La Porte des Etoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Profitons du soleil de Marseille [Jenny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neville Robert
Scientifique
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 24/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: Typhon
Grade / Niveau: Propriétaire de Typhon
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Profitons du soleil de Marseille [Jenny]   Dim 1 Avr - 23:54

Neville & Jenny

Est-il imaginable que Dieu ait pu, par rancune, créer l’homme à son image dans le seul but de le rendre fou ?


La nuit avait été courte, très courte même, après avoir travaillé jusqu'au soupé, qu'il avait partagé avec Chefet, il avait reprit le cours de son boulot jusque tard le soir, s'en suivit une bonne nuit de sommeil. C'était l'avantage lorsque l'on était fatigué, le sommeil venait de suite lorsque l'on posait la tête sur l'oreiller, pas la peine de prier Morphée de nous accueillir. Au petit matin, il prit son petit déjeuner, ses vitamines, avant de filer à la salle de bain, se fut à ce moment là que le téléphone choisit de sonner alors qu'il était sous la douche. Toujours au mauvais moment! Neville attrapait son blackberry et coupait l'eau avant de répondre un peu brusque il fallait l'avouer, mais il n'était pas réellement du matin, surtout qu'il ne dormait pas toujours autant qu'il le faisait auparavant, surtout pendant ses périodes difficiles, à présent il avait une véritable vie active, et autant dire que ce mot n'était pas exagéré. Finalement il convenu d'un rendez vous dans une heure avec Jenny sur le quai du port.

se fut un peu plus précipitamment que le jeune homme se préparait enfilant un costume noir de grande marque et une chemise blanche légèrement ouverte, de façon détendue. Une paire de Rayban sur le nez, il se rendit avec son roadster mini sur le port et attendit la jeune fille assit sur son capot. Il semblait seul en apparence, mais il fallait savoir une chose sur Neville Robert, patron de Typhon, cet homme n'était jamais sans surveillance, Chefet ne le permettrait pas, et surtout, être une personne influente n'était pas toujours bon dans notre monde, particulièrement lorsque l'on savait que cet homme évoluait dans un milieu particulièrement obscure, personne ne savait réellement ce qu'était l'activité de Typhon, la seule chose qui était évidente, c'était que l'entreprise brassait un tas de fric, il n'y avait qu'à voir le train de vie du patron. Dès qu'il vit la jeune femme arriver, il se levait, le sourire aux lèvres, allant l'accueillir.

"Bonjour Jenny, comment vas tu? Tu as bien dormis? Ca te dis d'aller faire un tour en mer? Nous serons au calme, et nous pourrons profiter du soleil de Marseille."

Neville désignait de la tête le plus gros navire du port, un Yacht luxueux, mais ce n'était pas ce que l'homme voyait en premier, il était confortable, et rapide, il aimait dormir en se laissant bercer par la mélodie de l'océan.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Profitons du soleil de Marseille [Jenny]   Jeu 5 Avr - 0:15

Après avoir laissé Neville, la jeune femme avait enfin retrouvé son oncle et sa tante. Elle ne les avait pas vu depuis tellement longtemps qu'elle tenait à en profiter un maximum. Ils avaient donc été se balader dans les rues de Marseille et ils avaient été manger dans un très bon restaurant avant de retourner à l'hôtel pour y passer une bonne nuit. Comme son oncle et sa tante repartaient le lendemain, Jenny n'avait pas donc pas juger nécessaire de leur parler de son programme de la journée.

La nuit avait été plutôt chaotique. Elle n'avait pas réussi à trouver le sommeil avant une heure déjà bien avancée de la nuit. C'est donc plus que fatiguée que la jeune femme s'était réveillée le lendemain matin. Normalement, il était prévu qu'elle accompagne son oncle et sa tante à la gare mais ils avaient préféré ne pas la réveiller pour la laisser dormir un maximum. Ils lui avaient glissé un petit mot sur la table de nuit prés de sont télèphone et la jeune femme ne pu s'empêcher de sourire. Après avoir pris une bonne douche, avoir enfilé un jean, un chemisier et des ballerines, Jenny attrapa sa veste, son sac à main et son télèphone puis quitta sa chambre d'hôtel. Une fois dehors, elle respira profondément l'air et poussa un soupir comme pour essayer de se détendre. La jeune femme regarda l'heure et composa le numéro de Neville qui lui répondit assez séchement. Elle l'avait sûrement réveillé...

Les deux jeunes gens se donnèrent rendez vous sur un quai au port. Comme il lui restait une heure avant le rendez vous, Jenny prit le temps de flaner dans les rues ensoleillées de la ville, lunettes de soleil vissées sur le nez.

Elle arriva rapidement sur le port et dû attendre un peu avant que Neville ne soit là.


Citation :
"Bonjour Jenny, comment vas tu? Tu as bien dormis? Ca te dis d'aller faire un tour en mer? Nous serons au calme, et nous pourrons profiter du soleil de Marseille."

Pour seule réponse, Jenny lui fit un sourire. Non elle n'avait pas bien dormi mais elle allait faire de son mieux pour être la plus agréable possible. En lui proposant de prendre la mer, Neville lui indiqua un magnifique bateau. La jeune femme le regarda avec de grand yeux. Le luxe n'était pas quelque chose qu'elle aimait mais il fallait bien affirmer qu'il était impressionnant.

"Euh... oui si tu veux... mais je ne promet pas d'être très à l'aise là dessus... et puis j'ai le mal de mer..."

Jenny se mordilla les lèvres, désolée de devoir se plaindre encooore...
Revenir en haut Aller en bas
Neville Robert
Scientifique
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 24/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: Typhon
Grade / Niveau: Propriétaire de Typhon
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: Profitons du soleil de Marseille [Jenny]   Jeu 5 Avr - 1:13

Neville & Jenny

Est-il imaginable que Dieu ait pu, par rancune, créer l’homme à son image dans le seul but de le rendre fou ?


Neville n'était toujours pas du genre à vouloir en mettre pleins la vue, mais pourquoi se priver lorsque l'on avait les moyens? Il n'allait tout de même pas profiter de la mer en barque alors qu'il avait les moyens de se payer le meilleur. La jeune fille avait le regard assez fatiguée, mais il vit bien ses grands yeux lorsqu'elle vit le bateau, ce n'était pas du tout ce qu'il recherchait, mais ça lui donnait des idées, après tout il pourrait lui apprendre à piloter l'engin, quelque chose d'assez impressionnant la première fois. Se fut avec un petit sourire que Neville entendit la petite voix de la jeune femme qui semblait être assez mal à l'aise, et pensait qu'elle pourrait avoir le mal de mer. Ce n'était pas ce genre de petits détails qui allait gâcher la bonne humeur de Neville. Au contraire même, lunettes de soleil sur le front, il affichait un petit sourire avant de poser sur bras sur les épaules de Jenny.

"Allez viens princesse, il faut bien tester pour savoir, et je te promets, si tu te sens mal, on retourne sur le planché des vaches. C'est un gros bateau, et il ne tangue pas facilement, je dors comme un bébé dessus, c'est plus radical que le meilleur des somnifères."

Le jeune homme n'avait pas réellement l'intention de remettre sur le tapis cette séparation qu'ils avaient eu, après tout il préférait surtout profiter de l'instant présent surtout qu'il savait qu'elle n'était là que pour un jour, et avec un peu de chance, il lui donnerait envie de revenir le voir, ici ou ailleurs, ce n'était pas le genre de chose qui le dérangerait. Neville invita la jeune femme à prendre place sur les banquettes blanches du pont avant. La vue était magnifique, l'infini bleu déchiré par les rocheuses sauvages. Pour le moment, Neville disait vrai, le navire ne tanguait pas, tout était calme, paisible agréable.

"Si tu veux on peut rester un peu à quai, histoire de voir si tu te sens bien. Tu veux boire quelque chose?"

A cet instant, Neville semblait ne pas avoir changé d'un poil mis à part que le costume avait remplacé le treillis, il avait toujours cet air d'homme simple, à qui peu de chose suffisait pour être heureux. Il se levait pour se faire un thé à la menthe, apportant aussi le verre de Jenny, pas de serviteurs, ce n'était pas franchement son style, il aimait faire les choses lui même, il n'était pas un assisté, il savait se débrouillé seul.

"Je sais pas trop par où commencer, il y a tellement à dire... Je sais pas si tu veux que je t'explique quelque chose en particulier. Sinon commençons par le début. Typhon, c'est une entreprise que j'ai depuis assez longtemps, c'était ma femme qui s'en occupait entre 2 articles, mais après sa mort je n'ai jamais eu le coeur de m'en occuper, je l'ai laissé à un PDG que j'avais désigné quelqu'un de confiance, et autant dire que j'ai eu beaucoup de boulot lorsque je l'ai repris, pour moi elle ne correspondait plus à cette image que mon épouse avait voulu lui donner elle avait perdu son âme. Ca n'a pas été facile, j'avoue que j'ai eu beaucoup de mal à reprendre ce poste de businessman, c'était pas mon boulot à l'origine et il a aussi fallut jouer avec mes anciennes relations, celle que j'avais connu lors de ma première vie."

Neville, songeur prit une longue gorgée avant de reposer son regard sur Jenny.

"Quitter le SGC m'a forcé à confronter ma vie actuelle et celle d'avant l'accident, et ça n'a pas été simple, pendant de longues semaines, j'ai eu beaucoup de mal à tenir, je dormais mal, je faisais des cauchemars, il m'a fallut du temps pour m'affirmer comme Neville Robert, le scientifique et respectable homme d'affaire, et pas seulement le pauvre veuf dépressive qui avait tout perdu. Petit à petit j'ai remonté la pente, et Typhon en même temps que moi. Nous travaillons dans la technologie de pointe, aéronautique entre autres, mais aussi pas mal de technologie de communication, des domaines très divers et varié, je crois que je ne pourrais même pas tout citer de tête. J'ai pas mal voyagé aussi, je n'étais pas très souvent sur Marseille les premiers temps, j'ai voulu réparer tout le mal que j'avais pu voir derrière la porte, j'ai voyagé surtout en Afrique et Asie, nous avons construit des puits, principalement, et des systèmes d’irrigations, je passais voir les avancés des travaux, voir concrètement ce que ça pouvait apporté."

Ca faisait énormément d'information, Neville regardait Jenny, histoire de vérifier qu'elle suivait toujours, essayant de ne pas donner un récit trop lourd, mais il simplifiait déjà au maximum et omettait pas mal de choses, au final tout ceci n'était que le discours officiel, mais il était hors de question de mettre Jenny en danger en lui offrant des données confidentielles.


"Je dois que le souvenir le plus étrange fut sans doute de voir ma tête en première page d'un magasine sur les hommes d'affaires, franchement avoir des journalistes qui te posent des questions et te prennent en photos ça me plait pas, surtout quand on me demande si je fais toutes mes actions humanitaire pour attirer l'attention d'Angélina Jolie, et puis quoi encore, le journalisme c'est un monde de pourri. Mais surtout lorsque l'on commence à parler de toi, ça attire des personnes dangereuses, et plus ton carnet d'adresse est fournis, plus les soutiens sont nombreux et plus les ennemis se font nombreux. Tu te demandes sans doute pourquoi je me balade jamais seul, rien à voir avec un style que je me donne va pas croire que j'ai pris la grosse tête, mais c'est que j'ai reçu des menaces de mort, et que plus d'une fois on a tenté de s'introduire dans Typhon, et pas seulement pour de l'espionnage industriel ou du vol. L'un de nos principaux ennemis se trouve être Hégémonie, en tout cas c'est le plus dangereux, je sais qu'ils n'ont que de la curiosité envers nous pour le moment, leur cible principale étant le SGC, mais si il tombe, nous serons les prochains sur la liste. Se sont des roublards, je suis obligé de me méfier de tout le monde, les procédures d'embauche sont devenus un véritable casse tête, et..."

Neville se rendait compte d'avoir tenu un très long monologue, et même si il avait l'habitude à présent, ça faisait peut être beaucoup à digérer pour la jeune femme.

"Bref tout ça pour dire que je bosse plus ou moins 16h par jours, et ce tous les jours de la semaine, je sais que ça ne m'excuse pas de ne pas avoir donné de nouvelles, mais j'espère sincèrement que tu pourras me pardonner, et surtout me laisser me rattraper, je te promets de trouver du temps pour nous."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Profitons du soleil de Marseille [Jenny]   Mer 11 Avr - 0:39

La jeune femme n'était pas vraiment motivée à monter sur le bateau et Neville du s'en rendre compte car il lui fit comprendre qu'il fallait vaincre le mal par le mal.

Citation :
"Allez viens princesse, il faut bien tester pour savoir, et je te promets, si tu te sens mal, on retourne sur le planché des vaches. C'est un gros bateau, et il ne tangue pas facilement, je dors comme un bébé dessus, c'est plus radical que le meilleur des somnifères."

Les lèvres légèrement crispées, Jenny suivit Neville sur le pont de l'engin, bien décidée à tout faire pour évincer le mal de mer qui risquait de la gagner à tout moment. Quand il lui dit que pour dormir c'était un bien meilleur reméde que les somnifères, Jenny eut pour unique réponse un rire crispé.

La jeune femme ne se fit pas prier lorsque Neville l'invita à s'assoir sur une des banquettes. Peut être allait elle se sentir mieux en étant assise. Elle n'en était pas vraiment convaincue, mais elle était prête à tout essayer pour ne pas faire sa casse pied. Lorsqu'il lui indiqua que si elle le voulait, ils pouvaient retourner à terre, Jenny secoua légèrement la tête, un sourire aux lèvres.


"Non ne t'en fais pas pour moi. Je suis habituée à faire un boulot dangeureux, ce n'est donc pas un mal de mer qui va me vaincre." dit elle en souriant.

Elle demanda à Neville la même chose que lui. Un bon thé à la menthe, au soleil, quoi demander de mieux ? Lorsqu'il vint s'installer, il partit dans ses explications. Jenny le laissa parler et dire ce qu'il avait à dire avant de lui dire quoique ce soit. Lorsqu'il eut terminé, la jeune femme prit la parole.

"Tu sais quoi Neville ? Je m'en fiche un peu je dois dire... Ce que tu fais dans ton nouveau travail ne me regarde pas spécialement... Si je suis venue aujourd'hui, c'est pour passer du temps avec toi..."

Jenny ramena une méche de cheveux derrière son oreille droite et baissa les yeux au sol. Elle se sentait désolée du comportement qu'elle avait eut la veille et ne savait pas comment le faire comprendre à son ami, même si elle savait qu'avec lui, elle pouvait dire tout ce qui lui passait par la tête. Les yeux toujours baissés, elle poursuivit.

"Tu me manques énormément..."

La jeune femme n'avait plus personne à la base maintenant. Maniel, Neville... Ils étaient partis et à présent, Jason et elle ne s'adressaient plus la parole. Elle se sentait seule et elle devait avouer que de temps en temps, elle ressentait l'envie de quitter le SGC.
Revenir en haut Aller en bas
Neville Robert
Scientifique
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 24/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: Typhon
Grade / Niveau: Propriétaire de Typhon
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: Profitons du soleil de Marseille [Jenny]   Mer 11 Avr - 22:56

Neville & Jenny

Est-il imaginable que Dieu ait pu, par rancune, créer l’homme à son image dans le seul but de le rendre fou ?


Neville était un peu déçu de voir la réaction de Jenny, dire qu'il avait prévu de la faire monter, un jour, dans l'un de ses petits bijoux, un vaisseau spatial, mais si elle était réticente à voguer sur les flots, se serait sans doute pire si il l'invitait à aller dans l'espace. C'était toujours un peu étrange pour lui comme situation, après tout la jeune femme passait la porte des étoiles sans faiblir et craignait un bateau, pourtant Neville était bien content de ne plus avoir à la traverse, la sensation de nausée qui s'en suivait ne lui plaisait guère.

Le chef d'entreprise lui apportait son thé et commençait son récit, et se fut avec surprise qu'il affichait un petit sourire, si elle s'en fichait, il aurait mieux fait de tenir sa langue, un long récit pour ne rien dire au final, mais au moins elle comprenait peut être mieux sa vie aujourd'hui, et ne se poserait plus de questions, de toute façon, il n'avait rien à cacher. Mais au final, l'idée de passer du temps simplement avec Jenny, lui plaisait bien, après tout c'était tout ce qu'il demandait depuis qu'il avait revu la jeune femme. Oublier ses erreurs, et profiter du jour présent. Neville avait une belle vie, il n'avait pas à se plaindre, après tout, la vie l'avait gâté, il avait l'argent, l'amour, la réussite, et le bonheur, il ne lui manquait plus que la présence de ses vieux amis, et de sa petite soeur. Il passait la main sus le menton de Jenny et lui relevait la tête avec un petit sourire.


"Toi aussi tu m'as énormément manqué."

Neville parlait au passé, après tout ils s'étaient retrouvé, il n'y avait pas l'intention de laisser la jeune femme, il l'inviterait régulièrement pour passer du temps avec lui.

"Au moins tu sais à quoi t'en tenir, Typhon est une entreprise tout à fait honnête, nous ne sommes pas une secte comme certains l'imagine. Et pire encore, parfois je trouve que le SGC est complètement has been par rapport à nous. Il faut que tu voies ça de tes propres yeux, tu ne me croiras pas sinon."

Un vrai gamin qui parle de ses jouets, et il était impatient de les partager avec sa petite soeur. Il se penchait vers elle un petit sourire malicieux sur le visage.

"Nous avons un vaisseau spatial, et d'autres sont en construction. Ils fonctionnent réellement, c'est de la folie."

Le visage de Neville se fit d'un coup plus sérieux, un homme vêtue d'un costume noir et d'une chemise blanche, l'air ténébreux avait fait son apparition sur le point restant à bonne distance, Jenny ne pouvait pas distinguer clairement les traits de son visage. Neville semblait répondre à une question muette se qui satisfit l'homme qui disparu de nouveau.

"Tu sais Jenny, Typhon va visiter les planètes, mais en ayant pour seul objectif la connaissance pour la réutiliser, étudier la technologie Goa'uld pour l'utiliser à bon escient sur Terre, nous pourrions sauver des centaines de vie, guérir des maladies. Tes connaissances et tes compétences pourraient nous être très utile, et je serais ravie que tu rejoigne notre entreprise. C'est sérieux, ne crois pas que je me moque de toi, on paye plutôt bien, même si je ne pense pas que c'est ce qui t'intéresse, le cadre de vie est idéal, et on a beaucoup de matos à disposition. Bien sûr je ne te demande pas de choisir maintenant, mais crois moi tu pourras rencontrer des gens merveilleux, et surtout ça me permettra de passer du temps avec toi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Profitons du soleil de Marseille [Jenny]   Mer 11 Avr - 23:31

Ce genre de situation manquait terriblement à la jeune femme. Il était loin le temps où quand elle n'allait pas fort, elle pouvait aller voir Neville et tout lui raconter. A présent, à la base, elle n'avait plus personne. La seule chose qui la motivait à se lever le matin, c'étaient les recherches qu'elle pouvait faire dans la bibliothéque de la base. Et puis ce qu'il s'était passé à halloween avec Jason ne faisait que lui confirmer qu'elle n'avait plus sa place au SGC.

Neville se mit ensuite à lui parler de Typhon. Elle souriait en le voyant, là, complètement excité, comme un enfant qui découvrait ses cadeaux le jour de noel au pied du sapin. Il était tellement enthousiaste que ça en était communicatif et Jenny ne tarda pas elle aussi à trépigner d'impatience. La jeune femme remarqua à peine l'homme en costume qui venait de faire son apparition. Lorsqu'elle le vit, elle n'arriva pas à voir de qui il pouvait s'agir. Neville sembla répondre à quelque chose.

Lorsqu'il disparut, Neville fit une proposition à la jeune femme qui resta assise, sans voix.


Citation :
"Tu sais Jenny, Typhon va visiter les planètes, mais en ayant pour seul objectif la connaissance pour la réutiliser, étudier la technologie Goa'uld pour l'utiliser à bon escient sur Terre, nous pourrions sauver des centaines de vie, guérir des maladies. Tes connaissances et tes compétences pourraient nous être très utile, et je serais ravie que tu rejoigne notre entreprise. C'est sérieux, ne crois pas que je me moque de toi, on paye plutôt bien, même si je ne pense pas que c'est ce qui t'intéresse, le cadre de vie est idéal, et on a beaucoup de matos à disposition. Bien sûr je ne te demande pas de choisir maintenant, mais crois moi tu pourras rencontrer des gens merveilleux, et surtout ça me permettra de passer du temps avec toi."

Jenny triturait ses doigts nerveusement. Oui ce n'était pas une décision facile à prendre ou à prendre à la légère. Seulement, avec tout ce qui s'était passé dans sa vie dernièrement, elle était prête à envisager toutes les solutions.

Elle se leva d'un seul coup de la banquette et se mit à faire les cent pas sur le pont, devant un Neville qui devait certainement la regarder avec étonnement. Jenny ne mit pas longtemps avant de faire le tri dans sa tête et de se mettre d'accord sur la décision à prendre. Au bout de plusieurs minutes, Jenny s'approcha de Neville et lui prit les mains.


"Tu sais quoi, j'ai besoin d'autre chose dans ma vie. J'ai besoin d'avancer et je pense que rejoindre ton entreprise serait le début de ce changement."

Elle prit une profonde inspiration et se prit la tête entre les mains, soulagée par le choix qu'elle venait de faire.

"Je VEUX rejoindre Typhon !"
Revenir en haut Aller en bas
Neville Robert
Scientifique
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 24/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: Typhon
Grade / Niveau: Propriétaire de Typhon
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: Profitons du soleil de Marseille [Jenny]   Jeu 12 Avr - 1:03

Neville & Jenny

Est-il imaginable que Dieu ait pu, par rancune, créer l’homme à son image dans le seul but de le rendre fou ?


Neville retrouvait très rapidement les gestes et les attitudes qu'ils avaient tous les deux lorsqu'ils étaient dans la même équipe, les gestes d'un grand frère pour sa petite soeur, des gestes tendres et rassurant. Neville prenait grand plaisir à pouvoir parler librement à une autre personne que Chefet, certes c'était son petit coeur, sa vie, mais c'était aussi la seule personne avec qui il pouvait parler librement, la plus part des autres n'étaient que ses collègues et il se devait de garder l'image du boss, ce qui n'était pas toujours simple.

Neville sursautait légèrement lorsque la jeune fille bondit sur ses pieds, et se mit à faire les cent pas sur le pont du bateau, il s'imaginait à tout sauf à ça, après tout il n'avait jamais réclamé une réponse immédiate, il ne voulait pas mettre la jeune femme mal à l'aise et encore moins la forcer à prendre une décision qu'elle pourrait regretter, après tout il savait mieux que quiconque que rejoindre Typhon ne laissait pas de possibilité de retour au SGC, il souhaitait donc que la jeune femme prenne son temps.

Petit à petit Neville retrouvait ses habitudes avec la jeune femme, la voir ainsi triturer ses mains, il se rappelait que cette boule de nerf était incroyablement stressée et ce n'était pas nouveau. Patiemment Neville l'écoutait parler, mais il ne s'attendait à pas cette nouvelle, comme ça la jolie brune acceptait aussi rapidement sa proposition. Un sourire s'affichait sur son visage, mais il tenait bien à s'assurer que la jeune fille ne se sentait pas pressée.


"Tu sais si tu veux encore y réfléchir, je comprendrais, tu sais cette place t'es réservé tu peux prendre le temps que tu voudras."

Neville se levait à son tour, et s'approchait de la jeune femme posant sa main sur son épaule, hésitant à la serrer dans ses bras.

"Tu n'as qu'à démissionner du SGC quand tu voudras, la porte te sera toujours grande ouverte, un peu comme à la base, tu auras tes quartiers, mais avec des fenêtres une télé et beaucoup de lumière, c'est ça qui me manquait, et surtout pas de murs gris béton, cette couleur est trop triste, trop froide. Quand tu seras prête, Drewen te fera faire le tour du propriétaire, je ne veux pas lui piquer cette tâche, avec une demoiselle aussi jolie que toi, il m'en voudrait beaucoup. C'est une personne de confiance, remarquable même, mais tu le découvriras par toi même. Je me plais à croire que les gens sont heureux ici, du moins ils en ont l'air."

Neville s'approchait du rebord du bateau, s'appuyant sur la rambarde.

"J'adore passer du temps en plein air, il faut que je fasses aménager le toit de mon immeuble, une piscine et une grande terrasse."

Neville eut un petit sourire en coin, il avait de grandes idées, et pas seulement pour le travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Profitons du soleil de Marseille [Jenny]   Jeu 12 Avr - 16:09

Jenny avait pris sa décision et rien ni personne n'allait pouvoir lui faire changer d'avis. Debout sur le pont du bateau, la jeune femme était excitée et impatiente de passer à une autre étape de sa vie. Certes, elle allait laissé quelques personnes derrière elle, notamment Adam, mais pour elle, il était primordial qu'elle évolue professionellement et qu'elle fasse table rase du passé. Il s'était passé beaucoup trop de choses pour elle au SGC et elle avait besoin de les laisser pour pouvoir continuer à avancer.

Citation :
"Tu sais si tu veux encore y réfléchir, je comprendrais, tu sais cette place t'es réservé tu peux prendre le temps que tu voudras."

Jenny sortit de ses pensées et fixa Neville dans les yeux.

"Ma décision est prise. Je quitte le SGC..."

Ce que Neville ignorait, c'était que la jeune femme avait déjà écrit une lettre de démission quelques mois auparavant. Elle avait déjà songé à quitter la base et cette lettre dormait patiemment dans le tiroir de son bureau. Il ne lui restait donc plus qu'à la glisser dans une enveloppe et la donner au général.

Citation :
"Tu n'as qu'à démissionner du SGC quand tu voudras, la porte te sera toujours grande ouverte, un peu comme à la base, tu auras tes quartiers, mais avec des fenêtres une télé et beaucoup de lumière, c'est ça qui me manquait, et surtout pas de murs gris béton, cette couleur est trop triste, trop froide. Quand tu seras prête, Drewen te fera faire le tour du propriétaire, je ne veux pas lui piquer cette tâche, avec une demoiselle aussi jolie que toi, il m'en voudrait beaucoup. C'est une personne de confiance, remarquable même, mais tu le découvriras par toi même. Je me plais à croire que les gens sont heureux ici, du moins ils en ont l'air."

Les mots "fenêtres" et "lumière" firent sourire un peu plus la jeune femme. Tout simplement, Jenny effaça tout les reproches qu'elle avait pu faire à Neville en s'approchant de lui et en se blotissant dans ses bras. Comme au bon vieux temps... Sa présence lui avait terriblement manqué et savoir qu'elle allait travailler avec lui, la rendait à présent heureuse et la Jenny maussade qui était présente depuis quelques mois maintenant, disparu à ce moment là.

"Dés que je rentre, je donne ma démission. Compte sur moi..."

Jenny lâcha son ami au bout de quelques minutes avant de retourner s'assoir sur la banquette. Elle bu une gorgée de son thé et demanda à Neville en souriant.

"Je suppose que ce Drewen c'est l'homme qui est venu toute à l'heure ?"

La jeune femme avait hâte de rencontrer de nouvelles personnes et surtout de pouvoir aider à faire avancer les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Neville Robert
Scientifique
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 24/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: Typhon
Grade / Niveau: Propriétaire de Typhon
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: Profitons du soleil de Marseille [Jenny]   Ven 13 Avr - 0:13

Neville & Jenny

Est-il imaginable que Dieu ait pu, par rancune, créer l’homme à son image dans le seul but de le rendre fou ?


Neville pouvait comprendre que cette décision soit facile pour Jenny, après tout, ils avaient toujours été un peu pareil, ils ne s'étaient jamais réellement intégré au SGC, ils y travaillaient, mais ce n'était pas chez eux, même si ils y passaient tout leur temps. Ca ne s'expliquait pas, ou plutôt si, c'était des personnes trop vivante pour vivre dans un cadre militaire alors qu'ils ne partageaient pas cette passion pour défendre leur monde des aliens. Non ils n'étaient pas de ces gens là, eux c'était la connaissance qui les intéressaient, et aider leur monde avec ça. Neville était docteur avant tout, et Jenny pourrait trouver de nombreuses informations et pourquoi pas le comment détruire les Goa'ulds. Bref, il avait beaucoup de mal à cacher son bonheur face à cette nouvelle, et se fut avec plaisir que le jeune homme accueillit Jenny au creux de ses bras, posant sa tête sur la sienne tout en l'enlaçant.

La revoir avec le sourire lui faisait un grand bien, elle était son petit rayon de soleil et il se faisait une joie de pouvoir retravailler avec elle. Bon il lui faudrait un petit peu de temps pour s'habituer à l'organisation et au fonctionnement de Typhon, mais elle s'y plairait sans doute très vite.

"Ca me fait plaisir en tout cas, je suis ravie de retravailler avec toi, ça va te changer tu vas voir, et puis on va pouvoir passer du temps ensemble, et ça me fait plaisir."

A son tour, Neville retournait sur la banquette, sirotant encore son thé encore très chaud, souriant à l'évocation de Drewen, un ami, un vrai, du moins ce qui s'en rapprochait le plus pour lui.

"Oui, un peu mon homme à tout faire, mais sans être péjoratif, je crois que je ne pourrais pas survivre sans lui. C'est lui qui choisit chaque membre de Typhon, il pourrait se porter garant pour chacun d'entre eux tellement il les connait sans jamais les avoir rencontré. Il se charge aussi d'entrainer tout ce beau monde, de faire l'intégration personnellement de chaque membre, il joue souvent le garde du corps, des fois je m'attendrais presque qu'il me fasse mon déjeuner."

C'était à peine exagérer, Neville c'était toujours demandé comment Drewen faisait pour faire autant de chose en si peu de temps.

"Je vois un peu Typhon comme une grande famille, j'espère que tu vas t'y plaire, sincèrement."

Neville se laissait aller en arrière, s'appuyant sur la banquette.

"J'aime beaucoup Marseille, je ne sais pas si tu connais, mais la côte d'azur est réellement magnifique, ça me rappelle tellement de souvenirs. Si tu veux je pourrais te faire visiter, j'ai mes petits coins favoris dans le coin, et surtout une pizzeria à Nice, un vrai bijou."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Profitons du soleil de Marseille [Jenny]   Sam 14 Avr - 13:40

A présent qu'elle savait qu'elle allait de nouveau pouvoir travailler avec Neville, Jenny était devenue beaucoup plus souriante et commençait déjà à s'imaginer ce que serait sa nouvelle vie au sein de Typhon. C'est donc le coeur rempli de joie que la jeune femme allait poursuivre sa journée. Rien ni personne n'allait réussir à assombrir tout ça.

Neville lui confirma qu'elle avait vu juste concernant Drewen et sourit aux explications de son ami. Quand il énuméra tout ce que pouvait faire cet homme, la jeune femme écarquilla les yeux. Certes au SGC il y avait du monde qui faisait pas mal de choses mais elle ne pensait pas à ce point. A écouter Neville parler de lui, elle en conclut qu'il savait certainement faire plus de choses que la moyenne.


Citation :
"J'aime beaucoup Marseille, je ne sais pas si tu connais, mais la côte d'azur est réellement magnifique, ça me rappelle tellement de souvenirs. Si tu veux je pourrais te faire visiter, j'ai mes petits coins favoris dans le coin, et surtout une pizzeria à Nice, un vrai bijou."

Jenny regardait Neville en souriant. Il avait changé, en bien, mais il avait changé. Il était beaucoup moins sur la défensive et beaucoup moins réservé. Il devait se sentir beaucoup mieux à travailler à l'air libre. C'est à ce moment là que la jeune femme se souvint de quelque chose qui lui fit froncer les sourcils quelques secondes. Elle avait omis un petit détail qui avait eu pas mal de conséquences, Chefet... Elle préféra ne pas aborder le sujet pour le moment. Elle répondit à Neville.

"Je dois t'avouer que c'est la première fois que je viens à Marseille. Je ne connais pas du tout cette ville ni la région et je ne serais pas contre une visite guidée... Je compte sur toi pour me faire goûter ces fameuses pizzas." dit elle en rigolant.

Jenny se tourna sur sa banquette et regarda la mer qui s'étendait à perte de vue.

"En tout cas, je suis ravie de voir que pour le moment le mal de mer n'a pas eu raison de moi." dit elle en faisant un cli d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Neville Robert
Scientifique
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 24/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: Typhon
Grade / Niveau: Propriétaire de Typhon
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: Profitons du soleil de Marseille [Jenny]   Sam 14 Avr - 23:22

Neville & Jenny

Est-il imaginable que Dieu ait pu, par rancune, créer l’homme à son image dans le seul but de le rendre fou ?


Neville sentait son téléphone qui ne cessait de vibrer dans sa poche. Il aurait sans doute du aller travailler, mais voulait profiter de cette journée avec sa petite soeur. Il était assez difficile pour lui de trouver du temps libre, après tout il était quelqu'un d'occupé, mais ce n'était pas une raison pour oublier les gens qu'il aimait, il l'avait fait dans une autre vie, et ça l'avait conduit à un bien triste destin duquel il avait mit beaucoup de temps à se relever. A vrai dire il n'y avait que quelques mois qu'il avait sortit la tête hors de l'eau, et ce grâce à Chefet, il ne pouvait donc qu'espérer que tout se passerait bien entre les deux femmes. A ne pas en douter, la petite blondinette ne serait pas contente ça ne faisait aucun doute, mais elle ferait sans doute un effort pour lui faire plaisir, en échange d'une nouveau voyage à l'autre bout du monde pour découvrir le monde et profite du temps entre eux.

C'était ce qui le rendait si heureux, passer du temps avec les personnes qu'il aimait, même si généralement son monde s'arrêtait à Chefet, chose que Jenny devrait accepter, mais ça se ferait petit à petit, il serait bon que sa petite princesse trouve une personne avec qui elle pourrait s'entendre, pourquoi pas faire les boutiques, sous bonne surveillance bien sûr. Neville se promit de trouver du temps à passer avec Jenny, et l'idée de faire le tour de la côte d'azur était plutôt agréable, et ils avaient à présent tout leur temps pour découvrir cette région.


"Promis, c'est toujours un plaisir d'aller manger là bas, même si c'est difficile de se relever après. Tu verras c'est un coin réellement charmant, et l'avantage, c'est que la montagne n'est pas non plus très loin. Le soleil l'été, la neige l'hiver, c'est pour ça que ce coin est tant prisé."

Visiblement Jenny n'était pas dérangée par le bateau, il était peut être temps de lui proposer un peu de sensation forte comme il l'aimait.

"Tu veux essayer de l'emmener en mer? Il y a des coins merveilleux, des réserves naturelles, de rocheuse, par un temps pareil, c'est une merveille. Toi qui aime les petites merveilles de notre planète, je suis sûr que tu adorerais."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Profitons du soleil de Marseille [Jenny]   Jeu 19 Avr - 19:50

Les vibrations du téléphone de Neville ne passaient pas inaperçues. Cela faisait un petit moment que Jenny l'entendait vibrer dans une des poches de son ami et elle avait du se retenir plusieurs fois de lui dire de répondre. Après tout, il était le patron et devait certainement avoir énormément de boulot en attente ou alors un appel urgent.

La jeune femme grimaça et montra la poche de son ami d'un geste hésitant.


"Tu devrais peut être répondre... C'est sûrement urgent si ça insiste comme ça..."

Mais apparement, Neville n'avait pas l'air si pressé que ça de répondre ou même d'y jeter un coup d'oeil. La jeune femme préféra ne pas insister et laissa tomber. Elle connaissait très bien Neville et si il ne répondait pas, c'était parce qu'il savait que rien ne pressait, mais Jenny ne pu s'empêcher de se dire qu'elle s'en voudrait si jamais il était arrivé quoique ce soit pendant que Neville était là, sur le bateau, avec elle.

Citation :
"Tu veux essayer de l'emmener en mer? Il y a des coins merveilleux, des réserves naturelles, de rocheuse, par un temps pareil, c'est une merveille. Toi qui aime les petites merveilles de notre planète, je suis sûr que tu adorerais."

La jeune femme s'enfonça dans sa banquette et écarquilla les yeux. Elle croisa les bras sur sa poitrine et prit une mine apeurée.

"Tu rigoles j'espère ?" petit rire nerveux "Tu as oublié à quel point je peux être maladroite ? Je m'en voudrais toujours si jamais je te plante ton bateau.."

Jenny se mordilla les lèvres quelque peu paniquée.

"J'aimerais beaucoup voir ce dont tu me parles mais je préfére que tu prennes la barre." dit elle en rigolant.

La jeune femme se leva de sa banquette et s'appuya sur la balustrade pour prendre le soleil. Et dire que dans peu de temps, elle allait travailler à Marseille. Une chose était sûre, le climat du massif central n'allait pas lui manquer !
Revenir en haut Aller en bas
Neville Robert
Scientifique
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 24/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: Typhon
Grade / Niveau: Propriétaire de Typhon
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: Profitons du soleil de Marseille [Jenny]   Ven 20 Avr - 23:39

Neville & Jenny

Est-il imaginable que Dieu ait pu, par rancune, créer l’homme à son image dans le seul but de le rendre fou ?


Neville n'avait pas l'intention de laisser ses collaborateurs ou ses employés gâcher un instant de détente, il savait que ce n'était pas la seule personne qui comptait plus que tout, sinon le téléphone serait automatiquement passé en mode sonnerie et il aurait pu savoir que c'était son petit coeur, à cet instant il n'aurait pas hésité à décrocher au risque de vexer la jeune femme.

"Bof ne t'en fais pas, mon second s'occupe de la boite lors de mon absence, elle n'est pas livré à elle même, si je commence à décrocher, je ne pourrais plus raccrocher, pour une fois que je me prends un peu de temps libre, je vais pas les laisser s'inviter, sinon ils deviennent pot de colle."

Neville riait, un brin moqueur, il aimait bien dire que cette entreprise et ses employés étaient ses enfants, et qu'ils étaient perdus pleurnichant dans un coin lorsqu'il n'était pas là. Mais en bon père il les laissait se débrouiller sans lui.

Neville ne semblait pas réellement d'accord avec Jenny mais ne protestait pas réellement, après tout il savait que la jeune femme n'avait pas une grande confiance en elle, et il comptait bien résoudre ce petit problème, l'aider à reprendre confiance en elle, à s'assumer pleinement comme la jeune femme talentueuse qu'elle était.


"Bon je le sors du port, mais une fois en pleine mer tu as intérêt à essayer, sinon je te passe par dessus bord, compris? Accroche toi, ça ne secoue pas trop, mais je ne voudrais pas avoir à aller te récupérer dans le port, niveau pollution c'est le top, il vaut mieux se baigner au large, mais l'eau est encore fraiche à cette époque attention à tes fesses."

Neville se mit à la barre de l'engin et commençait à manœuvrer rapidement et avec aisance, chose assez étonnant, après tout ce n'était pas le genre de bateau que l'on conduisait tous les jours. Il ne fallut pas très longtemps pour que le paysage devienne sauvage et magnifique, la côte d'azur dans toute sa splendeur. Il fit signe à Drewen de prendre la barre, ce qui fit pousser un petit soupire au jeune homme qui abandonnait son appel et se pliait aux ordres. Neville lui s'approchait de la jeune femme, vers la balustrade.

"C'est beau n'est ce pas? Alors tu veux tester?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Profitons du soleil de Marseille [Jenny]   Mer 9 Mai - 15:13

La jeune femme regarda son ami s'occuper de sortir le monstre du port. A le voir se débrouiller comme ça, elle ne pu s'empêcher de dire que ça devait être plus facile qu'elle ne le pensait. Mais étant donné que Jenny était le genre de personne qui avait deux mains gauches, elle préférait ne pas toucher aux commandes du bateau, de peur de trouver le moyen de le mettre dans le décor ou de faire un remake de titanic.

Rapidement, les deux amis quittèrent le port de Marseille et la jeune femme apprécia énormément le décor qui s'offrait à présent à elle. Neville abandonna la barre et la confia à son homme à tout faire, ce qui n'avait pas l'air de lui plaire plus que ça. Jenny sourit en l'entendant pousser un soupir. Elle fut rejoins par Neville qui, comme elle s'en doutait, ne lâcha pas le morceau en lui demandant si elle voulait tester le bateau maintenant qu'ils n'étaient plus dans le port. La jeune femme hésita quelques secondes avant de remonter et retrousser ses manches. Elle fit mine de faire craquer ses doigts et sourit à Neville.


"Allez montre moi comment ce truc fonctionne. Si je n'essaye pas tu vas batailler toute la journée et j'ai envie de te faire faire une économie de salive." dit elle en riant.

Jenny se mit aux commandes du bateau et tout en suivant les indications de Neville, elle aprivoisa l'engin et le fit voguer lentement. Jenny avait les yeux partout pour vérifier que rien ne se présentait sur la trajectoire du navire. Elle était assez drôle à voir... Les lèvres pincées, les yeux plissés et les sourcils froncés, Jenny était à son niveau maximum de concentration. En fait, elle pensait surtout au fait que si elle plantait le bateau, elle n'aurait certainement pas assez de toute une vie pour payer les réparations... C'était à peine si elle osait respirer, de peur de louper quelque chose.

Tendue, à la barre, Jenny priait pour que Neville reprenne rapidement les commandes. Elle ne se sentait pas tellement à l'aise et avait surtout l'impression de passer pour la bille de service. Sans même oser se tourner vers son ami, elle s'adressa à lui.


"Dis, tu ne veux pas demander à Drewen de venir reprendre les commandes.... s'il te plaît..."

Le ton de sa voix montrait qu'elle était tendue et même si elle essayait de faire bonne figure, elle n'en menait pas large du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Neville Robert
Scientifique
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 24/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: Typhon
Grade / Niveau: Propriétaire de Typhon
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: Profitons du soleil de Marseille [Jenny]   Mer 9 Mai - 22:25

Neville & Jenny

Est-il imaginable que Dieu ait pu, par rancune, créer l’homme à son image dans le seul but de le rendre fou ?


C'était avec facilité que Neville manipulait le navire, il avait l'habitude de sortir le bateau dans l'espoir d'un peu de calme, il aimait la paix qui régnait en pleine mer et ce n'était pas pour rien qu'il avait choisit de faire découvrir ce calme à Jenny, il était persuadé qu'elle apprécierait, et qui sait, elle finirait par y prendre goût. Neville fut touché que la petite Jenny face l'effort de prendre les commandes du navire, écoutant avec attention ses conseils, il faut dire qu'elle était crispée, ça se voyait à des kilomètres. C'était sans doute ce qui fit le plus plaisir à Neville, elle prenait sur elle juste pour lui faire plaisir. Mais rapidement lorsqu'elle lui demandait de laisser les commandes à Drewen, il lui fit un geste de la tête et l'homme reprit la barre, gratifiant Jenny d'un sourire, mais aussi d'un petit compliment comme quoi elle s'était très bien débrouillée pour une première fois. Neville l'attrapait par les épaules, lui posant un baiser sur la joue, visiblement amusé.

"Cesse de douter de toi comme ça, c'est vrai que tu t'es bien démerdée, un peu trop crispée. Je ne comprends pas comment avoir été recruté par le SGC ne t'as donné plus confiance en toi, en général ça donne des ailes, imagine ça signifie juste que tu es la meilleure dans ton domaine, et que tu es digne de confiance." Neville désigna Drewen de la tête. "D'ailleurs il le pense aussi, et crois moi, il ne se trompe jamais, c'est pour ça que je l'ai engagé."

Un nouveau signe de tête, et le bateau s'immobilisa en douceur dans un coin magnifique, à une dizaine de mètre d'une falaise qui leur offrait un paysage de rêve en toute intimité. Neville s'approchait du bord et trempait sa main dans l'eau claire. Elle était plutôt bonne pour ce mois ci, de toute façon Neville n'avait jamais été très frileux. Il retournait vers les banquettes, posant son téléphone portable sur la petite table, retirant également sa veste superflux par cette chaleur.

"Tu sais ce que j'aime le plus dans cette nouvelle vie?" Neville eut un petit regard amusé, difficile de s'imaginer ce qui lui passait par la tête. "C'est justement profiter de la vie."

Prenant tout son élan, Neville se mit à courir vers l'avant du bateau, Jenny pu découvrir qu'il ne portait plus ses chaussures. Non il n'allait pas faire ça. Et pourtant si. Se servant de la rembarde comme d'un plongeoir, Neville entra avec bruit dans l'eau clair avant de ressortir la tête visiblement ravi de sa connerie.

"Tu devrais venir, elle est bonne."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Profitons du soleil de Marseille [Jenny]   Jeu 10 Mai - 19:01

Neville déposa un baiser sur la joue de la jeune femme ce qui lui laissa échapper un sourire. Ca faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas vécu quelque chose avec son ami que ça lui faisait bizarre d'être ici avec lui, comme si tout ce qu'elle vivait n'était en fait qu'un rêve. Elle sourit à Drewen qui lui avait dit qu'elle s'en était plutôt bien tirée pour une première fois.

Citation :
"Cesse de douter de toi comme ça, c'est vrai que tu t'es bien démerdée, un peu trop crispée. Je ne comprends pas comment avoir été recruté par le SGC ne t'as donné plus confiance en toi, en général ça donne des ailes, imagine ça signifie juste que tu es la meilleure dans ton domaine, et que tu es digne de confiance." Neville désigna Drewen de la tête. "D'ailleurs il le pense aussi, et crois moi, il ne se trompe jamais, c'est pour ça que je l'ai engagé."

Le rouge aux joues, Jenny sourit et à son tour déposa un baiser sur la joue de Neville. Il était tellement gentil avec elle et l'entendre dire ça lui faisait un bien fou. Maintenant qu'elle allait bosser chez Typhon, elle se promettait de se prendre en main et de ne plus faire la petite fille coincée du sgc. De nouveau elle sourit à Drewen et hocha la tête pour le remercier.

Neville fit de nouveau signe à Drewen qui arrêta le bateau. Jenny jeta un coup d'oeil à son ami et écarquilla les yeux lorsqu'elle le vite retirer chemise et chaussures. La bouche ouverte et le doigt levé, elle allait dire quelque chose quand Neville prit la parole.


Citation :
"Tu sais ce que j'aime le plus dans cette nouvelle vie?" Neville eut un petit regard amusé, difficile de s'imaginer ce qui lui passait par la tête. "C'est justement profiter de la vie."

Elle allait lui répondre quand elle le vit prendre de l'élan. Le sourire aux lèvres, Jenny était prête à parier qu'il allait sauter dans l'eau. Gagné ! Elle le regarda courir et sauter dans l'eau bleu turquoise de la mer méditerranée.

Citation :
"Tu devrais venir, elle est bonne."

La jeune femme éclata de rire et sans se faire prier, elle retira ses vêtements se retrouvant en sous vêtements sur le pont du bateau. A son tour, Jenny prit de l'élan et sauta dans l'eau provoquant un gros plouf. Elle remonta à la surface et passa ses mains dans les cheveux.

"Wouhaou ça faisait longtemps que je ne m'étais pas amusée comme ça.."

Jenny se mit à nager autour de Neville tout en l'éclaboussant et en riant aux éclats.
Revenir en haut Aller en bas
Neville Robert
Scientifique
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 24/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: Typhon
Grade / Niveau: Propriétaire de Typhon
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: Profitons du soleil de Marseille [Jenny]   Sam 12 Mai - 1:17

Neville & Jenny

Est-il imaginable que Dieu ait pu, par rancune, créer l’homme à son image dans le seul but de le rendre fou ?


Neville appréciait juste l'instant présent comme il le faisait chaque jour. Il lui avait fallut un long moment de se remettre de la mort de ses amours, mais à présent, et grâce à Chefet, il se sentait bien. A vrai dire il était aussi ravi de voir qu'il arrivait à tirer vers le haut Jenny, cette gamine comptait pour lui, elle était comme sa petite soeur il n'aimait pas la voir déprimer, voir un sourire s'afficher sur son visage lui prouvait qu'il était resté le même, malgré ce que beaucoup pensaient. En tout cas il espérait qu'elle allait se décoincer à Typhon, même si il faisait confiance à ses employés pour l'aider.

En tout cas une fois qu'il fut dans l'eau il douta plus d'un instant qu'elle ne le rejoigne et pourtant rapidement elle finit elle aussi dans l'eau à nager autour de lui, comme si de rien n'était. Une bataille d'eau s'en suivit forcément, deux gamins en train de s'amuser dans l'eau clair, il fallait dire que le soleil et la chaleur complété par un paysage paradisiaque avait tendance à décoincer les gens.

Quoi qu'il en soit Neville profitait du moment, surtout qu'il savait qu'il allait devoir laisser la jeune femme repartir pour régler ses affaires au SGC. Oh ils profiteraient plus tard de leur nouvelle vie, ils auraient tout leur temps. Après de longues minutes à s'amuser dans l'eau, Neville offrit une serviette chaude à Jenny pour qu'elle se sèche, avant de s'installer tranquillement sur les banquettes pour discuter avant de reprendre la route vers le port. Neville serra Jenny dans ses bras, lui rappelant qu'il attendrait son coup de fil pour qu'elle lui dise quand elle arrivera.


[HRP : Je clos ce rp pour intégrer officiellement Jenny à Typhon Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Profitons du soleil de Marseille [Jenny]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Profitons du soleil de Marseille [Jenny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Reste du monde :: Marseille :: Bord de mer-
Sauter vers: