La Porte des Etoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sheyffi Nokotay (militaire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sheyffi Nokotay (militaire)   Mer 19 Jan - 12:41





        alyson hannigan





Nom :
Nokotay

Prénom(s) :
Sheyffi

Age :
30 ans
Restez cohérent vis-à-vis de son histoire et ses compétences. Les personnages vieillissent d'un an tous les ans irl.

Date de naissance :
DATE DE NAISSANCE DE VOTRE PERSONNAGE
20/03/1980

Type :
Militaire

Caractère :
Une tête brulée:
Sheyffi est plutôt d'un tempérament ambitieux et n'aime pas se prendre la tête avec de veine discussion. Pour elle, mieux vaut agir que prévenir! C'est une jeune femme très déterminée qui n'hésite pas à faire connaitre ses opinions et surtout lorsqu'elle n'est pas d'accords avec les autres. Mieux vaut ne pas lui marcher sur les pieds car si il y a bien une chose qu'elle déteste, c'est que l'on ne la respecte pas. Défier les autres ne lui fait pas peur, sauf si elle sais que son combat est perdu d'avance.
Parfois il lui arrive aussi de prendre des décisions complètement irréfléchis et stupides. Est-ce réellement sa faute? Probablement pas, on ne contrôle pas toujours ses pulsions après tout. Les humains ne sont pas considérée comme une race des plus raisonnable, les femmes encore moins ^^. Mais céder à la moindre tentation ou colère noire n'est pas une solution, c'est pour cette raison que Sheyffi pratique régulièrement des activités de détentes tel que la Yoga afin de mieux maitriser son esprit.

Besoin de personne ou presque:
Depuis son jeune âge, Sheyffi fut habituée à vivre seule, en décalage par rapport aux autres. On la qualifiait souvent de garçon manqué ce qui avait le don de l'agacer. Ayant un esprit très sportif, elle laissait parfois passer les jeux de gamines pour s'approcher de la gente masculine malgré l'avis de tous. Cela la poussa à s'engager dans l'armée de terre au plus grand dame de ses parents. Endurcie au fil des images qu'elle vit au cours des entrainements et des missions, elle appris à vivre indépendamment du reste du monde.
Avoir une relation amoureuse, planifier une vie de famille? Ce n'est pas vraiment son objectif pour l'instant. ce qui l'intéresse principalement, c'est sa carrière et ses aptitude dans son métier qu'elle tente d'affiner avec soin. Avoir des personnes dans se jambes ne ferait que la gêner, ne parlons même pas des enfants qui mettraient fin à ses rêves d'aventure! Mieux vaut être seule que mal accompagné comme on dit. mais pour cette jeune femme, il faudrait plutôt dire "mieux vaut être seul tout seul". Un joli dicton pour une petite frimousse rousse.

Esprit d'équipe oblige:
Malgré son tempérament solitaire, Sheyffi connait les risques que ce genre de comportement peux engrangé si elle persiste dans sa bêtise. Pour cela lors des missions qu'on lui confiait, un esprit d'équipe inattendu apparu. Abandonner quelqu'un derrière elle? Impossible, elle n'a pas été éduquée de cette manière. mais étant de la gente féminine, elle ne se voile pas la face et sais très bien qu'elle peut-être facilement considérée comme un maillon faible. Avis à celui qui osera lui faire cette réflexion en face!
Sheyffi est plutôt du genre à bousculer les modes de fonctionnement habituelles et se place parfois comme leader ou mascotte (confondant parfois ces deux mots vu sa situation). Diriger les hommes, et alors? xD Au temps de l'Égypte il avait bien Cléopâtre eux! Non pas qu'elle s'identifie à cette reine du désert, trop de froufrou ne lui ressemblerais pas, mais l'audace, autant en avoir si on veux se faire respecter. Cependant, elle ne cherche pas le conflit avec les autres tant qu'on la laisse dans son monde et suis le rythme imposé sans trop chercher à contredire le reste de l'équipe.

Un peu de douceur dans ce monde de brute:
La vie militaire ne la certainement pas aidé à rassembler aux autres femmes (jupes court,e talons hauts et décolté...). Cependant, elle reste une demoiselle et laisser tomber sa féminité n'est pas son objectif. En dehors des missions, elle respecte donc sa nature et n'hésite pas à se mettre en valeur avec une jolie coiffure ou du maquillage. Est-ce pour séduire, Non, pas le moins du monde, comme nous venons de la voir, elle ne désire pas être en couple. ce qu'elle recherche en revanche, c'est de s'affirmer telle qu'elle est, et ça personne ne pourra l'en empêcher.
Et puis, aussi téméraire soit-elle, elle reste au fond intimidable si elle s'oppose à plus grand qu'elle. Ce n'est pas un robot sans cœur qui ne pense qu'à défier les autres. Sa nature fragile, elle la cache justement derrière son caractère affirmé. pleurant facilement sous le coup de l'émotion, il lui arrive parfois de craquer en cachette. Elle viens naturellement aide à ceux qui ont besoin de réconfort et ne refuse jamais ou presque le fait qu'on vienne la consoler si besoin est.

Rêveuse ou à côté du monde?
Ce qui a poussé cette jeune femme à se lancer dans une carrière militaire est sans aucun doute son gout pour l'aventure et le danger. Risquer sa vie, voila une chose intéressante si on veux vraiment se rendre compte de l'importance de chaque humain en ce monde. Côtoyer la mort et les ennemi est ce qui rend son existence un peu plus passionnante. "A vaincre sans péril on triomphe sans gloire". Voila une nouvelle citation qui pourrait la caractériser. Mais ce qui l'intéresse également, c'est la découverte de l'inconnu et de l'imprévisible. Découvrir de nouveaux paysages au cours de ses missions lui fait réellement chaud au cœur!
Ce qu'elle attend en secret, c'ets un évènement considérable qui viendrait à changer le cours de sa vie et pourquoi pas celui de toute la planète. genre l'invasion des petites hommes verts, au moins il y aurait de l'action! Au bien sure, elle ne va pas jusqu'à crier ce rêve haut et fort, mais elle ne s'en cache pas non plus.

Physique :
La fille banale:
Yeux bleus, cheveux roux et jolie petit minois, enfin une parte idyllique dans cette description. Son physique s'oppose bien souvent à son caractère bien trempé. ses trains fins et doux ne laisse en rien présager ce qu'elle est réellement au quotidien. De taille moyenne, sa corpulence ne laisse rien à désirer car les entrainements de l'armée on finit de sculpter son corps dans les moindres recoins. Souriante elle est souvent abordée ce qui n'est pas pour lui déplaire au fond. Prenant soin d'elle même, elle se met souvent en valeur afin de profiter des moments de détentes qu'on lui accorde.
Ce qu'elle préfère chez elle, sans aucun doute ce sont ses yeux. Le bleu étant sa couleur favorite, l'avoir sur elel en permanence dans son regard lui fait plaisir. Ce qui est encore plus intéressant est sans doute sa vue perfectionnée qui lui permet de remarquer le moindre des petits objets enfuis quelque part.

Un côté ville:
Sheyffi comme nous l'avons vu précédemment sais très bien qu'il lui faut affirmer sa féminité si elle ne veux pas y laisser des plumes! Robes et autres artifices de ce genre ne lui font pas peur dans les cas exceptionnels. mais généralement, il s'agira plus d'une simple tenue moulante et mettant ses formes à son avantage. le blanc est sans aucun doute la couleur qu'elle privilégié pour s'habiller en dehors de sa vie au camp militaire. Une sorte d'ange au milieu de la foule.
Elle nous apparait alors comme quelqu'un dont la compagnie est très agréable et chaleureuse, pourquoi même avec un petit côté réservé (souvent attribué au rousse). Mais le simple fait de lui parler plus d'une dizaine de seconde vous détrompe sur ce premier avis. ce que l'on en retiendra, est surement un côté accueillant mais pas exubérant.

Un côté délirant:
D'une jeune fille douce et affectueuse, on peux très vite passer à une femme un peu provocante sur les bords et amusant la galerie. Souvenez-vous du terme de mascotte dont elel se caractérise elle même. Son jeu préféré est de le mettre en valeur en jouant justement sur la différence physique qui la sépare des hommes de la caserne. Vêtements plus sexy mais no vulgaires dont elel sais parfaitement jouer! pour animer une soirée un peu 'endormie" faite appel à elle et elle répondra présente à tous les coups.
Ses traits physiques apparaissent alors beaucoup plus sures et déterminés. Femme fatale, Non quand même pa,s restons réaliste. Mais si elle parvient à vous y faire penser alors elle a marqué un point! En tout cas ne vous réjouissez pas trop vite, ce genre d moment est extrêmement rare donc ne vous faite pas de faux espoir braves gens.

Le look quotidien.
On la retrouve notre bonne vielle Sheyffi! Cheveux attachés avec un simple bâton de bois, vêtement sombre et petit collier façon Nokotay: voila le look donc vous risquez de la voir la plus part du temps. Son assurance naturelle est beaucoup plus visible lorsqu'elle se comporte de cette manière. Oublié la fille "super" féminine et ouverte à tous. Mais elle devient pas un homme non plus tout à coup. Elle a su garder une part d'elle même sans être en excès totale comme il lui arrive parfois. Mais ainsi, elle passe pour quelqu'un de beaucoup plus discret mais aussi de beaucoup plus sérieux. Vu son métier, cela est de rigueur et désobéir à cette règle essentiel ne lui ressemblerait pas.

Histoire :
Une enfance comme les autres:
Sheyffi grandit près de ses parents et de son frère jumeau Rayley. Pourquoi des noms aussi compliqués? Volonté des parents, ou folie passagère allez savoir. Tant qu'au nom de famille, il n'est pas plus banale que le prénom. Sonnant aux résonance japonaise, on devine facile l'origine ancestrale des Nokotay. Ces lointains parents, venaient en effet de cette contrée, un homme d'paèrs ce qu'on lui raconta. Une fois en france, il épousa une française et naquis alors la dynastie des Nokotay. Quoi qu'il en soit, cela ne déplaisait pas à la petite gamine effrontée qu'elle était. Bagarreuse, elle rejoignait plus souvent le groupe d'amis de son frère plutôt que celui des filles. A bas les poupées et vive les petits soldats! Marginale dès son plus jeune âge elle avait pour seul atout le fait de savoir ce qu'elle voulait être plus tard. Alors que les autres filles de son âge rêvaient de devenir médecin ou danseuse étoile, notre petite héroïne du jour voulait être une combattante émérite et rejoindre l'armée de l'air (la section changera au fil du temps). C'est donc dans cette optique qu'elle grandit au milieu des siens, devenant bientôt le centre de discussion de toute la famille (le petit garçon manqué adoré). Mais peu importe sur ce qu'on pouvait lui dire, Sheyffi avait trouvé une oreille attentive à ses propres qui n'était autre que son frère. Lui aussi voulait entrer dans l'armée mais en tant que spécialiste d'armement. Il avait tiré cette idée d'un film à la télévision (comme quoi la petite boite noir influence le cours de nos vies). Il était le seul à prendre sa sœur au sérieux et la soutenait dans toutes les situations.

Un peu de normalité
Vers ses 10 ans Sheyffi s'était enfin un peu calmée et profitait enfin d'une vie typique d'enfant de son âge. Au plus grand bonheur de tous, elle commençait même à jouer avec d'autres fillettes. L'âge de la liberté avait enfin sonné avec ce double chiffre. Elle sortait beaucoup plus et n'hésitez pas à inviter du monde à la maison. Ses idées d'armée lui étaient finalement passés sans trop savoir pourquoi. Et puis les études démarraient enfin véritablement avec le collège. La jeune fille se constitua donc très vite une petite bande de fille bien sage et bien élevée. Studieuse, elle s'était même inscrit à plusieurs activités extra-scolaires: club de théâtre et volley-ball. Pouvoir défouler son petit esprit lui faisait énormément de bien, et cela lui permettait d'être plus "raisonnable" le reste du temps. Durant cette période, elle fut également en froid avec son frère (qui lui avait cassé son téléphone portable tout neuf, acquis pour son anniversaire). En effet, Sheyffi était devenu beaucoup plus matérialiste et s'attachait facilement à des choses complètement inutiles. Ses notes restaient tant qu'à elles dans la moyennes par le simple fait que Sheyffi ne faisait aucun effort particulier pour se faire remarquer alors qu'elle en avait les capacités. Après avoir subit tant de railleries durant son enfance, elle préférait rester discrète et ne pas se faire remarquer pour quoi que ce soit. Cette attitude dura jusqu'à son arrivé au lycée, où tout changea.

une nouvelle horrifique: (détaillé dans le rp et description de ma propre expérience un peu modifiée)
L'année du lycée et de l'université fut sans doute l'étape la plus belle et la plus malheureuse de son existence. Belle car comme nous le verrons par la suite, la jeune fille était enfin décidé à reprendre ses vieux rêves d'enfants. Affreuse, car ce fut la période où elle perdit sa mère. Lors de sa dernière année au lycée, Sheyffi avait engagée sa vois sur un bac scientifique afin de se tester elle même et de faire enrager les autres de jalousie (elle était en effet la seule à être arrivé à ce niveau dans la famille). Cependant, quelques mois à peine après la rentrée, sa mère tomba gravement malade. Au départ, ils pensaient tous que cela n'était rien, qu'il s'agissait d'une grosse grippe intestinale et que cela passerait avec des médicaments. Sa mère elle même amplifiait cette thèse afin de les rassurer. un lundi matin alors que la jeune fille hésitait à partir en cours, le médecin passait afin de faire des prise de sang à Éloïse. instinctivement, elle savait que quelque chose alalit se passer ce jour là, elle en avait la quasi certitude. cependant sa mère l'obligea à partir, assurant que tout allait bien. ne voulant pas la fatiguer dans de veines discussion, elle décida donc d'aller en cour malgré tout. Cependant, lorsqu'elle rentra le midi, il n'y avait plus personne. Éloïse avait été conduite aux urgences et y décéda dans l'après midi suite à l'infection d'un microbe inconnu.

Des qualités qui se révèlent:
Sheyffi était accablée par cette mort subite (sa mère n'avait que 57 ans). Mais à l'inverse de son père et de son frère, elle n'était pas du genre à se laisser abattre et avait tendance à se relever assez vite devant les drames. Souhaitant réussir sa vie malgré tout afin de rendre fière sa mer de là haut, elle s'engagea donc à corps et âme dans ses études: obtenant ainsi la réussite que sa mère n'avait pas eu la chance d'avoir. Elle décrocha son bac avec difficulté au rattrapage. Ses vieux rêves de carrière militaire étaient déjà revenu depuis quelques mois et elle décida donc de tenter sa chance. Entrant à l'école militaire, elle s'intégra très vite à ce nouvel environnement et pu enfin pratiquer une activité qui lui plaisait réellement. Ses notes dolèrent aussi vite d'une fusée dans l'espace. bientôt, elle devint l'une des meilleure élève de sa promotion. Âgée à ce moment là de 21 ans, deux ans après le décès familial, elle était enfin devenu quelqu'un d'important et de respecter. Niveau famille, elle n'avait pas rompu le lien avec son père et son frère. ils étaient à nouveua unis comme les doigts de la main, même si Sheyffi avait choisit selon son père ce qu'il appelait "la mauvaise voix". Les entrainements à l'école devinrent de plus en plus intense et difficiles. La jeune femme en tout cas, ne doutait jamais de ses capacités, si bien qu'au bout de quelques années à peine, elle fut enfin remarquée.

Le début d'une nouvelle vie:
Diplôme en main, elle fut affecté à une équipe d'élite afin de tester ses dons au combat. Sa prmeière mission fut sans aucun doute la plus spectaculaire qu'elle eu vécu. Les tirs en Israël étaient tout bonnement stupéfiants et effrayants. Des villages entiers étaient rasées ne laissant aucun survivant. Utilisée parfois comme espions dans les camps adverse, elle était devenu une spécialiste de l'infiltration. Cependant, cela faillis bien la perdre lorsqu'elle fut découverte. Par chance, elle s'en sorti avec une simple balle dans la jambe. Mais les soins là bas n'étaient que précaires et une infection fut bien plus douloureuse que la balle elle même. Rapatriée d'urgence en France, elle fut hospitalisée pendant plusieurs semaines jusqu'à sa guérison complète. Sheyffi était prête à reprendre du service. Pour la remercier de son efficacité durant cette opération, elle fut même remercie d'une montée en grade. Sa vie semblait vouloir prendre une nouvel essors après la descente aux enfers. Mais ce qu'elle ignorait, c'était qu'un évènement improbable allait se produire très bientôt. Un beau jour, elle fut en effet invité à rejoindre le bureau du général de sa base. une lettre des plus mystérieuse lui avait été adressé. Elle était convoquée dans une base un peu spéciale dans le massif centrale. Que lui voulait-on? La recruter probablement. curieuse, elle décida donc de se rendre là bas afin d'en savoir plus. De nouvelles aventures l'attendaient peut-être au bout du chemin!

Le travail à la base.
Noky ne regretta pas sa décision de changer de carrière, le travail au sgc lui convenait parfaitement. Et puis pouvait deviner que les extra-terrestre existaient vraiment et étaient aussi dangereux ? D’abord associée à SG1, la rouquine trouva rapidement ses marques en mission avant de faire une rencontre pour le moins sulfureuse avec le scientifique Lewellyn Drogon. Comme beaucoup d’histoire, cela se termina mal. Se sentant dépassée et humiliée, ainsi qu’en conflit avec le jeune homme, Noky changea d’équipe pour se retrouver sous les ordres de Thomas dans l’équipe SG5. Cette place lui convenait vraiment bien. Puis récemment, il fut remplacé par Laurent, que la demoiselle avait déjà eu l’occasion de voir en entrainement. Bref tout se passait bien, d’autant plus que les missions sur terres et dans l’espace se faisaient plus nombreuses et plus dangereuses que jamais : tout ce qu’elle aimait !


Test RP:
En descendant de l'escalier, Sheyffi avait déjà un mauvais pressentiment en ce qui concernerait cette journée. Il allait se passer quelque chose d'important, quelque chose qui changerait sa vie à jamais! Oui mais quoi? Elle l'ignorait, du moins, elle savait que cela aurait un rapport avec sa mère. Malade depuis déjà trois jours, cette dernière refusait de faire venir le médecin, allez savoir pourquoi. Soutenant sa mère afin de l'habiller elle avait beaucoup de peine à la voir dans cet état. L'énervement commençait même à la gagner. Pourquoi Éloïse ne voulait-elle donc rien savoir?! Finalement, son père parvint à faire venir le docteur qui cru lui aussi à gastroentérite. Une prise de sang lui fut faite avant de repartir. Toujours anxieuse, Sheyffi fut finalement contrainte à partir en cours. Durant toute la matinée ce mauvais pré sentiment ne la quittait pas, comme si elle vivait en parallèle l'évènement avec ce qui se passait chez elle.

A quelques kilomètre de là...
Éloïse était couché sur le canapé, son cœur venait de s'arrêter. Lorsque son mari s'en rendit compte, il était déjà presque trop tard. Les voisins vinrent à leur secours, tentant de réanimer la malade. Les secours arrivèrent quelques temps plus tard et parvinrent à faire redémarrer son cœur. En l'emmenant, leur dernier mot ne fut guère encourageant. Son esprit était resté inconscient trop longtemps et pouvait avoir de grave séquelle si par chance ou pas elle tenait le coup.

En rentrant chez elle, tout était silencieux, pas le moindre bruit. Son père l'attendait dans la cuisine. Pas besoin d'en dire plus, Sheyffi fondit en larme. Elle savait que sa mère avait été transporté aux urgences. Sous les conseils de son père, elle tenta d'avaler un petit morceau en attendant que les urgences se décident à téléphoner. Les minutes puis les heures passèrent sans avoir la moindre nouvelle. Cela devenait presque insoutenable d'attendre sans savoir. Enfin, le tréphone sonna. ce fut son père qui décrocha, les deux enfants ne pouvant le faire par manque de courage. Résultat des course, il fallait partir d'urgence à l'hôpital, implicitement: C'était la fin. pas besoin de le dire clairement pour comprendre ce que le médecin désire te faire comprendre. Seul problème, personne ne se sentait capable de prendre le volant! Ils furent donc obligé de demander à un oncle (frère d'Éloïse) habitant juste à coté de venir les prendre. Ensemble, ils se rendirent donc aux urgences.

Pendant le voyage, les larmes coulaient sur son visage sans pouvoir les arrêter. Sa peine était indescriptible. Entrant dans la bâtiment après une bonne demi-heure de route, ils furent accueillit par le médecin en charge de sa mère. Sheyffi suivit le groupe en silence. En voyant l'endroit où il les amenait, elle connaissait parfaitement la réponse qu'il allait leur fournir. Une salle isolée du reste des patients dans la salle d'attente, des psychologue pas loin: pas besoin d'être devin! Elle s'installa à l'opposé de la table, sans doute pour pouvoir observer dans les yeux celui qui deviendrait à jamais "celui qui lui avait annoncé cela". Comme elle l'avait prévu, la mort de s amère lui fut annoncé. de la conversation, ce sont les seuls mots qu'elle en eu retenu 'est décédé". Le reste n'était que du blabla incompréhensible qu'elle ne prenait même plus la peine d'écouter. A quoi bon? Son père, son frère et son oncle semblait eux aussi anéanti. Sheyfi et les autres reçurent la visite d'une psychologue. Son père lui parla longuement, répétant bien souvent les mêmes phrases. Avec son autorisation, elle quitta la pièce afin de faire un tour à l'extérieur.

Les autres la regardaient étrangement, comme si il la prenait pour un extra-terrestre. Elle aurait bien eu envie de leur sauter à la gorge, de leur faire voir ce que c'était d'être à sa place! Mais si eux aussi étaient là, c'était parce qu'ils n'allaient pas bien eux non plus alors pourquoi les accabler encore plus? L'air frais lui remit ses idées en place. Mais la jeune fille semblait comme déconnecté de ce monde. Tout lui semblait étrange, irréel. Oui, elle devait sans doute avoir quitté ce monde elle aussi. Reprenant peu à peu ses esprits, elle décida de téléphone rà sa grand mère afin de l'avertir. Les coup de fil s'enchainèrent à une vitesse effrayante et à chaque fois qu'elle prononçait ces mots, c'était un pas de plus effectuer vers l'admission de la réalité. Personne ne pouvait ou ne voulait croire à cette nouvelle. On l'accusait parfois de blaguer, mais peut-on réellement rire d'une telle chose, elle en doute. Finalement, peu à peu, tous furent prévenus, proches comme amis. Plus rien ne semblait important à la jeune fille, encore moins ses idées de carrière qui lui tenaient pourtant à cœur. c'était en quelque sorte, une pause dans le temps, comme si l'on appuyait sur le bouton "pause" de la télécommande: le fil s'arrête, les images restent.

Un moment décisif fut notamment celui du retour à la maison. Le calme incroyable semblait sortir des abysses, laissant inoccupée la place que cette femme de cœur occupait. le seule remède était d'allumer la télévision dans l'espoir d'obtenir une distraction quelconque. Personne ne savait quoi dire, ni le père accablé, ni les deux jeunes gens liés par le sang. N'ayant guère envi de rester ainsi à rêvasser à une vie maintenant terminée, ils allèrent se coucher, sans pour autant fermer l'œil de la nuit. Le lendemain le médecin fut de retour afin de leur prescrire des calmants. Non seulement ils n'étaient pas dans leur état normal, mais des cachés ne les assommeraient pas comme ça! Quoi qu'il en soit, il fallait se relever de cette chute dramatique. Pendant plusieurs jours, la maison s'agrandit subitement, ce qui est paradoxale car une personne l'avait quitté définitivement. La soeur de s amère et son mari vinrent en effet vivre avec eux quelques temps, jusqu'au jour de l'enterrement, surement pour leur donner un peu de réconfort. mais Sheyffi n'apréçiait pas tellement cela. Elle aurait voulu être seule, loin de tous afin de pouvoir crier au monde toute sa colère. Parfois elle sentait qu'elle pouvait perdre le contrôle et devenir aggressive.

Mais sa mauvaise humeur passa doucement jours après jours. Puis celui de l'enterrement arriva, le vendredi de la même semaine. Voir sa mère au funérarium était moins douloureux qu'elle ne l'aurait cru, elle n'aurait sans doute pas pleuré si sa tante n'avait pas craquée à ses côtés. Désirait-on l'empêcher de guérir?! Sheyffi en voulait au monde entier et encore plus à ceux qui se mettaient en travers de son chemin. Elle s'éloigna donc de la chambre funéraire afin d'être plus seule, comme si elle ne l'était déjà pas suffisamment. Le convoi mit du temps à partir, comme si on essayait de torturer un peu plus encore la famille déjà si désunie par le temps après de nombreux conflits. Enfin, ils purent monter en voiture et suivre la camionnette du funérarium jusqu'au cimetière. A chaque fois que la voiture se rapprochait un peu trop et que Sheyffi voyait le cercueil, les larmes coulaient de nouveau sur son visage. cependant, elle devait se reprendre, car au lieu de repos des morts, la foule était déjà présente. Tout réunis devant le cercueil, il écoutèrent plusieurs discours, l'enterrement étant civile et no religieux. Au moment de poser sa main sur le cercueil, une dernière fois, Sheyffi s'écroula en sanglot, plus que jamais auparavant.

Sa vision se troubla, la guerrière avait baissée les armes. Elle qui était si combattante et téméraire, la voici maintenant complètement désarmée et abandonnée. On vint la réconforté, comme pour les autres. Elle ne se souvient plus aujourd'hui de qui était présent ou pas, seuls quelques visages restent gravés dans sa mémoires. De retour à la maison, elle pu enfin tranquillement faire son deuil. Une fois cette étape passée, elle se sentait soulagée, il n'y avait plus rien après. Le jour suivant fut moins pénible, de même que pour le jour d'après. En une semaine à peine, Sheyffi reprit du poil de la bête et 7 jours précisément après le décès de sa mère, elle était de retour en cours. Certain pourrait prendre cela comme du courage, elle se voyait plus comme un monstre sans cœur qui ne laissait pas ses blessures cicatriser. Mais au fond, elle avait besoin de redevenir active afin de chasser ses pensées si sombres. Ses amis la considérèrent avec beaucoup d'égards et furent un soutient essentiel à sa guérison, comme les membres de sa famille. La vie alalit enfin pouvoir reprendre son rythme normal, du moins elle l'espérait sincèrement.

Antécédents médicaux :
Ancienne blessure par balle, aujourd'hui invisible à l'œil nu.

Voulez vous intégrer une équipe ou travailler à la base ?
SG5

Multicompte autorisé par ? :
MULTICOMPTE AUTORISE PAR ?
Merci de ne pas oublier de remplir cette section si votre personnage est un multi-compte. Tout multi créé sans l'autorisation préalable d'un admin sera refusé et supprimé.

Avez vous déjà joué sur des forum de RP :
Oui, sur des forum rpg bleach (manga). Autrefois j'ia aussi participé à des forums rpg sur harry potter. Ancienne menbre de PDE1

Fréquence de connexion :
Tous les jours en principe (sauf vie irl gênante)

Comment avez-vous découvert le forum :
Google + Top site

































































































































































































































































































































































Dernière édition par Sheyffi Nokotay le Jeu 20 Jan - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: Sheyffi Nokotay (militaire)   Mer 19 Jan - 22:46

Rebienvenue o/ Juste n'oublie pas l'avatar doit être un 200x320px, n'oublie pas de nous dire quand tu auras terminé la partie SGC =)

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilde de l'Argentière
Scientifique
avatar

Messages : 809
Date d'inscription : 23/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG6
Grade / Niveau: Adjudant / 239
Age du personnage: 32/35

MessageSujet: Re: Sheyffi Nokotay (militaire)   Jeu 20 Jan - 7:54

Moi je veux ce zavatar
Spoiler:
 

Lézoi du vaistiaireuuuuuuuu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sheyffi Nokotay (militaire)   Jeu 20 Jan - 21:03

Fiche éditée.
Revenir en haut Aller en bas
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: Sheyffi Nokotay (militaire)   Jeu 20 Jan - 23:00

Voilà ta fiche validée et ton test rp sont validés!

Tu peux dès maintenant te rendre dans tes quartiers ici pour le SGC et ici pour Typhon c'est indispensable pour que tu sois reconnu comme actif.


Pense à aller faire ta fiche d'équipement à l'armurerie (il faut qu'elle puisse être validée avant de partir en mission).

Ta signature ne pas dépasser 600x150px. Et n'oublie pas de compléter ton profil afin d'y afficher les liens de ta fiche de présentation et de ta fiche d'équipement, c'est impératif pour pouvoir intégrer une équipe et donc participer aux missions.

Tu pourras ensuite rejoindre une équipe (celles-ci sont régulièrement réorganisées, tu seras prévenu(e) en temps voulu). En attendant ton équipe et ta première mission, tu peux participer aux RPs au libre ou en créer un.

Avatar réservé ^^

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sheyffi Nokotay (militaire)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sheyffi Nokotay (militaire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: Accueil :: Bureau de recrutement :: Cimetière-
Sauter vers: