La Porte des Etoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Mission 100 - Equipe 2] Que ta volonté soit faite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chappa'ai
Maître du jeu
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: [Mission 100 - Equipe 2] Que ta volonté soit faite    Mer 7 Mai - 13:28

// OUVERTURE NON PROGRAMMEE DE LA PORTE //

Les sirènes se mirent à raisonner dans la base, le général De la Couperay ne se fit pas prier pour arriver d'un pas rapide en direction de la salle de commande. S'installant à côté du technicien en charge de la porte, il semblait pensif, visiblement, il faisait le tri dans sa tête pour savoir quelles équipes se trouvaient toujours de l'autre côté de la porte des étoiles, mais aucune réponse ne semblait lui convenir.

"SG12 et SG7 doivent rentrer quand?"

"Pas avant 8h pour SG12 et 6h pour SG7, je ne reçois pas de code d'authentification."

Reprenant son air grave des grands jours, alors que l'anneau de la porte continuait à tourner, activant petit à petit les chevrons, afin de composer une adresse que l'équipe n'avait jamais vu jusqu'à aujourd'hui.

"Fermer l'Iris."

Aussitôt dit, aussitôt fait. Connaissant les ennemis qui se cachaient souvent derrière les vortex il n'était pas question de prendre de risque. L'alarme continuait de hurler dans les hauts parleurs, une équipe d'urgence avait rejoint la salle d'embarquement, armes pointés en direction de la porte, dont le vortex venait de s'activer. Le silence était pesant, personne ne parlait, tous semblaient attendre quelque chose, mais sans doute pas ce qui allait se passer. L'Iris s'ouvrit dans un bruit de métal caractéristique. Le général se retournait son regard des mauvais jours.

"Je vous ai dis de fermer l'Iris."

Le pauvre technicien semblait paniquer, et ne comprenait pas se qui se passait actuellement, pourtant il n'avait rien touché, il en était persuadé, il tentait de refermer l'Iris mais elle ne répondait pas.

"Général se n'est pas moi, impossible de refermer l'Iris."

La tension montait d'un cran dans la salle d'embarquement, l'officier présent criait ses ordres et l'équipe continuait a attendre l'événement qui ne pouvaient pas être évité.

// EQUIPE DE RENFORT RECLAMEE EN SALLE D'EMBARQUEMENT //

La voix du général qui raisonnait dans les hauts parleurs trahissaient sont inquiétudes alors que le vortex commençaient à onduler indiquant l'arrivée imminente d'un voyageur. Tout le monde semblait prêt à faire feu lorsque le passager de la porte fit son apparition. L'officier en charge de l'équipe paru troublé, et alors que le vortex se refermait. Un coup d'oeil au général qui semblait à son tour particulièrement perplexe.

"Ne tirez pas."

L'homme qui se trouvait devant eux portait une toge beige sale et était pied nus, mais ce n'était pas ce qui attirait le regard de l'équipe présente tout le monde observait son visage, certains bouche bée.

Spoiler:
 

"Bah alors c'est comme ça que l'on m’accueille à la maison?"

Et pourtant personne ne baissait son arme, bien au contraire, même le général était perplexe. Finalement il attrapa le micro de la base, donnant ses ordres.

//Une équipe médical est demandé en salle d'embarquement ainsi que le major Strucker, et les adjudants Daving et Cooper.//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Daving
Militaire
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Adjudant / 281
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: [Mission 100 - Equipe 2] Que ta volonté soit faite    Jeu 8 Mai - 12:33

La salle de tire était bruyante comme toujours, sans cesse de coup de feu et l'odeur de la poudre brûlée. Luc était installé vers un des stand, son fusil entre les mains. Il fallait bien s'entraîner de temps en temps. Il avait un jour essayé un Famas, une arme sympa, mais avec laquelle il a eu de la peine à manier, le fait que le magasin se situe au niveau de la crosse le gênait, surtout pour changer le magasin. Une expérience faite et il savait qu'avec un plus long entraînement, il saurait apprécier le Famas, mais pour le moment, il préférait rester sur son bon vieux SIG 550.

Luc senti quelqu'un lui tapoter dans le dos, il mit en sécurité son arme et se retourna face la personne, il s’agissait d'une des personnes s'occupant du terrain de tire. Ce-dernier lui indiqua qu'il était attendu en salle d'embarquement immédiatement. Luc trouvait que cela sentait le roussi cette histoire, mais bon il fallait s'y rendre, il s'y rendrait.
Le suisse fit le retrait des cartouches de son arme, vida ses magasins et redonna toute la munitions restante à l'homme en charge, puis il se rendit en salle d'arme pour y déposer son fusil.
L'adjudant ne pensa pas nécessaire de se changer immédiatement et rejoignit rapidement la salle d'embarquement.

C'était apparemment le foutoir par là, il y avait un tas de soldat armé et prêt à faire feu sur un homme vêtu d'une simple tunique, il n'avait pas l'air en très bonne forme. Luc n'avait pas réagi tout de suite à ce visage qu'il connaissait, mais maintenant en le fixant, il resta là planté sans rien dire. Que faisait-il ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca Guerin
Médecin
avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 29
Localisation : Ile de France

Dossier du personnel
Equipe: SG1
Grade / Niveau: Caporal / 42
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: [Mission 100 - Equipe 2] Que ta volonté soit faite    Jeu 8 Mai - 16:35

Ce n’est pas évident de reprendre le travail après avoir été mise à pieds.
Après la mission sur Naudeant, mon soulèvement contre l’autorité de Mickaëlla s’était répandu comme une trainée de poudre. Personne ne me regardait plus de la même façon et, bien que j’étais parfaitement incapable de trouver la réponse, je me demandais si l’on me prenait pour une traitre.

Je me trouvais à l’infirmerie lorsque l’alarme d’une activation gronda dans les installations. Entre mes mains se trouvaient la cheville brisée d’un soldat. J’effectuais consciencieusement un bandage de contention en attendant que la salle des radios soit prête à le recevoir. Il m’expliquait comment sa rencontre amicale de football avec l’équipe administrative s’était soudainement achevée.

Je lui souriais en lui prêtant une oreille distraite. Le pauvre bougre me demandait quand est-ce qu’il pourrait repartir, il craignait d’être retiré de la liste de la prochaine équipe au départ dans plusieurs jours. Et si je n’avais pas le courage de lui dire qu’il en avait pour un bon mois et un plâtre en cas de rupture, j’essayais tout de même de pointer les éléments positifs, comme le fait que sa cheville n’était pas aussi gonflée.

Le médecin de garde était au téléphone lorsqu’une annonce par les haut-parleurs demanda l’intervention d’une équipe médicale. Ce signal représentait toujours le coup de feu d’un départ effréné pour les élus. Beaucoup d’exercice s’était enchainé pour atteindre la salle d’embarquement le plus rapidement possible et la lenteur n’était pas tolérée.
Deux internes se jetèrent sur la civière mobile alors que le médecin, lâchant son combiné sans même le raccrocher, s’emparait de son stéthoscope. Quant à moi, j’avais la trousse de secours dans les mains. On chargea le défibrillateur portatif sur la civière, la porte de l’infirmerie s’ouvrit puis la course débuta.

L’équipe médicale ne ralentit qu’à l’approche de la salle d’embarquement. Tout le monde s’arrêta alors, le sas s’ouvrit puis on pénétra au milieu du dispositif de défense.
Un univers différent semblait alors remplacer la monotonie habituelle d’une Porte inactive. Les militaires fixaient d’une étrange façon un homme qui se donnait l’air d’être chez lui. Détournant mon regard vers le médecin de garde, je découvrais qu’il atteignait le même état d’inquiétude.


- Guérin ! Finit-il par dire avec difficulté. Faites la vérification des constantes. Quand les militaires vous donneront leur accord, allez…

Je ne comprenais pas pourquoi tout le monde semblait déboussolé. Les regards qui s’échangeaient indiquaient que cet événement était inattendu, presque contre nature.
M’équipant du stéthoscope ainsi que du ballon pour prendre la tension, je m’approchais de quelques pas et attendait que le responsable de la garde me fasse signe pour intervenir.
Vu sa tenue, il s’agissait surement d’un extraterrestre. Pourtant, ce type me semblait étrangement…Terrien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaElla Strucker
Militaire
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 34

Dossier du personnel
Equipe: SG1/Leader
Grade / Niveau: Major / 474
Age du personnage: 29 ans

MessageSujet: Re: [Mission 100 - Equipe 2] Que ta volonté soit faite    Ven 9 Mai - 19:46

MickaËlla était dans la salle de sport en train de faire de l'exercice, tout en écoutant de la musique. Cela faisait déjà une bonne heure qu'elle transpirait à grosse goutte et elle avait prévue de prendre encore une bonne demi-heure de son temps pour travailler le cardio. Le physique était une chose primordiale pour un soldat. Il s'agissait à la fois d'une arme et d'un moyen de locomotion. Des scéances régulières et savamment dosées permettaient de maintenir un niveau phyique en adéquation avec les missions auxquelles elle participait. Mais alors qu'elle était entrain de travailler les lombaires elle vit sentit comme de l'agitation dans le couloir. Elle termina sa série et retira ses écouteurs. Elle était seule pour le moment en salle de sport donc personne à qui demander ce qui se passait. Elle alla dans le couloir avec l'espoir de tomber sur quelqun qui pourrait la renseigner. C'est alors qu'elle entendit un message dans les hauts parleurs de l'interphone de la base. L'équipe de renfort était demandée en salle d'embarquement. Cela présageait des problèmes des gros problèmes. Sans perdre plus de temps MickaËlla prit le chemin de l'armurerie pour s'équiper. Si les problèmes devaient se concrétiser il ne servait à rien d'y aller en tenue de sport pour essayer de neutraliser la menace à coup d'odeur de transpiration.


Direction donc l'armurerie. Fort heureusement elle se trouvait au même niveau et à côte de la salle de sport. MickaËlla en soldat conscencieux était paré à ce genre d'éventualité et avait toujours un équipement prêt au cas ou à des heures indues on prendrait d'assaut la base. En mois de deux minutes MickaËlla avait donc enfilé un gilet tactique remplis de munitions et de grenades  flash bang, et s'était saisi d'un P90 et d'un fusils à pompe, alors qu'elle se rendait en salle d'embarquement elle entendit de nouveau les haut parleurs crachotaient. Elle était attendue en salle d'embarquement. Elle ne savait pas trop ce que ça voulait dire mais quoi qu'il arrive elle allait se rendre en salle d'embarquement. Cela ne faisait qu'une raison de plus que de s'y rendre.

Elle devançait l'équipe médicale d'un trentaine de seconde, et c'est en cylciste top moulant, gilet tactique et armée jusqu'au dent qu'elle déboula dans la salle d'embarquement. A peine arrivée elle dirigea son regard dans la direction ou tout le monde regardait. Et qu'elle ne fut pas sa surprise de découvrir ce qui se trouvait là au milieu de la salle d'embarquement. Il s'agissait du caporal Franck Mullet portant une sorte de robe. Mais cela ne pouvait pas être Franck, pour la simple et bonne raison que Franck avait été tué en opération. Il avait choisi de faire le sacrifice ultime pour protéger ses équipiers. Il avait été délcaré mort par un médecin de la base et enterré dans le village de ses parents. Elle était allé lui rendre hommage le jour de l'enterrement. Elle ne savait pas qui avait joué ce mauvais mais il avait intérêt d'avoir une bonne raison sans quoi MickaËlla lui ferait payer très cher cette blague de mauvais goût.


"Mon général. Je suppose que vous le savez déjà mais cette chose ressemble au caporal Franck Mullet tombé au champs d'honneur."


MickaËlla fixa la créature sans ciller en se demandant si cette dernière avait les souvenirs de franck. Et comment avait elle réussi à franchir l'iris. Normalement cela aurait du finir en un simple bang sur l'alliage complexe de l'iris.


"Quels sont vos ordres."


Ils ne pouvaient pas rester là à attendre comme deux ronds de flancs, que les choses se passent. Il fallait prendre une décision et arriver à déméller le vrai du faux. Ce qui présageait de sacré mal de tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J-Edouard de La Couperay
Militaire
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 21/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SGC
Grade / Niveau: Général
Age du personnage: 62 ans

MessageSujet: Re: [Mission 100 - Equipe 2] Que ta volonté soit faite    Mer 14 Mai - 13:11

Le général De la Couperay n'en croyait pas ses yeux, il faut dire que ce n'était pas tous les jours que l'on voyait l'un de nos hommes tombé au combat rentrer à la maison comme si de rien n'était, sans parler de l'Iris qui semblait prise d'une volonté propre et qui s'était ouverte comme si ils n'avaient même pas pris la peine de la fermer. C'était la première fois qu'il voyait une chose pareille, et même si depuis qu'il avait été affecté au projet porte des étoiles il avait apprit que ce qu'il pensait impossible ne l'était pas forcément et qu'il avait du ouvrir un peu plus son esprit, là c'était un peu trop. Il descendit de la salle de contrôle pour rejoindre les militaires ainsi que l'équipe médicale qu'il avait demandé. Après tout le général n'avait pas connu Franck et connaissait ce personnage suite aux nombreux dossiers qu'il avait lu avant de prendre le contrôle globale de la base, mais aussi vis à vis des briefings, cette mort avait été particulièrement terrible pour beaucoup de membres des équipes SG de l'époque qui connaissait le personnage, c'était pour cette raison qu'il avait fait appelle aux vieux de la vieille, ceux qui avaient connu le soldat, même si une chose pouvait être clair, il n'était pas possible d'imaginer que cet homme soit réellement Franck Mullet, le soldat du SGC mort au combat pour le SGC, pour sa patrie, pour sa planète.

Le général observait l'homme, qui lui paraissait parfaitement détendu, un petit sourire sur le visage, attendant visiblement patiemment que le général ou qu'une personne quelconque lui saute dans les bras, ravie de le voir, mais personne ne bougeait. Le général devait prendre une décision, et faire très attention, il savait que leurs ennemis faisaient preuve de beaucoup de malice pour les infiltrer, et ce n'était pas la première fois qu'une sorte de jumeau sortait de nul part. Se fut les paroles de MickaËlla Strucker qui le sortie de ses pensées. Ses ordres bien sûr.

"Baissez vos armes."

Inutile de laisser la tension monter, ce n'était pas la meilleure chose à faire.

"Mettez la base en alerte, personne n'en sort tant que nous n'avons pas réglé cette histoire."

Aussitôt une alarme se mit en route, indiquant à toutes les personnes de la base la mise en quarantaine de cette dernière. Puis le général se tournait en direction de Strucker.

"Major, accompagner l'équipe médical et ... Franck, à l'infirmerie, je veux que vous tiriez cette histoire au clair. Je compte sur vous pour ne pas le laisser sans surveillance, les adjudants Daving et Cooper vous accompagnerons pour sécuriser l'infirmerie. Je vais contacter les Tok'ras pour essayer de tirer les choses au clair. Je compte sur vous pour essayer d'obtenir un maximum d'information de la part de cet homme."

Il jeta un dernier coup d'oeil à Franck qui ne quittait pas ce petit sourire qu'il avait depuis avoir franchit la porte, observant la scène amusé, comme si tout le monde lui faisait une petite blague.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://portedesetoiles.meilleurforum.net
MickaElla Strucker
Militaire
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 34

Dossier du personnel
Equipe: SG1/Leader
Grade / Niveau: Major / 474
Age du personnage: 29 ans

MessageSujet: Re: [Mission 100 - Equipe 2] Que ta volonté soit faite    Ven 30 Mai - 0:46

L'individu qui ressemblait au défunt Caporal Franck Plummet n'avait pas pipé mot pour le moment. Et MickaËlla ne savait pas si elle devait trouver ça rassurant ou inquiétant. Qui plus est le fait qu'il est réussi à pénétrer la base en passant par la porte des étoiles en prenant le contrôle de l'iris sans que l'on sache comment était extrêment inquiétant. L'iris était la protection qui avait empêché les goa'ulds de les réduire en esclavages alors si quelqun disposait d'une technologie capable de passer outre cette protection il fallait absolument découvrir qui ils étaient et trouver une solution pour que l'événement ne puisse plus se reproduire à l'avenir.

Le général avait pris sa décision. La base allait être bouclé en attendant qu'ils aient pu tirer cette histoire au clair. Et pour faire la lumière sur cette histoire le général l'avait choisie. Il voulait que la chose qui se trouvait devant eux soit escorter à l'infirmerie. C'était la solution la plus logique et la plus sur. Ils ne pouvaient pas tout bonnement et simplement exterminé la chose qui était déguisé en franck sans savoir qui l'avait envoyé et surtout pourquoi. Parce que si les expéditeurs avaient eu des intentions belliqueuses ils ne seraient plus là pour en parler vu qu'ils avaient réussi à débloquer l'iris. Une culture capable de contrecarrer la technologie terrienne sans forcer était sans nul doute capable de fabriquer une bombe suffisamment puissante pour détruire la base et une bonne partie du continent européen. Mais pour avoir des réponses à toute ces questions il fallait d'abord que l'individu soit examiné.


"A vos ordres mon général."


Elle se retourna vers les soldats présents et surtout vers l'équipe médical dans laquelle elle put remarquer Rebecca Guerin. Il fallait espérer qu'elle n'allait pas causer des problèmes d'insubordinations à la base. Si c'était le cas sa place au sein même du SGC allait être sérieusement compromise.


"Equipe médicale partait devant. On vous rejoint à l'infirmerie."

Maintenant qu'elle avait mis en sécurité les non-combattants, il fallait escorter leur invité de la manière la plus approprié.

"Bonin, Lefeuvre, Sanchez, Roussel. Partez devant vous sécurisez notre itinéraire par binôme à chaque intersection. Lessieur, Donicci, vous assurez nos arrières. Mallet, Daving, Cooper avec moi on sécurise notre invité."


Maintenant que les tâches étaient distribués, il n'y avait plus qu'à se rendre à l'infirmerie. Il n'y avait aucune raison pour que cela se passe mal. Mais en même temps il était impossible que le caporal Franck Mullet puisse revenir d'entre les morts sur une autre planète, et forcer l'ouverture de l'iris de l'extérieur. Et pourtant. Mieux valait donc prendre toute les mesures nécessaires pour éviter les mauvaises surprises. Elle espérait que Daving, Cooper et Rebecca allait l'aider à y voire clair et rapidement.

 :jesors: Infirmerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc Daving
Militaire
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 25

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Adjudant / 281
Age du personnage: 26 ans

MessageSujet: Re: [Mission 100 - Equipe 2] Que ta volonté soit faite    Lun 2 Juin - 13:02

L'homme ne disait plus rien, restant debout sur la rampe, Luc le fixait et il n'était pas le seul, tout le personnel de la base présent actuellement faisait de même. Pas étonnant, ils avaient un mort pas vraiment mort apparemment devant eux. Une technologie extraterrestre ? Un mauvais tour ? Pour ça il fallait tirer tout ça au clair.
Le général brisa le silence en indiquant ses ordres, Luc devrait escorter ce Frank jusqu'à l'infirmerie en compagnie de Strucker et Cooper. Génial, il n'était pas armé, Luc n'avait pas pensé à ce qu'il jouerait le gardien en arrivant à la salle d'embarquement. Il devait utiliser le dernier recours, envoyer quelqu'un à sa place chercher son fusil au moins. Il attrapa par le bras un jeune soldat et lui ordonna d'aller chercher son arme. Par chance armurerie si situait à l'étage du dessous, mais très proche de l'ascenseur. Le soldat parti en courant sous les ordres de Luc.

MickaElla donna ses ordres, elle envoya le personnel médical en avant et ordonna une grosse escorte. Luc lui serait cantonné au prêt de Frank. Il fit juste un signe de la tête pour signaler qu'il avait compris.
En même temps, le jeune soldat qu'il avait envoyé chercher son arme revint au pas de course, il était essoufflé et devait avoir couru tout du long. Luc attrapa son arme et remercia le soldat. Il déplia la crosse et passa la bandoulière autour de sa nuque. L'arme pendait sur sa poitrine, Luc plaça sa main droite sur la poignée et garda l'index le long de la boite de détente.

Tout le monde était prêt et l'escorte se mit en route, personne de sortait un mot. La situation était très étrange. Pas normal, les morts ne reviennent pas à la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chappa'ai
Maître du jeu
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Re: [Mission 100 - Equipe 2] Que ta volonté soit faite    Mer 4 Juin - 13:12

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mission 100 - Equipe 2] Que ta volonté soit faite    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission 100 - Equipe 2] Que ta volonté soit faite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: SGC :: Niveau 0 :: Salle d'embarquement / salle de commande-
Sauter vers: