La Porte des Etoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Welcome Back [ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MickaElla Strucker
Militaire
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 34

Dossier du personnel
Equipe: SG1/Leader
Grade / Niveau: Major / 474
Age du personnage: 29 ans

MessageSujet: Welcome Back [ Libre ]   Ven 18 Avr - 1:07

=> Micka's Home


MickaËlla venait de passer la matinée avec le général pour lui faire un retour sur ses expérience de ces derniers mois. Bien évidemment elle n'avait pas eu le temps de tout aborder dans les détails mais il avait appris ce qu'il voulait savoir et semblait satisfait de ce qu'avait appris MickaËlla. SG1 devait être une équipe phare et MickaËlla pensait qu'à ce titre elle devait être le meilleur élément du SGC. Sur un plan purement opérationnel elle savait être l'un des opérateurs les plus compétent de la base. Le seul à pouvoir rivaliser était Cosey mais de par leur spécialité respective il était difficile de juger si il y en avait un vraiment meilleur que l'autre. Elle n'était pas le meilleur chef que la terre ait porté mais elle avait beaucoup appris ces derniers temps sur le commandement et elle s'était découvert certaines qualités en plus qu'une solide confiance en ses décisions.

Après ce débrieffing MickaËlla aurait pu se rendre à la cantine mais le général l'avait réintégré dans le service actif des équipes SG ce matin même. Ce qui voulait dire que son équipe ou elle seule pouvait être envoyé en mission à n'importe quelle moment. Pour éviter d'être prise au dépourvu à la dernière seconde MickaËlla avait donc décidé de passer à l'armurerie pour vérifier son casier armurerie. Comme à son habitude chaque arme, agrès, et pièce d'équipement était inspecté avec le plus grand soin. Ce faisant elle se rappelait des entrainements au transitions d'arme et de main. Elle était devenu très habile de la main gauche. Une habilité relative comparé a sa dextérité avec sa main directrice. Elle était très à l'aise désormais lors de ces transitions et continuait à faire mouche.

Le chef fourrier était content de revoir MickaËlla. Il était content de revoir le "Major" parce qu'elle était l'une des rare personnes à apprécier et à considérer son travail. La quasi totalité des équipiers et des membres de la base ne faisait que passer par l'armurerie et ne prenait pas en considération que ces derniers faisaient de leur mieux pour répondre aux attente des équipiers. Les soldats qui tenaient l'armurerie avaient l'impression d'être un élément important pour la réussite d'une mission. Et ils n'avaient pas vraiment tord. Mais malgré le fait que MickaËlla estime grandement le travail de ces derniers elle ne leur passait rien. Mais pour le Chef fourrier satisfaire aux exigeances de la hyène comme certain aimait à l'appeler était une grande satisfaction.

MickaËlla regardait les soldats entrer et sortir de l'armurerie. La plupart l'a connaissait et lui faisait un salut discret mais respectueux. Beaucoup l'a craignait souvent à tord, et le fait qu'elle ait disparu de la circulation pendant plusieurs mois avait du alimenter des rumeurs de toute sorte. Bien évidemment le fait qu'elle n'ait jamais mis un frein, ou même essayé, n'avait fait qu'apporté un regain de polémique et de rumeur. Et elle continuait en ce moment même en ne répondant que de manière très évasive aux questions du responsable de l'équipement. La plupart du temps d'ailleurs elle répondait aux questions de ces derniers par une autre question. Elle tenait non seulement à faire planer une aura de mystère sur son absence, mais aussi à savoir ce qui s'était passé durant son absence. Il y avait eu très peu de mission extra-planètaire, et encore moins de missions, durant son absence. Par contre les amourettes et les histoires plus sérieuse entre équipiers et personnels de la base était toujours aussi présentes qu'avant son départ. Cela l'a fit sourire. Il y avait au moins des choses immuables sur terre et au SGC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayce & Kashan
Tok'ra
avatar

Messages : 485
Date d'inscription : 25/06/2011
Age : 28

Dossier du personnel
Equipe:
Grade / Niveau: 22
Age du personnage:

MessageSujet: Re: Welcome Back [ Libre ]   Sam 19 Avr - 16:58


Spoiler:
 

Ce bon vieux Albert Fourrier se dévissait le cou par-dessus son espèce de comptoir, penché sur le côté, dans l’unique but de capter l’attention de son interlocutrice. Etait-elle peu intéressée par son discours ou avait-elle autre chose en tête ?
Peu importe. Après tout, ça faisait tellement de temps qu’il ne l’avait pas vu et n’avait pas discuté avec cette chère passionnée des armes qu’il ne se priverait pas de lui prendre quelques instants de plus. Cela avait déjà été relativement difficile de placer quelques questions concernant son absence en le déguisant dans le respect et l’innocence. Et puisqu’elle l’avait chassé bien poliment par son intérêt pour les armes qu’il avait consciencieusement entretenu pour elle : Eh bien l’homme en profiterait un peu.


- Major ? Eh, Major ? Répéta intensivement Albert.

Il récupéra le regard de la Hyène et dissimula un sourire victorieux tandis qu’il reprenait une position un peu plus avantageuse pour ses reins. D’un mouvement presque nerveux, il passa une main sur son costume afin d’en chasser les plis et grimaça alors à l’idée qu’elle se ferait de son allure non réglementaire. D’ailleurs, il avait bien failli se faire virer par le colonel, son responsable direct, lorsqu’il lui avait expliqué la raison de son manquement.
Ce n’est pas tous les jours que l’on voyait un soldat se ramener en costard parce qu’il avait laissé le fer à repasser posé un peu trop longtemps sur le dernier uniforme disponible.
Albert, en bon vieux célibataire, avait eu beau expliqué sa situation, le colonel lui avait promis une suite à son petit incident.
Mais bon, ça ne comptait plus, à présent, puisque la Hyène l’écoutait.


- Alors Major ? Je vous montre le petit dernier de la collection ?

Il hocha la tête sur un échange d’une parfaite complicité. Si le Major n’était pas le Major, l’homme aurait été certain de la faire sourire.
Il leva le doigt comme pour dire « un moment, ça va vous plaire » et il s'éclipsa dans l’arrière salle sécurisée. Il y avait son atelier et une magnifique réserve d’armement en cours d’entretien. Mais loin d’être l’objet de tout l’intérêt, Albert revint en portant un coffre en plexiglas transparent se refermant autour d’un MP5.
Comme s’il eût s’agit de la plus belle merveille du monde, le chef déposa délicatement le coffre et le laissa à la vue de la militaire en scrutant son visage. Il était à l’affût de la moindre émotion pouvant y apparaitre. Le spectacle débutait !

A l’intérieur du coffre avait été déposé, sur des barres permettant une présentation parfaite de l’engin, un pistolet mitrailleur à moitié fondu. Il avait été tordu en trois morceaux distincts et différentes pièces, d’ordinaire à l’intérieur, s’exhibaient honteusement à la vue. La chambre était faussée, le magasin désaligné, la gâchette tordue et remodelée en une forme improbable. Le plus impressionnant restait la partie avant du canon ayant été éventré et refondue en forme de chou fleur.
En un mot, l’état dans lequel l’arme se trouvait était tout simplement impressionnant. Et l’effet en était d’autant plus flagrant qu’Albert ne collectionnait que les armes, dans ce genre d’état, ayant la particularité de pouvoir encore faire feu. Bien que la sécurité et le résultat n’était pas garanti, il s’agissait là d’un nouvel exemple de solidité à toute épreuve.


- Je l’ai récupéré la semaine dernière. Déclara doucement Albert comme s’il commençait un magnifique conte pour enfant. Ne voyez-vous pas ce brave petit larron qui débarque chez moi avec son canon en vrille et me demande, droit dans les yeux, si je ne peux pas le lui réparer.
Apparemment, il était allé s’amuser au-delà de la Porte avec une bande de traine-savate en ferraille. Il y aurait reçu un tir de lance pile sur le canon. Et devinez quoi ? Il a pris le temps de vider le reste de son chargeur avant de se dire qu’il valait peut-être mieux compter sur son neuf millimètres.


Un sourire d’une expression entendue lui bariola le visage.

- Et le soldat n’a rien. Juste de bonnes brûlures aux mains et quelques éclats dans les bras.  
Vous savez quoi Major ? Ramenez-moi votre arme lorsqu'elle aura vu plus de pays que celle-là et je vous offre une personnalisation supplémentaire gratis sur un équipement de votre choix .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaElla Strucker
Militaire
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 34

Dossier du personnel
Equipe: SG1/Leader
Grade / Niveau: Major / 474
Age du personnage: 29 ans

MessageSujet: Re: Welcome Back [ Libre ]   Mar 22 Avr - 5:50

Albert Roussel le sergent-chef, en charge de l'équipement au SGC, n'avait pas changé d'un iota. A part bien sur son costume cravate qui lui allait pas trop mal. MickaËlla ne releva pas la faute vestimentaire supposant que le vieux célibataire qu'il était avait certainement perdu un pari lors d'une soirée trop arrosé et qu'il devait se pointer ça sur le dos qui a se faire remonter les bretelles par tout les officiers de la base. Avant son départ MickaËlla aurait certainement été la première à faire un rapport sur une telle conduite. Mais durant ce laps de temps elle avait appris qu'un peu de fantaisie de temps en temps ne faisait pas de mal. Et puis quelqun de plus galonné qu'elle avait déjà du s'en charger, alors à quoi bon en rajouter.


Comme à son habitude le chef parlait surtout pour ne rien dire. Une habitude que prenait souvent les fourrier. C'était soit ça soit des emmerdeurs de première qui voulait savoir ou était la moindre munitions que vous aviez en partant. Albert avait l'avantage de ne pas pousser le vice dans la procédure. C'était d'ailleurs que sans trop de difficulté avait eu du matériel sur mesure. Exemple en était l'arme qu'elle était en train de vérifier. Un MP5 SD. Elle était, à sa connaissance, le seul équipier SG à disposer de cette version du MP5. Mais en plus de disposer du silencieux intégré à l'arme, elle disposait de nombreuses modifications, apporté par albert et elle même. En premier il disposait d'une crosse revolver. MickaËlla appréciait cette prise en main plus ferme, plus ergonomique qui pemettait d'assurer la précision des tirs. Ensuite elle avait fait diminuer la résistance de la queue de détente, toujours dans l'objectifs d'assurer des tirs d'une précision maximale à une cadence élevée. La crosse pleine avait été remplacé par une rétractable. L'arme était un poil plus légère et surtout s'avérait moins encombrante et beaucoup plus maniable dans les endroits confinés. Le kit RIS garde de main qu'elle avait installée, lui avait permis de rajouter de l'équipement qu'elle affectionnait. Une poignée tactique, un pointeur laser, un illuminateur IR, et une lampe tactique de 430 Lumens. Et en sus elle avait ajouté une visée holographique. Le MP5 SD était une arme d'une redoutable efficacité. En effet de par sa conception cette arme ne dépendait pas de munitions subsoniques de fabrication spéciale pour arriver à une suppression du son émit lors du tir. Pas de doute sur le savoir faire des ingénieurs de HK. Presque 50 ans que le MP5 était en circulation et toujours aussi fiable et demandé.


Alors quand albert ramena un MP5 dans un état des plus déplorables. C'était à se demander pourquoi quelqun s'était donné la peine de le rapporter à l'armurerie. Avant même qu'albert ne le dise MickaËlla avait déjà identifié ce qui avait mis le pistolet mitrailleur dans cet état. A sa connaissance il n'existait qu'une chose au monde pouvant mettre une arme terrienne dans un tel état et c'était une lance jaffa. L'arme n'avait pas du être touché de plein fouet, sans quoi elle aurait certainement été sectionné en deux et il aurait presque impossible de l'identifier. Vint l'histoire qui allait avec ce désastre. Une histoire à dormir debout. Albert devait sans aucun doute l'enjoliver, et le soldat à qui appartenait l'arme avait déjà du lui aussi agrémenter son histoire pour pouvoir rouler des mécaniques. Il était impossible de prendre un tir sur le bout du canon sans que les mains du tireur ne soient touchées. Le plasma aurait du détruire l'arme jusqu'à la chambre d'éjection et au passage le pauvre juteux qui la tenait y aurait perdu une main. Le fait que ce dernier ait pu vider son chargeur avant de se rendre compte de la futilité de la chose n'étonnait pas MickaËlla. Pris par surprise le tireur avait du commencer à défourailler à tout va sans même essayer de contrôler son tir. Si cet abruti avait assuré ces tirs plus que de vouloir disperser du plomb dans la nature il s'en serait rendu compte très rapidement. C'était le genre de chose intolérable dans une situation de combat pour un équipier SG. Ils disposaient d'une quantité de munitions limitées, et lorsque qu'il y avait un accrochage, ils étaient en sous effectifs en territoire hostile face à des adversaires on ne peut plus coriaces et entrainé à faire la guerre dès leur plus jeune âge. Ce genre de manquement aurait pu coûter la vie au mec qui tenait cet arme ainsi qu'à tout ces équipiers. Perdre un tireur dans une équipe pouvait s'avérer catastrophique. Un quart de la puissance de feu venait de s'évanouir. Ca revenait à faire rouler une voiture sur trois roues. Elle allait toucher deux mots à ce mec pour lui remettre les idées en place.


"Chef!!!! Si j'avais eu besoin de quoi que se soit comme modification sur l'une des armes que j'utilise vous pouvez être sur que j'aurai campé devant la porte jour et nuit pour l'avoir."


Le casier d'armement de MickaËlla était sans doute celui le plus fournis de la base. Elle n'utilisait que des armes spécialement réglés pour elle, et elle utilisait une grande variété d'armes même si elle avait ses préférences. Toujours était il que chaque arme avait équipé selon ses goûts et besoins sans rien laisser aux hasards. Bien évidemment sans albert cela n'aurait pas pu être possible mais ce dernier adorait modifier et entretenir les armes et avec MickaËlla il en avait pour son compte.


"Mais y a bien une chose que j'aimerai avoir mais bon c'est pas encore noël. J'ai essayé le dernier SAKO. Le TRG M10. Un sacré engin. J'ai beaucoup aimé la possibilité de pouvoir changer le calibre de l'arme et la longueur du canon en deux deux, et sans outillage. Léger en plus. Plus que le TRG 42. Pis ben niveau efficacité, ben c'est du Sako. Les finlandais sont très fort dans le tir de précision comme dans la fabrication des fusils de précision."


La célèbre marque finlandaise avait séduit plus d'un tireur d'élite tant par ses fusils, son matériel, et ses munitions. MickaËlla en faisait partie surtout après avoir essayé le M10. Pour n'importe quelle soldat cet arme ne représentait pas grand chose. Pour les tireurs de précision c'était du gadget. Mais pour un tireur d'élite du gabarit de MickaËlla cela donnait une valeur ajouté à cette arme qui la classait bien au dessus de la majorité des fusils du même genre. Mais cela ne concernait réelment que quelques centaines de personnes sur terre. Et c'est là que SAKO s'était avéré balèze c'est que tout le monde voulait s'équiper du M10. Proffessionel de tout genre et même des particuliers pour tirer au stand. MickaËlla n'avait jamais compris l'intérêt de tirer au stand avec ce genre d'engin si ce n'est lorsqu'on est militaire et que l'on s'entraine. Mais il est vrai que beaucoup de glandu aimé à jouer à la guerre dans leur tête.


MickaËlla venait de finir d'inspecter et de réviser son MP5 SD elle allait s'attaquer au prochain sur la liste. Le FN P90. L'examen allait être rapide telment cette arme était simple d'utilisation, et de fonctionnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: Welcome Back [ Libre ]   Mer 23 Avr - 13:50

Encore une journée comme les autres, c'était déprimant de voir à quel point l'excitation que j'avais pu ressentir durant mes débuts au SGC avait laissé place à une certaine monotonie pour ne pas dire une certaine routine. Il faut dire que je n'étais jamais restée aussi longtemps dans une base, j'avais besoin de nouveautés, d'excitation, pour maintenir un véritable intérêt pour mon boulot, et entre l'absence flagrante de mission et l'absence de mes hommes dans ma vie actuellement, j'avais du mal à supporter tout ceci. J'avais l'impression d'agir comme un robot, tout était des automatismes. oh j'avais bien essayé de rendre visite à Mathieu, mais Féral eut la lourde tâche de me dire qu'il était une fois de plus pris par le général, si ça continuait ainsi j'allais finir par être jalouse, quand à Jeff, il avait ENCORE des entrainements, chose qui m'agaçait également pas mal. Je m'étais donc résolu à m'entrainer moi aussi, dans quel but? Aucune idée, je passais toujours autant de temps à m'entrainer mais les missions se faisaient de plus en plus rare, à croire que le changement de gouvernement n'avait pas été très bénéfique au programme.

Bref, aujourd'hui, je n'avais qu'une envie, d'aller courir, faire des parcours ou autre, ce qui me tentait le plus, c'était de jouer avec une arme à feu. Je n'avais pas besoin de m'entrainer pour tirer, j'étais douée, mais le talent devait s'entretenir, et puis c'était le genre de chose que j'aimais faire. Ma tenue était toujours la même, ma tenue réglementaire, et cette fois, comme souvent à la base je portais le nom de Cosey sur ma poitrine. Je poussais la porte de l'armurerie, et fut surprise de découvrir MickaËlla Strucker, je ne savais pas qu'elle était de retour à la base, et nous ne pouvions pas dire que nous nous étions quitté sur les meilleurs termes possibles. J'avais assez mal pris le fait qu'elle souhaite avoir sa propre équipe, et donc qu'elle m'abandonne, et pour sa part elle n'avait pas non plus apprécié ma réaction, ce qui avait créer une sacrée tension entre les deux louves de la base.

Après quelques secondes de silence, j'adressais une petit sourire accompagné d'un clin d'oeil à Fourrier, c'était un homme assez sympathique, très sincèrement ça m'arrivait de discuter avec lui, il ne se basait pas particulièrement sur les rumeurs de la base, il semblait au dessus de tout ça. Bon restait que maintenant je ne pouvais pas continuer à ignorer MickaËlla, se serait clairement un mauvais choix. Aussi je tournais la tête en direction de mon ex second, un petit signe de tête pour la saluer.


" Major Strucker, je ne savais pas que vous étiez de retour à la base."

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaElla Strucker
Militaire
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 34

Dossier du personnel
Equipe: SG1/Leader
Grade / Niveau: Major / 474
Age du personnage: 29 ans

MessageSujet: Re: Welcome Back [ Libre ]   Dim 4 Mai - 0:28

Alors qu'elle allait se mettre à la tache avec son FN P90, le leader de SG3 l'aspirant Rakel Peleonore, le leader le plus expérimenté du SGC venait de faire son entrée dans l'armurerie. MickaËlla se souvint sans problème de ces dernières entrevues avec Rakel. Cela avait été explosifs. Les deux jeunes femmes avaient été très proche mais les choses avaient beaucoup depuis les deux dernières années. Hégémonie avait fait bien plus dégats que ce qu'en apparence. Tout avait commencé à être chamboulé en chine quand ils avaient pris d'assaut la base de la PLA dans les sous-sols de laquelle Hégémonie s'était installé. Le soldat Ingrid Chevalier membre de SG3 avait perdu durant cette mission commune avec d'autres équipes SG et des commandos marines français. C'était le premier mort en opération d'un équipier de SG3 et cela avait été quelque peu compliqué à gérer pour l'équipe. Mais ce qui avait amené à la scission n'était pas là. Le fait que Rakel n'ait pas utilisé tout les atouts à sa disposition et surtout la disparition de Dante avait été le nerf du problème. Alors bien évidemment l'arrivée du vrai faux jumeaux copie de Dante dans une équipe SG et dans SG3 de surcroit n'avait fait que creuser le fossé entre les deux piliers de SG3. Il y avait eu de plus en plus de divergences d'opinions qui même si MickaËlla ne les exprimait pas devant les autres voire pas du tout. Elles étaient quand même là.

La relation qui unissait le vrai capitaine Dante était très particulière et apparemment très profonde. Mais pas moins que celle qui l'unissait à Cosey le double de Dante. Un drôle de triangle amoureux. Dante aimait Rakel comme une petite soeur, et détestait Cosey parce qu'il aimait sa petite soeur. Cosey aimait pas trop que Dante vienne mettre son nez dans ce qui le regardait pas, et semblait éprouver de très fort sentiments pour Rakel. Quand à Rakel, et bien c'était difficile à dire. Sa vie sentimentale avait toujours été un sacré bordèle et MickaËlla n'était pas sur d'avoir tout compris, et elle ne voulait pas en comprendre plus. C'était les petites affaires de Rakel et elle n'aimait pas qu'on se mêle de ces histoires. Et en plus MickaËlla n'en avait cure. D'ailleurs c'est en voyant le nom qu'il y avait sur la bande patronymique qu'elle se rappela que Rakel et Jeff s'était marié. Elle n'avait pas bien compris dans quelle circonstance mais apparemment c'était un truc des plus étranges et ça n'était qu'au petit matin qu'ils s'étaient rendus compte de ce qu'ils avaient fait. Un truc du genre very bad trip à Las Vegas.

Toutefois malgré toute ces divergences et les prises de bec qu'elles avaient eu MickaËlla ne tenait plus rancoeur à Rakel de ce qui s'était passé entre elles. Ces mois passés loin du SGC lui avait permis d'extérioriser sa haine, et son chagrin. Ce qu'elle avait découvert sur elle-même l'avait rendu plus sur d'elle-même, plus calme, plus réfléchie et plus concentrée. On pouvait d'ailleurs après quelques minutes passés avec elle que la hyène était devenu beaucoup plus cool. D'ailleurs il n'y avait qu'à voire que le chef ne s'était pas une einième réprimande pour sa tenue pour se demander si cette dernière n'avait pas subi une lobotomie ou si il s'agissait bien du vrai major strucker. C'est donc très calmement et le plus naturellement du monde que MickaËlla répondit à Rakel.

"Bonjour Lieutenant. Oui je suis rentré ce matin. J'ai passé la matinée avec le général en débrieffing. Il voulait connaitre les détails de mes tribulations aux quatre coins du globe. Ce fut long et fastidieux. Et vu que j'ai reçu l'ordre de me tenir prête à être envoyer en mission. Apparemment une équipe aurait peut être besoin de renfort. Le reste de SG1 a été rappelé pour le cas ou. Ah au faites je n'y avais pas pensé sur le coup mais félicitations pour votre mariage."


MickaËlla s'était montré avenante et sincére. A moitié la MickaËlla que l'on connaissait en d'autre terme. Mais elle n'avait pas cessé de s'aférrer à vérifier chacune de ses armes dans les moindre détails. Elle venait de terminer avec son P90. Pas besoin de le nettoyer le chef avait fait de l'excellent travail, et puis dans son casier d'armement il ne risquait pas de ramasser beaucoup de poussière. Alors qu'elle attendait la réponse de Rakel, elle rangea son P90 et pris un HK 416. La version D10RS. Une version qui disposait d'un canon court, le plus court de toute la gamme. La majorité des affrontements auxquels participaient les équipiers SG se faisaient à courte portée et pouvait rapidement se transformer en combat de localité. Une arme avec une forte puissance de feu et compact était un atout. D'ailleurs la plupart des équipiers SG avait décidé d'opter pour cette version. Enfin pour ceux qui n'avait pas choisi la facilité en restant fidèle au P90 quoi qu'il arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: Welcome Back [ Libre ]   Jeu 22 Mai - 13:40

J'avais cette étrange impression qu'une vie entière c'était écoulée depuis ma dernière mission avec MickaËlla au sein de SG3, tout j'avais cette même impression pour notre dernière rencontre qui avait été des plus explosive. Il faut dire que se soit pour ma part ou celle de mon ancienne second, nous avions un caractère de chien, c'était sans doute d'ailleurs pour cette raison que nous étions dans les meilleurs dans nos domaines, pour cette raison que nous avions su nous imposer dans un monde d'homme où la plus part des femmes ont beaucoup de mal à trouver leur place. Nous étions les chefs de meute ici, les plus anciens des équipes SG, les plus gradées, et sans doute celles qui avaient risqués le plus de fois de finir en paté pour Goa'ulds ou autres aliens décidés à nous faire la peau. A vrai dire, MickaËlla pouvait presque comprendre tout ce que j'avais vécu jusqu'ici, je dis bien presque parce que ce qu'il c'était passé avec Hégémonie continuait à me ronger, même si je refusais de le montrer, et même de me l'avouer. Après tout, je m'étais faites avoir comme une bleue, même si au final j'étais l'une des seule à le savoir. Comme toujours cette paranoïa qui me caractérisait si bien depuis quelques temps, ne me quittait plus, les personnes en qui j'avais confiance étaient très limités. Je n'arrivais pas à me dire que c'était terminé, qu'Hégémonie était sur la carreau, j'avais compris depuis longtemps que cette organisation était puissante, bien plus que la partie immergée de l'iceberg que l'on avait pu voir.

L'enonciation de mon mariage avec Jeff me surpris au plus au point, il faut dire que la plus part des personnes à la base évitaient ce sujet, moi la première. Il faut dire que j'avais eu une étrange faculté à faire abstraction des choses qui me dérangeaient, et cette histoire de mariage, je devais l'avouer me dérangeait particulièrement parce que je ne savais pas comment je devais la gérer. Ce n'était pas facile de se réveiller un jour et de découvrir que par je ne savais quel miracle j'étais mariée, que ma vie avait changé pour toujours alors que j'avais l'impression que tout ceci n'était qu'un vulgaire rêve. C'était sans doute pour cette raison que je trouvais que ces films avec tous ces gens dans des situations étranges sans le moindre souvenir beaucoup moins drôle que la plus part des personnes. Il faut dire que ce n'était pas la première fois qu'une chose pareille m'arrivait, il y avait eu ce retour en enfance qui m'avait lié à Mathieu de façon définitif puis cette histoire... Je devais avouer que je devais avoir une véritable mal chance avec toutes ces histoires où j'étais juste la cible préférée de la porte et de ses mystères. Je devais avouer que j'aurais sans doute apprécié un programme comme celui qui avait été proposé à MickaËlla, mais j'avais du mal à m'éloigner de cet anneau qui avait décidément une drôle d'influence sur ma personne. Et puis contrairement à elle, j'aurais eu bien trop de mal à me séparer de Mathieu, de Jeff, autant ne pas trop réfléchir à cette histoire, c'était réellement trop étrange.


"Hum merci. J'imagine que prendre de la distance par rapport à la base doit faire le plus grand bien, je dois avouer qu'en ce moment la base est bien trop calme pour moi, j'espère aussi que les missions vont reprendre comme à la belle époque, enchainer les missions, aller botter le cul des serpents, mais pour le moment, je venais surtout m'exercer au tir, histoire de ne pas perdre la main, en ce moment, les entrainements sont ce qui prend le plus de temps, ceci et l'entrainement des recrues. SG3 accueille un nouveau scientifique et cette idée est toujours un peu stressante, partir avec un élément inconnu n'est jamais rassurant, autant être préparée, en particulier parce qu'elle a eu des soucis durant sa dernière mission."


_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaElla Strucker
Militaire
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 34

Dossier du personnel
Equipe: SG1/Leader
Grade / Niveau: Major / 474
Age du personnage: 29 ans

MessageSujet: Re: Welcome Back [ Libre ]   Ven 30 Mai - 1:16

Rakel était fidèle à elle même et il n'avait pas fallu longtemps pour que la discussion revienne sur SG3. MickaËlla comprenait l'attachement qu'éprouvait sa cadette pour son unité. Cela faisait plusieurs années quelle menait des missions extra plantaires à la tête de SG3. A part Dante, Cosey, Matt, et Adam, il n'y avait pas de place pour autre chose que SG3 dans la vie de Rakel. Rakel était semblable à la lame d'un katana à la fois extrêment redoutable et tranchant au possible mais également fragile et cassant dans certaines conditions inaproprié. Les relations amoureuses et avec les autres n'étaient pas le fort de Rakel. Bon certes MickaËlla n'était pas un exemple à suivre non plus mais ces dernières années elle avait fait beaucoup d'effort pour se méler aux gens. Il avait réussi avec plus ou moins de succès. A la diffèrence Rakel donnait l'impression de rouler à tombeau ouvert sans ceinture dans une décapotable qui n'avait plus de freins.

La dernière réflexion de Rakel la fit sourire. Un nouvel équipier dans SG3. Un scientifique et un non militaire. Le nouvel arrivant allait avoir du mal à se faire une place dans cette unité. Quoi qu'avec Jeff et Faith le contact allait être plus facile qu'avec Rakel. Sans parler que selon les critères de Rakel le nouvel équipier avait eu des soucis durant sa dernière mission. Jusque là elle ne voyait rien d'anormal. En fait elle ne savait pas réellment ce qu'était une mission sans problème. Elle n'était même pas sur que cela soit déjà arriver.


"Vous savez Lieutenant, je n'ai pas le souvenir d'une mission durant laquelle il y n'y eut pas de soucis. C'est même une condition sine qua non avec une mission SG en faites. A chaque fois qu'on va sur une planète c'est sur qu'il va y avoir des problèmes. C'est comme ça. On peut se préparer aux mieux pour ça mais finalement on ne fait que subir les événements. On ne sait jamais sur quoi on va tomber et comment il va falloir réagir avant d'arriver sur la situation."

MickaËlla était bien affable en ce début d'après midi et cela pouvait grandement étonné une Rakel qui l'avait rarement entendu parler aussi longuement en dehors du travail.MickaËlla prenait tout son temps pour réviser son HK 416 il s'agissait d'une arme bien plus complexe que son P90 et qu'elle utilisait plus souvent que le P90. Sans parler que ce dernier pouvait lui servir pour du sniping, du contre sniping. Un art dans lesquels elle excellait étant donné sa formation de tireur d'élite, et son savoir faire dans ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Welcome Back [ Libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Welcome Back [ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: SGC :: Niveau 1 :: Armurerie/Vestiaire-
Sauter vers: