La Porte des Etoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   Mer 18 Jan - 3:33

Rakel & Jeff

Un aussi doux rêve est un présage joli


HRP : Ceci est un poste de maitre du jeu pour la mise en place du décors de la fête.

J'étais parfaitement ravie, Jean-François était d'accord avec moi, et surtout il était le plus merveilleux des hommes, il ne cessait de me flatter, mais je devais l'avouer, j'aimais ça, c'était plaisant d'avoir quelqu'un qui croyait en soi, et qui voyait le meilleur de moi. Ne lâchant pas sa main, nous prenons la direction de la salle d'embarquement, passant récupérer nos sacs. Bien sûr, mon époux ne me laissait pas porter de sac, il était dans son rôle de prince charmant jusqu'au bout des ongles. Je parlais beaucoup, sans doute plus que d'habitudes, essayant d'imaginer la décoration qui serait mise en place dans la salle d'embarquement, mon petit ami à plumes n'avait pas voulu m'en dire trop pour ne pas me gâcher la surprise, mais j'étais impatiente et surtout curieuse, j'avais presque envie de courir pour arriver plus vite à destination, mais ce n'était pas un comportement à adopter le jour de son mariage, non je devais absolument savourer chaque minute de ce jour magique. Je venais me rendre compte d'un coup, comme si je venais d'être frappée par la lumière du Saint Esprit.

"Oh mais j'y pense, tout ceci est un merveilleux cadeau de Noël, je n'aurais imaginé meilleur présent mon amour !"

Je déposais un baiser sur sa joue, rayonnante de bonheur. Tenant toujours la main de mon amour j'entrais dans la salle d'embarquement qui était ouverte, visiblement aucune sécurité, mais ça ne me choquait pas une seconde, je pénétrais ravie dans la pièce qui avait été richement décorée. Des drapés, les lumières tamisées, des bougies, bref c'était assez étrange de voir tout ceci au SGC, et pourtant ça me paraissait presque naturel. Une lumière bleutée s'échappait toujours de la porte qui était encore activée, et pourtant il y avait plus d'une demi heure que cette fumée avait envahit la base, ce qui expliquait sans doute les baisses de tentions, mais pas une seule seconde je ne me posais de questions sur tout ceci, je ne m'intéressais qu'à une chose, ce bal organisé. Une musique raisonnait dans la pièce, certains dansait déjà, à cet instant, personne ne semblait se soucier de la porte ou de quoi que se soit. Qu'importe, moi non plus. Je me retournais vers Jeff, ravie.

"C'est magnifique, je suis ravie, venez allons danser."

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean François Cosey
Militaire
avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 20/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Sergent / 115
Age du personnage: 34 ans

MessageSujet: Re: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   Jeu 19 Jan - 15:47

Après une petite balade dans les couloirs de la base, le petit groupe constitué de Rakel, Jeff et leurs compères magiques arrivèrent dans la salle d'embarquement. Ils purent alors constater qu'elle avait été aménagée pour l'occasion et que les petits plats avaient été mis dans les grands ce qui arracha au commando un petit sifflement admiratif. Les petits assistants du secteur s'étaient démenés comme de beaux diables pour leur offrir un beau cadeau de départ, il fallait le reconnaître. Le soldat se demandait comment avaient il pu faire pour en un rien de temps décorer cet endroit habituellement si monotone et triste et le rendre si joyeux et festif. La réponse s’imposa bien vite, la magie. Depuis le début de la journée les manifestations s'enchaînaient et là c'était presque l'apothéose. quelque chose de plus grand qu'eux les aidait à avoir un jour mémorable, le jour de leur mariage. Pas de doute, il devait s'agir de Dieu ou d'un de ses anges tout puissants.

"Je reviens sur le champ, mon amour. Ne vous inquiétez pas je ne m'éloigne que de quelques pas pour me débarrasser de nos affaires."

Embrassant la main de Rakel qu'il tenait dans la sienne il s'éloigna un bref instant pour aller déposer leurs affaires à côté de la rampe d'accès à la Porte de façon à pouvoir tout prendre rapidement une fois qu'un vortex serait ouvert. On ne savait jamais ce qui pouvait arriver la minute d'après et ce petit préparatif lui permettait de rester tranquille, serein. Revenant vers sa femme, il lui tendit les bras et l'enlaçant commença en entamer doucement le pas de danse correspondant. C'était la première fois qu'ils dansaient ensemble pensa t il. Et le jour de leurs noces. Elle lui avait fait par de son enthousiasme quand à ce merveilleux cadeau de Noël et pour toute réponse il lui avait souri. Pour lui aussi c'était le plus beau des cadeaux, que ce soit Noël ou autre chose. Penser qu'ils étaient maintenant unis pour la vie...


"Vous voir ainsi, ma douce aimée, me transporte de bonheur. Faisons de ce moment le point de départ de quelque chose de plus merveilleux encore!"

Jean François la fit basculer en arrière en suivant la musique puis la redressant lui embrassa tout d'abord le menton, puis délicatement ses lèvres, ses yeux brillant d'amour rivés dans ceux de Rakel. Lui souriant il ajouta d'un ton enthousiaste.

"Pensez vous que nous devrions annoncer notre mariage maintenant ou attendre que tout le monde soit arrivé. J'aimerai partager notre bonheur avec tous les gens de base. Voire le crier au monde entier si je m'écoutais. je suis le plus heureux des hommes et quoi de plus normal que de partager ce sentiment?"

Il se rappelait certes de ce bougre mal embouché qui l'avait agressé verbalement avant que Jeff ne le remette à sa place et ne lui cloue le bec d'une répartie bien sentie, mais le soldat était certain qu'en ce jour si particulier les gens seraient heureux de leur union et partageraient leur bonheur. La soirée s'annonçait inoubliable!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   Jeu 19 Jan - 23:16

=> L'armurerie

Cyril avait laissé Jill et le rossignol rose à l'armurerie, il avait cavalé jusqu'à ses quartiers, et s'était changé. rien de bien compliqué son uniforme de cérémonie faisait l'affaire. Se regardant, il n'arrête pas de se dire qu'il devrait emmener Jill à l'infirmerie, qu'il ne devait pas entrer dans son jeu, pourtant plus son esprit tentait de revenir à la raison, plus il était heureux d'accompagner Jill à ce bal, tant et si bien qu'il part vers l'armurerie en sifflotant, l'air de Glory Alléuia, sans vraiment savoir pourquoi.

Arrivé à l'armurerie, il siffle d'admiration, ils avaient fait des merveilles lui et l'oiseau.

"Princesse.. Vous êtes. Divine"
En lui tendant son bras.

C'est donc bras dessus, bras dessous, qu'il amène Jill ou plutôt Princesse Cooper au bal du SGC.. Qui allaait se tenir devant la porte des étoiles.

Entrant dans la zone d'embarquement, il pousse un soupir de contentement, c'était tellement beau, cette porte, les reflets de cette lumière bleutée. déjà d'autres convives étaient présents. Cyril fit un signe de tête, même s'il ne les connaissaient que de vue, il fallait être courtois.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   Ven 20 Jan - 18:41

Jill ne cessait de tournoyer et de contempler la robe qu'elle portait C'était la première fois qu'elle portait ce genre de robe et elle devait bien avouer que ça changeait et que ça lui allait plutôt bien. Des étoiles plein les yeux, la jeune femme remercia Jewel d'un immense sourire. Elle lui était encore une fois reconnaissante pour tout ce qu'elle faisait pour elle et surtout parce qu'elle allait pouvoir aller au bal dans une tenue adéquate et au bras de l'homme pour qui son coeur battait.

Lorsque Cyril arriva, lui aussi tout bien habillé et paré de toutes ses récompenses, Jill lui fit un sourire et ses joues s'empourprèrent lorsqu'il lui dit qu'il la trouvait divine. Cyril lui présenta son bras, Jill jeta un coup d'oeil à son rossignol qui l'invita à suivre le soldat d'un signe de tête. Jill passa son bras autour de celui de Cyril et le suivit vers la salle d'embarquement, là où devait avoir lieu le bal.

Quand ils entrèrent dans la salle, Jill ouvrit de grand yeux. C'était vraiment magnifique... La lumière que dégageait la porte donnait encore plus de charme à l'endroit. Il y avait déjà quelques personnes présentes et la jeune femme les salua d'un sourire. Les yeux levés vers le plafond, Jill étais totalement subjuguée par le lieu. Elle mit devant Cyril, les yeux pétillants et trépignant sur place. Jill lui prit les deux mains
.

"Allons danser..."

Jill n'avait pas remarqué que Jewel les avait suivit en toute discrétion. Elle s'était posée en hauteur de façon à ce que les deux jeunes gens de l'aperçoivent pas.
Revenir en haut Aller en bas
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   Ven 20 Jan - 22:12

Rakel & Jeff

Un aussi doux rêve est un présage joli


Je marchais d'un pas léger, j'étais en excellente compagnie, avec mon époux et nos petits amis animaux qui avaient grandement participé à notre bonheur. J'étais impressionnée par le décors qui avait été fait dans la salle d'embarquement, j'étais même surprise que cet horrible Iris n'était plus, sans doute que quelqu'un avait trouvé une bonne idée pour l'ouvrir et nous permettre d'admirer le magnifique reflet bleu qu'offrait la porte et qui éclairait toute la pièce. Il y avait sans doute eu énormément de travail pour obtenir un tel résultat. Une fois dans la salle, je regardais s'éloigner Jeff sans jamais le quitter des yeux, comme si je craignais de le voir disparaitre alors qu'il se contentait de poser les sac à côté de la rampe d'accès. Je devais avouer qu'à cet instant, je ne pensais plus une seule seconde à la fuite, j'étais dans mes pensées il y avait tant de chose à penser, à rêver et à faire. Bref, j'attendais avec impatience le retour de mon homme pour notre première danse. Il revint rapidement, et j'eus pas réellement à slalomer etre les personnes, tout le monde semblait courtois, et discipliné, bref pour une fois tout semblait en ordre et parfaitement organisé.

Alors que mon époux revenait vers moi, les bras tendu, je m'y réfugiais rapidement, profitant de ce contact plus qu'agréable, j'aimais la chaleur de ses bras, je m'y sentais bien, en sécurité comme si tout le mal de notre monde ne pouvait plus m'atteindre lorsque j'étais en sa compagnie. Je l'observais en silence, souriant naturellement, que répondre de plus, j'étais heureuse, parfaitement bien en sa compagnie, j'avais trouvée la personne qui me manquait pour rendre ma vie si merveilleuse. Nous entamions des pas de danse, doucement au son de la musique. Je me laissais guider avec plaisir, c'était agréable de n'avoir qu'à se laisser guider par son homme, qui ne cesserait de prendre soin de moi, de me soutenir, de m'aimer. Il avait une excellente idée, nous devions faire l'annonce de notre mariage, mais je devais avouer que j'avais un certain scrupule à ne pas avoir prévenu mon père en premier, il aurait du me conduire durant mon mariage, mais si il n'avait pas été présent, je tenais à ce qu'il l'apprenne en premier, lui et mes proches, ceux qui avaient toujours été là pour moi, ils devaient l'apprendre avant que je ne quitte cette planète pour fonder notre rêve.


"J'aimerais que mon père soit le premier au courant, mais il se trouve malheureusement loin, je doutes que mon message puisse arriver à une telle vitesse, quelle tristesse ! En tout cas si vous le permettez, j'aimerais en informer mes amis, je veux me réjouir avec eux, au final qu'importe les autres, seul les gens que nous aimons sont importants. Peut être auriez vous envie de prévenir vous amis avant de vulgaire inconnu, vous aussi."

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean François Cosey
Militaire
avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 20/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Sergent / 115
Age du personnage: 34 ans

MessageSujet: Re: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   Dim 22 Jan - 8:36

Des gens arrivaient sans cesse dans la salle et l'ambiance était détendue, chaleureuse. Des gens qui auparavant ne le regardaient même pas dans les yeux et murmuraient dans son dos, le saluaient avec effusion et les félicitaient quand il leur annonçait leur mariage, arborant fièrement son alliance. Ils avaient été rejoints sur la piste de danse et voir ainsi tout ce monde empli d'allégresse et de joie de vivre était comme une bouffée de joie supplémentaire après ce merveilleux évènement qu'ils avaient vécu tous le deux dans la plus stricte intimité.
Rakel voulait partager ce moment magique avec ses amis, chose tout à fait logique et elle lui demandait si cela ne le dérangeait pas. Évidemment que non, ce qui faisait plaisir à sa belle lui faisait plaisir également et lui déposant un baiser léger sur ses lèvres délicates, il lui sourit et donna son assentiment d'un petit geste de la tête. Se penchant vers un petit rongeur il lui demanda alors d'un ton solennel.


"Ami, je te charge de veiller sur la prunelle de mes yeux. Si quelque chose arrivait, fait moi prévenir aussi vite que possible, je vais annoncer l'heureuse nouvelle à mes anciens frères d'arme. Je compte sur toi, valeureux écuyer!"

Une fois redressé, il quitta la pièce non sans saluer courtoisement les gens qu'il croisait. Il lui fallait trouver un téléphone qui puisse communiquer vers l'extérieur et donc se diriger vers le bureau du général qui était l'endroit le plus proche disposant d'un tel accès.
Ses amis seraient sans doute surpris de son union avec une autre militaire, mais sa vie avait totalement changé depuis qu'il avait rejoins le programme Porte de Etoiles. Sa mission avait bouleversé sa vie bien plus que quiconque aurait pu l'imaginer et maintenant il était sur le point de faire un nouveau départ, quelque part à des années lumières de la Terre avec celle qu'il aimait. pouvait il se permettre d'appeler les gens liés à son passé et compromettre son avenir? Plus il y pensait, plus les choses étaient confuses, moins il était sûr de ce qu'il avait à faire à l'exception d'une chose, partager sa vie avec Rakel, la rendre heureuse.
Au final il s'arrêta dans un couloir proche de la salle d'embarquement, laissant passer quelques minutes afin de laisser sa femme profiter d'un moment d'intimité avec ses amis. Il retournerait à ses côtés bien assez tôt et bien plus vite encore si son écuyer de poche venait l'informer d'un problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   Lun 23 Jan - 0:57

Rakel & Jeff

Un aussi doux rêve est un présage joli


Jean-François semblait être d'accord avec moi, c'était une bonne chose, j'étais contente qu'il partage ceci, après tout ce n'était pas simple dans ce genre de situation, nous nous étions marié seul au monde sans se préoccuper de l'avis des autres, mais au final il comptait tout de même, j'avais envie d'annoncer à mon père que j'avais trouvé la perle rare, que j'étais mariée et que bientôt, il serait grand-père. J'avais envie de voir mes amis, ceux que je n'avais pas vu depuis si longtemps et leur dire que j'étais parfaitement heureuse. Ah cet instant, malgré moi la tristesse me serrait le coeur, peu m'importait les personnes qui me félicitaient, après tout je ne connaissais pas la plus part des personnes, enfin si mais uniquement de vue. En soit ce détail suffisait à comprendre que leur félicitation ne m'allaient pas réellement droit au coeur. Lorsque que Jeff posait délicatement un baiser sur mes lèvres, je le suivis du regard alors qu'il confiait ma sécurité à l'un de nos nouveaux amis. Je l'observais alors qu'il s'éloignait, me retournant vers la porte des étoiles, la lumière bleuté avait quelque chose d'assez exceptionnelle, je semblais subjuguée par cette couleur qui éclairait la pièce. Je ne pus dire depuis combien de temps la lumière c'était coupée d'un coup, surprenant la plus part des personnes présentes, quoi que le pire fut l'alarme qui reprit le dessus sur la charmante petite musique.

Je posais mes mains sur mes oreilles le temps de m'habituer à ce bruit, puis observais la porte vide, le bordel qui se passait dans cette pièce, les gens semblaient en alerte, tout le monde sur le qui-vive. Mon petit garde du corps se rapprochait de moi, visiblement inquiet, bien plus que moi en tout cas, si je m'inquiétait pour quelqu'un c'était uniquement pour Jeff, je ne savais pas où il se trouvait, seul dans les couloirs, la seule chose qu'il devait entendre, c'était le bruit assourdissant des alarmes, et les lumières rouges qui clignotaient dans la base.




_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chappa'ai
Maître du jeu
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Re: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   Lun 23 Jan - 0:58

Mathilde et Tara'c semblaient avoir trouvé un appuie tactique, 2 techniciens s’affairaient pour résoudre le problème et semblaient avoir réussis à faire fermer la porte, lorsque l'un d'eux vu Mathilde entrer, il lui sauta presque littéralement dessus, visiblement ravie.

"Enfin des gens qui ne semblent pas vouloir nous attaquer avec morceau de bois ou nous faire danser. Je pense qu'on a trouver un moyen, vous allez me dire que c'est stupide, mais on a tout essayer, il ne faut surtout pas essayer d'attaquer cette fumée, sinon ça va causer d'énormes dégâts, la fumée ne semble pas apprécier et nous transforme aussitôt en bisounours, et je me passerais bien d'une telle chose parce que ..."

Il n'eut pas le temps de terminer que son collègue lui envoyait une droite dans le bras pour lui rappeler que ce n'était pas le moment de partir dans ce genre de divagation, il y avait plus important.

"Bref, on s'est dit que peut être cette fumée cherche à retourner chez elle, peut être qu'en ouvrant la porte vers cette planète? Après tout on risque rien, quoi que la porte est restée coincée trop longtemps, et nous avons utiliser trop d'énergie, je ne sais pas si il y en aura assez pour ouvrir un vortex, mais sinon je perds l'espoir de faire quoi que se soit."

L'alarme retentissait, elle aussi avait décidé de reprendre le travail, le regard fixé sur Mathilde, essayant d'oublier la migraine qui semblait vouloir s'installer, le scientifique attendait l'avis de la petite asiatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilde de l'Argentière
Scientifique
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 23/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Adjudant / 239
Age du personnage: 32/35

MessageSujet: Re: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   Lun 23 Jan - 1:52

Mathilde aurait bien commencé son cours sur les terriens et leurs mœurs tant le jaffa semblait démuni pour vivre à leur contact, mais elle était bien trop occupée à mentalement répéter les opérations qu'elle échafaudait dans son esprit en fonction des opportunités qui s’offriraient à elle une fois dans la salle de commande. tara'C n'était pas un cas désespéré, juste une personne totalement dépaysée et pour le moment cela pouvait attendre. Même si elle avait froncé son petit nez quand il avait fait sa petite remarque sur les priorités de la situation, chose vraie, elle n'avait rien ajouté. Peut être que pour lui ce qui s'était passé lors de leur dernière mission n'était finalement pas grand chose, mais pour elle c'était autre chose.

*Pense à autre chose. Tu dois sauver le SGC et aussi ta petite personne! Tu pourras te torturer les méninges et ce tatoué après!*

Finalement ils arrivèrent aux abords de la salle de commande et entendirent de l'activité. Des gens faisaient la fête dans la salle d'embarquement. La scientifique ne put s'empêcher de hausser un sourcil en regardant le jaffa. ce dernier serait encore moins capable de dire ce qui se passait dans la pièce aussi ils devaient entrer dans la salle de commande et couper la Porte. La physicienne remarqua qu'il y avait un militaire en tenue de parade qui ruminait dans le couloir. Bien qu'il ne semblait pas avoir l'apparence d'un de ces hurluberlus, le costume le rangea dans la catégorie des contaminés et donc des gens à éviter. Elle se glissa donc en toute discrétion dans la pièce, grimpant les escaliers en colimaçon et manqua de se faire sauter dessus par une des quelques techniciens en charge de la maintenance de l'infrastructure informatique de la base. Le regard qu'elle lui lança aura pu liquéfier de l'hélium et lui fit comprendre qu'elles n'avaient pas élevé les cochons ensembles. elle restait la Baronne de l'Argentière Docteur es Physique des Matériaux et référence mondiale dans le domaine et une des informaticiennes les plus talentueuses de la base... Les familiarités avec le petit personnel, ce n'était pas trop son genre généralement. Pas qu'elle fut snob, mais elle aimait bien que dans des situations un peu stressante on reste chacun gentiment à sa place pour faire ce qui fallait être fait. Même s'il est vrai qu'être perçues comme la personne qui les sauvait de leur situation était quand même gratifiant. Aussi son expression froide et peu engageante ne fut que fugace.

D'un geste, elle indiqua à Tara'C de s'occuper de l'accès qu'ils venaient de prendre pour empêcher des gêneurs de venir les déranger. Armé d'un zat et de son physique amélioré, le guerrier ne ferait qu'une bouchée de quiconque franchirait le pas de la porte sans être invité.
Mathilde quand à elle écouta le rapport circonstancié des deux techniciens, fronçant les sourcils à chaque fois qu'il y avait une digression... Chose tout de même incroyable quand on savait qu'elle était la reine dans ce domaine!


"Et bien je vois que vous avez presque bien fait les choses. L'alimentation ne sera pas un problème, il faut laisser la Porte pomper suffisamment d'énergie sur le générateur. Il n'y a pas de risque qu'il y ait un manque d'apport énergétique, le principe de rendement exponentiel n'a plus cours une fois que la Porte a été réinitialisé, il suffit simplement de lui fournir l'intensité nominale ce qui est largement inférieur aux capacités optimales de fourniture d'énergie de notre générateur nucléaire. Nous étions dans le rouge à cause de la durée d'ouverture du vortex, ce qui est connu et attendu. Maintenant les choses rentrent dans l'ordre, la fermeture du vortex a soulagé le générateur et il ne faudra qu'un petit moment pour fournir assez de puissance afin d'en ouvrir un autre. Alors plutôt que de déprimer suivez mes instructions et nous pourrons fêter le premier de l'an de façon normale. si on devait baisser les bras pour si peu à chaque fois, je serai chez moi en train de vider un pot de glace chocolat et cookies devant Grey's Anatomy. Nous sommes l'élite, à nous de montrer que ce n'est pas de l’esbroufe!"

A voir la flamme dans son regard et entendre le ton de sa voix, il n'y avait pas l'ombre de doute, la scientifique ne doutait pas un instant de ce qu'elle venait de dire. Et puis entendre une vétérane du programme dire "nous sommes l'élite, englobant donc les deux techniciens, devait leur faire chaud au cœur... Et la jeune aristocrate comptait aussi la dessus. Elle commença à pianoter pour vérifier l'état des circuits d'alimentation de la Porte et préparer des dérivations pour compenser tout dommage provoqué par la brume. Comme à son habitude, elle marmonnait dans sa barbe, pensant à haute voix, se répétant les procédures à effectuer, les reroutages d'urgence possibles, les équations autour de la Porte et ce qui pouvait ou ne pouvait arriver. Bref, comme d'habitude, ça se bousculait au portillon!

"Pendant que je paramètre la Porte et que je m'occupe de vérifier si votre hypothèse est la bonne, vous autres relancez le système de ventilation, mais abaissez le taux d'oxygène dans la salle d'embarquement. Nous allons affaiblir nos gentils fêtards. Ce sera progressif et indolore et ils seront simplement fatigués ce qui les rendra moins agressifs ou prêts à nous causer des problèmes. Et verrouillez les accès à la salle d'embarquement. La brume pourra toujours passer par les conduites et autres canalisations, mais les membres de la base seront bloqués. A voir leur nombre on a quasiment tout le monde à peu de choses près." la Baronne pianota encore un peu. "Et de grâce! Coupez moi cette fichue alarme! Nous n'avons pas besoin de ça! Ca nous vrille les tympans et effraye nos gentils petits bisounours. Je n'ai pas envie que la brume passe à l'action à cause de tout ce bazar!"

Opération simple, bloquer les personnes contaminées, laisser la brume s'échapper par la Porte au travers de l'iris, refermer la Porte et voir ce qui se passait. Le tout en diminuant le taux d'oxygène dans la pièce de façon à couper les jambes des gens sans pour autant les asphyxier. Restait à voir si les choses se déroulaient comme prévu, ce dont elle doutait, rien ne se passait comme prévu, jamais. Surtout pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara'c

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: ? / 125
Age du personnage: 23 ans (apparence) / 54 ans (jaffa)

MessageSujet: Re: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   Lun 23 Jan - 21:35

Tara’c découvrait ce que les tau’ris appelaient la salle de commande, rien de bien extraordinaire dans le style contrairement à ce qu’il connaissait du côté des Goa’ulds. Etonnamment le duo avait pu s’y rendre sans encombre, ni contrôle, ni nuage rose barrant l’accès, au moins c’était du vite fait bien fait, enfin jusqu’à ce qu’un occupant du lieu de destination de la scientifique ne s’intéresse à elle en faisant un mouvement brusque vers cette dernière. Peut être le visage de Mathilde pouvait être convainquant pour éviter une étreinte de l’individu ou tout simplement était-ce de voir le zat pointé dans sa direction et la mine déterminée du jaffa, quoiqu’il en était, le type calma sa joie en expliquant ce qu’il savait du problème, alors le tatoué baissa son arme maintenant que le danger était écarté.


Mathilde lui indiqua de surveiller les accès à cette pièce et c’est ce qu’il fit sans aucun regret, laissant les scientifiques papoter entre eux, entendant quand même ce qu’il se disait alors qu’il aurait préféré pouvoir entendre les bruits provenant des accès. La scientifique semblait confiante sur le plan qu’elle venait d’établir pendant que Tara’c restait concentré sur sa tâche assez simple pour l’instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chappa'ai
Maître du jeu
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Re: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   Mar 24 Jan - 22:22

Les deux scientifiques ne semblèrent pas spécialement impressionné par le regard de Mathilde, à vrai dire à l'instant il y avait bien pire que la rage de la baronne de la base. Bref ils se contentèrent d'être ravis de la présence de Mathilde, après tout elle avait plus d'expériences à la base qu'eux, aussi elle avait déjà vécu des situations probablement pire. Après tout on ne pouvait pas dire que la fumée soit particulièrement dangereuse, elle avait surtout des effets indésirables et paralysait la base, il fallait trouver une solution efficace, quite à se creuses un peu la tête. En tout cas la petite asiatique venait de redonner de l'espoir au deux jeunes gens, visiblement il serait possible de tester leur plan et avec peu de chance tout redeviendrait normal avant minuit. En tout cas Mathilde semblait y croire, et rien que ça, ça ne pouvait que redonner l'espoir aux deux scientifiques qui se battaient depuis un moment déjà pour trouver une porte de sortie à cette situation. D'ailleurs il était clair qu'ils bombèrent le torse de fierté, être considéré comme l'élite par une personne dont tout le monde connaissait le nom à la base était une vraie fierté.

Rapidement ils se levèrent pour laisser leur place à Mathilde, la laissant paramétrer la porte et vérifier tout ce qui fallait, eux s'occupaient du reste, et pour commencer, par l'alarme, il ne fallut pas bien longtemps pour que le silence se fasse dans base, la musique raisonnait de nouveau dans la salle d'embarquement, la lumière rouge s'arrêtait à son tour laissant la lumière tamisée s'installer de nouveau près de la porte des étoiles. L'autre pendant ce temps verrouillait les portes de la base, provocant la colère de Jewel, qui s'envolait, à la recherche d'un autre chemin pour elle et ses compères, elle fut légèrement ravie de voir que les portes n'empêchaient pas la fumée rose de passée, et reportait son attention sur les princesses et leur cavalier, quelque chose clochait, elle le sentait et ça ne lui plaisait pas des masses, si encore elle pouvait discuter avec n'importe qui, mais ce n'était pas le cas, seul les "infectés" pouvaient l'entendre et la comprendre et encore, seule les femmes.

Une fois les portes fermées, le niveau d'oxygène baissait progressivement, alors que le scientifique prenait bien soin de ne pas atteindre un niveau critique, seul la fatigue, l'envie de dormir, d'ailleurs il s'approchait aussitôt de la baie vitrée blindée qui donnait sur la porte pour vérifier que personne ne faisait de malaise.

"Niveau d'oxygène baissé, je vais essayer de contacter des médecins histoire qu'ils se préparent à l'infirmerie lorsque tout ceci sera réglé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   Mar 24 Jan - 23:05

Rakel & Jeff

Un aussi doux rêve est un présage joli


Le bruit assourdissant de l'alarme et la couleur rouge qui ne cessait de tournoyer me donnaient un terrible mal de crâne. Le bonheur et le bien-être que j'avais ressentis quelques instants avant dans les bras de Jean-François, avait disparu, à cet instant j'étais sur mes gardes, je semblais retrouver quelques instants perdus depuis longtemps, non au final pas si longtemps que ça, je semblais presque retrouver mes esprits alors que mon petit garde du corps s'agitait comme si il se préparait à affronter un ennemi invisible pour le moment. Puis les portes de la salle se refermèrent sur nous, je les observais, ne sachant pas réellement comment réagir, je m'en approchais doucement essayant de les ouvrir à l'aide du code alors que mon petit garde du corps me demandait de garder mon calme, qu'il allait chercher mon prince. Oh je ne m'inquiétais pas réellement pour moi, je ne risquais pas grand chose, il y en avait du monde ici, et puis pas de vrai danger, à vrai dire si je devais m'inquiéter c'était justement pour mon prince, j'ignorais où il se trouvait, et surtout si il était en sécurité, on ne savait jamais ce qu'il pouvait se passer ici.

Puis d'un coup, la musique de bal reprit le dessus sur l'alarme qui venait de se taire, la lumière rouge qui donnait un aspect glauque à la salle d'embarquement avait disparu, la bonne humeur semblait de retour, et ce ne fut qu'à cet instant, alors que je découvrais qu'il me serait impossible d'ouvrir la porte, que je me détendais à mon tour. Mon compagnon semblait partir à la recherche de Jeff, en vain, la salle semblait être close, seule la fumée semblait réussir à s’immiscer dans le plus petit recoin. Un petit oiseau rose s'envolait visiblement mécontent, ce qui me permit de remarquer des personnes dans la salle de contrôle, mais rien ne semblait me choquer, je me mis à danser seule au son de la musique, la laissant m'emporter loin d'ici, bientôt tout irait mieux, je serais de nouveau en compagnie de ma moitié, prêt à nous lancer dans une toute nouvelle vie, à deux. Je fermais les yeux, imaginant la vie que nous aurions, je voulais des enfants, c'était réellement quelque chose qui me tenait à coeur, j'avais envie d'être maman, après tout j'étais parfaitement en âge d'être mère, et quelle meilleur continuation pour notre bonheur?

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   Mar 24 Jan - 23:14

Citation :
"Allons danser..."

Cyril n'était pas vraiment à l'aise à l'idée de danser une danse de salon, non pas qu'il soit gêné, mais bien parce qu'il ne connaissait rien à ces danses. Et tout ce bruit avec cette alarme, il ne se voyait aps danser sur le bruit assourdissant de cette alarme.

Puis tout redevint calme, et la musique sortit de nul part envahie la salle. Prenant la main de Jill, il l'emmène près de la porte et sans savoir comment, il prend la position adéquate pour une valse. N'ayant jamais danser de valse, il se dit qu'il va marcher sur les pieds de Jill voir tomber. Il se lance après un soupir d'encouragement. UN deux trois;. Ses pieds virevolte allégrement s'étonnant lui-même que son corps puisse connaitre cette danse. Tourbillonnant, ils tournes autour de la porte an riant.

De temps en temps, il la regarde, rire, et se sent combler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   Mer 25 Jan - 18:25

Alors que la jeune femme avait demandé à son chevalier de danser, le bruit insoutenable de l'alarme vint lui marteler la tête et les oreilles. Qui est ce qui avait le don pour venir leur gâcher la soirée ? Comment allaient ils réussir à faire taire ce truc ? Heureusement, quelqu'un ou quelque chose arrêta ce bruit insoutenable.

La musique du bal reprit et tout ce petit monde commença à danser joyeusement dans la salle de la porte. Les yeux dans ceux de Cyril, Jill se laissait guider. Il menait la danse et s'en sortait plutôt bien. Le sourire aux lèvres, la jeune femme était ravie de l'instant qu'elle vivait et elle ne voulait pas que tout s'arrête. Si elle le pouvait, elle ferait tout pour que ce moment continue toujours...

Du coin de l'oeil, Jill voyait que Jewel veillait toujours sur elle et qu'elle n'avait pas quitté la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Jean François Cosey
Militaire
avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 20/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Sergent / 115
Age du personnage: 34 ans

MessageSujet: Re: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   Ven 27 Jan - 11:58

Alors qu'il patientait dans le couloir en se demandant ce qu'il allait bien pouvoir dire à Rakel quand il reviendrait auprès d'elle, l'alarme se mit à résonner , les lumières passèrent au rouge clignotant de mauvais augure ce qui plongea Jeff dans une profonde inquiétude. Rakel, il fallait qu'il retourne à ses côtés!
Après quelques instants d'affolement pendant lesquels il ne put aligner une seule pensée cohérente, l'éclaireur se força au calme. Il devait retrouver son habituelle maîtrise pour espérer venir en aide à sa bienaimée. La première à chose à faire était d'aller en salle d'embarquement et de la récupérer. Après une petite course, il atterrit devant la porte qui menait à la salle de bal... verrouillée. Ses diverses tentatives furent infructueuses et ne servirent qu'à faire naître en lui un sentiment de colère sourde contre cette base qui voulait les séparer. La salle de contrôle de la Porte était toute proche et de là il savait qu'on pouvait contrôler les divers accès à la pièce. D'ailleurs, si l'alarme avait été donnée et que les portes menant à la pièce avaient été fermée cela avait dû être fait depuis cette pièce. Il devait donc y avoir des hostiles.


S'il avait été dans son état naturel, Jeff aurait sans doute opté pour une approche discrète que certains auraient même qualifié de sournoise, mais là... Il se rendit à la porte menant à la pièce, l'ouvrit sans se cacher et entrant, remarqua le jaffa et son arme dans la foulée.

"J'aurai dû me douter qu'un suppôt des vils goa'ulds tremperait dans ce genre de malversation. Après tout, bon sang ne saurait mentir! En garde, manant! Vous paierez cette félonie de votre vie!"

Il s'était mis en garde, dans une posture de boxe si archaïque qu'elle aurait fait sourire tant c'était théâtral et peu efficace en comparaison des diverses techniques de combat qu'était censé maîtriser le commando. Bon, malgré ce comportement étrange, il y avait quand même la carrure du soldat qui laissait à penser qu'une droite dans la face ferait mal, que la posture de combat soit comique ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
avatar

Messages : 514
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 42

Dossier du personnel
Equipe: SG6/ Leader
Grade / Niveau: Major/439
Age du personnage: 25 ans

MessageSujet: Re: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   Sam 28 Jan - 12:28

Cela prit un temps interminable pour que Suzanne réagisse à la demande de Laurent et aussi celle de Mathilde qui avait d’autres chats à fouetter ailleurs, évidemment qu’elle disait ne pas être des plus présentable pour ce genre d’évènement mais toutes les femmes réagissaient ainsi pour que leurs cavaliers les flattent, sauf peut être la scientifique que le délire ambiant poussait à gagner du temps pour éviter de s’exposer plus à la contamination et aussi à se montrer au bras du militaire en publique bine que certaines personnes avaient déjà pu se rendre compte de leur complicité.

« Mademoiselle Rigel, nul besoin de vous changer, votre robe est superbe et je crois qu’elle va en rendre jalouse plus d’une »

Entre ce que voyait Laurent et la réalité, il y avait une marge énorme, pour lui le monde des Bisounours existait ce qui devait forcement troubler sa partenaire qui à présent feintait un léger malaise, le Para lui attrapant les mains pour ne pas qu’elle parte en arrière.

« Allons ma douce amie, remettez-vous de vos émotions, tant pis si nous sommes en retard, nous marcherons à votre rythme pour ne point trop vous fatiguez… Mais à quoi ce petit trouble est-il du ? Auriez-vous des nausées ou des envies extravagantes depuis peu ? N’auriez-vous pas une bonne nouvelle à m’annoncer ? »

Vraiment pas dans son état normal le Laurent, ce qui ne rendait pas simple la situation mais la réponse négative de la jeune femme et le prétexte de la nervosité à l’approche de ce bal balayèrent les suspicions d’un heureux évènement. Ce n’était que partie remise pour le militaire qui désirait être père malgré d’infructueuses tentatives, enfin cela était ce qu’il croyait dans son trip car la réalité était tout autre sur ce plan.

Le duo marcha sans précipitation jusqu’à la grande salle après avoir emprunté le carrosse verticale, aussi appelé ascenseur par les gens encore censés. Laurent avait du insister car Suzanne craignait que le véhicule ne les emmène pas jusqu’à destination du fait des baisses de tensions. Voyant un domestique sans doute la pour annoncer les invités, le militaire s’adressa à lui alors que la grande porte en bois massif était verrouillée

« Ohé monsieur, nous avons nos invitations alors donnez-nous accès s’il vous plait »

Malheureusement, ce laquais semblait ne rien pouvoir y faire, la lourde porte restait bloquée au grand dam du Para qui tournait en rond en pestant sur ce qui était passé par la tête de la princesse de s’enfermer ainsi, ne laissant aucune chance d’entrer à l’un de ses plus fidèles chevaliers, autant dire qu’il n’était plus à la fête à moins que la fumée rose ne se charge de régler se petit souci...

[hrp : Comme Suzy ne répond pas et nous avait donné l'autorisation, je la fais agir mais je peux éditer si besoin]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chappa'ai
Maître du jeu
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Re: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   Jeu 2 Fév - 1:34

La musique qui ne raisonnait au départ que dans la salle d'embarquement se répandit dans tous les hauts parleurs de la base, aussi même les personnes qui n'étaient pas présent dans la salle d'embarquement pouvaient en profiter. Heureusement pour Laurent d'ailleurs, sinon il n'aurait pas pu profiter de cet instant étant donné que les portes ne semblèrent pas vouloir s'ouvrir. Les lumières se firent plus tamisée, et de sortes de petite lucioles apparurent au dessus de leur tête il aurait sans doute fallut s'inquiéter, mais aucun des deux n'étaient en étant de penser à tout ça, ça n'avait aucune importance.

Dans la salle il y eu une légère agitation, en effet l'anneau de la Porte des Etoiles se mit à coulisser, dans la salle de contrôle, l'un des scientifiques fit un signe à Mathilde visiblement la Porte des Etoiles était bien décidée à s'ouvrir de nouveau vers ce monde étrange d'où venait cette étrange fumée rose. Tara'c semblait réussir à maitriser Jeff, ou plutôt à l'empêcher d'entrer, le temps que le vortex se forme. Dans la salle d'embarquement, les personnes présentent sentirent la fatigue monter en eux, la soirée commençait à être avancée, c'était peut être ce qui les poussait bailler et vouloir se coucher. Bref aucun ne semblait porter attention à la porte quand le vortex s'ouvrit.

Aussitôt la fumée sembla s'y engouffrer comme aspirée. Jewel expliquait à Jill qu'il était temps qu'elle y aille, et surtout que la jeune femme se devait d'être heureuse. Chaque princesse avait le droit à un Happy End. Elle lui promit aussi de venir lui rendre visite un jour.
Petit à petit les effets de cette fumée rose semblait se dissiper laissant place à une fatigue intense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara'c

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: ? / 125
Age du personnage: 23 ans (apparence) / 54 ans (jaffa)

MessageSujet: Re: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   Jeu 2 Fév - 13:18

Une personne approchait sans être discret, qui que ce soit il reçu la mise en garde de rester à distance sans quoi Tara’c utiliserait la manière forte pour le convaincre de laisser faire les scientifiques. Le type voulait en venir aux mains, soit, il allait trouver un adversaire à la hauteur. Le jaffa tendit le bras dont la main tenait le zat orienté en direction du sol, vers Mathilde pour qu’elle le récupère alors qu’il observait la personne tentant une intrusion dans la salle de contrôle. Si la scientifique n’en voulait pas, il poserait l’arme derrière lui de façon à ce qu’il ne soit pas facilement accessible à celui qui agitait ses poings sans doute pour brasser l’air.

« Ca tombe bien, je n’ai pas eu le temps de m’entrainer aujourd’hui »

Voila les deux hommes à armes égales, à une larve près, cela allait se jouer de façon virile puisque cette personne s’obstinait à vouloir pénétrer là où il n’était pas le bienvenu. Tara’c gardait la maitrise de la situation, s’amusant presque de cette distraction sportive, peut être se prenait-il des coups sans grand effet mais il les rendait en se retenant de frapper pour tuer.

Sans réaliser ce qui se passait dans son dos et que les choses étaient en voie de s’améliorer par le départ de la fumée rose, son adversaire baissa trop sa garde alors il en profita pour lui mettre un coup bien placé dans la tronche qui le sonna presque à lui en faire perdre l’équilibre, Tara’c ayant juste le temps de tendre le bras gauche pour l’agripper par le col afin que l’homme ne se tape pas la tête en tombant, l’accompagnant pour un atterrissage en douceur. Le Jaffa se redressa et demanda à Mathilde :

« Comment ça avance de votre côté ? »

Du sien, il n’y avait plus de menace alors il prenait des nouvelles des avancées réalisées par les scientifiques.

(hrp : JF, si tu n’es pas d’accord avec le dernier paragraphe je modifierai Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean François Cosey
Militaire
avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 20/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Sergent / 115
Age du personnage: 34 ans

MessageSujet: Re: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   Jeu 2 Fév - 17:19

[hrp], non non c'est très bien. j'imagine bien la scène avec Jeff qui
boxe comme on le faisait au temps jadis et le jaffa qui lui déboîte la
tête façon pragmatique Laughing [/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   Lun 6 Fév - 23:54

Cyril tenait fermement Jill, la faisant virevolter, oubliant qu'il était dans la salle d'embarquement d'une base secrète, il aurait aussi bien se trouver dans la salle de bal d'un palais viennois. Ne manquait que les valets avec perruques blanches, un orchestre et quelques autres couples.

Lorsque la lumière se fit plus tamisée, Le couple s'arrêta de danser et regarda le plafond, qui s'illumina de milles petites étoiles. Serrant Jill ou Princess Peach, il ne savait plus trop, il regarde ce spectacle qui était époustouflant. cela lui rappelait une visite qu'il avait fait au planétarium. Le moment où la salle plongeait dans le noir et que les étoiles constituant les galaxies s'illuminaient. Il ne vit ou n'entendit pas l'anneau bouger, bien que cela aurait du l'interpeller ou l'effrayer, il était heureux de partager ce moment avec JIll.

Une sensation de fatigue le prit, mettant ceci sur le compte de leur danse endiablé, il n'y prêta pas plus attention, réprimant un bâillement, il baille une seconde fois, en s''excusant auprès de Jill. L'envie de dormir se fit plus forte, à tel point, qu'il s'excusa mais dut s'asseoir au sol, ses jambes ne le tenant plus... Il sentait le sommeil le gagner mais il tenta d'y résister.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   Mar 7 Fév - 18:26

Jill n'avait d'yeux que pour son cavalier. Plus rien autour d'eux n'existait à présent. La jeune femme se laissait guider par Cyril qui menait très bien la danse. Jill ne remarqua même pas que la porte se mit en route et que la fumée rose semblait comme aspirée par le vortex. La seule chose qui réussit à la faire sortir de ses pensée, ce fut Jewel qui lui fit savoir qu'elle partait et qu'elle lui souhaitait toutes les belles choses que l'on pouvait souhaiter à une princesse.

Jill la salua d'un signe de tête, un pincement au coeur. Elle espérait ne pas avoir à trop attendre le retour de son amie rossignol. Alors que Jewel disparu, Jill se sentit soudainement fatiguée.

Elle n'avait plus envie de rien sauf de s'allonger et de fermer les yeux. Jill remarqua que Cyril étouffait des bâillements, peut être était il lui aussi fatigué ou peut être s'ennuyait il avec elle.

Voyant qu'il s'assit au sol, Jill ne résista pas à l'envie de faire la même chose. Elle s'installa près de lui et posa sa tête contre son bras. Rapidement, elle ressentit l'envie de fermer les yeux et plus elle luttait, plus l'envie se faisait pressante. Il ne fallut pas longtemps avant que Jill finisse par fermer les yeux, se laissant aller dans un sommeil sans rêves.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Noël 2011] C'est l'heure de la fête.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Noël 2011] C'est l'heure de la fête.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: SGC :: Niveau 0 :: Salle d'embarquement / salle de commande-
Sauter vers: