La Porte des Etoiles - Jeu de rôle Stargate
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Mission officielle] De l'or pour les braves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deimos
Maître du jeu
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: [Mission officielle] De l'or pour les braves   Jeu 16 Oct - 15:10


Le Ministère de la Défense n'en finit plus de faire des coupes budgétaires depuis des années et dans le collimateur des grands argentiers, le programme Porte des Etoiles. La base est littéralement en cours de démantèlement malgré son importance car en haut lieu l'important est de stopper l'engloutissement annuel de centaines de millions d'euros peu importe que le SGC soit la seule ligne de défense valable face aux menaces galactiques, les menaces galactiques sont classées au plus haut statut du secret défense et donc ne pèse pas lourd face aux exigences politiciennes. L'heure est grave et cette mission pourrait être la dernière... Ou montrer la valeur du programme en matière de retour sur investissement.
Alors que les cartons et cantines s'entassent dans les couloirs et les pièces, que le personnel de la base est réduit au strict minimum, les rescapés des purges administratives sont appelés dans la seule salle de briefing qui soit encore utilisable. Sa mine est aussi grave que la situation et le ton n'est pas plus léger.


"Comme vous avez pu le constater, les carottes seront bientôt cuites. La chasse au gaspi des politiques vont avoir raison du programme. La seule alternative à ce démantèlement est de prouver l'utilité du programme en ramenant quelque chose qui pourra susciter l'intérêt de nos gouvernants. Etant donné que la majorité du personnel d'active a été muté ou licencié vous êtes les seules personnes sur la base aptes à remplir la mission qui va vous être assignée.
La mission à proprement parler est somme toute classique, mais a cela de différent qu'elle va demander plus d'audace qu'à l'accoutumé et sera donc plus risquée... A situation désespérée, manoeuvres désespérées!"


Le général fait passer des dossiers estampillés des classiques mentions qui promettaient moult problèmes à qui lirait le contenu sans y être habilité ou à quiconque parlerait de ce fameux contenu à des personnes ne devant pas le connaître. Allumant le rétroprojecteur il afficha l'image d'un site minier dans lequel s'échinaient une fourmillante population d'esclave gardée par quelques jaffas.

"P3X 788. Une planète considérée jusque là comme peu intéressante pour plusieurs raisons notamment les défenses présentes. Nous savons qu'il y a une mine d'or avec des veines de naqwadah en inclusion. Le goa'uld Yu extrait les deux et il s'avère que vu la situation du programme, cette mine pourrait s'avérer plus que rentable. En effet nous savons de source sûre que ce grand maître est engagé dans une lutte acharnée face à Baal et les choses ne se présentent pas bien pour lui. Cette place forte est une de ses bases secrètes et jusqu'à présent elle était lourdement défendue. Depuis quelques mois la garnison a fondu au point d'être comme vous avez pu le constater réduite à peau de chagrin. Votre mission sera donc de vous infiltrer sur place et fomenter une mutinerie. Avec l'appui de la population locale vous renversez le gouverneur goa'uld local et éliminerez toute présence de serpent.
Il est vital que l'ennemi ne puisse pas prévenir Yu, ainsi nous pourrons mettre en place un dispositif de défense avec l'aide de la Tok'Ra... Et je ne veux rien entendre à ce sujet! Cela voudra dire qu'il faudra donner le change pendant quelques jours et donc continuer à expédier des cargaisons de minerai par la Porte des Etoiles, mais au final il sera toujours très rentable de mettre la main sur l'installation. Nous aurons libéré une population du joug des serpents, nous pourrons puiser dans cette mine et établir des relations avec les autochtones profitables à tout le monde et travailler de façon fructueuse avec la Tok'Ra ne pourra que nous aider dans nos objectifs respectifs. Ces derniers nous ferons profiter d'un appui considérable.

Cela dit je ne vais pas vous mentir, ce sera dangereux, sans doute plus que les autres missions car même peu nombreux il s'agit de forces d'élite de Yu.
Je ne forcerai personne à partir en mission. Si vous préférez attendre votre prochaine affectation ou votre lettre de licenciement, vous pouvez quitter cette pièce, je ne vous ferai pas conduire au peloton. Ce sera à vous de décider du sort de ce programme et des personnes qui le composent."


Le pacha s'était assis dans son siège et posait sur chacun des agents son regard acéré donnant l'impression de lire les pensées qui défilaient dans la tête de tous en cet instant .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheyffi Nokotay
Militaire
avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 28

Dossier du personnel
Equipe: SG2
Grade / Niveau: Adjudant / 204
Age du personnage: 33 ans

MessageSujet: Re: [Mission officielle] De l'or pour les braves   Jeu 16 Oct - 16:57

Une fois de plus, les choses étaient graves au SGC. Pourtant des déboires, Noky en avait connu beaucoup depuis qu’elle faisait parti de ce projet, mais jamais elle n’aurait cru que renoncer à la porte des étoiles lui donnerait une telle peur. Cela faisait déjà plusieurs jours qu’elle avait appris la nouvelle, comme tous les autres d’ailleurs. Toutes ces années de vie données à l’armée allaient être effacées de l’histoire à jamais. La militaire était désemparée, se sentant complètement impuissante face à la situation dont elle n’avait aucun contrôle. Le ministère avait décidé de fermer le programme, le faire changer d’avis était tout bonnement impossible. Il ne fallu que quelques jours pour que la base se vide presque complètement. Par miracle, Sheyffi avait réussit à rester dans la base, tentant de se rendre le plus indispensable possible. Mais il était clair que ses jours étaient comptés à elle aussi, si ce n’était pas ses heures ! Que deviendrait-elle si jamais la base fermait ? L’idée de retourner à son ancienne vie ne lui plaisait pas beaucoup.

Oh bien sûr il fut un temps où l’armée avait été toute sa vie, où elle partait dans d’autres pays combattre les troupes ennemis, espionner ou autre. Mais que valaient réellement ces missions sur terre en comparaison à l’immensité de l’espace ? Jamais au cours de sa carrière la jeune femme n’avait eut l’occasion de vivre une telle aventure humaine. Ici elle se sentait vraiment vivante, pleine de responsabilité, avec l’enjeu le plus grand auquel elle pouvait être confronté. Non rien d’autre que le SGC ne pouvait lui permettre d’être épanouie dans son métier de militaire. Si jamais elle devait être affectée ailleurs, sans doute donnerait-elle sa démission pour vivre simplement sa vie de famille. Il n’y aurait peut-être que son compagnon à qui la fermeture du SGC pourrait convenir à la longue. Il est vrai qu’il ne voyait pas souvent Sheyffi et qu’il ignorait ce qu’elle faisait dans les détails. Mais au fond, il serait triste pour sa compagne. Le SGC représentait tout pour Noky, le sommet de sa carrière, l’endroit où elle se sentait le mieux après chez elle. Oui, sa décision était prise : ça serait le SGC … ou rien.

Ce jour là, alors d’un nouveau départ de troupe avait été annoncé et que les cantines reposaient dans de nombreux couloirs, Noky fut conviée à une réunion. Elle en ignorait complètement le but et craignait même qu’on ne lui annonce aujourd’hui même la fermeture définitive de la base. Sa valise était déjà prête, ce n’était pas la question. Mais elle n’avait pas encore totalement accepté de devoir renoncer à tout ça. Rejoignant la salle de briefing elle se retrouva face au général, tranquillement assis sur son siège en bout de table. Noky le salua par simple formalité et se trouva un siège. Ce ne fut pas difficile, elle était la première arrivée. D’ailleurs elle n’aurait pas cru que d’autres la rejoindrait. Pour le coup elle était persuadée qu’il allait lui annoncer qu’elle devait partir à présent. Mais il n’en fut rien. Rapidement, d’autres membres de la base vinrent prendre place autour de la table et la Général prit la parole. Noky l’écouta sans piper le moindre mot. Pour elle, il n’y avait aucune chance que s’emparer de cette mine soit suffisant pour convaincre le gouvernement de laisser le programme vivre sa vie. Mais c’était partir pour cette mission, ou alors rester là jusqu’à l’heure fatidique du départ. Le choix était vite fait !

- A défaut de mieux … je suis partante pour cette mission de la dernière chance.

La rouquine se garda bien de présenter ses réserves tant qu’à la réalisation, les chances de réussite de la mission et surtout ses conséquences sur le gouvernement. Si ce voyage devait être le dernier dans l’espace, alors elle voulait être de la partie, voila tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Yokas
Archéologue
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 20/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Adjudant / 269
Age du personnage: 32 ans

MessageSujet: Re: [Mission officielle] De l'or pour les braves   Sam 18 Oct - 3:16

Et voila l'aventure touchait à sa fin. Faith et beaucoup d'autre avait transpiré, saigné, certains étaient même mort pour ce programme. Mais les coupes budgétaires arbittraire des politiciens dans le budget de la défense avait fini par atteindre le SGC. Et ce fiasco était en grande partie due au général de la Couperay. Ce dernier avait remanié les équipes à sa convenance sans prendre en considération les résultats passées de ces dernières. Les barbouzes avaient appréciait l'arrivée de ce général conformes à leurs attentes par rapport à l'ancienne général, Parrey. Sauf que de la Couperey n'avait que peu d'estime pour les scientifiques et leur  travaux de recherches. Sans progrès notable sur le plan de la recherche, et de l'expéditionnaire les hautes instances avaient décidées d'arrêter les frais. Et oui ces derniers étaient pour le projet porte des étoiles à condition que celui puisse être lucratifs. La plupart des militaires n'avaient toujours pas intégrer cette notion de rentabilité. Pour eux tout était sencé allé de soi. Et en plus de la Couperey lui avait retiré son équipe. SG8 avait été l'équipe la plus rentable de tout le SGC. Sa dissolution n'avait aucune raison d'être. Certes elle n'aurait pas pu sauver le programme seulement qu'avec SG8, encore que, mais quelques trouvailles du genre un tel'tak, ou un sérum pour utiliser la technologie goa'ulds cela aurait pu faire pencher la balance en faveur de la reconduction du programme. Au moins un certain temps.

En sa qualité d'archèologue le plus gradé et de militaire Faith était chargé de superviser le répertoriage, l'emballage, et l'étiquettage de l'ensemble des artefacts qui n'avaient pas été transmis au plateau d'albion. Superviser était un bien grand mot vu que l'ensemble du département archèologie en regroupant que des civils à part elle avait été les premiers à être lourdés. Fort heuresuement pour elle un jeune caporal qui venait d'être affecté au SGC, et qui n'avait pas encore reçu son ordre de réaffectation s'était proposé de lui venir en aide. Le pauvre garçon avait passé des tests de fou furieux pour pouvoir intégrer le SGC dans l'espoir d'un jour faire partie d'une équipe d'exploration et voilà qu'à peine arriver on fermait le programme. Plutôt pas mal pour un premier jour. Alors plutôt que de s'apitoyer sur son sort il avait choisi de venir donner un coup de main. Une attitude des plus positives qui lui aurait certainement valu une place dans une équipe en quelques mois. Mais alors qu'elle accomplissait sa fastidieuse besogne le téléphone sonna. Elle fit signe au caporal Tassin de décrocher pour répondre à sa place. Elle se sentait comme un fossoyeur et elle n'avait pas envie de parler. Ce qui quand on connaissait était un fait tellement exceptionnel que de mémoire d'homme on n'avait pas souvenir si il y avait eu un précédent. Alors qu'elle s'afférait à comprendre à quoi pouvait bien servir cette pierre noire toute bizarre l'interrompit.

"Madame le général veut vous voire. IL vous attends dans la salle de brieffing numéro 3."

Faith prit une grande inspiration et souffla longuement. Qu'est ce que ce vieux sénile pouvait bien lui vouloir encore. Si cela n'empaquetait pas assez vite et qu'il voulait retrouver ses pantoufles il n'avait qu'à venir lui filer un coup de main. A pour foutre le personnel civil dehors il n'avait pas perdu de temps. Mais maintenant qu'il fallait ranger il fallait faire comme si tout le monde était encore là. Foutue administration.

Quand il arriva dans la salle de brieffing elle fut surprise de voire qu'elle n'était pas seule. Il n'y avait que des équipiers SG. Tout du moins ceux qui n'avaient pas été encore ré affectés. Il y avait également le général et sur la table des dossier ressemblant étrangement à des dossiers de missions. Ils n'étaient pas sencés utiliser la porte des étoiles plus depuis la décision de fermeture du projet. Et au vu de la dépensé énergétique de cette dernière difficile de le cacher. Une mission sur terre? C'était déjà arrivé par le passé mais pourquoi la confier au SGC maintenant plutôt bizarre.

Faith n'en croyait pas ses oreilles. Ils allaient partir pour une dernière mission. Pas de réflexion sur les tok'ras? Pas de soucis cette alliance était profitable à la tok'ra et ils allaient faire le nécessaire pour que les tau'ri restent dans la partie. P3X 788. La prendre n'allait pas être une mince affaire, mais la garder allait relever du miracle. Ils pouvaient sécuriser la porte avec un système d'iris, mais vu la valeur de cette planète quand yu aura régler son compte à ba'al il viendra récupérer son bien et Faith n'était pas super convaincu par un système de défense tok'ra si efficace qu'il puisse venir à bout de la flotte de Yu.

"Yu Huang Shang Ti plus communément appelé l'empereur de jade. Dans la mythologie chinoise il fut le premier empereur à régner sur la chine. L'un des quatre rois dragons. Il est le plus vieux de tout les grands maitres, et il dispose certainement de la plus grande armée parmis les grands maitres. Les troupes de Yu sont extrêments bien entrainés alors je n'ose même pas imaginer ses troupes d'élite."

Ce plan paraissait des plus foux et terriblement simple. Mais en même temps les plus grandes batailles s'était gagnés à l'audace avec des plans simples. Napolèon en avait fait la preuve à austerlitz. Et bien d'autre avant lui et bien d'autre après lui. Oui ça pouvait marcher.

"Les quantités qui semblent être extraites par jour pourrait sans aucune difficulté nous permettre de lancer notre programme de générateur à Naqadah à un tout autre niveau. Le programme porte des étoiles pourraient être auto-suffisant en ce qui concerne sa consommation énergétique. On pourrait plus de test et de recherches afin de développer un générateur à même d'alimenter un vaisseau spatial. Le naqadah est la clé de voute des technologies avancés en donnant accès à un source énergétique phénoménale. On doit aller sur cette planète. Nous aurions bien besoin de spécialistes tok'ra pour la première phase de l'opération."

Cela n'était pas tout à fait une question mais avoir un ou deux tok'ras sous la main pouvait avoir son utilité dans ce genre de circonstance. Les débouchés si ils réussissaient cette opération étaient colossales. Rien que le fait que le SGC puisse être auto-suffisant en consommation énergétique était un grand pas en avant qui ferait des millions d'économies au programme porte des étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaElla Strucker
Militaire
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 34

Dossier du personnel
Equipe: SG1/Leader
Grade / Niveau: Major / 474
Age du personnage: 29 ans

MessageSujet: Re: [Mission officielle] De l'or pour les braves   Sam 18 Oct - 5:21

MickaËlla avait encore du mal à se faire à l'idée, mais le programme porte des étoiles allaient fermer. Il restait le personnel minimum pour fermer le site. Enfin ça selon un comptable planqué dans un bureau on ne sait ou et qui pour rendre son existence plus palpitante se créer du travail ou il n'y en avait pas. C'était un phénomène de plus en plus récurant dans l'armée française. Vous ne pouviez pas changer de papier toilette sans remplir une tonne de paperasse, et attendre 6 mois pour recevoir un courrier anonyme vous avisant que le projet va être soumis en commission, puis il y aura une phase de tests, puis un nouvelle commission au cour de laquelle la décision sera prise et l'administration se réservant le droit de changer d'avis elle vous informera de sa décision six mois après la fameuse commission. Moralité vous avez eu marre d'attendre ou vous êtes l'achetez vous-même ce papier toilette. Et tout ça parce que ces bureaucrates bien au chaud dans leur bureau ont besoin de se sentir important. Et important comme ils sont, ils ont forcément raison en plus même si ils ne connaissent rien à la réalité du terrain. Mais le lus aberrant c'est que ce genre d'administration fut conçue à la base pour réduire les dépenses et empêcher que tout le monde balance l'argent par les fenêtres. Mais ces abrutis veulent faire tellement d'économie de bout de chandelle qu'au final cela coûte trois à quatre fois plus cher au contribuable. Sans parler de leur fameuses commission et phase de tests qui coûtent assez cher pour éclairer la France pendant une année. MickaËlla était bien contente que le général est viré la majorité des civils, au moins elle n'aurait pas à se prendre le chou avec eux.

En tant que sous-officier le plus gradé et le plus ancien le général avait donné pour mission à MickaËlla de s'assurer que tout les préparatifs de transbordement se déroule selon le planning établis pour les différents secteurs, et du conditionnement de l'ensemble du matériel stocké à l'armurerie. Le Sergent-Chef chaudard l'assistait dans cette entreprise des plus rébarbatives. Il tardait à MickaËlla d'avoir sa nouvelle affectation. Elle espérait retourner au 1er RPIMa même si elle ne voyait pas trop comment faire pour expliquer à ses anciens compagnons d'arme qu'elle ne pouvait leur parler de ce qu'elle avait fait pendant toute ces années dans le massif central. Elle croisait les doigts pour que le Général ne l'emméne pas dans ses bagages pour sa nouvelle affectation. Qui sait peut être que Dante allait lui proposer quelque chose. Et puis il restait la police et la gendarmerie. Intégrer le RAID ou le GIGN était dans ses moyens. Il y avait aussi les sociétés militaires privés. Beaucoup d'entre elles seraient prêtes à lui faire un pont d'or pour l'avoir. Mais même si être au service de l'état payait beaucoup moins bien que le privé, il n'y avait pas la même adrénaline, les mêmes missions, la satisfaction du devoir accomplis. Et puis pour elle, un contractor n'était ni plus ni moins qu'un mercenaire.

Alors qu'elle était en train de rêvasser à tout cela et en faisant semblant de consulter un obscur rapport sur une plaquette qui trainait le responsable de l'armurerie qui revenait d'on ne sait ou, la tira de ses songes.

"Major. Il y a le général qui veut vous voire en salle de brieffing."


"Il a dis pourquoi?"


"Non mais en même temps j'ai pas demandé."

Avant l'annonce de la fermeture du programme personne ne se serait avisé de transmettre un message aussi évasifs à la hyène comme on la surnommait quand elle avait le dos tourné. Mais aujourd'hui même elle n'en avait plus rien à faire. Il n'y avait plus aucune équipe en expédition, en cas d'ouverture non programmée il suffisait de fermer l'iris et de faire le mort. Et dans quelques jours la porte allait être condamné à l'aide d'un iris permanent qui allait être soudé. Il n'y avait vraiment pas de quoi s'affoler. Les anciennes salles de brieffing avait été convertis en salle de transit pour matériel conditionné pour transbordement.Le général devait avoir une question hautement stratégique à lui soumettre sur la question. C'est donc avec toute la hâte que demander une mission si impérieuse et périlleuse se rendit en salle de brieffing.

Sauf qu'en passant en salle d'embarquement pour jetter un oeil sur la porte des étoiles, elle put voire des techniciens en train de réactiver des systèmes sur la porte des étoiles et sur les ordinateurs. Intrigué par cela MickaËlla se hâta jusqu'à la salle de brieffing pour que le général éclaire sa lanterne. En arrivant dans la salle de brieffing elle put voire le général et une foule d'équipiers SG. Le général ne s'avouait pas vaincu et il était prêt pur un dernier baroude d'honneur et qui sait avec de l'audace cela pourrait permettre la ré ouverture du programme. Parce que programme ou pas programme quand les goa'ulds auront terminé de se taper dessus ils viendront taper sur les terriens. Le petit bureaucrate dans son bureau c'est une donnée qui n'existe pas dans son tableau donc pour lui elle n'existe pas tout court.

Le brieffing du général était des plus encourageants pour l'avenir du programme, mais il y avait quand même pas mal de flou dans cette histoire. Déjà est-ce que le général avait reçu l'autorisation pour cette mission ou est-ce qu'il en prenait la responsabilité. MickaËlla n'eu pas de difficulté à se retenir de le lui demander. Déjà en premier lieu elle ne voulait pas savoir et il y avait des questions qu'on ne posait pas à un général. P3X 788. Elle connaissait bien la thèorie de cette intervention, elle avait participé à l'élaboration du rapport avec d'autre chefs d'unité SG et la tok'ra. A l'époque ils avaient jugés la mission bien trop risquées en raison des défenses. Et ils avaient émis l'hypothèse que si les défenses diminuaient en dessous de 40 pour cent ils pourraient tenter de formenter une révolte. Ce que le général ne disait pas c'est qu'à ce moment quand on évoquait le mot de révolte c'est que cette mission était sencé s'étaler sur plusieurs mois. Et que les pauvres bougres allaient se faire massacrer par centaines parce qu'ils allaient surtout servir de diversion pour permettre à la tok'ra et aux équips de SG de prendre les points stratégiques.

Qui plus est personne ne se posait la question de la moralité d'exploiter une mine de Naqadah sur une terre qui n'était pas à nous. Alors oui certes on les libéraient de l'esclavage mais on le faisait parce qu'ils avaient une foutue mine de Naqadah. Dans le cas contraire ils auraient pu crever la gueule ouverte que toute les personnes présentes dans cette pièce n'en aurait pas eu l'appétit coupé. Et même les jaffas présents sur place n'étaient pas très nombreux, par rapport à leur nombres de départ, ils étaient rudement bien entrainés comme le fit remarquer l'adjudant Yokas qui pour une fois ne parlait pas pour ne rien dire. Physiquement les jaffas de Yu n'étaient pas plus impressionnant que n'importe qu'elle autre jaffas mais au combat ces derniers étaient redoutables, et déterminés. Cela voulait donc dire pas de prisonnier Jaffa. Beaucoup trop risqué et sans aucun doute inutile. De toute manière le général avait été sans équivoque sur se sujet. Même pas très nombreux des jaffas pouvait s'avérer un redoutable force de combat alors les jaffas d'élite de Yu qui étaient bien plus nombreux que le nombre de personnel SG déployé ça allait être coton.

Le système de défense de la tok'ra avait intérêt d'être au point parce que quand Yu se rendra compte qu'il a perdu l'usufruit de sa mine de naqadah il essaiera d'utiliser la porte des étoiles, et vu qu'il ne pourra, il se rendra sur P3X788 en vaisseau mère et essaiera de la reprendre. Et si il ne peut pas il détruira la planète parce ce qu'un goa'ulds ne peut obtenir il le détruit. Et puis tenir quelques jours c'étaient des plus vagues. Les tok'ras ne devaient pas vraiment savoir de combien de temps ils allaient avoir besoin pour mettre en place leur système de défense. Un système expérimental donc. Pas très fiable comme les tok'ras. Mais le géénral n'était pas du genre à entendre ce genre de remarque et puis de toute façon avaient ils vraiment le choix.

"Il va falloir se réppartir certains équipements encombrants pour accomplir cette mission. Il va nous falloir un micro-canon et des jumelles optronic afin de collecter un maximum d'information sur qui nous pourrons approcher pour formenter une révolte et sur les chefs jaffas à abattre en priorité. Il va nous falloir du C4 ça serait bien que tout le monde prenne au moins un petit pain de C4. Quelques claymores pourraient aider aussi. L'idéal ça serait que tout le monde se munisse d'une deuxième arme. Pour les spécialistes je passe sur l'intérêt, pour les autres une arme assez facile à manipuler tels que le MP7 ou le P90 dans les mains d'un autochtones nous donnerait un avantage supplèmentaire.  Toutes nos armes doivent être silencés et tout le monde doit se munir de lunette à vision nocturne."

MickaËlla prenait les choses en charge pour le moment. Elle ne savait pas si le commandement de cette mission allait lui revenir mais hors de question que le fiasco de la chine se reproduise. Surtout sur cette mission il y avait vraiment beaucoup trop en jeux.

"Une opération de nuit et ce qu'il y a le plus de chance de marcher. Et il sera plus facile de prendre contact avec les autochtones à la faveur de la nuit. Au moins la moitié d'entre nous doit se munir de zat. On risque d'en avoir besoin si on veut faire disparaitre des corps. Il va nous falloir quelques flashbang pour intervenir dans les milieux confinés avec du matériel sensible à ne pas détruire. Pensait à prendre au moins deux rations suplémentaires. Il va nous falloir deux ou trois baches de camouflage et une ou deux pelles. Je crois que j'ai fait le tour à moins que quelqun est une idée. Et pour le reste munitions et grenades."

MickaËlla espérait que tout le monde allait apporter sa pierre à l'édifice. Ce genre de mission avait besoin d'un esprit de cohésion très fort pour être un succès.

"Mon général est qu'on dispose d'une vue aèrienne de la zone? Une fois qu'on aura pris le contrôle de l'installation est ce que du personnels et des armes supplèmentaires vont nous être envoyés?"

Elle avait déjà une idée de la réponse du généra mais elle préférait s'en assurer. Et puis ce dernier serait peut-être affable en détails même si elle en doutais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deimos
Maître du jeu
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: [Mission officielle] De l'or pour les braves   Mar 28 Oct - 17:14

Il restait tout juste de quoi monter une équipe classique ce qui serait sans doute juste niveau quantité mais les terriens avaient toujours su surclasser les serpents au gré des divers affrontements et le général semblait confiant. Les divers agents étaient plus ou moins prolixes ce correspondait plutôt bien à leurs dossiers.

"Merci docteur Yocas de nous rappeler le Curriculum Vitae de notre ami goa'uld. Cela dit je dois vous corriger sur un point, la taille de son armée. La Tok'Ra nous a informé que depuis quelques temps Yu et quelques grands maîtres avaient tentés de se débarrasser de Baal. Ce dernier aurait réussi à lever une armée suffisante pour repousser et même écraser la plupart de ses adversaires. Malgré les talents de stratège que vous lui prêtez, Yu aurait perdu 60% de ses forces armées et 90% de sa flotte si ce n'est plus, et il serait un des mieux lotis parmis ceux qui ont affronté Baal, la Tok'Ra parle de quatre grand maîtres tués en moins d'un mois, leurs territoires et leurs forces absorbées par celles de leur nouveau Napoléon. C'est parce qu'il est dans cet état et sans possibilité de s'occuper de tout son domaine que nous pouvons lancer cette opération. La seule concession à la sécurité qu'il a pu faire fut de laisser quelques troupes d'élites vu que dans un combat spatial, ils ne servent pas à grand chose. Et chance pour nous son emplacement étant secret, Baal aura bien du mal à trouver l'endroit avant plusieurs mois si ce n'est plusieurs années ce qui nous permettra de faire de précieuses réserves tant d'or que de naqwadah."

De la Couperay se renfonça dans son fauteuil en regardant les gens présents autour de la table."Bien, maintenant que l'on sait à qui et quoi nous avons à faire, je vais tâcher de répondre à vos questions dans la mesure de mes possibilités. Nous ne disposons pas de vue aérienne autre que les clichés fournis par la Tok'Ra. L'ennemi aurait de toute façon remarqué l'ouverture de la Porte et sans doute abattu le drone avant même qu'il ne se mette en position et cela aurait en plus mis la mine en état d'alerte et nous n'avons pas besoin qu'ils reçoivent des renforts. Et vu il ne reste plus rien d'autre que deux MULEs opérationnelles, la question ne se pose même plus. Si vous en avez besoin, n'hésitez pas à la prendre, il s'avère que ces deux drones sont surnuméraires et vous en aurez sans doute besoin pour transporter du matériel supplémentaire.

Vous serez envoyés sur site via un Tel'tak de nos alliés, la Porte ne sera activée que si cela est vraiment nécessaire. Officiellement elle ne devrait plus être en service à l'heure où je vous parle mais nos ingénieurs m'ont assuré qu'elle serait parfaitement fonctionnelle dans la journée! Le temps que vous arriviez sur site vous pourrez donc activer un vortex si le besoin s'en fait sentir. Vous allez voyager avec quatre containers d'armes d'infanterie avec leurs munitions. Cela permettra d'armer les mutins les plus compétents. Je vous préviens tout de suite, ces armes sont des saisies faites par nos forces armées dans le cadre des opérations de contre-insurrection au Mali, pour la plupart des kalashnikov modèle 47 ou 74 et quelques mitrailleuses, une poignée de RPG-7 et si mes souvenirs sont bons, un mortier de 82mm soviétique qui ne serait pas détonant dans un musée, mais fonctionnel d'après l'armurier. Ce sera à vous de former ces mineurs au combat moderne. D'après l'inventaire vous pourrez équiper l'équivalent d'une compagnie, libre à vous de les utiliser sur le terrain comme bon vous semble, mais rappelez vous qu'il faudra ensuite que nous puissions utiliser les installations ou plutôt qu'ils puissent toujours utiliser les installations afin que nous en tirions une partie du bénéfice en établissant des relations avec les mutins libérés grâce à nous. Faites en sorte qu'ils ne se fassent pas massacrer inutilement, chaque mutin mort est un allié potentiel en moins pour l'avenir et sa famille pourrait nous en vouloir et nous empêcher d'obtenir l'accès à la mine. Bref, ces gens là ne seront pas simplement des boucliers humains faits pour prendre les tirs à votre place. Je compte sur vous pour non seulement les motiver à se soulever, mais aussi pour les entraîner correctement le plus rapidement possible, et pour en sauver le plus possible. Le mieux vous réussirez, le plus probable sera notre alliance avec eux.
Si la mission se déroule selon le plan et que la mine est récupérée, nos alliés Tok'Ra débarqueront quatre systèmes de défense antiaériens autour du site et je vous enverrai tout le personnel disponible avec armes et matériel. Nous avons toujours les foreuses automatisées d'Hégémonie pour améliorer le rendement d'extraction des mines et j'imagine que nos chers décideurs seront pressés de sécuriser un site aussi important.

Si vous n'avez pas d'autres questions je vous suggère d'aller vous préparer sur le champ, vous serez appelez pour le départ quand votre taxi arrivera.

Je ne vous souhaite pas bonne chance car je sais que vous ferez de votre mieux non seulement pour revenir vivants, mais pour accomplir cette mission avec brio! Vous pouvez disposer!"


Saluant tout le monde, le directeur du programme se leva et quitta la pièce, laissant sur les épaules des agents SG la lourde responsabilité de sauver le programme en plus de leurs miches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MickaElla Strucker
Militaire
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 34

Dossier du personnel
Equipe: SG1/Leader
Grade / Niveau: Major / 474
Age du personnage: 29 ans

MessageSujet: Re: [Mission officielle] De l'or pour les braves   Mer 29 Oct - 19:00

Les réponses du général étaient un festival de bonnes nouvelles pour cette opération. Pas d'inquiétude à avoir en ce qui concernait l'insertion vu qu'ils allaient y aller en tel'tak avec trok'ra air lines. Ils allaient pouvoir équiper tout les insurgés qui souhaiteraient se soulever et se battre. Les entraîner pour en faire une force combattante efficace était bien évidemment de la folie douce. Déjà en premier lieu ils n'auraient pas suffisamment de  temps pour entraîner ne serait qu'une section pour transformer des esclaves mineurs en guérilléros. Alors former l'équivalent d'une compagnie. Ils pouvaient leur apprendre à pas se coller une balle dans le pieds, à pas tirer sur les copains et à tirer dans la même direction. Après avec un peu de chance ou inch allah comme elle l'avait souvent entendu en Afghanistan et en Afrique. Avec l'aide de dieu ou pas elle ne laisserait pas d'insurgé se trimballer avec un RPG 7 et encore moins tirer au mortier. Cela représentait un risque trop important de dommages collatéraux. Mais après qu'un équipier SG mette en action le mortier avec l'aide d'insurgé c'était envisageable. Là il y avait de quoi avoir un résultat plus que convenable. En plus c'était le genre de choses qu'ils n'avaient jamais utilisés comme les jaffas et les goa'ulds. Ces derniers allaient être plus que surpris. Un instant de flottement qu'ils pourraient mettre à profit.

Mais au milieu de ces bonnes nouvelles MickaËlla n'était pas passé à côté de la réalité opérationnelle que le général avait évoqué de manière suffisamment subtil pour que peu de gens ne s'y attachent. Les insurgés n'étaient pas seulement des boucliers humains, mais ils allaient remplir cette fonction. L'entrainement qu'ils allaient leur dispenser ferait descendre les pertes mais il y aurait beaucoup de morts c'était inévitable. Tout comme il semblait quasi inévitable que baal trouve cette planète. L'intérêt pour le SGC était de faire des réserves de naquadah conséquentes. Pour ce faire ils allaient avoir besoin des insurgés et des anciennes foreuses d'hégémonie. En gros le plan c'était de libérer ce peuple de l'oppresseur, et lui pomper le maximum de naquadah avant qu'ils ne reprennent leurs esprits et que baal vienne voire ce qui se passer sur cette planète. Parce que les anciens insurgés ne mettraient peut être pas des mois à se rendre compte que les tau'ris étaient en train d'exploiter leur mine de naquadah avec très peu en retour. Parce que bien évidemment le SGC allait envoyer de l'aide humanitaire. De l'infirmière avec des bonbons, des médicaments de la bouffe. De quoi dormir au chaud et au sec. Ce qui serait largement rentabilisé avec la première livraison de naquadah. Comme quoi même à l'autre bout de l'univers les jeux des politiques ne changeaient pas le profit passait avant tout. Mais pour le moment il y avait d'autres soucis sur lesquels il fallait se pencher.

"Qui ose, gagne."

Ce fut la seule réponse qu'elle adressa au général. Pas besoin d'en dire plus de lui courir après dans le couloir comme une groupie hystérique. Il savaient tout ce qu'ils avaient besoin de savoir pour le moment. Il fallait finaliser les préparatifs et MickaËlla comptait bien emmener tout ce qu'elle pouvait emporter quitte à secouer les gardes par les pieds pour récupérer tout ce qui en tomberaient.


"Vu qu'on a deux mules à notre dispositions on emporte tout ce qu'on peut. Armes munitions, explosifs, matériel de surveillance et de campagne. Autant ne pas être regardant."

MickaËlla regrettait quand même de ne pas avoir un peu plus d'opérateur à disposition. Un Campbell, un Jeff, et un Ivan en plus des équipiers présents auraient une véritable valeur ajoutée à cette mission. Et avec ces trois gars en plus de leur rang elle n'aurait pas douté un seul instant de leur réussite. Là à quatre ils allaient devoir mettre les bouchées doubles pour arriver à un résultat convenable. D'ailleurs MickaËlla avait déjà sa petite idée de régler le problème et elle comptait emmener suffisamment d'explosifs pour mettre trois fois sur orbite le site d'excavation.

:jesors: Autres Planètes Missions officiels de l'or pour les braves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Yokas
Archéologue
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 20/01/2011

Dossier du personnel
Equipe: SG3
Grade / Niveau: Adjudant / 269
Age du personnage: 32 ans

MessageSujet: Re: [Mission officielle] De l'or pour les braves   Jeu 30 Oct - 0:21

Les réponses du général laissèrent Faith bouche bée. Ba'al était en train de défaire Yu et plusieurs autres grand maître dans cette guerre. C'était inconcevable. Quatre grands maitres mort en moins d'un mois. C'était tout bonnement hallucinant. Aucun grand maître ne disposait de suffisamment de ressources pour pouvoir affronter défaire autant de ces égaux en si peu de temps. Ba'al devait disposer d'une nouvelle arme, d'une technologie suffisamment avancée pour pallier son désavantage numérique des premiers temps. Le conseil des grands maitres avaient du se liguer contre ba'al mais sans succès. Aucun grand maître n'accepterait de vivre sous la dominance d'un autre si il avait les moyens de faire autrement. Quatre grands maîtres de mort en un mois et Yu en fâcheuse posture. Une fois Yu mis hors course il ne resterait pas grand chose qui empêcherait à même d'empêcher Ba'al de dirigeait l'ensemble des goa'ulds de la galaxie. Ce qui permettait aux terriens et aux tok'ra d'échapper aux goa'ulds c'est qu'ils étaient trop occupés à se méfier les uns des autres et à comploter les uns contre les autres. Une fois ba'al victorieux il ne lui resterait plus qu'à se débarrasser des tok'ras des terriens et de tout les peuples avancées de la voie lactée. Ce qui était le plus étonnant c'est que les tok'ra qui avaient transmis ces informations étaient favorable pour cette opération. De ce qu'elle en savait la tok'ra ne voulait pas d'un goa'uld supérieur aux autres. Elle préférait justement entretenir la rivalité et la dissension en leur sein. Priver Yu d'une mine de naquadah extrêment rentable aller sans nulle doute le conduire à la défaite. Défaite qui semblait de plus en plus inévitable vu qu'il avait partie la quasi totalité de sa flotte et plus de la moitié de ses forces combattantes. Ce qui était très inquiétant quand on savait qu'il était le grand maître qui s'en sortait le mieux. Cette histoire sentait vraiment très mauvais. La tok'ra leur cachait des informations comme à son habitude.

Mais ce qui surpris encore plus Faith c'est la désinvolture du général quand il annonça que ba'al mettrait du temps à trouver se site et qu'il fallait tout mettre en oeuvre pour extraire le maximum de naquadah d'ici là. Faith avait vraiment l'impression que le SGC et l'état français s'interressait uniquement aux précieux minerai. Certes le projet ne pouvait pas subsister sans fonds mais là ça allait un peu loin. Qu'allait il faire du peuple qui vivait sur cette planète? Allait-ils les envoyer sur une planète sur ou ils pourraient prospérer en sécurité à l'abri de la menace goa'uld. Et même si ils mettaient en place un tels plan il était peu probable que les habitants de ce monde veuille partir. Après tout les terriens allaient leur permettre de gagner leur liberté par la force des armes. Après avoir défait une armée de jaffa au service d'un dieu qui avait vécu des milliers d'années qui allait certainement se faire trucider par ba'al, combien allait quitter cette planète plutôt que de se battre contre les forces armées de ba'al. En se mettant à leur place Faith ferait ce choix. Quoi de plus logique en même temps. Pour sauver le projet porte des étoiles, ils allaient permettre à ba'al d'abattre le seul grand maître à même de lutter contre lui. Et non content de cela ils allaient condamner tout un peuple à la mort. Les conséquences à long terme était loin d'être réjouissante. Mais d'un autre côté si le programme fermait ils n'auraient aucune opportunité de tuer ba'al, ou de sauver ce peuple. Et puis avec ou sans elle cette mission aurait lieu, et le général avait donné ses ordres. Elle connaissait suffisamment cette vieille carne pour savoir qu'il n'y avait rien à faire pour le faire changer d'avis.


Le major Strucker quand à elle, avait l'air on ne peut plus enchanter par cette mission. Elle ne devait voire que le bénéfice pour les terriens et semblait on ne peut pus prête à prendre d'assaut les installations de Yu. Formenter une révolte n'allait pas être une mince affaire et il leur faudrait certainement quelques semaines pour arriver à ce résultat. Cette mission était des plus compliqués et quand bien même ils pouvaient emmener la moitié de ce qui restait comme matériel dans la base cela ne changerait pas grand chose à la complexité de cette mission qui allait demander plus de doigter que d'explosifs. Mais le major Strucker n'était pas non plus du genre à entendre raison, quand elle avait une idée en tête.

Décidément les complications commençaient à se faire sentir alors qu'ils n'avaient même pas quitter la salle de brieffing. Ce qui l'inquiétait encore un peu plus, c'est qu'il lui semblait qu'elle était la seule à avoir conscience de la complexité de la mission, ainsi que ces tenants et aboutissants. Elle espérait fortement que la tok'ra allait pouvoir lui donner quelques réponses et que les autres militaires qui allaient participer à cette mission mettraient moins d'énergie à vouloir tout faire péter.

:jesors: Autres Planètes Missions officielles De l'or pour les braves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rakel peleonor-cosey
Militaire
avatar

Messages : 2223
Date d'inscription : 22/12/2010

Dossier du personnel
Equipe: SG3/Leader
Grade / Niveau: Aspirant / 561
Age du personnage: 24 ans

MessageSujet: Re: [Mission officielle] De l'or pour les braves   Lun 10 Nov - 11:20

L'heure était grave, je n'avais jamais été d'une humeur aussi médiocre, il faut dire que j'en avais après le gouvernement qui avait décidé de mettre au placard le projet porte des étoiles, et ça je n'étais pas prête de l'accepter. Dire qu'il y avait des tonnes de chose bien plus inutile que notre travail, surtout lorsque l'on savait que les équipes SG avaient déjà sauvées plus d'une fois cette foutue planète bleue. J'étais en train de me vider les nerfs en salle de sport, vu qu'il était devenu difficile de s'entrainer en salle de tir, étant donné que même ça était considéré comme une perte d'argent, lorsque les hauts parleurs se mirent à cracher les noms des rares personnes qui n'avaient pas été relégués à une autre tâche... Je leurs jetais un regard noir, ils ne faisaient que me rappeler mes collègues et amis envoyés loin de nous, foutue restriction budgetaire, puis me rendit en salle de briefing, et me laissais tomber sur l'un des dernier fauteuil qui n'était pas encore prêt à être embarquer, il n'y avait pas à dire, j'avais l'impression que peu importait ce que nous pouvions encore faire pour tenter de sauver le projet, les décisions étaient déjà prise et tout ceci n'importait plus... Mon regard légèrement déprimé se posait sur le général, j'aurais aimé voir Mathieu, ça m'aurait mit un peu de baume au coeur, mais non, il était sans doute occupé ailleurs, il ne semblait pas encore réellement muté, mais c'était tout comme, il ne passait presque plus de temps au SGC. C'était une raison de plus de déprimer pour moi. L'annonce d'une mission suicide me fit sourire, je me ne pouvais m'empêcher de penser que toutes les missions que j'avais effectuer jusque là étaient des missions suicides, d'ailleurs l'une d'elle avait eu ma peau quelques secondes, mais c'était sans doute l'une des missions dont j'étais le plus fière, celle qui m'avait permit de récupérer Mathieu près de moi, alors au final, les conséquences n'importaient peu.

Je récupérais le dossier, et l'ouvrais sans hésiter, je mourrais d'envie de partir en mission, depuis le temps que je tournais en rond dans cette foutue base en train de devenir une base fantôme, qui aurait été l'idéal pour la fête d'Halloween qui n'avait pas eu lieu cette année, personne n'avait le coeur en fête. D'ailleurs ce souvenir me fit repenser à la douleur ressentit lorsque j'avais vu Jeff déguisé en Mathieu, mon coeur se serrait un peu plus, même si j'essayais de me concentrer sur la tâche qui nous était dédié aujourd'hui. La tâche était de risquer notre peau pour apporter des ressources financières au pays, ce n'était pas ce que je préférais, j'avais toujours préférée les missions qui à mes yeux avaient une certaine noblesse, sauver la Terre, sauver l'un des notres, à croire que je me prenais pour un héros. Quoi qu'il en soit la base de héros était tombée bien bas, mais certainement pas assez bas pour que l'un des notres décide d'abandonner. Mains croisées devant moi, j'écoutais mes collègues parler, donner leur accord pour être envoyer vers une mort presque certaines, ou encore donner des informations capable de nous rappeler à quel point c'était du suicide, voir même nous rappeler à quel point nous serions seul sur ce coup là. Enfin suel, nous nous avions la chance, d'avoir des informations, Tok'ra, il faut dire que ce n'était pas un secret, je n'étais pas ravie de devoir me fier à leur dire, ce ne serait pas la première fois qu'ils nous envoie vers une mort certaine pour servir leurs propres intérêts. Ajoutons à ça que nous partions avec du matériel plus que vétustes, mais qu'importe, une fois de plus il m'en fallait plus pour reculer, même si j'aurais souhaitez avoir Jeff près de moi, mais qu'importe, je ne reculerais pas. Le nom d'Hégémonie me tira un frisson qui me parcouru le dos, quelques images repassaient devant mes yeux, et une voix qui me glaçait le sang raisonnait dans mes oreilles "Lâche ton arme, doucement.". J'essayais de ne rien laisser paraitre, et très sincèrement, depuis le temps que tout ça trottait dans ma tête, j'étais devenu plutôt douée pour rester de marbre face à mes vieux démons, du moins en apparence, il était claire que mentalement ça m'affectait encore, que je n'arrivais pas à oublier. Je devais avouer que je n'étais pas ravie de ne pas être sûre à 100 pour 100 que la porte s'ouvrirait en cas de soucis, mais qu'importe, nous n'étions pas du genre à abandonner. J'observais le général qui sortait de la pièce pour posait mon regard sur mes collègues. Je les connaissais tous et avoir Micka avec moi me rassurais en quelques sortes.

Qu'importe, au final cette mission était toujours mieux que laisser le programme finir à la trappe, surtout en apprenant que Ba'al devenait de plus en plus puissant, et que ce foutu serpent n'était pas du genre à porter notre belle planète bleu dans son coeur, alors autant dire qu'il était temps de bouger son cul et faire en sorte que la porte des étoiles et son programme retrouve sa splendeur pour lutter contre cet ennemi qui finira à un moment ou un autre par s'intéresser de trop près à nous. Finalement se fut sans un mot que je finis par quitter la pièce pour me préparer, un peu déçue de ne pouvoir voir ni Mathieu, ni Jeff.


=> autres planètes

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mission officielle] De l'or pour les braves   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission officielle] De l'or pour les braves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Porte des étoiles :: SGC :: Niveau 0 :: Salle de briefing-
Sauter vers: