La Porte des Etoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Mission 100 - Equipe 3] les enquêteurs de l'extrême !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rayce & Kashan
Tok'ra
avatar

Messages : 485
Date d'inscription : 25/06/2011
Age : 29

Dossier du personnel
Equipe:
Grade / Niveau: 22
Age du personnage:

MessageSujet: [Mission 100 - Equipe 3] les enquêteurs de l'extrême !   Lun 19 Mai - 23:30

L’équipe avait été appelée en coup de vent par l’intermédiaire des haut-parleurs.
Suites aux messages d’alerte intervenus plus tôt, il était logique d’imaginer que les hommes rejoindraient la salle de débarquement pour augmenter les effectifs des défenseurs. Mais contre toute attente, on les arrêta juste avant pour les informer qu’un briefing d’urgence aurait lieu dans la salle concernée.
Effectivement, calquant fortement sur l’esprit « d’urgence », l’équipe trouva une salle totalement vide avec, au travers de la vitre du bureau d’un officiel, trois gradés qui œuvraient sur un plan. La gestuelle de ces hommes témoignait d’un empressement contrôlé et professionnel. Les détails semblaient avoir été réglés lorsqu’un capitaine, au vu de ses galons, rejoignit précipitamment la salle de briefing avec ses notes.
Les quelques pages restées blanches se couvraient d’innombrables ratures et d’abréviations entourées. Pour cette fois-ci, personne n’activa de rétroprojecteur ni ne distribua de dossiers.
Le capitaine était connu de l’équipe mais seulement de vue. Tous savaient qu’il était chargé de la préparation des briefings et de leur documentation. Néanmoins, il n’avait jusque-là jamais animé ce type de préparation.


- Messieurs, dames. Installez-vous, le temps nous est compté.

Le gradé sortit un dossier confidentiel concernant un soldat et étala les quelques pages au centre de la table, au milieu de tous.

- Au vu du caractère urgent de la situation, nous nous passerons de nos supports habituels. Je vous demanderais donc de vous échanger ces documents et d’y porter un intérêt particulier.

Le Capitaine feuilleta ensuite ses notes avant de débuter d’un ton clair.

- Vous avez surement dû comprendre que la dernière activation de notre Porte a donné lieu à une alerte de sécurité maximum. L’accès s’est ouvert pour le transit d’un voyageur inconnu et non identifié par GDO. Conformément à nos procédures, l’Iris a été refermée pour parer toutes éventuelles menaces. Mais voilà…le contrôle de cette défense a été détourné et l’accès a été libéré.

Le ton de l’officier sous-entendait très clairement qu’il ne s’agissait pas d’une défaillance. Quelque chose ou quelqu’un d’extérieur au Programme, voir même à la Terre, avait veillé à ce que l’Iris reste ouverte. L’homme pointa alors la photographie du document d’un doigt inquisiteur. Il s’agissait du dossier d’un soldat portant la mention spéciale « tué au combat ».

- Pour ceux qui ne le connaissent pas, Franck a été un membre de SG-1 dans les débuts de notre Programme. Il a été tué lors d’une mission dans une structure appartenant aux Goa’ulds. Son décès a été confirmé par le témoignage des membres de son équipe et différentes preuves annexe. Seulement, sa copie conforme a franchi l’horizon des événements il y a quelques minutes.

Le Capitaine hocha la tête d’un air grave, confirmant les soupçons.

- Oui. Ce soldat semble être revenu d’entre les morts. Il a voyagé depuis une planète inconnue et semble parfaitement inconscient de sa…condition. La possibilité d’un clonage à l’image de nos membres représente une menace sévére pour notre Programme et nous avons besoin de savoir jusqu’où elle peut s’étendre. A l’heure actuelle, un MALP et un drone analysent les environs pour sécuriser votre arrivée.

Quelques pages de notes furent tournées. Un croquis fait à la hâte, ainsi que quelques calculs, représentaient les environs de la planète inconnue.

- En attendant que l’on fournisse un meilleur support, nous utiliserons ce schéma. Une jungle assez intense, comparable à l’Amazonie, recouvre le secteur. Nous avons néanmoins relevé des structures d’apparence géométrique qui ne correspondent pas avec le modèle naturel de cet écosystème. Il s’y trouve une pyramide, un dôme et un édifice rectangulaire, côte à côte, taillé dans la roche avec une perfection étonnante. Il s’agit des seuls bâtiments à plusieurs kilomètres à la ronde.

Bien évidement, le Capitaine indiqua qu’ils étaient libres de consulter les premières vidéos des sondes avant toute chose. Malgré l’apparence quelque peu prématurée du briefing, il était clair que l’opération ne se lancerait pas sans s’assurer que les dangers habituels seraient écartés.
Pendant quelques minutes, le briefing s’intensifia sur l’objectif et la nécessité d’enquêter. Il fallait découvrir comment et pourquoi ce soldat mort avait été envoyé par la Porte. L’explication potentielle sur la perte de contrôle de l’Iris représentait un objectif secondaire mais tout aussi important.


- Le Général a souhaité l’avis de la Tok’ra. Poursuivit le Capitaine. Ils n’ont pas été en mesure de nous fournir une explication mais nous ont assuré qu’un de leur agent était en mission sur ces coordonnées planétaires. Apparemment, une Tok’ra du nom de Rayce enquêterait sur le massacre d’une population locale présentant les signes d’une activité Goa’uld. Elle a néanmoins manqué à ses deux derniers rapports.

L’homme sortit la photographie officielle du SGC d’une Tok’ra et la plaça au centre de la table. Alison fût prise d’un frisson et blêmit immédiatement à l’image de cette jeune femme : elle la reconnut immédiatement.

- Vous partirez dès que l’analyse du terrain sera achevée. Soyez particulièrement prudent quant à la présence probable de Goa’ulds et de personnel indigène sur les lieux. Prenez contact avec l’agent et tentez d’obtenir toutes informations qui puissent nous être utile. Néanmoins…

Il laissa sa dernière phrase en suspens, s’assurant d’obtenir l’attention de toute le monde.

- Cette mission reste une enquête de terrain. Ne prenez pas de risques et ne jouez pas les héros. Si vous sentez que la situation vous échappe ou si le danger devient important, n’hésitez pas à effectuer votre retour.

Les doigts du capitaine tapotèrent la mention « tué au combat ».

- Je ne veux pas ce genre de coup de tampon sur vos dossiers ! Maintenant, place aux questions, je vous écoute…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: [Mission 100 - Equipe 3] les enquêteurs de l'extrême !   Mer 21 Mai - 13:13

C'était le véritable bordel à la base, aujourd'hui, les alertes se succédaient, entre les ouvertures non programmée de la porte, mais également les appels à telle ou telle équipe ou juste membre du personnel. Impossible de se reposer, c'était abusé, j'étais d'astreinte certes, mais pour le moment, je n'avais pas franchement envie d'aller jouer à courir si et là dans la base pour au final pas grand chose. J'avais envie d'une vraie aventure, pas juste régler des soucis à la con dans la base, je n'étais pas technicienne. Installée dans mon lit, le haut parleur se remit à cracher ses indications, et cette fois, se fut mon nom qui se mit à raisonner.

*Merde !*

Je ne perdis pas une seconde, attrapant ma veste, la première qui me tombait sous la main, et filais vers l'armurerie, attrapant mon gilet, mes armes, persuadée qu'il s'agissait encore une fois d'une ouverture non programmée de la porte. Je filais à toute vitesse vers la salle d'embarquement, mais je fus arrêtée par un homme qui m'indiquait que j'étais attendue en salle de briefing. Je fronçais les sourcils assez étonnée, je ne m'attendais pas à un départ en mission non programmée, c'était assez étrange. J'étais la première arrivée, je saluais les gradés ici présent, et m'installais dans l'un des grands fauteuil en cuirs qui entourait la table centrale, je les observais, alors qu'eux m'ignoraient, bien trop occupés par cette carte. Une fois tout le monde installé autour de la table, un capitaine fit son entrée, visiblement, il était dépassé par ce qui se passait, au moins autant que nous.

Il remit des papiers qui tournaient autour de la table passant de main en main, d'ailleurs ils étaient entre les miennes lorsque le capitaine évoqua les étranges conditions de l'ouverture non programmée de la porte de ce matin. Je ne pu m'empêcher de relever la tête, ne pouvant me concentrer plus longtemps lorsqu'il évoqua l'idée de clone et du retour de Franck décédé depuis un bon moment déjà, une mort qui avait secoué le SGC, presque tout le monde le connaissait, et tout ceux qui le connaissaient avaient été touché par son décès en mission.

D'un coup, je trouvais qu'il n'était plus le temps de trainer, je n'avais qu'une envie, c'était de partir, de découvrir ce qui allait se passer sur cette planète. D'ailleurs si nous pouvions botter le cul de quelques goa'ulds par la même occasion, et leurs faire payer la mort de l'un des nôtres. Je n'étais pas ravie de devoir faire cette mission avec la Tok'ra, mais qu'importe, j'étais prête à en découdre, même si les véritables objectifs de la mission étaient plus une enquête que le feu de l'action, mais c'était déjà pas mal. Après tout ça faisait un bon moment que je n'avais pas passé la porte, et rien que ça,ça me remontait le moral. Pas la moindre question, j'attendais silencieusement la fin du briefing, et pour passer la porte.

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Yokas
Archéologue
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 20/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Adjudant / 269
Age du personnage: 32 ans

MessageSujet: Re: [Mission 100 - Equipe 3] les enquêteurs de l'extrême !   Ven 30 Mai - 2:10

Faith fut réveiller par un de ses collègues. Elle s'était endormie sur son bureau. Elle travaillait encore sur une tablette qu'elle avait récupéré lorsqu'ils avaient attaqué le repaire d'hégémonie. Les symboles sur cette dernière étaient inconnues et Faith avait beau s'escrimer à trouver une correspondance avec une langue terrestre ou extra terrestre elle avait fait chou blanc jusqu'à maintenant. Elle avait déjà laissé tombé plusieurs fois mais elle était inlassablement revenu sur cette dernière. On ne savait jamais peut être que cette dernière détenait des informations capitales. Il serait dommage de passer à côté sans le savoir. Il pouvait également s'agir de la recette de la tarte aux pomme de mamie. Toujours est il que la bave aux lèvres elle essayait de comprendre ce qu'on lui disait.
Il y avait une ouverture non programmé de la porte des étoiles et elle était attendu de toute urgence en salle d'embarquement. Elle ne savait pas trop de quoi il pouvait en retourner mais par contre ce qu'elle savait c'est que le nouveau directeur du programme le général de la couperay n'avait pas beaucoup d'affection pour elle et ses capacités. Il valait mieux qu'elle ne traine pas sinon elle allait encore en prendre pour son grade. Au pas de course elle se dirigea vers la salle d'embarquement. Elle arriva juste après ses co-équipiers et essoufflés par sa course effreiné dans les couloirs de la base.

Voila maintenant qu'on les attendaient en salle de brieffing. Mais qu'est ce que ça voulait dire encore ce mic mac. En arrivant en salle de brieffing en train de délibérer sur des données. Faith n'aimait pas beaucoup ça. A chaque fois qu'elle avait vu des gradés autre que le général pour des brieffing de mission ces dernières s'étaient déroulées de manière plutôt chaotique. Ces fameux officiers supèrieurs étaient généralement moins estimés par le général que les chefs d'unité SG. A chaque fois que ces officiers supérieurs pouvaient se distinguer dans un domaine proche des missions SG, il ne manquait pas l'occasion de le faire. A l'arrivée d'un capitaine avec de nouvelle données le brieffing commença.

Une activation extérieure non programmée avait vu l'apparition du défunt caporal Franck Mullet. Ce dernier était enterré sur terre donc impossible qu'il ait été ressucité à l'aide d'un sarcophage. La planète d'ou venait le clone du caporal avait été identifié et une sonde avait été envoyé sur cette dernière. Une planète avec une jungle dense donc certainement hostile. La tok'ra avait été solicitée pour apporter des réponses et il s'avérait que ces derniers avaient répondus rapidement et avaient signalés qu'un de leurs membres avaient disparus. Rayce. Rayce était bien connu au SGC mais la coopération de la tok'ra était des plus étranges. Les officiers présents voulaient savoir si ils avaient des questions. Cela ne semblait pas le cas de Rakel mais Faith elle en avait pleins des questions. Contrairement à beaucoup elle ne se voyait pas plonger dans l'inconnu sans vraiment savoir ce qui se passait.


"Euh oui moi j'ai des questions. Pleins même. Le clône a été interrogé? On pourrait pas plutôt attendre de voire si on peut voire des réponses de sa part avant de se rendre sur une planète dont on ne sait quasiment rien. Je dis ça parce qu'apparemment il y a des gens qui disposent d'une technologie capable de neutraliser la notre. Il vaudrait mieux s'en faire des amis et avoir des réponses du clone pourrait nous aider dans ce sens."


Faith était resté plutôt correct en comparaison à ce qu'elle pensait de la situation et des officiers qui leur demandait de se rendre sur une planète pour remplir une mission dont ils avaient le plus grand mal à définir les objectifs de mission. Mais Faith n'en avait pas finis et elle commençait juste à se chauffer. Il était temps de passer la seconde.


"Oh et juste une petite chose sur la tok'ra. Je veux pas remettre en cause leur bonne volonté et leur humanisme. Mais il n'y a que moi que ça étonne la célérité avec laquelle ils nous ont répondu. Ils sont pas trop du genre à parler de leurs agents en mission sauf si cela peut servir leurs intérêts. Sans parler que j'ai jamais vu des tok'ra sur des trucs du genre exaction sur des populations humaines par des goa'ulds. Par contre c'est déjà arrivé que la tok'ra ne nous ait pas donné toute les informations relatives à leur présence sur une mission."

Faith attendait de voire ce que les officiers allaient répondre. Mais elle comptait bien gagner autant de temps que possible pour avoir les réponses à ces questions. Des réponses qui lui semblait bien légitime. On voulait les envoyer au casse pipe sans même prendre le temps de préparer cette mission. A croire que les officiers voulaient se faire bien voire auprès du général en prenant les devant. Ils avaient confiance dans les capacités de SG3 ce qui était très flatteur mais comme ces derniers avaient dit il y avait beaucoup en jeu et même si il fallait faire vite ça n'était pas une raison pour se précipiter sans avoir pris le temps de prendre un minimum de renseignement. Renseignement qui leur permettrait de se préparer en conséquence. Ce qui n'était pas rien parce que vu la conjecture des lieux, il ne pouvait pas prendre de drone mule avec eux ou compter sur l'appui d'un drone volant, ou d'un drone de combat. Il devait donc faire avec ce qu'ils allaient pouvoir emporter avec eux. Sachant que leur mission semblait aller de la reconnaissance de planète, jusqu'à la mission RESCO en passant par la prise de contact avec un peuple plus avancé technologiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayce & Kashan
Tok'ra
avatar

Messages : 485
Date d'inscription : 25/06/2011
Age : 29

Dossier du personnel
Equipe:
Grade / Niveau: 22
Age du personnage:

MessageSujet: Re: [Mission 100 - Equipe 3] les enquêteurs de l'extrême !   Sam 31 Mai - 22:42

- C’est exact. Répondit l’officier. Nous pourrions attendre que le clone nous livre ses secrets, qu’il nous explique la raison de sa présence. Mais quel crédit pourrions-nous y accorder ? Pouvons-nous substituer votre présence à cet étranger pour s’éviter quelques risques ?

Il secoua négativement la tête. Bien sûr que la mission serait risquée. Envoyer une équipe sur un autre monde l’était déjà beaucoup en soit. Et la perspective d’une technologie supérieure augmentait dangereusement ce niveau. Mais les hommes qui composaient l’équipe d’exploration avaient tous signé en étant informé de cette probabilité.
Quiconque pouvait mourir en traversant la Porte.


- Nous ne pouvons avoir confiance qu’en vous. Le clone est actuellement conduit à l’infirmerie pour analyse et nous devons identifier toute menace potentielle le plus rapidement possible. Raison pour laquelle nous avons rapidement monté cette opération. Nous devons découvrir qui, ou quoi, en est à l’origine, ami comme ennemi.

Vint ensuite le reste de l’interrogation de la jeune femme. Le capitaine releva son scepticisme et se voulu le plus rassurant possible.

- En effet, la Tok’ra se montre généralement réfractaire à l’échange d’informations. Mais vous comprendrez que la considération « tumultueuse » des équipes SG à leurs égards n’apporte aucun bénéfice à nos camps respectifs. Les enjeux à des niveaux plus élevés nous obligent tous à faire quelques concessions.
Toujours est-il que la Tok’ra souhaite améliorer ses relations diplomatique par ce geste et, dans le même temps, savoir ce qui est advenu de son agent de terrain. Raison probable de la « célérité », comme vous dites, de leur réponse. De même, la menace d’un clonage d’un élément décédé il y a plusieurs années pourrait également les intéresser.


L’officier fît une pause avant de reprendre.

- Vous savez tous que la Tok’ra opère d’une manière bien différente de la nôtre. Il s’agit d’un regroupement d’espions. Et qui dit « espions » dit « informations », d’où la nécessité de leurs enquêtes. Du moins c’est l’hypothèse que nous avançons.

Il considéra la jeune femme puis l’équipe entière d’un regard circulaire.

- D’autres questions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: [Mission 100 - Equipe 3] les enquêteurs de l'extrême !   Lun 2 Juin - 15:03

Contrairement à Faith, je restais silencieuse, non pas que je ne me posais pas les mêmes questions qu'elle, mais au final, je savais surtout que si on nous envoyait sur le terrain, c'était sans doute que les huiles avaient une bonne raison de ne pas attendre plus longtemps et que poser ce genre de questions n'attireraient rien de bon, comme on dit souvent, un bon militaire exécute les ordres, je ne dirais pas sans réfléchir mais en tout cas sans remettre en question les compétences de ses supérieurs qui ont pris les décisions, c'était la meilleure façon de se retrouver au placard. Quant à la Tok'ra, je n'en pensais pas moins, cette alliance était mise en avant que lorsqu'elle leur servait à eux, il était clairement rare d'obtenir des informations utiles de leur part, par contre le nombre de fois où nous risquions nos vies pour eux, je ne les comptais plus...

Je fus assez surprise de voir que notre supérieur prit les questions de Faith avec une certaine douceur, au lieu de lui demander simplement de rester à sa place, remarque ça m'arrangeait, on ne me le reprocherait pas ensuite, et ça, c'était déjà pas mal. Je n'avais pas envie de frustrer Faith en lui demandant de se taire, simplement parce qu'elle ne parlait pas pour ne rien dire. Quant au fait que les Tok'ras avaient leur propre raison d'accepter de nous aider, je n'en doutais pas une seule seconde, ce n'était pas pour nous venir en aide, qu'ils faisaient ça, c'était que d'une manière ou d'une autre, ils y voyaient soit une menace, soit une opportunité. Cependant avec les remontrances que j'avais déjà du affronter face à ma réticence à collaborer avec les Tok'ras, je préférais garder le silence sur ce point.


"Quelles sont les conditions d'engagement et de désengagement?"

Question simple que les huiles auraient de toute façon donné, mais qu'importe, au moins on faisait avancer le schmilblick.

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alison Davis
Archéologue
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 10/04/2014

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Sergent-chef /184
Age du personnage: 30 ans

MessageSujet: Re: [Mission 100 - Equipe 3] les enquêteurs de l'extrême !   Mer 4 Juin - 12:16

Comme tout le monde, Alison avait entendu l'alarme signalant une ouverture non programmée de la porte. Elle s'était efforcée de faire la sourde oreille : s'il avait fallu paniquer à la moindre occasion, elle aurait fini cardiaque depuis longtemps ! Du coup, elle continua à travailler sur le texte qu'elle traduisait depuis quelques jours maintenant. Cela ne faisait pas bien longtemps qu'elle était rentrée au SGC et avait été réaffectée aux missions. Il fallait qu'elle revoit ses anciens coéquipiers, qu'elle n'avait pas encore eu l'occasion de croiser.

Griffonnant des symboles goa'ulds, elle releva tout de même la tête en fronçant les sourcils. L'alarme aurait dû s'arrêter, à présent. Elle ignorait combien de temps les alertes duraient habituellement, mais à la longue, elle reconnaissait lorsque cela durait un peu trop. Quelque chose devait clocher en salle d'embarquement. Des équipes furent appelées, entrecoupant la traduction, jusqu'à ce qu'une nouvelle annonce retentisse...

Alison sursauta, inquiète. Quoiqu'il se trame là-bas, elle allait être impliquée et, par expérience, cela ne lui disait rien qui vaille ! Elle glissa aussitôt ses notes manuscrites dans le livre qu'elle utilisait et l'abandonna pour prendre sa course à travers les couloirs. Pourquoi avait-on besoin d'une archéologue pour des ouvertures probablement non programmées ?

L'ambiance en salle de briefing était tendue. Alison s'installa, jeta un oeil au dossier et pâlit en reconnaissant le nom de Franck Mullet. Elle l'avait connu, comme beaucoup de monde ici et sa mort était un cruel souvenir. On leur annonça qu'il était impossible de refermer l'iris, sans doute l'une des pires situations que pouvait connaitre le SGC, si on excluait les invasions diverses et variées de ces dernières années.

Ainsi donc, c'était plus grave que la jeune femme ne le pensait. Mais elle ne voyait pas le rapport avec ce militaire décédé... Jusqu'à ce qu'elle apprenne que l'homme était apparemment ressuscité.

Rayce ? Alison ne put retenir un léger mouvement d'humeur et leva les yeux au ciel. Par pitié, ils n'allaient tout de même pas devoir subir une autre mission avec ce parasite ! La présence de goa'uld ? Ca leur faisait une belle jambe, si c'était pour faire confiance aux tok'ras !

Et cette histoire de retour ! Il y avait de quoi rire ! Depuis quand les équipes avaient-elles la possibilité de se défiler quand la situation tournait mal ? Ils allaient encore se retrouver dans les ennuis jusqu'au cou et devraient se dépatouiller tout seuls.

"Oui, j'ai une question : pourquoi partir du principe qu'il s'agit d'un clone et pas de... hum... comment dire ? L'original ? Pourquoi le clonage d'un mort serait plus probable que d'imaginer que les membres de son équipe ont été abusés et qu'on n'a pas enterré la bonne personne ? Ce ne serait pas la première fois qu'une équipe croirait voir ce qui n'existe pas. "

Faith avec également des questions, et pas des moindres. Elles n'étaient jamais parties en mission ensemble, mais Alison appréciait déjà beaucoup sa confrère : pour une fois que quelqu'un réfléchissait avant de foncer comme un forcené !

Bon, les réponses ne les avançaient pas tellement, en mode "tais-toi et vas-y". Alison eut tout de même envie d'en remettre une couche, n'ayant aucune envie de se contenter de cette réponse inutile :

" Ce n'est pas parce qu'on ne peut pas avoir confiance, qu'on doit se passer des informations ! Sinon interroger un ennemi quel qu'il soit n'aurait plus aucun sens ! "

Et comme elle se doutait que personne ne différerait la mission pour autant - après tout, ce n'était pas les gradés qui allaient risquer leur vie, elle ajouta :

" Pourrons-nous au moins être informés, dans la mesure du possible, de ce qu'on aura pu tirer du pseudo clone durant la mission ? "


[hrp : désolée pour le retard, c'est d'autant plus rageant que les 3/4 de mon post étaient près depuis près d'une semaine ><)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayce & Kashan
Tok'ra
avatar

Messages : 485
Date d'inscription : 25/06/2011
Age : 29

Dossier du personnel
Equipe:
Grade / Niveau: 22
Age du personnage:

MessageSujet: Re: [Mission 100 - Equipe 3] les enquêteurs de l'extrême !   Ven 13 Juin - 10:50

L’officier répondit spontanément :

- Les règles d’engagement ne changent pas de vos missions habituelles. Vous avez la permission d’ouvrir le feu si vous êtes directement menacé. Gardez à l’esprit que nous ne recherchons pas seulement une explication à la présence de cet être mais également l’amplitude que pourrait prendre cette menace.
Cet hypothétique clonage provient-il d’une technologie alien ? Par qui est-elle donc contrôlée ? Et pourquoi lui ? D’autres viendront-ils par la suite ?


Il poursuivit, fixant Alison dans le but de répondre également à sa question.

- Il nous faut impérativement des informations sûres et précises. Gardez à l’esprit qu’il s’agit d’une enquête, que vous avez pour mission de nous apporter ces réponses.
Nous garderons le contact radio de manière fréquente et vous serez tenu au courant, à chacune de nos connections, des avancées de l’interrogatoire sur cet individu.

A présent, si personnes d’autres n’a de questions, je vous recommande de vous équiper à l’armurerie. L’activation débutera à l’ordre de votre leader.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Yokas
Archéologue
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 20/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Adjudant / 269
Age du personnage: 32 ans

MessageSujet: Re: [Mission 100 - Equipe 3] les enquêteurs de l'extrême !   Sam 12 Juil - 3:53

Faith était estomacqué par la réponse qui lui avait été faites. Les missions militaires, à plus fortes raisons celles des forces spéciales, et bien évidemment les expéditions SG demandaient un maximum de préparation. Pour toute mission d'exploration le SGC envoyait une sonde afin de récupérer un maximum d'information. Et là pour une mission qui était quand même on ne peut plus particulière et qui pouvait s'avérer extrêment dangereuse on ne voulait même pas prendre une petite heure pour essayer d'en savoir plus. Cela n'était pas de la célérité mais de la précipitation. L'officier supérieur qui venait de les brieffer pour cette mission pensait à régler le problème dans les plus brefs délai de manière à pouvoir se faire mousser auprès du général. Il se reposait sur les compétences de SG3 et comptait sur eux pour combler les lacunes et les défaillances dont il faisait preuve quitte à mettre leur vie en danger. Le lieutenant Pelonore Cosey le leader de SG3 quand à elle, ne semblait pas plus s'émouvoir de la situation. Elle souhaitait connaitre les conditions d'engagement et de dégagement auxquels SG3 devait répondre. La réponse que leur fit l'officier était dans la suite logique de sa première intervention. Il ne pouvait faire usage de la force que si ils étaient directement menacé.



Même un vigile de magasin avait plus de largesse. Oui ils devaient découvrir ce qui s'étaient passé mais étant donné la teneur de la mission ils allaient avoir besoin d'une marge de manoeuvre pour apporter une réponse adéquate aux problèmes qu'ils allaient rencontrer. Encore une jolie façon de se couvrir. Et le summum ce fut quand ce dernier les informa qu'ils partiraient quand Rakel l'aurait décidé. Si la mission échoué, il pourrait mettre en avant que SG3 avait pris trop de temps ou pas assez de temps à se préparer selon les conditions d'échec de cette dernière. Encore un officier planqué qui ne pensait qu'à sa carrière, un officier pour qui prendre un risque consistait à prendre du poisson à midi au mess. Il ne servait à rien de vouloir avoir plus d'informations, on ne pouvait pas leur en donner plus. Il fallait juste se lever et aller se préparer à partir en mission. Faith se leva en même temps que le reste de l'équipe et se dirigea avec ces derniers vers l'armurerie. Mais Faith la bavarde avait déjà fait un énorme effort pour ne pas exploser pendant le brieffing, elle ne put se retenir plus longtemps.


"Mon Lieutenant. Ôtez moi d'un doute. Je suis la seule à penser que cette mission a été préparée à la va vite? Non parce que sans vouloir manquer de respect aux officiers qui entourent le général, c'est un peu des branques. Parce que si ça tourne mal il pourra nous remettre tout sur le dos sans même avoir à faire un effort d'imagination. Bon je sais bien qu'on doit pas parler de ce genre de chose ça porte malheur et patati et patata. Mais personnellement ça me semble important qu'on en parle. Parce ce qui pour n'est qu'une mission de renseignement ou une enquête pourrait se transformer en une mission de combat ou de sabotage. C'est pas ce que je souhaite, je préférerai que cela consiste en des négociations diplomatiques. Quelque chose du genre diner d'ambassade, avec petit four, amuse gueules. Je préférerais de loin mettre une robre de cocktail dans mon sac avec un fer à repasser de voyage plutôt que des explosifs. Tiens on a pas ça dans l'équipement standard le fer à repasser. Pour le moment ça n'est pas très utile, mais qui sait. Si finalement il s'avère que ceux qui ont envoyé le clône à la base, sont des humanoides bienveillants, technologiquement avancés, ennemi des goa'ulds, et prêt à devenir nos alliés dans des conditions favorables. Là c'est une perspective qui me plait. Mais bon vu que je n'ai pas de fer à repasser de voyage et que je n'ai pas de robre de cocktails à disposition, je vais prendre des explosifs et des munitions."

C'était sur ce monologue décousu, et typique de la seule arkeo-militari du SGC, que SG3 se rendait à l'armurerie pour se préparer aux mieux à cette mission. Côté positif de ce monologue les autres équipiers SG avaient tout le temps pour pouvoir être seul avec eux même vu que Faith accaparer la parole. Une attitude qui allait certainement irrité le leader de SG3. Mais Faith qui même si elle comptait faire des efforts n'arriveraient pas à se modérer plus de quinze minutes.

Equipement
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mission 100 - Equipe 3] les enquêteurs de l'extrême !   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission 100 - Equipe 3] les enquêteurs de l'extrême !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: SGC :: Niveau 0 :: Salle de briefing-
Sauter vers: