La Porte des Etoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Jean François Cosey
Militaire
avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 20/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Sergent / 115
Age du personnage: 34 ans

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Mar 31 Juil - 20:02

Tout le monde allait plus ou moins bien. Se faire électrocuter ou se ramasser une caisse sur le coin de la face n'aidait certes pas à se sentir au mieux de sa forme, mais il en fallait plus que ça pour mettre hors jeu un agent du programme Porte des Etoiles ou un jaffa. Rakel faisait de son mieux pour encaisser, mais se faire transformer en résistor avait sans nul doute réveillé de mauvais souvenirs, pas besoin d'être Sherlock pour arriver à cette conclusion, cela ne faisait même pas deux mois qu'elle avait été passé à la gégène par le chef de la sécurité de la base d'Hégémonie qu'ils avaient pris d'assaut et là, rebelote. Elle avait beau faire comme si de rien était, il le voyait car il la connaissait bien. Il serra sa main de cette pression réconfortante. son mari serait là pour elle si elle en avait besoin.

"Bah, une petite coupure... Ca pisse juste plein de sang, c'est rien ça. Pas la première, mais ne répète à personne que j'ai été mis au tapis par un gringalet de moins de quinze kilos." Petit sourire avant de s'appuyer contre une cloison là où il ne gênerait personne, laissant sa belle retourner à la réparation de ce qui pouvait l'être sur ce rafiot à la dérive au milieu de l'apocalypse version goa'uld. Des Ha'Tak se foutant joyeusement sur la tronche... "Allez y doc' rafistolez moi ça vite fait ou laissez moi une minute et je m'en occupe. J'ai déjà pris des coups sur la tête vous en faites pas" Il ne serait pas le premier militaire à se recoudre lui même, mais comme Rebecca semblait vouloir recoudre ses fuites d'hémoglobine, le soldat n'y voyait pas d'inconvénient. Il lui sourit même malgré la pulsation douloureuse au niveau de la zone d'impact avec la caisse de munitions. "Par contre je cracherai pas sur une bouteille de vodka... Pas de vodka? Va pour une aspirine alors."

Même avec la tête en vrac, il plaisantait encore... Au moins s'il pouvait chasser le stress de l'esprit de la pauvre auxiliaire sanitaire surmenée ce serait déjà ça. Il savait que c'était un combat perdu d'avance avec sa bien-aimée qui n'aimait rien de plus qu'être sous pression.
Là où il sourit moins sinon plus du tout et même fronça les sourcils - compliquant la tâche de l'auxiliaire sanitaire - ce fut lorsqu'il entendit Rakel penser qu'il était hors jeu. Ok, elle se faisait du souci pour lui, il comprenait et acceptait, par contre, il n'était pas question qu'il reste gentiment en arrière pendant que les autres prenaient plus de risque parce qu'ils n'avaient pas d'ouvreur de voie! Il avait pris un coup sur la tête, point, il se sentait un peu vaseux, chose normale aussi peu de temps après s'être ramassé un tel projectile, mais mis à part ça il était de son propre constat, complètement opérationnel et il n'en démordrait pas, même sous la torture. Lui aussi pouvait être têtu quand il le décidait. Et ça, madame Peleonor-Cosey le savait mieux que quiconque.


"Moi je suis sûr que ça va et la doc' te dira la même chose." Regard direct dans celui de Rebecca pour bien lui faire comprendre que la seule chose qu'il l'autorisait à dire était qu'elle était d'accord avec lui, pas un regard menaçant, loin de là, juste très... persuasif et pas du tout discret, soit dit en passant. "Si elle arrête le sang de pisser, histoire qu'on me suive pas comme le Petit Poucet, ça ne posera pas de problème. Et puis c'est pas comme si je comptais monter sur un ring dans la journée pour aller boxer du tatoué. Ca a juste cabossé ma belle gueule, rien de plus boss."

Affichant son sourire à mi chemin entre le dragueur et le joyeux drille, il ne perdit quand même pas de temps pour rebondir sur ce qui les occupait tous et ce de façon la plus sérieuse possible. Il avait noté plusieurs choses qui faisaient qu'il se pouvait qu'ils aient des explications quand à leur état et les actions des goa'ulds.

"Si les vaisseaux se tiraient dessus au petit bonheur la chance? Je veux dire, regardez ce qui s'est passé avec nos senseurs. Un coup l'espace est vide puis un coup il y a un planeur qu'on voit et détecte, puis d'un coup on le détecte plus. En admettant qu'il est arrivé la même chose à ces croiseurs, sachant que plusieurs grands maîtres ont envoyé des vaisseaux, que va t il se passer quand ils verront des vaisseaux d'un autre grand maître apparaître sans pouvoir le détecter? Et si un des vaisseaux est pris de surcharges comme le nôtre alors qu'un autre Ha'tak est en vue, le réflexe premier du commandant du vaisseau touché ne sera t il pas de penser que les gars d'en face sont les responsables de ce qui leur arrive? Et en conséquence que fera t il?" Petit geste de la main pointant du pouce la baie vitrée du Tel'Tak par laquelle on voyait les vaisseaux de guerre se pilonner joyeusement. "En plus on dirait que certains tirent tout simplement à l'aveuglette contre... quelque chose. Sans doute le quelque chose qui a grillé nos systèmes et nous aussi par la même occasion. On a donc deux problèmes. On est face à deux ennemis dont l'un est totalement inconnu et indétectable, le second est bien plus familier mais totalement en déroute, ça a l'air de paniquer sec à bord! Ensuite si on a besoin de pièces de rechanges ce qui est indiscutable, on ne sait pas combien de temps on pourrait survivre à bord de l'un de ces croiseurs avant de se prendre un tir perdu d'un autre croiseur ou alors d'être victime d'une avarie majeure comme on le voit sur certains qui explosent de partout... Et vu qu'on a plus de senseurs, on l'a dans le baba pour détecter si on se pose dans un vaisseau qui serait autre chose qu'un cimetière flottant."


C'était ce qu'il avait pu en déduire de ce qu'il avait pu et vécu. Simple, concis. Vint ensuite sa proposition à lui quand à ce qu'ils pourraient faire pour se tirer de ce guêpier avec bien peu d'atouts en main, mais pour autant pas totalement démunis. Ils étaient vivants et en assez bonne santé, ils avaient le meilleur entraînement qu'on puisse rêver et ils avaient surtout envie de rentrer à la maison en un seul morceau et vivants.

"Si nos radios fonctionnent encore et si les anneaux aussi, j'irai faire un tour à bord d'un des croiseurs que vous les experts vous estimeraient le plus en état de nous accueillir et une fois la zone déclarée sûre je vous dirai si on peut venir à bord ou si l'on a pas de radio, bah je reviendrai à bord pour vous dire si c'est bon ou pas. Ca nous évitera de nous exposer tous au vide spatial. Et ce serait bien de se magner le train pour se décider avant que nos inconnus viennent passer la seconde couche, la tête comme un pain de six kilos ça me suffit amplement."

Bon, évidemment, s'il se faisait téléporter dans un vaisseau privé d'air et de climatisation, il aurait guère plus de 10s pour trouver le panneau d'activation, y aller, rejoindre les anneaux et revenir à bord du Tel'Tak ce qui en gravité zéro sans les équipements pour et soumis à un froid atroce serait tout sauf une partie de plaisir, mais dans son esprit, c'était lui l'éclaireur, c'était à lui de se rendre en premier sur le vaisseau qu'ils choisiraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
U'Mrak

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 25/01/2011

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Mer 1 Aoû - 0:29

Pendant que nos héros discutaient du plan de bataille à venir, mais sans pour autant prendre le temps de réparer leur système de propulsion. Se croyaient-ils à l’abri derrière leur camouflage ? En effet, ils pouvaient l'être de la part de tirs qui leur était destiné. Mais les autres ? Ils avaient presque oublié que dehors la bataille faisait rage ! Oui, il fallait des pièces. Oui, c'était risqué d'aller en chercher mais sans ça, ils n'iraient certainement pas bien lui, ce que le présent allait leur rappelé.

*bip* avait fait le radar qui détectait une des fluctuations d'énergie qui s'approchaient d'eux.

Plusieurs impacts retentirent ensuite sur le bouclier de leur appareil, qui les absorba sans aucune difficulté. Puis virent deux autres qui eux avaient fait mouche après une brutale perte de puissance, faisant griller les systèmes de camouflage et du bouclier ceux-ci sous les doigts du pauvre Tara'c qui n'en demandait pas tant. Heureusement pour lui il échappa à la décharge électrique qui se dissipa rapidement. La source de ce qui venait de se passer ?

Le fameux bip du radar passa juste devant les vitres du cockpit. Qu'est-ce que c'était cette chose ?! On aurait dit une sorte de boule blanche et bleue d'énergie pure parcourue de nombreux arcs électriques qui s'attachaient aux débris alentours. Mais leur contemplation de ce "truc" fût interrompu par de nouveaux tirs qui cette fois avaient pris la peine de passer au dessus d'eux en direction de la chose : 3 planeurs accompagnés d'un alkesh donnaient la chasse à cette chose, utilisant toutes les armes qu'ils avaient à leur disposition pour tenter de l'abattre.

C'est lorsqu'ils les frôlèrent qu'ils purent s'apercevoir que l'alliance de plusieurs seigneurs n'étaient pas une illusion : les chasseurs appartenaient un un seigneur, et l'alkesh a un autre. Et a moins que celui-ci soit juste une capture de guerre il n'y avait pas d'erreur possible. Si nos amis suivirent du regard cette course poursuite qui sembla disparaitre dans les débris il purent admirer le charmant feu d'artifice qu'elle procura. L'explosion d'une masse semblant être l'alkesh suivit de deux autres plus petites au niveau de l'écho radar jusqu'à ce que celui-ci ne disparaisse.

Ils ne devaient pas rester là ! C'est d'ailleurs Tara'c qui connaissait le mieux les système qui fit ce qu'il pu pour réparer la propulsion conventionnelle. Mais la réparation ne tiendrait pas une éternité : leur vaisseau était beaucoup trop endommagé et d'après les grincements la coque de la soute menaçait de céder après les impacts reçus.

Autant dire qu'ils n'avaient pas réellement le choix : c'était soit essayer de sortir et prier pour que le vaisseau tienne tout le voyage de retour ou simplement réussisse à sortir de ce piège sans imploser, soit aborder un des vaisseau mère et récupérer quelque chose en état de voler pour se tirer d'ici.

HRP : Informations sur le topic HRP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Guerin
Médecin
avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 28
Localisation : Ile de France

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: Caporal / 42
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Jeu 2 Aoû - 1:38

Je ne m'attendais pas à ce que ce soldat me demande de mentir pour lui.
Bien sûr, son état n'était pas critique puisqu'il était toujours conscient et qu'il ne présentait pas les signes d'une commotion. Pourtant, vu l'entaille qu'il portait sur le crâne et la quantité de sang qu'il avait perdu, cet homme ne devait sa lucidité qu'à son excellente condition physique. Du coup, lorsque son regard s'est posé sur moi, comme pour m'intimer l'ordre de ne rien faire contre lui, j'ai ouvert la bouche sans savoir quoi répondre. Ce n'est qu'un petit moment après, au milieu d'un silence et les sutures à moitié faites que je me suis exprimée.


- Je...Il vous faudra tout de même rester prudent. Sans radiographie, je ne peux pas connaître l'impact qu'à eu cette plaie sur votre cerveau. Donc si vous ressentez des vertiges, des variations de l'équilibre ou des troubles auditifs, vous devrez vous arrêter. Je suis sérieuse.

Mais vu le regard qu'avait ce type, il était clair que je perdais mon temps. Je me demandais même s'il détestait les médecins, ce qui ne m'aurait pas vraiment surpris. Généralement, ces hommes fait pour combattre malgré les pires blessures n'aiment pas trop être retenus tant qu'ils sont capable de tenir une arme en main. Je manquais encore un peu d'expérience en ce domaine mais le calcul n'était pas très compliqué à faire. Je n'avais qu'à regarder Mickaëlla, toujours debout, alors qu'elle avait subi de sacrés blessures. Quelqu'un d'autre, et même avec les calmants, serait resté allongé. J'en étais tout aussi impressionnée qu'inquiète.
Concentrée, je me suis appliquée sur les sutures et les ai terminée le plus soigneusement possible. Lorsque quelque chose à exploser, laissant ensuite d'horribles grincements raisonner dans la soute, j'ai eu l'impression que tout allait se terminer. C'est plutôt étrange mais la seule chose que j'avais en tête à ce moment-là, c'était de finir ces foutues sutures. Je pense que me noyer dans mon travail m'empêchait de paniquer. Avec le peu que j'avais vécu, j'étais à deux doigts de céder.


- Voilà, j'ai terminé ! Déclarais-je fébrilement. Prenez ce stimulant, une gélule toutes les quatre heures. Toutefois, Je vous déconseille fortement les calmants et tout autre antidouleur. Ils modifient l'hémostase en rendant le sang plus fluide, cela vous conduirait à une perte hémorragique avec toutes les conséquences qu'elles engendrent. N'hésitez pas à m'appeler si ça ne va pas.

Mais là encore, je doutais qu'il ne le fasse.
J'avais toujours besoin de m'occuper et il y avait vraiment beaucoup de travail. J'ai ausculté Rakel, ai trouvé des brûlures superficielles sur le plat de ses mains que je me suis empressée de soigner. Tout allait plutôt bien. Mais un travail plus difficile encore m'attendait, le plus compliqué, qui consistait à intercepter Tara'c lorsqu'il aurait terminé ses vérifications. Solide et borné comme il l'était, il refuserait forcément mes soins sous prétexte que son symbiote pouvait s'en occuper. Même si je devais admettre qu'il avait en partie raison et que je ne connaissais que très peu la constitution des Jaffas, sa santé était ma responsabilité au même titre que les autres.
Alors j'ai repoussé au plus loin, contrôlant l'état de mes autres camarades, jusqu'à ce qu'il ne reste plus que lui. Je me suis donc approchée avec mes gants et ma trousse de secours, plus inquiète de me faire refouler façon guerrier extraterrestre qu'autre chose, puis l'ai interpellé dés qu'il avait l'air moins préoccupé.


- Je dois....vérifier votre état... Je n'en ai que pour deux minutes.

Je connaissais déjà la réponse. La situation ne laissait pas vraiment le temps à ce genre d'intervention et j'ai du détourner le regard vers Mickaëlla pour l'appeler à l'aide. Je crois que je n'avais plus que ça à faire en attendant que le combattant daigne accepter sans se sentir offensé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaElla Strucker
Militaire
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 34

Dossier du personnel
Equipe: SG1/Leader
Grade / Niveau: Major / 474
Age du personnage: 29 ans

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Ven 3 Aoû - 3:49

Chacun reprenait ses esprits dans un calme relatifs.Personne ne paniquait, tout le monde gardait le contrôle de ses nerfs.Pas de crise d'hystèrie à gérer en plus de cette situation de crises.Chacun tentait d'apporter sa pierre à l'édifice et MickaËlla faisait un effort de concentration pour emmagasiner, et analyser toute les informations.Ca n'était pas vraiment le moment de passer à côté de quelque chose d'important.Rakel était d'accord sur l'idée de pénétrer à bord d'un des vaisseaux et elle voulait laisser elias sur le banc de touche.Ils allaient avoir besoin de tout le monde est un mec comme elias n'était pas du menu frotin même si il n'avait pas d'expérience en ce qui concernait les missions extraplanètaires.Jeff avait été dans son cas au début et il s'était retrouvé dans le bain dès le départ.Rakel gérait son effectifs comme elle l'entendait, à condition que cela ne nuise pas à la bonne marche de la mission et à l'intégrité physique de SG1.En chine Rakel avait fait l'erreur de ne pas redire sur la formation des équipes MickaËlla ne ferait pas la même erreur.Mais pour le moment ça n'était pas le plus important loin de là même.Il fallait prendre une décision.

Jeff voulait infiltrer le vaisseau à l'aide des anneaux de transport.Une idée qui était loin de plaire à MickaËlla.Ils n'auraient aucune idée de l'état du vaisseau dans lesquels ils allaient balancer Jeff.Si l'endroit ou ils se trouvaient été dépréssurisé ils allaient perdre un homme bêtement.Envoyé la sonde à sa place et ils perdraient la sonde bêtement.Certes cela avait l'avantage de la discrétion mais en même temps au milieu de cette bataille leur arrivée au milieu d'un hangard avait des chances de passer incognito.Et même si cela n'était pas le cas ils avaient la possibilité de se battre sur un terrain ou ils ne seraient pas désavantagé.Sans parler que cela serait plu simple de s'orienter dans le vaisseau, et qu'avec de la chance il y aurait encore des appareil type cargo auprès desquels ils pourraient prélever des pièces.Voire même transborder leur matériel.Et puis leur vaisseau cargo serait à l'abri d'un tir direct ce qui était loin d'être négligeable comme avantage.Alors qu'elle pensait et qu'elle regroupait ses idées le hasard lui fit remarquer la justesse de sa réfléxion.Un signal sonore provenant du radar attira leur attention MickaËlla ne savait pas ce que c'était mais pas besoin d'avoir fait de grandes études pour savoir que ça ne pésageait rien de bon.

Cela fut rapidement confirmé.Deux tris vinrent percutés leur boucliers qui dieu merci tenait bon.Malheureusement les deux suivants causèrent des dégats.Sur le champs MickaËlla s'en voulut de ne pas avoir donné l'ordre explicite des réparations.Ils étaient là à flotter dans le vide à la merci des tirs perdus et de ce qu'elle pouvait en voire ils venaient de perdre d'autre système.Ce qui fut rapidement confirmé par tara'c.Plus de boucliers et de système de camouflage.Quelques secondes plus tard une boule d'énergie passa devant leur cockpit.Cette dernière était poursuivie par des planeurs de la mort et un al'kesh.La fameuse boule d'énergie avait du esquiver les tirs qui la visait et ils avaient reçu des tirs perdu qui n'avaient pas été perdu pour tout le monde.Tara'c lui s'était déjà mis à l'oeuvre pour réparer la propulsion conventionnelle.Et quand MickaËlla constata que deux des trois planeurs et l'al'kesh avaient été balayé comme de rien faire elle ne peut s'empêcher d'avoir un frisson d'effroi et d'admiration.Cet ennemi des goa'ulds étaient vraiment redoutables et elle espérait qu'il y avait possibilité pour eux de faire ami ami.La coque commençait à montrer des signes de faiblesse, on pouvait l'entendre craquer et MickaËlla se demandait combien de temps cette dernière allait tenir.Ils devaient au plus tôt se poser.

"On a pu vraiment le choix maintenant, il va falloir qu'on se pose dans un hangard.On peut pas perdre de temps avec une reconnaissance.Il faut que tout le monde soit prêt au combat au moment ou on pénétrera dans le hangard."


MickaËlla n'était pas prête à négocier quoi que se soit sur ce coup là.Atteindre un hangard était une priorité vitale pour la suite de cette mission.Il n'irait pas loin si ils ne trouvaient pas un autre vaisseau.Et le seul endroit ou ils pourraient en trouver était à bord d'un vaisseau mère.Laissait Elias sur le banc de touche n'était plus à l'ordre du jour.Un tireur de son talent devait aller au feu avec eux, ils en auraient besoin.MickaËlla qui avait vu le regard que lui avait lancé Rebecca, répondit juste par un signe de tête qui signifiait que ça allait aller.Tara'c était un jaffa cela n'était pas grand chose pour lui et si il décidait de ne pas être examiner c'était son choix et elle lui faisait confiance.Mais elle voulait aussi dire à cette dernière que ça allait aller pour la suite.MickaËlla allait se diriger vers la soute pour s'équiper comme il se devait, et comme si cette dernière n'était pas entrain de rendre l'âme.Elle semblait d'un calme olympien comme si tout ce qui se passait autour d'elle ne la touchait pas.En réalité elle se sentait parcouru d'une excitation comme elle en avait rarement connu.Ils ne savaient pas sur quoi ils allaient tomber et cela lui procurait une sensation que seuls les combattants du SGC tels que Rakel Jeff et tara'c pouvait comprendre.D'ailleurs ils devaient être entrain de ressentir la même chose.Rebecca était sur la voie pour devenir pareil même si elle ne le savait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara'c

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: ? / 125
Age du personnage: 23 ans (apparence) / 54 ans (jaffa)

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Sam 4 Aoû - 19:10

Alors qu’il était plutôt occupé entre les réparations à tenter et les informations à donner, Rebecca s’approcha de lui pour s’enquérir de son état de santé avec hésitation, du coup Tara’c tourna rapidement la tête vers elle et de son air sérieux il lui répondit gentiment :

« Je ne ressens aucun problème… »

Voyant le regard inquiet de la demoiselle, le jaffa marqua une pause de deux secondes avant de continuer :

« C’est d’accord, notre pilote est parfaitement en mesure de se passer de moi pour l’instant mais il faudra que vous vous teniez à vos deux minutes ! »

Etait-ce de la pitié pour la jeune femme ? Non, certainement plus du respect pour la soigneuse qu’elle était et qui culpabilisait d’être souvent inutile dans les entrainements ou les missions, cette fois elle avait son rôle à jouer et il fallait lui donner la possibilité de le faire même si le tatoué savait qu’elle ne trouverait rien d’extraordinaire, son symbiote étant suffisamment en forme à ce qu’il ressentait pour soigner les éventuelles blessures résultantes de la décharge électrique reçue peu de temps avant. Se laissant faire et obéissant aux demandes de Rebecca, il ne perdait néanmoins pas l’occasion dès que cela était possible de regarder vers la verrière du cockpit afin de ne pas perdre le fil des évènements car la vie de toutes les personnes de ce cargo ne tenaient plus à grand-chose.

A peine plus de deux minutes après, il quitta les douces mains de la soigneuse pour reprendre sa place de copilote et d’en dire un peut plus à Rakel et en même temps à ceux que cela intéressait :

« Le vaisseau vers lequel nous nous dirigeons appartient à la flotte de Ramius d’après le symbole identifiable sur la coque, on dit de lui que c’est un petit seigneur qui change plus vite de camp que d’hôte… L’autre Goa’uld en présence est Khonsu, ses jaffas sont beaucoup plus dangereux que ceux de Ramius, voila pourquoi ce choix… Quelles sont les consignes si nous avons à faire à des personnes qui désirent se rendre ou qui se disent de la Tok’ra ? »

La réponse à cette question et les arguments apportés n’allaient pas être sans conséquence sur l’attitude de Tara’c, lui qui n’avait rien contre tuer un adversaire combattant s’était juré de ne plus faire couler inutilement le sang de ses frères qui étaient sur la voie du changement en comprenant que leurs faux dieux étaient vulnérables, le jaffa rebelle savait qu’en leur laissant une chance de s’enfuir, les récits de ces hommes seraient bien plus utiles à sa cause que sa seule parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Guerin
Médecin
avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 28
Localisation : Ile de France

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: Caporal / 42
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Dim 5 Aoû - 17:38

Sur le coup, je me suis sentie idiote, stupide. Ne trouver aucun appui du coté de Mickaëlla était une évidence. Après tout, elle connaissait Tara'c depuis plus longtemps que moi et avait une meilleure estimation de ses capacités. J'ai accueilli son regard en inclinant la tête, m’apprêtant à m'effacer. Je me sentais partagée entre une forme d'humiliation légère et la compréhension. Car en inversant les rôles, je pense que j'aurais pris exactement la même décision qu'elle. Avec ce qu'il se passait dehors, le contrôle de l'état de santé du combattant pouvait largement attendre.

- Je...je vais préparer mes affaires. Balbutiais-je en me retirant vers la soute.

Mais avant que je ne franchisse le sas, Tara'c accepta d'être examiné. Une telle intention de sa part, pour un guerrier de roc dans son genre, me stupéfia. Clouée sur place, je me suis tournée vers lui puis vers ma leader. On m'aurait facilement confondu avec une enfant cherchant l'aval de sa mère pour un tour de manège. Replaçant mes gants en latex, je me suis placée devant lui et lui ai d'abord examiné les mains. Le bout de ses doigts avaient été brûlé par le choc électrique. Mais à l'instar de Rakel, qui présentait les mêmes plaies, celles-ci étaient déjà cicatrisées. Il n'y avait même pas de cloques. Les dernières séquelles résultant du choc se réduisaient à quelques rougeurs et de petites peaux mortes attendant d'être remplacées. D'un point de vue humain, il aurait fallu plusieurs jours, quatre minimum, pour obtenir ce résultat. Tara'c, lui, n'avait eu besoin que d'une dizaine de minutes.
Sourcils froncés, affichant un air étonné, mes doigts sont repassés plusieurs fois sur les siens, à croire que je tentais de chasser un mirage. Et pourtant, je ne rêvais pas. Le combattant n'avait rien. On ne pouvait même plus parler de brûlure. En poussant mon examen, je n'ai trouvé chez lui qu'une excellente santé. Lors d'une formation sur les ennemis que l'on pouvait rencontrer sur le terrain, je me suis souvenue que l'instructeur avait souligné l'incroyable résistance physique d'un Jaffa. Mais à ce point, je ne m'y attendais pas.

Je ne sais pas vraiment si mon but était de me sauver la face ou de prodiguer le minimum de soin, même le plus négligeable. Peut-être un peu des deux. Nettoyer le bout de ses doigts avec une crème hydratante qu'il avait lui même d'office dans son paquetage a été la seule chose que j'ai trouvé utile de faire. De quoi chasser les peaux mortes et lui éviter quelques démangeaisons ridicules. Je devinais déjà l'expression de son visage, le sourcil en suspension, l'air de me demander à quoi servirait une petite pommade.


- Vous aviez raison Tara'c. Déclarais-je difficilement. Vous n'avez rien.

Un léger sourire sur le visage, plutôt gênée qu'autre chose de lui avoir fait perdre son temps, je me suis éclipsée pour préparer mon matériel. J'ai rangé toutes les affaires que j'avais utilisé et vérifié que les poches de mon gilet tactique contenait les instruments les plus importants. Même au fond de la soute, j'avais l'occasion d’apercevoir les vaisseaux devenant de plus en plus monstrueux au milieu de l'océan de débris en suspension. L'avancée inéluctable de notre appareil dans le champ de bataille devenait digne d'un grand film de science fiction soulignant l'incroyable courage des équipiers. Eux qui me tournaient le dos, faisant face à cette scène morbide, sans le moindre signe de peur. De mon coté, en voyant ce même spectacle de lumière, magnifique et impressionnant, j'étais morte de trouille. Mon estomac dévoré par la pression et mes jambes creuses comme du coton, flageolantes. Tandis que l'espace s'effaçait pour un simple morceau de vaisseau, j'ai dégainé d'une main tremblante mon arme de poing et ai vérifié qu'elle était approvisionnée. Bien sûr, le cran de sécurité restait enclenché, je ne tenais pas à mettre une balle dans la jambe de quelqu'un par accident. Mais en y pensant, imaginer des centaines de Jaffas comme Tara'c en plus méchant ne me donnait pas du tout envie d’atterrir.

Et eux...comment faisaient-ils pour être aussi serein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean François Cosey
Militaire
avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 20/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Sergent / 115
Age du personnage: 34 ans

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Jeu 9 Aoû - 10:25

Finalement il avait persuadé Rebecca de'abonder plus ou moins dans son sens. Il avait reçu ses soins, et il sourit même quand l'aux-san lui donna ses consignes voire même lui faisant la leçon pour qu'il se ménage et fasse attention. Pour un peu il en aurait lâché un "oui maman." mais il se contenta de sourire, amusé par ce mélange de sérieux et de sollicitude. Dans une autre vie il se serait sans doute amusé une fois de retour à la base, les sutures ça avait le don de rapprocher les gens. Mais ça c'était dans son autre vie et en plus il était marié, heureux de l'être et savait ce qui se passerait si Rakel avait seulement l'impression qu'il faisait du gringue à la gentille demoiselle de SG1. Oh ça oui, il le savait!

"Pas de problème doc'. Pas de pilule du bonheur, pas de surmenage. Reçu fort et clair! Mais ça vaut pour vous aussi hein."

Petit clin d'oeil et tape amicale sur l'épaule tandis qu'il se relevait pour aller chercher son matériel quand ils eurent droit aux attentions de leurs hôtes mystères. Il y avait bien une troisième force active qu'ils ne pouvaient pas vraiment voir sauf quand elle se manifesta en sphère d'énergie poursuivie par des vaisseaux goa'ulds encore en bon état... Malheureusement pas pour longtemps. Le cargo encaissa tant bien que mal les décharges, mais rien qu'à l'oreille on savait que l'Al'Kesh ne tiendrait pas longtemps, il leur fallait trouver un croiseur pour s'y poser ou s'y téléporter au plus vite. Mickaëlla énonça l'évidence tandis que Tara'C leur trouvait une planche de salut avec le concours de sa patronne à lui.
Jeff en profita pour aller s'équiper, P90 armé et paré. Les noms des goa'ulds donnés par le jaffa ne lui disaient rien, soit ils étaient dans des dossiers qu'il n'avait pas lu soit ils n'étaient pas spécialement connus du SGC. Cela dit le nom du propriétaire de leur bouée de sauvetage géante et armée lui tira un sourire et une petite remarque.


"Décidément ces Ramius, tous les mêmes!" Petit moment de flottement pendant lequel il voit que personne n'a percuté. "Ramius... Tom Clancy!... A la poursuite d'Octobre Rouge!... Le commandant du SNLE soviétique Typhoon top secret, l'Octobre rouge!... Ca va pas du tout ça. Faut absolument que vous voyez ce film Tara'C, un grand classique du film de guerre avec Sean Connery, magistral comme toujours et un excellent Alec Baldwin. Le plus amusant c'est que les gentils aussi arrivent à bord du bâtiment de Ramius avec une petite coquille de noix pour en prendre possession. 'fin bref. C'était la minute cinéma."

Tara'C avait posé une question quand aux ROE et le commando haussa un sourcil. Pour lui la réponse allait de soit. Ils n'avaient pas le temps pour s'embarrasser de prisonniers et vu qu'ils seraient à bord d'un Titanic en devenir, ce serait chacun pour sa peau, pas le temps ou pas de balle à gâcher, mais si les consignes étaient "pas de témoin", le cocoye ne ferait pas de sentiment pour autant. Sans doute que cela était plus pénible pour le jaffa rebelle qui n'avait pas tant que ça d'équivalent, on aurait même pu dire qu'il était une espèce de mouton à cinq pattes

"La question à mille euros c'est surtout si y a moins de débarquer sans se faire remarquer, parce que s'ils nous pêchent au moment de l'appontage on sera fait comme des rats dans notre carcasse fumante de cargo, et l'on se ferait tirer comme des lapins avec les anneaux de transport s'ils remarquent le faisceau entrant. Tara'C les jaffas de Ramius sont ils suffisamment résistant moralement pour rester à leur poste dans une situation pareille où est ce que ce sera sans doute le chaos le plus total avec des gens plus occupés à sauver leurs miches... leurs vies plutôt que d'obéir à leur patron le goa'uld lituanien ou son envoyé?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaElla Strucker
Militaire
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 34

Dossier du personnel
Equipe: SG1/Leader
Grade / Niveau: Major / 474
Age du personnage: 29 ans

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Ven 10 Aoû - 15:09

Rebecca avait du mal à trouver sa place et à s'imposer.Il fallait dire qu'elle était au milieu de personne avec un fort caractère et que les missions auxquelles elle avait participé n'avait pas été de tout repos loin de là.Mais MickaËlla ne se sentait pas à même de gérer les petits doutes et hésitation de l'infirmière surtout avec SG3 pour les observer.Fort heureusement il y avait Jeff et son sourire de vrp pour ça.MickaËlla le laissa donc se montrer prévenant n'y voyant là aucun ombrage.Ca n'était pas son truc contrairement au commando marine.Elle se préoccupa donc d'enfiler son gilet tactique et d'écouter ce que tara'c avait à dire.Il avait choisi le vaisseau qu'ils allaient aborder en prenant en compte que le goa'uld qui en était le propriétaire était du genre lâche.Un défaut qui le rendait peu fiable dans ces réactions.Il fallait espérer qu'il n'allait pas envoyer tout ces jaffas mourir en bloc parce qu'il y voyait là la seule opportunité de s'échapper.Quand à savoir ce qu'ils allaient faire d'éventuels prisonniers la question n'était pas si simple et la réponse à cette dernière ne l'était pas moins.Si Tara'c posait la question c'est bien qu'il avait une idée derrière la tête.MickaËlla commençait à bien connaitre le jaffa qui une fois sur le pont du hangar pourrait décider de n'en faire qu'à sa tête.Il avait soulevé la question maintenant pour se préparer à l'éventualité d'une réponse qui lui déplairait.

Il ne fallut pas plus de quelques secondes à MickaËlla pour savoir comment gérer le problème.Mais avant qu'elle ait pu répondre quoi que soit Jeff en avait profité pour balancer une vanne douteuse sur ramius.En rapport avec un film américain sur un sous-marin nucléaire tactique russe.Comme d'habitude les méchants étaient russes et socialistes et les gentils américains et capitalistes.Encore une fois l'apologie du monde vu à travers les yeux d'américains.MicakËlla n'était pas fan du genre mais bon le problème c'était sur que c'était complétement hors sujet parce que le goa'ulds nommé ramius devait être à une demi galaxie d'être aussi sympathique que sean connery.MickaËlla laissait le soin à Rakel de recadrer ou pas son second.Elle n'était pas là pour ça et n'allait pas perdre son temps surtout pour provoquer une Rakel qui devait être sacrément remonté de s'être pris une grosse châtaigne.La suite de l'intervention de Jeff était déjà plus intéressante étant donné qu'elle concernait la mission.Le moral des Jaffas à bord dépendait surtout de la garde personnelle de Ramius.C'est eux véritablement qui montrait l'exemple aux autres jaffas en les inspirants.Suivant ce qui leur était arrivé les jaffas seraient plus ou moins désorganisés.Mais elle voulait mettre Tara'c dans les meilleurs conditions pour la suite.

"En ce qui concerne la tok'ra et d'éventuels rebelles Jaffa en plus d'être nos alliés ils représentent une source d'informations trop importante pour qu'on en tienne pas compte.En ce qui concerne les identifications.Pour la tok'ra il suffira de leur demander les 4 premiers symboles de revanna.Pour les rebelles Jaffa on fera au cas par cas selon l'avis de tara'c."


MickaËlla comprenait que trop bien la question de tara'c.La mission et la survie du groupe devait passer avant tout.Si tara'c oubliait ou était son devoir elle saurait lui rappeler en temps voulu.Mais elle doutait de devoir en arriver là les Jaffas étaient des gens d'honneurs avec des principes moraux très fort.

"Pour les autres on fait pas de détails.Les goa'ulds ne doivent pas savoir que nous étions là.Manquerait plus qu'il nous mette ça sur le dos et se décide à venir nous faire la peau."


MickaElla était à nouveau alerte mais elle se sentait pas très à l'aise dans son gilet.Sa blessure la gênait pour le moment.Elle espérait malgré cela qu'une fois dans le feu de l'action elle ne le sentirait pas trop et que cela ne nuirait pas sur ses capacités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
U'Mrak

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 25/01/2011

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Ven 10 Aoû - 16:23

Plusieurs autres tirs passèrent non loin de leur vaisseau cargo, leur étaient-ils destiné ? Ils ne savaient pas, mais c'était suffisant pour leur permettre de se décider à intervenir. Depuis leur arrivée, les échos radars avaient redoublé d'intensité, tout comme les tirs des vaisseaux, qui ne faisaient pas grand cas d'un pauvre petit vaisseau cargo isolé et non armé et même s'ils étaient "amis" aux vues de la situation ils rentraient dans la catégorie "pertes acceptables."

[Je vous laisser décider de l'approche, je suppose que le pilote sera Tara'c, donc qu'il connait les manœuvres.]

Lorsque nos amis appontent, c'est un spectacle plutôt... Désolant qu'ils purent découvrir sur le vaisseau des leurs futurs nouveaux amis : l'armée de Ramius. De la vue du cockpit, les choses semblaient bien organisées, et les jaffa n'avaient visiblement pas perdu leur sang froid. Car oui, ca fourmillait de ces charmants bonhommes, et il était facile de deviner qu'il s'agissait d'un des primas de celui-ci qui dirigeait le navire.

Néanmoins, l'intérieur semblait souffrir de grosses avaries, plusieurs épaves de vaisseaux gisaient directement sur les amarres, comme si ceux-ci avaient été détruits avant d'avoir eut le temps de décoller. Certains chasseurs étaient encore intacts et attendaient gentiment leur pilote, d'autres amarres vides laissaient deviner que les chasseurs étaient partis. Nos équipiers avaient donc l’embarras du choix quant au vaisseau à piquer. Un cargo ? Un Alkesh ? Ou encore une nuée de planeurs ? Le problème était de savoir s'ils avaient été réparés... D'ailleurs, ce n'était pas une équipe de maintenance qui travaillait sur un des Alkesh de Ramius là bas ?

Les murs quant à eux étaient tapissés d'impacts de lance, et certains trous dans le sol ou encore les cloisons laissaient à penser que ce qui avait fait les gros trous sur la coque externe était aussi parfois à l'intérieur du vaisseau. Hé mais... ce n'était pas du sang contre le mur là bas ? Ou encore le sol ?

Mais quel serait l'accueil réservé ? Et bien, il y avait plusieurs solutions face à la situation : Beaucoup de jaffas étaient trop occupés avec le matériel pour s'occuper des nouveaux arrivants, seule une petite escouade de 4 Jaffas venait leur dire bonjour et frappaient déjà à la porte.

"Au nom du Prima Arkansh du Dieu Ramius, ouvrez cette porte et préparez-vous à être inspecté !"

Oh non, ces gars là ne s'amusaient pas et n'étaient pas des rigolos. Enfin... Avec leurs casques on ne voyait pas grand chose de leur expression, mais le ton employé permettait de le comprendre. Enfin, l'inspection signifiait qu'ils comptaient bien monter à leur bord.

[HRP : Faites bien attention, ce sont de bons Jaffa comme vous les connaissez, ils ont donc une très bonne maitrise de la lance et du combat au corps à corps. Ils ne se laisseront pas tabasser sans se défendre et vous faire de gros bobos.
2 d'entre eux ont des lances, les 2 autres ont des zat à la main, ils ont tous les 4 des dagues Jaffas standards.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Yokas
Archéologue
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 20/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Adjudant / 269
Age du personnage: 32 ans

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Ven 10 Aoû - 17:38

Faith avait envie de crier.La situation virait du cauchemar au désespoir total.Ils n'avaient plus de propulsion conventionelle, plus de possibilité de passer en hyper-espace, plus de système de camouflage et plus de boucliers.La situation était bien plus que précaire et les chefs prenaient un temps fou à décider de ce qui devait être fait.Si il était bien un moment ou il ne fallait pas perdre de temps c'était bien celui.Encore un tir ou deux et ils allaient volés en éclats.Avec un peu de chance ils allaient mourir brûlés vif sinon ça serait la mort dans le vide spatial.Alors qu'est ce qu'ils attendaient pour s'activer, choisir un vaisseau et s'y poser.Une fois à bord il serait temps d'improviser et de faire avec les données qu'ils avaient.Arme au poing si il le fallait et il le faudrait certainement face à un contingent de jaffa voulant défendre leur vie et celle de leur seigneur.D'ailleurs la réponse de Tara'c la laissa perplexe, elle n'avait jamais entendu parler d'un certain ramius.A la consonance il devait tirer l'origine de son nom de la mythologie romaine.Mais il ne s'agissait pas d'un dieu.Alors quoi?Rémus?Le fondateur de la ville de rome?Elle mit cette idée de côté, il serait temps de s'en occuper une fois hors de danger.

Quand à Konshu de ce qu'elle se souvenait il était issue de la mythologie égyptienne.Mais il était évident qu'il n'était pas plus influent et plus important que Ramius.Si ils n'étaient pas des grands maitres cela voulait dire que les grands maitres n'allaient pas prendre le risque de se déplacer eux même pour se faire briser les reins par un ennemi surpuissant et inconnu.Mais ils prenaient cette menace très au sérieux et avait envoyé leur vassaux pour rassembler des informations et tester les forces de cet adversaire mystérieux.Cela ne devait pas se passer aussi bien qu'ils l'avaient imaginer.

Jeff balança une vanne ramius.Elle se demandait comment dans un instant pareil il pouvait penser à un truc aussi insencé qu'un film fiction sur la fin de la guerre froide entre la russie et les états-unis.Film tiré d'un livre de tom clancy le célébre auteur.Il avait repris un sujet déjà utilisé par d'autres auteurs.Il fallait dire que sur la guerre froide tout les sujets avaient déjà été visités et revisités un nombre incalculable de fois.Le talent de Tom Clancy était qu'il savait tenir le suspens et qu'il arrivait à faire passer pour crédible son histoire auprès du plus grand nombre.En même temps quand on connaissait la vérité sur le projet porte des étoiles il y avait tout un tas de chose qui semblait crédible.Ces textes avaient une saveur un peu trop god bless america mais c'était distrayant comme bouquin il ne fallait juste pas trop en abusé et éviter de faire le doublé gagnant avec robert ludlum sans quoi on voyait des conspirations partout.Un bon moyen soit de finir dans hôpital psychiatrique, soit retranché chez soi avec une arme et le gign qui toque à la porte.

"J'ai préféré le livre au film."


Elle ne savait pas pourquoi elle avait dit ça.Elle avait besoin de parler, pour se rappeler qu'elle était vivante et que tout ceci était bien réelle.Les chefs avaient décidé de la marche à suivre.Ils allaient aborder le vaisseau de Ramius en épargnant les jaffas rebelle et les tok'ra.Objectifs louable mais qui pourrait difficilement être remplis.Vu la situation c'était prendre des risques inutiles pour la suite.C'était déjà bien assez compliqué de se poser à bord du vaisseau de Ramius pour récupérer un autre vaisseau pour rentrer chez eux.Car réparer ce vaisseau était bien au-delà de leur capacités techniques sans parler qu'ils n'auraient pas le temps.La coque était endommagé c'était des dégats bien trop important pour que le vaisseau supporte un long trajet en hyper-espace sans partir en miette.

Les tirs qui venaient les frôler incita leur pilote à se dépêcher à poser leur coucou à bord du vaisseau mère goa'ulds.A l'intérieur de ce dernier ça n'était pas tout à fait le paysage attendu.Les jaffas présents n'étaient pas démoralisés.Certes le vaisseau mère ne semblait pas être dans le meilleur des états.Mais la discipline de fer instauré dans la société Jaffa depuis leur plus tendre enfance, n'avait pas été brisé par la cuisante défaite qu'ils étaient entrain de subir.Certainement parce qu'ils étaient confiant dans le pouvoir de leur dieu qui allait leur offrir la victoire en récompense de leur loyauté et leur adoration.Dans l'absolue cela n'aurait pas posé problème si le système de camouflage était encore actif ou si les jaffas avaient été négligeant.Ce qui bien sur n'était absolument pas le cas.Et bien évidemment les Jaffas venaient vérifier qui étaient les nouveaux arrivants.

"Qu'est ce qu'on fait maintenant?"


Faith s'était tourné vers les commandos et les chefs.Ca n'était pas son plan, et chose étrange elle n'avait pas envisagé de solutions par rapport à ce qu'il aurait pu se produire.Faith n'était pas en panique mais elle avait du mal à se concentrer.La situation était complexe dangereuse et elle ne maitrisait rien à la situation et c'était un grave problème pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaElla Strucker
Militaire
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 34

Dossier du personnel
Equipe: SG1/Leader
Grade / Niveau: Major / 474
Age du personnage: 29 ans

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Ven 10 Aoû - 18:35

Le vaisseau cargo se dirigeait enfin vers le vaisseau mère de Ramius.Il avait fallu quelques tirs supplémentaires pour motiver le pilote.Il était temps d'ailleurs parce qu'à force de se rapprocher ils allaient finir par s'en prendre un qui pourrait s'avérer être le dernier choc de leur existence.En rentrant dans le vaisseau mère elle put constater que ce dernier avait été salement abimé.Les traces de combat qu'on pouvait voire à l'extérieur se trouvait également à l'intérieur du bâtiment goa'ulds.Elle ne savait pas encore comment cela avait pu arriver mais elle comptait bien le découvrir et rapidement.Les Jaffas de Ramius n'étaient pas brisés parce qui étaient arrivés.Certains étaient entrain de s'occuper de la réparation d'un al'kesh, d'autre assurait le transport de matériel, d'autre travaillaient à dégager le pont des carcasses de vaisseaux qui avaient du être frapper alors qu'ils étaient encore à reposer sur le pont.C'était une bonne nouvelle pour eux.Plus les jaffas étaient occupés et plus ils seraient simple pour eux de tirer leur épingle du jeu.D'ailleurs elle avait déjà remarqué plusieurs vaisseaux soit tel'tak, soit al'kesh qui aurait fait un transport on ne peut plus convenable pour rentrer sur terre.

Mais pour le moment il fallait trouver un moyen d'avoir leurs informations.Et ce moyen était entrain de s'approcher.C'était tant mieux pour eux.Ils allaient enfin avoir un moyen d'avoir leurs informations.Il ne fallait pas grand chose à MicxkaËlla pour faire beaucoup.Alors dans là avec toute les chances de son côté elle ne pouvait qu'accomplir l'impossible.La tête d'ampoule de SG3 demandait ce qu'ils allaient bien pouvoir faire et MickaËlla avait une idée bien précise de ce qu'ils allaient pouvoir faire.

"Ca serait mal poli de les laisser dehors.Invitons les à entrer."


MickaËlla se redressa et d'un regard circulaire elle embrassa du regard les équipiers présents.Il fallait donné des ordres clairs et précis et ne pas perdre de temps.Il fallait espérer que Rakel ne prendrait pas mal ce qu'elle était entrain de faire.

"Tout le monde arme silencé.Ceux qui ont des zats équipés vous en.On essaie de faire des prisonniers, j'aimerai avoir des réponses.Si c'est pas possible on prends pas de risques.On les laisse rentrer et on leur tombe dessus.Tara'c vous déclencherez l'ouverture de la porte de votre place de co-pilote."


Les jaffas venaient de frapper à la porte et s'annonçait comme étant au service du primat qui était lui même au service de Ramius.

"Messieurs Dames enfiler vos chaussons de danse."


MickaËlla venait d'enlever la sécurité de son pistolet et elle fit signe à Rebecca de la suivre.Elle ne tenait pas à ce que cette dernière soit touché dans l'affrontement.Le personnel de santé était trop souvent exposé lors des conflits et elle ne souhaitait pas à ce que cette dernière soit exposé plus que nécessaire.Le plan était simple laisser les jaffas rentraient à bord du vaisseau cargo et les neutraliser.Une fois que cette affaire réglée ils pourraient interroger les dits jaffas.Avec Tara'c ils pourraient arriver à quelques résultats.Et si cela n'était pas le cas et bien ils auraient les uniformes de quatre jaffas.Et il n'y avait rien de mieux que cela pour se trimballer dans un vaisseau infesté de jaffa et récupérer toute les informations qu'ils souhaitaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara'c

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: ? / 125
Age du personnage: 23 ans (apparence) / 54 ans (jaffa)

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Sam 11 Aoû - 18:32

Inexorablement le cargo avançait vers son but, évitant autant que possibles les nombreux débris et offrant un sombre spectacle à ses occupants qui devaient se concentrer sur ce qui allait se passer et non sur ce qui s’était passé dans ce cimetière où des corps de jaffas de Ramius flottaient et indiquaient que le vaisseau mère avait plus que souffert pour qu’ils se retrouvent à l’extérieur et puis il suffisait de regarder les profonds cratères qui s’enfonçaient dans la coque pour se demander comment l’engin ne s’était pas encore disloqué, sans doute le fait de ne pas tenter une accélération comme un passage en hyperespace sinon cela aurait été déjà fait pour échapper à la menace fantôme.

Les conversations de préparation se poursuivaient à bord du frêle esquif, la question de Tara’c avait mit mal à l’aise mais il fallait que tout soit clair dès le départ plutôt qu’un clash n’ait lieu en cas d’un geste inconsidéré envers un jaffa car le tatoué se doutait que le sort d’une personne se disant de la Tok’ra serait bien différent et que dans ce cas les terriens parleraient avant de tirer. Le type qui avait prit un mauvais coup sur la tête se mit à délirer en baragouinant des choses incompréhensibles avant de poser une question sur l’état moral des troupes du faux dieu, ce à quoi répondit Tara’c :

« Ils sont habitués aux combats violents et tant qu’ils ne verront pas de leur propres yeux ce qu’il se passe réellement et que le message ne commencera pas à passer, que ce n’est pas qu’un simple combat entre seigneurs Goa’ulds et que leur faux dieu est impuissant, ils resteront à la grande majorité fidèles sans quoi ils se feront exécuter par ceux qui ont toujours la foi en des mensonges »

Autant dire qu’il y avait peu de chance d’avoir une défection massive qui permettrait à l’équipe de tranquillement se promener dans les parties viables du vaisseau, sans doute des cas isolé dans un premier temps en cela évoluerait ou pas en fonction des évènements. Il fallait donc se préparer au pire pour éviter les mauvaises surprises alors il s’adressa à Rakel :

« A présent je vais vous demander de me laisser votre place ou alors je vais devoir vous laisser faire toute seule, ça paraitra suspect qu’une personne sans marque sur le front, Goa’uld dans leur esprit, pilote pendant qu’un jaffa regarde faire, ce n’est pas quelque chose de normal que le maitre conduise un simple guerrier ! »

Le cargo finit par arriver à bon port, vu l’activité qui y régnait, il allait falloir avoir autant de sang froid que les jaffas qui ne devaient pouvoir concevoir que le vaisseau dans lequel ils étaient puisse être détruit, après tout il était sous la divine protection de Ramius…. Rahhh stupidité de croyance !

Les gardes s’approchèrent pour inspecter le cargo, chose logique sauf que le major Strucker comptait agir en pensant qu’ils montraient tous à bord sans se rendre compte des terriens armés les attendant, risquant que ceux qui réparaient les vaisseaux donne l’alerte en voyant leurs copains s’écrouler au sol ou même les entendent crier. Devant rester au poste de pilotage, le tatoué se chargea de répondre à la demande reçue :

« Entendu, il faut juste que cet engin de malheur daigne fonctionner correctement pour ouvrir ses portes… Quelque chose m’a fait sortir de l’hyperespace et me retrouver au milieu de cette bataille où j’ai subit d’autres avaries alors n’ayant que vous pour réparer je suis venu me poser mais sachez que j’ai envoyé un message aux miens donc n’imaginez pas pouvoir mettre la main sur ma cargaison de marchandises sans subir la puissante colère de Moloch… Encore un instant, je viens de trouver le cristal qui est grillé »

Coupant l’émetteur et sans se détourner du bloc-tiroir des cristaux où il faisait semblant de réparer, il demanda dans le cargo :

« Vous ne voulez pas plutôt vous cacher dans la soute, ils seront moins méfiants si je suis seul et la curiosité les poussera à entrer bien à l’abri des regards pour que vous interveniez avec moins de risque d’alerter les autres, et n’utilisez que les zats, deux tirs maximums par soldat sinon nous ne pourront pas utiliser leurs uniformes pour nous déplacer facilement à bord ! »

Dans la tête de Tara’c, il n’y avait que cette tactique qui était la plus sûre, à condition d’avoir assez confiance en lui car l’équipe pouvait se retrouver coincé dans la soute si le jaffa en décidait ainsi, les terriens étaient-ils prêt à prendre le risque ?
En tout cas il fallait décider rapidement car il ne fallait pas trop énerver les guerriers qui attendaient devant la porte du cargo, d'ailleurs Tara'c précisa qu'il ouvrirait la porte dans dix secondes, juste le temps pour cavaler et refermer la porte de la soute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Dim 12 Aoû - 23:29

Je grimaçais légèrement alors que Jeff menaçait presque ouvertement la jeune médecin du regard, simplement pour ne pas rester au vaisseau. Mais en même temps même si ça m'emmerdais de l'avouer mais j'étais exactement comme lui, même totalement claquée je ferais en sorte de rester sur le terrain. D'ailleurs il fallait être réaliste, je n'étais pas au mieux de ma forme, mais alors pas du tout. De très mauvais souvenirs m'étaient revenu en mémoire, j'avais du mal à m'empêcher de penser à ce qu'il c'était passé dans la base d'Hégémonie, et à cet instant, je revoyais le visage de ce monstre proche du mien, la voix de Jeff qui changeait d'intensité, et Mathieu. Mathieu, n'importe qui aurait pu découvrir que notre relation n'était pas des plus saines, et c'était sans doute pour cette raison que je ne parlais à personne de ma relation avec lui. Je revoyais son corps meurtris alors qu'une vive douleur entrait dans ma tête avant de se répandre dans mon corps. Mon coeur battait la chamade. J'observais silencieusement la baie vitrée, je me sentais chaos, totalement ailleurs. Il fallait à tout prix que je me reprennes. Secouant la tête, j'essayais de me concentrer sur la mission, il était temps, je savais que dans ce genre de situation, nos vies tenaient généralement à peu de choses.

Quoi qu'il en soit, je suivais le mouvement de façon assez étrange j'avais l'impression de rêver, tout ceci restait totalement abstrait, et presque incohérent, vous savez, cet instant où vous vous rendez compte que vous ne savez pas comment vous êtes arrivé jusqu'ici. Oh je me souvenais bien avoir laissé ma place à Tara'c, après tout c'était parfaitement logique que se soit lui qui fasse l'approche, mais étrangement je n'étais même pas capable de me méfier de lui, et pourtant, j'étais loin d'avoir une confiance aveugle en un Jaffa. Je commençais à croire que Mathilde avait raison, je devrais aller voir un psychologue, mais cette perspective m'effrayait au plus au point, bien plus que de devoir affronter des Jaffas. D'ailleurs en parlant de ça, je me surpris à préparer mon P90 sans réellement y réfléchir, j'avais l'impression d'être en pilotage automatique, il fallait absolument que je reprennes les commandes. Je fermais les yeux aussi fortement que possible avant de me concentrer sur mes gestes. Une fois que je fus prête, je fis signe à MickaËlla que personnellement, j'étais prête, du moins jusqu'à ce que le Jaffa de SG1, demande de prendre le Zat. Étrangement, j'appréciais cette arme, mais je ne pu retenir une grimace alors que je le pris en main, abandonnant mon P90, avant de prendre position dans la soute de façon à être invisible aux yeux des jaffas. Sans aucun doute je retrouverais mes réflexes et mes talents à présent.


[HRP : Désolé, le manque de temps est cruel en ce moment, j'ai pas fais un excellent rp non plus, je vais tenter de me rattraper sur les prochains messages]

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
U'Mrak

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 25/01/2011

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Dim 9 Sep - 18:53

Le mensonge avait fonctionné, et les gardes étaient bien dupes de croire ce pauvre jaffa dans la même galère qu'eux. Cependant réussir à envoyer un message en dehors pour prévenir les siens ? Les systèmes de communication vers l'extérieur étaient brouillés, résultat seul les deux premiers Jaffa étaient rentrés, armés de leur Zat, les deux autres les lances braquées à l'intérieur du Cargo pour les protéger au cas ou.

"Les communication vers l'extérieur sont brouillées, nous ne craignons pas la colère de Moloch en ces lieux. Mais vous devriez craindre autant que nous celle de ce qui est dehors."

L'un des deux braquait son arme sur Tara'c, de manière à le garder en joue, le temps que son équipier se dirige vers la porte de la soute pour l'inspecter.

"Si votre cargaison peut nous aider à vaincre ces choses alors elle sera utilisée. Essayez de résister et c'est simplement la mort qui vous attend."

Enfin, détaillons un peu plus nos amis : Leurs armures n'étaient pas des plus flambantes, contrairement à ce que les Jaffa avaient l'habitude de porter, une portait des traces de brûlure, comme si un tir d'arme à énergie l'avait frôlée, une autre était partiellement recouverte de sang séché. Ces Jaffa avaient donc combattu dans ce hangars et ils n'étaient pas vraiment enclins à l'abandonner. Peut-être que c'était en celui-ci que résidait leur ultime espoir de survie.

Donc face à leurs nouveaux amis, l'issue se profilait : le combat acharné entre les deux factions. Le Jaffa allait ouvrir la soute et ceux à l'intérieur l’entendraient très bien pour établir la riposte idéale. Cependant ceux à l'extérieur tireraient forcément et donneraient l'alerte.

[HRP : Indications sur le sujet de la trame]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara'c

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: ? / 125
Age du personnage: 23 ans (apparence) / 54 ans (jaffa)

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Lun 10 Sep - 20:46

Les jaffas de Ramius étaient moins bêtes qu’ils ne le paraissaient car seulement la moitié du groupe entraient dans le petit vaisseau en se montrant autoritaires et même trop sûr de tout savoir sur ce que le jaffa du faux dieu Moloch n’avait pu faire, bref leur esprit réducteur les poussait à ne pas croire le nouveau venu qui laissa dire avant d’intervenir quand l’un des garde décida d’aller voir la cargaison :

« Si vous estimez que des hôtes potentiels pour mon maitre et son illustre descendance peuvent vous être d’une quelconque utilité contre cet ennemi alors servez-vous mais si vous n’échappez pas à la mort par cette force mystérieuse, ce sera par la force de mon dieu car pensez ce que vous voulez, il faut croire que notre technologie est plus évoluée que la votre car mes communications fonctionnaient encore avant de tomber en panne à l’approche de votre hangar »

Les voila prévenu avec tout le sérieux d’un jaffa qui ne montrait pas de faille dans sa tactique de bluffe, le combat était surtout psychologique et verbal pour Tara’c qui ne pouvait faire un geste sans être touché par l’énergie émanant du tir du zat d’un des deux gardes, aucune chance de pouvoir éviter le tir… Pour l’instant.

La curiosité était vraiment un mauvais défaut et les gardes allaient en faire les frais, celui qui pointait son zat sur Tara’c le détourna pour contrer l’assaut des tau’ris alors il se jeta sur celui qui avait ouvert la porte de la soute et qui venait vraisemblablement de se prendre un tir de zat puisqu’il balbutiait. En agissant ainsi, le rebelle tatoué tentait qu’un second tir ne vienne le tuer, estimant qu’il pouvait avoir besoin de lui, peut être y avait-il quelque chose à tirer de lui qui avait ouvertement annoncé craindre la puissance inconnue, c’était bien un signe que le doute sur la puissance de son pseudo dieu faisait son chemin alors peut être était-il le meilleur interlocuteur à bord du ha’tak pour calmer la situation qui allait vite empirer car l’alerte était donnée et que des renforts pouvaient arriver à tout moment.

S’adressant aux terriens, il leur demanda :

« Si vous me le permettez, je reste avec lui pour le surveiller et tenter de trouver d’une façon ou d’une autre une solution à notre problème actuel »

Prenant un zat qu’il plaça à sa ceinture pour ne pas paraître trop agressif, Tara’c comptait attendre que le chef du groupe de jaffas de Ramius reprenne conscience, tout en jetant un œil de temps en temps par la verrière du cockpit pour se rendre compte qu’il n’y aurait pas beaucoup de marge de manœuvre pour espérer se sauver de la avec un autre vaisseau moins endommagé que le cargo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Dim 16 Sep - 18:45

C'était un plaisir de voir que pour une fois, tout semblait fonctionner, ou presque, le mensonge était passé comme une lettre à la poste, même mieux, ce qui n'était pas un mal lorsque l'on connaissait les services postaux français. C'était assez étrange de voir que bien que n'était pas au service du même dieu, ils semblaient se faire confiance, quelle connerie, ils semblaient oublier qu'il n'y a pas longtemps, ils se foutaient sur la gueule, qu'importe ça jouait à notre avantage. Muscles tendus, esprit à l'affut, j'attendais patiemment de pouvoir faire la fête à quelques Jaffas. Que voulez vous, il y avait bien longtemps que je n'avais pas eut ce plaisir, alors autant profiter de ce retour au source, les petits plaisirs de nos premières missions, ou tout semblait si simple, ... ou pas.

Une fois la torture de l'attente passée, l'action se déroula à une vitesse folle, le pauvre Jaffa qui ouvrit la soute subit les assauts de l'équipe. Difficile de dire quel tire de zat avait fait mouche, mais qu'importe, le résultat était là, le Jaffa était maitrisé, et l'alerte était donné. Tara'c semblait vouloir essayer de trouver de l'aide auprès du Jaffa qu'il avait sauvé de la mort certaines. Soit, quoi qu'il en soit, il était temps de bouger et vite si nous voulions avoir le temps de nous éloigner de la zone d'alerte, c'était la meilleure chose à faire pour pouvoir réussir la mission.


"Personnellement je n'y vois pas d'inconvénients, il faut juste que nous agissions vite à présent. Il sera cependant plus difficile de définir quel vaisseau choisir sans vous. Pourquoi ne pas l'emmener avec nous?"

Ma main était toujours crispée sur le Zat, il fallait dire que si la décharge d'adrénaline provoquée par cette arrivée de Jaffa avait du mal à faire oublier le choc subit par mon coeur à cause de cette décharge électrique, mais il était totalement hors de question de montrer la moindre trace de faiblesse.

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Guerin
Médecin
avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 28
Localisation : Ile de France

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: Caporal / 42
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Mar 18 Sep - 21:35

Lorsque les ordres furent donnés, je me suis approchée de Mickaëlla. Elle représentait à mes yeux la meilleure personne avec qui me sentir en sécurité. Conformément à nos habitudes, je lui ai fais signe de ma présence en posant une main sur son épaule. Brièvement, bien sûr. D'ailleurs, mes mains tremblaient. Je les ai serrées forts pour que personne ne s'en rende compte et me suis mise à compter les secondes, espérant que tout se termine très vite.
Seulement, on demanda à se replier sur la soute. Agrippant la poignée dorsale du gilet de Mickaëlla, je l'ai invité à reculer. Elle n'en montrait rien mais j'étais presque certaine qu'elle souffrait malgré mes cachets. Et ma leader n'était pas le seul élément de ma préoccupation. Les traits tirés de l'autre chef, Rakel, me faisait suspecter qu'elle était encore soumise au choc précédent. Seulement, la seule chose que je pouvais faire à cet instant présent était de m'étonner de leur résistance. Pas une plainte, même pas un frémissement.

Lorsque les Jaffas sont entrés et qu'ils furent maîtrisés, je me suis rendue auprès de celui dont Tara'c ne s'occupait pas. J'ai fais attention en m'agenouillant puis ai vérifié ses constantes.


Il est mort...Déclarais-je.

Évident puisqu'il avait reçu deux tirs de zat. Il n'en restait donc plus qu'un de vivant.
Puisqu'un groupe s’apprêtait à sortir, j'ai attiré l'attention de Mickaëlla avant de déclarer :


- Je veux me joindre à l'équipe qui sortira du cargo. S'il y a bataille, ils auront probablement besoin de soin.

Ma figure, en revanche, montrait beaucoup d'enthousiasme. Compréhensible au vu de l'activité qui régnait dehors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaElla Strucker
Militaire
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 34

Dossier du personnel
Equipe: SG1/Leader
Grade / Niveau: Major / 474
Age du personnage: 29 ans

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Jeu 11 Oct - 18:27

Ce qui était une idée, était devenu un plan puis il avait mis en application.Restait plus qu'à voire le résultat.MickaËlla se forçait à faire le vide en elle et à respirer lentement.Elle sentait ses blessures lui rappelaient qu'elle n'était pas au top de sa forme.Mais la mission était là et elle ne pouvait pas attendre.Les choses sérieuses allaient commencer ils allaient se mesurer à des jaffas et certainement aux trucs qui détruisaient des vaisseaux mères comme de rien faire.La mission commençait vraiment et ça n'était pas le moment de jouer les tire au flancs.

Elle entendit la porte de la soute s'ouvrir.Bientôt les jaffas seraient à subir l'assaut de SG1 et de SG3.Arme au poing MickaËlla sortit de sa cachette mais pour une fois elle avait été devancé et les deux jaffas avaient neutralisés.Seuls petit problème on avait remarqué les tauris.Ils allaient devoir engager le combat avec les jaffas qui se trouvaient dans le hangar.C'était loin d'être très réjouissant comme perspective.Tara'c avait l'un des deux jaffas avec lui qui n'avait été que tranquilisé.L'autre avait été tué.Ils n'avaient pas besoin de plusieurs prisonniers un seul suffisait.Fallait il encore que ça soit le bon.Il était cependant fort probable que le dit prisonnier en sache un peu plus long que ce qu'il avait dit sur la situation.Bien évidemment elle ne voyait pas d'inconvénient à laisser les jaffas en tête à tête.Surtout que Tara'c était du genre à avoir la tête dur quand il avait pris une décision.En particulier quand cela avait attrait aux Jaffas.Il était difficile de lui en vouloir mais il savait ce qu'il faisait et ces initiatives étaient payantes à l'habitude donc autant parier dessus.MickaËlla opina donc du chef pour montrer à Tara'c et Rakel qu'elle était d'accord.

L'intervention qui suivit fut tout autre.Rebecca voulait faire partie du groupe d'assaut.Ce qui bien sur était hors de question surtout qu'il pouvait faire autrement.Il n'allait pas prendre le risque de perdre leur seul auxiliaire sanitaire.Car elle était hautement compétente dans son domaine mais en ce qui concernait ses qualités opérationnelles elle n'était pas entrainé pour participer à un assaut face à des jaffas entrainés.

"Négatif Rebecca vous restez à bord du cargo.On ne sera pas très loin de toute manière.Il faut qu'on essaie de sécuriser le hangar si pas possible là on prendra un autre appareil.Un Al'kesh si possible.Damien vous resterez avec Tara'c et Rebecca.Lieutenant il faut qu'on se bouge et vite.Si vous laissez Yokas avec mes hommes on devrait pouvoir se débrouiller avec vos hommes.On s'ouvre le chemin à coups de grenades.Si il s'agit bien des araignées métalliques on devrait être vite au courant.La dernière elles ont rappliquées en nombre dès qu'on a fait péter des trucs."


MickaËlla vérifiait son arme une dernière fois avant de passer à l'action.Les jaffas étaient de bon guerriers mais de part la nature des affrontement entre grand maitre ils ne cherchaient pas à tuer leurs affaires.Leurs armes n'étaient pas prévues pour ce genre de choses contrairement à celle des terriens.Les capacités anti-matérielles et anti-personnelles du matériel de chacun des soldats présents étaient bien supérieurs à celui des jaffas.Mais toutefois il fallait passer à l'action sans quoi il risquait de se faire tailler les oreilles en pointe par les jaffas de Ramius.MickaElla avait une grenade flash bang et une incendiaire sur elle.Cela ferait son petit effet surtout si il combinait les effets destructeurs sur le moral et sur la cohésion d'unité sans parler des capacités létales.Il ne restait plus qu'à ce que Rakel se décide et il pourrait enfin se mettre en mouvement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Yokas
Archéologue
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 20/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Adjudant / 269
Age du personnage: 32 ans

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Jeu 11 Oct - 19:00

Certes maintenant ils ne risquaient plus de mourir dans le vide spatial mais ils se retrouvaient dans un vaisseau mère infesté de jaffa et peut être de créatures métalliques indestructibles et sanguinaires.Mais bon il y avait du mieux leur espérance de vie regrimpait.Bon d'accord ils risquaient d'être capturé mais les deux chefs d'équipe semblait avoir un plan pour la suite.Plan simple qui consistait à laisser les jaffas inspectaient le cargo et de les neutraliser durant cette dernière.Faith s'était donc caché dans une niche Zat à la main et prête à faire feu.Dès l'ouverture de la porte de cette dernière elle commença à faire mouvement aussi silencieusement que possible.Par une incroyable chance le jaffa qu'elle ciblait ne l'avait pas remarqué.Elle appuya par deux reprises sur la gâchette et par deux reprises elle toucha le dit jaffa.Elle ne s'était pas attendu à ce que les deux tirs fassent mouches.Ce dernier était mort et il n'y aurait plus la possibilité de s'en servir comme de source d'informations.Fort heureusement Tara'c avait eu la présence d'esprit de sauver la peau de l'autre Jaffa.Tara'c d'ailleurs ne perdit pas de temps pour signaler qu'il comptait rester avec le prisonnier.Sans nulle doute il voyait là la possibilité de retourner un frère jaffa tout comme lui avait décidé d'abandonner le service de Moloch.Mais Moloch n'était pas Ramius et ce prima n'était pas Tara'c.Il fallait espérer qu'il ne se reconnaisse pas trop dans le jaffa prisonnier.

Le chef de SG3 restait pour le moment assez prudente dans ces propos certainement pour éviter les crises d'autorités avec la leader de SG1 qui selon les rumeurs avait l'air tout aussi facile à vivre que le leader de SG3.Quand aux choix de leur nouveau véhicule de transport ils prendraient ce qu'ils pourraient.L'infirmière de SG1 elle aussi y alla de son grain de sel.Elle voulait faire partie de l'équipe d'assaut.Plutôt étrange pour une civile.Elle avait une petite expérience des missions SG elle connaissait les risques.Etrange qu'elle tienne à monter au créneau en sachant qu'elle risquait gros.Bien évidemment la chef de SG1 intervint sur le champs.Elle ne semblait absolument pas d'accord pour que Rebecca soit engagé et risque d'être bléssé.Quand à elle être dans le groupe qui resterait dans le cargo ne la dérangeait pas plus que ça étant donné qu'elle n'était pas une foudre de guerre contrairement aux quatres soldats qui allaient tenter leur chance à l'extérieur.Et puis la collecte d'information était une part importante de leur mission et jusqu'à maintenant elle avait su démontrer son utilité dans ce domaine.Et il fallait dire qu'apporter un nouveau membre à la cause des jaffas libre l'emballait au plus haut point.Elle se tourna tout de même vers Rakel pour attendre de voire ce qu'elle avait à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tara'c

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 21/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: ? / 125
Age du personnage: 23 ans (apparence) / 54 ans (jaffa)

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Ven 12 Oct - 16:08

Rester dans le cargo avec les civils et le jaffa de Ramius était peut être la position la plus enviable plutôt que de se retrouver coincer derrière des caisses à se faire prendre pour cible par d’innombrables tirs. Certes pour le moment il ne sagissait que de tirs de semonce pour expliquer les nombreux impacts loin des cibles que formaient les militaires de SG1 et SG3.

Restant vigilant, il demanda à haute voix pour qu'une des personnes encore présente se charge de relayer le message aux combattants :

« Demandez aux nôtres de ne pas tirer pour tuer tant qu'ils ne sont pas pris pour cible »

Tournant autour de celui qui pouvait se sentir prisonnier en attendant que ce dernier ait pu analyser la situation après son passage au pays des songes, le tatoué allié de la Tau’ri ne lui laissa pas les premiers mots puisqu’il lui parla ouvertement sans vouloir lui donner l’impression de le prendre de haut :

« Jaffa ! Mes amis et moi sommes dans la même situation que toi et tes frères, certes nos actes peuvent avoir l’air d’une agression mais nous ne pouvions nous laisser capturer sans agir, j’ai essayé de te le faire comprendre mais en vain puisque malgré le péril qui nous guète à l’extérieur tu as voulu continuer de faire comme si de rien n’était en accomplissant ton devoir.
Nous ne sommes pas ennemis, nous combattre ne serait qu’une stupide perte de temps qui est si précieux en ce moment, ne le gâchons pas dans une joute verbale qui serait puérile, je te propose un pacte de non agression afin de tenter de découvrir quel est cet ennemi si puissant que des flottes sont anéanties avant même de pouvoir comprendre leur malheur, ensuite chacun repartira de son côté si la mort ne se met pas sur notre chemin ! »


Le visage de Tara’c se voulait persuasif, si son interlocuteur se donnait la peine de le regarder et de ne pas voir en lui qu’un ennemi, il pourrait sans doute voir ses yeux empli d’espoir. Oui, le plus terrien des jaffas voyait dans ce qui se déroulait un moyen de débuter sa mission personnelle qui lui tenait tant à cœur, que les jaffas ne soient plus les marionnettes des Goa’ulds, cela ne se ferait pas du jour au lendemain mais il fallait bien un début timide pour avancer étape par étape.

Voulant encore aller plus loin, Tara’c donna son zat à Rebecca avant tendre le bras pour aider leur invité, pour ne pas dire prisonnier, à se relever et ainsi pouvoir lui redonner un peu de respect et de prestance car convaincre quelqu’un abaissé à rester allongé au sol ne pouvait avoir qu’un résultat négatif, question d’amour propre pour un guerrier jaffa susceptible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaElla Strucker
Militaire
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 34

Dossier du personnel
Equipe: SG1/Leader
Grade / Niveau: Major / 474
Age du personnage: 29 ans

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Ven 12 Oct - 19:05

La situation venait de dégénérer il n'était plus temps de ménager les sensibilités il fallait passer à l'action rapidement sans quoi ils allaient se retrouver dans un sacré merdier.MickaËlla jeta un regard rapide vers le hangar à travers la vitre du cockpit.Les jaffas se déplaçaient en groupe et avaient instinctivement utilisés et automatiquement utilisés des tirs de couverture.Ils comptaient donc les capturer.Soit ils savaient qu'ils avaient à faire aux tauris, soit ils l'ignoraient.Mas dans tout les cas le résultat serait le même si ils se faisaient prendre.Et vu ce qui se passait à l'extérieur du vaisseau trouver un véhicule de remplacement était une priorité.

"Ok.En piste.On se déploie deux par deux.On va essayer de les repousser."

MickaËlla ne cherchait plus l'approbation de Rakel.Il fallait agir maintenant et ça n'était pas le moment de faire dans la diplomatie.Elle actionna le mécanisme pour ouvrir la porte et une rafale de plasma lui boucha l'ouverture.Les Jaffas étaient compétents et ne souhaitaient pas que les terriens aient la possibilité de changer la donne.Sans perdre une seconde MickaËlla passa le canon de son arme par la porte et lâcha deux courtes rafales.Juste le temps de dire ce qu'elle comptait faire et ce qu'elle allait faire.Le fait que son arme soit silencé facilitait la communication.

"Couvrez moi j'y vais."

Courbé, et l'arme braqué vers le jaffa elle se déplaçait aussi vite que possible tout en tirant aussi bien qu'elle le pouvait vers les jaffas.Elle était bien entrainé et les balles perdues n'étaient pas légions chez MickaËlla toutefois les jaffas qui leur faisaient face n'était pas non plus des débutants.La quasi totalité de ceux qui avaient été pris pour cible avait du baisser la tête mais s'en sortait sans aucune égratignure.Trois d'entre eux n'avait pas été assez rapide et avait été bléssé.Et sur les trois seulement un semblait avoir été touché sérieusement.Alors qu'elle arrivait à couvert le constat était là.Plus de la moitié de son chargeur venait d'y passer et il y avait encore un grand nombre de jaffa debout et prêt à en découdre.Ils allaient devoir faire mieux que ça.Mais pour le moment l'important était que le reste du groupe d'assaut puisse se déployer.Puissance de feu, et méthode de tir au combat ferait la différence.De toute manière ils n'avaient pas vraiment le choix cela devait la différence.Elle se tourna donc vers l'ennemi et utilisa ce qu'il lui restait de balle dans son chargeur pour permettre au suivant de sortir à son tour du cargo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Yokas
Archéologue
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 20/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Adjudant / 269
Age du personnage: 32 ans

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Ven 12 Oct - 20:38

Rien ne pouvant durer dans la perfection les jaffas commençaient à faire feu sur le cargo.Le leader de SG1 semblait décidé à prendre les choses en main restait à voire si Rakel allait suivre parce qu'il était fort probable qu'il n'apprécie pas trop le court circuitage de la chaine de commandement et de recevoir des ordres d'un de ses subalternes.C'était un problème qui pourrait rapidement concerner tout le monde.Toujours était il que le chef de SG1 se comportait comme si tout le monde allait la suivre au combat.Il fallait espérer pour elle que se soit le cas sans quoi elle ne ferait pas long feu sous le déluge des tirs de plasma.Tara'c qui avait déjà son idée en tête demanda à ce qu'on ne tue pas les jaffas qui les attaquaient.Initiative un peu tardive quand on savait que l'un d'entre eux était déjà mort.Ils lançaient les négociations alors qu'ils n'étaient pas en position de force.Pourquoi le jaffa qui se trouvait avec eux accepterait ce marché?Ces petits copains étaient entrain de les encercler et ils étaient à bords d'un vaisseau mère goa'ulds.Clairement le rapport de force n'était pas dans leur côté.Qui plus est si il y avait des jaffas qui doutait de leur dieu il en était d'autre qui croyait dur comme fer en la divinité des goa'ulds.Ils allaient rapidement savoir ou se situait la loyauté de ce dernier.Elle espérait juste que Tara'c ne se laisse pas aveugler par la grandeur de ses ambitions.Le groupe d'assaut était un peu trop occupé avec les Jaffas pour qu'on ait le loisir de s'approcher d'eux sans risquer de se prendre un tir de plasma en pleine tronche.Elle appuya donc sur le bouton de sa radio pour lancer une communication.

//Ici Yokas.Tara'c souhaiterait qu'on ne tue pas de jaffas.Il essaie de négocier avec celui qui est avec nous.//


Faith avait lancé ce message en se doutant bien évidemment que les chefs de SG1 et de SG3 en feraient à leur tête quand à ce qui concernait le sort des Jaffas qui tiraient sur le cargo.Mais elle ne pouvait pas faire mieux pour le moment.Le discours de Tara'c était plein de passion mais allait il suffire à convaincre le jaffa de ramius.Et si celui semblait convaincu est ce que ça ne serait pas une ruse de sa part pour les capturer.Les jaffas étaient certes des guerriers mais ils s'y connaissaient dans l'art de la tromperie.Pas autant que les tok'ra mais l'espèce de cinquième colonne qui avait entretenue que les goa'ulds n'étaient que des parasites avaient réussis à survivre durant tout ces siècles parce que certains jaffas étaient doués pour manipuler et mentir.Faith concentra donc son regard sur le jaffa prisonnier afin de déterminer dans son attitude ou ses paroles si ce dernier allait rejoindre leur camps ou au contraire essayer de leur faire la peau à plus ou moins court terme.Elle avait gardé son zat à la main et si nécessaire elle tirerait sur tara'c et le prisonnier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Guerin
Médecin
avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 28
Localisation : Ile de France

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: Caporal / 42
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Ven 12 Oct - 23:44

Je n’ai jamais eu l’intention de sortir de ce cargo. Être à couvert derrière le blindage de notre vaisseau m’était de loin préférable que d’aller jouer les héroïnes dehors. Seulement, ces terribles impacts d’arme à énergie avaient un curieux effet. J’avais l’impression d’être un animal pris au piège et sur le point de périr. A croire que le métal allait fondre et laisser passer le reste de la rafale.

Je n’ai même pas entendu les ordres de Mickaëlla. J’ai juste crié au moment où elle est partie, exactement comme je l’aurais fait pour stopper une suicidaire. La talonnant, je suis parvenue jusqu’à l’entrée du cargo mais elle s’était déjà placée à couvert. Et avant même que je ne songe à la rejoindre, j’ai vu une étincelle. Une toute petite lumière qui est partie du fond de la salle et s’est mise à grossir subitement. Sur le millième de seconde durant lequel je suis restée interdite, mes reflexes ont joué automatiquement et j’ai senti mes jambes se détendre brusquement : juste de quoi m’éloigner suffisamment de l’ouverture.

J’ai entendu le bruit caractéristique d’un projectile jaffa et un vacarme assourdissant recouvrit l’échange de tir. La boule de plasma venait de réduire en miette la console centrale du cargo, faisant valser des cristaux brisés à travers toute la salle de pilotage.


- Mickaëlla, revient ! Me suis-je entendue crier.

Mais c’était inutile. Elle m’entendrait à peine si j’utilisais un mégaphone.
J’ai croisé le regard de Tara’c et, la situation me contraignant à faire un choix pour l’un ou l’autre, je lui ai rendu son zat d'un air profondément désolé.


- Navrée Tara’c.

Et je me suis mise à jouer les suicidaires moi aussi. Après avoir attendu que les tirs se fassent moins nombreux, je me suis élancée en direction de mon leader. Je ne savais pas trop ce qui me prenait, moi l’infirmière, à me jeter en première ligne. Je crois que l’état de Mickaëlla me préoccupait bien plus que le combat. J’étais persuadée, et dans mon bon droit de médecin, qu’elle présumait fortement de ses forces. Elle se remettait tout juste d’une sévère électrocution et elle ne trouvait rien de mieux que foncer dans le tas. L’adrénaline qui inonderait forcément son corps allait enrayer l’efficacité du calmant que je lui avais donné. La douleur la surprendrait sous peu.
Il ne me restait que quelques mètres. Juste quelque uns. Mais au moment où je m’apprêtais à entamer cette distance, plusieurs tirs me frôlèrent de si près que je fus contrainte de m’abriter derrière de lourdes caisses Jaffas. En plein combat, mon cœur cognant à tout rompre, j’ai enlevé la sécurité de mon 9mm et me suis redréssée.


BAM BAM !

Deux coups par deux coups, comme on me l’avait appris. J’ai vu un jaffa recevoir l’une de mes balles en plein milieu du front, une partie de son crâne s’éjectant sur plus d’un mètre. Il est tombé, raide mort, et ses copains ont formé une seconde ligne dans ma direction. Les tirs de lance se sont accentués, me terrorisant au point que j’en avais du mal à tenir mon arme. Et tandis que je fixais Mickaëlla du regard, paradoxalement, je me suis surprise à penser à Tara’c. Il nous détesterait tous les deux pour avoir passé outre ses recommandations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean François Cosey
Militaire
avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 20/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Sergent / 115
Age du personnage: 34 ans

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Sam 20 Oct - 16:42

Well Well Well... Ils avaient fini par entrer dans le hangar et manque de chance - comme d'habitude en somme - ils avaient trouvé un contingent jaffa tout ce qu'il y avait d'organisé et apparemment le moral encore suffisamment bon pour tenir les rangs. Par chance Tara'C avait pu négocier une arrivée peu agitée. Bon il y avait eu quelques tirs, mais au moins ils avaient pu débarquer... Malheureusement la suite des réjouissances promettait d'être plus mouvementée. Les autres jaffas dans le hangar avaient entendu les tirs de zat' et ils commençaient à arriver. Leur tatoué essayait de mettre sur pied une trève vu qu'ils avaient un ennemi commun plutôt redoutable, mais il fallait voir les choses en face, il n'y avait quasiment aucune chance que cela aboutisse. D'autant plus qu'il n'y avait aucune certitude que le jaffa si Tara'C le persuadait puisse à son tour convaincre ses compères de ne pas les faire frire à coup de lance.
Jeff n'avait pas perdu de temps, il avait transféré ses affaires du grand sac vers le petit se débarrassant des munitions de fusil à pompe notamment. Le petit sac à dos serait moins gênant, la mobilité était synonyme de survie face à des armes capable de transformer leur gilet en passoire. Inutile de trimbaler ce qui ne serait pas expressément important. De l'explosif pour ouvrir des portes ou détruire des points névralgiques, de la grenade parce que les tatoués adoraient ça, des chargeurs de P90 autant que faire se peut parce que vu le peuple qui se rameutait, il allait falloir être généreux en matière de distribution de plomb, les soldats des goa'ulds étant du genre long à la détente, on pouvait en aligner trente, les trente suivants continuaient d'avancer comme si de rien était, cela leur facilitait certes la tâche, mais c'était gourmand en munitions et passablement déprimant.


Spoiler:
 

Le commando manqua de s'étrangler quand il entendit le rebelle demander de tirer sans tuer, l'inverse de ce qu'on lui avait toujours appris, mais de plus il n'était plus temps de faire du tir préventif afin de ménager leur nouvel ami, ils devaient défendre leur peau en premier lieu et la partie promettait d'être serrée. Déposant le fusil Benelli à côté de Damien, il lâcha un laconique.

"Y a quarante cartouches en rab dans les deux poches de droite, hésites pas à t'en servir si les tatoués s'approchent trop près."

Les sourcils froncés, il vit que Mickaëlla était déjà en train de taquiner du tatoué et depuis un petit moment déjà. Avait il zappé une consigne de Rakel ou comme il le pensait, la leader de SG-1 avait pris des libertés? Peu importe au final, même si cela pourrait augurer d'un joli remontage de bretelles une fois les choses tassées. Lui se mit en position pour couvrir à partir d'une position plutôt confortable, il avait un petit point de vue, mais était pratiquement intouchable... Sauf qu'il vit une fusée passer à côté de lui.

"Mais qu'est ce que..?!"

Il vit la toubib cavaler et s'abriter en catastrophe quand les tirs ennemis l'enveloppèrent dangereusement.
Il entendit dans l'oreillette Faith qui répétait la demande de Tara'C au cas où certains ne l'auraient par mégarde pas écouté. Son attention était surtout attiré par la folle furieuse qui avait joué avec sa vie de façon stupide.


"Bordel!"

Il s'était lancé alors sur les pas de la jeune femme, lâchant de courtes rafale chuintantes. PFUIT! PFUIT! PFUIT! Se plaquer contre un abri temporaire. PFUIT! PFUIT! PFUIT! Cavaler jusqu'au couvert suivant. Attendre, faire mine de sortir, et quand il voit que l'on ne l'accueille pas à grand renfort de décharges de plasma le soldat fonce et rejoint Rebecca.

"Vous cherchez à vous faire flinguer, bordel de merde?!"

En guise de ponctuation, il dégoupilla une grenade offensive et la balanca vers leurs belliqueux hôtes.

"Vous avez rien à foutre sur la ligne de front! Ca nous fera une belle jambe si notre médic se fait descendre en premier! Allez, on recule! Et pas un mot, vous restez baissée, vous avancez quand j'avance et surtout vous la bouclez!"

Le ton était sec et tranchant comme celui d'un instructeur qui saque un cadet qui merdoie en beauté, le regard noir du commando de marine était encore plus intimidant d'autant plus qu'il n'était pas du genre militaire teigneux ou distant comme la supérieure de Rebecca. Il change de chargeur d'un geste sec - le chargeur entamé serai réapprovisionné plus tard... ou pas - en ne quittant pas la cavaleuse des yeux qu'elle comprenne bien qu'il ne valait mieux pas jouer à Calamity Janes.
Deuxième grenade pour donner le top départ, il saisit l'auxiliaire sanitaire par la peau du cou lui faisant bien comprendre qu'elle n'avait pas le choix et il rebrousse chemin arrosant de façon préventive les guerriers ennemis, il ne cherchait qu'une chose, leur faire garder la tête baissée le temps qu'ils rejoignent l'abri du cargo. De toute façon il y voyait un peu flou, impossible de faire mouche de façon régulière en tirant d'une main, l'autre étant toujours sur la nuque de l'inconsciente afin qu'elle garde la tête baissée. Quand ils furent enfin sous la protection de l'épais fuselage, il la lâcha, se plaqua contre la carlingue et changea de chargeur, les dernières balles ayant été crachées auparavant.
Il allait sermonner la médic de SG-1 quand il sentit une odeur de plastique brûlé et s'aperçut que cela venait de la pochette qui contenait son IFAK. Un bolt de plasma l'avait tout simplement vaporisée... Dix centimètres à droite et c'est sa hanche qui aurait été vaporisée, l'idée lui tirant une grimace et le regard qu'il porta sur celle qui lui avait fait prendre ce risque en disait long sur sa contrariété, mais pour autant il ne dit mot, récupérant la pochette IFAK qu'il avait dans le grand sac, il transféra deux grenades de son sac aux pochette de son gilet, les chargeurs de P90 de même et avec un regard pour Tara'C afin de voir s'il avançait, il quitta le vaisseau.Pas le temps de chômer, il fallait repartir au turbin. Re course sous les tirs de jaffa, et cette fois pas question d'arroser, des tirs ciblés, pas toujours mortels, mais douloureux tout du moins! Mais l'impression de pisser dans un violon se faisait bien sentir.


"Tara'C, dites à votre pote que s'il veut encore avoir des copains de chambrée ce soir il ferait bien de se décider plus vite que ça, on va pas passer la journée à faire sauter des rotules et des doigts! Ca commence à se bousculer au portillon là!"

Effectivement, ils avaient beau coucher des jaffas, blessés ou tués, il en arrivait d'autre... Classique, déprimant, goulu en balles et grenades, il regrettait de pas avoir pris de grenades fumigènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaElla Strucker
Militaire
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 34

Dossier du personnel
Equipe: SG1/Leader
Grade / Niveau: Major / 474
Age du personnage: 29 ans

MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   Sam 27 Oct - 1:35

Les choses n'allaient pas tout à fait comme MickaËlla les avaient imaginés.Pas moins pire mais pas meilleur non plus.Rebecca avait eu la bonne idée de lui emboiter le pas.Elle prenait de gros risques, elle n'était pas formé aux combat et celui ci aller être éprouvant.Fort heureusement Jeff lui avait emboité le pas.Le sosie de Dante avait réagis de la bonne manière.Rien de plus normal pour un commando marine.Le pire c'est que ça n'était pas non plus quelque chose qui la surprenait venant de la part de Rebecca.Les civils avaient tendance à s'exposer inutilement ne comprenant pas qu'ils avaient chacun une tâche à remplir et que de combattre les méchants n'étaient pas vraiment dans leurs cordes.Oui ils pouvaient apporter quelque chose à un groupe lors d'un accrochage, mais ils étaient plus précieux en un seul morceau.Et puis ça n'était pas avec son pistolet et ses quelques chargeurs qu'elle arriverait à quelque chose alors qu'armé jusqu'au dents ils allaient devoir faire montre de tout leur talents pour se sortir de se guêpier.Le pire c'est qu'ils étaient moins mal barré qu'il y a un quart d'heure.

MickaElla prit le temps de recharger profitant de l'effet de la grenade de Jeff puis elle se remit sur le champs à tirer vers les jaffas qui ne cessaient d'arriver dans le hangar.A croire que tout les jaffas encore vivant à bord de cet engin convergeaient vers cet endroit.Les armures des Jaffas, leur résistance et leur entrainement allaient leur faire obstacle.Une deuxième grenade lancé par Jeff dispersa ces derniers.La formation qu'ils avaient adoptés se faisaient plus éparses et moins bien coordonnées mais ils étaient loin de se rendre ou de fléchir sous l'assaut des terriens.L'évocation du portillon et la remarque faites à Tara'c sur ces potes tombaient à point.La seule chance qu'ils avaient de se transborder sans trop de dégats d'un vaisseau à un autre était de repousser les jaffas à l'entrée du hangar et de tenir cette dernière.Mais pour ce faire il devait briser la formations de jaffas en un temps minimum pour les étriller et prendre position à l'entrée.Faisant ainsi ils transformeraient le couloir en pont du garigliano.C'était le seul moyen d'annuler l'avantage du nombre donnant ainsi le temps nécessaire au reste de l'équipe pour effectuant la manoeuvre de transfert.

Alors que Jeff faisait à nouveau feu sur les jaffas après avoir lancé une grenade MickaËlla plongea la main dans une des poches de son gilet pour en sortir une grenade.Elle la dégoupilla et la lança vers l'extrêmité droite de la formation des jaffas.Les grenades de Jeff avaient eu pour effet de clairsemer les rangs des jaffas et elle avait lancé la sienne là ou aucun d'entre eux n'avait été touché pour le moment.Alors qu'elle se remettait derrière son couvert elle sentit plus qu'elle ne vit la chaleur d'une décharge de plasma lui passer juste au dessus de la tête.La chaleur lui avait roussi le peu de cheveux qui dépassait de son couvre-chef.S'en suivit une puissante déflagration, une troisième.Elle mit à partis les précieuses secondes de répit que cela leur donnait pour recharger et faire feu de nouveau sur les jaffas encore présents dans le hangar.Il fallait faire vite sans quoi ils recevraient encore des renforts.Leurs efforts et les risques pris n'auraient servis à rien dans ce cas.Mais MickaËlla avait l'habitude du danger et ce genre d'affrontement ne lui était pas étrangé.Il ne fallait pas non plus prendre des risques inconsidérés.Un Jaffa de moins pour faire feu ne faisait pas grande différence tandis que pour eux qui agissait avec une méthode bien élaboré un tireur de moins était catastrophique.Ce fait était accentué par le fait que leur nombre était ridicule à côté de celui des jaffas.Il fallait que la situation se débloque peu importe comme mais il fallait rapidement arriver à une solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission 94 - SG1&3] Travail sous Tension.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Espace :: Vide intersidéral-
Sauter vers: