de l'arme mais elle ne lui dit rien, espérant qu'il s'en renderait compte tout seul. Malheureusement pour lui, ce ne fut pas le cas. Les mains sur les hanches, elle attendit qu'il eut terminé tout en jetant de temps en temps des coups d'oeil sur le chronomètre.

Lorsqu'il eut terminé, Carter regarda Jill, un sourire aux lèvres, tout content de lui. Seulement lorsqu'il leva l'arme, le chargeur tomba de la crosse et alla atterir sur le sol dans un bruit sourd. La mine dépitée du civil fit sourire de plus belle Jill.


Citation :
- "Ne me dites rien... Je dois recommencer, c'est ça?"

Jill haussa les épaules et le regarda l'air de dire "à ton avis". Des fois, elle se demandait si ils avaient quelque chose dans la tête. Ils avaient le don de poser des questions bêtes et Jill prenait un malin plaisir à leur donner des réponses pas très intelligentes non plus. Seulement, il y avait des fois elle en était lassée et il valait mieux pour lui que Carter ne pose plus ce genre de question.

Elle lui répondit juste par un signe de tête affirmatif et remit le chronomètre à zéro avant de lui donner son top. La jeune femme ne lâchait pas les gestes de l'archéologue. Même si il n'était pas sûr de lui, pour quelqu'un qui n'avait jamais touché à une arme, il s'en sortait assez bien. Cette fois-ci, il ne fut aucune erreur et quand il montra l'arme, il n'y eut rien qui se détacha ou qui tomba. Il ne restait plus qu'à savoir si elle fonctionnait convenablement.


Citation :
- "Et voila le travail.. On dirait bien que je vais éviter la purée au réfectoire, hein Cooper? Heu je veux dire sergent cooper..."

Jill fronça les sourcils.

"Je veux bien être gentille mais il y a des limites à ne pas dépasser. Essayez de vous modérer et de ne pas trop prendre confiance parce que sinon je risque de ne plus être aimable..."

Certes c'était un civil mais ça ne l'empêchait d'avoir un minimum de respect pour le gradé qu'il avait en face de lui. Heureusement pour lui, il avait Jill et pas un de ces gradés qui montaient en température dés qu'un civil faisait une boulette.

Sans un mot, la jeune femme fit signe à Carter de le suivre. Ils entrèrent dans une sorte d'entrepôt où se trouvait d'un côté des cibles alignées et une sorte de ville reconstituée. La jeune femme se plaça derrière une table qui se trouvait en face des cibles.


"L'exercice est simple, vous voyez ces cibles là bas ? Vous allez devoir les toucher le plus rapidement possible. Il y a des cibles fixes mais aussi mouvantes."

Elle lui désigna les lunettes et le casque de protection, lui faisant comprendre qu'il devait les enfiler.

"Vous avez 3 minutes maximum pour toutes les atteindre."

Jill s'installa derrière un tableau de commandes.

"Restez concentré et vigilant."

La jeune femme appuya sur un bouton ce qui fit retentir un bruit d'alarme et une sorte de gyrophare rouge s'alluma. Il ne restait plus qu'à Carter de lui prouvait qu'il n'était pas un bon à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Séance d'entraînement au tir]   Lun 19 Déc - 20:41


- "Je veux bien être gentille mais il y a des limites à ne pas dépasser. Essayez de vous modérer et de ne pas trop prendre confiance parce que sinon je risque de ne plus être aimable..."

La réponse de la jeune femme avait été rapide, cinglante. Une façon évidente de montrer qui commandait sans pour autant élever la voix ou tomber dans un accès de colère. Et puis l'avertissement était clair et James ne souhaitait en aucun cas se retrouver à faire des pompes, cinquante fois le tour de la base en courant ou encore être bombardé au nettoyage des toilettes. Gardant cela à l'esprit et le fait que Jill faisait preuve de patience depuis qu'elle s'occupait de lui, il acquiesa:

- "Veuillez me pardonner si je vous ai offensé, ce n'était en aucun cas mon attention..." dit-il gentillement.

C'est vrai que parfois sa désinvolture pouvait être pris pour de l'insolence et il faudrait qu'il règle ce problème assez rapidement, conscient que les militaires n'avaient souve"nt que très peu de patience avec les civils. Visiblement la jeune femme avait accepté ses "excuses" ou du moins décidé de ne pas s'attarder sur le sujet.

Elle lui fit signe de lui emboîter le pas et James s'exécuta jusqu'à ce qu'ils arrivent devant un grand entrepôt. En y pénétrant James remarqua d'un côté des cibles parfaitement alignées et de l'autre une reconstitution de ville. Le décor lui faisait un peu penser à celui de "Men in Black", lorsque Will Smith devait faire preuve de son habileté au tir. Un sourire se dessina sur ses lèvres alors qu'il imaginait le ridicule de la comparaison mais il s'effaca bien vite lorsque Jill reprit la parole.

- "L'exercice est simple, vous voyez ces cibles là bas ? Vous allez devoir les toucher le plus rapidement possible. Il y a des cibles fixes mais aussi mouvantes." dit-elle en lui désignant le matériel nécessaire

James acquiesa et passa son casque puis les lunettes de protection, se coupant ainsi de la voix de Jill. Lisant sur ses lèvres il comprit toutefois qu'il devait toucher toutes les cibles en moins de trois minutes ou quelque chose s'en approchant. Puis la jeune femme se dirigea vers un tableau de commande et lui lança quelques mots que James ne parvint pas à saisir. Il se contenta de joindre son index et son pouce pour signifier qu'il avait compris et qu'il était prêt à commencer.

Pour toute réponse un gyrophare rouge s'enclencha ainsi qu'un bruit caractéristique d'alarme. James tira la culasse de son arme en arrière, heureux d'entendre un bruit rassurant indiquant que la première balle était engagée dans le canon. C'était plutôt fun à vrai dire, un court instant il eut l'impression d'être à la place d'un héros de film d'action.

Se reprenant il pointa son arme devant lui, rafermissant sa prise sur sa crosse. Puis l'entraînement débuta, des cibles apparaissant parfois quelques secondes dans l'encadrement des portes et fenêtres de la ville factice, ou encore traversant rapidement ce qui servait de rue. James appuya une première fois sur la détente avec appréhension, constatant avec surprise que c'était plutôt amusant de tirer avec une arme. Les coups suivant se firent plus réguliers, plus assurés...

Ils descendit quelques "ennemis" en carton tandis que certaines de ses balles s'encastraient dans la brique, loin de toute cible. Puis vint le moment où le magasin de son arme fut à cours de munition... James pressa un peu partout sur la crosse du P-99 jusqu'à ce qu'il trouve le bouton et que le magasin coulisse et tombe à terre. Il en prit un nouveau, chargé, sur la table et l'inséra à la place du précédent avant d'ouvrir une nouvelle fois le feu.

Malgré tous ses efforts beaucoup de ses balles se perdirent dans des murs ou le sol même si la plupart des cibles avaient été touchées. Une fois les trois minutes écoulées, ce qui fut signalé par l'arret du gyrophare rouge et un nouveau bruit d'alarme, il retira ses protections auditives et ses lunettes. Il posa l'arme dont le canon fumait encore sur la table tout en mettant les mains sur ses hanches puis observa d'un air visiblement satisfait son "oeuvre.

Il se tourna vers Jill, ayant de la peine à contenir son excitation, avec un large sourire. Lui qui croyait que le tir était un truc barbant, il venait de comprendre que c'était sans doute le truc le plus fun qu'il ait fait dans sa vie, l'egyptologie mise à part bien sur. Et cela se traduisit dans ses propos:

- "Wahouuuu... C'était... c'était.... Wahouuuuu.... C'est fun... Ca c'est la classe... Wahouu...." dit-il en gesticulant en tout sens à grand renforts de gestes désordonnés

Lui qui redoutait l'utilisation des armes il venait de se rendre compte que c'était super. Bien sur il était conscient qu'il n'avait pas eu de cibles vivantes en face de lui et que dans un tel cas cela aurait sans doute été bien moins rigolo. Mais vider son chargeur sur des cibles en carton était une expérience des plus grisantes. Tellement chouette qu'il ne demandait qu'à recommencer, sans se rendre compte que ses résultats s'affichaient sur l'écran du tableau de commande de Jill. Encore fallait-il avoir réussi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Séance d'entraînement au tir]   Mer 21 Déc - 0:16

Derrière son tableau de commandes, Jill observait les petits écrans de contrôle. Elle observait tout ses gestes, essayant de repérer la fausse note qui le ferait recommencer, mais pour le moment, tout se passait bien pour lui. Il chargea l'arme et tout commença pour lui. Les cibles défilaient une à une devant les yeux du civil et il faisait de son mieux pour ne pas les louper. Malheureusement pour lui, Jill voyait bien qu'il n'était pas concentré.

C'était un défaut qu'il ne pouvait pas se permettre. En mission, il se devait d'être vigilant et surtout d'être capable de réagir en cas de gros pépin. Certes, il s'en sortait plutôt bien pour un débutant, mais en face de lui, ils s'agissaient de cibles en carton et non pas de goa'ulds en chaire et en os. Les choses risquaient donc d'être complètement diffèrentes sur le terrain. C'était donc pour ça que Jill avait une idée pour la suite du programme. Mais avant de lui faire cet exercice, il allait devoir lui refaire celui-là, mais avec quelques petites modifications.

Une fois que les trois minutes furent écoulées, la jeune femme observa le civil qui avait l'air d'être assez content de lui. Seulement, il n'avait pas vu que ses résultats s'affichaient au dessus du tableau de commandes et même si il était fier de lui, il avait loupé assez de cibles pour avoir le droite de recommencer.

Sans un mot, Jill retourna derrière son tableau de commandes et après avoir vérifié que Carter n'avait pas retiré ses lunettes et son casque, elle ralluma le chronomètre.

Carter avait le droit de recommencer l'exercice mais avec quelques modifications supplémentaires. Cette fois-ci, la jeune femme ne l'avait pas prévenu du début de l'exercice, faisant jouer l'effet de surprise. Elle avait aussi pimenté la chose. En plus des cibles ennemis, elle avait glissé des cibles représentant des civils, ce qui en faisait des cibles à ne pas toucher. Il ne restait plus qu'à savoir comment il allait s'en sortir pour cette seconde manche.

Si tout se passait bien pour lui, le prochain exercice, risquait de mettre ses nerfs à rude épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Séance d'entraînement au tir]   Mer 21 Déc - 0:44


La joie de James se heurta au masque d'impassibilité de Jill. L'archéologue ne comprit pas de suite le manque de réaction du sergent mais lorsque le bruit caractéristique des petits moteurs qui bougeaient les cibles se firent entendre il tourna rapidement le regard vers le terrain d'exercice et y découvrit des répliques de Goa'ulds qui visiblement étaient partis pour un deuxième tour.

James jetta un regard interloqué à Jill mais reporta bien vite son attention sur les cibles. Il n'avait visiblement pas réussi l'exercice sans quoi il n'aurait pas eu besoin de recommencer. Qu'à cela ne tienne, il ne revenait qu'à lui d'améliorer son score cette fois-ci. La séance précédente lui avait permis de comprendre un peu mieux le comportement de l'arme lorsqu'il l'utilisait, tel que le recul ou encore la meilleure façon de la tenir à son sens. Il inséra rapidement l'un des nombreux magasins remplis dans son P-99 et pointa l'arme devant lui, ouvrant le feu.

Cette fois-ci, à l'inverse de la première fois il visa plus soigneusement les cibles, bien décidé à utiliser moins de balles que précédemment. Il ne tira donc qu'en étant absolument sur de toucher ses "proies". Tout semblait bien se passer pour lui jusqu'à ce qu'une cible représentant une humaine en haillon fasse son apparition. Il tira néanmoins, prit dans sa lancée. La balle transperça le carton à hauteur de son ventre et un bruit différent sorti des hauts-parleurs, indiquant clairement que c'était une erreure.

Passé le bref instant de stupeur il se força à la concentration et continua ses tirs, marquant à peine à peu plus de temps entre chacun d'eux pour bien identifier la cible et ainsi éviter de répéter sa précédente erreure. Il y parvint tant bien que mal et à défaut de toucher chaque ennemi, il évita d'abattre les cibles représentant les civils.

Peu à peu il sentit une certaine confiance monter en lui et ses tirs se firent plus précis, plus affinés. Il réussit même quelques headshot dont il fut particulièrement fier. Après avoir changé de magasin pour continuer l'exercice il poursuivit ses tirs avec de plus en plus de succès.. Enfin la fin de l'exercice fut annoncée par un bip retentissant et l'arrêt du gyrophare rouge.

James reposa l'arme sur la table, de la fumée sortant encore du canon. Il soupira puis respira un bon coup avant de tourner son regard vers Jill, toujours derrière sa console de commande. Cette fois il n'avait pas envie de sourire et avait compris la leçon: la concentration était le maître mot lors de l'utilisation d'une arme.

- "Ca, sergent, c'était... vicieux..." lanca-t'il dans un sourire. - "Je suppose que je dois m'attendre à recommencer?"

Il n'avait aucune idée des conditions à remplir pour réussir le test, mais il supposait que tirer sur l'une des cibles représentant un civil n'était sans doute pas le meilleur moyen d'y parvenir. A moins qu'une infime part d'erreure était tolérée. Après tout à la guerre les dommages collatéraux étaient presque inévitables. Restait à attendre la réponse de Jill. Par précaution il garda toutefois un regard sur le terrain d'entraînement afin d'être prêt au cas ou l'exercice recommencerait sans qu'il en soit averti.. Il ne se laisserait pas avoir deux fois...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Séance d'entraînement au tir]   Jeu 22 Déc - 0:18

La jeune femme était assez fière de son coup. L'effet de surprise avait eu l'effet escompté sur le civil et contrairement à la manche précédente, il avait été beaucoup concentré et beaucoup plus attentif. Le seul souci fut lorsqu'il tira sur un civil dans le ventre. Certes, il s'agissait de cibles en carton mais il y avait toujours un risque de tirer sur quelqu'un d'innocent. Elle savait de quoi elle parlait. Le reste de l'exercice se passa très bien et Jill nota tout ça dans le dossier de l'archéo.

Lorsque l'exercice se termina, Jill quitta le tableau de commandes et se dirigea vers Carter, les mains sur les hanches. Elle voulait à tout prix connaître son point de vue sur ce qu'il venait de faire. Elle avait déjà fait son choix mais elle trouvait important de savoir si il se sentait capable de poursuivre.

Jill l'observa sans faire de commentaires. Pour le coup, il s'agitait moins et faisait moins le clown. Preuve qu'il avait comprit la leçon. La jeune femme le fixa et lui posa une question, une seule, sur un ton plutôt sec.


"Vous en pensez quoi de votre exercice ?"

Elle ne bougea pas d'un millimètre et le regard avec lequel elle fixait Carter pouvait faire froid dans le dos. Elle attendit qu'elle lui donne sa réponse avant de poursuivre.

"Vous vous en êtes assez bien sortis, si on oublie le civil touché... Suivez moi."

Jill récupéra le dossier du civil avant de prendre la direction de l'extérieur. Le temps avait changé et maintenant, il pleuvait à torrent, ce qui risquait de compliquer les choses pour Carter. Ils arrivèrent devant un terrain abandonné dans lequel se trouvaient des carcasses de voitures et autres trucs. Jill lui désigna une arme. Il s'agissait bien entendu d'une arme utilisée dans les paintballs.

"Votre mission est simple. Derrière moi, dans ce champ, se trouve une sorte de clef usb qui pourrait nous permettre d'en apprendre plus sur les armes des goa'ulds..."

Elle espérait fortement qu'il n'allait pas lui sortir un truc du style "mais que fiche une clef goa sur terre" ou un autre truc dans le genre car elle risquait de moins être agréable.

"En face de vous, des soldats ennemis. Ils sont là pour protéger cette clef et pour descendre quiconque s'en approche..."

Jill posa le dossier sur la table et fit signe à Carter de rentrer sur le terrain.

" A vous de la trouver, de la récupérer et surtout, évitez de vous faire tuer."

La jeune femme avait ommis de lui dire qu'il allait avoir en face de lui, des soldats dans les rôles des méchants. Les choses étaient maintenant diffèrentes des cibles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Séance d'entraînement au tir]   Jeu 22 Déc - 1:56


James regarda Jill s'approcha de lui en haussant les sourcils, lui demandant silencieusement le résultat de sa "prestation". Mais elle se garda bien de faire un commentaire et se contenta de la fixer un instant avant de prendre la parole:

- "Vous en pensez quoi de votre exercice?" demanda-t'elle finalement

- "Que la concentration est vitale... Et que les instructeurs sont des vicieux!" répliqua-t'il en haussant les épaules

Jill restait immobile et le fixait d'un regard perçant. Si ses yeux avaient été des fusils il serait sans doute mort sur place...

- "Vous vous en êtes assez bien sortis, si on oublie le civil touché... Suivez moi." répondit-elle

Elle récupara son dossier et prit la direction de la sortie. James lui emboîta le pas, constatant avec un plaisir tout relatif que le temps était passé à l'orage. De mauvais augure si l'exercice suivant se passait en extérieur ce qui semblait bien être le cas. "Saloperie de temps" pensa-t'il avec un regard assassin en direction du ciel. Ha que l'Egypte lui manquait...

Ils arrivèrent finalement devant un terrain vague empli de carcasses de voiture et divers objets que James avait de la peine à identifier, la vision n'était pas des plus fameuse à cause du temps. Jill lui désigna une arme avec un tube étrange fixé sur le dessus, des petites billes à l'intérieur. Si l'archéologue était une bille en ce qui concernait les armes, ce n'était tout de même pas au point de ne pas reconnaître une arme de Paintball. LE sergent enchaîna avec ses explications:

- "Votre mission est simple. Derrière moi, dans ce champ, se trouve une sorte de clef usb qui pourrait nous permettre d'en apprendre plus sur les armes des goa'ulds..."

James acquiesa, n'y voyant pas grand chose à y redire. Pour le moment ca semblait simple, même s'il se doutait que la suite ne serait sans doute pas aussi agréable, ce qui se confirma:

- "En face de vous, des soldats ennemis. Ils sont là pour protéger cette clef et pour descendre quiconque s'en approche..."

"Nous y voila!" pensa James en se grattant derrière la tête. La il était vraiment dans les ennuis jusqu'au cou. Tirer sur des cibles en carton était une chose mais affronter plusieurs hommes sans doute rompus au combat à la fois était une toute autre paire de manche. Et il était seul en plus...

- "A vous de la trouver, de la récupérer et surtout, évitez de vous faire tuer."

- "Ouais, facile..." ironisa-t'il

Bien sûr Jill resta de marbre face à son sarcasme. James soupira en baissant la tête, se demandant comment il pourrait bien réussir cet exercice. Et surtout sans y laisser des plumes.. Décidément lui qui croyait qu'il allait être employé pour des recherches archéologiques, il avait sous les yeux un parfait exemple qui lui mettait le nez dans sa naïveté. Mais il ne se laisserait pas faire. Quitte à se faire "paintballer" la face, autant que ce soit avec "classe".

Il jetta un regard à son arme et la tendit devant lui, heureux de constater que son poids lui permettait une utilisation avec une seule main. Restait à occuper l'autre... Il chercha du regard la plus proche carcasse de voiture et s'en approcha avant d'en ouvrir la portière qui tenait encore sur un gond. Après quelques coups de pieds de rangers la portière céda rapidement et tomba sur le sol. L'archéologue l'a souleva afin de l'utliser comme un bouclier. Le poids de l'objet n'en permettrait pas une utilisation très longue avec une seule main, mais ca pourrait suffir le temps de l'exerice.

Après un dernier regard à Jill il s'avança dans le terrain, aussi prudemment que possible. Il progressa tout d'abord sans rencontrer de résistance et il pu parcourir environ la moitié de la zone sans se faire tirer dessus. Mais ca ne dura pas et bientôt une grêle de balles de peintures vinrent s'abattre sur son "bouclier", menaçantes. James fut forcé au repli et se cacha derrière une carcasse de voiture avant d'arrose à l'aveuglette dans la direction d'où provenaient les tirs.

- "Ho, relax hein?" hurla-t'il à ses opposants.

Une idée lui vint subitement et un léger sourire lui vint aux lèvres. Il savait qu'il ne pourrait sans doute pas s'en tirer mais au moins ca valait le coup d'essayer. Il jetta son arme de manière bien visible:

- "C'est bon, je me rends.. On se calme les fous de la gâchette!" hurla-t'il à nouveau.

il se leva, les deux mains bien visibles en l'air et fut satisfait de ne pas se faire tirer dessus lorsqu'il sortit du couvert de la voiture. Il se tourna vers Jill à une dizaine de mètres en écartant les bras:

- "Je n'ai aucune chance, ca ne sert à rien.. Je ne vais pas me faire tirer dessus inutilement.. Mon échec je reconnais, dixit Yoda une fois..." dit-il de manière bien audible.

Il se tourna vers les cinq fantassins qui représentaient ses ennemis et qui, l'exercice terminé, étaient sortis de leurs couverts. James les désigna avec un air résigné:

- "En plus c'est vrai quoi faut pas déconner. Vous êtes cinq, comment j'aurais pu faire hein? Je suis archéologue, moi, pas le Rambo de service!"

Il s'approcha des soldats d'un air amical pour leur serrer la main:

- "Bon ben sans rancune, désolé si vous vous êtes déplacés pour rien... Dites-vous que ca vous aura fait prendre l'air!"

Il serra la main des soldats avec poigne, leur offrant de leur payer une tournée pour s'excuser et, arrivant au dernier se lança enfin. Il saisit l'arme du soldat en confiance et arrosa deux de ses collègues qui n'eurent pas le temps de réagir. La détente pressée à fond, il arrosait à tout va et, avec de la chance, toucha un troisième larron. En revanche il ne vit pas venir le coup de poing d'un quatrième, qui s'abattit sur sa mâchoire d'un coup sec et précis.

Il tomba à terre, sonné, et fit la douloureuse expérience d'un tir de pistolet de paintball en plein dans le ventre. Groggy, il secoua la tête pour reprendre ses esprits avant de constater que le soldat à qui il avait subtilisé l'arme l'avait reprise et s'était ensuite chargé "d'achever" l'archéologue. Il lui lança un air sévère qui se transforma peu à peu en sourire avant qu'il ne lui tende la main pour l'aider à se relever. James l'accepta et, de nouveau sur ses pieds, se pencha en avant, les mains sur les genoux.

- "C'était pas très orthodoxe comme technique, ca... Mais ca à failli marcher.. Désolé pour le coup de poing!" lui lança le soldat en lui donnant une tape dans le dos.

James lui lança un sourire:

- "Ca c'est rien comparé à ce que je vais prendre avec le sergent Cooper.. Je suis pas certain qu'elle ait apprécié cette façon de faire.." répliqua James.

Le soldat jetta un regard à Jill qui attendait plus loin, facilement distinguable malgré la pluie qui tombait à torrent.

- "Bonne chance!" ricana le soldat en retour avant de rejoindre ses camarades.

James se redressa et rejoignit Jill en se massant sa mâchoire endolorie. Arrivant prêt d'elle il se gratta le cuir chevelu d'un air embarassé, cherchant soigneusement ses mots:

- "Je sais, ce n'est sans doute pas ce que vous attendiez... Allez-y, traitez-moi de tous les noms si ca vous fait plaisir!" dit-il d'un air résigné en s'asseyant sur une caisse d'équipement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Séance d'entraînement au tir]   Ven 23 Déc - 1:43

Jill ne fit aucun commentaire sur ce que pouvait dire James. Après tout, si il voulait être au point sur le terrain, il davait s'entraîner pour pouvoir arriver au moins à un niveau raisonnable. Sans un mot, la jeune femme alla prendre place sur un point d'observation en hauteur. Ainsi, elle pouvait voir tout les gestes et actions de Carter.

Elle posa le dossier, posa ses bras sur la balustrade et prit sa tête dans ses mains. Si il faisait le même genre de chose qu'avec les cibles, ça promettait d'être très divertissant. La jeune femme vit le civil entrer lentement sur le champ et elle haussa un sourcil lorsqu'elle le vit finir de dégonder une porte de voiture pour s'en servir de bouclier.


"Mais il se croit où celui-là ? Il bosse pas pour les chevaliers de la table ronde..." dit elle en levant les yeux au ciel.

Jill le vit jeter un regard dans sa direction, certainement dans l'attente d'une réaction de sa part, mais elle ne fit rien. Le sourire aux lèvres, la suite risquait d'être comique. De là où elle se tenait, elle voyait les soldats "ennemis" s'approcher de lui sans qu'il s'en rende compte. Jill leur avait demandé de ne pas lui faire de cadeaux car en mission, si il tombait sur des goa, ils ne lui en feraient certainement pas.

Alors qu'il arrivait à la moitié du terrain, il fut rapidement bombardé de billes de peintures, ce qui le força à se replier et à se trouver une planque qui s'avèra être carcasse de voiture. Jill se donna une tape sur le front lorsqu'elle le vit tirer à l'aveugle. Il était en train de liquider ses munitions et il n'avait même pas chercher à savoir où est ce que sa ou ses cible(s) se trouvai(ent)t. Il n'était pas du tout concentré dans ce qu'il faisait et ça se voyait comme le nez au milieu de la figure.


Le sumum de la bêtise se pointa lorsque monsieur décida de leur crier qu'il se rendait. Complétement dépitée, la jeune femme se mordait les lèvres pour ne pas lui crier des noms d'oiseaux.

"Toi mon gars, tu vas mal finir..."

Elle le vit parler aux 5 bonhommes mais n'entendit pas ce qu'il leur racontait. En même temps, il valait mieux pour lui qu'elle n'entende rien. Elle fut à la limite de se cogner la tête contre la ballustrade lorsqu'elle le vit leur serrer les mains.

"Nan mais j'y crois pas ! Il est en train de faire copain copain ! Mais t'es plus en maternelle mec !"

Au bord de la crise de nerfs, elle parlait toute seule et triturait sa casquette pour éviter de descendre et de lui en coller une. Elle le vit ensuite s'emparer d'une arme d'un des soldats et tirer à tout va sur tout ce qui bougeait. Il réussit à en toucher trois, certainement un coup de chance. Seulement, il n'avait pas vu le quatrième se pointer. Résultat des courses il se prit un coup de poing magistral dans la joue, ce qui eut pour effet de faire sourire Jill.

Jill descendit de sa planque pour retourner à l'entrée du terrain. Elle attendait Carter de pieds fermes, les mains sur les hanches. Il se pointa devant elle, l'air embarassé. Dommage, ça ne marchait pas sur elle. Jill le laissa parler avant de vider son sac. Elle voulait bien être gentille, mais là il avait dépassé les bornes.


Citation :
- "Je sais, ce n'est sans doute pas ce que vous attendiez... Allez-y, traitez-moi de tous les noms si ca vous fait plaisir!"

Il s'assit sur une caisse, ce qui fit déborder la goutte d'eau.

"Sérieux tu te crois où ? Tu crois que c'est en faisant copain copain avec tes ennemis qu'ils vont te laisser la vie sauve ?? Imagine !!!" elle montre les 5 soldats qui venaient de les rejoindre "Si ils avaient vraiment été des goa'ulds, à l'heure qu'il est on serait en train d'appeler ta famille pour leur demander si ils veulent un enterrement civil ou militaire !!! Est ce que tu te rends compte de ta connerie ?!"

Jill était remontée à bloc et il valait mieux pour lui qu'il ne la raméne pas. Le regard noir, elle poursuivit.

"Et tout ça pour quoi ? Pour rien !!! T'as même pas été foutu de me ramener cette pu*ain de clef !!!"

A présent, elle faisait les cent pas devant lui, certainement pour se calmer. Elle ferma les yeux quelques secondes et inspira un bon coup. Elle indiqua une direction du doigt.

"Tu vois ce parcours là-bas ? Tu vas me le faire jusqu'à ce que tu puisses plus sentir tes pieds ! allez bouge !"

A la base, il devait juste avoir un entraînement de tir mais là, il allait avoir le droit à la totale. Qu'il pleuve, qu'il neige ou qu'il vente, elle allait le faire capituler et surtout lui faire comprendre qu'ici on était pas au cirque.

Un peu plus loin, le parcours attendait sagement sa victime. Echelle de corde, poutre, ramper, plots, dessus-dessous, fossé et mur, voilà ce qui l'attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Séance d'entraînement au tir]   Ven 23 Déc - 10:50


Comme James s'y attendait, sa manière d'agir sur le terrain d'entraînement n'avait de loin pas été au goût de Jill qui le fit savoir. Assis sur la caisse de munition l'archéologue fit face à la tempête verbale qui s'abattit sur lui en gardant un visage neutre, ou du moins quelque chose qui y ressemblait:

- "Sérieux tu te crois où ? Tu crois que c'est en faisant copain copain avec tes ennemis qu'ils vont te laisser la vie sauve ?? Imagine !!!" James balaya du regard les cinq hommes désignés par le sergenti Cooper "Si ils avaient vraiment été des goa'ulds, à l'heure qu'il est on serait en train d'appeler ta famille pour leur demander si ils veulent un enterrement civil ou militaire !!! Est ce que tu te rends compte de ta connerie ?!"

James nota avec une pointe d'amusement que Jill était passé du "vous" au "tu", ce qui en disait long sur la colère qui l'habitait. Il avait bien quelques contre-arguments à opposer à son instructrice mais le regard noir qu'elle lui lança le dissuada de rajouter de l'huile sur le feu. Mieux valait laisser passer le cyclone et ne pas se risquer sur le pente glissante qui s'était ouverte devant lui.

- "Et tout ça pour quoi ? Pour rien !!! T'as même pas été foutu de me ramener cette pu*ain de clef !!!" poursuivit Jill

Sur ce point il était difficile de la contredire. En effet la fameuse clef était toujours quelque part dans le terrain d'entraînement, attendant qu'on vienne en prendre possession. Bon bien sûr maintenant cela semblait facile, mais les seuls armes que James avaient tenues dans ses mains les vingts dernières s'étaient résumées à des pelles et des pioches.

Il avait utilisé pour la première fois un pistolet moins de deux heures auparavant et lui demander de se mesurer à cinq soldats entraînés pour récupérer une clef USB dans un terrain qui rappelait vaguement les balkans après la guerre de l'ex-yougoslavie était sans doute autant réaliste que de demander à Armstrong de rejoindre la lune à pied.

Mais bien entendu il se garda de faire partager ses pensées à la jeune femme, les cents-pas qu'elle avait entamés devant lui signifiant clairement qu'elle n'accepterait aucune réplique venant de sa part. Après avoir un instant fermé les yeux et soupirer, et sans doute avoir compté jusqu'à dix pour se calmer, Jill se tourna vers lui:

- "Tu vois ce parcours là-bas ? Tu vas me le faire jusqu'à ce que tu puisses plus sentir tes pieds ! allez bouge!" lui ordonna-t'elle

James tourna le regard vers le-dit parcourss, son regard s'éclairant lorsqu'il reconnut les obstacles qui étaient disséminés le long de son tracé. Les échelles de cordes, les poutres, les parties du terrain où il fallait ramper, les exercices d'équilibres sans oublier les divers fossés et murs étaient son domaine.

Explorer les ruines antiques n'était pas une mince affaire et ne se résumait pas à une partie de plaisir contrairement à ce que beaucoup de gens pensaient. La plupart étaient instables et en grande partie détruites ce qui signifiait que pour progresser en leur sein il fallait souvent se plier à de nombreuses acrobaties. Couplées avec les températures élevés présentes en Egypte et les difficultés d'y faire des efforts, James avait acquis une solide endurance.

Pour la première fois depuis le début de la journée et l'entraînement avec Cooper, il avait enfin l'occasion de prouver sa valeur. Si l'archéologue ne doutait pas que la jeune femme l'avait assignée à cette piste pour lui faire payer son "effronterie", pour lui cela rassemblait d'avantage à une bénédiction. Au moins cette fois il pourrait sans doute s'en tirer avec un bon résultat, à supposer que c'était bien d'un test qu'il s'agissait et non d'une simple "mise au point".

- "A vos ordres sergent! Vous allez voir ce que vous allez voir..." dit-il en la gratifiant d'un pseudo salut militaire mieux exécuté que les précédents.

Il partit au pas de course en direction de ce qui ressemblait au départ du parcours et tira ses écouteurs de sa poche qu'il passa à ses oreilles avant de laisser son regard vagabonder sur les différents obstacles qu'il lui faudrait franchir le long de la piste. Un léger sourire naquit sur ses lèvres quand il eut terminé sa reconnaissance du terrain et James parcouru les postes présentes sur sur son IPod, sélectionnant la musique qui lui semblait la plus appropriée à savoir la [piste n°5] de son dossier "Va y avoir du sport!".

- "Bon ben comme on dit: quand faut y aller, faut y aller!" souffla-t'il

il s'élança sur la piste en courant et parcourut une quinzaine de mètres avant de parvenir à une échelle de corde qui se mit à escalader sans trop de difficulté. James savait que le plus important était de garder un rythme régulier de respiration afin de ne pas affoler son coeur. Tant qu'il y parviendrait il n'y aurait sans doute pas trop de problèmes.

Une fois parvenu en haut de l'échelle de corde il se laisser glisser à terre depuis le sommet de la poutre qu'il venait d'atteindre avant de reprendre sa course avec des foulées régulières jusqu'à l'obstacle suivant qui s'avéraient être des poutres surplombant un bassin rempli d'eau boueuse. L'archéologue les franchit avec assurance bien qu'une légère glissade failli le précipiter dans le vide, heureusement sans conséquence.

A chaque fois qu'il devait se prêter à ce genre "d'exercice" il écoutait le thème d'Indiana Jones, en quelque sorte son "père" spirituel. Depuis qu'il avait vu Harrison Ford interpéter le célèbre archéologue au cinéma il lui avait voué une véritable admiration. D'ailleurs sa chambre tapissée des posters des premiers films dans sa jeunesse en avaient témoignés de façon assez flagrante. Et il se demandait souvent comment aurait réagit son idole dans telle ou telle situation. Par exemple s'il se retrouverait face à un mur de trois mètres de haut ruisselant d'eau sans corde pour s'y hisser comme celui auquel James faisait face.

Il arrêta sa course et contempla l'obstacle avec une moue qui signifait quelques chose du genre "bon voyons..":

- "Engagez-vous qu'ils disaient, engagez-vous..." râla-t'il en prenant son élan.

Il sauta en s'aidant de sa jambe et de son élan pour s'aggriper au sommet de l'obstacle puis s'aider de ses bras pour se hisser à son sommet où il marqua une courte pause avant de se laisser une seconde fois tomber au sol, se réceptionnant avec un succès tout relatif.

S'ensuivirent ensuite une charmante séance pendant laquelle il devait ramper dans la boue sous des quadrillages de barbelés, une rencontre "glissante" avec des plots espacés régulièrement sur un seconb bassin d'eau, plus divers fossés et autres sympathiques obstacles. Après quelques minutes James avait fait le tour et se retrouvait une nouvelle fois dans Jill qui visiblement n'était pas satisfaite.

- "Je suppose que je continue?" demanda-t'il néanmoins

Comme il s'y attendait il ne reçut pas de réponses et, se concentrant sur la musique que crachaient ses écouteurs, il continua sa course. James sentait que la journée allait être longue, très longue...


-------- -------- -------- -------- -------- -------- -------- -------- -------- -------- -------- --------

Deux heures trente plus tard et queqlues mémorables chutes dans l'eau boueuse ou tout simplement sur le sol, James acheva son 27ème tour de piste d'une démarche qui tenait d'avantage d'une marche de zombie que de la course d'un sportif. Malgré tout ses efforts la rudesse du parcours avait eu raison de son endurance et il s'arrêta devant Jill, incapable d'en faire d'avantage.

Les mains sur les genoux, il se pencha en avant en respirant bruyamment, luttant pour ne pas tomber à genoux. Décu de lui, il leva un regard où luisait l'agacement de ne pas pouvoir poursuivre la "séance de torture" vers Jill:

- "Ok c'est bon j'ai compris... Drapeau blanc, je me rends..." dit-il en haletant.

Il se passa une main sur le visage, dégageant la boue qui s'y était accumulé puis il se redressa et prit place sur un rocher, les avants-bras sur les cuisses. Après les quelques instants nécessaires pour reprendre son souffle, un vague sourire s'afficha sur son visage:

- "Mais tout à fait entre nous... Avouez que je n'en m'en suis pas trop mal tiré hein? Et même si ce n'est pas ce que vous en pensez, je vous en prie mentez-moi.. Mon ego vous en sera reconnaisant!" poursuivit-il avec un regard espiègle mais sans aucune insolence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Séance d'entraînement au tir]   Mer 4 Jan - 18:12

Jill siffla pour donner le top à James et celui-ci s'élança sans rechigner. La jeune femme le suivait sur le côté pour surveiller ce qu'il faisait. Vu les coups qu'il lui avait fait, elle s'attendait à tout même à ce qu'il triche un peu. Et puis de toute façon, un peu de course ne lui ferait pas de mal. Lorsque James arriva au pied de l'échelle, elle s'arrêta et le regarda faire, les mains posés sur les hanches. Cet obstacle fut franchit sans difficultés de la part de l'archéologue et il en fut de même pour les poutres bien qu'il fut à deux doigts de se vautrer dans la boue. Il fut un peu plus long pour franchir le mur et Jill en profita pour se rendre au prochain obstacle et pour l'attendre. Lorsqu'il arriva, Jill se rendit à la fin du parcours et l'attendit, les mains posées sur les hanches.

Il s'en était assez bien tiré pour cette première fois mais elle avait envie de le voir ramer et surtout qu'il arrête de faire le clown.


Citation :
- "Je suppose que je continue?"

Il avait très bien compris. D'un signe de tête, elle lui fit savoir qu'elle voulait qu'il continue. Cette fois-ci, Jill s'installa tranquillment à l'arrivée et à chaque fois que James arrivait et la regardait, elle l'ignorait pour qu'il comprenne qu'il ne devait pas s'arrêter tant qu'elle ne lui avait rien demandé.

Ce ne fut que 2h30 après qu'il ait commencé que Jill se décida à se lever de sa chaise pour lui dire qu'il pouvait arrêter. Il avait eu sa dose pour la journée et elle ne doutait pas une seconde sur le fait qu'il allait certainement partir se coucher le plus tôt possible.

Quand il arriva à sa hauteur, Jill sourit lorsqu'elle l'entendit respirer bruyamment.


"L'exercice, il n'y a que ça de bon pour les poumons !"

Elle avait dit ça sur un ton ironique.

Citation :
- "Mais tout à fait entre nous... Avouez que je n'en m'en suis pas trop mal tiré hein? Et même si ce n'est pas ce que vous en pensez, je vous en prie mentez-moi.. Mon ego vous en sera reconnaisant!"

Le sourire aux lèvres, la jeune femme s'approcha de lui et lui donna une tape dans le dos.

"Comme je n'ai pas envie de mettre un coup dans votre fierté masculine... Je dirais donc que vous vous en êtes bien tiré MAIS que vous pouvez faire mieux."

Jill attrapa le dossier du civil et nota quelques trucs dedans. Elle se tapota la joue avec son stylo et lui dit avec un sourire amusé.

"Allez, c'est bon vous pouvez filer. Je pense qu'une bonne douche s'impose."

Elle se retourna et tout en marchant, elle rajouta.

"Si vous souhaitez vous entraîner de nouveau au tir, faites moi signe."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Séance d'entraînement au tir]   Mer 4 Jan - 22:27

James observa d'un air soupçonneux la jeune femme s'approcher de lui, se demandant s'il n'allait pas se ramasser une claque. Au lieu de cela elle opta pour une tape amicale dans le dos:

- "Comme je n'ai pas envie de mettre un coup dans votre fierté masculine... Je dirais donc que vous vous en êtes bien tiré MAIS que vous pouvez faire mieux." lança-t'elle

L'archéologue eut un léger sourire, appréciant le geste et l'humour de la jeune femme avant de se redresser, ayant reprit son souffle. Pendant ce temps Jill se tapotait la joue avec son stylo, son dossier à la main. James espérait qu'elle serait tolérante dans son appréciation.

- "Allez, c'est bon vous pouvez filer. Je pense qu'une bonne douche s'impose." poursuivit-elle

- "Je ne vous le fait pas dire... Bien que de ce côté la on a été gâtés cet apres-midi!" répondit-il un sourire aux lèvres en désignant le ciel

Il attrappa son treilli et emboîta le pas à la jeune femme alors qu'elle s'éloignait:

"Si vous souhaitez vous entraîner de nouveau au tir, faites moi signe." lui lança-t'elle

James afficha un large sourire, se demandant si elle plaisantait. La journée avait proprement atroce, même si Jill n'y était pour rien. Il en voulait plutôt au programme d'instruction militaire qui lui avait été imposé alors qu'il n'était qu'un civil. Mais bon il s'agissait à présent d'histoire ancienne.

- "Ne le prenez pas mal, sergent, mais je vais passer je pense... On ne peut pas dire que vos séances de tirs soient des plus apaisante..." dit-il avec un sourire aux lèvres

Il désigna le pauvre état de ses vêtements, recouverts de boue et autres joyeusetés. Non vraiment, il ne préférait pas remettre l'expérience, bien que Jill lui était sympathique. Il marcha quelques instants en silence à côté de la jeune femme, se demandant où ils allaient. Il n'avait aucune idée de la façon de rentrer, ayant été amené en camion depuis la base. Placé tout derrière il n'avait pu profiter que d'une vue plongeante sur le crane du type devant lui.

. "Heu en fait, on rentre comment au SGC depuis ici? Vous avez une voiture?" lui demanda-t'il

Il n'avait pas souvenir qu'on lui ai parlé d'un lieu de rendez-vous pour rentrer, et si sur le moment il n'avait pas tilté, il se demandait ce qui avait été prévu pour le ramener à la base. Il espérait du fond du coeur qu'elle ne lui répondrait pas un truc du style; "Au pas de course, il n'y a que cinquante bornes à faire!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Séance d'entraînement au tir]   Mar 24 Jan - 20:30

Comme elle s'en doutait, James ne fut pas très chaud pour une seconde séance de tir avec elle. La jeune femme ne pu s'empêcher de sourire. Ces civils tous les mêmes, dés qu'on les faisait courir un peu, ils étaient complètement vidés et donnaien l'impression d'avoir couru le 100 mètres haies. Pour seule réponse, la jeune femme lui fit un sourire. Elle pensait que c'était terminé, mais à l'évidence, James n'avait pas percuté.

Citation :
. "Heu en fait, on rentre comment au SGC depuis ici? Vous avez une voiture?"

Jill se tourna vers lui et le regarda en haussant un sourcil. C'était bien la première fois qu'elle entendait ce genre de question. Décidément, ce Carter était plein de surprises. Jill poussa un soupir et lui fit signe de la suivre jusqu'au 4X4.

"Vous avez de la chance que je ne sois pas un dragon." dit elle avec un sourire.

La jeune femme ramena donc James jusqu'à la base et il se séparèrent sans un mot de plus.


[Fin du rp pour moi]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Séance d'entraînement au tir]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Séance d'entraînement au tir]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Extérieur du SGC :: Camp d'entraînement-
Sauter vers: