La Porte des Etoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Noël en Equipe (PV SG1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MickaElla Strucker
Militaire
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 34

Dossier du personnel
Equipe: SG1/Leader
Grade / Niveau: Major / 474
Age du personnage: 29 ans

MessageSujet: Noël en Equipe (PV SG1)   Lun 26 Déc - 14:51

Après la réussite de la dernière mission et les moments difficile qui s'en était suivi MickaËlla avait besoin de décompresser.SG1 avait reçu une permission pour les fêtes de noël.Tara'c ne pouvait rentrer dans son monde sauf si il voulait être torturer à mort puis ressucité pour être à nouveau torturé à mort.Chad habitait trop loin pour rentrer juste pour quelque jours.C'était d'ailleurs assez paradoxale.La californie c'était presque le bout du monde et ils voyageaient à des milliers d'années lumière en quelques secondes.Rebecca était resté à la base.Le débrieffing suite à la mission et à son attitude durant cette dernière avait été décortiqué et il semblait que son sort soit en suspens.MickaËlla avait intercédé en sa faveur auprès du général en affirmant qu'elle réglerait le problème elle même mais que pour le moment Rebecca méritait d'avoir une seconde chance.En même temps on l'avait sur une mission difficile avec un minimum d'entrainement.Elle ne doutait pas du faites que si Kamiliev et Federov avait rejoins le SGC c'était en grande partie grâce à cette dernière.En plus Tara'c semblait apprécier l'infirmière.Ce dernier était difficile à apprivoiser et changer les membres de l'équipe maintenant ne serait pas bénéfique pour le fonctionnement de cette dernière.Cela ne servait donc à rien de changer si c'était pour que cela fonctionne plus mal, il valait mieux essayer de réparer.

Pour ce faire MickaËlla avait invité les membres de son équipe à venir fêter noël chez elle.Encore une fois il avait fallu batailler pour que Tara'c dispose d'une autorisation de sortie.MickaËlla avait utilisé le fait qu'il s'agissait là d'une façon de renforcer la cohésion de l'équipe.Le général avait intercédé auprès du BSPC qui avait fini par céder.Mais ces derniers se tiendraient sans doute près à intervenir au moindre pépin.Et à part dans les raisins ils étaient pas près d'en voire.Mais MickaËlla avait déjà prévu de fouiller de fond en comble sa maison une fois les fêtes terminés.Ces connards de l'intérieur était bien du genre à fourrer des caméra partout et à oublier de les enlever une fois l'opération terminé.Elle n'avait pas emménagé à l'extérieur du SGC pour qu'on l'espionne 24h/24.Mais pour le moment la préoccupation principale était l'organisation du réveillon de Noël.Et comme toute chose qu'accomplissait MickaËlla cela avait été effectué avec méthode et minutie.Chad et Tara'c n'avait pas le permis donc elle avait vu avec Rebecca pour qu'elle les emmène et elle lui avait même donné un plan.Si un jaffa et marine se perdaient sur les routes d'auvergne elle les viraient directement du SGC à coup de pompes.

Pour bien faire les choses MickaËlla avait fait appel à un traiteur pour le repas car il fallait bien l'avouer elle était loin d'être aussi bonne cuisinière que soldat.Pour la décoration elle avait fait dans la tradition ce qui se résumait à des guirlandes et un sapin de Noël habillait comme il se doit.En dessous duquel il y avait 6 paquets cadeaux.Deux pour chacun des autres membres de SG1 avec une étiquette avec leur nom dessus.Des cadeaux qui elle l'espérait leur ferait plaisir en plus d'être utile.MickaËlla s'occupait des dernières touches en attendant que ces invités arrivent.Et il fallait bien le dire elle était un stressé.Elle n'avait pas l'habitude de se mettre dans la peau d'une maitresse de maison et en plus d'être ses collègues de travail l'un d'eux n'était même pas humain.Il vit les phares d'une voiture éclairé le devant de la façade elle se dirigea donc vers l'entrée pour les accueillir.La première chose qui allait certainement choquer les autres membres de SG1 était de voire MickaËlla avec les cheveux détachés.La deuxième chose c'était la chaleur quasi tropicale qui régnait dans la maison de cette dernière.Cela devait être une véritable ruine en chauffage pour arriver à un pareil résultat.

"Welcome Home.Allez rentrait y péle dehors."


C'était assez étrange car la RAPAS si elle était incommodé par le froid en temps normal n'en montrait rien.A croire qu'elle avait une soeur jumelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Guerin
Médecin
avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 29
Localisation : Ile de France

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: Caporal / 42
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: Noël en Equipe (PV SG1)   Lun 26 Déc - 23:42

Une heure plus tôt, au SGC...



C'était une journée très spéciale et l'occasion de sortir de la base.
Après ma toute première mission, loin d'être pour moi un succès retentissant, j'avais le besoin vital d'oublier le SGC et le programme ne serait-ce que pour quelques heures. Il y avait un couperet juste au-dessus de ma nuque que ce foutu officiel s'empressait de vouloir faire tomber. Ils avaient appris ma réaction lors du « meurtre » de Mathilde et, bien évidemment, mes supérieurs s'interrogeaient maintenant sur ma stabilité mentale. Si l'équipe avait pu s'en sortir cette fois, ils auraient pu avoir moins de chance lors d'une autre mission...à cause de moi.
L'examen dont j'étais sujette, si ce n'est d'un terrible jugement, révélait une chose plus blessante encore : ma faiblesse figurait au moins sur un rapport. J'imaginais mal Tara'c me traiter de faible, même s'il aurait pu le penser de par sa culture de guerrier. Mathilde...impossible, puisqu'elle était sous les griffes du monstre. Il ne pouvait s'agir que de Mickaëlla ou de Jason.

Je n'en voulais à personne en réalité. Si l'on se permettait de mettre dans les rapports uniquement ce qui nous intéresse, nous ne serions ni plus ni moins que des corrompus. De même, il aurait bien été difficile d'expliquer les traces du sédatif que l'on m'avait injecté. D'après Desforges, mon mentor, que j'avais rencontré un peu plus tôt ce soir-là, Mickaëlla avait intercédé en ma faveur. C'était d'autant plus étonnant après ce qui nous avait opposé lorsque j'avais accepté mon « sacrifice ». Je l'imaginais mal me soutenir pour ensuite être à l'origine de l'interrogatoire que j'avais subi. En somme, je ne savais toujours pas ce que le SGC allait faire de moi. Ça me faisait peur, j'étais stressée. On aurait cru que le monde entier posait sur moi une multitude de regards dépités, pointant le manque de professionnalisme etc...

L'invitation de Mickaëlla, donc, arrivait à point nommé et m'avait fait chaud au cœur. Non seulement sa proposition prouvait un minimum de sympathie envers moi, mais également l'occasion d'en apprendre un peu plus sur elle et l'endroit où elle vivait. Elle marqua également la confiance qu'elle plaçait en moi en me demandant d'amener Tara'c et un homme que je ne connaissais pas jusqu'à elle. Si c'était une grande responsabilité au vu du statut du Jaffa, je n'avais nullement l'intention de me planter.

Après avoir offert une boite de chocolat à mon mentor, je me suis directement dirigée vers les quartiers de Tara'c. J'étais un peu en avance et, lorsque j'ai frappé à sa porte, j'ai espéré ne pas le déranger en pleine séance de médiation. D'après ce que l'on m'avait dit, c'était particulièrement important pour lui et le gêner n'était pas vraiment recommandé. Seulement, je ne voulais pas qu'il aille à cette fête sans les informations nécessaire. Le pauvre se sentirait complétement perdu sans comprendre pourquoi on faisait la fête et s'offrait des cadeaux. Une fois qu'il eût ouvert la porte et accepta de me laisser entrer, il eût la surprise de me voir vêtu de ma tenue de fête : une grande robe rouge, sobre mais élégante. Je lui ai tendu un sac contenant une boite en carton. Je lui ai expliqué qu'il fallait mettre des habits différents de ceux qu'il avait pour habitude de porter, l'uniforme du SGC étant bien évidemment proscrit en milieu urbain.


J'espère que ça vous ira Tara'c. Lâchais-je en lui laissant le loisir de découvrir le contenu de la boite. Et que ça vous plaira également...

Spoiler:
 

Mais craignant qu'il ne pense devoir se déguiser comme un clown, je me suis rapidement reprise, balbutiant difficilement comme une petite étudiante grotesque.

Lors de fêtes, il est courtois de s'habiller de façon élégante. Et sur Terre, c'est le cas de ceci, que l'on appelle un « costume cravate ». J’espère que c'est à votre taille...

J'ai ensuite pris congé du pauvre Tara'c qui devait ce dire que la tenue serait bien incommode pour combattre, de même que le tissu ne protégerait rien, si ce n'est qu'il soit le plus fragile qu'il ait rencontré jusque là. J'en étais là de ces pensées lorsque, hasardant finalement un coup d’œil dans ses quartiers après avoir frappé, j'ai découvert un Jaffa en costume, regardant sans comprendre ce qu'était la cravate.

Laissez-moi faire...ne bougez pas...

Je devais le tressage de la cravate à ma mère, qui m'y avait contrainte dés mon plus jeune âge en me disant que ça me serait utile...comme dans ce cas précis. J'ai tenté d'expliquer à Tara'c que ce costume provenait non seulement d'une longue tradition d'histoire Terrienne mais je n'étais pas certaine qu'il puisse vraiment le comprendre. D'ailleurs, je me sentais de plus en plus mal à l'aise de lui imposer cette tenue. Mais que fallait-il donc faire ? Un vieux jean-chemise à l'ancienne ?
Ne laissant nullement apparaître le doute sur mon visage pour ne pas incommoder davantage le Jaffa, j'ai sorti un denier objet de ma poche : un chapeau feutrine pour dissimuler son tatouage. Chapeau que j'ai posé consciencieusement sur sa tête. C'est ainsi que j'ai conclu, sur le ton de la plaisanterie :


Vous voilà devenu un parfait Terrien, Tara'c. Personne, que vous croiseriez en-dehors de la base, ne pourrait suspecter votre nature. Et le secret sera bien gardé...

A présent, direction l'ascenseur où j'avais donné rendez-vous à Chad Jakson pour se réunir, puis après les présentations, nous nous sommes tous rendu devant ma voiture : une vieille Peugeot, croulante mais encore très solide, que je surnommais moi-même « la plieuse de tôle ». C'était une référence dans deux accrochages qui avaient vu privé mes pauvres victimes de leurs pare-choc alors que je n'avais pas une seule rayure.
Au fil du chemin, j'ai expliqué à Tara'c en quoi consistait noël. Bien que je ne souhaitais pas faire de jaloux en délaissant Chad, c'était probablement la première fois que le jaffa assistait à une festivité et je tenais à lui donner tous les outils. D'ailleurs, lorsque nous fument à bon port, je l'ai appelé une dernière fois, ouvrant mon coffre avant de lui dire :


Ce n'est pas très juste que l'on ne vous accorde pas le droit de sortir. La coutume veut que l'on s'offre des cadeaux donc...

Je lui ai tendu un nouveau sac plastique plein de petits paquets cadeaux.
Je savais qu'entre le costume, le chapeau, et maintenant ça, toute personne normalement constituée trouverait que ça faisait beaucoup, voir trop. Et à vrai dire, je me sentais moi-même de plus en plus mal à l'aise. Je souhaitais juste qu'il ne se sente pas mis de coté, simplement invité parce qu'il faisait parti de SG-1. Quelque part, on pouvait comparer ça à quelqu'un accompagnant un groupe d'étrangers et forcé de suivre une tradition dont il n'avait eu aucune connaissance. Plus le temps s'écoulait et plus je tentais de fuir les regards, nouant nerveusement mes doigts en un pathétique mouvement déguisé de "pour me réchauffer"...


Ce sont des boites de chocolats. Ajoutais-je précipitamment pour couvrir le blanc. Il y en a pour tout le monde. Lorsque le moment sera opportun, vous pourrez leur en faire présent.

En me trouvant face à Mickaëlla venue nous acceuillir, je dois avouer que je me suis sentie intimidée, voir même très stressée. C'était la même peur que lorsqu'on se présente pour un entretien ou si l'on rencontre quelqu'un pour la première fois. En-dehors du travail, c'était le cas. Je n'osais même pas lui faire la bise, incapable de savoir si c'était son genre d'accepter cette familiarité. Trouvant remède à mes doutes, je lui ai offert la bouteille de champagne grand cru après avoir fouillé dans mes nombreux sacs. Car c'était l'un de mes pires défauts, peut-être, de prévoir toujours trop et trop grand.

Bonsoir Mickaëlla. Merci pour cette invitation...

Comme entrée en matière, il y avait mieux. J’espérais de tout cœur qu'en sa qualité de militaire, elle ne s'attarderait pas dessus.



Citation :
Sous réserve de l'avis du joueur de Tara'c, puisque j'ai pris la liberté d'inclure des actions/réactions de celui-ci dans mon article...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara'c

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: ? / 125
Age du personnage: 23 ans (apparence) / 54 ans (jaffa)

MessageSujet: Re: Noël en Equipe (PV SG1)   Dim 1 Jan - 19:13

Une nouvelle mission périlleuse était à l’ordre du jour pour le Jaffa, se rendre chez le Major Strucker avec les autres membres de l’équipe nommée SG1. Se rendre à une petite distance de la base Tau’ri était beaucoup plus compliqué que d’aller au fin fond de la galaxie, au moins d’un point de vue administratif, d’ailleurs on ne lui laissa pas le choix de se voir poser autour de la cheville d’un bracelet émetteur qui indiquerait constamment sa position, sans oublier de porter un bonnet ou une casquette devant masquer son tatouage. Ne pouvant faire autrement sans risquer de se voir au mieux enfermé dans une cage, il faisait avec, du moins tant qu’on le laisserait partir avec des équipes d’exploration.

L’autre problème était que les us et coutumes voulaient qu’on offre un présent à la personne qui recevait mais pas facile pour un type seulement nourri et blanchi, heureusement il avait sympathisé avec un militaire et ce dernier lui avait donné des conseils sur ce genre d’invitation et surtout un peu d’argent pour pouvoir acheter quelque chose.
Inutile de dire que les terriens paraissaient compliqués dans leur façon de vivre car pour un Jaffa, juste la présence de ses amis était déjà en soi un présent inégalable.

C’était donc en tenue civile gracieusement offerte par le SGC qu’il ouvra la porte de son logement à l’infirmière, elle était en avance mais cela n’était pas un problème pour Tara’c qui était en train de lire un livre sur l’histoire de l’Egypte ancienne. Quel changement de la voir dans ce morceau de tissu rouge, sans doute était-elle obligée de se déguiser de la sorte afin de sortir incognito de la base, en tout cas il ne pouvait plus se plaindre de ses vêtements après avoir échappé à ceux la, devoir porter cette sorte de toge rouge était un coup à ce qu’il tue celui venu la lui apporter ! Rien à voir avec le jean et le pull qu’il portait et dont ce dernier l’énervait déjà car il le grattait à l’encolure.

Ouvrant la boite que lui donnait Rebecca, il l’ouvrit et ses yeux froncés sur le contenu devaient vouloir dire un truc du genre ‘’mais qu’est-ce que vous voulez que je fasse de ça’’, les mots de la jeune femme répondant à cette interrogation faciale. Tara’c ne pouvait espérer qu’une chose : que ce costume soit trop petit pour lui ! Malheureusement c’était la bonne taille et quand il fut totalement enfilé, il lança :

« S’il vous plait Rebecca, ne vous moquez pas de moi mais que dois-je faire de ce morceau la ? Je ne pense pas avoir besoin d’étrangler quelqu’un et puis on m’a formellement interdit de porter une arme ! »

C’était la cravate qu’il tenait en main et qu’il prenait pour un moyen de tuer quelqu’un, enfin jusqu’au moment où elle lui expliqua que ce n’était qu’un ornement faisant parti du costume.

Du coup il n’avait pas que l’air bête de porter ce déguisement mais aussi de ne pas avoir reconnu l’objet que beaucoup de ceux qui l’avait interrogé lors de son arrivée portaient en permanence. Laissant faire l’infirmière, il regrettait qu’on lui ait accordé cette sortie, craignant les moqueries et de devoir se retenir de frapper. Et encore il n’avait pas tout vu, le couvre chef était, comment dire, particulier. Voyant la mine amusée de Rebecca et surtout se voyant ensuite dans la glace, le Jaffa restait perplexe mais déjà son cerveau déclenchait le plan de secours, profitant qu’ils allaient sortir pour aller prendre un certain Chad Jackson, il attrapa et cacha quelque chose dans la poche de sa veste avant de prendre un sac plastique qui ne dévoilait pas son contenu. Dès la porte fermée derrière lui, il ôta le chapeau pour le tenir à la main jusqu’à la voiture. Une fois dedans, la petite dame n’en n’avait pas terminé avec lui, expliquant la fête de noël malgré qu’il le sache déjà par d’autres sources mais il ne voulait pas la couper dans son élan, peut être apprendrait-il autre chose d’intéressant, chacun n’ayant pas le même point de vue sur cet évènement annuel. D’après ce qu’il comprenait sur le sac de boites de chocolats qu’elle venait de lui remettre, c’était pour qu’il les offres aux autres…

« Merci Rebecca Guerin mais ce ne sera pas utile, je sais que vous pensiez bien faire et je vous en remercie, en fait j’ai avec moi des présents, pas grand-chose mais j’ai cru comprendre que c’est l’intention qui compte »

Enfin ils arrivèrent chez le Major Strucker, rapidement Tara’c dénoua sa cravate pour la laisser ainsi que le chapeau sur le siège de l’automobile, préférant enfiler la cagoule qu’il avait caché dans une poche en sortant de ses quartiers puis il alla vers celle qui les recevait et qui elle aussi était bien différente dans sa tenue et avec les cheveux détachés, faisant beaucoup moins stricte.

« Bonsoir Major Strucker »

Cela aurait pu s’arrêter la mais non, le Jaffa lui tendant l’avant bras pour la saluer comme il était coutume de faire chez ce peuple puis il lui donna une petite plaque métallique sur lequel était gravé des pictogrammes ne signifiant rien de bien défini.

« Je l’ai fait ce matin à l’atelier de la base, dans ma culture il s’accroche sur la porte et symbolise la paix et la prospérité du foyer, je suis désolé de n’avoir rien de mieux à vous offrir… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaElla Strucker
Militaire
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 34

Dossier du personnel
Equipe: SG1/Leader
Grade / Niveau: Major / 474
Age du personnage: 29 ans

MessageSujet: Re: Noël en Equipe (PV SG1)   Mar 10 Jan - 14:19

MickaËlla ne put s'empêcher de rester interdite devant Tara'c qui portait un couvre-chef.Elle aurait du penser qu'on n'aurait jamais laissé le jaffa sortir du SGC le front découvert.Est ce que c'était Rebecca avait pensé que cela ferait un bon cadeau de noël ou bien le jaffa avait pensé de lui même à recouvrir son tatouage.La deuxième solution semblait plus probable étant donné qu'il s'agissait d'une simple cagoule.Les cadeaux étaient tous emballés sous le sapin et prêt à être déballé, il n'y avait plus qu'à espérer que ça plaise.MickaËlla se força à sourire mais il était clair qu'il y avait quelque chose qui l'avait quelque peu désarçonné.Elle n'était pas habitué à recevoir des gens, elle n'était pas très sociable en dehors des soldats qu'elle cotoyait quotidiennement.Assez étrange quand on connaissait la para qui ne semblait ne jamais connaitre les doutes.Elle passa de Tara'c à Rebecca puis de nouveau à Tara'c avant de revenir sur Rebecca avec son sourire béat et géné avant de se reprendre en recevant le cadeau de Tara'c.MickaËlla reçut le présent avec une gratitude qui ne lui était pas coutumière.Elle écoutait ce que disait Tara'c tout en observant le présent que ce dernier venait de lui faire.Une sorte de talisman Jaffa que Tara'c avait fabriqué ce matin à l'atelier.Tara'c ne semblait pas être un fin artisan mais l'attention touchait beaucoup MickaËlla.

"Merci beaucoup Tara'c.C'est pour symbolyser un état de fait ou pour attirer ces choses?Je dois le mettre à l'intérieur ou à l'extérieur?Mais je manque à tout mes devoirs rentraient et allaient vous installer dans le salon."


Sciemment MickaËlla bloqua le passage à une Rebecca à qui elle souhaitait parler avant le début de cette soirée.

"Vous êtes un membre de SG1 à part entière.Vos faiblesses sont mes fautes de chef.En ce qui concerne les conséquences de cette mission.Rudy et Micha n'avait pas le choix ils devaient dire toute la vérité et je ne les auraient pas laissé gâcher leur chance.Mais vous n'avez rien à craindre pour le moment c'est arrangé.Il y a quelque privilèges à être SG1."


MickaËlla était rarement aussi démonstrative et aussi gentille avec autrui.Rebecca était une privilégié et on pouvait sans peine se demander si des extraterrestres n'avaient pas enlevés le major Strucker pour la remplacer par une doublure.Une fois son monologue se dirigea vers le salon non sans refermer la porte.

Le salon était vaste avec quelques meubles par ci par la.Dont un canapé d'angle noir, un écran plat une table basse qui faisait office d'aquarium, un piano droit et un présentoir avec sous verre des couteaux de différentes formes et de différentes cultures.Certains semblaient être juste des lames d'apparat d'autres des couteaux de guerriers ayant servi.Le sapin de noël qui devait faire dans les 1m80 et qui était paré de boules de guirlandes et de neige artificielle et d'une étoile à son sommet.Et puis bien sur il y avait la table de noël.Une table ronde recouverte d'une nappe blanche au milieu de laquelle tronait un candélabre en argent.MickaËlla avait essayé de faire de son mieux pour recevoir ses invités mais elle était loin d'être la maitresse de maison idéale.

"Vous voulez quelque choses à boire.Personnellement je bois pas d'alcool.Mais j'ai pris de la bière brune, du Whisky et du champagne pour ceux qui aiment.Pour les autres j'ai une collection de jus de fruit assez impressionnante pour une terrienne."


MickaËlla s'était même essayé à un trait d'humour, ce qui bien évidemment était loin d'être drôle.Mais avant que les convives aient pu répondre MickaËlla était reparti vers ce qui devait être la cuisine pour aller chercher ce dont elle avait parlé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Guerin
Médecin
avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 29
Localisation : Ile de France

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: Caporal / 42
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: Noël en Equipe (PV SG1)   Dim 15 Jan - 2:08

Pourquoi est-ce que je voulais faire toujours trop ?
J'étais en train de materner un extraterrestre, un guerrier entrainé à se battre jusqu'à la mort, comme s'il avait s'agit d'un garnement à qui on enseignait encore les règles de la vie.
Tara'c s'était montré diplomate et patient. Il aurait pu être plus sec et direct mais ne s'était pas permis ce comportement. Malgré tout, je ne parvenais pas à ne rien ressentir de ce refus. C'était comme se prendre un râteau le soir d'un rancard. Je ressentais exactement la même chose avec mes chocolats dans les mains.
Je n'ai rien trouvé d'autre que de sourire bêtement en hochant la tête. Bafouillant très maladroitement que cela en ferait plus pour moi. D'ailleurs, le chapeau aussi n'avait pas du lui plaire puisqu'il l'avait laissé, préférant se parer d'une cagoule. Face à cette image, j'ai vaguement écarquillé les yeux puis j'ai brièvement fixé l'homme que je ne connaissais pas, Chad, craignant qu'il ne se moque de moi.

Finalement, j'ai gardé la poche avec moi en me disant que je les offrirais comme s'ils venaient de ma part. Tara'c avait bien compris que seul le geste comptait et, s'il y avait une fête à l'avenir, je me promettais d'y être plus discrète. D'ailleurs, peut-être que quelqu'un d'autre serait choisi pour l'accompagner ou saurait-il se débrouiller seul.
Mickaëlla semblait avoir lu dans mes pensées, à moins que la pression me trahissait par l'expression de mon visage. Elle répondit, en levant les doutes et les craintes qui me dévoraient depuis l'interrogatoire. Je voulais la remercier, trouver quelque chose à dire, mais rien ne sortait. Rien ne se passait comme je l'avais prévu et je me sentais de plus en plus mal à l'aise.

J'ai retrouvé peu à peu de l'assurance en entrant chez elle.
C'était étrange de voir une femme aussi dure et solide avoir du goût. Je n'avais plus aucun préjugé depuis la fin de la mission mais il fallait avouer que l'intérieur de son habitat contrastait assez avec sa personnalité. Tandis qu'elle s'effaçait dans la cuisine, je n'ai pas pu m’empêcher d'examiner le piano. Mes doigts enfleurèrent les touches avant de jouer quatre notes précises. Je n'avais pas touché à un instrument depuis longtemps mais je conservais tout de même ce goût pour les morceaux anciens. Bach, Betoven, Berlioz, Mozart...
Un goût inavoué et bien caché.

Je me suis demandé si Mickaëlla savait bien jouer et j'espérais même qu'elle nous fasse un morceau. Je comptais bien, d'ailleurs, le lui demander au cours de cette soirée si personne ne se lançait. En peu de temps, je la rejoignis en cuisine après avoir fait un bref signe de tête à mes compagnons. Tara'c se retrouvait seul avec Chad.


Ça me ferait plaisir de t'aider mais...

Mais malgré tout, j'avais besoin d'entendre quelque chose que Mickaëlla avait sous-entendu sans le dire vraiment. Parce que ce n'était pas nécessaire, que ce n'était pas son genre et encore moins d'avoir besoin de revenir sur le sujet. J'avais eu tellement peur d'être radiée ou d'avoir perdu toute crédibilité à leurs yeux que j'avais besoin de l'entendre, juste une dernière fois. Ma formule de politesse, associé à mes gestes – prenant l'une des bouteilles qu'elle avait sorti – embrancha directement sur la question en or.

...Tu veux toujours de moi dans l'équipe...tu ne me reproches pas ce...qu'il s'est passé là-bas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaElla Strucker
Militaire
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 34

Dossier du personnel
Equipe: SG1/Leader
Grade / Niveau: Major / 474
Age du personnage: 29 ans

MessageSujet: Re: Noël en Equipe (PV SG1)   Lun 6 Fév - 20:43

MickaËlla s'était rapidement éclipser dans la cuisine et s'affairait à préparer les amuse gueules qui iraient avec l'apéritif et et l'apéritif en lui même.Elle ne savait pas trop si Tara'c et Chad allait apprécier la cuisine française terroir.Elle espérait que c'était le cas de Rebecca.Sur le champs elle se reprocha de ne pas s'être renseigné.Après tout elle avait formé pour ça et elle se montrait incapable de savoir ce que les membres de son équipe aimait manger.Bien évidemment MickaËlla plaçait la barre toujours trop haut pour qu'elle reste toujours un objectifs à atteindre.Elle était une éternelle insatisfaite en quête de la perfection.Alors qu'elle avait la tête dans le frigo entrain de prendre un bière brune glacé pour Chad elle entendit des notes raisonner sur le piano droit du salon.Sans y réfléchir ou un quelquonque effort elle reconnut distinctement chacune des notes.MickaËlla avait l'oreille musicale à un point qu'elle était capable de faire la différence entre le bruit d'arme à feu de même calibre.Cela lui rappela des souvenirs qui semblait remonter à une éternité voire même ceux d'une autre vie.Elle ne savait plus trop si elle regrettait cette époque, ou si elle était heureuse de ce qu'elle avait là maintenant.La vie n'était facile pour personne mais les soldats étaient généralement les plus mal lotis.En même temps elle avait choisi et elle avait fait des choses que le commun des mortels ne font qu'imaginer quand ils fantasment.Et depuis qu'elle était au SGC elle faisait des choses qui dépassaient l'entendement et plus d'un para aurait donné un bras pour être à sa place.Tandis qu'elle était à ces réflexions elle n'entendit pas Rebecca qui s'était glissé dans la cuisine jusqu'à ce qu'elle parle.MickaËlla fit une volte face la machoire crispé.Rebecca voulait savoir si elle voulait d'elle dans l'équipe.Cette question eut pour effet de détendre MickaËlla qui n'avait pas jeté les cartons qu'elle avait récupéré chez le traiteur.Rebecca ne semblait pas avoir remarqué ces derniers et MickaËlla ne comptait pas lui donner l'occasion de le faire.

"Tu n'étais pas préparé à ce que tu as vu et je ne sais pas si l existe quoi que se soit qui puisse nous y préparer.Mich et Rudy on rejoins le SGC en partie grâce à toi et ça n'est pas rien.On fait tous des erreurs c'est inévitable l'important c'est de ne pas les refaire.Je pense pas que ça arrivera."


MickaËlla lui avait tendu des plateaux avec des amuses bouches sucré salé et les incoutournables gâteux apéritifs de supermarché.MickaËlla ramenait quand à elle la bière de Chad et des bouteilles d'alcool blanc et des briques de jus fruits.Elle était chargé comme un sherpa et tout cela tenait selon un équilibre plus que précaire.Elle espérait qu'ainsi Rebecca ne ferait pas attention aux fameux emballages dont MickaËlla essayait de dissimuler l'existence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Noël en Equipe (PV SG1)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Noël en Equipe (PV SG1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Extérieur du SGC :: Alentours du SGC-
Sauter vers: