La Porte des Etoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ Mission 97] Une vieille Histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iris

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 19/01/2011
Localisation : Salle d'emarquement SGC/Porte des étoiles tauri

MessageSujet: [ Mission 97] Une vieille Histoire   Mer 5 Déc - 3:40

Chacun des équipiers SG qui se trouvaient dans la salle de brieffing avaient reçu l'ordre de se présenter sur l'instant en salle de brieffing.Pour chacun le soldat qui était venu transmettre le message avait attendu patiemment que l'interréssé pour l'escorter et ceux malgré les réticences et les réflexions de certains.Bien évidemment n'étant que des messagers ils n'avaient pas d'autre information à fournir.Toutefois il semblait évident qu'il était de première importance qu'ils se rendent en salle de brieffing.Et pourtant cela faisait pas loin de trente minutes qu'ils attendaient qu'on veuille bien leur expliquer ce qu'ils foutaient ici.Un filet de réponse arriva quand ils virent le général ouvrir la porte de son bureau et une femme majestueuse en sortir.A la façon de se vêtir on ne pouvait pas se tromper il s'agissait d'une Tok'ra.Les plus anciens équipiers et ceux qui avaient eu l'occasion de cotoyer les tok'ra sur leur planète il s'agissait de garshow de belote une des chefs de la tok'ra les plus respectés.En même temps être le tok'ra le plus recherché de tout les temps avec quelques avantages.A sa suite ils purent voire qu'il y avait deux autres tok'a.L'un d'eux était Rayce.Ils avaient tous eu l'occasion de la cotoyer que se soit à la base ou en mission dans de plus ou moins circonstances.Toujours était il que quand un gros ponte de la tok'ra pointait le bout de son nez c'était généralement pour une bonne raison et pour une très mauvaise nouvelle genre mission suicidaire.

D'un pas vif et assuré le général pénétra dans la salle de Brieffing et coupa court à tout début de discussion par de simples mot.

"Repos.Restez assis."


Le général prit place en bout de table et Garshow vint prendre place à côté d'elle, puis Rayce ce plaça juste à côté de cette dernière.Le troisième Tok'ra lui resta debout figé droit comme un I contre un mur.Son regard avait scruté la pièce avec l'oeil du guerrier en mission.Ils disposaient d'un simple zat attaché à sa ceinture.Garshow semblait calme et attendre le bon vouloir du général.Contrairement aux autres Tok'ra elle admirait l'ingéniosité des terriens et c'était en partie grâce à ces efforts que la tok'ra maintenait d'aussi bonne relation avec les tau'ri.Mais bien évidemment pour la majorité des équipiers SG un tok'ra c'était un tok'ra.

"La tok'ra a solicité notre aide pour une mission de reconnaissance dès plus importante.Major Campbell vous commanderez cette mission.Vous avez toute ma confiance et donc toute la latitute nécessaire pour ramener votre équipe.Madame de l'argentière bien évidemment cette mission requiert votre présence du au faites que vous risquez d'être confronté à des technologies goa'ulds certainement expérimentales.Rayce et son symbiote Kashan seront là pour vous épauler dans cette tâche.Pour les autres vous connaissez déjà vos rôles qui ne différeront pas de d'habitude.Je laisse Garshow de Belote vous exposez la mission qui vous attends."

Le général tourna le regard vers la tok'ra tant pour voire la réaction de cette dernière que pour lui signifier du regard qu'elle avait la parole et que c'était à son tour.Cette dernière inclina la tête en direction du général.

"Je vous remercie Général."

Elle parlait d'une voix claire et limpide qui tentait démontrait que l'hôte parlait librement.Mais même dans ce cas les mauvaises expériences passés avec la tok'ra n'avait pas pour effet de rassurer les équipiers présents échaudés.

"Tout d'abord je tenais à remercier chacun d'entre vous.Dernièrement nous avons beaucoup demandé à votre peuple sans rien offrir en retour.Je tiens à vous exprimer ma reconnaissance personnelle ainsi que celle de la Tok'ra pour ce que vous avez accomplis.Je suis bien consciente qu'il s'agit là d'une bien piètre et tardive reconnaissance.Et hélas une fois de plus nous venons soliciter votre aide afin de nous aider à résoudre un problème de taille."

Garshow déposa un cercle doré devant sur la table.De ce dernier jaillit une faible lumière qui fit apparaitre un système solaire.D'un geste de la main elle effectua ce que les terriens auraient appelé un zoom sur un planète d'un couleur orangé.Elle l'a fait tourné et prit un satellite en orbite entre ses doigts pour effectuer un zoom sur ce dernier.

"Il s'agit de la lune xhion en orbite autour d'une géante gazeuse.Grâce à notre réseau d'espion l tok'ra a appris qu'un goa'ulds dont nous ne connaissons pas encore le nom à pris l'initiative de se hisser au rang de grand maitre.Pour ce faire il doit disposer d'atout de taille.Il lui faut entre autre du Naquadah, des Jaffas et ce qui nous interresse un avantage technologique.Plusieurs de nos espions ont été découvert et éliminés sans pouvoir fournir la moindre information.Il y a trois semaines de là un de nos espions avaient enfin réussi à localiser que ce que nous cherchions étaient sur cette lune.Mais la transmission a été coupé presque aussitôt après la prise de contact.Nous avons réussi à déterminer que la signal de transmission avait été émis de cette lune mais aucune autre précision.Nous avons calculé les coordonnés d'une potentielle porte des étoiles.Mais cette dernière doit être protéger par une sorte de bouclier.Nous avons donc envoyé des éclaireurs à bord d'un vaisseau cargo furtifs.Mais après leur arrivée en orbite et leur rapport préliminaire nous avons perdu tout contact avec eux.Nous avons épuisé toute les solutions à notre disposition c'est pour cette raison que nous faisons appel à vous et à votre savoir faire dans ce domaine."


Garshow semblait honnête mais avec les tok'ras difficile de savoir et celle qui se trouvait devant eux avait passer les deux derniers millènaires à mentir aux grands maitres sans se faire prendre.Nulle doute qu'elle avait suffisament d'expérience dans ce domaine pour leur faire avaler des couleuvres sans même qu'ils s'en rendent compte.Peut être même qu'ils en redemanderaient.

"Le rapport préliminaire de nos éclaireurs signalent que la planète est recouverte en grande partie de marécage.Le sous-sol de cette lune possède à la fois du trinium du naquadah et du titane.Ce qui explique le choix de cette dernière."


Cela fut surtout parlant pour une baronne de l'argentière très au faites des technologies aliens.Il y avait là de quoi fabriquer ce qu'il semblait bon au propriétaire des lieux.Surtout si le vaisseau cargo avait pu estimer ça depuis l'orbite.Le mystérieux goa'ulds pouvaient construire des armes de poing comme des vaisseaux mères.

"Nous n'avons besoin que du nom de ce goa'ulds.Si vous arrivez à ramener les notres, à découvrir ce qu'il fabrique sur cette lune, qu'elles sont ses plans et ramener un prototype cela serait un rude coup porté et surtout nous permettrait de disposer d'un avantage de taille.Mais ne prenez pas plus de risques que nécéssaire.Quand nous saurons enfin de qui il s'agit nous ferons savoir au conseil des grands maitres ou elles se trouvent.Le reste devrait suivre sans tarder."


Garshow venait de terminer son allocution et semblait attendre les questions des équipiers SG.Elle semblait tout aussi détendu qu'au début et à aucun moment elle n'avait tressaillit ou laisser paraitre une expression trahissant un quelquonque mensonge de sa part.Son histoire se tenait et rien pour le moment ne laissait à croire qu'il y avait un vice caché.A part bien entendu le fait qu'il s'agisse de la tok'ra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayce & Kashan
Tok'ra
avatar

Messages : 485
Date d'inscription : 25/06/2011
Age : 29

Dossier du personnel
Equipe:
Grade / Niveau: 22
Age du personnage:

MessageSujet: Re: [ Mission 97] Une vieille Histoire   Mer 5 Déc - 17:00

Le visage de Rayce avait quelque peu blêmit lorsque le général mentionna le nom de la scientifique et le sien. Elle savait que ce rapprochement même d’origine professionnel maintiendrait l’animosité née lors de missions précédentes. Si Rayce avait été envoyée pour déposer la requête au général, cela se serait probablement moins bien passé. En la personne de Garshow et de son importante position au sein de la Tok’ra, la mission serait probablement un peu mieux acceptée.

En évitant les regards des personnes les plus impliquées dans les querelles tels que la scientifique et le militaire du nom de Laurent, la jeune femme écouta le briefing de façon distraite. Elle l’avait étudié sous toutes les coutures avant son départ sur Terre, appris toutes les informations, même les plus inutiles. Beaucoup de Tok’ras venaient de disparaitre sur ce théâtre d’opération et sa participation à cette mission avait soudainement pris une tournure personnelle lorsqu’elle avait appris que son mentor, Bren’ko, faisait partie de la liste des victimes.

Le fait que la Tok’ra abandonnait parfois les membres qu’elle jugeait être dans l’incapacité de récupérer faisait notoriété publique au sein du SGC. Et eux, au moins, avait une optique différente. Comment disaient-ils déjà ?

« Nous n’abandonnons pas les autres ».

Rayce n’avait aucunement l’intention de faire échouer la mission mais elle comptait bien ramener avec elle autant de survivants Tok’ra que possible…si, bien sûr, ils vivaient encore.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
avatar

Messages : 514
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 42

Dossier du personnel
Equipe: SG6/ Leader
Grade / Niveau: Major/439
Age du personnage: 25 ans

MessageSujet: Re: [ Mission 97] Une vieille Histoire   Mer 5 Déc - 17:23

Laurent revenait la veille d’une longue permission qui résultait de la prise de nombreux jours de récupération suite à mission chez les Patriotes très marquante sur le plan psychologique, dans un premier temps il avait voulu continuer de bosser pour ne pas gamberger mais il était insupportable et au bout d’un moment il fut invité à prendre du recul avec consultation régulière du psy en chef de la base. Heureusement Suzanne fut d’un grand réconfort ainsi que la famille et après un mois il était de retour car il allait beaucoup mieux d’autant qu’il avait en tête une bonne nouvelle, le militaire serait bientôt papa d’un petit humain et non d’une créature issu d’une reine Goa’uld.

A peine arrivé et déjà appelé, c’était appréciable de voir que l’autorité du projet gardait sa confiance en lui pour lui remettre le pied à l’étrier aussi rapidement car on ne lui avait pas caché qu’il aurait à retravailler tôt ou tard avec la Tok’ra qu’il avait jugé responsable de son malheur. Une mission au pied levé s’annonçait car l’estafette avait pour consigne d’attendre le destinataire de la feuille d’ordre alors Laurent prit sa veste d’uniforme et ferma la porte de ses quartiers pour suivre son escorte en terminant de s’habiller pour être présentable. En entrant dans la salle il salua rapidement l’ensemble des membres déjà présent et il prit place sur la première chaise disponible pour attendre le début du show, restant réservé pendant le long moment qui le sépara de l’entrée en scène d’une femme que sa tenue identifiait comme appartenant à la Tok’ra puis suivirent deux autres de ses congénères dont la fameuse Rayce. Voila qui pouvait faire craindre le pire mais Laurent ne montra aucune hostilité, se focalisant sur le plus important, l’entrée du Général pour se mettre au garde-à-vous, ce qu’il fit avant que ce dernier donne ses premiers ordres alors il se rassit pour écouter la suite.

Les premiers mots du Général confirmèrent ce que le Para ressentait, d’un petit hochement de tête sec il marqua son acceptation et sa gratitude pour la charge qui lui était confié puis se concentra sur les informations qui allaient sortir de l’intervention de cette responsable de la Tok’ra. Les objectifs étaient annoncés mais pas les moyens de les réaliser alors quand elle semblait attendre des questions sans l’avoir spécifié, le Para se lança :

« Donc en clair on va lui demander sa carte de visite au risque de se faire remarquer et de devenir une cible si jamais il en cherchait une pour ses tests… Et qu’est ce qui vous fait penser que nous aurions plus de chance que vos spécialistes en espionnage qui se sont pourtant fait avoir ? Comment on s’y rend si on ne peut pas par la porte en raison du bouclier ou par un taxi spatial du fait qu’ils doivent avoir un bon radar ? »

Pour l’impossible, demander les Tok’ras et pour les miracles, demander les terriens… En gros c’était jusqu’à présent impossible de s’y rendre à moins que la vipère ne garde l’info sous le coude par plaisir de faire tourner en bourrique les humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilde de l'Argentière
Scientifique
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 23/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Adjudant / 239
Age du personnage: 32/35

MessageSujet: Re: [ Mission 97] Une vieille Histoire   Mer 5 Déc - 19:10

Ahhhh les joies des vacances, la visite de musées dans un pays lointain, la découverte de monuments historiques, le shopping dans les galeries hype des capitales du monde moderne... Toutes ces bonnes choses que ne pouvait se permettre la petite baronne ces derniers temps. Son projet d'armure anti plasma avait fait un bon en avant significatif et si cela avait causé quelques semaines d'ITT à deux militaires "volontaires" ce n'était qu'un petit prix à payer car contrairement aux plaques additionnelles actuelles, elle avait réussi enfin à stopper un tir de lance jaffa. Le gilet avait pris feu et la plaque avait fondre dans les doigts du malheureux technicien qui avait voulu la retirer en catastrophe, mais les résultats étaient là, le mannequin avait survécu et les essais sur soldat avaient été concluants à l'exception de l'embrasement du gilet, il faudrait qu'elle pense à faire concevoir un plate carrier qui ne soit pas en nylon et cordura, aka des matériaux difficilement inflammables et qu'elle règle le ratio des agents binaires pour capter encore plus d'énergie calorifique.
La scientifique était donc d'excellente humeur lorsqu'on vint lui annoncer qu'elle avait un briefing de mission. Sourcil haussé de façon interrogative, elle regarda son PDA et remarqua en effet qu'on l'avait informée de la chose ... Et comme d'habitude, elle avait complètement zappé l'information, trop occupée par le projet de sa vie. Il y avait en plus sa collaboration sur les programmes d'UGV militarisés vu qu'elle était spécialiste des technologies goa'uld, la maintenance de la Porte des Etoiles sur laquelle on l'envoyait de temps en temps malgré la présence de personne théoriquement tout aussi qualifiée. Bref, elle était occupée quarante huit heures par jour et elle adorait ça, elle n'avait plus à réfléchir à autre chose que ses projets et ses problèmes personnels restaient en second plan.
Un petit coup d'oeil sur le mémo lui apprit seulement l'heure - oups elle devrait courir... sauf qu'une Baronne ne court pas - et le lieu. Mathilde n'aimait pas les surprises, généralement c'était toujours quelque chose de désagréable, surtout depuis son arrivée au SGC. Elle partit donc pour la salle de briefing revêtue d'une combinaison de protection, prenant seulement le temps de retirer ses gants et son casque de protection. Cela aurait le mérite silencieux de faire comprendre qu'on la dérangeait en plein travail et qu'il valait mieux qu'on l'ait dérangée pour quelque chose d'important. Arrivée bonne dernière, la nippone salua Laurent d'un geste de la main avant de se laisser tomber sur un fauteuil à côté de lui d'une façon fort peu aristocratique, soufflant sur une mèche rebelle pour la chasser de devant ses yeux. Le fait d'avoir passé un sale quart d'heure ensemble avait finalement eu un point positif pour le nouveau leader de SG-6, Mathilde l'avait accepté plus vite qu'il n'aurait pu l'imaginer et elle s'adressait à lui comme à un coéquipier, pas à une personne qui gaspillait son précieux temps.


"Je me demande bien ce qu'ils vont nous servir cette fois..."

La réponse arriva finalement après un moment interminable d'attente qui faisait trépigner la jeune femme qui marmonnait de façon fort peu discrète qu'elle n'avait pas interrompu ses travaux pour poireauter comme aux urgences et alors qu'elle se levait pour s'en aller, le général arriva enfin, accompagné de... tok'ras! Elle en fut à ce point surprise qu'elle obtempéra sans mot dire quand le général leur dit de ne pas se lever et donc elle se rassit. Peut être avait il pensé que c'était pour le saluer qu'elle s'était levée comme le faisaient tous ces gentils porteurs de kaki, mais ce n'était pas le cas et elle était à mille lieues de vouloir le lui expliquer. Regardant Laurent comme si elle cherchait confirmation qu'elle n'avait pas la berlue, elle lui glissa un peu discret.

"Non mais c'est une blague?"

Et apparemment non car la tok'ra qu'elle ne connaissait que de vue leur expliqua alors le pourquoi de leur présence. Comme d'habitude, ces incapables avaient foiré dans les grandes largeurs et se retrouvaient dans la mouise avec des agents au tapis et d'autres portés disparus, sans doute interrogés "gentiment" par ce grand maître autoproclamé adepte de la discrétion. Rayce eut la bonne idée de ne pas croiser le regard de la scientifique voire même d'ouvrir la bouche. Et Garshow de leur passer un coup de brosse à reluire afin de faire passer la pilule sur toutes les crasses et cachotteries dont ils s'étaient rendus coupables et qui avaient coûté des vies au SGC. Sans parler du sentiment de trahison qu'avait ressenti la jeune femme si enthousiaste aux premières heures de leur collaboration et qui n'avait pas ménagé ses efforts pour un rapprochement entre les deux races et pas seulement sur le plan scientifique.
Que le général fasse encore appel à elle pour une mission en rapport avec la Tok'Ra impliquait deux possibilités et forcément Mathilde se portait sur celle du général cherchant à lui pourrir la vie parce qu'elle ne se privait pas de lui balancer au visage ce qu'elle pensait sachant très bien que même s'il aurait une envie pressante de lui vider un chargeur de pistolet dans les rotules pour lui apprendre les "bonnes manières" il devrait faire avec vu qu'elle était la spécialiste en hybridation technologiques du programme et même sans ça, une référence mondiale dans son domaine... Sa vengeance devait donc être ce genre de petites douceurs dont il devait se gargariser dans la solitude de son bureau.


*Un de ces jours, je vais vous clôturer votre compte en banque, vous faire disparaître du fichier des payes militaires et coller sur la liste des VIP du crimes du FBI... Vous me le paierez espèce de vieux barbon!*

Ses pensées faillirent même s'échapper en une litanie de fureur s'abattant sur les deux responsables - tok'ra et humain - mais non. Même si elle cachait pas son déplaisir d'être dans la même pièce que ce qu'elle appelait maintenant des serpents perfides, elle ne dit mot jusqu'à ce que Laurent exprime le fond de sa pensée. Elle embraya juste derrière en profitant pour donner son point de vue et pour éviter à Garshow ou à Rayce le plaisir de le reprendre sur les points faibles de son exposé.

"Ce que je ne saisis pas pour ma part c'est l'incapacité à comprendre le fait que vos systèmes de communication étaient compromis. Avec la perte immédiate de vos agents après chaque prise de contact, il est évident que votre goa'uld mystère dispose d'un moyen de repérer les émissions de signaux spécifiques à vos systèmes de transmission fussent ils discrets, cryptés ou tout ce que vous voudrez et non seulement de les capter, mais également de remonter le signal jusqu'à la source à savoir vos espions. A moins bien évidemment qu'il ait lui aussi des espions dans vos rangs lui permettant de savoir qui dans ses installations est un espion et de les mettre sur la touche dès qu'ils auraient employé le communicateur ceci créant une diversion quand au moyen employé pour repérer vos espions et donnant de la latitude d'action à son espion chez vous. Dans tous les cas si nous nous en tenons à la piste EWS, votre système de communication est compromis, la technologie d'occultation pourrait être encore efficace car il s'agit d'un système passif. Evidemment, ce n'est pas certain et je me doute que nous n'aurons pas le temps de faire des essais, il ne restera alors comme solution qu'une approche très discrète afin de déjouer un système de capteurs, faire une entrée dans l'atmosphère à l'opposé des installations du goa'uld mystère et continuer camouflés et à faible altitude jusqu'aux abords de l'installation.

Maintenant restent plusieurs points obscurs auxquels nous n'aurons pas de réponse avant d'être sur place. L'étendue du complexe, la présence de la cible dans les murs, les forces armées en présence, le système de sécurité de cette base. Ramener un prototype de quoique ce fut ou des prisonniers me paraît donc très optimiste aux vues des blancs dans le tableau dressé.
Nous savons seulement que nous serons confrontés à un environnement fort déplaisant, avec un goa'uld potentiellement présent dans sa base et dont nous devons connaître l'identité, que nous ne pourrons employer aucun système de transmission sous peine de nous faire repérer et que potentiellement c'est votre organisation qui est noyauté ce qui pourrait causer notre perte si leur espion avait vent de l'opération à venir. Pas besoin de nous servir le couplet sur l'assurance que votre organisation est aussi sûre que notre base, l'important ici est de pouvoir atteindre la destination, la suite nous nous en occuperons à la mode terrienne. Y avait il dans les rapports de vos éclaireurs à bord du vaisseau camouflé des relevés de mesures sur les signaux énergétiques environnants, des relevés télémétriques, en résumé tout ce qu'aurait pu capter le vaisseau, j'en aurai besoin et pas de la version caviardée par vos services, je le remarquerai de suite et ce serait fort peu judicieux si vous tenez à ce que nous ramenions un nom, des technologies et des prisonniers.

Général, si les informations des relevés géologiques sur ce satellite sont vraies et que sa localisation est pour le moment secrète pour les autres grand maîtres, ce serait pour nous une excellente source de matières premières car outre la présence de titane qui est indispensable pour nombre de nos technologies déjà existantes et dont nous devons importer l'immense majorité de Russie, la présence de naquadah et de trinium en fait un site d'une valeur inestimable si nous voulons produire des technologies avancées. Pourquoi ne pas faire main basse sur l'ensemble du complexe ou le détruire si la dépense en ressources humaines est trop importante et ainsi annexer ces mines. Quelques ensembles d'extraction automatisés en conjonction avec l'utilisation d'une Porte des Etoiles nous permettraient d'augmenter nos stocks de minerais stratégiques de façon substantielle si toutefois les relevés géologiques sont exacts. Certes libérer des otages est important, mettre la main sur des technologies nouvelles aussi, mais ça... C'est vital si nous voulons rester dans la course car les goa'ulds voudront un jour ou l'autre nous taper sur les doigts et les fois où ils ont envoyé une flotte pour nous mettre au pas nous avons joué de chance.
Après notre mission nous serons sans aucun doute en état d'établir un plan d'action pour nous emparer du satellite plutôt que de laisser les goa'ulds déjà fort bien dotés de mettre la main sur ce pactole."


En effet la physicienne avait bien noté que Garshow comptait manipuler les grands maîtres pour qu'ils aillent mater le petit trublions et donc éventuellement dans l'histoire perdre quelques jaffas et vaisseaux, sauf qu'a final les mines finiraient dans l'escarcelle du vainqueur, fut il temporairement un tantinet affaibli. Mathilde, elle, voyait l'opportunité d'augmenter les approvisionnements en matières premières extraterrestres et donc de passer à la vitesse supérieure du programme avec la production de technologies hybrides... Armement, protections, vaisseaux, satellites de défense, bases... Bref, l'opportunité de hisser dans la cour des grands et de pouvoir tenir tête aux goa'ulds si l'envie leur reprenait de venir leur faire coucou avec des croiseurs.

"Enfin, pour cela il faut que nos informations préliminaires soient fiables et que nous ne nous fassions pas cueillir à notre arrivée comme les épis au premiers jours de la moisson. Nous parlions donc de relevés senseurs de votre vaisseau de reconnaissance, conseiller Garshow..."

Le sourire matois de celle qui attend son interlocutrice de pied ferme, au moins la tok'ra savait clairement que la baronne n'était plus une fervente supportrice de la cause tok'ra si jamais elle avait passé ces deux dernières années dans un caisson cryogénique, Mathilde attendait plus une pirouette et une excuse qu'un dossier en bonne et due forme avec les informations complètes demandées. Et même si cela arrivée, elle savait qu'il y aurait anguille... pardon, serpent, sous roche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Naughart
Militaire
avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 24/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: Sergent/113
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: [ Mission 97] Une vieille Histoire   Lun 17 Déc - 0:35

Une nouvelle mission, après une précédente pour le moins... Sauvage ! Enfin, mission, mission... Il y avait mission et mission ! Dans la vraie mission, on ne te laisse pas poireauter 3h à compter les mouches dans une salle de briefing avec des gens que tu as faillit transformer en passoire la dernière fois que tu avais bossé avec ! Car oui, il avait reconnu deux des personnes qui attendaient : Campbell et de L'argentière. Campbell pour avoir pris d'affection une chienne bouffeuse de serpent, et avoir entre autre essayé de les tuer à cause du fameux serpent. de L'argentière pour être une petite asiatique énervée qui est au final très douée aux auto tamponneuses avec une berline blindée mais avec un caractère de chien. Finalement les deux allaient bien ensemble, et l'image de L'argentière allant chercher une balle lancée par Campbell lui traversa l'esprit au point qu'il du retenir un fou rire.

Puis dans la vraie mission, on ne t'envoie pas en mission avec des serpents ! Car oui, l'envie de rire lui était passée quand il avait vu ce que le Général avait ramené : 3 pour le prix d'1 mélangé avec du 2 en 1, même dans un magasin discount il n'y avait pas ça ! Enfin... Le briefing fut des plus... Instructif ! Comme leurs chers amis les serpents avaient eut trop de pertes, ils les envoyaient eux au casse pipe ! Ah bah pour la seconde fois... Et comme on disait : Jamais 2 sans 3. Enfin, le bouquet final était cette Tok'ra qui les avaient emmené au pays des fous, ou pour la seconde fois de sa carrière il avait regretté de ne pas avoir pris encore plus de munitions avec lui.

"Les nôtres" corrigeat-il lorsque la Tok'ra tenta de reprendre leur devise. "Nous n'abandonnons pas les nôtres" finit-il par compléter face au regard interrogateurs.

Dans cette reprise il était clair que son mauvais caractère ferait de nouveau ses preuves mais envers une cible toute particulière. Campbell avait déjà réussit à le dompter, pour ayant combattu déjà deux fois à ses côtés, et plus si affinité... Mais la Tok'ra aurait assez de travail pour le restant de ses jours !

Les questions essentielles, enfin... La seule qu'il ait compris fut comment pénétrer dans le complexe. Avant d'y rentrer, il fallait aussi savoir comment en sortir ! Les allers-simples ne faisaient pas partis de son bien être...

"Et quelle sera notre dotation mon Général ?"

Autre question essentielle : Le support, car s'ils étaient repérés, il faudrait certainement sortir l'artillerie lourde pour s'en sortir indemne, et sans le contrôle d'une porte des étoiles, ils pouvaient oublier les drones et autres missiles radio-commandés qui pouvaient leur sauver la mise plus d'une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 19/01/2011
Localisation : Salle d'emarquement SGC/Porte des étoiles tauri

MessageSujet: Re: [ Mission 97] Une vieille Histoire   Lun 17 Déc - 11:27

Garshow ne semblait pas offenser par ce que les terriens disaient ou insinuaient et pourtant certains ne machaient pas leur mots.En particulier la Baronne de l'Argentière qui ne faisaient encore aucun effort pour cacher son ressentiment concernant la tok'ra.Comme à son habitude elle se moquait du quand dira t'on sa position au sein du programme la protégeant de la plupart des représailles.La tok'ra bien loin de s'offusquer de la situation semblait s'amuser de la situation.Il était on ne peut plus clair qu'elle n'allait pas baisser pavillon devant la baronne.

"En premier lieu Mathilde de l'argentière les informations dont vous parlez se trouvent dans cet appareil.Et contrairement à ce que vous pensez si je décidais de faire de la rétention d'informations ou de falsifier les données des senseurs vous ne le remarqueriez pas.Mais si vous le souhaitez nous pouvons continuer à nous lancer des piques pour le reste de la journée et oublier que nos deux peuples sont sencés être des alliés."


Garshow avait l'habitude d'évoluer dans des milieux bien plus dangereux que dans l'ambiance feutrée du SGC et elle n'était pas prête à s'en laisser compter par la petite Baronne.Elle comptait remettre les choses à leur place autant pour redorer le blason de la tok'ra que pour rappeler aux terriens que certains d'entre eux essayait de jouer franc jeux.D'un revers de la main au dessus du disque de nouvelles données apparurent sur le côté de la lune.Seul petit problème les fameuses données n'étaient pas en français mais en goa'ulds.Mathilde allait avoir besoin de Rayce et de Kashan pour accéder aux fameuses données.Elle allait devoir mettre de côté ces ressentiments ne serait ce qu'un temps.

"Les systèmes de communication de la tok'ra ne sont pas corrompus sans quoi Revanna ne serait plus.Il ne fait aucun doute pour moi que quelques soit le goa'ulds il n'aurait pas gardé cette information pour lui.A plus forte raison maintenant que nous avons une piste à suivre.Nous ne savons pas exactement ce qui s'est passé mais dans les hypothèses envisageables c'est que nos hommes se sont fait prendre en tentant d'investir le complexe.Mais tout ce que nous pourrons dire n'est que de la spéculation.Les faits sont que nos frères sont arrivés en orbite ont utilisé les senseurs du vaisseau cargo pour examiner la lune.Une fois que cela a été fait ils nous ont communiqué un rapport préliminaire, suite à quoi ils sont allés se poser sur la planète.Nous n'avons pas obtenu d'autre rapport de leur part et n'avons pu établir aucune communication.Personne dans cette pièce ne dispose de plus d'informations sur ce qui se passait."

Garshow tentait de reprendre le contrôle de la situation et il était fort probable que les insinuations de la baronne ait fait un effet peu ragoutant auprès du conseiller Garshow et cette dernière avait perdu son sourire de circonstance.Kashan qui avait eu l'occasion de pouvoir cotoyer la conseillère tok'ra savait que cette dernière avait de la ressource.Et puis les terriens avaient besoin des tok'ra.Chaque voyage qu'il faisait à l'aide d'un vaisseau cargo était une mine d'information et leur permettait justement d'apréhender les voyages spatiaux.

"Général de la Couperay.Je comprends que cela vous semble une excellente opportunité de mettre la main sur des ressources de première importance.Il est vrai que le naquadah et le trinium sont des ressources importantes.Toutefois pour pouvoir utiliser ces minerais il faut disposer de l'ingènièrie adèquate ainsi que des projets solides en relations avec des quantités aussi importantes de minerai.Je pense qu'en l'état actuel des choses les informations que nous pourrions glaner et affaiblir les grands maitres en les laissant se battre pour cette lune sera plus constructifs."


Après avoir fait miroiter le butin exceptionnel qui attendait sur cette planète Garshow avait fait remarqué que s'en gavait n'était peut être pas la meilleur idée qu'il soit mais elle n'avait pas fini et elle allait enfoncer le clou.

"Etant donné qu'il s'agit d'une mission conjointe la tok'ra ne fournira aucune ressource pour accomplir cette dernière si la tau'ri n'est pas prête à accepter nos impératifs de missions."


Les terriens ne pouvaient pas accéder à cette planète sans les tok'ra.Certes ils disposaient d'un vaisseau cargo mais sans les coordonnées vectorielles impossible d'accéder à cette dernière.Sans parler qu'ils n'avaient pas encore pris connaissance en détails du rapport de la première équipe de la tok'ra et que ces derniers n'hésiteraient pas balancer leur petit copains si ces derniers essayaient de les doubler.

"Conseiller Garshow j'examinerai vos recommandations et celle de Madame de l'argentière avec mes supérieurs.En attendant si bous le désirez vous êtes notre invité.Ainsi vous pourrez donner plus de détails aux membre de cette équipe sur la logistique que vous comptez nous apporter pour mener à bien cette mission."


Le général se retrouvait bloqué entre une baronne qui défendait un peu trop farouchement et surtout ouvertement les intérêts terriens aux dépits de ceux de la tok'ra.Et de l'autre côté il y avait la conseillère Garshow de la tok'ra qui était pro humaine et qui avait à de nombreuses reprises arrondis les angles entre les terriens et le reste de la tok'ra.Les deux parties n'avaient pas tord de défendre leurs intérêts et il fallait exploiter ces derniers un peu plus en avant.Mais froissé avec la tok'ra pour des précieuses ressources en quantités astronomique était une décision qui si elle était prise par les plus hautes instances éviteraient bien des problèmes aux personnels du SGC.

"Caporal Naughart dans l'état actuel des choses votre dotation reste inchangé et se cantonne à ce que vous pourrez dans l'armurerie de la base.Major il faut que je vous vois dans mon bureau.Pour les autres vous pouvez continuer à débattre en salle de brieffing si vous le souhaitez."


Le regard que le Général lança à Mathilde était clair et lourd de sous-entendu.Ne nous mettez pas le foutoir avec la tok'ra c'est bien assez compliqué comme ça.Ce qui bien sur revenez à pisser dans un violon quand on connaissait l'intérressé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Campbell
Militaire
avatar

Messages : 514
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 42

Dossier du personnel
Equipe: SG6/ Leader
Grade / Niveau: Major/439
Age du personnage: 25 ans

MessageSujet: Re: [ Mission 97] Une vieille Histoire   Lun 17 Déc - 17:02

Il était évident qu’il ne servait à rien de s’envoyer des piques, si les Tok’ras étaient là et avaient commencés à donner des informations, c’était que les autorités avait déjà donné leur feu vert à cette mission alors ce ne serait pas une poignée de personnes non décisionnaires qui allait pouvoir faire changer les objectifs de la mission. Et puis voir les grand maitres détruire leurs flottes serait profitable à court terme car celui ou ceux qui mettraient la main sur cette planète pourrait la reconstituer assez rapidement du fait des ressources en abondance et de leurs capacités à produire à grande échelle sur du moyen et long terme.

Aux politiciens et aux généraux de faire leur choix, Laurent n’était qu’un exécutant alors il laissa dire, les bras croisés pour attendre la fin de la récréation, décidemment la Tok’ra ne manquait pas de culot de venir les chercher en leur imposant leurs objectifs, il fallait espérer que ces cousins des Goa’udls permettraient aux terriens d’aller pisser quand bon leur semblait. Après rien n’empêchait de faire les beaux devant les émissaires et ensuite de changer les plans en fonction des événements, ce serait à ceux qui sont sur le terrain de décider tout en restant le plus proche possible de la ligne fixée par le Général. D’ailleurs ce dernier demandait au Para de le voir en tête à tête dans son bureau, Laurent se leva et répondit « à vos ordres mon Général » puis lui emboita le pas non sans se priver de dire son petit mot à l’assemblée avant de passer la porte du bureau du grand manitou :

« S’il vous plait… Je compte sur chacun pour faire un effort en faisant abstraction du passé, cela dans l’intérêt commun de notre lutte contre les Goa’ulds… Merci »

Un simple rappel du bon sens qui pouvait apparaitre comme inutile pour certain ou un moyen de se faire mousser auprès du Général mais il n’en n’était rien car Laurent pensait avant tout à la population de la Terre qui comptait sans le savoir sur des femmes et des hommes qui étaient soumis au pire pour la bonne cause. Il en était et malgré qu’il en ait déjà pas mal bavé, il ne pouvait baisser les bras et l’heureux événement qui s’annonçait le renforçait dans ses convictions à tout faire pour que son enfant naisse dans un monde libre et ne devienne jamais l’esclave de viles créatures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayce & Kashan
Tok'ra
avatar

Messages : 485
Date d'inscription : 25/06/2011
Age : 29

Dossier du personnel
Equipe:
Grade / Niveau: 22
Age du personnage:

MessageSujet: Re: [ Mission 97] Une vieille Histoire   Mar 18 Déc - 14:55

Rayce écouta l’assemblée en laissant Garshow répondre aux questions…bien qu’il s’agissait en réalité de réticences. Pendant longtemps, elle avait tenté d’être aussi honnête que possible envers les Tau’ris, appréciant les quelques avantages que procuraient le droit de se rendre au SGC. Elle avait ainsi pu étudier plusieurs éléments de la culture Terrienne qu’elle avait d’ailleurs trouvée très intéressant. Mais depuis cette terrible mission sur la planète Patriote, plus rien n’était comme avant. Kashan, qui demeurait habituellement silencieux pour ne pas blesser Rayce dans ses propos, tenait désormais les Tau’ris en horreur, maudissant leurs fâcheuses tendances à se complaire dans les conflits et le déni. Depuis le début du briefing, il tempêtait dans le crâne de Rayce au point qu’elle eût parfois du mal à rester impassible.

Pour lui, ces hommes et femmes du SGC ne valaient guère plus que des enfants se chamaillant. Plusieurs mois s’étaient écoulés durant la mission où, Rayce comme Kashan, avaient trouvé la mort. A croire qu’il n’aurait pas fallu qu’on les réanime pour trouver grâce aux yeux du SGC. Ce n’était là, bien évidemment, que la pensée de Rayce.
Car Kashan lui avait interdit de remettre un jour les pieds dans cette base. C’est uniquement parce qu’ils partageaient le même corps et que Garshow l’avait choisit qu’il accepta cette mauvaise idée. Rayce et son symbiote avaient beau avoir plusieurs divergences, notamment au niveau de sa trop grande gentillesse, ils n’en restaient pas moins très unis. Du coup, Kashan avait promis de se tenir tranquille. Ce qui signifiait rager contre les Tau’ris sans prendre le contrôle du corps.

Une fois le briefing achevé, Rayce hocha la tête pour approuver les consignes du chef de l’équipe Tau’ri. Elle fût légèrement rassurée de savoir qu’il allait diriger la mission, la scientifique étant le danger le plus important. La façon dont Garshow géra cette personne lui redonna du courage, si bien qu’elle se contenta de la rejoindre au fond de la pièce pour lui demander des conseils…en langue goa’uld.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Naughart
Militaire
avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 24/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: Sergent/113
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: [ Mission 97] Une vieille Histoire   Mer 9 Jan - 21:39

La position de la Tok'ra qui allait les accompagner n'avait rien d'enviable, celle-ci allait en prendre pour son grade quoi qu'il arrive alors qu'elle n'était qu'une exécutantes. Le principe du soldat, il obéit à ses supérieurs et si ca casse, c'est lui qui trinque. Et c'était certainement ce qu'il se passait cette fois, enfin... Plus ou moins... Sur "Patriote", la Tok'ra avait complètement foiré son coup et une partie des informations, pourtant précieuses avaient été dissimulées jusqu'au dernier moment au point que même celle qui savait pris cher, et l'opération aurait pu couter bien plus cher que quelques blessures graves et du plomb tiré en grande quantité.

Enfin, il fallait bien reprocher ceci à quelqu'un ! Et malgré tout ça, Ivan ne dérogeait pas à la règle en le reprochant non pas à l'hôte mais au serpent, car c'est toujours la faute du serpent ! Bon, le fait que l'hôte soit une femme devait aussi jouer, dire le contraire aurait été porter des oeillières. Quoi qu'il en soit, le commandement aurait certainement du mal à faire respecter les objectifs de mission et il y aurait bien une asiatique excitée pour essayer d'y aller contre. Ivan quant à lui ? Les ressources il n'en avait strictement rien à secouer ! La stratégie sur le long terme ne l'intéressait pas, le seul détail était "rentrer vivant", car c'était tout le rôle du soldat dans ces missions : faire rentrer ses tubes à essais en vie à la base et de préférence sans serpent dans la tête. Quant à s'approprier les ressources, c'était une autre histoire : ils n'étaient pas capable de les défendre, et ça ne serait certainement pas une petite équipe qui prendrait le contrôle d'une base complète.

Enfin... Le meilleur moyen de s'en assurer était de tirer les vers du nez à la Tok'ra, et tant qu'elle serait avec sa hierarchie aucune piste ou information ne filtrerait. Et quand bien même... Ce n'était pas dit qu'elle leur donne toutes les informations aux vues de leur entrainement à résister aux interrogatoires, donc répondre malencontreusement aux questions sous entendues ne risquait pas de se produire surtout si elle était sur le qui-vive. Il fallait donc "faire un effort" et quoi de mieux qu'une poignée de main de la part d'un des soldats d'infanterie les plus têtus et casses pieds du moment ? Rétablir la confiance, ou tenter de la rétablir pour que les informations dissimilées sortent d'elles même dans un élan d'honnêteté. Bon, c'était peut-être trop demandé à des serpents, mais pour les hôtes au moins. Et pour ça, il fallait le faire avant le départ en mission, car malgré toute la bonne volonté du monde, il ne lui confierait pas ses arrières.

Il profita donc de ce temps d'attente pour se lever et se diriger vers le couple de Tok'ra.

"Mes respects." commença-t-il après un bref salut militaire. "Caporal-Chef Naughart, j'ai été présent lors de la mission conjointe sur la planète des "patriotes"". Mais là n'était pas le sujet, il s'agissait juste des présentations, avant de se tourner plus particulièrement vers Rayce. "J'espère que cette mission conjointe se déroulera pour le mieux et dans la confiance mutuelle afin d'éviter de reproduire les bavures de la dernière fois." Il accompagna les mots en tendant une main vers Rayce comme pour sceller les mots par une poignée symbolique. Il ne fallait pas oublier qu'il avait pointé son arme chargée sur elle, et les mots semblaient avoir l'air d'excuses sous entendues pour cet acte.

Les bavures ? Et bien... Avaient été causés par la dissimulation d'informations, quand on y regardait de plus près. Donc, donc de fil en aiguille... Il n'y avait pas besoin de faire un dessin.
Il attendrait donc quelques instants si Rayce lui répondait en serrant sa main pour ensuite se retirer avec un salut. Dans le cas contraire, il la retirerait avant de retourner à son siège avec le même salut, cependant la suite ne se passerait pas aussi bien en l'absence des huiles. Après ce qu'en penserait l'Argentière... Libre à elle, mais ce n'était pas en restant enfermés sur eux mêmes comme des huitres que les choses avanceraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilde de l'Argentière
Scientifique
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 23/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Adjudant / 239
Age du personnage: 32/35

MessageSujet: Re: [ Mission 97] Une vieille Histoire   Dim 13 Jan - 16:40

Le sourire dont la Baronne gratifia la conseillère était certes poli et charmant mais dans le sérail c'était l'équivalent d'une mise en garde. La nippone ne laisserait rien passer qui pourrait lui servir de munition pour mettre sur orbite l'alliance entre la Terre et la Tok'Ra. Elle n'échangerait plus de pique comme l'avait dit Garshow, elle chargeait juste sa petite ogive nucléaire et quand elle appuierait sur le bouton ce serait évidemment avec le sourire.
Elle ne réagit pas devant le détricotage de son hypothèse d'interception des signaux de communication tok'ra. S'ils avaient la suffisance de se croire indétectable, grand bien leur fasse. L’orgueil mal placé était le plus grand défaut de tous les serpents et ils regrettaient, toujours un peu tard de s'y être abandonné. Evidemment, Mathilde aurait préféré se casser les deux jambes plutôt que d'avouer qu'elle n'était pas sans reproche question fierté déplacée. Son regard neutre mais perçant se posa sur le général quand on balaya d'un revers de main la possibilité de se servir de la planète comme d'un site d'extraction de ressources au profit du programme car contrairement à ce qu'avançait la diplomate, des idées d'utilisation de trinium et de naquadah, Mathilde et les autres scientifiques et ingénieurs en avaient des dizaines, allant des générateurs portatifs, aux armements individuels à plasma aux vaisseaux spatiaux et dans la majorité des cas, le fait que cela reste de projet sur planche à dessin était dû au manque de ressources car les quelques sites à disposition ne ramenaient pas des quantités suffisantes. Avoir un véritable accès à un site d'exploitation d'importance aurait permis de pouvoir voir les choses en grand et de ne pas se cantonner au rôle de petite souris... Rôle qui satisfaisait pleinement les tok'ras. Nul doute qu'ils n'avaient pas envie de voir les terriens devenir trop puissants au point de pouvoir dicter leur volonté à l'échelle galactique. C'était comme sur Terre avec les pays du club de l'atome qui ne voulaient pas voir débarquer de nouveaux membres. Devenir une véritable civilisation galactique représentait une menace pour les autres, y compris les tok'ras qui nous trouveraient dès lors bien moins malléables et dépendants de leurs informations.

Comme on pouvait s'y attendre, le général n'affirma rien quand à l'usage potentiel de la ressource à portée de main, il devrait en référer à plus hautes instances. On pouvait lui reconnaître ça, il avait un certain talent pour la diplomatie et bottait en touche assez habilement.
Naughart avait repris Rayce quand elle avait détourné une expression militaire, lui faisant sans doute comprendre que si entre équipiers SG ils se soutiendraient jusqu'au bout, chose qu'elle même pratiquait, même avec des personnes qu'elle n'aimait pas, la Tok'ra n'était pas incluse dans le lot et qu'elle devrait cravacher pour qu'enfin, un jour on la considère comme suffisamment digne de confiance pour sauver ses miches en cas de pépin. Mais la scientifique fut quelque peu déçue de le voir aller sans doute arrondir les angles auprès de Garshow. Mais bon, ce n'était pas comme si elle avait fondé quelque espoir sur le militaire qu'elle n'appréciait pas spécialement d'ailleurs.
Laurent quand à lui se retrouvant en charge des opérations appelait à l'union sacrée contre l'ennemi commun. On pouvait comprendre qu'il priait pour ne pas que les choses repartent en quenouille comme sur Patrie. Devant ce voeu pieux formulé avec toute la sincérité de la personne qui prie pour que les choses se passent bien tout en sachant que ça aller être un vrai cauchemar, la scientifique ne put que lui adresser un petit sourire entendu. Certes cela tuait dans l'oeuf tout espoir, mais au moins savait il maintenant qu'elle ne serait pas son ennemie.

Se levant de son siège en récupérant le dossier que l'on leur avait fourni, elle s'adressa à la cantonade de son ton professionnel et distant employé quand elle coupait court à une quelconque corvée.


"Si vous voulez bien m'excuser, j'ai du matériel à calibrer, des projections à préparer et des simulations à programmer. Et notre technologie étant ce qu'elle est, cela prend du temps."

Effectivement, il y avait du pain sur la planche non seulement pour préparer son matériel de mission, mais pour créer des scénarios de détention de la planète avec des délais variables à disposition pour extraire des matières premières. Ils disposaient des matériels automatisés nécessaires à la mise en place de mines automatisées, et elle voulait tester d'autres simulations... Sans parler que le moins elle serait en présence de serpents, le mieux elle se porterait et le moins elle serait tentée d'aller les asticoter... Bon, elle n'avait pas pu s'empêcher de lâcher un petit coup de griffe avant de partir, mais sachant ce dont elle était capable, c'était bien insignifiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Mission 97] Une vieille Histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 

[ Mission 97] Une vieille Histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: SGC :: Niveau 0 :: Salle de briefing-
Sauter vers: